Flashnews
La nouvelle intrigue île vous attend par ici et pour ceux qui restent à New York, vous êtes priés de vous rendre par ici huhu ♥️

Fiches de liens

Eleonore, Charline, Kaly et Olya ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Joshua, Virgil, Glenn et Anthony veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 37
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
Articles SOS
SOS a encore frappé, venez découvrir les petits secrets qu'elle vous offre sur un plateau !
N'oubliez pas aussi de venir faire un tour du côté des challenge qu'elle peut avoir à vous lancer
Yearbook 2017 - 2018
Venez découvrir le Yearbook, promotion 2017-2018 de l'université de Columbia !
L'heure des cadeaux !
Les résultats de la Tombola du printemps sont tombés ! Venez donc voir ce que vous avez gagné

Partagez | 
               

 [panda] wild youth (elias)

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2997 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : une certaine endive (avatar & profil & signature) ; unknow on tumblr (gifs).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Mer 21 Fév - 11:52


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« C'est un enfant, Cass. Il s'en bat les couilles de ce que tu fais dans la vie, il t'aimera quoi qu'il arrive. » Des mots qui ont du sens, quelque chose qui se débloque dans sa poitrine. Mais ses yeux qui restent rivés au sol, son regard qui est perdu dans le vide. Elle n’ose pas y croire, pas encore, pas complètement. « Ta vie s'arrêtera pas à sa naissance. T'auras tout le temps pour continuer tes études et trouver ce que tu veux faire. On s'arrangera. J'le garderai quand t'iras à la fac, on prendra quelqu'un, j'en sais rien. » Un fin sourire qui étire ses lèvres quand elle imagine Elias seul avec un nourrisson, des images qui viennent se superposer sur ses doutes. Elias en père protecteur, Elias cédant à toutes les demandes d’un enfant ne parlant même pas, Elias mis en défaite face à une simple couche. Ce n’est pas difficile de l’imaginer, cette vie là. Les images viennent toutes seules, comme des espoirs qui n’attendent que ça. Et ce n’est pas la première fois qu’elle rêve de tout ça. Qu’elle se demande à quoi cela ressemblerait, ce futur que tout le monde obtient. La seule différence, c’est qu’elle n’a jamais cru qu’il lui sera réservé, à elle aussi. Qu’elle y aurait droit. Malgré toutes ses demandes pour parler mariage et enfant, malgré toutes les discussions qu’elle a lancé sur un futur à deux. Tout ce qu’elle avait besoin d’entendre, c’était qu’il était aussi engagé qu’elle dans leur relation. Que s’il y avait un futur, il ne l’imaginait pas avec une autre. « Je sais qu'c'est pas idéal. Mais y aura jamais de moment idéal pour avoir un enfant. C'est comme ça. » Ils n’ont plus le choix, elle le sait aussi bien que lui. Le destin s’est foutu d’eux, une fois de plus, comme pour les narguer, pour leur prouver qu’ils ne contrôleront jamais rien. Elle ne devrait pas être surprise, pourtant. Entre eux, tout a toujours été trop fort, trop vite, trop intense. Ils ont mis longtemps à trouver un équilibre dans leur relation, à ne pas simplement se laisser consumer par tout ce qu’ils pouvaient ressentir. Et même aujourd’hui, c’est parfois difficile. Quand Elias doit partir, la séparation est une douleur physique. Quand une engueulade part trop loin, c’est son coeur qui se brise et qui lui fait mal. Quand elle le touche, c’est ses doigts qui la brûlent. Alors peut-être que cet enfant ne doit rien au hasard. « Ouais. T’as sans doute raison. » Peut-être que le temps leur est toujours compté. Peut-être qu’ils sont destinés à disparaitre aussi vite qu’ils vivent. Dans leur monde, tout le monde finit par se perdre dans la nuit. Elle le sait, et cela ne l’a jamais autant terrifiée à cet instant. Il y a des choses qu’elle ne peut pas contrôler, qu’elle ne pourra jamais empêcher. Elle suffoque à chaque fois qu’Elias rejoint les Farkas. Elle ne survivrait pas en sachant que son gosse suit le même chemin. Elle le sait, que c’est ce qui a conduit sa mère à rejeter son père en premier lieu. Que c’est ce qui a finit par tout gâcher. La vérité, c’est qu’elle ne les a jamais vu vraiment heureux. Elle n’a pas de souvenir de cette époque où à deux, ils pouvaient défier le monde entier. Peut-être qu’elle n’a jamais existé. Peut-être que cette haine est ce qui les a toujours lié. Mais le résultat ne change pas. « Je veux pas finir comme ma mère. A me réveiller un jour et à détester mon fils. Ou ma fille. » Une confession pour ne pas en avouer une autre, parce que lui non plus, il n’a jamais choisi sa vie. Qu’il a du survivre et s’arracher des ombres pour avoir une chance de vivre. Que les ombres, elles sont toujours là, à le guetter, à attendre sa chute, à prendre possession de ses pupilles quand il laisse son regard se perdre. Mais ça, elle n’est pas prête à en parler. Y penser lui donne les larmes aux yeux et l’empêche de respirer. Mettre des mots dessus ne ferait que le rendre réel et elle s’effondrerait. Alors elle se concentre sur tout le reste, sur tout ce qu’elle a une chance de changer. « Ou que toi tu me détestes parce que je serai devenue une garce égoïste et sans coeur. »



RESTLESS
I don't get jealous, I get free Everything good comes back to me It seems like wherever you are Is just a better place to be.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3092 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : francisco lachowski et pour finir je crédite : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Mer 21 Fév - 20:12


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« Ouais. T’as sans doute raison. » Elle a pas l'air convaincue, il lui en veut pas. Elias, qui n'en disait jamais trop, avait toujours eu du mal à en dire assez. Il avait fallu qu'elle le pousse à bout pour qu'il lui dise qu'il l'aimait, la première fois. Il avait ensuite fallu des mois pour qu'il arrête d'être en colère à chaque fois qu'un je t'aime fusait hors de ses lèvres, pas par fierté, pas par ego, mais parce qu'il savait exactement ce qu'il risquait en prononçant les mots qu'il n'avait jamais dit à personne auparavant. Pire que sa vie, y avait son coeur en jeu. Et, Elias, il était du genre mauvais perdant. « Je veux pas finir comme ma mère. A me réveiller un jour et à détester mon fils. Ou ma fille. » Sa mère, ils en parlaient pas. Il avait jamais vraiment su ce qu'il s'était passé entre elles. C'était ce genre de sujet qu'il préférait éviter, parce que ça se terminait toujours mal, pour elle comme pour lui. « Ou que toi tu me détestes parce que je serai devenue une garce égoïste et sans coeur. » Il lève les yeux au ciel en soupirant. Il sait qu'elle a peur qu'il se barre. Tout ce qu'il lui a donné, jusqu'à présent, c'est des promesses, et y a rien de plus fragile au monde. « J'crois qu'tu comprends pas.» C'est simple, pourtant. Il le lui a déjà prouvé des millions de fois et y a une partie de lui qui lui en veut pour le forcer à le dire. « T'es pas une option, dans ma vie. C'est l'contraire. C'est tout l'reste qui est optionnel. » Les Farkas, les appartenances tatouées dans la peau, le fric, le crime, les soirées arrosées, les clopes, les filles, les flingues, les empires, il en avait plus rien à foutre. Quand il rêvait de grandeur, ses rêves sonnaient faux. Les mirages entrechoqués dans les ombres l'épuisaient. Alors, y a plus d'hésitation quand il lui parle avec ses mots qui tranchent comme des canifs. Il a plus peur de s'abîmer le coeur en lui disant tout ce que cache son silence.  « Tu crois vraiment que j'tiens aussi peu à toi que j'pourrais te détester pour quoi qu'ce soit ? Dis pas n'importe quoi. »






an empire for you

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2997 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : une certaine endive (avatar & profil & signature) ; unknow on tumblr (gifs).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Jeu 22 Fév - 20:40


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« J'crois qu'tu comprends pas. » Elle sait déjà ce qui va lui dire, parce que ce n’est pas la première fois qu’elle a besoin qu’il la rassure. Elle n’y peut rien, elle s’est retrouvée confrontée à tout ce qu’elle a toujours fui. Ses repères ont explosé, ses peurs se sont réveillées. Quand elle est comme ça, elle n’arrive plus à se contenter de ses gestes et elle redoute ses silences. « T'es pas une option, dans ma vie. C'est l'contraire. C'est tout l'reste qui est optionnel. » Des mots qui calment son coeur, son sourire qui revient, juste un peu. Il y a des choses qui ne l’effraient plus. Et ce n’était pas gagné. Parce qu’Elias, elle le connait depuis toujours, ou presque. Elle l’a vu grandir avec les Farkas, elle l’a vu lier des amitiés avec eux. Des mecs qui risquent leur vie, des mecs qui se foutent de tout. Aucune règle, aucune loi, seulement ce qu’ils décident d’obtenir. Des soirées arrosées, des femmes qui ne disent jamais non, l’alcool et l’argent qui coulent à flot. Jalousie mise à l’épreuve, des engueulades qui ont dégénéré quand ils cherchaient encore un moyen de fonctionner. Puis il y a quelque chose qui a changé. Une lueur qu’il a quand il la regarde, un ton qui change quand il lui parle, des gestes qui n’appartiennent qu’à eux. Et juste comme ça, il y a des peurs qui se sont calmées. « Tu crois vraiment que j'tiens aussi peu à toi que j'pourrais te détester pour quoi qu'ce soit ? Dis pas n'importe quoi. » Elle ne peut pas remettre en cause les sentiments qu’il a. Cela ne serait pas juste. Il lui a prouvé à de nombreuses reprises. En la choisissant elle face à Gabriel, en lui sauvant la vie. En tuant pour elle, aussi. Alors quand il lui dit qu’il l’aime, c'est gravé dans la pierre. Qu’importe ses peurs, qu’importe ses doutes. « On sait jamais. » Elle hausse les épaules, mais son ton a changé. Un peu taquin, un peu hésitant. La vérité, c’est qu’elle a peur d’y croire, à tout ça. A ce qui les attend, à ce qu’il lui dit. Mais à partir du moment où il l’a choisie, il ne lui a jamais menti. Et c'est tout ce qu'il lui faut. Elle secoue la tête, comme pour chasser le reste. Regard qui balaie la foule autour d’eux, profonde inspiration comme pour se donner du courage. « Désolée, je voulais pas gâcher notre anniversaire. » C’était censé être leur journée, à eux et à personne d’autre. Où rien ne pourrait les déranger, rien ne pourrait les ébranler. Un an, c’est rien. Un an, pour eux qui ne pensaient pas avoir une journée, c’est tout. Alors les minutes, elle ne veut plus les gâcher à trembler face à tout ce qui pourrait arriver. Les minutes, elles ont toujours été précieuses. Et ça ne changera pas. Elle s’arrête de marcher juste avant leur immeuble, un peu brusquement, ignore les passants qui doivent les éviter. Bras passés autour de son cou, corps contre le sien, un air mutin. « T'es un amour de bébé chat. »





RESTLESS
I don't get jealous, I get free Everything good comes back to me It seems like wherever you are Is just a better place to be.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3092 messages et j'ai : -15 dollars en banque. Sinon, il paraît que : francisco lachowski et pour finir je crédite : coco

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   Lun 26 Fév - 20:28


wild youth
You held my heart in your hand
While it was still beating
I hope you understand
That this is the way it's meant to be
☾  ☾  ☾
« On sait jamais. » Lui, il sait. C'est à peu près la seule certitude qu'il a. Derrière son sourire, un horizon qui se dessine, le monde à l'envers. Lui qui se voyait sans rien et sans personne se retrouve à contempler les bribes d'un avenir imaginaire en priant pour que l'espoir se laisse pas rattraper par les ténèbres. Y a trop de choses qui pourraient tout faire exploser et c'est dur de vivre sur le fil, au bord du précipice, à deux doigts de la chute libre. Il a pas le choix, pourtant, à vouloir toucher le soleil, le petit prince aux ailes d'argent tombera du haut d'un gratte ciel, personne pourra le sauver. C'est comme ça que les mecs comme lui finissent, le destin d'un météore qui a pas d'autre choix que de se crasher dans le sol et de cramer tout ce qui l'entoure. « Désolée, je voulais pas gâcher notre anniversaire. » Il hausse les épaules, l'air nonchalant, comme si elle pouvait gâcher quoi que ce soit. Mais y a pas assez de liberté dans sa parole pour qu'il lui réponde ça. « Tu t'rattraperas plus tard... » Il lui renvoie son sourire comme un miroir brisé. Elias avait jamais été le genre de type à croire au grand amour, sauf qu'aujourd'hui, il en montrait tous les symptomes. On lui avait toujours appris qu'une femme, c'était une faiblesse. Et il avait pas le droit d'en avoir, de faiblesse. Peut-être qu'il s'était condamné lui même y a un an de ça quand il avait cru qu'il serait assez fort pour se séparer d'elle un jour. Il croyait pas non plus au déterminisme des choses, aux histoires ancrées dans les étoiles. Son coeur battait pour la liberté, il était persuadé qu'il maîtrisait tout. Cassandra lui rappelait sans cesse qu'en fait, il ne maîtrisait rien. Elle l'arrête, au milieu de la rue, pour le serrer contre elle. Il se retient de râler quand il se fait bousculer par un passant. « T'es un amour de bébé chat. » Il lève les yeux au ciel pour ravaler un sourire. Il sait pas quand il a arrêté de détester ce surnom débile. L'important, c'était qu'elle le sache jamais. « Ca t'fait marrer, hein... » Sa main descend le long de son dos, tape sa fesse en guise de protestation.  « Allez, bouge. » Et pendant qu'elle s'offusque en lui rappelant qu'elle n'obéit à personne, y a un sourire qui fend son visage en deux.






an empire for you

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: [panda] wild youth (elias)   

Revenir en haut Aller en bas
               

 [panda] wild youth (elias)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum