Newsletter numéro 46
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 1529876038
Scent of Scandals #37
SOS change de formule ! Allez voir le nouveau Mag !
Nouvelle Intrigue
L'intrigue d'Halloween, c'est par ici ! Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 1225816182

Partagez

Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis

GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
Sarah O. Davis
Cent
J'ai posté : 580 messages et j'ai : 117 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anne Hathaway et pour finir je crédite : moi-même (avatar) & Gfycat (gif)

Sarah O. Davis
Mar 24 Juil - 19:37

Sarah Omeed Davis

Le destin est un livre ouvert où nous sommes autant capable de lire, que d'écrire notre propre histoire. Si tu dois quitter un chapitre, je sais que je te retrouverai plus tard, tant que le livre n'est pas terminé --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : Davis
Prénoms : Sarah Omeed
Date et lieu de naissance : Née le 13 mars 1985 à El Paso, Nouveau Mexique, USA.
Age : 33 ans
Nationalité : Américaine
Origines : Afghanes
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Statut civil : Célibataire
Vie sexuelle :  Fidèle
Statut social : Tout juste aisée
Profession(s) : Professeure de Journalisme à l'Université de New-York dès la rentrée prochaine.
Diplôme(s) : Master de Journalisme  + Master en Relations Internationales de l'Université d'El Paso (Nouveau Mexique)
Année de fin d'études : Promotion 2008
Quartier de résidence : Brooklyn
Type de logement : Une petite maison à étage coincée entre deux autres maisons, dans une rue calme et sympa
Avec qui vis-tu ? : Avec son fils d'un an
Date d'arrivée à NY : 4 juillet 2018, jour de la Fête Nationale
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : El Paso (USA), Hérat (Afghanistan), Mossoul (Irak), Damas (Syrie), Jérusalem (Israël), Jaleeb (Koweit), Kairpur (Pakistan), Kaboul (Afghanistan), Muse (Birmanie), New-York (USA)
As-tu de la famille à NY ? : Aucune, hormis le père de mon fils

Cinq défauts et cinq qualités

Drôle – la jeune femme adore faire des blagues, sourire et rire. C'est quelque chose d'international et de très important pour elle. Inculquer la joie de vivre à son fils, malgré tout ce qu'il pourrait arriver.
Têtue – la jeune femme l'est, quand elle est décidée à faire quelque chose, elle s'en donne les moyens. On peut aussi traduire ça par de la détermination, une forme de force morale, peu importe ce que c'est, dans la vie de tous les jours, elle aime avoir le dernier mot.
Authentique – Sarah est une femme modeste, qui n'a pas besoin de grand chose pour être heureuse, ni bien dans sa vie. Aujourd'hui, sa vie tourne autour de son fils, c'est une nouvelle page qui s'écrit pour elle, pour eux.
Loyale – Elle n'est ni du genre infidèle, ni du genre à tourner vite le dos aux choses qui lui tiennent cœur. La preuve en est de son histoire avec Will, elle a quand même traversé le globe pour lui.
Sensible – Malgré son cœur de pierre, son fort caractère et sa tête de cochon, Sarah n'en reste pas moins une grande sensible, il lui arrive de pleurer, rarement, mais pour des choses qui lui tiennent à cœur.
Un poil bipolaire – Une passionnée, elle ne fait rien à moitié, si bien que lorsqu'elle va bien, c'est la fête mais que lorsque ça ne va pas, elle a beau dire, la joie de vivre peut bien aller se faire foutre.
Curieuse – C'est ce qui l'a poussé à partir à l'autre bout du monde, mais c'est aussi ce qui lui a donné envie d'aller à l'université : l'envie d'apprendre, toujours plus. Elle adore ça, alors l'idée d'enseigner lui plaît énormément.
Autoritaire – Si ça va dans son sens, c'est bien, mais les compromis... elle a du mal la p'tite. Après tout, elle n'a jamais vécu avec personne autre que sa famille, alors la vie de couple, elle n'en connait rien. Alors il faut que ça aille dans son sens, ça sera mieux.
Impulsive – Elle peut s'énerver vite, pour rien, souvent, mais ce n'est pas vraiment sérieux. Quand elle s'énerve vraiment, c'est un autre délire, elle en deviendrait presque hystérique, mais je vous rassure, ça n'arrive vraiment pas souvent.
Honnête – Sarah a plusieurs valeurs dans la vie, et celle de toujours dire la vérité et de se battre pour ça, ainsi que ses valeurs, c'est une chose importante pour elle. Elle défendra toujours ses idées, quitte à prendre des risques, sinon... ça ne vaut pas la peine, pas vrai ?

Autres signes particuliers

Sarah raffole des pâtisseries du moyen-orient, si bien que la première chose qu'elle a regardé dans son quartier, c'était où est-ce qu'elle pouvait en dénicher. Elle n'a pas d'habitude particulière concernant les boissons chaudes, ou froides, elle goûte de tout, change assez souvent, tout dépendra toujours de son humeur : son look vestimentaire, ses cheveux, ses aliments du jour etc. Sarah est une fan inconditionnelle de films, elle en regardait beaucoup à l'époque avec ses frères et sa sœur, et c'est quelque chose qui l'a toujours attirée, c'est d'ailleurs pourquoi elle s'est mis à la réalisation une fois sur le terrain. La jeune femme adorerait prendre un chien, mais préfère attendre que Saeed soit un petit peu plus vieux, ou en fait non... tout dépendra des occasions qui se présentent.


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Silen
Pseudo : Silen
Age : 26 ans
Pays /région : BZH  
Etudes/Travail :  Master&Manager
Avatar choisi : Anne Hathaway
Type de personnage : scénario de @William O'Connor
Staff référent (si multicompte ou changement) : Répondre ici
Comment es-tu arrivé là ? : Je cherchais un bon lien inspirant, et j'suis bien contente que celui-ci soit libre :)
Avis sur le forum :  et bien il est très joli et puis tout le monde m'a l'air cool, donc moi ça me plait déjà beaucoup haha.  
Code à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)

Code:
<pris>Anne Hathaway</pris> <a href="http://www.good-morning-america.org/u3314" class="COLO">✖️</a> <a href="http://www.good-morning-america.org/t26032-f-ex-petite-amie-la-vie-trouve-toujours-son-chemin#642217">Sarah O. Davis</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : Sarah Omeed
[b]NOM[/b] : Davis
</div></center>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes  pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

Vous avez le choix entre deux groupes.


Choix n°1 : CENTRAL PARK
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? c'est le genre de vie auquel elle aspire désormais. Après avoir mené pendant plus de dix ans une vie sur tous les plus grands fronts internationaux, après avoir côtoyé la pauvreté, la violence, les viols, les abus, la corruption, la tristesse, la jeune femme aspire à une vie calme. Une maison, un travail normal, des horaires, une routine et élever son fils dans le meilleur des cadres... une vie loin de tout ce qu'elle a pu vivre auparavant donc.

Choix n°2 : OUTSIDERS
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? parce que passer d'une vie aussi chaotique à une vie aussi routinière ne sera pas chose facile. Elle peut avoir du mal à s'y faire, elle peut ne pas parvenir à se faire à cette société de consommation, à toutes ses images, à toutes ses paillettes alors que tellement de gens crèvent de faim, voient leurs familles mourir, sont engrenés dans la guerre à l'autre bout du monde...




↠ SUMMER VIBES
je recherche ma famille ici

Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 1133702776 :
 
Sarah O. Davis
Cent
J'ai posté : 580 messages et j'ai : 117 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anne Hathaway et pour finir je crédite : moi-même (avatar) & Gfycat (gif)

Sarah O. Davis
Mar 24 Juil - 19:38


❝ Bref, vie de merde... ou pas !.

Sarah est née au Nouveau-Mexique, à El Paso en 1985. Elle est issue d'une famille moyenne et nombreuse, en effet, elle a deux frères plus âgés et une petite sœur. Ses parents sont des gens très gentils, drôles et qui sont heureux en mariage depuis plus de quarante ans maintenant. Son papa est Afghan et a immigré aux Etats-Unis lorsqu'il était jeune, alors que sa maman est née sur le sol américain. Il semblerait qu'elle possède des origines mexicaines, sans que cela ne soit vraiment prouvé. Sarah a passée une enfance très heureuse, bien que sa petite sœur soit tombée malade à l'âge de dix ans, d'une maladie orpheline, le foyer familial a toujours été très heureux. Sarah a passée toute sa scolarité à El Paso, intégrant l'Université d'El Paso en travaillant à côté afin de financer ses études. L'argent n'a jamais coulé à flot dans leur famille, mais pour Sarah, il était tout à fait normal de payer elle-même ses études supérieures. La jeune femme a toujours désiré devenir journaliste, déjà enfant, elle participait activement au Journal de son école et en est même devenue la rédactrice en chef lors de sa dernière année. A la fac, la jeune femme y a rencontré des amis géniaux et a su profiter de sa jeunesse, tout autant qu'elle a commencé ses premiers sacrifices afin de subvenir à ses besoins. A la fin de son double cursus scolaire (Master en Journalisme et Master en Relations Internationales), la jeune femme a décidé qu'il était important pour elle de voyager, de voir le monde et de se confronter à la vie réelle. Pour son premier voyage, elle a décidé d'aller dans le pays d'origine de son père, où y vivait encore quelques membres de sa famille. Elle y est partie seule, non sans craintes, à la fin de ses études, c'est à dire début 2009, après avoir mis un peu d'argent de côté. Elle était donc âgée de vingt-quatre ans. Elle a vécue à Hérat, en Afghanistan, dans la famille de son père et c'est là-bas qu'elle a peaufiné son apprentissage concret de la langue. C'est également là-bas qu'elle s'est rendue compte de la réalité de la vie. La guerre, la peur, le terrorisme, la corruption font partie du quotidien des Afghans. Sarah a voulu donc rejoindre le groupe des grands reporters de guerre qui sillonnait tout le Moyen-Orient à l'époque. La jeune femme a commencé par écrire des textes qu'elle essayait de publier tant bien que mal, mais très vite, elle s'est rendue compte que le moyen le plus concret de faire passer la réalité du terrain était au travail de la photographie, et de la vidéo. La jeune femme, guidée par son mentor sur le terrain, est parvenue à signer avec un grand groupe de journalisme européen pour commencer. C'est grâce à eux qu'elle a signée ses premiers grands reportages filmés et que certaines de ses photographies ont aussi pu être publiées. Irak, Israël, Koweit, Pakistan, Syrie, la jeune femme était sur tous les fronts, pendant de longues années. En Israël et au Koweit, la jeune femme a vécu chez l'habitant pour suivre le quotidien des familles dans ces territoires en guerre. Elle y a passée respectivement trois et quatre ans puis finalement, elle a signé avec un grand journal américain pour suivre des soldats sur le terrain, en Afghanistan. La jeune femme voulait à tous prix regagner les terres de ses origines, si bien qu'elle ne s'est pas faite priée. Mais la jeune femme alors âgée de trente et un an, ne se serait jamais attendu à ce qu'elle allait vivre. Nous sommes en 2016 et Sarah a intégré un escadron de soldats américain. La vie dans ce camps était dure, et le danger était permanent. Elle a également fait la rencontre d'hommes qui n'appréciaient pas vraiment l'arrivée d'une femme dans les troupes, et encore moins d'une journaliste. Se fut très compliqué de se faire acceptée, notamment par l'un d'eux, le soldat William O'Connor. C'était vraiment une tête de con celui-là, toujours à lui crier dessus, à dénigrer sa présence et son travail et puis franchement, ça ne servait à rien d'essayer de le convaincre, il était con. Mais il était... sexy. Vraiment. La jeune femme était autant attirée par lui, qu'elle le détestait et c'était ce qui l'énervait le plus. Qu'un mec comme lui lui fasse de l'effet. Un jour, ce con lui a quand même sauvé les fesses et à partir de là, tout fut différent. Comme s'ils étaient liés par quelque chose, à la fois sombre et plein d'espérance. Will fini par s'ouvrir un peu plus au travail de Sarah, et même s'il n'était pas à l'aise avec sa présence -parce qu'il se devait de la protéger, et qu'elle prenait sans cesse des risques- quelque chose se passa entre eux. Pour Sarah, ce fut un peu comme un coup de foudre. Elle n'avait jamais ressenti ça pour un homme, et une nuit, ils se laissèrent aller à ce qu'ils ressentaient l'un pour l'autre. Cette nuit là changea la vie de la jeune femme. Elle découvrit l'amour, le désir, l'envie et des idées folles lui vinrent en tête, comme celle de s'enfuir en amérique avec l'homme qu'elle aimait. Mais voilà, ils aimaient tous les deux leurs métiers, aucun d'eux ne fit vraiment le premier pas. Alors quand le journal de Sarah lui demanda de partir ailleurs, elle obéit. Ce n'est qu'après quelques mois en Birmanie que la jeune femme se rendit compte qu'elle était enceinte. Dans toute l'horreur de la guerre, et cette passion qui l'avait dévoré -encore à ce moment là, la jeune femme en avait oublié les leçons élémentaires. Perdue, à l'autre bout du monde de sa famille et de l'homme qu'elle aimait encore, sans aucun moyen de le joindre, il n'y avait qu'elle qui pouvait prendre une décision. Elle se questionna réellement. Continuer sa vie de reporter de guerre et tuer cet enfant, effacer le souvenir de cette histoire d'amour avec Will, ou bien... grandir. Etait-il temps pour elle de rentrer au pays, de laisser tomber cette vie de baroudeuse en danger pour autre chose ? L'idée de le vivre seule la terrorisait. C'est en Birmanie qu'elle obtenu sa réponse. Elle voulu retrouver la trace de Will et retourna en Afghanistan, sans succès, elle apprit qu'il avait été rapatrié à New-York suite à un terrible attentat sur son escadron et qu'il était le seul survivant. La jeune femme fut atrocement choquée de cette nouvelle, elle qui avait vécu avec eux pendant si longtemps... ils étaient tous morts. Sauf lui. Pour elle, c'était comme si le destin lui faisait signe. La jeune femme ne voulant pas accoucher loin de chez elle, la jeune femme rentra à El Paso au Nouveau-Mexique dans l'idée de retrouver Will au plus vite. Sa famille fut un peu... choquée de la retrouver dans cet état, mais Sarah leur expliqua son histoire et toute la famille la soutenue, bien trop heureuse à l'idée d'accueillir ce premier petit bébé dans leur famille. Seulement le choc de la nouvelle, ne pas parvenir à retrouver Will, la mort des autres soldats, les voyages incessants... les médecins tirèrent la sonnette d'alarme. Sarah devait rester alitée jusqu'à la fin de sa grossesse et cette idée ne l'enchantait pas du tout, mais elle fini par se rendre compte que c'était réellement dangereux pour son bébé et de plus, elle n'était plus seule désormais. Elle se devait de penser à son enfant. Saeed William Davis naquit donc le 20 janvier 2017 à El Paso. La jeune femme resta un an dans sa famille à El Paso, vivant de l'argent de ses missions -qui lui avaient beaucoup rapportées. Mais l'idée de retrouver le père de son enfant la dévorait. Elle ne voulait pas que son fils grandisse sans son père, elle ne voulait pas que William ignore l'existence de son fils. La jeune femme chercha un moyen de s'installer à New-York et son journal accepta de lui faire des lettres de recommandations pour l'université de New-York, une aubaine en soit. Une fois le contrat décroché, la jeune femme n'avait plus qu'à se trouver une maison et surtout... quitter sa famille. Celle-ci eu beaucoup de mal à la laisser partir et l'idée qu'ils viennent tous s'installer à New-York devint réelle. Mais cela demande de l'organisation. Si bien que la jeune femme vint s'installer à New-York le jour de la fête nationale américaine. Il n'y avait pas un chat dans les rues, la ville était presque vide et c'était... étrange. Sarah avait trouvé une petite maison dans une rue sympa de Brooklyn, maintenant Saeed avait un an et demi, il marchait déjà, venait de faire ses dents mais par contre, il ne parlait pas encore. Les médecins disaient que c'était normal, mais Sarah ne pouvait pas s'empêcher de se dire qu'il ressentait le manque de quelque chose, ou plutôt de quelqu'un. Concernant ses sentiments par rapport à Will... il semble évident que son comportement envers lui relève son amour pour lui. Leur histoire a beau n'avait duré que peu de temps, elle était sincère. Sarah l'aime encore, bien sûr que oui, sinon elle n'aurait pas tout plaqué pour essayer de le retrouver. Elle ne compte cependant pas lui faire part de son amour, ce qu'elle veut et son seul objectif, c'est de lui présenter son fils. Elle n'accepterait pas que Will se mette avec elle parce qu'elle est la mère de son fils. Seulement voilà, comment va t-elle réagir lorsqu'elle apprendra que l'amour de sa vie en aime une autre, et qu'il ne la laissera jamais pour elle ? Comment va t-il réagir en apprenant l'existence de leur fils ? Et puis elle, que va t-elle devenir ? Ah, et j'ai oublié de vous dire, Omeed signifie l'espoir.




↠ SUMMER VIBES
je recherche ma famille ici

Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 1133702776 :
 
Anonymous
Invité
Mar 24 Juil - 19:42
Bienvenue ma belle :D
Ravie de te voir débarquer Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis Herz Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis Herz Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis Herz
Jayden Moore
wall admin
J'ai posté : 4551 messages et j'ai : 301 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Chris Wood et pour finir je crédite : lux aeterna (vava)

Jayden Moore
Mar 24 Juil - 19:44
Bienvenue ! love2
Sarah O. Davis
Cent
J'ai posté : 580 messages et j'ai : 117 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anne Hathaway et pour finir je crédite : moi-même (avatar) & Gfycat (gif)

Sarah O. Davis
Mar 24 Juil - 19:48
Merci à vous deux Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis Herz
C'est gentil de m'accueillir :hrt:
Et Amara, j'ai édité mon post sur le scénario, je n'avais pas vu ton post au dessus de celui de Will Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 1994072227



↠ SUMMER VIBES
je recherche ma famille ici

Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 1133702776 :
 
William O'Connor
Times
J'ai posté : 513 messages et j'ai : 136 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bradley Cooper et pour finir je crédite : Junkiee

William O'Connor
Mar 24 Juil - 19:51
Bienvenue !

Je me répète mais je suis trop trop contente et le scénario à l'air de te motiver :-D ça fait trop plaisir !
Anonymous
Invité
Mar 24 Juil - 20:07
Anne  Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 201132147  elle est tellement belle, je l'adore Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 193337520
Bienvenue parmi nous Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 2431364950
Scent of Scandals
sos rang
J'ai posté : 1853 messages et j'ai : 104 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anonymous et pour finir je crédite : space cowboy pour l'avatar.

Scent of Scandals
Mar 24 Juil - 20:12
SOS is watching you
GOOD MORNING AMERICA


Bienvenue à New-York Invité Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 2766209588

Quoi, tu ne nous connais pas encore ? Et bien tu devrais ! Car en une seconde, nous pouvons devenir ton pire cauchemar comme tes meilleurs amis … On nous connait sous le nom de « Team Scent of Scandals » les S.O.S pour les intimes et c’est à nous que tu confieras tes secrets les plus les sombres ou embarrassants afin de pouvoir être validé(e).
Pourquoi donc te demandes-tu ? Et bien tout simplement parce que cela te rendra populaire, facilitera ton intégration au sein du forum et te permettra d'être au coeur des intrigues ! Mais trêve de blabla, si tu veux en savoir plus, consulte ce sujet ! Et si tu veux être au courant de tous les potins de New-York, rends-toi ici :riri:

Mais n’oublie jamais la règle la plus importante, amuse-toi bien - ou plutôt amuse NOUS bien ! Et pour cela, nous te proposons de participer à tes rp pour les rendre plus intéressants que tu ne puisses le faire Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 1592557089. Rendez-vous sur ce sujet pour en savoir plus. Nous sommes partout, nous voyons tout et surtout, nous n’avons pas la langue dans notre poche ...

xoxo - SOS Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 991072104
Sarah O. Davis
Cent
J'ai posté : 580 messages et j'ai : 117 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anne Hathaway et pour finir je crédite : moi-même (avatar) & Gfycat (gif)

Sarah O. Davis
Mar 24 Juil - 20:38
Merci à tous ! Histoire postée, @William O'Connor dis moi si tu es d'accord avec ce que j'ai écris :)
Pour SOS, ma page est ouverte depuis tout à l'heure, je vous concocte trois petits secrets, aux p'tits oignons *____*



↠ SUMMER VIBES
je recherche ma famille ici

Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 1133702776 :
 
Anonymous
Invité
Mar 24 Juil - 20:55
Anne, quel beau choix :omfg:
Bienvenue à toi Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis 201132147
Contenu sponsorisé
Qui aurait pu croire que nous en arriverions à cela? Sarah Omeed Davis
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
-
Sauter vers: