Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici ! Le new MAG SOS est par et on a besoin de vous ici huhu ♥

Fiches de liens
Charline, Lila, Louve & Suchin ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Ulysse, Il Nam, Samaël & Antoine veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥




 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 35
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
MAG SOS & nouvelle formule
SOS a encore frappé, venez découvrir le nouveau MAG et prendre en compte la nouvelle formule, n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
               

 She brightens my night - Billie & Liam

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 53 messages et j'ai : 53 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Joshua Bowman et pour finir je crédite : Waiityy (ava).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: She brightens my night - Billie & Liam   Ven 30 Mar 2018 - 17:28

Mercredi soir. On devait juste aller boire un verre avec les collègues après le boulot. Juste un verre. Un petit afterwork tranquillement parce que on est en pleine semaine, qu’on croule sous le boulot et qu’en plus demain je donne mon premier cours à l’université de Columbia. C’était juste un verre alors me demandez pas comment on a atterrit ici.

On est sortit du cabinet à huit pour prendre un verre. Huit avocats en costume cravate autour d’une bière. On a finit à trois ici. Deux de mes collègues, célibataires endurcis comme moi, voulaient absolument me montrer un club incontournable de New-York. Ce club, c’est le pussycatloung et autant j’ai pas forcément percuté en entendant le nom de l’endroit, autant une fois rentré j’ai compris que c’était un peu plus qu’un bar.

Alors on est trois, au bar, avec un verre de whisky à parler de nos années à l’université entouré de jolies filles en lingerie, autant vous dire que la soirée est plus palpitante qu’elle n’aurait du l’être. Le lieu est cosy, une sorte de bar amélioré, vraiment stylé. La lumière est tamisé, assez pour donner une ambiance interessante, d’autant plus interessante que sur les barres de pôle dance de magnifiques jeunes femmes sont entrain de danser en lingerie :

- Alors Steadman, t’en penses quoi ?

Ce que j’en pense ? C’est qui j’y reviendrais. Je bois mon quatrième verre de la soirée et je sens que l’alcool commence doucement à monter en moi. Je desserre un peu ma cravate et déboutonne le premier bouton de ma chemise. Je ne regrette pas d’avoir laissé ma veste au bureau. Les rues de New-York sont encore bien fraîches pour ce début de printemps mais dans ce club il fait chaud. Je crois que les danseuses en string n’y sont pas pour rien.

D'ailleurs, parmi toutes, une sort du lot. Une magnifique blonde tatouée. Tout à fait le genre de fille qui ne plairait pas à ma mère mais moi je la trouve particulièrement attirante. Elle se déhanche en petite tenue près d'une barre de pôle dance et tandis que mes collègues continuent de discuter, je ne peux m'empêcher de la fixer intensément.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1156 messages et j'ai : 471 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Felisja piana et pour finir je crédite : Mon doudou ♥ kusumitagraph (Avatar)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: She brightens my night - Billie & Liam   Dim 1 Avr 2018 - 5:18





She brightens my night
Liam ღ Billie



Tu aimes l’ambiance électrisante qui règne dans la pièce bondée majoritairement d’homme. Les projecteurs qui éclairent dans tous les sens, la musique aux teintes légèrement osées. Tout appel au vice, à la luxure et toi tu aimes par-dessus être le centre de toutes les conversations. Ton statut de playmate te précède et le fait de venir danser dans cette boîte, ne fait qu’augmenter ta visibilité. Tu sors de ta loge pour monter sur scène, tout chez toi transpire la sensualité. Tes opales noisettes survolent la pièce en quête d’un visage familier à qui sourire, celui-ci s’arrêtant sur Gino, ton mari. L’homme derrière le bar, qui te surveille chaque fois que tu poses un pied dans cette boîte. Tu as bien envie de t’amuser, de t’éclater. Tu as envie de le faire sortir de ses gonds, car dieu sait comment il peut être séduisant lorsqu’il joue la carte de la possessivité avec toi. C’est pour cette raison que tu t’avances sur la passerelle, celle qui mène non loin du bar ou repose trois jeunes hommes en veston cravate. La clientèle parfaire pour la petite impertinente que tu es. Tu te déhanches contre le pôle dance, tu les observes du coin de l’oeil, un jeune homme en particulier qui semble avoir posé son dévolu sur toi. Tu comptes lui en mettre plein la vue en venant t’agenouiller devant lui. Ton corps bouge au rythme de la musique et tu lui souris continuellement sans jamais décrocher ton regard du sien. Tu essaies de lui faire perdre la tête tant par ta prestance que par ta beauté et dans un énième geste provocateur, tu défais l’attache de ton soutient-gorge pour te retrouver pratiquement nue devant lui. Tes mains parcourent ton corps, tes courbes, tu aimerais qu’il s’imagine les poser sur toi, mais c’est ainsi que la musique prend fin. Tu tends la main vers la joue du brun en question que tu effleures du bout de tes doigts avant de te relever pour disparaître dans ta loge ou tu te poses quelques instants pour reprendre ton souffle et te faire une beauté. Tu optes pour un maquillage moins voyant, des vêtements qui vont avec l’ensemble de l’établissement soit un mini short et un haut qui laisse voir ton nombril. Comme toujours tu rejoins la salle principale pied nue, tu salues quelques clients régulier avant de te diriger au bar pour prendre ton verre d’eau habituel. Tu discutes un peu avec Gino avant de capter la présence des trois hommes bien costumé. Tu abandonnes ton verre vide et tu avances vers le plus mignon des trois que tu abordes chaleureusement en lui offrant ton plus beau sourire. ‘’ Bonsoir, le club vous plaît? ‘’ Demandes-tu simplement avant de prendre place près sur jeune homme à qui tu as exposé l’intégralité du haut de ton corps. ‘’ C’est la première fois que je vous vois, je me trompe? ‘’ C’est une façon comme une autre de faire la conversation. En étant toi-même nouvelle dans la place, tu ne connais pas encore les clients réguliers et ceux qui ne le sont pas. Tu aime savoir à qui tu as affaire. ‘’ Je m’appelle Billie! ‘’ Tu tends la mains dans sa direction, mais plutôt que de lui serrer la pince, tu lui voles son verre de bières que tu engloutis d’un trait. ‘’ Merci pour la boisson. ‘’ Tu lui adresses un clin d’oeil, amusée. Tu es sans limite Billie, tu n’as pas froid aux yeux et tu agis toujours selon tes propres règles, qu’on aime ou pas.  

codage kusumitagraph | lorelei sebasto cha


OH MAIS LAISSE ALLUME BB!
Y'a personne au contrôle. ▬ C'est juste une fille un peu fritée. Qui s'amuse avec ma santé. Et qui me dégoupille les gonades. Juste au moment où je prends mon fade.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 53 messages et j'ai : 53 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Joshua Bowman et pour finir je crédite : Waiityy (ava).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: She brightens my night - Billie & Liam   Lun 2 Avr 2018 - 12:30

Cette fille attire mon regard et illumine cette boite dans mes yeux. Je regarde mes collègues d'un coup d'oeil qui l'observent, sans plus, tandis que moi je la dévore des yeux. Je suis du genre à jeter mon dévolu sur une et une seule personne. Temporairement peut être, mais en tout cas, c'est toujours une à la fois. Quand j'ai quelqu'un dans le viseur, que ce soit parce qu'elle est charmante ou parce que c'est un petit con insupportable, il n'y a plus que cette personne qui compte. Temporairement. Je suis un homme qui ne sait se concentrer que sur une personne à la fois. Ce soir, c'est elle. C'est cette femme.

Elle est... je n'ai pas le mot exact qui pourrait la qualifier. Sensuelle, évidemment. Mais toutes les filles qui sont sur les podiums de cette boite le sont. Et pourtant, quand elle est entrée dans la pièce, quand elle s'est mise à danser, les autres me paraissaient bien fade. Elle accroche mon regard et je ne cesse de la regarder, oubliant quelques instant mon verre et mes collègues. Elle est désirable à un point que je n'aurais pas cru possible.

Sa petite prestation ne me laisse pas de marbre. Elle est magnifique. Encore plus presque nu. Mon regard ne cille pas, je regarde tantôt son corps si attirant, tantôt ses yeux envoutants. Mais ça a le goût de trop peu. J'ai bien vu que j'avais accroché son attention. On aurait dit qu'elle dansait pour moi. Elle effleure mon visage et m'arrache un petit frisson. Cette fille m'électrise. Puis elle s'en va. Je la regarde s'éloigner en se déhanchant, son fessier est si parfait qu'on pourrait en faire le sujet d'une galerie d'art.

- Eh ben Liam, à peine arrivé en ville et tu décroches le plus beau petit lot de cette boite.

Je ne remarque pas le regard furieux du barman qui est juste à côté. Pour ma part je souris, bois une nouvelle gorgée de mon verre et reprend la discussion où je pensais qu'elle s'était arrêtée. Cette danse, c'était comme une ellipse temporelle. J'ai l'impression que tout s'est arrêté autour de moi si ce n'est nous. Mes collègues ont un sourire en coin scotché sur leur face. Je parcours la salle des yeux, voir si elle est partie sur un autre podium. Mais non.

Non, tout simplement parce qu'elle n'est plus sur un podium mais à quelques mètres de moi entrain de finir son verre. Elle a changé de tenue, exit le string à paillette, la voila dans un petit uniforme qui laisse deviner son corps magnifique. Elle me voit, me sourie et s'approche de moi. Je tourne le dos à mes collègues, juste le temps de discuter avec cette charmante jeune femme.

- Un peu plus à chaque fois que je vous vois.

Ca fait un chouilla disquette, je sais, mais c'est plus que vrai même si le club me plaisait déjà, alors si ça peu faire plaisir et augmenter mes chances de connaître un peu mieux ce canon, on ne va pas cracher dans la soupe. Elle est vraiment splendide, encore plus de prêt. La lumière fait un magnifique reflet dans ses cheveux déjà colorés et son sourire est à se damner. Elle me demande si c'est bien la première fois qu'elle me voit, je ne mens pas :

- Je viens de revenir en ville et je n'avais jamais mit les pieds ici avant. Mais rassurez vous, maintenant que je connais l'adresse on risque de se croiser régulièrement.

Elle s'appelle Billie. Ca lui va très bien. J'aime les prénoms mixtes pour les filles. Ca leur donne une force de caractère, on dirait. Elle me tend la main mais finalement birfuque vers mon verre de whisky qu'elle descend d'un trait. Surpris, j'éclate de rire. Je ne m'y attendais tellement pas que ma main reste une seconde là, comme pour la lui serrer. Je la pose sur le comptoir et en me tournant vers le barman, je demande :

- Deux whisky s'il vous plait, les meilleurs que vous avez.


J'ai complètement oublié mes collègues dans cette histoire mais ils n'ont pas l'air de m'en vouloir. Ils me regardent comme on regarderait un futur marié pendant son enterrement de vie de garçon. Quant au barman, il a vraiment l'air antipathique, tout le contraire de la jeune femme a qui je répond :

- Moi c'est Liam, permettez moi de vous offrir un verre, j'ai l'impression que votre prestation vous a donné soif autant qu'a moi.

Je lui tend le verre servit et trinque doucement avec elle. Je bois une gorgée et lui demande :

- On peut peut être se tutoyer ? Vous m'avez charmé, je vous ai servit un verre, passons donc à l'étape suivante, qu'en dites vous ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1156 messages et j'ai : 471 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Felisja piana et pour finir je crédite : Mon doudou ♥ kusumitagraph (Avatar)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: She brightens my night - Billie & Liam   Mer 4 Avr 2018 - 15:10





She brightens my night
Liam ღ Billie



Oh, mais c’est qu’il est charmeur ce brun. Ça se voit par son magnifique sourire, ses paroles légèrement déphasées, ton père à draguer ta mère avec ce genre de réplique, mais toi, ça t’amuse. L’esquisse déjà bien présente sur ton faciès angélique s’élargit aux moindres paroles prononcées par cet inconnu. ‘’ Charmant ‘’ Te contentes-tu de dire en glissant une main dans ta longue chevelure pourpre, histoire de l’allumer d’avantage. Tout chez toi transpire la luxure, l’appel du vice. Le moindre des gestes est calculé, séduction est ton deuxième prénom. Il te parle et toi tu t’abreuves de ses paroles, tu es curieuse de savoir d'où il vient, ou il va. Comment un club comme celui-ci à pu attirer un jeune homme aussi beau que lui. Il ne doit pas avoir de mal à recruter la gente féminine, un simple sourire suffit à être totalement sous le charme et pourtant, il t’annonce qu’il compte revenir maintenant qu’il connaît l’adresse. Ça te fait chaud au coeur d’entendre cela, mais tu ne peux t’empêcher de rire. ‘’ Revenir ? Vous étiez parti ailleurs pour le travail j’imagine. Vous faites quoi dans la vie ? ‘’ Tu ne t’arrêtes pas avec tes questions, quitte à passer pour une folle, que tu es sans doute. On te le dit souvent d’ailleurs. Tu vis ta vie à mille à l’heure, tu es une excentrique, tu ne rate aucune occasion de faire la fête ou de rencontrer des gens. ‘’ Vu le costume, je présume que vous avez fait pas mal d’études ‘’ Tu tires la langue, tu joues aux devinettes avec lui. ‘’ Vous êtes fonctionnaire peut-être?  Médecin ? Avocat ? ‘’ Tes fesses glissent sur le tabouret, tu te rapproches d’avantage de lui, tu suis le flot imposé par la conversation. Tu te présentes finalement avant de boire son verre déjà entamé. Tu ne bois jamais lors de tes quarts, autant dire que tu fais une petite exception, pour lui. Il ne s’arrête pas là non, il en commande deux autres. Tu le sens le regard de Gino posé sur toi, tu l’entends ruminer malgré la musique trop forte, mais tu fais mine de ne rien voir, tu joues la carte de l’innocence. Il est ton mari certes, mais vous ne vous êtes rien promis de plus. ‘’ Merci, c’est gentil. ‘’ Dis-tu en posant un regard sur les amis de ton interlocuteur qui eux, se ravisent aussitôt. ‘’ Ils ont l’air sympa dit donc. Ils t’on traîné ici pour te trouver une fille c’est ça ? ‘’ Tu éclates de rire, ton regard déviant de ton partenaire au verre qui se trouve devant toi. Tu fronces les sourcils, en pestant contre Gino qui t’a servi un verre d’eau plutôt que la boisson exigée de ton nouvel ami. Un long soupir franchit tes lèvres, mais tu n’as pas dit ton dernier mot. ‘’ Enchantée Liam ! Oui j’ai soif… c’est sans doute pour cette raison que ce charmant barman m’a offert un verre d’eau, il me connaît si bien. ‘’ Tu fusilles du regard l’homme à la barbe imposante, qui te paiera cher cette petite incartade. ‘’ Tu as raison, je ne suis pas très formelle comme fille. Le vous c’est pour les vieux on s’entend. ‘’ Tu attrapes ta boisson que tu allais porter à tes lippes, mais tu te ravises tout de suite, sourire malicieux aux lèvres. ‘’ Comme on est devenu plus intime, que dirais-tu de partager ton verre avec moi? ‘’ Tu tends la main pour te saisir du liquide ambré qui repose sur la glace, ton regard fusionnant avec celui du brun que tu reluques éhontément. Sans plus attendre, tu fais courir ta langue sur le bord du verre en négligeant aucun endroit.  Tu te délectes du peu de salive laissée par ton prédécesseur, puis tu prends une gorgée avant de reposer le verre devant lui. ‘’ Merci. ‘’ Tu lui adresses un clin d’oeil tandis que ta serpentine glisse sensuellement sur ton ourlet inférieur. ‘’ Dit … ‘’ Tu poses tes pieds nus au sol pour mieux te rapprocher du brun. ‘’ Tu veux passer un petit moment dans les cabines privées? ‘’ Chuchotes-tu d’une voix sensuelle au creux de son oreille telle une prière avant de te redresser. ‘’ Je suis encore en service donc, je dois tout faire pour satisfaire mes clients et m'assurer qu'ils reviennent. ‘’ Tu lui adresses un nouveau clin d’oeil tout en faisant passer tes petits doigts effilés autour du collet de sa chemise pour le remettre en place.

codage kusumitagraph | lorelei sebasto cha


OH MAIS LAISSE ALLUME BB!
Y'a personne au contrôle. ▬ C'est juste une fille un peu fritée. Qui s'amuse avec ma santé. Et qui me dégoupille les gonades. Juste au moment où je prends mon fade.




Dernière édition par Billie B. Zocco le Jeu 5 Avr 2018 - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 53 messages et j'ai : 53 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Joshua Bowman et pour finir je crédite : Waiityy (ava).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: She brightens my night - Billie & Liam   Mer 4 Avr 2018 - 21:26

Je dois avouer que j'ai un peu du mal à me concentrer. Cette fille me trouble à un point que je n'aurai pas pensé imaginable jusqu'à alors. A chaque nouveau geste de sa part je la trouve un peu plus belle, un peu plus sexy. Je me demande où et quand est ce que cette impression va s'arrêter. Là j'ai juste l'impression que le thermomètre grimpe sans jamais se lasser de l'altitude. Je dois avouer que je la reluque. Je l'admire même. On ne croise pas pareille beauté tout les jours, alors j'ai bien l'intention de profiter de tout ce qu'elle voudra bien m'offrir ce soir.

Et quand elle rit, c'est une merveille. Je ne peux m'empêcher de sourire en entendant son rire cristallin. Elle essaye de deviner mon métier, elle a comprit que je suis rentré à New-York pour le travail. Elle fait plusieurs tentatives et je réponds à chacune d'entre elle par un petit non de la tête. Fonctionnaire ? Sérieusement ? J'ai une gueule de fonctionnaire ? Médecin... Hum. ca ça m'aurait bien plu. C'est stylé médecin non ? Ca en jette. Et puis elle tape dans le mille.

- Avocat, c'est bien ça. Trois tentatives pour trouver, c'est pas mal.

A mon tour de poser les questions, après tout elle a raison, c'est moi l'avocat ici :

- Et vous ? Être strip teaseuse c'est votre métier ? Un passe temps ? Un petit boulot ?

C'était forcément l'un des trois. Elle faisait ça tellement bien que je parierais bien un billet sur le fait que ce soit mon métier mais peut être allait elle m'étonner. Entre temps, j'ai commandé à boire pour la jolie jeune femme qui a prit un tabouret pour s'assoir à côté de moi et le serveur, bien qu'antipathique, a été efficace car les verres sont déjà devant nous. Je prends mon verre et glisse l'autre vers mon interlocutrice. Elle me fait rire en me demandant si mes collègues m'ont emmené ici pour me trouver une fille, je bois une gorgée et répond :

- Tout les avocats ne sont pas aussi ouverts d'esprit que moi, je ne suis pas sûr qu'ils pensaient à ça. Mais maintenant que je suis là, avec toi, il ne m'en voudront pas d'en profiter.

En effet, je tourne complètement le dos à mes collègues qui ont reprit leur verre et leur conversation. Ils ne m'en voudront pas, j'en suis sur, entre mecs ont est assez solidaire là dessus, n'est ce pas ? La jeune femme se plaint du verre d'eau qu'on lui a servit. Je hausse un sourcil en direction du barman. Apparement, ils se connaissent. Je n'avais même pas fait attention mais c'est vrai que quand une lumière blanche vient se poser quelques secondes sur nos verres, je me rends compte que mon liquide est ambré tandis que celui de Billie est transparent. Yeux dans les yeux, elle prend mon verre, le lèche et boit une gorgée. Ok. Je suis absolument incapable d'arracher mon regard du sien. Je vois bien sa langue qui poursuit négligemment les contours du verre et ça me plait mais ses yeux accrochent les miens sans le moindre espoir d'abdication.

Je reprend mon verre, bois une gorgée et me penche vers elle tandis qu'elle se rapproche de moi. Je sens son souffle contre mon oreille et glisse ma main sur son dos nu, dans le creux de ses rein pour la rapprocher encore de moi. Le contact de son corps contre mien m'électrise mais pas autant que les mots qu'elle glisse à mon oreille. Sans la moindre hésitation, je lui réponds :

- Voyons voir jusqu'où tu peux aller pour fidéliser ta clientèle.

Je me lève, et je la suis. J'ai emporté mon verre mais laissé mes collègues derrière moi. Je sens leur regard sur ma nuque tandis que je m'éloigne de bon coeur pour rejoindre une des cabine privée où je n'ai encore jamais mit les pieds. Le jeu de la séduction allant bon train, j'ai envie d'en découvrir un peu plus sur cette femme, que ce soit physiquement ou intellectuellement, j'ai envie, non, besoin d'en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1156 messages et j'ai : 471 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Felisja piana et pour finir je crédite : Mon doudou ♥ kusumitagraph (Avatar)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: She brightens my night - Billie & Liam   Mar 17 Avr 2018 - 19:03





She brightens my night
Liam ღ Billie



Alors tu as vu juste sur son travail. Dans son cas, l’habit fait le moine, quoi qu’il aurait fait un parfait médecin. Les jeunes femmes se seraient sans doute précipitées dans son cabinet en s’inventant un paquet de symptômes imaginaires dans l’unique but de le revoir. Après c’est compréhensible vu sa gueule d’ange et que dire de son sourire à faire damner un saint. Cette pensée te fait sourire d’avantage, sourire qui se transforme en rire lorsque sa question plus ou moins indiscrète concernant ton occupation parvient à ton conduit auditif. Tu n’as pas honte de ce que tu fais, au contraire. Tu aimes ton emploi à temps partiel, mais ce que tu aimes par-dessus tout, c’est la danse. Tu as ça dans le sang depuis toujours, depuis que tu es en mesure de te tenir sur deux pieds sans tomber. Taquine, tu t’approches une fois de plus de lui, ton souffle chaud caressant l’arrière de son oreille là ou la racine de ses cheveux prend naissance. ‘’ J’hésite entre passe temps et petit boulot. ‘’ Tu pinces tes lèvres entre-elles avant de reprendre. ‘’ Je suis mannequin pour playboy avant tout, c’est mon vrai boulot. Je suis revenue à New-York pour faire des études en mode, ce travail il comble mes soirs à temps partiel soit le jeudi, vendredi et samedi. ‘’ Tu te redresses enfin, tout sourire, avant de reprendre ta place. Ça t’étonne d’ailleurs qu’il ne t’aie jamais remarqué sur une des pages couverture du très célèbre magazine destiné à un public majoritairement masculin, après, il est peut-être plus sage qu’il ne laisse paraître. D’ailleurs, sa nouvelle réponse t’arrache un nouveau rire. ‘’ En tout honnêteté Liam, il faut être ouvert d’esprit de nature pour venir s’installer ici le temps d’un verre. Quel individu prendrait la peine de venir se poser dans un club de streap dans l’unique but de boire sans convoiter ces beautés qui défilent devant leurs yeux? Il y a les bars tout à fait ordinaires pour ça, il ne faut pas se voiler la face. ‘’ Tu lui adresses un clin d’oeil avant de descendre une fois de plus de ton tabouret. Le comportement de Gino t’agace, le fait qu’il t'ait servi un verre d’eau plutôt qu’un délicieux whisky te rend complètement amer. Le bolivien ne doit pas apprécié ta nouvelle compagnie. Sommes toute, Liam est un jeune homme particulièrement beau à regarder et attachant de surcroît. Le courant passe naturellement entre vous et le barbu semble l’avoir remarqué. C’est pourquoi tu proposes à ton crush du moment d’aller ailleurs. Un endroit ou personne ne pourrait venir vous déranger tant et aussi longtemps que tu es en service. Tu es payée pour enjôler les hommes et t’assurer de les fidéliser, c’est ce que tu comptes faire avec ce charmant avocat. Lorsque sa main trouve le bas de ton dos dénudé, un long frisson parcourt ton échine. Tes paupières se ferment tandis qu’une petite plainte douce et suave franchit tes charnues. Le contact est grisant, il a trouvé ton point faible. Cette prise possessive autour de toi, juste ça suffit à te mettre dans un état de transe et aussi bizarre que cela puisse paraître, tu te sens en sécurité dans les bras du brun. ‘’ Tu verras bien… ‘’ T’empresses-tu de dire dans un faible murmure. Ta main glisse dans la sienne et tu traces un chemin pour vous deux au travers des corps obsolètes des hommes qui comblent la pièce. Tu le sens le regard des gens posés sur vous. Les envieux qui fixent ta proie du moment, car après tout, Liam est le seul homme que tu as osé ramener dans une de ces petites cabines mystère. À bon port, tu te poses légèrement sur le côté pour le laisser entrer le premier. La pièce est sombre. Seule une petite lumière tamisée sert de point d'ancrage. Il y a une petite banquette recouverte d’un satin rouge, sans parler d’une quantité phénoménale de coussins en tout genre dans les mêmes teintes de sorte à ce que tout s’harmonise. ‘’ Assied toi ! ‘’ Dis-tu en donnant une petite poussée sur son torse pour lui faire perdre pied. Il atterri sur la banquette et sans perdre de temps, tu viens te poser au-dessus de lui, chevauchant son corps, sourire malicieux aux lèvres. ‘’ Il y a autre chose que tu aimerais savoir peut-être ? ‘’ Tes dents attrapent son lobe d’oreille que tu tires doucement le temps de prendre ses mains pour les poser une fois de plus sur ta chute de rein. Une plainte semblable à la précédente caresse tes lèvres pour venir mourir contre la peau fine du cou de l’avocat. La chaleur qui se dégage de lui te tétanise littéralement. Il contraste avec la peau dénudée et fraîche de ton corps. ‘’ Vraiment dommage que tu ne sois pas un médecin. ‘’ Avoues-tu finalement, ton front trouvant le sien. ‘’ Tu as quel âge au fait ? ‘’ Il faudrait peut-être commencer par la base non ?

codage kusumitagraph | lorelei sebasto cha


OH MAIS LAISSE ALLUME BB!
Y'a personne au contrôle. ▬ C'est juste une fille un peu fritée. Qui s'amuse avec ma santé. Et qui me dégoupille les gonades. Juste au moment où je prends mon fade.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 53 messages et j'ai : 53 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Joshua Bowman et pour finir je crédite : Waiityy (ava).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: She brightens my night - Billie & Liam   Hier à 21:18

Là, elle vient de m'en dire pas mal d'un coup. Alors j'essaye de retenir et de classer les informations. Elle bosse comme mannequin pour playboy. Je retiens ma mâchoire parce que là, elle pourrait se décrocher. Et la, une furieuse envie me prend de googliser son prénom et le nom de la marque au lapin pour voir ce que ça donne parce que ça doit être... j'ai pas de mot pour exprimer ce que j'imagine. Grandiose ? Je note ça dans un coin de ma tête, faut vraiment pas que j'oublie. Et sinon pour le reste, c'est un boulot à temps partiels, les soirs de fin de semaine. Ca aussi je le note, pas la peine de venir un lundi ici en espérant la croiser. Et enfin, elle fait des études dans la mode. Pourquoi pas. Je me demande quel âge elle peut avoir.

Elle rit tandis que je lui dis que tout les avocats ne sont pas tant ouverts d'esprit. la voir rire m'arrache un sourire. Son rire est cristallin et parfaitement communicatif. Ses yeux brillent et ses dents apparaissent sous ses lèvres tirées. J'hausse les épaules et répond après avoir bu une gorgée du whisky qui est dans mon verre :

- Entre simplement boire un verre et se retrouver un si charmante compagnie il n'y a qu'un pas apparement.

Je la tiens contre moi et bizarrement ça me parait si naturel. Sa peau contre ma main m'apaise et m'excites en même temps. Je me risque même à faire glisser mon pouce sur sa colonne vertébrale, de haut en bas, doucement. Elle prends ma main, on a convenu de finir la soirée un peu à l'écart de la foule, juste elle moi et c'est la meilleure chose qui pouvait m'arriver je pense. Je laisse sa main dans la mienne et de l'autre je finis mon verre, cul sec. Un peu de courage liquide, non pas que j'en ai forcément besoin.

Je la suis parmi la foule, elle seule connait les lieux. J'en profite pour faire un signe de tête à mes collègues et pour observer les lieux que j'approche et que je n'avais vu que de loin. Finalement, nous prenons une petite porte discrètement placée sur le mur du fond. Après quelques pas, nous arrivons dans une petite salle avec des banquette, une lumière tamisée...

- Il y a un minibar au moins ?

Je souris et notamment parce qu'elle me pousse pour m'imposer de m'assoir. Je m'execute sans sourciller. Je l'accueille lorsqu'elle me chevauche et pose mes mains sur ses hanches, l'attirant un peu plus contre mon torse si c'est encore possible. Elle attrape mes mains, les glisse d'autorité dans le creux de ses reins, mes pouces viennent masser sa peau tandis que je sens ses dents sur le lobe de mon oreille. Je souris. Qu'est ce que j'aimerais savoir d'autre ? Tant de chose, je la connais si peu :

- D'ou tu viens ? Quel âge as tu ? Tu dors nue ? Tu aimes le café ? Tu sais faire bouger tes oreilles ? C'est quoi ta position préférée ?

Mon sourire se fait taquin, en coin. Lachant le lobe de mon oreiller je place mon visage face au sien, elle soupire en se plaignant que je ne sois pas médecin. De nouveau, je souris et réponds :

- Je reprends mes études quand tu veux, je m'en voudrais de te décevoir à ce point !

Alors qu'elle me demande son âge je glisse mes lèvres dans son cou et avant d'embrasser doucement sa peau tendre je lui réponds :

- Trente cinq ans.

Je n'ai pas honte de mon âge, je l'assume totalement. J'ai jamais été aussi bien que maintenant, et je suis sur que dans cinq ans je me sentirais mieux qu'aujourd'hui.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: She brightens my night - Billie & Liam   

Revenir en haut Aller en bas
               

 She brightens my night - Billie & Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum