Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici mais aussi les résultats des awards huhu ♥️

Fiches de liens

Millie, Eleanor, Anna et Aileen ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Drey, Caïn, Arisztid et Aiden veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 39
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
Articles SOS
SOS a encore frappé, venez découvrir son nouveau mag !
Foire aux cadeaux
GMA fête ses 4 ans, et vous offre des tas de cadeaux ! Découvrez les par ici : Click
Les awards des 4 ans
Le résultat est tombé ! Ne le manquez pas et allez récupérer vos prix ! Psst ! Par ici ! !

Partagez | 
               

 (M) Frère Jumeau - When you look at your reflection, is that all you want to be?

avatar
En ligne
Time to have fun


J'ai posté : 211 messages et j'ai : 1301 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Cole Sprouse et pour finir je crédite : batphanie

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: (M) Frère Jumeau - When you look at your reflection, is that all you want to be?   Ven 5 Oct - 5:49


(Prénom et nom de famille au choix)

And if you look at your reflection Is it all you want it to be? What if you could look right through the cracks Would you find yourself find yourself afraid to see? --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : Au choix
Prénoms : Au choix
Age : 24 ans
Nationalité : Au choix
Origines : Écossaisses Orientation sexuelle : Au choix
Statut civil : Au choix
Vie sexuelle :  Au choix
Statut social : Pauvre
Profession(s) : Au choix
Groupe : Au choix

Caractère souhaité

Intelligent + Créatif + Artiste + le reste est au choix


❝ Ma misérable vie

❝ Oui on est connecté


Harold Gerald Alastair Pratt Cole Sprouse Frère Jumeau
Alastair est né le 22 mai 1994, 23h27 à Aberdeen Maternity Hospital, en Écosse. Il est le fils d'un des plus imminents avocat d'Europe, Harold Gerald Alexander Pratt Jr. En tout cas, c'est ce qu'on lui a fait croire toute sa vie. Fruit d'une grossesse problématique, il est un miracle sur deux pattes. Élevé dans le luxe le plus pur, dans les plus beaux quartiers de Londres, éduqué dans les meilleures écoles d'Europe, il était prédestiné, dès le jour de sa conception à prendre le relais du prestigieux cabinet d'avocats Pratt & Pratt, à Londres. Sauf que le problème... c'est qu'Alastair ne veut pas être avocat.. il rêve d'être musicien. Mieux, une rock star. Expulsé d'Oxford suite à un grave incident, son père le force à s'installer à New York. C'est là où il apprend qu'il a le Sida. Alors qu'il broie du noir, dans un taxi, il a vision d'horreur : un jeune homme maigre et habillé en loques attend quelque chose, au coin du rue. Et lorsque le jeune homme lève la tête... c'est son propre reflet qu'il aperçoit. Alastair a toujours été un peu fragile, psychologiquement. Il combat sans cesse cet espèce de vide, une impression de ne pas être «complet » et cette sensation d'être un étranger, qui le suit constamment. Alors quand il te voit... Alastair a l'impression de complètement basculer vers la folie... Et ne dis rien à personne, persuadé d'avoir eu une hallucination.

Pourquoi vous avez été séparés? Pourquoi avoir raconter toutes ces sornettes à ta mère sur la mort d'un bébé qui en fait, n'était même pas le sien? J'ai ma petite idée mais... tes idées à toi seront aussi les bienvenues! Plus c'est tordu, plus j'adore... Comment réagis-tu, toi, en voyant ce type qui te ressemble? Crois-tu halluciner? Fais-tu des recherches? Confrontes-tu ta mère? Décides-tu d'usurper son identité ?


Mettez ici toutes les informations concernant l'histoire de votre scénario pour guider l'invité

Notre destinée s'est décidée par une pauvre pièce de monnaie. Quel bébé prendrait-on? Pile, c'était toi. Face, c'était moi. C'est tombé sur Face.

Tu as 24 ans. Tu es né à 23h11, le 22 mai 1994 à la Aberdeen Maternity Hospital, en Écosse. Ta famille a toujours un peiné à joindre les deux bouts, du plus loin que tu te souviennes. Ta mère t'as eu très jeune, à 17 ans. Le reste, ton prénom, ton nom de famille, si tu as des petits frères et petites soeurs, si tu as un père, si ta mère est toujours vivante, tes passions, tes amours, tes habitudes, ton métier t'appartiennent. Je ne sais rien de toi, à part peut-être que tu ressens peut-être un vide bizarre. Le même vide que moi.

Tu attendais l'autobus, vers la fin du mois d'août, au coin de Broadway et de la 8e avenue, vers minuit. Ou en tout cas... ça ressemblait à ça. Tu attendais. Peut-être pas l'autobus, en fin de compte. Il pleuvait des cordes. Ce que tu faisais là, par un temps pareil? Aucune idée. Toi seul le sais. En regardant distraitement la rue, un de ces maudits taxis jaunes t'éclabousse en passant trop près. Insultes-tu le chauffeur? Je ne sais pas. En tout cas, tu as lancé un coup d'oeil vers le siège passager, à l'arrière pour lui faire un doigt d'honneur, à ce connard. Ce que tu as vu t'as complètement estomaqué. On aurait dit que c'était toi, les cheveux courts, teint en brun foncé, en veston et cravate, assis sur ce siège. Et puis la lumière a changé, le taxi a démarré. Le passager s'est retourné vers toi, avec une terreur sans nom dans les yeux, comme s'il avait vu un fantôme et la voiture est disparue dans la nuit.

Nous avons passé neuf mois ensemble, conditionnés au même battement de coeur, bercés ensemble dans le même ventre, le même cocon. Là, dans cette douce chaleur, nous partagions l'intimité la plus absolue. Et puis... tu as quitté ce doux Eden 17 minutes avant moi et j'ai essayé de te rejoindre vers le monde extérieur du plus vite que j'ai pu. Quelqu'un a tiré à pile ou face. Et moi, on m'a emporté loin, très loin de toi.

On t'a dit que ton jumeau est mort quelques heures plus tard, d'un grave problème respiratoire. Syndrome du transfuseur/transfusé. Bref, on t'a dit toute ta vie que tu avais vampirisé ton propre frère. C'est comme ça qu'on l'a expliqué à ta mère, qui n'avait que 17 ans et peu d'éducation. Une fille-mère laissée à son propre sort. Ça t'a marqué, tout ça. Il t'a manqué, ce frère imaginaire. Atrocement. Mais de toute façon, avec les lourds handicaps qu'il aurait eu, il aurait eu une vie de merde pire que la tienne, pas vrai? En tout cas, c'est ce que tu as cru toute ta vie.

Le reste t'appartient COMPLÈTEMENT. Même le nom. As-tu des petits frères et soeurs? Que rêves-tu de faire, dans la vie? De quoi as-tu dû te contenter, pour pouvoir survivre dans la jungle urbaine qu'est New York? Es-tu hétéro, gay, bi? Es-tu homophobe ou well, Love is Love? As-tu déjà une copine? Un copain? Ou tu accumules les nuits sans lendemain? Je ne sais pas. Je ne sais rien de toi et... ton frère jumeau non plus. Il se croit vraiment fils unique, lui, tu imagines?! Je t'imagine un peu à l'opposé d'Alastair. Alastair est classe, bien éduqué et pourtant colérique et cynique. Mais qui suis-je pour décider de ta destinée? Après, même des jumeaux identiques font leur propres choix.

Tu me trouve un peu beaucoup trop vague dans ma proposition de personnage et tu aurais voulu quelque chose de plus précis?
Cette proposition est à 100% optionnelle:
Tu as eu une enfance rock n' roll. Ta mère est toxicomane ou alcoolique.  Ton père qui était musicien, une star montante et il a abandonnée notre mère là en apprenant qu'elle était enceinte de nous. Et elle n'arrête pas de te le rappeler, ta mère. Elle n'arrête pas de te dire que c'est sans doute toi qui a volé la vie de ton frère dans son ventre. Ou des trucs atroces du genre... Tu aimes vraiment la musique aussi. Tu joues d'un instrument. Tu dois parfois te prostituer et/ou commettre des petits délits, pour survivre. Mais tu es habitué, maintenant. Tu as déjà fait un peu de prison, même. Tu as passé les premières années de ta vie à Aberdeen, en Écosse. Tu as gardé un fort accent écossais. Ou américain, avec des intonations aux couleurs de Harlem. Puis, soudainement, ta mère a voulu quitter la ville et vous avez atterri à New York, dans un appartement sordide de Harlem. Tu aurais voulu une autre vie. Tu n'as pas pu aller à l'école très longtemps. Les gosses de riches, à Columbia... ils te font gerber. Et tu ressens un vide, en dedans de toi. Comme si on t'avait volé ta moitié.

Il y a tellement mais tellement de possibilités...

Voilà.





Dernière édition par Alastair H. Pratt le Jeu 1 Nov - 17:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
En ligne
Time to have fun


J'ai posté : 211 messages et j'ai : 1301 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Cole Sprouse et pour finir je crédite : batphanie

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (M) Frère Jumeau - When you look at your reflection, is that all you want to be?   Ven 5 Oct - 5:49


❝ Les notes de l'auteur

Je dois malheureusement t'imposer l'avatar, Dylan Sprouse, et ton âge, 24 ans, pour des raisons logiques. ( ok, ouais, c'est vrai. Tu pourrais choisir Cole Sprouse. Mais pour une fois qu'on a de vrais jumeaux célèbres... faut se gâter.)



Inutile de te dire que je t'attends avec impatience hein? Un frère jumeau... ce n'est pas rien!!! Je commence déjà à incruster, par-ci, par-là, ta présence dans mes rp. De petits malentendus. Un commis d'épicerie qui me prend pour toi. J'ai vraiment hâte que tu arrives!!!

Je cherche un joueur ou une joueuse imaginatif/imaginative avec le sens du drame et de l'émotion et une avidité pour l'écriture et qui n'a pas peur d'interagir avec un personnage qui a ses démons ( Alastair n'est pas un rayon de soleil et a une bonne part d'ombre. )
J'imagine une première rencontre forte en émotions. Une relation parsemée d'entraide, de démons mal résolus et de jalousie, d'envie, de petites et grandes trahisons, de confusion, de malentendus, de retrouvailles...

Je cherche aussi un ou une joueuse présent(e), avec une jolie plume, agréable à lire et motivé(e) de faire du RP et qui réellement l'intention de faire vivre ce personnage. Peu importe la fréquence des RP ( okay... quand même fréquemment disons? Une fois / semaine? Tu es un personnage-clé pour Alastair, vraiment. ) ou le nombre de mots... J'ai vraiment hâte de voir ta fiche de personnage et tu sais, de vraiment faire du RP et de faire évoluer Alastair avec toi. Vraiment, vraiment.                  

En bonus, tu peux décider quel aurait été le nom réel d'Alastair et tu as toute la liberté de foutre le bordel avec un grand B dans ma vie, avec tes mauvais coups... dont tout le monde m'accusera, moi. Mais attention, je te rendrai assurément la pareille puisque moi non plus, je ne suis pas un ange, malgré les apparences. C'est-y pas magnifique?    

Autre bonus : Tous mes liens seront forcément un peu les tiens : Ma meilleure amie Persée, Andy, le guitariste et chanteur du groupe rock dont j'essaie de me rapprocher pour... pour... pour jouer de la musique, disons.
Sybil, ma cousine, Cillian, mon futur boss chiant, Lullah, mon ex petite amie. Etc.

* Je sais. Je sais. Tu vas me dire : oui mais... t'as pris Cole Sprouse, veinard de mes deux!!
Tu sauras que Dylan est très cute, aussi. J'adorais vraiment ses longues boucles blondes. Il reste sexy même avec les cheveux courts. Mêmes traits. Un grain de beauté sur le haut de la lèvre en plus. that's it. Dylan est plus viril, je trouve. Un brin plus homme que Cole, qui fait encore un brin gamin. C'est pour ça que j'ai mis Dylan. Pour ces petites subtilités qui les différencient, même si ce sont de vrais jumeaux identiques. Et si tu as besoin d'avatar de Dylan, je t'en ferai, promis.
Bon et si tu veux VRAIMENT jouer Cole Sprouse aussi... Tu peux le faire, oui. Je t'avoue que... Ça fait bizarre, un peu moins... réaliste? Mais viens à moi avec un historique et une explication BÉTON Tu joueras Cole aussi, si tu le souhaites. Promis.
Une idée embryonnaire est que tu aies fait tes petites recherches, en voyant ce mec qui te ressemblait tant. Et quand tu as vu que la famille de ce type était riche à craquer... Disons que vingt minutes plus tard, tu avais déjà pris rendez-vous chez le coiffeur ... Bref, apporte-moi des idées originales. J'ai trop hâte de lire ça.
Impress me, Darling, impress me. Please. Pretty, pretty please.

Le reste... on en discutera, toi et moi. Je suis vraiment, vraiment flexible. Plus que le laisse croire mes exigences. Juré, Craché. Et tu ne peux pas savoir à quel point tu me rendras heureux!!!

Allez! Clique sur ENREGISTRER. Je t'attends!!    

Au plaisir de te retrouver, frérot !!!           




But please don't put your life in the hands
Of a Rock n Roll band who'll throw it all away
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 2147 messages et j'ai : 1605 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Taylor-Johnson ♥ et pour finir je crédite : avatar by Tag signature, profil par moi

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (M) Frère Jumeau - When you look at your reflection, is that all you want to be?   Mer 7 Nov - 0:14

SCÉNARIO PRIS love2


don't be mad about it
Ah, here I am, on the road again, here I am, up on the stage
Here I go, playin' star again, there I go, turn the page
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: (M) Frère Jumeau - When you look at your reflection, is that all you want to be?   

Revenir en haut Aller en bas
               

 (M) Frère Jumeau - When you look at your reflection, is that all you want to be?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum