Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici mais aussi SOS et sa lettre huhu ♥️

Fiches de liens

Evy, Reece, Alaïs et Rosalinda ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Logan, Joshua, Arkady et Willy veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 40
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
Lettre SOS
SOS fait grève, elle n'en peut plus. Et pour que vous compreniez mieux, une lettre a été laissé pour vous !
Calendrier de l'Avent
Qui dit décembre, dit calendrier de l'Avent et pour le découvrir, il vous suffit d'un clic par ici love2

Partagez | 
               

 Eve Simeone

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 308 messages et j'ai : 1369 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Diana Korkunova et pour finir je crédite : Huimei (vava) Diana(photo)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Eve Simeone   Mar 31 Juil - 8:28


Eve Simeone

And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone but it goes to waste Could it be worse Lights will guide you home And ignite your bones And I will try to fix you --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : Simeone, nom connu en Argentine grâce au célèbre et honorable joueur et entraîneur de football Diego Simeone. Pourtant, aucun lien du sang ne nous lie, et tant mieux pour lui. Il fût un temps porté fièrement par des générations avant que mon paternel ne fiche tout en l'air. J'essaye, par mes actions quotidiennes, de lui rapporter un peu de dignité, même si ce n'est pas gagné.
Prénoms : Eve, prénom choisi parce que mon grand-frère s'appelait Adam. Si l'on nous embêtait tous deux avec le jardin d'Eden, et cette fameuse histoire des livres religieux, lorsque nous étions enfants, aujourd'hui, nous avons bien plus tendance à taire son prénom en ma présence.
Date et lieu de naissance : Née le jour même où les tours jumelles se sont effondrées, ce fût en ce onze Septembre 2001 aussi réjouissant qu'attristant que je vis le jour à New-York, dans un hôpital du Bronx.
Age : Bientôt dix-sept années que je survis aux situations délicates. Des coups durs, des coups de barres, qui n'entravent pas, pour autant, ma volonté d'être celle que je suis sensée devenir. Âge tendre qui laisse, petit à petit, place à une jeune femme. Encore adolescente et pourtant déjà si indépendante.
Nationalité : Tout ce qu'il y a de plus américaine. Je suis née ici, et j'ai grandi sur ce territoire. Je n'échangerais pour rien au monde ma nationalité contre celle d'un autre.
Origines : Comme mon nom l'avoue de lui-même, mon père est originaire d'Argentine. Il y a vécu jusqu'à ses treize ans, mais ne m'a jamais accordé un bref instant pour me raconter son histoire. Mariée très jeune à mon géniteur, ma mère est, quant à elle, une jolie dame de Polynésie qui m'a bercé de contes et légendes de sa terre natale.  
Orientation sexuelle : Je ne me suis jamais posée de question sur mon orientation sexuelle. Tout ce que je sais, c'est que j'aime beaucoup les garçons, les jeunes hommes surtout. Si bien que je les regarde souvent jouer sur les terrains amateurs. Je ne suis pas une grande passionnée de sport, mais eux, ils valent à ce que je m'y intéresse un peu, même s'il est rare que j'aille jusqu'à les accoster.  
Statut civil : A mon âge, je n'ai aucune raison d'être fiancée ou mariée. Je suis célibataire depuis ma naissance, même s'il m'est arrivé de donner quelques baisers innocents dans la cour de l'école.
Vie sexuelle : Je suis loin d'être semblable à toutes ces filles frivoles qui se donnent aux premiers venus. Je ne me suis jamais lancée à perdre ma virginité, même pas par défi. Inutile, donc, de vous dire que personne n'a aujourd'hui touché à ma fleur de lys, et donc vierge. Je rêve de perdre mon innocence dans de bonnes conditions, dans les bras d'un homme méritant ma confiance et engagé.
Statut social : Je n'ai jamais connu la pauvreté bien que nous la frôlions de près avec mes parents. Aujourd'hui,je peux dire que je vis bien grâce à mon oncle, qui est ambulancier, et ma tante, infirmière à mi-temps. Ils travaillent tous deux et gardent du temps pour le passer avec moi, pour me faire évoluer personnellement et professionnellement. Ils ont toujours vécu dans la moyenne, et n'ont donc pas hésité à me prendre sous leurs ailes
Profession(s) : Aucune profession n'occupe mes journées. J'ai, cela dit, commencé à m'intéresser à la mode et ai débuté une activité en tant que blogueuse, aujourd’hui je suis influenceuse sur Facebook. Pour aider les membres de ma famille à me supporter financièrement, je m'inscris en tant que modèle amatrice pour des marques.
Diplôme(s) : Aucun diplôme à mon actif.
Année de fin d'études : J'ai arrêté les études l'année dernière, en Mars 2017. Je n'avais pas encore seize ans. Le rythme scolaire me fatiguait énormément, mes conditions de santé et les nombreux rendez-vous médicaux ne me permettaient pas de suivre comme les autres et aussi bien qu'eux. J'ai donc décidé de ne pas m'inscrire au Lycée. Je n'ai donc aucun niveau d'études.
Quartier de résidence : Si j'ai longtemps vécu dans le Bronx, apeurée des cris des voisins et des gangs qui envahissaient nos rues, aujourd'hui je loge dans une demeure de Brooklyn.
Type de logement : Mon oncle et ma tante ont acquis une maison il y a de cela dix ans. J'habite donc dans un beau logement dans lequel j'ai ma propre chambre, celle qui détient la meilleure vue.
Avec qui vis-tu ? : Mon oncle, ma tante paternelle et leurs enfants. Les membres de ma famille les plus importants à mes yeux.
Date d'arrivée à NY : Née à New-York et ne l'ayant jamais quitté, je suis habitante de la grosse pomme depuis ma naissance, en 2001.
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : Si j'ai eu l'occasion de voyager grâce aux nombreux récits de ma maternelle, je n'ai jamais quitté le sol new-yorkais. Nous n'avions jamais assez d'économie pour partir un week-end ailleurs. Cependant, il est prévu que je me rende dans d'autres villes américaines et je rêve de partir à la conquête des légendes polynésiennes.
As-tu de la famille à NY ? : Oui, j'ai de la famille ici. Ma mère et mon père, bien que je ne les vois pas souvent, ma tante, mon oncle et leurs enfants.

Cinq défauts et cinq qualités

Obstinée, il est très difficile de me faire changer d'avis, d'opinions. Pourtant, je suis loin d'être fermée d'esprit, mais mon entêtement m'aide à enfermer la peur, cette peur d'échouer dans ma vie privée et de ne pouvoir construire une activité professionnelle qui m'aiderait à mon développement. Oui, c'est ça, j'ai peur de ne pas avoir le temps de grandir et de devenir celle que j'aimerais être, alors je fais ma têtue. On me lâche d'ailleurs souvent la grappe, parce que ça se voit que je ne suis pas une lâche, une pessimiste. Je suis ambitieuse, et des tonnes d'idées qui me permettent d'avancer malgré les bas. Je détiens une longue liste de « to do », et elle ne cesse de s'allonger. Beaucoup de personnes me pensent lâche d'avoir arrêté les cours, de ne plus me rendre à l'école, surtout que j'étais une personne très studieuse avant de souffrir des premiers symptômes, de mon manque de concentration et ne comprenne pas à quel point je suis fragile. Je ne le montre pas spécialement, parce que j'évite de paraître inutile, mais il ne faut pas se leurrer, je suis malade et ne peux me forcer à faire des choses qui ne s'accordent pas avec ce nouveau quotidien qui est le mien. Malgré ma mucoviscidose, je suis amoureuse de la vie, des autres. Je suis fascinée par ce qui m'entoure et tends à vouloir rendre le monde plus beau à la limite du réalisme auquel je crois. Je suis peut-être trop terre à terre pour mon âge, moins rêveuse que les autres demoiselles. Je sais que les années peuvent m'être comptées, et elle est peut-être là la raison. Grâce à ça, je suis une adolescente indépendante, qui aime se débrouiller par elle-même, qui apprend à gérer son quotidien malgré un oncle et une tante en or. Ils sont très protecteurs, mais je leur fais comprendre que la vie est bien trop courte pour les laisser s'occuper de moi en me couvant de milles tendresses. Et, si ma situation familiale m'a fait évoluer si vite, il n'en reste pas moins quelques séquelles, dont le fait que je suis une jeune fille introvertie. Pas avec tout le monde, fort heureusement. Mais l'inconnu me fait peur, et le face à face me terrifie. J'ai quelques amies, très peu, mais elles sont toujours là pour moi. En revanche, il en est tout autrement avec les garçons. Ils me fascinent et m'effraient à la fois. J'aime ce que la majorité d'entre eux dégagent et je rêve de pouvoir ressentir une affection toute particulière avec l'un d'entre eux, mais pour l'heure il n'en est rien, surtout parce qu'ils me rappellent mon père, cet être ignoble que j'ai pourtant tant aimé. Alors je me laisse aller sur les réseaux sociaux. Je suis à l'aise dessus et parle de manière cadencée. Malgré ce repli sur moi-même, je suis très active pour les causes qui me touchent. J'aide de nombreuses associations, dont une, principalement, qui met en avant ma maladie. Bizarrement, lorsque je touche de mes pieds les planches de la scène lors de conférences associatives, tous mes doutes et mes craintes s'envolent. Je me sens libre et libérée. J'en suis même facilement impatiente. Je n'aime pas le suspens, quoi que cela puisse être assez excitant dans un sens. Bref. Vous aurez compris : je suis une nana pleine de vie.

Autres signes particuliers

La mucoviscidose est la seule particularité qui me caractérise. C'est simple, je tousse souvent gras, ma capacité à respirer est bien en-dessous de la moyenne -même si mes séances de physiologie m'aident énormément ainsi que les sports nautiques que je pratique-. Je souffre très souvent de problèmes pulmonaires ou d'infections respiratoires, notamment bronchites et, malheureusement, pneumonies. J'ai souvent des douleurs au ventre et des symptômes de Crohn sans la contracter. Un manque d'appétit et un retard de croissance, ce qui explique mon corps fin et ma petite taille (146cm/35kg). Je me sens souvent mal à cause de mon taux de glycémie qui augmente sans raison puisque la maladie m'a aussi fait contracter un diabète insulino-dépendant que je peux contrôler grâce à un capteur au niveau de mon triceps. En somme, je prends une vingtaine de cachets par jour, effectue deux inhalations quotidiennes, fais attention à mon alimentation, pratique du sport et de la physiologie deux fois par semaine au minimum et m'injecte deux litres de lavement par une stomie au niveau de mon ventre. Je pense ne pas avoir besoin d'autres signes distinctifs, même si je rêverais de me faire tatouer.



Dernière édition par Eve Simeone le Sam 25 Aoû - 13:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 308 messages et j'ai : 1369 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Diana Korkunova et pour finir je crédite : Huimei (vava) Diana(photo)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Eve Simeone   Mar 31 Juil - 8:28


Chronologie des RPs 2018

15 Août 2018 (en cours)
Aujourd'hui, la tante d'Eve décide d'emmener cette dernière ainsi que son plus jeune fils faire les boutiques. L'été commençant à s'effacer, il est temps pour la famille de trouver de quoi compléter leur garde-robe. Des instants comme celui-là sont primordiaux pour unir davantage cette famille étrangement recomposée.
20 Août 2018 (en cours)
Prête à sortir du centre commercial de Manhattan, Eve s'arrête devant Maggie, une nouvelle résidente de New-York qui peine à trouver la librairie où elle pourrait faire l'achat de ses bouquins pour poursuivre ses études à Columbia. C'est naturellement que l'adolescente se propose pour l'aider.
24 Août 2018 (abandonné)
Eve, supposée faire du shopping avec sa tante, préfère se rendre au Starbucks dès lors que Tita décide de rester discuter avec l'une de ses connaissances en plein milieu du trottoir. Elle fait la rencontre de Nemo, serveur à l'enseigne, qui l'aide à se dépatouiller d'une situation quelque peu gênante.
9 Septembre 2018 (en cours)
Eve s'est faite accoster sur les réseaux sociaux par un jeune étudiant en droit qui aimerait la rencontrer pour peaufiner, grâce à elle, ses études -notamment son dossier-. Inconsciente et insouciante, Eve répond par la positive et accepte de rencontrer Natéo. Ensemble, ils reviendront sur l'affaire Simeone.


L.O.V.E. & C.H.E.R.I.S.H.
'Cuz one day you will be called back by the sky
the best portion of your life will be the small and nameless moments you spend smiling with someone who matters to you.
Revenir en haut Aller en bas
               

 Eve Simeone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum