Flashnews
La nouvelle intrigue île vous attend par ici et pour ceux qui restent à New York, vous êtes priés de vous rendre par ici huhu ♥️

Fiches de liens

Eleonore, Charline, Kaly et Olya ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Joshua, Virgil, Glenn et Anthony veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 37
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
Articles SOS
SOS a encore frappé, venez découvrir les petits secrets qu'elle vous offre sur un plateau !
N'oubliez pas aussi de venir faire un tour du côté des challenge qu'elle peut avoir à vous lancer
Yearbook 2017 - 2018
Venez découvrir le Yearbook, promotion 2017-2018 de l'université de Columbia !
L'heure des cadeaux !
Les résultats de la Tombola du printemps sont tombés ! Venez donc voir ce que vous avez gagné

Partagez | 
               

 [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 249 messages et j'ai : 133 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Evangeline Lilly et pour finir je crédite : Sulky

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)   Ven 2 Mar - 21:43

To me it feels amazing

@Gabriel Edern



Aujourd’hui c’est la saint-valentin, et toi, tu t'apprêtes à vivre un truc super étrange ! Du moins, c’est ainsi que tu le vois, mais pourtant tu es super excitée de vivre cette expérience. En effet, alors que le côté gentleman de cet homme qui te fait clairement tourner la tête n’a de cesse de te surprendre, tu ne t’attendais pas pour autant a une tel invitation. Déjà, tu n’es pas du genre à vraiment fêter cette journée des amoureux, tu ne l’as même jamais réellement fait, pour toi, on ne doit pas attendre ce jour spécial pour faire comprendre à l’être cher qu’on l’aime, mais tu reste tout de même une romantique qui ne peut manquer le fait que ce grand mec qui fait craquer toutes celles qui peuvent croiser sa route te veut toi à ses côtés pour ce jour là, et ça, ça te réchauffe le coeur d’une façon incontestable. Depuis ces dernières années, tu as tendance à repousser les gens qui t’entourent, tu essais de ne pas t’attacher pour ne pas avoir mal, pour ne plus perdre personne, mais lui, Gabriel, il a réussi à passer toutes ces murailles que tu avais érigé devant ton être, il a réussi à passer à travers d’une façon tellement naturel que tu ne sais toujours pas comment il a put réussir à tel exploit. Tu ne sais d’ailleurs pas vraiment ce que tu ressens pour cet homme, tu le trouves beau, il est même magnifique, mais ce “vous” qui se crée jour après jour ne vient pas de votre physique, non vous êtes liés d’une façon relativement puissance, et ça, tu n’arrives absolument pas à aller contre. Tu te sens tellement bien, tellement toi même lorsqu’il est prêt de toi que cela en est reposant pour ton petit coeur qui ne cesse de pleurer cette perte qui a meurtri ta vie entière. Alors oui, lorsque celui qui enflamme tout ton être t’a fait part de son envie d’aller rencontrer les éléphants du zoo de Central Park en guise de sortie de couple, tu n’as pas hésité une seconde pour dire oui. C’est, certes, un rendez vous auquel tu ne t’attendais pas, mais qui à l’heure d’aujourd’hui, alors que tu as essayé de te vêtir de façon à être belle pour ton valentin du jour, tout en étant assez à l’aise pour profiter de cette animation mise en place pour cette journée, est un rendez vous qui remplit ton ventre de tout un tas de petit papillon à l’idée de partager un tel instant avec Gabriel. Une fois n’étant pas coutumes, tu arrives bien entendu un petit peu en retard, pas assez pour que le jeune homme ne s’impatiente, mais assez pour qu’il ne puisse pas manquer le fait que depuis que vous vous connaissez, tu n’as jamais réussi à arriver avant lui sur un lieu de rendez-vous, et cet idée te fait sourire d’amusement alors que tu arrives tout prêt de lui. Sans un mot, tu te hisses sur la pointe de tes pieds afin d’atteindre son visage et ainsi pouvoir déposer tes lèvres sur les siennes dans une douceur infime alors que tes yeux ne quittent en aucun cas les siens. “ Bonjour ” Ta voix est certainement aussi douce que le baiser que tu viens de lui offrir alors que ton sourire est bien difficile à retirer de sur tes lèvres désormais. “ Les éléphants alors ? C’est qu’ils sont ceux qui ont attirés ton attention où il y a un message caché que je n’ai pas su déchiffrer ? “ Ton rire se fait entendre de manière presque imperceptible alors que tu as bien du mal à t’éloigner de l’homme qui attire désormais toute ton attention.


i carry your heart with me, i carry it in my heart, i am never without it, anywhere. i go you go,my dear, and whatever is done by only me is your doing, Lea. (E.E Cumings)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2404 messages et j'ai : 1307 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kevin Lütolf et pour finir je crédite : avatar by delancey Signature Lilousilver et profil moi

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)   Lun 12 Mar - 17:57

- To me it feels amazing-
Marylou & Gabriel
Tu es là, dans une tenue décontractée, casquette sur la tête, à jeter un petit coup d’oeil à ta montre. Tes traits fermés présagent une colère sommeillant dans les méandres de ton esprit. Tes sourcils froncés peuvent accentuer cette impression. Pourtant, ce n’est pas le cas car si on te regarde de plus près, on peut facilement apercevoir ce léger sourire amusé en coin de tes lèvres. Si tu es dans le zoo aujourd’hui, c’est pour voir Marylou. Cette jeune femme que tu invites à chaque occasion depuis votre premier rendez-vous. Lors de ce rendez-vous d’ailleurs, tu ne voulais que mettre un visage sur une identité charmante et chaleureuse. T’étais loin d’imaginer l’attachement que t’aurai pu ressentir pour elle. Marylou n’est pas de celles que tu collectionnes. Celles qui visitent ton lit avant de ne plus avoir ce droit. Non, avec elle, tu es entier, tu souris pour de bon, tu exploses de rire et par dessus tout, tu es naturel. Tu ignores ce qui se passe entre vous et en réalité, tu n’as pas envie de mettre un nom dessus. Vous passez du temps ensemble, vous appréciez la compagnie de l’autre, elle se fait une place dans ta vie et c’est tout ce qui compte pour toi. Alors, ce n’est pas étonnant d’avoir pensé à elle en ce quatorze février. Tu n’es pas un romantique incorrigible. Tu penses avoir plus de défauts que des qualités d’ailleurs mais cette journée, tu voulais la passer avec elle et personne d’autre. Ta demande avait été bizarre d’ailleurs. Une Saint-Valentin entourée d’animaux … oui c’est étrange mais c’est attendrissant aussi. Amoureux de ces bestioles, tu n’as pas hésité de proposer à Marylou de t’accompagner et pour grand plaisir, elle a accepté. Elle est en retard mais comme dit la coutume, quand elle s’avance vers toi, tu oublies ce détail, surtout quand elle pose doucement ses lèvres sur les tiennes pour te saluer. Si tu n’as pas bougé jusque là, te contentant de l’admirer et l’écouter, quand elle se tait, ton sourire s’agrandit. Un de tes bras s’immisce autour de sa taille pour la rapprocher de toi et tes lèvres susurrent contre les siennes un petit, « Bonjour » avant de l’embrasser avec la même douceur. Tu sais que tu dois la relâcher si vous voulez bouger mais tu n’y arrives pas réellement. Tu profites de l’avoir contre toi un instant pour lui un petit « Tu m’as manqué » et de poser tes lèvres dans son cou. Soupirant d’aise, tu la relâche et tu lui proposes ton bras. « Et bien j’ai choisi l’éléphant pour ses caractéristiques positives, je t’assure que c’est tout » Tu en ris car tu comprends un peu ce qu’elle insinuait. « En plus, on m’a dit qu’on peut les toucher voire même monter dessus et c’est impressionnant. » La gardant tout près de toi, tu ajustes ta casquette et tu marches à ses côtés jusqu’à l’atelier des éléphants. Il y en a trois, une famille au complet. Le mâle est de taille supérieure aux deux autres. Tu souris en te penchant vers Marylou. « Il est immense, je me sens ridicule à côté » Toi, c’est la première fois que tu vois un éléphant en vrai et on peut dire que ça t’impressionne réellement. Mais cela te donne aussi envie de l’approcher, le toucher et deviner la texture de sa peau. « On s’approche quand tu te sentiras prête » Dis-tu en posant ton regard sur la jeune femme à tes côtés. Tu ne veux pas la presser et puis, vous avez largement le temps pour vous occuper de ses animaux. « Et tu es magnifique comme toujours » Tes doigts serrent les siens comme pour lui montrer ta sincérité.        


 
Now we're finding a different way
We've been chasin' each others tails. Now we're ridin' a new wave, all on our own way.

awaaard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 249 messages et j'ai : 133 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Evangeline Lilly et pour finir je crédite : Sulky

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)   Sam 17 Mar - 17:47

To me it feels amazing

@Gabriel Edern



Tu l’embrasses, doucement, certainement pour t’excuser de ton retard, même si tu sais très bien qu’il en a l’habitude désormais même si tu dois bien avouer que le fait qu’il ne bouge pas d’un cil alors que tu es prêt de lui te panique un petit peu. C’est sans doute ce qui te fait parler des éléphants, cherchant à faire un peu d’humour histoire de faire oublier tout ça, mais en sentant le bras de cet homme imposant de par son charisme s’enrouler autour de ton corps, tu reprends confiance en toi et en cet journée alors que ton sourire réponds de nouveau au sien avant d’accueillir ses lèvres avec un plaisir non dissimulé et tu sens la chaleur de son souffle se diriger dans ton cou pour laisser glisser cette phrase qui te réchauffe un peu plus le coeur. Tu en fermes les yeux, profitant du moindre instant entre vous, de la moindre sensation que son corps près du tiens peut te faire sentir alors qu’en se redressant il ne peut manquer ce sourire taquin qui est nait sur tes lippes. “ J’espère bien que je t’ai manqué ! “ Tu ris alors que tu passes ton bras sous le sien pour te laisser guider. Tu aurais pu répondre qu’il t’avait manqué lui aussi, d’autant plus que c’est le cas, mais tu n’en fais rien. Tu as beau te sentir bien auprès de Gabriel, il a beau être ton ange Gabriel à toi, exprimer tes sentiments ne sont pas chose aisé pour toi, bien au contraire, tu as déjà peur que si tu t’attaches vraiment trop à cet homme, la vie finisse par te l’enlever comme elle t’a enlever toutes les personnes importante pour toi, alors si tu viens à lui faire savoir à quel point il a prit de l’importance à tes yeux, tu as peur que tout ceci arrive encore bien plus tôt que prévu. Alors oui, tout ça, tu le gardes pour toi, et c’est sans aucun doute pour cela aussi que votre relation ne va pas vraiment plus loin que ces échanges en douceur de baiser relativement chaste. Peut-être que Gabriel pense que tu souhaites y aller en douceur, et c’est peut-être ce que tu veux aussi, mais dans le fond c’est surtout ta trouille impossible à calmer de le perdre qui te pousse à garder encore un petit mur inébranlable autour de toi. Du plus profond de ton coeur tu espère qu’il parviendra à passer par dessus, ou bien même à travers, mais à la surface de ton être, tu consolide encore et toujours toutes les brèches que le jeune homme pourrait chercher à faire afin de passer. Il est déjà parvenu bien trop proche de toi, tu ne peux te résoudre à le laisser aller plus loin encore. Et pourtant, contrastant sans mal avec tout ce qui te rend ainsi, tu ne peux non plus te résoudre à lui refuser ce genre de sortie, bien au contraire. Tu accours à chaque fois qu’il te propose de bouger, et cette journée en sa présence, en ce quatorze février, en cette journée réservée aux amoureux, tu aurais pu, non, tu aurais dû lui refuser de la passer avec toi. Mais tu as dis oui, et voilà pourquoi tu te retrouve en cet instant devant une famille d’éléphant tellement magnifique que tu pourrais en pleurer de bonheur. Il t’a expliqué pourquoi avoir choisi cet animal, et cela t’a fait sourire toujours un peu plus. Tu as déjà eut l’occasion de voir ces animaux en vrai dans des zoos que tu as pu visiter alors que tu étais gamine, et tu te souviens encore à ce jour à quel point tu les trouves majestueux. Mais par contre tu n’as jamais eut l’occasion de les approcher réellement, et lorsqu’il te fait savoir que vous pourrez le faire aujourd’hui, les toucher, et même monter sur leur dos, tu n’as qu’une envie, lui sauter au cou pour le remercier. Tu te retiens pourtant, mais il ne doit pas pouvoir manquer le fait que ta main se resserre sur son bras sous l’effet de l'émotion, ou que tes yeux se mettent à briller, intimidée par cette promiscuité avec ces animaux géants. Tu ris aux paroles de Gabriel en tournant un peu le visage pour le voir. “ Imagine moi alors ! “ Du haut de tes un mètre soixante huit, on ne peut pas dire que tu sois très petites, mais pourtant là, entre la grandeur de ton valentin du jour et ces éléphants, tu te sens carrément naine. Il te fait savoir qu’il attend ton feu vert pour vous approcher de l’animal, et son côté gentleman te fait toujours autant sourire. Tu as l’impression d’être une princesse à ses côtés et tu ne peux nier que tu adores ça. Et lorsqu’il ajoute ce dernier compliment à ton égard, tu sens, comme toujours, le rouge te monter aux joues, et comme pour masquer cet effet qu’il a sur toi, alors que tu sais très bien qu’il en a conscience et s’en amuse même, tu attrapes sa main pour vous faire avancer doucement, vraiment très proches de ces mammifères pour finir par poser ta main toute en douceur sur la trompe de celui qui se trouve devant toi, le bébé au vue de sa taille. On vous a expliqué qu’il n’y a pas trop de règle à suivre du moment qu’aucun geste brusque ne se fait devant heure, alors, même si tu gardes ta main lié à celle de Gabriel, comme pour être sûr que rien ne t’éloignera de lui en cas de problème, tu agis au ralentis, les yeux fixé sur l’animal qui semble apprécier cette caresse que tu lui offres. “ Wouha ! Je m’attendais pas du tout à ça… C’est… Rugueux… C’est trop bizarre ! “ tu ris doucement, mais pourtant rien ne t’éloigne de cette enfant éléphant qui s’amuse désormais à enrouler ton corps de sa trompe. “ Heu… Qu’est ce qu’il fait là ? “ On te rassure, t’expliquant qu’il cherche juste à jouer et toi tu ris, relâchant finalement Gabriel pour faire un gros câlin à ce petit monstre trop adorable tout en regardant l’homme qui t’accompagne. “ Soit pas jaloux, je te promets que tu auras le droit à un câlin toi aussi… “ Un sourire en coin, cela faisait réellement un moment que tu ne t’étais pas autorisé à être si heureuse.


i carry your heart with me, i carry it in my heart, i am never without it, anywhere. i go you go,my dear, and whatever is done by only me is your doing, Lea. (E.E Cumings)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2404 messages et j'ai : 1307 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kevin Lütolf et pour finir je crédite : avatar by delancey Signature Lilousilver et profil moi

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)   Mar 20 Mar - 0:03

- To me it feels amazing-
Marylou & Gabriel
Elle t’a manqué et tu l’avoues sans aucune gêne, sans rien attendre en retour non plus. Tu n’es pas de ceux qui donnent et attendre impatiemment qu’on leur rendent la politesse. Toi, Gabriel, tu donnes si tu en as envie et le jour où tu arrêtes c’est que l’envie a tout simplement disparu. Tu es peut-être fourbe dans ton métier, assez calculateur aussi mais ces traits de ton caractère disparaissent quand tu es avec Marylou après tout, elle connait tes pires cauchemars. Elle connaît tes pires souvenirs. L’alchimie entre vous n’est pas passagère ou éphémère bien au contraire, elle est façonnée dans les secrets que vous connaissez l’un sur l’autre. Tout ça, te rend tellement à l’aise avec elle au point de t’ouvrir sans peser le pour ou le contraire. Sa réponse, aurait pu en vexer plus d’un mais tu n’es pas comme ça. Tu n’es pas susceptible au point de faire demi tour car elle ne t’a pas dit ce que tu espérais entendre. Certes, t’aurais aimé qu’elle te dise à quel point tu lui as manqué aussi, chose que tu peux facilement dans sa manière de se tenir à toi. Parfois, tu n’as pas besoin de mots pour communiquer. Ses gestes, ses expressions sont assez révélateurs. Et puis, tu as bien une idée pour lui soutirer des informations. Un plan que tu as précédemment élaboré pour autre chose, pour la faire rire mais maintenant, il prend une autre finalité. Main dans la main, vous vous dirigez vers l’atelier des éléphants. Ces créatures t’ont toujours fasciné et tu comprends aisément le respect des hindous pour eux. Nobles, imposants et extrêmement gentils. Sages, oui, ils t’intriguent et si jusqu’à aujourd’hui, tu n’as jamais eu l’opportunité de les approcher de très près, maintenant, cette chance s’offre à toi, à vous car s’il y a bien quelqu’un avec qui tu as envie de vivre cette aventure, c’est bel et bien Marylou. Tu lui transmets alors le programme et vu la brillance extasiée dans son regard, tu te sens soulagé de savoir qu’elle apprécie l’animation que tu lui proposes. Un grand sourire sur les lèvres, vous vous approchez du bébé qui reste tranquille. Tant qu’aucun mouvement brusque n’est effectué, ces animaux restent calmes au contraire, ils aiment bien charrier les visiteurs, selon leur dresseur. Tes joues te font mal à force de sourire surtout quand la jeune brune touche la peau du mammifère. Ta main dans la sienne, l’autre vient se poser à côté de celle de la belle afin de vérifier ses dires. « En effet, c’est étrange. » Vous êtes tous les deux fascinés par cet être mais doucement, tu t’éloignes un peu quand le petit commence à jouer avec Marylou. A ses mots, tu éclates de rire. « Je tiens à mon câlin cela dit… mais avant ça » Tu regardes le dresseur en hochant la tête. Suite à cela, il siffle l’éléphant le plus imposant qui s’avance alors vers Marylou et enroule sa trompe autour de la taille de la jeune femme. En conclusion, il la porte carrément dans l’air sous ton rire. « Vas y dis le » Écris-tu un peu pour qu’elle t’écoute quand bien même, tu imagines qu’en réalité, elle est partagée entre la peur, le rire et l’incompréhension. Alors tu abrèges pour faire court. « Dis que je t’ai manqué et il te laissera tranquille. » Dis-tu en lui faisant un clin d’oeil espiègle. Bien sûr que tu as tout orchestré et visiblement, tout s’amuse de la voir suspendue dans l’air. Tu attends son dernier mot avant de faire un signe à l’homme. Celui-ci, siffle une nouvelle fois l’animal et Marylou peut enfin retrouver la terre ferme. Dès qu’elle a les pieds posés sur le sol, tu viens la réceptionner, riant aux éclats, ton buste écrasé contre la partie supérieure de son corps. « Donc, il faut toujours que tu sois sous la menace pour me dire ce que tu penses, hum ? » Peut-être que tu la taquines et peut-être pas. Ca t’a juste appris que quand bien même tu es conscient de l’attirer, la jeune française refuse d’aller plus loin. Toi, tu ne désires aucunement la brusquer mais c’est vrai que des fois, tu aimerais bien avoir son avis sur la question. Tu t’inquiètes tout de même et doucement, tu l’attires à toi, ton visage se niche dans ses cheveux. « Pardon, ça t’a effrayé ? » Murmures-tu contre sa joue là où tu déposes un petit baiser. « Je vais me faire pardonner en te proposant de monter sur le dos de la femelle, ça te va ? » Après tout, tu n’as pas envie qu’elle t’en veuille. Ce n’est pas le but de votre sortie d’aujourd’hui. Au contraire, tu voudrais qu’elle garde un bon souvenir. Qu’elle sourit en se rappelant de cette date précise.



 
Now we're finding a different way
We've been chasin' each others tails. Now we're ridin' a new wave, all on our own way.

awaaard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 249 messages et j'ai : 133 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Evangeline Lilly et pour finir je crédite : Sulky

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)   Lun 2 Avr - 16:24

To me it feels amazing

@Gabriel Edern



Ce moment avec Gabriel tu ne l’échangerais pour rien au monde, malgré tes peurs, tes appréhensions, tu ne souhaiterais être nul part ailleurs qu’ici, avec lui. Oui tu maintiens une certaine distance entre vous et tu sais très bien que ça aussi ça peut t’amener à le perdre, mais en un sens tu préfères ce genre de perte la. SOS avait mit dans un de ses articles que tu portais la poisse, oui tu as vu ces écrits, ou tu as aussi vu la réaction du jeune homme qui se tient à tes côtés face à ces éléphants, et tu as ignoré tout ça, tu as fais comme si tu n’avais jamais lu ce texte, mais dans le fond, c’est aussi ce que tu penses, c’est aussi ta façon de voir les choses et d’après toi, Gabriel mérite bien mieux que ça. Alors souvent tu te dis que tu devrais refuser ces sorties qu’il te propose, le laisser vivre sa vie, sans toi, mais tu en es tout aussi incapable. Tu te retrouves coincé dans un cercle vicieux, et tu ne sais pas réellement comment en sortir. Alors au fond de toi, au fond de ton coeur tu espères secrètement que le basketteur parviendra à casser en mille morceau ce dernier mur qui vous empêche de vous retrouver réellement à deux, même si ton cerveau ne cesse de te rappeler que tu doit tout simplement consolider ce mur pour que jamais ça n’arrive. Pourtant c’est bien à sa main que tu t’accroche alors que tu caresses désormais un de ces mammifères, et c’est bien vers lui que tu te retournes lorsque tu évoques le fait de faire un calin. Oui c’est avec lui que tu te permets d’être aussi heureuse, du moins, jusqu’à ce que le plus gros des éléphants ne fasse trembler le sol pour se rapprocher dangereusement de toi alors que le bébé a finit par te relacher. “ Heu… Il se passe quoi là ? Pourquoi il vient vers moi ? J’ai pas fais de mal à ton bébé t’en fais pas regarde il va bien ! Recules… Recules… A l’ai-AAAAAAAAAAAAAAAAAH “ Tu essayais de t’éloigner au fur et à mesure qu’il avançait vers toi mais l’imposante trompe de l’animal n’a pas eut grand mal à s’enrouler autour de ton corps pour te soulever à une bonne distance du sol. Tu ne sais pas pourquoi il fait ça, ni pourquoi tu te retrouves dans cette situation et à vrai dire tu ne sais pas vraiment comment réagir. Tes bras se cramponne à la trompe de l’éléphant au cas ou il se déciderait à te lâcher soudainement, mais tes jambes bouge dans tous les sens comme pour, justement, faire en sorte qu’il te lache. Tu as peur oui, mais dès que tu entends le rire et la voix de Gabriel monter à tes oreilles tu comprends qu’il n’y est pas pour rien, qu’il a organiser ceci et ton rire, bien qu’un peu nerveux, parvient désormais à s’échapper d’entre tes lèvres. Tu n’as pas envie de lui répondre, tu n’as pas envie de le laisser gagner ainsi mais pourtant tu sais très bien que c’est la seule façon de redescendre. “ Ok Ok ! Tu m’as manqué, ca te va ? “ Tu ris et te sens l’éléphant te reposer délicatement sur le sol avant que les bras de Gabriel ne vienne s’emparer de toi. Tu écoutes ses mots, et tu ris en relevant le regard sur lui, alors que ton coeur bat encore un peu trop vite à ton goût. “ Comment tu peux être sûr que c’est réellement ce que je pense, si justement c’est dit sous l’effet de la peur ? “ Tu ne détournes pas le regard comme pour montrer que ce que tu dis pourrait rès bien être vrai. Oui il t’a manqué, oui tu le penses réellement, mais pourtant tu laisses volontairement entendre le contraire, tout en faisant comprendre que même si ton sourire montre ton amusement, tu as eut tout de même relativement peur. Il semble le comprendre vu la façon qu’il a de te prendre dans ses bras alors qu’il s’excuse et tu souris d’autant plus satisfaite, avant qu’il ne te propose un de monter sur le dos d’une de ces bestioles. “ Ca me plairait oui ! Mais seulement si tu fais un petit tour dans les airs toi aussi ? “ Tout ton visage exprime alors le défi que tu lui lance, mais tu cherches seulement à mettre les compteur à 0, que vous soyez à égalité, qu’il voit la sensation que ça peut-être d’être tout simplement impuissant face à la force de cet éléphant. Tu t’éloigne doucement de lui et tu lui montre d’un signe de tête la papa de la famille. “ On va voir si tu fais toujours le malin la haut ! “ Tu te mord ta lèvre inférieur alors qu’elle est étiré en un beau sourire et tu attends de voir ce qu’il décide de faire désormais.


i carry your heart with me, i carry it in my heart, i am never without it, anywhere. i go you go,my dear, and whatever is done by only me is your doing, Lea. (E.E Cumings)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2404 messages et j'ai : 1307 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kevin Lütolf et pour finir je crédite : avatar by delancey Signature Lilousilver et profil moi

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)   Mer 4 Avr - 17:46

- To me it feels amazing-
Marylou & Gabriel
La situation est peut-être désagréable pour Marylou mais pour toi elle est hilarante. Tu n’arrives pas à calmer ton fou rire et ta voix devient encore plus grave qu’elle ne l’est déjà. La française voulait savoir si défauts t’en as et la vérité vient d’éclater devant elle ; oh oui, tu en as beaucoup. Ce que tu viens de faire ? Imposer ta façon de voir les choses même si, au tout début, tes intentions sont nobles. Tu voulais lui faire cracher le morceau, avouer les mots que tu attends d’entendre. Tu es comme ça Gabriel, tu aimes te faire obéir et si tu dois avoir recours à des moyens peu nobles alors, soit, tu ne reculeras pas. Cependant, quand tu ressens les battements frénétiques de son coeur contre ton buste, tu te rends compte d’avoir possiblement allé trop loin. Tu t’excuses alors parce que, malgré ton côté borné, tu arrives aisément à savoir lorsque tu dépasses les bornes. Elle te répond et même si tu as un petit sourire sur les lèvres, c’est vrai que ça t’impose un doute. Et tu n’aimes pas trop ça Gabriel. Ton but, n’est pas de lui faire débiter un mensonge et peut-être que ta façon de faire n’était pas la bonne finalement. Mais tu comprends, bien sûr. Tu comprends ses peurs et tu es certain que l’article de SOS en est pour quelque chose. Toi, tu ne lis pas ce tas de conneries. Ca ne te fait ni chaud ni froid, mais quand tu as lu ses attaques, ça t’a fait quelque chose. Tu t’es senti mal et remonté en même temps. Marylou ne mérite pas ces propos et toi, tu n’es pas superstitieux pour croire à ses spéculations. Tu changes ainsi de sujet, lui proposant de monter sur le dos de la femelle et ainsi, te faire pardonner. La brune n’est pas d’accord du moins elle désire d’abord te lancer un défi, celui de vivre la même chose qu’elle. Tu lèves alors le regard sur le père de la famille et tu soupires. Pour toi, ce n’est pas un réel challenge parce que voler dans les airs, ça te connait. Non seulement tu montes très haut pour toucher le panier de basket mais en plus, tu es un fervent passionné des sports extrêmes. Tu hausses les épaules en faisant un signe au dresseur. « Tu te rappelles, je suis basketteur, ça, ça me fait pas trop peur » Égalité, il y en aura pas et c’est quelque chose que tu apprécies plutôt bien. Mais pour lui faire plaisir, tu acceptes de laisser l’éléphant enrouler sa trompe autour de ta taille pour te soulever. La sensation tu la connais et tu l’aimes aussi. Ca te donne des ailes dans le dos et quand il te pose sur le sol, tu remets de l’ordre dans tes habits. Le dresseur arrive vers vous afin de vous montrer quoi faire pour monter sur le dos de la femelle. Toi, tu poses doucement une main autour de l’épaule de la brune pour reprendre la parole. « Tiens, ça te dirait de faire une activité sportive un peu extrême ? C’est une de mes passions » Dis-tu tout ne lui laissant le loisir de marcher vers l’éléphant et de monter les petits escaliers fournis par le zoo. Tu la suis de très près bien sûr et quand elle s’installe, tu prends place juste derrière elle. Tes mains se posent au niveau de sa taille. « C’est agréable ça » Oui enfin, tu as peut-être parlé un peu trop parce que dès que l’animal imposant commence à marcher, tu ressens un poids sur le coeur et tu ne te fais pas prier pour le faire savoir. « Wow wow wow ! J’ai l’impression de pouvoir tomber d’une minute à l’autre » Et ça te fait rire malgré cette possibilité angoissante.



 
Now we're finding a different way
We've been chasin' each others tails. Now we're ridin' a new wave, all on our own way.

awaaard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 249 messages et j'ai : 133 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Evangeline Lilly et pour finir je crédite : Sulky

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)   Mar 1 Mai - 23:51

To me it feels amazing

@Gabriel Edern



Tu voulais qu’il voit l’effet d’impuissance ressenti face à cet animal imposant, mais tu n’avais pas pris en compte qu’en réalité ce jeune homme que tu apprends à connaître, un peu plus chaque jour passé à ses côtés, pouvait être un grand fan des sensations forte. Au début, lorsqu’il te parle du fait qu’il est basketteur et que la hauteur ne lui fait pas peur, tu lèves les yeux aux ciels, te disant que ça ne veut rien dire, que cette sensation ci est bien différente de ce qu’il vit sur un terrain, oui, tu en es certaine. Mais en fin de compte tu le vois s’envoler et prendre plaisir à le faire, et tu dois bien avouer qu’un petit côté de toi finit déçue, bien si le plaisir d’être en sa compagnie est bien plus puissant que ça. Sourire aux lèvres, tu le vois descendre et se comporter comme si ce qu’il venait de vivre n’avait vraiment rien d’extraordinaire et un “ T’es même pas drôle ! “ s’échappe de tes lèvres suivi par un petit rire, appréciant cette proximité qu’il impose de nouveau à vos corps pour proposer une nouvelle activité, et en un sens, un prochain rendez-vous aussi. Tu te rends compte que chacune de vos sorties se réalisent grâce à lui, et tu ne sais pas trop quoi en penser. Tu te sens importante oui, bien sûr, en un sens, mais ça te fait peur aussi. Tu apprécies tellement ces instants partagés avec cette homme que tu as peur qu’il finisse par se lasser d’être celui qui doit toujours trouver de quoi vous réunir, trouver de quoi vous faire vivre des journées inoubliables, pour en fin de compte n’avoir aucune réel récompense. Ta peur de perdre ceux que tu aimes est bien trop puissante pour que tu arrives à te lacher completement auprès de qui que ce soit. Tu as pourtant bien pris cette décision de le laisser passer certaine de tes barrières, et tu espères réellement que les dernières encore debout tomberont elle aussi avant qu’il ne soit trop tard, mais lorsque tu vois des écrits comme ce que tu as pus lire dans ce truc écrit par une certaine SOS, c’est plutôt de nouveau mur qui s'érige autour de ton coeur afin de renforcer encore plus la sécurité. Mais qui sait, peut-être que si tu acceptes de vivre quelque chose d’aussi grandiose qu’un sport extrème avec lui, tu arriveras à te sentir un peu plus libre ? Il n’y a qu’une seule façon de le savoir en fin de compte… Tu lèves alors le regard sur lui, tournant un peu le visage pour pouvoir réellement voir ses expressions alors que tu lui réponds, sourire aux lèvres. “ Le seul sport que j’ai vraiment fait c’est du surf… Alors pourquoi pas découvrir autre chose après tout… “ Doucement, tu montes sur la pointe des pieds pour déposer tes lèvres sur la commissure des siennes avant de suivre le dresseur pour monter sur l’éléphant comme convenu et tu prends place, t’avançant pour que Gabriel s’installe juste derrière toi. Tu sens son corps se coller au tien, et tu ne peux manquer cette sensation réellement très agréable de sentir la chaleur de son corps se mêler à la tienne, et s’est encore mieux lorsque tu sens ses mains se glisser sur tes hanches, ne pensant même qu’à ça tant que vous restez immobile. Tu entends ses mots et ta réponses se fait d’instinct, sans réellement te rendre compte que peut-être tu ne parles pas de la même chose que lui. “ Oui, très… “ Presque gênée, tu reviens à toi lorsque l’animal commence à bouger pour finalement rire en entendant la réaction du jeune homme qui te tient compagnie. “ Ben alors monsieur j’ai peur de rien, on fait moins le malin finalement ? “ Tu ris de nouveau, tu sais bien que ce n’est pas de la peur qu’il ressent en cet instant, tu sens bien toi aussi que l’effet de vague ressenti à chaque pas de cette maman éléphant est réellement très étrange pour vos petits corps un peu trop remués en cet instant mais il faut croire que tu aimes le chercher un peu. Mais sans rien dire de plus, tu recules assez ton buste pour coller encore plus ton dos à son buste pour qu’une de tes mains atteigne sa joue. Tu tournes alors le visage assez pour planter ton regards dans le sien comme si tu cherchais à détourner son attention pour que le moment même ou tes lèvres se posent sur les siennes restent une surprise pour lui. Tu aurais pu te contenter d’un simple smack, d’un baiser chaste, mais pourtant c’est, en cet instant, c’est plus fort que toi, tes lèvres aspirent doucement son inférieur avant que ta langue ne cherche à se frayer un chemin pour rencontrer la sienne et vivre cette échange tellement agréable que tu en oublierai presque ou tu es. Ce n’est pourtant pas le cas, et lorsque tu mets fin à ce que tu viens de lancer, c’est un beau sourire accompagné par des yeux brillants qu’il peut voir sur ton visage. “ Toujours l’impression que tu vas tomber ? “ Lui tu ne sais pas, mais toi c’est en réalité encore pire, tu as peur de finir par te casser la figure bien comme il faut et souffrir, comme toujours, mais c’était tellement bon, que tu ne regrette pas ton geste, rêvant même de recommencer, encore et encore.


i carry your heart with me, i carry it in my heart, i am never without it, anywhere. i go you go,my dear, and whatever is done by only me is your doing, Lea. (E.E Cumings)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2404 messages et j'ai : 1307 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Kevin Lütolf et pour finir je crédite : avatar by delancey Signature Lilousilver et profil moi

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)   Ven 4 Mai - 18:19

- To me it feels amazing-
Marylou & Gabriel
Tu vois bien sa déception et toi aussi tu es déçu. Mais malheureusement pour toi, les sensations fortes, ça te connait. Ca fait partie de ton quotidien même. Monter dans les airs, risquer ta vie, jouer avec la faucheuse, oui ça te connait. Tu n’as pas la phobie du vertige encore moins de la hauteur et de ce fait, tu voudrais montrer à Marylou ce petit côté de ta vie. Cependant, à peine as-tu proposé ça que tu te mets directement à te gifler mentalement. Cette jeune femme a perdu toute sa famille et toi, tu lui proposes de risquer vos existences. Tu te mordilles l’intérieur de la joue. T’aurais dû mieux y réfléchir avant de parler Gabriel car tu n’oublies pas ce qu’elle t’avait dit lors du nouvel an. Repousser ceux qui tentent d’entrer de trop dans son cercle intime. Et toi, c’est ce que tu es entrain de faire. Tu es entrain de repousser les limites, les siennes et même si tu lui as déjà fait comprendre que jamais tu n’auras envie de t’éloigner, tu as tout de même peur qu’elle le fasse d’elle-même. Sans le faire exprès, tu te renfermes pendant un instant qui, heureusement, ne dure pas une éternité. Rapidement, tu reprends ton sourire et l’aides à se mettre sur le dos de la femelle. « On se fait ça alors. Tu me diras quand tu es dispo » Le fait que tu prennes toujours les devants pour lui proposer de sortir ne te dérange pas bien au contraire. Ton côté autoritaire est plutôt satisfait de cette façon et tu te demandes subitement, si ça lui va. Depuis le début, c’est toi qui as choisi vos lieux de rendez-vous. L’hôtel, le bateau et maintenant le zoo. Tu te dis que c’est peut-être préférable de la consulter elle sur votre prochaine rencontre. Qu’elle te communique ses envies pour cette fois. Alors une fois sur le dos de la femelle et pour passer cette impression de pouvoir tomber d’une minute à l’autre, tu reprends la parole. « Tout comme on peut faire autre chose. Quelque chose qui te plairait toi. Tu me diras ? » Tes bras autour de ses hanches, tu la serres davantage contre toi. Si tu tombes, tu préfères tomber tout seul et c’est là une de tes meilleures qualités. Tu es très protecteur, tu préfères te blesser et ne voir aucune plaie sur le corps d’une personne aimée. C’est ce que t’avais fait avec Ty. Tu avais couru dans la jungle, pieds nus, blessé mais tu t’en es foutu. L’important c’est d’arriver à temps pour le sauver. Tu as échoué Gabriel et tu ne refuses de voir un nouvel échec. Le visage de Marylou tourné vers toi, tu fais oublier tes tourments du moment. Elle se colle davantage à toi et toi, tu ne peux qu’apprécier de la ressentir aussi proche de toi. Tu l’avoues sans aucune peine, cette femme te plait plus que de raison et tu n’as pas envie de laisser vos doutes prendre le dessus sur ce début d’histoire. Elle approche son visage et tu fais de même jusqu’à vos lèvres se rejoignent dans un petit baiser qu’elle accentue d’autant plus que tu n’arrives plus à t’éloigner. Tu souris à ses mots et toi, tu lis entre les lignes. « T’as pas idée » Tu sais que tu ne vas pas tomber du dos de l’éléphant mais tu commences sérieusement à tomber pour la jolie brune. Ca aurait pu t’effrayer Gabriel et pourtant ce n’est pas le cas. Tu reprends ses lèvres, caressant doucement sa joue alors qu’elle se colle étroitement à toi. Cette journée comme celles que tu as passé à ses côtés, restent gravées dans ta mémoire. Tu t’es amusé, tu as rigolé et tu as appris à mieux la connaître. Et s’il y a bien une chose que tu as tiré de tout ça, c’est ton incapacité à te défaire d’elle ou t’éloigner.



 
Now we're finding a different way
We've been chasin' each others tails. Now we're ridin' a new wave, all on our own way.

awaaard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)   

Revenir en haut Aller en bas
               

 [Elephant] To me it feels amazing (Gabriel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum