Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici mais aussi le recensement et l'élection des awards huhu ♥️

Fiches de liens

Sia, August, Sky et Hazel ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
River, Miles, Miguel et Noé veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️

   



 
AccueilAccueil  Forum  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 38
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
Articles SOS
SOS a encore frappé, venez découvrir son nouveau mag !
N'oubliez pas aussi de venir faire un tour du côté des challenge qu'elle peut avoir à vous lancer
Préfets 2018 / 2019
Qui dit nouvelle année dit éléctions de vos nouveaux préfets ! Pour en savoir plus, suivez le lien : Click
Les awards des 4 ans
Vous les aimez, vous les adorez ! Voici le retour des awards ! Aidez nous à fêter les 4 ans du forums comme il se doit love2

Partagez | 
               

 Water under the bridge ~ Calliopé

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1477 messages et j'ai : 328 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Tveit et pour finir je crédite : alcaline (avatar) & Magma. (signature).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Water under the bridge ~ Calliopé   Lun 13 Aoû - 17:14



Water under the bridge

Calliopé + Alistair

Le soir tombe doucement sur la ville, trop doucement, tellement que tu pourrais croire que c’est encore le milieu de l’après-midi, autant par la lumière qui brille au travers des gratte-ciels que par la chaleur étouffante qui s’empare de l’air ambiant. Pourtant il est déjà tard lorsque tu sors de ton bureau, lorsque tu quittes les locaux du FBI pour te diriger vers la bouche de métro la plus proche. Vu l’heure, tu devrais sans doute rentrer directement chez toi, mais le soleil qui brille encore haut dans le ciel te donne envie de déambuler dans les rues de Manhattan. Alors c’est ce que tu fais. Tu connais ces rues, tu les arpentes sans but précis, desserrant au fil de tes pas le noeud de ta cravate autour de ton cou. Rapidement, ta veste se retrouve pliée sur ton bras, alors que les manches de ta chemise sont retroussées du mieux possible. Il fait chaud, beaucoup trop chaud et il ne te faut pas longtemps pour réaliser que tu as fait une erreur. Oui, tu aurais probablement dû t’enfoncer dans les réseaux souterrains de New-York pour retrouver la fraîcheur de ton appartement. Tu n’avais pas anticipé que marcher ainsi à travers la foule de la ville te donnerait encore plus chaud dans cette tenue de travail que tu as porté toute la journée. Tu ne marches pas si longtemps avant de te retrouver dans une rue familière, devant un établissement que tu connais très bien. Le Callie’s Café. Après tout, tu as même aidé à peindre ces murs il y a des mois de cela, peut-être que le lieu serait totalement différent si tu n’étais pas venu sur un coup de tête une journée d’hiver. Tu n’hésites pas, ou peut-être seulement une fraction de seconde, avant de pousser la porte du café autrefois si familier. Ça fait des mois que tu n’as pas mis les pieds ici, mais tu sais que rien n’a changé au fond, rien de fondamental, si ce n’est peut-être l’accueil que tu vas recevoir. Oui, peut-être que tu n’as absolument pas le droit d’être là, peut-être que tu vas être chassé d’une manière assez brutale, mais tu n’y penses même pas. Parce que toi tu ne te poses pas de questions, tu ne te prends pas la tête, pour toi c’est totalement normal d’entrer ici ce soir, et de commencer à parler alors que la porte est à peine fermée derrière toi. « Salut, je sais que tu es en train de fermer le café à cette heure-ci, mais est ce que je peux juste te demander un verre d’eau s’il te plaît ? Il fait une chaleur étouffante dehors et si je dois rentrer jusque le Queens sans boire quoi que ce soit… eh bien je crois que je ne rentrerais pas. » Un rire s’échappe de tes lèvres alors que tu dis cela. C'est une exagération, évidemment que c’en est, mais c’est ta manière d’être, toujours prêt à sortir une blague. En parlant, tu t'es approché un peu du comptoir, pas totalement, parce que tu attends qu’elle accepte pour venir t’y accouder, mais tu as tout de même fait quelques pas dans la salle. Tu as conscience de faire comme si de rien n'était, comme si vous vous étiez vu la veille et que tout était parfaitement normal, mais la vérité est que tu en as assez de ce silence, et que pour toi il n’y a aucun mal dans ce que tu fais. « Comment tu vas Callie ? » Avec cette question, peut-être que tu vas un peu trop loin et, pourtant, tu lui adresses un immense sourire.
©️LittleJuice



I'm alive, I'm so alive.
But now that I'm out of my mind with you we got that day in the sun. I wanna get lost with you, it’s the only thing I wanna do, get out of my mind with you. So come on over.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1661 messages et j'ai : 121 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : eya (ava) | richgoranski (gif) | anesidora (sign)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Water under the bridge ~ Calliopé   Jeu 16 Aoû - 21:25


Water Under The Bridge
Ft. Alistair
Ce soir, comme tous les soirs, je suis celle qui ferme le café. Ces temps-ci, tout est un petit peu compliqué dans ma vie et mon équipe de travail est en cours de changement. Je n'avais rien prévu de tout ceci mais comme il faut rapidement s'adapter, c'est ce que j'essaie de faire en tenant le navire sur sa trajectoire. La situation n'est pas définitive et je sais que je trouverais toutes les solutions dont j'ai besoin. Mais pas ce soir. Non, ce soir, je n'ai qu'une envie : celle de rentrer à la maison et de retrouver mon petit garçon dont je crains tant pour sa vie en ce moment.

Depuis l'attaque chez moi, je suis extrêmement paranoïaque et tout me fait peur. Un craquement derrière moi, j'ai peur, un enfant qui court un peu trop vite derrière moi, j'ai peur... Bref, je suis devenue une vraie pétocharde, donc. Et qui dit « être une pétocharde » veut dire...sursauter comme une abrutie quand j'entends quelqu'un entrer dans le café alors que celui-ci est fermé. Du moins, c'est ce qu'est censé indiquer l’écriteau sur la porte d'entrée.

- Oh putain Alistair tu m'as foutu une de ces trouilles ! crié-je en me posant les mains sur les tempes. Il aurait pu me tuer. Il est fou ou quoi d'entrer chez moi de telle sorte ?

Attendez. Quoi ? Qu'est-ce que je viens de dire, là ?

Je me retourne brusquement vers l'homme et le dévisage, non sans manquer de le regarder de haut en bas. Oui oui, vous savez, comme dans les films.

- Alistair ?! Dis-je cette fois-ci d'une voix un tantinet plus calme qu'auparavant. « Que fais-tu ici à une telle heure ? »

Je ne me rappelle que trop tard qu'il vient de me demander (pour ne pas dire supplier, même si j'adorerai qu'il le fasse) un verre d'eau à cause de la chaleur qu'il fait actuellement dehors.

Dieu merci j'ai fait installé la climatisation en ouvrant ce café.

Machinalement, je fais le tour du bar et prends un verre Ikea (oui bah on fait ce qu'on peut avec les moyens du bord, merci) et le remplis d'eau bien fraîche avant de le tendre vers l'homme qui s'est avancé. .
©️ FRIMELDA



› Man fucks woman. Man: subject. Verb: fucks. Object: woman. That's okay. Woman fucks man. Subject: woman. Object: man. That's not so comfortable for you, is it?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1477 messages et j'ai : 328 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Tveit et pour finir je crédite : alcaline (avatar) & Magma. (signature).

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Water under the bridge ~ Calliopé   Jeu 13 Sep - 17:50



Water under the bridge

Calliopé + Alistair

La chaleur étouffante qui règne sur New-York aura sans doute raison de toi si tu ne t’arrêtes pas bientôt. Les rayons du soleil étincellent encore sur la ville, à travers les hauts buildings, et la chaleur dû à la pollution des voitures et des bus rend l’air irrespirable. Si l’on ajoute à ça la fatigue d’une journée de travail, tu te demandes pourquoi est ce que tu as choisi de marcher plutôt que de prendre directement le métro. Tu sais bien pourquoi, dès que tu peux prendre un peu l’air, tu ne dis jamais non, mais après plus de dix ans à vivre dans cette ville, tu devrais savoir que c’est peut-être plus un piège qu’une partie de plaisir que de marcher sous ce temps. Alors rapidement, tu sens tes forces diminuer, et tu sais que si tu veux tenir le trajet jusqu’à ton appartement, il va falloir que tu boives un peu avant de prendre le métro. Naturellement tes pas te mènent au Callie’s Café, un établissement que tu connais très bien, mais où tu n’as pas mis les pieds depuis des mois, pour de bonnes raisons. Tu espères cependant qu’aujourd’hui, ces raisons n’ont plus lieu d’être. Tu pousses la porte, faisant quelques pas dans le café tout en prenant la parole sans attendre, pour t’excuser de venir à cette heure. Tu sais parfaitement qu’elle est en train de fermer le café, de ranger, nettoyer, pour que tout soit prêt à l’ouverture demain matin. Ce que tu n’avais pas anticipé cependant, c’était le bond de terreur qu’elle fait en entendant ta voix. Elle se retourne, t’analyse, et tu restes muet quelques instants, pour lui laisser le temps de se faire à ta présence ici. Elle semble réellement étonnée de te voir, peut-être pas très contente d’ailleurs, puisqu’elle te demande ce que tu fais là, bien que tu lui aies déjà donné la réponse. « Je… je voulais un verre d’eau. » Tu ne sais pas vraiment quoi répondre, parce que tu vois bien qu’elle t’avait entendu, étant donné qu’elle est déjà en train de te donner ce que lui as demandé. « Merci. » Tu lui adresses un sourire en lui prenant le verre des mains, et tu n’attends pas avant de boire une gorgée. L’eau froide qui coule dans ta gorge te fait un bien fou, mais tu ralentis, pour ne pas tout avaler d’un coup, au cas où Calliopé refuserait de te resservir. « Je sortais du boulot, en voyant le temps j’ai eu envie de marcher un peu, mais j’ai clairement sous-estimé la chaleur… et comme c’est à peu près l’heure de fermeture pour tous les cafés, que tu es la seule gérante de café que je connais… » Tu ne termines pas ta phrase, tu estimes qu’elle devinera sans mal la fin de ta réflexion. Il y a également une part de toi qui voulait réellement la voir, pour lui demander comment elle va, prendre de ses nouvelles. Ca fait plusieurs mois que vous ne vous êtes pas vu, plusieurs moi que tu n’as pas entendu parler d’elle à vrai dire, parce que même si vous avez des amis en commun, tu sais que ça aurait été mal vu que tu demandes à Cameron des nouvelles de la jeune femme. Mais maintenant que tu es là, que vous êtes totalement seul, tu te dis que c’est sans doute l’occasion parfaite pour brandir une nouvelle fois une proposition d’amitié. « Désolé, je voulais pas te faire peur. Tu vas bien ? Mis à part la presque crise de terreur. » Un rire s’échappe de tes lèvres, parce que tu trouves ça réellement drôle. Tu es connu pour tes blagues, qui ne sont pourtant pas toujours de très bon goût, mais tu ne peux pas t’empêcher d’essayer de faire rire les gens. Après avoir fait peur à Calliopé, tu ne peux qu’essayer de te rattraper.
©️LittleJuice


I'm alive, I'm so alive.
But now that I'm out of my mind with you we got that day in the sun. I wanna get lost with you, it’s the only thing I wanna do, get out of my mind with you. So come on over.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1661 messages et j'ai : 121 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : eya (ava) | richgoranski (gif) | anesidora (sign)

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Water under the bridge ~ Calliopé   Jeu 13 Sep - 19:50


Water Under The Bridge
Ft. Alistair
Il n'a pas changé. Alistair est toujours le même homme aussi séduisant, aussi charmant. Ses cheveux ont bien repoussé, lui redonnant toute la splendeur qu'il avait lors de notre rencontre. J'ai l'impression que c'était il y a un siècle maintenant. Je soupire, me passe maladroitement une main dans les cheveux tout en l'écoutant m'expliquer la raison de sa présence au Callie's Café alors que je suis en train de fermer pour la journée. Il boit mais semble se retenir en même temps. Je fronce les sourcils en me demandant pourquoi.

- Tu peux y aller, tu sais. Je ne te refuserai pas un second verre, dis-je, un sourire amusé au coin des lèvres.

Fut un temps, j'étais très en colère contre lui mais cela fait partie du passé dorénavant. Bien-sûr, je ne vais pas dire que le revoir ne me fait rien mais je n'en suis pas au point auquel j'étais il y a quelques mois. Tant de choses se sont passées dans ma vie depuis que nos chemins se sont séparés. Bon d'accord, c'est moi qui ai pris cette décision-là. Après qu'il m'ait quitté, je ne me voyais pas faire amie-ami avec Alistair, j'en étais tout bonnement incapable. J'étais bonne à ramasser à la petite cuillère à vrai dire.

- Oh moi, toujours la même chose tu sais.

Il est évident que j'esquive sa question. De manière peu subtile qui plus est. Quand on me demande comment je vais ces temps-ci, comme je ne sais pas franchement pas par où commencer, je dis que ça va et j'essaie de passer à un autre sujet de conversation. Malheureusement pour moi, je ne suis pas certaine de savoir quoi dire d'autre à un homme que je n'ai pas vu depuis des mois. Oui, je sais. J'ai passé mon temps à l'éviter autant que possible.

- Et...toi ? Osé-je finalement.

Je n'allais pas l'envoyer balader. Je n'allais pas non plus garder le silence et rendre la situation encore plus gênante qu'elle l'est déjà. Ce qui me rassure, c'est qu'Alistair n'a pas exactement l'air plus à l'aise que moi. Tant mieux, je ne voudrais pas qu'il ait l'avantage de la situation. L'avantage de quoi, je ne sais pas trop mais dans le doute, je préfère jouer la carte de la sécurité et garder mon jeu inconnu de mon adversaire.
©️ FRIMELDA



› Man fucks woman. Man: subject. Verb: fucks. Object: woman. That's okay. Woman fucks man. Subject: woman. Object: man. That's not so comfortable for you, is it?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: Water under the bridge ~ Calliopé   

Revenir en haut Aller en bas
               

 Water under the bridge ~ Calliopé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum