Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici ! Le new MAG SOS est par et on a besoin de vous ici huhu ♥

Fiches de liens
Charline, Lila, Louve & Suchin ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Ulysse, Il Nam, Samaël & Antoine veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥




 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 35
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
MAG SOS & nouvelle formule
SOS a encore frappé, venez découvrir le nouveau MAG et prendre en compte la nouvelle formule, n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
               

 Thalia's diary

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 5 messages et j'ai : 13 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Eiza Gonzalez et pour finir je crédite : blue walrus

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Thalia's diary   Lun 16 Avr 2018 - 23:06


Thalia Janis Marshall

"You may think I'm small, but I have a universe in my mind."

Informations personnage


Nom : Marshall, à l'instar du reste de sa clique, à savoir ses trois soeurs. Nom hérité d'un père oublié qu'elle n'a pas revu depuis dix ans.
Prénoms : Thalia, un choix imposé par le paternel afin d'honorer l'obscure héroïne d'un vieux film dont personne n'aurait pu confirmer l'existence. Et Janis pour second prénom, comme sa grand-mère.
Date et lieu de naissance : 17 novembre 1990, en Nouvelle-Orléans.
Age : 27 ans, l'ainée de la famille. L'adulte, celle qui protège et fait figure de présence maternelle auprès de ses cadettes. Il faut dire que c'est elle qui a décidé de les emmener à l'aventure il y a près de dix ans et prendre soin d'elles a toujours été sa priorité.
Nationalité : Américaine.
Origines : Américaines et italiennes.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
Statut civil : Célibataire.
Vie sexuelle :  Plus ou moins inexistante depuis deux mois.
Statut social : Oscille entre un seuil moyen quand le mois est un long fleuve tranquille, et la pauvreté dans les moments où la facture d'électricité pointe le bout de son nez et qu'elle ne peut plus repousser l'échéance.
Profession(s) : Barmaid au casino de Broadway, elle anime certaines parties quand on a besoin d'elle. C'est son premier boulot stable, elle y est depuis six ans.
Diplôme(s) : L'Ecole de la vie, à défaut d'avoir foulé les salles de classe.  
Année de fin d'études : -
Quartier de résidence : Harlem.
Type de logement : Un appartement aussi étroit que banal mais cela fait l'affaire, faute de mieux. L'endroit est toujours effervescent, et c'est finalement ce qui fait son charme.
Avec qui vis-tu ? : Aux côtés des trois cadettes.
Date d'arrivée à NY : Automne 2008.
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : En Nouvelle-Orléans une grande majorité de son enfance avec ses soeurs, son défunt frère, et son père resté là-bas.
As-tu de la famille à NY ? : Le clan féminin Marshall.

Cinq défauts et cinq qualités

Impulsive. Protectrice. Sociable. Maligne. Maladroite. Observatrice. Rancunière. Secrète. Bornée. Méfiante. Sarcastique. Spontanée. Bienveillante. Rigoureuse. Loyale. Volcanique. Débrouillarde. Lascive. Physionomiste. Indépendante. Responsable. Anticonformiste.

Autres signes particuliers

Pour Thalia, la famille c'est sacré et au-dessus de tout. Ses soeurs représentent la prunelle de ses yeux, leurs problèmes sont ses problèmes. Elles sont ses plus précieuses alliées et les seules personnes en qui elle a confiance. Retourner ciel terre et mer pour les beaux yeux de l'une des siennes, telle est sa devise.
 Elle a très mal vécu le décès de son frère qui avait toujours été un repère pour elle. A ses yeux, c'est à partir de ce moment précis que tout est parti en vrille ; et si l'équilibre des choses était fragile, tout s'était effondré en cet instant. Son père, cette victime collatérale qui avait finalement sombré à son tour, distillant son chagrin dans de l'alcool blanc. Thalia ne l'a pas revu depuis son l'exode vers New-York il y a dix ans. Si elle parle peu de son paternel et qu'elle lui en veut toujours d'avoir délaissé son rôle au sein de la famille, son absence résonne en elle comme une blessure. Elle se demande souvent comment il va, parfois l'envie de le rechercher la prend, mais jamais encore elle n'a osé entreprendre quoique ce soit, ayant sans doute trop peur de ce qu'elle trouverait.
 Le plus grand complexe de Thalia à l'approche de la trentaine et de son fatidique bilan est de ne pas avoir fait d'études. Elle n'a jamais eu le temps pour cela. Aussi la jeune femme s'emploie donc à nourrir son âme comme elle aime à le dire du mieux qu'elle le peut, et son savoir elle le tire de ses lectures. il y a ce banc à Central Park, où elle aime se lover avec son bouquin pour le dévorer au creux du sanctuaire verdoyant.
 Thalia n'est pas croyante mais elle aime se rendre dans une église afin d'en apprécier le calme et la sérénité. Elle a ses péchés et ses vices et vit bien avec sans ressentir le besoin de les absoudre. Mais la brune incendiaire peut passer parfois de longs moments prostré dans le silence absolu du lieu de culte, profitant d'un instant qui n'appartient qu'à elle, comme si le temps se figeait soudain au milieu du chaos dehors. Et elle s'abandonnait finalement en ces lieux.
La jeune femme a toujours plus ou moins flirté avec la légalité. La fin justifie les moyens, et la faim tout autant. Présentement c'est l'appât du gain qui la motive. Vivre dans la précarité l'a rendu plutôt opportuniste, pas toujours dans le bon sens. Mais la jeune femme demeure cependant assez futée pour mesurer les risques, ne jamais en prendre trop. Rester prudente pour rester libre, c'était cela l'idée. De petits larcins à quelques deals lorsqu'elle était serveuse dans un bar le temps de quelques mois, rien de très glorieux, rien de très rentables pour autant ; mais Thalia veut toujours pouvoir boucler les fins de mois et faire vivre sa famille même quand il faut se salir le bout des doigts. La dernière en date sont les parties de poker frauduleuses, le business le plus lucratif auquel elle ait pu participer néanmoins. C'est son secret, celui qu'elle ne partagera jamais avec ses soeurs, ayant trop peur de les décevoir.
Lorsqu'elle est déstabilisée, la jeune femme a tendance à répondre aux questions par des questions.
Thalia fume occasionnellement de la marijuana. C'est une habitude qu'elle a prise depuis quelques temps, comme un rituel scellant la fin d'une journée éprouvante.
Amatrice de café noir, pour elle c'est sans sucre et considéré comme l'acte matinal prioritaire.
 C'est une femme de principe, selon son propre code d'honneur, à la fois douce et piquante, d'une empathie extrême, mais tout autant dotée d'une acidité sarcastique fatale. Car sous ses airs angéliques et bienveillants, elle n'hésite néanmoins pas à s'affirmer quand elle le juge nécessaire. Le chaton peut vite se transformer en tigresse.
 Depuis sa dernière relation amoureuse chaotique et éprouvante, Stella est particulièrement réticente sur le sujet qu'elle a relégué au rang de plante verte au milieu de toutes ses préoccupations plus importantes./div>


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Léa
Pseudo : Léa  
Age : 24 ans  hola
Pays /région : Sud de la France 
Etudes/Travail :  Enseignante d'équitation
Avatar choisi : Eiza Gonzalez
Type de personnage :  Pré-lien
Staff référent (si multicompte ou changement) : -
Comment es-tu arrivé là ? : J'ai vu de la lumière alors je suis entrée  tooth  
Avis sur le forum :  Forum très soigné et actif, je suis conquise du peu que j'ai déjà visité     
Code à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si personnage inventé) :

Code:
<pris>Eiza Gonzalez</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">✖️</a> Thalia Marshall
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)
Code:
<pris>Célébrité</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">✖️</a> <a href="lien vers le scénario">Pseudo du Personnage</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRENOM[/b] : écrire ici
[b]NOM[/b] : écrire ici
</div></center>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes  pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

Vous avez le choix entre deux groupes.


Choix n°1 : Wall Street
(...) en construction
Choix n°2 : Outsiders
Thalia ne fait pas partie de la norme, et si parfois elle l'eut souhaité, ce n'est pas le cas. (...)



"In order to create, the need to express has to be bigger than the fear."   
crackle bones


Dernière édition par Thalia Marshall le Mer 18 Avr 2018 - 1:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 5 messages et j'ai : 13 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Eiza Gonzalez et pour finir je crédite : blue walrus

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Lun 16 Avr 2018 - 23:06



❝ Bref, vie de merde.

Thalia Marshall voit le jour l’hiver 1990 dans un hôpital douteux de la banlieue sud en Nouvelle-Orléans. Son frère Andrew la précède d’un an, puis les jumelles Anya et Emily ainsi que Vanessa suivront également de peu. Le portrait familial est entaché, plein de contrastes. Un paternel proche de sa bouteille davantage que des siens, une mère absente à l’appel ayant préféré déserté ce foyer chaotique. Et au milieu la marmaille, se démenant comme elle le peut pour former un tout qui se veut cohérent et soudé. Thalia a toujours pu compter sur sa fratrie, des liens très forts l’unissent aux siens sur qui elle peut compter au moindre méandre de la vie. C’est une enfant affirmée et sûre d’elle ; capricieuse également, pseudo-vindicative à ses heures perdues. La famille vit des ressources de la boutique familiale, cependant pas suffisamment fréquentée pour permettre un train de vie extravagant. Thalia n’est pas particulièrement matérialiste mais les souvenirs des manques et des frustrations du passé lui octroient aujourd’hui des relations parfois douteuses avec l’argent. Cela deviendra avec le temps une obsession constante de sortir sa famille de la précarité.

C’est une élève plutôt éveillée, quoique rêveuse. Les savoirs scolaires n’ont pas ses faveurs, et Thalia a une famille à tenir à bout de bras. Ses sœurs ont besoin d’elle, maman n’est plus là ; et son père dont la présence était remarquable tant il était instable et tempétueux, ne se comportait sûrement pas en chef de famille comme il l’aurait fallu. Il n’y avait qu’Andrew pour l’aider concrètement, la rassurer et la protéger. Et même si la vie n’est pas toujours ensoleillée et paisible, et qu’elle grandit malheureusement plus vite qu’il ne l’eut fallu, Thalia garde néanmoins un souvenir heureux de cette période de calme avant la tempête.

La tempête dans la vie des Marshall s’appelle Katrina. L’ouragan s’était abattu sur la ville, fourbe et dévastateur, terrassant tout sur son passage. La famille Marshall cloitrée chez elle voit alors la maison s’ébranler face à la violence et la voracité de l’élément qui se déchaine. Thalia est encore victime de cauchemars effrayants tant ils sont réalistes sur cette nuit terrible où elle avait cru mourir. Et si les lieux n’étaient pas dans un état suffisamment anarchique, le deuxième round constitué d’inondations acheva de semer le chaos. Thalia était certaine que si l’Enfer avait dû ressembler à quelque chose se serait sûrement à cela. La ville dévastée par les eaux meurtrières.

La famille n’en sort pas indemne, mais ils sont tous en vie. L’annonce du magasin familial pillé suite à la catastrophe change le cours des choses en allumant la flamme qui consumera Andrew. L’ainé tempétueux ne peut laisser cet acte impuni et décide d’aller dispenser sa propre justice au prix de sa vie. L’annonce de sa mort finit de sceller le destin incertain de la famille Marshall, qui devenait soudain tragique.

Pour Thalia c’est une partie de son monde qui s’effondre. Elle mettra du temps à accepter réellement le décès de son frère, c’est un sujet qu’elle évoque très rarement, traduisant encore de sa tristesse à cet égard. La disparition d’Andrew eut également pour effet d’anéantir complètement le père Marshall, passé du stade d’acariâtre à carrément absent. Il n’était pas rare que la police le ramène d’ailleurs dans les bras de Thalia, ivre mort. S’occuper de ses sœurs devient une priorité, et elle se promet de tout faire pour les sortir de cette foutue situation.

Thalia accumule donc les boulots, en même temps que les cours puis rapidement elle lâche la partie scolaire pour se consacrer exclusivement à l’entreprise consistant à ramener de quoi manger, et ce jusqu’à la fin du mois. Les activités sont légales ou pseudo-légales selon les appréciations, mais Thalia s’en sort malgré tout. C’est à l’aube de ses dix-huit ans néanmoins que l’occasion est donnée de prendre un tournant radical. Un nouvel ouragan est annoncé sur la Nouvelle-Orléans et l’évacuation fortement conseillée prend une nuance encore plus formelle auprès des Marshall, traumatisées par Katrina. Le père reste, les filles doivent rejoindre leur tante aux Massachussetts. Mais finalement, Thalia émet l’idée folle de choisir une toute autre destination où ses sœurs et elles pourraient tenter l’aventure. Et ce fut le début du reste de leur vie.

New-York, septembre 2008. Les sœurs Marshall débarquaient alors en ville, effrayées et en même temps les yeux bordés d’étoiles. Pour Thalia c’était une promesse de changement et un moyen certain de repartir à zéro dans un endroit neutre. Les débuts avaient été incertains, tâtonnants, parfois même un peu désespérés. Mais les sœurs Marshall restent soudées dans l’adversité et finissent par trouver leur place dans cet ensemble si vaste. Ses sœurs se tourneront vers des études, Thalia étant soucieuse de les aider un maximum. Si au départ elle enchainait les emplois et que les payes n’étaient pas mirobolantes, tout commença à se stabiliser à partir du moment où elle commença à travailler au casino de la ville. Barmaid, croupière quand il le faut, Thalia s’impose dans le domaine du jeu, essayant toujours de voir plus grand.

Un collègue lui parle un jour de partie clandestine, proposée en extra dans une arrière-salle de la ville. Même travail, doublement payé. La jeune femme accepte et ce qui devait être un extra devient un service beaucoup plus régulier. C’est son secret, son fond de commerce. Et ce qui lui permet aussi d’aider en partie ses sœurs quand il le faut.

Ses cadettes mènent leur barque également, et la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Le drame de la disparition de Philippa est un coup dévastateur pour la famille et tout particulièrement Anya, mais encore une fois dans ce tragique événement elles tirèrent leurs forces de ce soutien mutuel. Thalia au milieu de cette nouvelle vie tente surtout de prendre la forme d’une figure rassurante et maternelle sans jamais juger qui que ce soit sur ses choix. Elle n’est pas irréprochable non plus. Pour Thalia, il n’y a pas nécessairement de bien ou de mal, mais plutôt des eaux troubles où tout le monde patauge.

C’est à l’une de ces fameuses parties que Thalia fait la connaissance d’un joueur avec qui elle débutera une relation. L’idylle durera ainsi huit mois passionnée et incendiaire. Puis progressivement, Thalia remarque que son compagnon fait preuve d’une certaine possessivité à son égard. S’il n’y avait rien d’anormal au début ce trait s’accentua au fur et à mesure du temps, jusqu’à ce que la situation aille trop loin. En quelques temps, la relation se dégrade ; Jake est méconnaissable devenu jaloux et agressif. Finalement, Thalia décida de rompre avec lui, inquiète des éclats de colère de son amant. Un soir, il la suit à la sortie d’un bar et l’accapare violemment pour la rouer de coups. Elle sera laissée inanimée au pied d’une poubelle en plein Manhattan, écopant d’une côte cassée et assez de contusions différentes pour distinguer toutes les nuances de bleus.

Deux mois sont passés depuis l’accident dont Thalia ne garde que peu de séquelles physiques, mais demeurant toujours traumatisée par l’événement. Seules ses sœurs sont au courant de ce qu’il s’est passé ce soir-là dans la ruelle, la jeune femme reste cependant muette sur le sujet. Les parties de poker ont repris de manière plus distillées qu’auparavant et Thalia tente au mieux de faire comme si tout était normal. C’est précisément parce qu’elle animait – encore – l’une de ces tables hors-la-loi qu’elle n’a pas pu être aux côtés de sa sœur Anya lors de son accouchement, elle en est profondément mortifiée...



"In order to create, the need to express has to be bigger than the fear."   
crackle bones


Dernière édition par Thalia Marshall le Jeu 19 Avr 2018 - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
Time to have fun


J'ai posté : 876 messages et j'ai : 1492 dollars en banque. Sinon, il paraît que : EMMA fucking perfect goddess STONE et pour finir je crédite : myself

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Lun 16 Avr 2018 - 23:12

Bienvenue sur le forum :D Bon choix de perso!
J'ai hâte d'en lire un peu plus ^^


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 755 messages et j'ai : 474 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ashley moore et pour finir je crédite : angel dust

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Lun 16 Avr 2018 - 23:19

ma soeur c'est la plus belle
je suis sur téléphone mais crois moi, la pluie de smiley arrive love2
bienvenue par ici et bonne chance pour tout, comme déjà dis je suis là si tu as la moindre question et je suis tellement heureuse de te voir ici
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 240 messages et j'ai : 147 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Dylan Minnette et pour finir je crédite : Ama chérie (avatar), ziggy stardust (signa) et eya (code profil).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Lun 16 Avr 2018 - 23:31

Bienvenue sur le forum ! Une Marshall de plus, j'en connais deux qui doivent être contentes !
Sinon, bon courage pour ta fiche



WARREN JAMES
~ Someday we will foresee obstacles ~

Eya Squad:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 854 messages et j'ai : 24 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Leighton Meester et pour finir je crédite : Eilyam (av) | crack in time (sign)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Mar 17 Avr 2018 - 0:04

bienvenue par ici :)


Sometimes I'm happy
Sometimes I'm quite mad
© crack in time
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1451 messages et j'ai : 20 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Anonymous et pour finir je crédite : unicorn pour l'avatar.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Mar 17 Avr 2018 - 0:45

SOS is watching you
GOOD MORNING AMERICA


Bienvenue à New-York Invité

Quoi, tu ne nous connais pas encore ? Et bien tu devrais ! Car en une seconde, nous pouvons devenir ton pire cauchemar comme tes meilleurs amis … On nous connait sous le nom de « Team Scent of Scandals » les S.O.S pour les intimes et c’est à nous que tu confieras tes secrets les plus les sombres ou embarrassants afin de pouvoir être validé(e).
Pourquoi donc te demandes-tu ? Et bien tout simplement parce que cela te rendra populaire, facilitera ton intégration au sein du forum et te permettra d'être au coeur des intrigues ! Mais trêve de blabla, si tu veux en savoir plus, consulte ce sujet ! Et si tu veux être au courant de tous les potins de New-York, rends-toi ici :riri:

Mais n’oublie jamais la règle la plus importante, amuse-toi bien - ou plutôt amuse NOUS bien ! Et pour cela, nous te proposons de participer à tes rp pour les rendre plus intéressants que tu ne puisses le faire . Rendez-vous sur ce sujet pour en savoir plus. Nous sommes partout, nous voyons tout et surtout, nous n’avons pas la langue dans notre poche ...

xoxo - SOS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2501 messages et j'ai : 163 dollars en banque. Sinon, il paraît que : shay mitchell et pour finir je crédite : tearsflight (vava) ; eya (profil)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Mar 17 Avr 2018 - 1:29

Bienvenito bella
Bon courage pour ta fiche
Excellent choix d’avatar, elle est trop joli :omfg:




I'm trying but I keep falling down I cry out but nothing comes now I'm giving my all and I know peace will come. I never wanted to need someone. I wanted to play rough thought I could do all just on my own but even Superwoman sometimes needed Superman's soul. help me out of this hell your love lifts me up like helium your love lifts me up when I'm down. when I've hit the ground you're all I need. — sia.helium.


merciii ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2725 messages et j'ai : 48 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Chace Crawford et pour finir je crédite : tenshi (vava) you_complete_mess (signa)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Mar 17 Avr 2018 - 3:04

Bienvenue parmi nous love



Petit Award:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 140 messages et j'ai : 221 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Sean O'Pry et pour finir je crédite : TAG (vava) et Grey Wind (signa)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Mar 17 Avr 2018 - 9:23

Bienvenue à toi love2


King and Lionheart
The most difficult thing is the decision to act, the rest is merely tenacity. The fears are paper tigers. You can do anything you decide to do. You can act to change and control your life ; and the procedure, the process is its own reward. ∞ Amelia Earhart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 755 messages et j'ai : 474 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Ashley moore et pour finir je crédite : angel dust

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Mar 17 Avr 2018 - 9:30

retour de l'ordinateur, donc voilà cette pluie de smiley que tu mérites tellement hola

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 860 messages et j'ai : 99 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Holland Roden et pour finir je crédite : IrishCraziness.

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Thalia's diary   Mar 17 Avr 2018 - 13:17

Bienvenue parmi nous. Tu nous fait une heureuse dis donc

Bonne chance pour ta fiche ma belle


YOU AND ME AGAINST THE WORLD
YOU'RE MINE AND I'M YOURS. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I NEED TO MAKE ME HAPPY.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: Thalia's diary   

Revenir en haut Aller en bas
               

 Thalia's diary

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum