Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici ! On a besoin de vous ici, ici et huhu ♥

Fiches de liens
Ambre, Amalia, Roxanna et Isolde ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Nathaniel, Dandelion, Nick et Beau veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥

     



 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 36
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
Articles SOS
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouveaux articles ici et , n'hésitez pas à commenter
Yearbook 2017 - 2018
Tous les étudiants sont priés de passer ici, c'est important

Partagez | 
               

 [panda] wild youth (elias)

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2961 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : une certaine endive (avatar & profil & signature) ; unknow on tumblr (gifs).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [panda] wild youth (elias)   Lun 12 Fév - 23:13


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
Des coeurs en guise de décoration dans la rue, des musiques romantiques qui jouent dans les boutiques, la Saint Valentin est là. Difficile d’y échapper, difficile d’ignorer ce que ce jour représente pour eux. Il l’a réveillée avec un petit déjeuner au lit, il a envahi leur appartement avec des bouquets de fleurs dans chaque recoin. Ils ont trainé au lit toute la matinée, ils ont remplacé des souvenirs plus difficiles par des nouveaux. Jusqu’à ce qu’ils décident de braver le froid et la neige pour sortir et se balader au gré de leurs envies. Ils s’en foutent, de toute façon, cette journée est à eux et personne ne pourra jamais rien y faire.

Elle a un bras passé autour de sa taille, son corps collé contre le sien, ses lèvres qui déposent des baisers sur sa joue dès qu’elle en a l’occasion. Sourire sur les lèvres, un peu trop grand, un peu trop brillant, elle ne peut pas s’en empêcher. Elle ne peut pas s’en empêcher. Elle le traine dans chaque boutique qu’elle voit, il râle dès qu’il le peut. C’est comme ça que ça marche, entre eux. « Arrête de bouder. Je sais que t’aimes la St Valentin, fais pas genre. » Elle se fout de lui avec un haussement d’épaules, attrape sa main pour le trainer vers Central Park. Mais elle ne va pas loin, parce que déjà, elle passe ses bras autour de son cou et lui vole un baiser. Un second qui s’éternise un peu trop, un troisième qui lui fait oublier où elle se trouve. À bout de souffle, coeur qui cogne dans sa poitrine, pupilles qui brillent un peu trop. « Je t’aime. » Mots qui s’échappent dans un murmure, un baiser sur sa joue. Elle s'en fout qu'on puisse l'entendre, elle s'en fout qu'on puisse la voir. Cassandra, elle n'a jamais été pudique dans ses sentiments.

« Journée spéciale Saint Valentin, venez nourrir nos pandas ! » Un animateur hurle à côté d’eux, un prospectus collé sous leur nez. Pas le temps de protester, pas le temps de refuser, ils se retrouvent poussés vers le zoo. Et avant qu’ils ne le réalisent, il y a des feuilles de bambou dans leurs mains et des pandas qui leur tournent le dos. « Merde. »




RESTLESS
I don't get jealous, I get free Everything good comes back to me It seems like wherever you are Is just a better place to be.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3055 messages et j'ai : 38 dollars en banque. Sinon, il paraît que : francisco lachowski et pour finir je crédite : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Lun 12 Fév - 23:48


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
C'était quand elle dormait contre lui qu'il se sentait le plus utile. Cass, c'était dur de la calmer. Une boule de nerfs, une pile électrique, un putain d'ouragan. Avec lui, c'était différent. Elle avait plus à rester sur ses gardes et à s'attendre au pire. Le pire, il le lui avait déjà montré, tous ces soirs où il s'était abîmé dans les rues, les poings en sang, le souffle glaçon. Le pire, ils y avaient survécu à deux. Y avait plus rien à craindre, qu'il lui murmurait entre le jour et la nuit. Il s'était réveillé avant elle. Comme le grand romantique qu'il était pas, il avait tenté de lui servir le petit déjeuner. Il s'était pas découragé au bout du troisième toast cramé. La matinée passée au lit avec elle, incarcéré dans leurs rêves, avait laissé des restes de sourire sur son visage.
Et les yeux qui brillent.

C'était quand elle le regardait qu'il se sentait invincible. Il l'était pas, certainement pas. Ils le savaient tous les deux, et c'est bien ça qui leur faisait peur. Il s'était toujours interdit de penser à l'avenir. On le lui avait dit depuis le début, de s'estimer heureux de voir le soleil se lever chaque jour. La vie avait changé son regard et il avait recouvert ses cicatrices de tatouages. Mais Cass, elle voyait à travers ses blessures et les murailles qu'il avait construit autour de son coeur. Elle en avait rien à foutre de ses allures de caïd. Avec elle, c'était différent. Il la laissait le traîner dans les magasins et protestait juste pour la forme. La vérité, c'est qu'il était reconnaissant pour chacune des secondes qu'elle lui accordait, parce qu'il savait mieux que personne que ça pourrait être la dernière.

C'est quand elle l'entraîne à Central Park qu'il comprend qu'il a perdu le contrôle et que y a rien qu'il pourrait jamais lui refuser. Avec Cass dans ses bras, le reste du monde s'incline et quand elle lui dit qu'elle l'aime, il peut plus lutter contre ses sourires. Il sait pas d'où il vient, le putain d'effet qu'elle a sur lui. Il a du mal à se rappeler de l'époque où il pouvait encore faire comme s'il en avait rien à foutre, si jamais elle a vraiment existé.

C'est quand un connard parle de panda qu'il se retrouve dans un mouvement de foule à l'intérieur de ce putain de zoo. Elias, il en a pas grand chose à foutre des animaux. Regardant autour de lui, il cherche un échappatoire. Mais ils sont coincés dans cet enclos. Y a plus qu'à laisser le temps passer. « Merde. » Il lève les yeux au ciel. Il sait pas exactement ce qu'il est censé faire. Puis, soudain, y a un panda qui s'avance vers lui. D'un air décontenancé, il observe l'animal qui l'observe en retour. Contrairement à Cass, on lui a pas donné de bambou. Alors, il cherche dans les poches de son blouson. Un sachet de coke. Un sourire de p'tit con. Non, ça se fait pas. Et après tout, qu'est-ce qu'il en a à foutre. Le but, c'est de se barrer de ce zoo le plus vite possible. De la poudre sur son doigt offert à l'animal qui le lèche. Ca lui arrache un éclat de rire. Agenouillé devant l'animal, il sait pas ce qu'il fait.  « Cass, regarde. » Dans un moment d'inconscience, il lui montre sa connerie d'un regard fier. « Les pandas, c'est des gros junkies. »





an empire for you

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2961 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : une certaine endive (avatar & profil & signature) ; unknow on tumblr (gifs).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Mar 13 Fév - 16:23


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Cass, regarde. » A son ton, elle peut dire qu’il fait une connerie. Le caïd s’en fout des étiquettes et des apparences, il ne suit pas les mêmes règles que le reste du monde. Alors quand elle le voit près d’un des panda, elle ne se dit pas qu’il trouve ça mignon. Elle ne se dit pas qu’il a décidé de les nourrir, ou même de participer à l’activité. Ce serait une erreur. « Les pandas, c'est des gros junkies. » Ses pupilles qui passent de son visage à sa main tendue, ses yeux qui s’agrandissent sous le choc quand elle comprend ce qu’il est en train de faire. « Mais t’es ouf ! » Un murmure outré, un air scandalisé, elle attrape son bras pour le tirer vers elle. Un regard pour s’assurer que personne ne l’a vu, elle secoue la tête. « Tu vas le faire crever avec tes conneries. Et tu vas finir chez les flics. » Elle en a pas l’air, Cassandra, mais elle est engagée dans de nombreuses causes. La maltraitance des animaux en fait partie. Alors ce zoo, elle est forcément contre l’idée même de se retrouver à l’intérieur. Et c’est encore pire maintenant qu’elle a le regard braqué sur le paquet de poudre blanche qu’il tient au creux de sa main. « Puis qu’est ce que tu fous avec ça sur toi ? » Le temps n’y a rien fait. Elle déteste tous les petits rappels sur le vrai monde dans lequel elle vit. Elle déteste les signes qui la ramène dans cette réalité qu’elle n’a jamais acceptée. Même si elle le cache. Même si elle fait des efforts pour lui. Elle ne pourra jamais changer ça. « T'as cru que t'allais dealer aujourd'hui à la sortie des écoles ou quoi ? »




RESTLESS
I don't get jealous, I get free Everything good comes back to me It seems like wherever you are Is just a better place to be.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3055 messages et j'ai : 38 dollars en banque. Sinon, il paraît que : francisco lachowski et pour finir je crédite : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Mar 13 Fév - 21:47


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Mais t’es ouf ! » Sous son regard réprobateur, il brûle le fond de son coeur. Mort de rire, Elias, quand elle le tire  loin des pandas. C'est encore un gamin et y a du feu dans ses yeux. « Tu vas le faire crever avec tes conneries. Et tu vas finir chez les flics. » Il lève les yeux au ciel, encaisse les reproches et censure les siens. Il s'en bat les couilles des codes. Des lois. Du reste du monde. Y a personne qui pourra jamais rien lui dicter. A part les farkas.  « Puis qu’est ce que tu fous avec ça sur toi ? » Il hausse les épaules, range le sachet dans la poche de son blouson. Il ose pas dire que c'est pour sa consommation perso. Pour pas s'endormir au volant qu'on lui demande de traverser la ville jusqu'à l'aube. Pour pas stresser quand y a son coeur qui s'emballe. Elle est pas censée le savoir et, si tout s'passe bien, elle le saura jamais. « T'as cru que t'allais dealer aujourd'hui à la sortie des écoles ou quoi ? » Un regard vexé, les sourcils froncés. L'égo est touché par l'injure, il se recule. « Oh. J'suis pas un putain d'pédophile. » Et il deale pas à la sortie des écoles. Il deale dans les quartiers qu'elle verra jamais. Elle pourrait même pas imaginer tout ce que ses yeux ont vu. Elle pourrait même pas imaginer tout ce qui lui a crevé le coeur. Elle pourrait pas le savoir parce qu'ils en parlent pas, de tout ce qu'il fait dans la nuit. Elle voudrait qu'il lui raconte. Il peut pas tout lui dire. Il a même pas essayé. Il censure tout ce qui pourrait la dégouter de lui, minimise le sang qu'il fait couler. Son coeur trime et il supporterait pas de la perdre. Pas maintenant. « J'en ai rien à branler des flics. » Il tente de se justifier, mais il sait pas qui il a envie de convaincre. Jouer aux caïd, ça a jamais marché avec elle. Alors, il se tourne vers les pandas. « Ces pandas sont lents et on s'fait chier, j'rendais service, c'est tout. Regarde, maintenant il bouge au moins. »






an empire for you

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2961 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : une certaine endive (avatar & profil & signature) ; unknow on tumblr (gifs).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Mar 13 Fév - 22:43


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Oh. J'suis pas un putain d'pédophile. » La réponse est immédiate, elle lève les yeux en le voyant faire. Elle ne relève pas, quand il réagit comme ça, il ne l’écoute même plus. Et, de toute façon, ce n’est pas le lieu pour parler de ça. Trop de monde, trop de regard dans leur direction. Elle réserve cette discussion quand il n’y aura pas de témoin. « J'en ai rien à branler des flics. » Elle savait, qu’il allait répondre ça. Elias, il n’y a pas grand chose qui lui fait peur. Il n’est pas comme elle, il est bien moins faible. C’est pour ça qu’il y a plein de choses qu’il passe sous silence. Qu’il garde ses secrets, qu’il ne dit pas ce que cache les ombres qui brillent dans ses pupilles. Et elle s’en veut, de ne pas réussir à être aussi forte qu’il le faudrait. Mais entre eux, il y a aura toujours ce fossé. C’est comme ça. « Ces pandas sont lents et on s'fait chier, j'rendais service, c'est tout. Regarde, maintenant il bouge au moins. » Elle lance un regard vers le panda, grimace en le voyant courir vers les autres. Entrer dans le zoo était la pire idée qu’ils aient pu avoir. « Génial. Manquerait plus qu’il devienne accro en plus de ça. » Mots marmonnés dans son souffle, elle croise les bras pour plus d’effet. Mais ça fait longtemps qu’elle ne l’impressionne plus. Elle ne sait même pas si ça a marché un jour. Elle tourne la tête pour trouver la sortie, soupire en la voyant fermée. La faute à ces foutus pandas. « Comment on fait pour se barrer de ce zoo ? A moins que tu veuilles fournir aussi les girafes sur le chemin ? » Sourcils levés pour se foutre de lui, un air qui se veut blaser. Mais déjà, elle a ses yeux qui brillent un peu trop et qui la trahissent. Aujourd'hui, elle n'a pas envie de se battre avec eux. Aujourd'hui, il n'y a rien qui peut les faire exploser. « J'espère que je vais avoir mes cadeaux après ça. »





RESTLESS
I don't get jealous, I get free Everything good comes back to me It seems like wherever you are Is just a better place to be.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3055 messages et j'ai : 38 dollars en banque. Sinon, il paraît que : francisco lachowski et pour finir je crédite : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Sam 17 Fév - 10:42


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Génial. Manquerait plus qu’il devienne accro en plus de ça. » Lui, ça le fait marrer quand il voit le panda se mettre à courir pour aller rejoindre les siens. Des éclats d'étoiles dans les yeux, ça faisait un bail qu'il avait pas souri autant. L'angoisse s'est effacée de son visage et il a l'air serein, comme si rien ne pouvait plus jamais le mettre à terre. C'est faux, bien entendu, et une partie de lui en a conscience. Mais aujourd'hui, il en a pas grand chose à foutre des menaces de l'ombre. « Comment on fait pour se barrer de ce zoo ? A moins que tu veuilles fournir aussi les girafes sur le chemin ? » Face à sa provocation, des restes de son sourire et il attrape sa main, c'est plus fort que lui. « Tu crois pas si bien dire. Faut que j'passe chez les hyppo aussi. » Il joue au caïd, mais ses yeux le trahissent déjà. Y a rien de plus limpide que la façon dont il la regarde, comme s'il existait plus rien autour d'eux, comme si y avait plus qu'elle et lui dans ce putain d'enclos. « J'espère que je vais avoir mes cadeaux après ça. » Elle aussi, elle arrive pas à cacher les galaxies dans ses yeux et il peut pas s'empêcher de sourire comme un con quand elle le regarde comme ça. « Ceux que t'as déjà trouvé en fouillant dans mes affaires ou les autres ? » Y a ceux qu'il a fait semblant de cacher, ceux qu'il garde loin d'elle, puis y a la bague dans la poche de son blouson, son coeur qui s'emballe rien qu'en y repensant. Il tire sur sa main pour la rapprocher de lui. Un baiser sur sa joue, un regard vers la sortie.  « Allez » Il la soulève et la fait basculer pour la porter sur son épaule. Il sait qu'il va se faire engueuler, mais il perd patience avec les pandas. « Ah tu t'y attendais pas à ça hein ?  » Il se dirige vers la sortie de l'enclos, adresse un regard noir au gardien qui lui ouvre aussitôt. A l'extérieur, y a foule et il faut encore qu'ils trouvent la sortie du zoo. Il la repose à terre et balaye les alentours du regard. « J'crois qu'c'est par là. »






an empire for you

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2961 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : une certaine endive (avatar & profil & signature) ; unknow on tumblr (gifs).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Sam 17 Fév - 22:44


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Ceux que t'as déjà trouvé en fouillant dans mes affaires ou les autres ? » Un air innocent, un sourire qui en dit long. Elle ne cherche même pas à nier, il ne la croirait pas. « Je savais bien que ces cachettes étaient trop faciles. » Un sourire qui s’élargit à l’idée qu’il y a encore des surprises, c’est qu’elle trépignerait presque sur place en y pensant. Un baiser sur sa joue qu’elle n’a pas le temps de lui rendre. « Allez » Un cri de surprise qui s’échappe quand il la soulève pour la porter sur son épaule, la voilà qui se retrouve ballotée sans pouvoir rien y faire. « Mais qu’est ce que tu fais ? Pose moi par terre ! » L’ordre, il a bien du mal à avoir de l’effet, quand il y a son rire qui éclate entre ses lèvres. Un autre jour, un autre moment, elle aurait probablement gueulé. L’aurait sans doute menacé pour être libérée, aurait boudé pour la forme. Se serait vengée, aussi. Mais quand il est de cette humeur, elle a du mal à ne pas faire autre chose que de rentrer dans son jeu. Alors elle rit, parce que coincée là haut, elle ne peut pas faire autre chose. Elle rit, parce qu’aujourd’hui, ile passé est derrière eux. Elle rit, parce que les menaces disparaissent et les fantômes s’effacent. « Ah tu t'y attendais pas à ça hein ? » Elle s’accroche à ses épaules, se redresse à temps pour croiser le regard exaspéré de l’employé du zoo. Elle pourrait être désolée, parce que croiser Elias lorsqu’il est grincheux n’est jamais très simple. Mais il les laisse partir, et elle l’oublie aussitôt. Elle tente de rester digne quand il la repose à terre, mais ça ne marche pas vraiment. « J'crois qu'c'est par là. » Yeux plissés lorsqu’elle lui jette un regard noir, vêtements qu’elle remet en place avant de marcher dans la direction donnée. Mais la distance, elle n’arrive pas à la conserver plus de deux mètres. Bras qu’elle passe sous le sien, son nez qu’elle vient coller dans son cou. « T’as de la chance que j’ai sorti le jean aujourd’hui, Graner. Tu sais que je suis pudique. » Une phrase glissée en hongrois, une semi-vérité lâchée pour rappeler la princesse qu’elle est censée être. Ils s’engagent dans une allée, a son regard qui se perd. A les voir, n’importe qui pourrait les prendre pour un couple normal. Les cicatrices et les tatouages sont perdus sous les couches de vêtements. Les ombres ont disparu de leurs pupilles, les cernes ont pâle figure à côté de leur sourire. La réalité est tout autre, pourtant. Mais pour aujourd’hui, le mirage tient bon et ça lui suffit. « J’espère que tu comptes pas manger au resto du zoo. Je fous pas les pieds là dedans. » Ils ont l’air normaux, oui. Mais Elias et Cassandra, ils ne fonctionnent pas vraiment comme tous ces autres couples. Pas de restaurant romantique pour la St Valentin. Pas de regard dégoulinant d'un amour éphémère. Pas de déclaration enflammée sous les feux des projeteurs. Ils veulent mieux, ils veulent plus, encore et encore. Puis un détail qui attire son attention, un sourire qui veut tout dire lorsqu’elle se tourne vers lui pour le trainer avec elle. « Regarde, ils vendent un bébé chat en peluche ! Il te le faut. »





RESTLESS
I don't get jealous, I get free Everything good comes back to me It seems like wherever you are Is just a better place to be.



Dernière édition par Cassandra Farkas le Dim 18 Fév - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3055 messages et j'ai : 38 dollars en banque. Sinon, il paraît que : francisco lachowski et pour finir je crédite : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Dim 18 Fév - 10:31


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
 « T’as de la chance que j’ai sorti le jean aujourd’hui, Graner. Tu sais que je suis pudique. » Il étouffe un éclat de rire dans sa gorge. Un baiser sur son front, les traits détendus, il est méconnaissable. L'effet qu'elle a sur lui a cessé de l'effrayer. Sa présence seule suffit à chasser tous ses démons. Y a des jours où c'est plus facile que d'autres, d'oublier les mauvais souvenirs. Là, quand elle marche contre lui, il s'autorise à penser à l'avenir. C'est pas facile pour lui, de se projeter, avec la vie qu'il mène. Dans quelques mois, il le sait pourtant, que leur vie sera totalement différente. Ca non plus, ça lui fait pas peur. « Très pudique oui. » Il lui répond en hongrois avec un sourire aux lèvres. Il aime ça, la sensation que personne autour de lui pourrait les comprendre. Y a un an, les choses étaient différentes. Y avait pas cette complicité entre eux dans leur regard. Y avait juste de la peur et de la défiance. Il aurait jamais cru que ça durerait. Pour des milliers de raisons, c'était pas censé durer. Ils étaient trop différents, ils avaient pas les mêmes aspirations. Entre eux, c'était trop intense pour s'éterniser. Il savait pas exactement ce qui avait changé. Parfois, il se demandait encore ce qu'elle foutait avec lui, mais il posait jamais la question à voix haute. « J’espère que tu comptes pas manger au resto du zoo. Je fous pas les pieds là dedans. » Il hausse les épaules. Ce genre d'endroit leur ressemble pas, c'est vrai. Y a trop de monde et le bruit des gens l'agace déjà. Y a pas que des couples, ici, y a des familles avec leurs gosses et il peut pas s'empêcher de se demander quel genre de parents ils seront en les regardant. Lui, il a jamais eu de père et ça lui fait peur, d'en devenir un aussi rapidement, sans aucune préparation. Il lui dit pas, à Cass, parce qu'il sait qu'elle est aussi effrayée que lui et qu'elle a besoin de son courage. C'est pas le moment d'en parler, de toute façon. Cette journée leur appartient, ils verront ça demain. « Oh, ben pourquoi pas ? Ca t'a jamais tenté les couverts en plastique ? » Elle répond par un sourire dont il comprend rapidement la signification. Alors, il perd le sien. Quoi qu'il fasse, elle a toujours un coup d'avance sur lui et en général, il gagne pas au change. « Regarde, ils vendent un bébé chat en peluche ! Il te le faut. » Un soupir. Il a pas le choix, toute résistance serait futile. Elle l'entraîne dans le magasin pendant qu'il lève les yeux au ciel. « Tu m'soules. » Elle se saisit de la peluche qu'il regarde d'un air circonspect. C'est un chaton gris, avec des grands yeux verts, un peu comme celui qu'il avait quand il était gosse. C'est devenu une habitude, pour elle, de lui ramener des figurines, des peluches ou quoi que ce soit comportant ou représentant un chaton et de se vexer quand il ne lui dit pas merci. « Me regarde pas comme ça, si tu l'veux tu l'achètes, mon agent partira pas dans cette connerie. » Il le sait, pourtant, qu'il a pas le choix. Alors, quand elle lui tend la peluche, il la prend, il l'examine, son visage se détend. « On pourrait le donner à... » Il peut pas s'empêcher d'y penser, à leur gosse. C'est plus fort que lui. Mais il a pas envie de la stresser avec ça aujourd'hui. Alors, il s'interdit d'en dire plus et se dirige vers la caisse. « Laisse tomber. J'vais payer. »







an empire for you

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2961 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : une certaine endive (avatar & profil & signature) ; unknow on tumblr (gifs).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Dim 18 Fév - 13:16


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Tu m'soules. » Il râle, elle l’ignore, comme à chaque fois qu’elle joue avec ses nerfs. Cette fois-ci, la peluche n’a rien de ridicule. Pas comme toutes les choses idiotes qu’elle peut lui ramener pour le provoquer. Cette fois-ci, c’est une vraie peluche, qui irait bien pour un enfant. Ce n’est pas celle qui a attiré son attention en premier, mais c’est tout comme. Mais ça, elle ne veut pas le dire. Elle ne veut même pas y penser, parce qu’à chaque fois, ça la paralyse et elle a son coeur qui s’emballe. Alors quand elle se tourne vers lui, le trophée dans les mains, il n’y a rien d’autre qu’un air narquois sur son visage. « Me regarde pas comme ça, si tu l'veux tu l'achètes, mon agent partira pas dans cette connerie. » Un sourcil haussé, son sourire qui s’agrandit quand elle lui refile la peluche. Elle a gagné, elle le sait déjà. Il y a quelque chose dans son visage qui change quand il regarde le chaton, elle a ses poumons qui se serrent dans sa poitrine. Ses pensées ne sont pas difficiles à suivre. « On pourrait le donner à... » Il ne finit pas sa phrase, il n’en a pas besoin. Elle a beau faire semblant, elle y pense à chaque instant, à sa grossesse. Même si elle ne fait que commencer, même si ils ont encore du temps, même si ils ne seront pas seuls, elle ne peut rien y faire. Ça l’effraie. Ça l’effraie et elle s’en veut, de ressentir ce genre de choses. De ne pas être comme toutes ces femmes, à se réjouir et à se lancer dans les préparatifs de leur accouchement. De ne pas être capable de ressentir autre chose que de la peur et des doutes, à chaque fois qu’elle pose la main sur son ventre. De la culpabilité aussi, parce qu’elle sait qu’elle ne fera pas partie de ces mères parfaites. Qu’elle n’a rien à offrir à son gosse. Pas de futur, à peine un présent éphémère et utopique. « Laisse tomber. J'vais payer. » Il change de sujet et se détourne pour aller vers les caisses, elle a son visage qui s’effondre. Ses yeux qui parcourent les peluches, la foule et tous ceux qui les entourent. Le monde réel qui lui fout une claque en plein visage, juste comme ça. Bras croisés, pupilles rivées sur un panda qui lui renvoie un regard vide. Il est stupide, il est mignon, un peu trop. Un peu grand, aussi, le genre de peluche qui se garde plusieurs années. Elle veut l’insulter, le foutre sous le tas des autres animaux, pour qu’il arrête de la narguer au milieu de ce magasin, qu’il arrête de lui rappeler qu’elle ne pourra pas se cacher longtemps. Mais lorsqu’elle tourne les talons pour rejoindre Elias, elle l’arrache de son stand. Avec un peu trop de force, un peu trop de rage, un peu trop d’enthousiasme, elle ne sait plus trop. « Tu devrais prendre celui-là, aussi. » Le panda se retrouve à côté du chaton, sur la caisse, mais elle ne le regarde déjà plus. Elle lui tourne le dos et sort de ce magasin où elle étouffe un peu trop. S’éloigne de toute cette foule, de toute cette vie qui sera bientôt la sienne, de tout ce qui n’aurait jamais du arriver aussi vite. Estomac qui se tord, tête qui tourne, un « putain » qui s’échappe de ses lèvres quand elle se laisse tomber sur un banc. Elle déteste ça, déteste tout, et quand Elias arrive dans son champ de vision, elle s’oblige à ne pas regarder le sac dans ses mains. « T’as fini de faire les magasins, ça y est ? » Boutade qui tombe un peu à plat, elle n’a pas la force d’y mettre l’enthousiasme qui va avec. « Y’avait trop de monde pour moi à l’intérieur. » Le hongrois qui revient une nouvelle fois, parce qu’elle ne veut pas qu’on la comprenne. Ne veut pas qu’on l’entende. Ne veut pas qu’on vienne faire éclater son monde encore une fois, une fois de trop. Une excuse pour expliquer sa fuite, une vérité qui en cache une autre. Elle n’a jamais été douée quand il s’agit de dévoiler ses faiblesses, elle déteste sa sensibilité qui ne fait que s'aggraver avec les hormones. « On peut rentrer ? »




RESTLESS
I don't get jealous, I get free Everything good comes back to me It seems like wherever you are Is just a better place to be.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3055 messages et j'ai : 38 dollars en banque. Sinon, il paraît que : francisco lachowski et pour finir je crédite : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Dim 18 Fév - 18:13


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Tu devrais prendre celui-là, aussi. » Un panda dans les mains, et il la regarde s'en aller sans pouvoir rien faire. Cass, elle avait l'impulsivité des orages et l'imprévision des ouragans. Lui, il avait dû composer avec, reconnaître les signes qui menaient à chacune de leurs explosions. C'était plus facile à dire qu'à faire. Quand elle disait qu'elle voulait rester, en fait elle voulait fuir. Quand elle semblait s'amuser, en fait, elle mourrait d'ennui. Ce jour-là, c'était pas compliqué de savoir ce qu'elle avait derrière la tête, parce qu'ils étaient dévorés par les mêmes peurs. Elias, il avait réussi à transformer sa peur en espoir, à trouver dans un gosse un raison de vivre et de se battre contre tout ce qui voulait l'entraîner dans les limbes. Cass, elle en était pas encore là. Quand il sort du magasin avec ses peluches, il la trouve assise sur un banc. « T’as fini de faire les magasins, ça y est ? » C'est jamais bon signe quand son sourire disparaît. C'est jamais bon signe quand elle choisit de se dérober derrière des mots. Elle est moins pudique que lui, sauf quand il s'agit d'avouer ses peurs. « Y’avait trop de monde pour moi à l’intérieur. » Il la connaît par coeur. Il a pas besoin de lui poser de question pour savoir que le vrai problème, c'est pas le monde, c'est leur gosse. Il peut pas lui en vouloir. Elle est jeune, Cass, elle se voyait pas avec un enfant à cet âge là, et encore moins avec lui. Pourtant, c'était elle qui insistait pour parler famille et avenir. Lui, il s'en était toujours gardé, parce qu'il pensait pas pouvoir vivre jusque là. Face au fait accompli, elle était moins sûre d'elle. C'était à son tour d'être courageux. Elle pouvait plus l'être toute seule. « On peut rentrer ? » Il acquiesce et lui tend sa main, pour l'aider à se relever. Il passe son bras autour de ses épaules, plante un baiser dans ses cheveux, comme si ça suffisait pour la rassurer. Quand ils finissent enfin par sortir du zoo, il peut pas s'empêcher de se sentir soulagé. « Plus jamais j'fous les pieds dans ce putain d'zoo. » Il le dira pas, mais il s'en veut d'en avoir parlé, du gosse. Mais il a du mal à faire autrement. Il arrive pas à penser à autre chose, depuis qu'elle le lui a dit. Il aurait jamais cru qu'il en aurait quelque chose à foutre. Sauf que voilà, ça a changé sa vie, et il peut plus faire comme si de rien n'était. Il a l'impression que ça les éloigne. « Tu peux m'parler, tu sais. J'vais pas t'juger. » Quand elle doute, Cass, elle dit plus rien, et ça le tue de pas savoir ce qu'elle pense. « C'est quoi le problème ? Tu veux plus d'moi ? »







an empire for you

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2961 messages et j'ai : 136 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : une certaine endive (avatar & profil & signature) ; unknow on tumblr (gifs).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Dim 18 Fév - 19:09


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Plus jamais j'fous les pieds dans ce putain d'zoo. » Dans ses bras, elle a son coeur qui se calme et sa respiration qui ne lui fait plus autant mal. Elle l’a suivi en silence, calée contre lui, et lève à peine la tête pour voir qu’ils ont retrouvé les rues de New York. « Deal. » Il y a peu de chance qu’ils puissent y échapper, pourtant. Parce que ce zoo est l’endroit parfait pour des moments en famille. Pour une vie normale, celle qu’ils devront prétendre avoir. Celle pour laquelle ils devront se battre, parce qu’ils ne pourront jamais entrainer leur enfant dans les affaires des Farkas. C’est sans doute ce qui lui fait le plus peur. Ce qui la tue le plus, aussi. Savoir qu’elle ne pourra jamais le protéger de l’influence de sa famille. Que comme elle, son destin est déjà tracé, quoi qu’elle fasse, quoi qu’elle accomplisse. « Tu peux m'parler, tu sais. J'vais pas t'juger. » Elle n’a jamais eu peur des mots, Cassandra. Ses sentiments, ses journées, ses projets, il n’y a pas grand chose qu’elle passe sous silence. Encore moins avec lui. Lui parler pour les ancrer dans leur propre monde, lui parler pour construire une vie qui risque d’exploser à la moindre secousse. Mais quand il s’agit de ses peur et de ses doutes, c’est autre chose. La princesse se fait la malle et se dérobe à la moindre occasion. Parce qu’elle ne veut pas l’accabler alors qu’elle voit le poids sur ses épaules. Parce qu’elle ne veut pas paraitre superficielle avec ses problèmes, alors qu’il doit gérer des choses qui sont une question de vie ou de mort. Parce qu’elle a toujours de bonnes excuses pour fuir, pour faire comme si ses problèmes n’existaient pas, pour oublier tout ce qui la dérange un peu trop. « C'est quoi le problème ? Tu veux plus d'moi ? » Elle secoue la tête avec force, un peu trop vite, comme un cri du coeur. « Dis pas n’importe quoi. Tu sais que je voudrais toujours de toi. » La réponse fuse aussitôt, sa voix rauque brise le silence qu’elle s’est imposée pour une vérité qu’elle n’a jamais cachée. Elle ne pourra pas vivre sans lui. Ni aujourd’hui, ni demain, ni jamais. C’est quelque chose qu’elle a appris à accepter, une dépendance qu’elle a réussi à dompter, mais qui la frappe à chaque fois qu’elle est avec lui. Elias, elle l’a dans la peau. A la vie, à la mort, qu’ils aiment se dire. Et la mort, ils l’ont vu un peu trop souvent, d’un peu trop près. Alors aujourd’hui, elle a bien du mal à vivre. « J’ai rien à offrir à notre gosse, Elias. Regarde moi. » Une confession qui lui brûle les lèvres, qui lui fait baisser les yeux et éviter son regard. Le constat est difficile à accepter, elle est trop fière pour ça. Mais ses illusions s’effondrent et elle n’arrive plus à donner le change. « Je ne suis rien d’autre que la petite fille protégée de Konstantin. J’ai pas fini mes études, je sais même pas ce que je veux faire de ma vie. Je ne sers qu’à dépenser le fric que met mon père sur mon compte. » Elle rêvait d’indépendance. Elle rêvait de construire sa vie. De ses propres mains, de sa propre volonté. Elle rêvait de briller, plus fort que le soleil, plus fort que les étoiles. Alors l’échec, il ne passe pas. « J’ai rien à lui apporter. »






RESTLESS
I don't get jealous, I get free Everything good comes back to me It seems like wherever you are Is just a better place to be.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3055 messages et j'ai : 38 dollars en banque. Sinon, il paraît que : francisco lachowski et pour finir je crédite : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Dim 18 Fév - 23:41


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Dis pas n’importe quoi. Tu sais que je voudrais toujours de toi. » C'est le genre de doutes qu'il a du mal à évacuer. Ca traîne toujours quelque part dans sa tête. A trop l'aimer, il a peur de s'abîmer. Une brisure de sourire sur son visage, la mécanique d'un coeur qui marche aux promesses, il la serre un peu plus contre lui, c'est comme un réfexe. « J’ai rien à offrir à notre gosse, Elias. Regarde moi. » Il fronce les sourcils. Il comprend pas ce qu'elle veut dire. « Je ne suis rien d’autre que la petite fille protégée de Konstantin. J’ai pas fini mes études, je sais même pas ce que je veux faire de ma vie. Je ne sers qu’à dépenser le fric que met mon père sur mon compte. » Il a tendance à l'idéaliser, sûrement parce qu'il comprend pas son monde. Il a pas fait d'études. Pire encore, il a jamais fini l'école. Alors, la voir aller à l'université, réviser, annoter des bouquins, ça le fascine. Lui, il a à peine assez de concentration pour finir une page. Elle, elle enchaîne les chapitres comme si ça lui coûtait rien. Il l'a toujours admirée pour ça. Il le lui a jamais dit. « J’ai rien à lui apporter. » Il hausse les épaules. Il s'est jamais posé ce genre de question. « C'est un enfant, Cass. Il s'en bat les couilles de ce que tu fais dans la vie, il t'aimera quoi qu'il arrive. » Il parle en connaissance de cause. Il a jamais connu son père et pourtant, il est jamais parvenu à le détester pour s'être barré. « Ta vie s'arrêtera pas à sa naissance. T'auras tout le temps pour continuer tes études et trouver ce que tu veux faire. On s'arrangera. J'le garderai quand t'iras à la fac, on prendra quelqu'un, j'en sais rien. » Peut-être qu'ils sont pas prêts pour être parents. Peut-être qu'il réalise pas encore. Sa seule certitude, c'est qu'ils peuvent plus reculer. « Je sais qu'c'est pas idéal. Mais y aura jamais de moment idéal pour avoir un enfant. C'est comme ça. »







an empire for you

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   

Revenir en haut Aller en bas
               

 [panda] wild youth (elias)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum