Flashnews
C'est la rentrée !! Venez donc jeter un oeil à la nouvelle intrigue des étudiants et des citizens ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Astrid, Lylla, Bryanna et Audrey ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Steve, Jared, Azraël et Harry veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 45
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ On a tous un jumeau maléfique 1529876038
Scent of Scandals #36
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Nouvelles Intrigues
Les étudiants, c'est par ici et les citizens, de ce côté là love2

Partagez
Stanislaw Sparks
Outs
J'ai posté : 254 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Michael Fassbender et pour finir je crédite : Anarya.

Stanislaw Sparks
Mar 13 Mar - 20:14

Stanislaw Sparks

And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone but it goes to waste Could it be worse Lights will guide you home And ignite your bones And I will try to fix you --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : Sparks
Prénoms : Stanislaw. Je déteste mon prénom. J’ai parfois hésité à mettre mes parents en procès pour m’avoir donné celui-là
Date et lieu de naissance : 29 février 1980, à Bandon, en Oregon
Age : 38 ans
Nationalité : Américaine
Origines : Américaines
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Statut civil : Divorcé. J’ai été marié six ans avec une française, avec qui j’ai eu un fils.
Vie sexuelle : Actuellement, j’enchaine les relations d’un soir. Mais quand je suis en couple, je suis fidèle.
Statut social : Aisé, je ne me plains pas de mon salaire.
Profession(s) : Pompier à la Caserne 24 de Williamsburg
Diplôme(s) : J’ai dû passer un concours pour devenir pompier qui a ensuite abouti à une formation théorique ainsi qu’une formation de terrain.
Année de fin d'études : 2001
Quartier de résidence : Queens
Type de logement : Un appartement assez grand et confortable
Avec qui vis-tu ? : Seul
Date d'arrivée à NY : En mai 2015
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : Bandon, dans l’Oregon : une petite ville d’environ 3.000 habitants au bord de l’Océan Pacifique. Et, New York. Autant dire que ça me change.
As-tu de la famille à NY ? : Bartholomew, mon frère jumeau. Et Maximilian, mon neveu.

Cinq défauts et cinq qualités

Trop de confiance en moi – Sanguin – Imprudent – Bagarreur – Cynique
Drôle – Passionné – Volontaire – Peur de rien – Loyal

Autres signes particuliers

Je possède un unique tatouage, sur les cotes : la date de naissance en chiffre romain de mon fils, Baptiste ★ Motard invétéré ★ J’ai un sérieux penchant pour les femmes et l’alcool ★ Il m’arrive de fumer des joints et davantage des cigarettes


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Marine
Pseudo : Eikho
Age : 26 ans
Pays /région : France  
Etudes/Travail :  Etude d’éduc !
Avatar choisi : Michael Fassbender  
Type de personnage : Scénario (de Bartolomew)
Staff référent (si multicompte ou changement) : Rory (il me semble On a tous un jumeau maléfique 48333449 )
Comment es-tu arrivé là ? : Déjà là, grâce à ma Soso (Callie, Solveig, Lennon). Et j’ai craqué sur un second compte ! On a tous un jumeau maléfique 627785219
Avis sur le forum :  Je l’aime toujours autant ! Ahhh ! On a tous un jumeau maléfique 3599277392  
Code à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)

Code:
<pris>Michael Fassbender</pris> <a href="http://www.good-morning-america.org/u3135" class="COLO">✖️</a> <a href="http://www.good-morning-america.org/t24702-m-frere-jumeau-oncle-un-pompier-chez-les-sparks">Stanislaw Spars</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : Stanislaw
[b]NOM[/b] : Sparks
</div></center>




Choix n°1 : Outsiders
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Ce groupe correspond parfaitement à Stanislaw. Il est un peu en marge de la société malgré son métier (pompier). C’est un homme assez solitaire, qui tente de se reconstruire depuis le décès de son fils. Il n’est pas très sociable et à l’heure actuelle, il se complait là-dedans.

Choix n°2 : Times Square
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Stanislaw est dans une période où il ne se préoccupe pas du lendemain. Il n’a plus vraiment le goût de vivre et cherche des réconforts où il le peut : dans le lit des femmes, dans l’alcool ou la drogue.

Stanislaw Sparks
Outs
J'ai posté : 254 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Michael Fassbender et pour finir je crédite : Anarya.

Stanislaw Sparks
Mar 13 Mar - 20:14


❝ Bref, vie de merde.



1980

Bandon, Oregon. Une petite ville au bord de l’océan Pacifique qui ne compte qu’environ 3.000 habitants. J’ai vu le jour le 29 février 1980, tout comme mon frère jumeau, Bartholomew. Lui blond, moi tirant sur le brun. Physiquement, nous sommes différents. Mentalement, nous le sommes davantage. Pourtant, mon frère représente une des personnes les plus importantes de ma vie, comme s’il était un membre de mon corps qu’on m’arracherait si je venais à ne plus l’avoir à mes côtés. Mais nous ne nous entendons que peu. Dés notre plus jeune âge, les disputes éclatent entre nous. Il est le petit ange blond, au bon caractère. Moi, le petit diable qui enchaine les conneries. Probablement ai-je été jaloux de lui dés notre enfance, de ne pas être aussi calme et posé que lui, aussi gentil. Mais il reste mon frère, et je donnerai ma vie pour lui, autant que je pourrais lui mettre des baffes. J’ai eu le besoin de le protéger, comme un grand frère. Oui, je suis le premier à être venu au monde et ça, pour des jumeaux, c’est un détail important.

1996

Barry et moi sommes comme le feu et la glace, même nous restons des frères particulièrement soudés. Ainsi, quand a seulement quinze ans, il explique aux parents qu’il a mis sa petite amie enceinte et qu’ils souhaitent garder le bébé, je suis là pour le soutenir. Effectivement, ce soir-là, les assiettes auraient volés. Mais j’étais là pour mon frère. Il sera père à seulement seize ans, et je voulais qu’il comprenne que malgré nos divergences, il pourra s’appuyer sur moi. Ainsi, le 1er avril 1996, je fais la connaissance de Maximilian, mon neveu. Et déjà, je comprends qu’il sera une personne très importante dans ma vie.

1998

Barry et moi avons dix-huit ans. Nous venons de finir le lycée. Les vacances d’été passent relativement vite. Bien trop vite à mes yeux, car je sais qu’en septembre, mon frère jumeau ne sera plus à mes côtés. Il part faire ses études de droit à New York. Je pense qu’à cet instant précis, je n’ai jamais autant haï mon propre frangin. Il me laissait tomber. Et même si nos relations n’étaient pas souvent au beau fixe, nous étions trop importants l’un pour l’autre pour devenir des étrangers. Et c’est ce que je craignais. Mais ce qui me rendait le plus fou, c’est que Barry partait faire ses études à New York, abandonnant son fils de seulement deux ans et sa petite amie qui elle, à peine diplômée, s’était déjà trouvée un travail pour subvenir aux besoins de leur enfant. J’ai eu l’horrible sentiment que Barry faisait preuve d’un égoïsme certain. Et si Sonya elle, avait souhaité faire des études ? Comment allait-il voir Max grandir ? Oui, à ce moment précis, quelque chose se brisa en moi. Je détestais mon frère. Je ne suis même pas venu à l’aéroport ce jour-là. Probablement avait-il espéré que je viendrai lui dire au revoir. Non, je fulminais dans mon coin à éplucher les petites annonces. Je comptais bien trouver un travail en parallèle de mes études pour aider Sonya financièrement, pour que Max ne manque de rien. En effet, je compte passer le concours pour devenir pompier, et si je suis reçu, je devrai suivre une formation.

2006

Aujourd’hui, j’ai 26 ans. A 21 ans, je suis devenu pompier. Ma vie est rythmée entre mon travail, mon neveu et une femme aux origines françaises, Alice, avec qui j’entretiens une histoire d’amour depuis maintenant six ans. Avant elle, je ne suis jamais tombé amoureux de cette façon. J’aurai tout donné pour elle et elle, en 2006, m’a donné un fils. Baptiste. Contrairement à Bartholomew, je détestais cette coutume familiale qui pousse à donner des prénoms à rallonge aux enfants. Baptiste. C’est court et français. Je suis devenu papa et de loin le plus heureux des hommes. Je restais un oncle très présent dans la vie de Maximilian. Il semblait me voir comme un modèle et moi, je le considérais parfois comme mon enfant. En effet, j’avais été bien plus présent que Barry dans sa vie. Je l’avais vu grandir, j’avais été présent pour les grands moments. Et désormais, Max avait un cousin qu’il prendrait très vite sous son aile, je n’en doutais pas une seule seconde.

2007

Comme chaque été, Barry revient à Bandon. Max et moi n’avons la possibilité de le voir qu’une fois par an. Je possède encore beaucoup d’amertume envers lui. Pourtant, nous sommes actuellement dans un café. Barry vient de finir ses études et je ne tarde pas à lui demander ce qu’il compte faire pour l’avenir. J’espérais de tout mon cœur qu’il reviendra dans le coin, au moins pour son fils. Me concernant, je savais que quelque chose était rompu depuis trop de temps. Max a déjà 11 ans, après tout. Et là, la nouvelle tombe. Barry compte rester sur New York. J’ai la sensation de me prendre un coup dans la figure. Comment peut-il à ce point faire passer son travail avant son fils ? Je ne comprendrai définitivement jamais. A présent, je suis papa et j’espérais comprendre le point de vue de mon frère. Mais au contraire, je m’en éloignais toujours un peu plus. Barry m’expliqua qu’à présent, c’est Max qui viendra pour les vacances. J’ai envie de le frapper pour lui remettre les idées en place, mais je me retiens. A mes yeux, il n’en veut pas la peine. Il n’en vaut plus la peine. Je finis par quitter le café, énervé. Nous sommes définitivement trop différents.

2013

En 2011, je suis devenu lieutenant. Mon métier se passe bien, même si mon caractère donne bien trop souvent du fil à retordre à mon équipe. Il faut que j’apprenne à me calmer, mais j’en suis incapable. Je suis trop sanguin, trop sûr de moi. Passionné par mon métier, je n’en fais tout de même pas ma priorité. En 2013, Baptiste a 7 ans. Il grandi trop vite. Malheureusement, sa vie fut trop courte. Un jour, alors que je venais de le récupérer à l’école, en voiture, nous avons eu un accident. Accident dont je ne fus pas responsable, mais qui fut si soudain que je n’eus pas le temps de réagir. J’avais perdu connaissance de longues minutes et lorsque je me suis réveillé, j’ai pu reconnaître mes collègues, sur place. Un peu plus loin, on tentait de réanimer mon fils. Ces souvenirs resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Baptiste est décédé. Encore aujourd’hui, j’ai dû mal à prononcer ces mots. Et ma vie, aussi, venait de s’arrêter. Le monde venait de se fendre sous mes pieds. Je me souviens seulement d’hurler, d’être retenu par des collègues pompiers, et de tomber à genoux sur le sol.

2014

Cela fait un an que Baptiste n’est plus là. Et moi, je ne suis plus le même homme. Alice m’a quitté. Notre couple n’a pas tenu ce choc. Je m’en veux d’être indemne. J’aurais tellement aimé être à la place de mon fils, que lui puisse continuer sa vie. La mienne n’avait plus aucun sens. Même si on me répétera que je ne suis pas responsable de sa mort, ce n’est pas ce que je pense, et ce fut même les propos tenus de cette mère qui ne pouvait accepter d’avoir perdu son enfant. Je n’avais plus le goût à rien. Cette fois-ci, je fis de mon travail, ma priorité. J’en avais besoin. Sans quoi, je me serais probablement déjà foutu en l’air. La présence de Maximilian fut très importante à cette période. A ce moment, les rôles s’inversaient. Il tentait de m’arracher ma peine alors qu’il devait gérer son adolescence, ses examens et une ambiance difficile à la maison. Puis mon neveu décida de quitter Bandon à son tour pour partir faire ses études à New York et rejoindre son père. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Même si j’avais le sentiment de tout avoir perdu, je ne pouvais pas demander à Max de rester près de moi car je n’allais pas bien. Le jour de son départ, je le gardais de longues minutes dans mes bras, avant de tout simplement lui dire « Prends soin de toi. ».

2015

Fin mars, je décidais de prendre l’avion pour New York afin de faire une surprise à Max en venant à son anniversaire. Le jeune homme, de presque dix-neuf ans, n’en revenait pas. Je retrouvais Barry par la même occasion. Nous nous entendions plutôt bien pour le moment. J’avais beaucoup de choses à lui reprocher. Lui probablement aussi. Mais nous devions mettre nos rancunes de côté pour le moment et profiter d’être tous ensemble. Et, à mon grand étonnement, je me mettais à aimer New York. Oui, moi, Stanislaw, celui qui avait toujours vécu dans sa bourgade au bord de l’océan. Et voilà que j’envisageais de tout quitter pour venir ici. Il ne me fallu pas beaucoup de réflexion pour demander ma mutation. Qu’avais-je à perdre ? Pas grand-chose. Plus rien ne me retenait à Bandon, à part mes parents. Baptiste n’était plus. Alice m’avait écarté de sa vie, probablement pour tenter d’oublier toute cette histoire. Et Max était là. Barry aussi. Après, je ne peux mentir : c’est l’idée de me rapprocher de mon neveu qui m’a fait prendre cette décision. J’étais heureux de retrouver mon jumeau, mais je savais que nos querelles d’enfants n’en étaient pas terminées. A peine une semaine à vivre sous le même toit que déjà, les disputes reprenaient. C’est donc au mois de mai que je posais mes valises sur le sol New Yorkais. Ma mutation avait été acceptée et je devenais lieutenant dans une caserne du Queens.

2017

Quitté Bandon m’a fait du bien. Mais je ne peux toujours pas tourner la page. Depuis le décès de mon fils, j’ai le sentiment que mes défauts, déjà nombreux, ne font qu’augmenter en intensité. Je prends des risques car je ne tiens plus autant à la vie. Et par la même occasion, je fais prendre des risques à l’équipe que je dirige. J’ai fait une erreur, preuve d’inconscience. Cela a coûté la vie à l’un des membres de mon équipe. Une erreur trop grave qui eu pour conséquence de me dégrader. Je perdais mon statut de lieutenant et redevenait pompier. Quelques mois plus tard, je quittais la caserne du Queens pour celle de Williamsburg (caserne 24), n’acceptant pas qu’une personne, autre que moi, dirige cette équipe. Je vivais cela presque comme une humiliation.

2018

Aujourd’hui, je mène ma petite vie à New York. Egale à moi-même, je fais ce que je veux, où je veux et quand je le veux. Je reste passionné par mon travail, mais sais me détendre. Parfois un peu trop. Séducteur, je me perds dans le lit des femmes. Impulsif, je continue à m’attirer des ennuis. Je prends des risques, car je ne suis plus attaché à la vie. Parfois je bois trop et me mets dans de sales draps. Je m’en fiche. Rare sont les fois où je parle de mon fils, même s’il ne se passe pas une heure sans que mes pensées aillent vers lui. Pour Max, je reste l’oncle cool. Souvent, je fais les quatre cent coups et l’emmène avec moi, au plus grand désarroi de son père. Quant à Barry, nous nous voyons régulièrement, même si encore trop souvent, notre relation est explosive.

Anonymous
Invité
Mar 13 Mar - 20:22
@Stanislaw Sparks rebienvenue sur gma mon frère jumeau On a tous un jumeau maléfique 627785219
tu ne peux pas savoir, comme je suis contente de te voir ici :vic: que tu es aimé le scénario love je suis là, au besoin On a tous un jumeau maléfique 627785219 On a tous un jumeau maléfique 2919151707 vivement que tu sois validé, qu'on se lance un rp entre ces deux :vic: je ne peux te dire assez merci :vic:
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 1875 messages et j'ai : 119 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | macherierps (gif) | exodium (gif)

Calliopé Winshop
Mar 13 Mar - 20:28
On a tous un jumeau maléfique 3671591650 On a tous un jumeau maléfique 3671591650 On a tous un jumeau maléfique 3671591650



For the night is dark and full of darkness.
day and night collide


Spoiler:
 

Maximilian B. Sparks
Zeta
J'ai posté : 1133 messages et j'ai : 2 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Tom Holland et pour finir je crédite : cosmic light (avatar) & BEYLIN (signa).

Maximilian B. Sparks
Mar 13 Mar - 20:34
Le Tonton On a tous un jumeau maléfique 3599277392
J'ai hâte de voir ce que tu vas faire de Stan, et j'ai hâte qu'on discute du lien avec Max, il y a moyen de faire quelque chose de bien drôle je pense On a tous un jumeau maléfique 1994072227

Bon courage pour ta fiche, et rebienvenue parmi nous :omfg:


The brightest colors fill
my head
A million dreams are keeping me awake
Anonymous
Invité
Mar 13 Mar - 20:45
Hello et rebienvenue parmi nous avec ce scénario. Nul doute que vous allez faire de grandes choses ensemble. J'suis assez curieuse de voir l'assemblage des protagonistes Barth et Stan ! Bonne rédaction à toi, du coup. Faut remplir tout ça, tout ça.
Stanislaw Sparks
Outs
J'ai posté : 254 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Michael Fassbender et pour finir je crédite : Anarya.

Stanislaw Sparks
Mar 13 Mar - 20:54
@Bartholomew Sparks Ba de rien, merci à toi d'avoir fait ce scénario ! On a tous un jumeau maléfique 617638866 Ca va être bien drôle !
Je m'occupe de remplir la fiche demain, en revenant des cours (je finis à midi :p)

@Calliopé Winshop On a tous un jumeau maléfique 1532392579 On a tous un jumeau maléfique 1532392579 On a tous un jumeau maléfique 48333449

@Maximilian B. Sparks Merci ! J'ai hâte aussi ! On va bien se marrer !

@Joshua Ling Merci Joshua ! :D
Anonymous
Invité
Mar 13 Mar - 21:01
Rebienvenue chez toi ! On a tous un jumeau maléfique 201132147
Have fun avec ce nouveau perso On a tous un jumeau maléfique 1755252224
Anonymous
Invité
Mar 13 Mar - 21:25
rebienvenito bel homme On a tous un jumeau maléfique 286332005
bon courage pour ta nouvelle fiche On a tous un jumeau maléfique 1755252224
Stanislaw Sparks
Outs
J'ai posté : 254 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Michael Fassbender et pour finir je crédite : Anarya.

Stanislaw Sparks
Mar 13 Mar - 21:32
Contenu sponsorisé
On a tous un jumeau maléfique
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
-
Sauter vers: