Flashnews
La nouvelle intrigue vous attend par ici mais aussi les résultats des awards huhu ♥️

Fiches de liens

Millie, Eleanor, Anna et Aileen ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Drey, Caïn, Arisztid et Aiden veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 39
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$
N'hésitez pas à postuler
Articles SOS
SOS a encore frappé, venez découvrir son nouveau mag !
Foire aux cadeaux
GMA fête ses 4 ans, et vous offre des tas de cadeaux ! Découvrez les par ici : Click
Les awards des 4 ans
Le résultat est tombé ! Ne le manquez pas et allez récupérer vos prix ! Psst ! Par ici ! !

Partagez | 
               

 [Parc d'attraction] Gwenaëlle & Joshua

avatar
Time to have fun


J'ai posté : 947 messages et j'ai : 1050 et pour finir je crédite : Alaska

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Parc d'attraction] Gwenaëlle & Joshua   Dim 28 Oct - 14:14

Round 1 : Fight !
GOOD MORNING AMERICA
@Gwenaëlle Williams & @Joshua Ling vous venez d'entrer dans votre salle, nous vous rappelons alors le contexte choisi :
Citation :
En entrant dans la salle vous vous retrouvez perdu au milieu de multiples vitre et miroir. Un vrai labyrinthe s'offre à vous, des cul de sac dans tous les sens, des illusion d'optique vous faisant croire à une sortie sans que ce ne soit réellement le cas, des rideaux opaques qu'il faudra avoir le courage de passer sans craindre ce qui se cache derrière. Vous l'avez compris, bien qu'amusant votre mission qui sera de sortir d'ici ne sera pas simple, bien au contraire, mais croyez en vous et faites confiance à celui qui vous accompagne, ou pas d'ailleurs, ainsi, vous parviendrez à trouver la sortie !

Afin de pouvoir prétendre à sortir de cette pièce, il va vous falloir réaliser des petites actions, 3 actions par participants plus précisément. Les actions sont à choisir dans la liste qui suit, mais attention il y a tout de même une petite réglementation.
1. Vous ne pouvez réaliser qu'une seule action par réponse
2. Chaque action n'est utilisable qu'une seule fois par rp, ce qui signifie que si votre partenaire en a choisi une, vous ne pouvez prendre la même.
3. Si jamais vous avez déjà participé aux jeux dans un précédent rp, vous n'avez pas le droit de réutiliser les actions que vous avez déjà fait.
Comme vous le voyez, rien de bien compliqué, mais c'est important tout de même !

Une fois que vous avez réussi à réaliser vos 3 actions par participants, alors nous vous pouvez poster dans le sujet prévu à cet effet et ainsi demander la suite des événements.

Liste des actions réalisables

- Persuadé de trouver un chemin droit devant toi, tu te mets à courir pour finalement te prendre une vitre en pleine tête, te sonnant quelques secondes.

- Dans ce labyrinthe, il n'y a pas que des vitres, mais parfois des miroirs aussi, réveillant en toi ton côté narcissique. tu t'arrêtes devant chacun d'entre eux, passant de longue minutes à t'observer, te recoiffer, bref, à t'aimer toi même.

- Devant toi se trouve un rideau totalement opaque, tu ne vois rien de ce qui se trouve derrière, et tu as peur de ce qui pourrait se cacher là justement. Voilà pourquoi alors que tu essaies d'ouvrir ce rideau en question, tu te mets à hurler, effrayé, sans même savoir pourquoi.

- Plus tu avances dans ce labyrinthe, plus l'angoisse t'envahie. De plus en plus effrayé, tu ralentis le pas, et, pris de panique, tu fais passez ton partenaire devant toi, t'accrochant à lui de sorte à ce qu'il te serve de bouclier humain.

- Cela fait de longue minutes que vous êtes perdu au milieu de ces tonnes de vitres désormais, et vous voici dans un énième cul de sac. Une crise de panique t'envahi alors, faisant monter automatiquement la chaleur de ton corps, et tu commences à te dévêtir sans même réfléchir cherchant de l'air frais par tous les moyens.

- Ce labyrinthe est nul, tu en as marre, cela ne t'effraie pas, cela t'épuise, et tu décides de t’asseoir sur le sol, refusant de bouger en prétextant que de toute façon c'est mort vous ne sortirez jamais d'ici.

- Perdu dans tes pensées, tu ne fais plus attention au chemin emprunté par ton partenaire, te retrouvant seul désormais, tu te mets à courir dans tous les sens afin de le retrouver, l'appelant de toute tes forces pour essayer de te fier à sa voix.

- Suite à un regain de confiance, te voilà une main sur les vitres pour avancer sans t'en prendre une par la tête, tu accélère le pas sans faire attention, tu ne regardes pas si ton compagnon de jeu te suis, et tu le sèmes de manières fulgurante, comme si c'était totalement voulu de ta part.

- Te prenant pour le petit Poucet, tu laisses tomber divers objets de tout style que tu traînes avec toi afin d'être sûr de ne jamais reprendre le même chemin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3027 messages et j'ai : 1115 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Yan et pour finir je crédite : Meimei (avatar) Dearaaronyan (gif) et littlecloverstar

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Parc d'attraction] Gwenaëlle & Joshua   Dim 28 Oct - 21:01



  Parc d'attraction - Trick or treat
[MIRROR]

Ft. @Gwenaëlle Williams

L'aventure. J'étais venu chercher l'aventure dans ce jeu. Pour m'évader du train-train quotidien qui se résumait au boulot et à mon idylle presque parfaite avec Reece. Je m'étais pourtant promis de ne pas venir me porter volontaire pour Halloween, n'ayant jamais été un grand adepte de cette fête, en soi. Enfin si, peut-être, lorsque j'étais enfant, ou étudiant. Aujourd'hui, cet événement n'avait plus aucune importance et pourtant j'étais là, dans la pénombre à attendre qu'on me retire ce bandeau des yeux. Je ne me rappelais plus quand, ni comment, ni par qui, j'avais reçu ce tissu qui couvrit instantanément mon champ de vision, mais il était bien présent. J'étais impatient. Le goût du risque, l'adrénaline. Qui aurait cru qu'à mon retour de l'enfer que fut la croisière organisée de l'été j'eus adoré m'évader des responsabilités ? Plus sérieusement, étais-je ce genre de gars-là ou était-ce une brève étape pour retrouver l'homme sage et sans problème que j'avais toujours été ? Il s'avérait que l'île où j'avais séjourné deux mois m'avait fait prendre conscience de la maigre existence qui nous était offerte, et à quel point, inconsciemment, je m'étais privé d'énormément de choses. Et pour quoi ? Rien. Alors, à présent, je vivais. Pour les autres, toujours, mais pour moi aussi. Et ce soir, ce soir j'étais là dans l'unique but de me foutre la trouille. Encore fallait-il braver le type très réaliste que j'étais pour m'faire croire aux fantômes et aux monstres de la nuit, celle qui les appelait à se révéler au grand jour. Moi, personnellement, ça me faisait rire. Énormément. Je souriais d'avance, d'ailleurs, parce que je sentais que le moment approchait à grands pas. J'avais hâte. Et puis, sans y comprendre grand-chose, on ne m'enleva pas le masque sombre, on me poussa même férocement à l'intérieur d'une pièce, d'un lieu. Bref, loin de ce que je pensais connaître. Ces mains dans mon dos disparurent très rapidement, si bien que, même si j'eus enlevé le bandeau obscure à vive allure, et que je m'eus retourné plus vite que mon ombre, rien ne put présager qu'il avait exister ne serait-ce qu'une porte derrière moi. Je fronçai alors les sourcils, glissant le tissu noir dans mon jeans, et portai mes mains vers l'avant pour toucher ce qui semblait être un mur, sans fond. Non ? Sérieux. Comment avaient-ils pu me propulser à l'intérieur de cette cage sans qu'il n'y ait une porte pour m'y faire passer ? Étrange. Trop surréaliste pour ma réalité. Je secouai la tête, légèrement, avant de me retourner vers ce qui était censé être le jeu dans lequel je devais me plonger. Rapidement, je reconnus le labyrinthe, ce fameux jeu où il fallait trouver la sortie malgré les divers pièges qui s'y trouvaient. Putain que j'kiffais. Un coin de mes lèvres se releva malicieusement, moment où une silhouette féminine apparut à l'autre bout, sûrement avait-elle avancé jusqu'ici. Hey, l'interpellai-je en levant la main pour qu'elle puisse identifier ma position rapidement. J'pensais pas qu'c'était à deux qu'on devait jouer, fus-je étonné de constater que le chemin jusqu'à la sortie allait devoir se faire en binôme. Bon. Pourquoi pas. Un mec et une nana, qui des deux survivra, un truc du genre, probablement. Josh', me présentai-je en avançant de quelques pas, quittant l'emplacement vers lequel on m'avait poussé en donnant un coup d'oeil en arrière malgré tout, pour m'assurer que rien n'avait changé. Toi aussi on t'a maltraité, fis-je allusion à ces doigts qui s'étaient glissés dans mon dos pour me balancer comme un sac poubelle dans un container à l'intérieur du game. Du coup, j'espère que t'es opérationnelle à trouver la sortie avec moi, supposai-je avant de pointer du doigt le chemin vers lequel une flèche nous indiquait de débuter. Par là, l'invitai-je à me suivre en découvrant le décor qui se dressait devant nous. Des murs, sombres, blancs, colorés. Des pans de vitres, des miroirs. Je me rapprochai d'ailleurs de ces derniers pour pouvoir les toucher du bout des doigts. Ils étaient froids, glacés même. C'était donc des vrais. Tu viens chercher quoi dans l'coin, lui demandai-je alors que j'observai la manière dont était réalisée l'espace de jeu. Si j'étais venu pour m'évader et fêter, pour une fois, Halloween, elle avait forcément atterri ici pour quelque chose, loin du pur hasard auquel elle ne pourrait me faire croire sans que je ne la traite de menteuse. Et t'es v'nue seule, l'interrogeai-je. Elle était jolie la brune, or de question que j'la pense célibataire. C'était même assez étonnant qu'une demoiselle en couple ne vienne accompagnée de son conjoint. Quoi que, nous pouvions en dire de même pour moi. Subitement, je m'arrêtai, la laissant continuer sans moi. J'approchai mon faciès d'un des miroirs postés contre le mur et le bout de mes doigts vinrent s'activer autour de quelques mèches de cheveux qui s'étaient éloignées de la coiffure que j'avais sculpté avant de partir.  Je passai ma langue sur ma lippe supérieure aussi, pour la dessécher; la fraîcheur de la soirée étant seule coupable. J'en profitai pour remettre ma veste en jeans en place, la pensant trop penchée d'un côté par rapport à l'autre. En inspectant mon reflet, je vis la brune s'être arrêtée et la dévisageai un instant : quoi m'dis pas que t'as peur d'Halloween ?


this is Halloween, everybody make a scene
trick or treat till the neighbors gonna die of fright
it's our town, everybody scream
in this town of Halloween



Actions à réaliser:
 


C.H.O.O.S.E.
WHERE I BELONG
Rules are meant to be broken, isn't it, Mom ?
✻  I'd like to tell you, without any hindrance, that I really care for traditions, for everything you taught me. You made me become a hard-working and calm child, a reliable and good teenager with a sympathetic ear and a responsible and independant man, caring for people. I do appreciate. But you know, you know that I don't belong there.  Don't you, Mom ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 1142 messages et j'ai : 410 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Shelley Hennig et pour finir je crédite : IrishCraziness

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Parc d'attraction] Gwenaëlle & Joshua   Dim 4 Nov - 14:49



  Parc d'attraction - Trick or treat
[MIRROR]

Ft. @Joshua Ling

Gwenaëlle avait décidé d’aller faire un tour côté attraction pour Halloween. Adrion était occupé et pour une fois, elle s’était dit que ça pourrait être sympa que de participer aux évènements de la ville. Elle qui pourtant n’aimait pas Halloween, peureuse comme elle pouvait l’être. Vous ne lui ferriez pas aller voir un film un tant soit peu d’horreur ou la faire participer à un train fantôme ou autre amusement de ce genre. Pourtant, elle avait pensé que sortir un peu et tenter de vaincre sa peur pouvait être une bonne chose. Cependant, elle avait décidé de ne pas trop s’aventurer vers des choses inconnues et resta sur une attraction toute simple. Elle ne connaissait pas tous les tenants et les aboutissants, juste qu’il s’agissait de retrouver une sortie dans un palais des glaces. Ce n’était pas vraiment son truc et elle perdait vite son calme mais elle s’était dit qu’elle allait tenter et prendre son courage à deux mains et qu’au pire, on viendrait la chercher avant qu’elle ne fasse trop une crise. Enfin elle l’espérait.

Elle n’avait pas anticipé le fait qu’elle serait en binôme avec un inconnu. Elle sourit à sa remarque. « Moi non plus je ne savais pas qu’on serait deux mais ça peut être une bonne chose. Moi c’est Gwenaëlle. » Elle préféra éviter de lui dire que comme ça elle le prendrait comme bouclier mais elle le pensa très fortement. Elle hocha simplement la tête lorsqu’il lui demanda si on l’avait maltraitée. Ca aurait pût être pire mais un petit peu quand même. Etre poussée dans un tel endroit n’était pas vraiment la chose qu’elle avait pensé en acceptant de venir ici. « Oui je suis cent pour cent opérationnelle. » En réalité, c’était plus proche de dix que de cent et encore, elle restait généreuse. Elle tenta de ne pas trop le montrer parce qu’elle ne le connaissait pas et ne voulait pas qu’il pense qu’elle était du genre peureuse. Chose qu’elle était un peu et évita par la suite de lui dire qu’elle venait juste chercher l’opportunité de dépasser ses peurs. Lui avait l’air d’être plus qu’à l’aise. « Oh je suis juste venu pour le divertissement, toute seule, comme une grande fille et toi ? » Si Adrion avait pût être là ou son petit ami, ça aurait été mieux mais elle devait s’y faire. Et puis au moins, elle venait de rencontrer quelqu’un. A voir s’ils resteraient en contact ou pas car elle doutait fortement qu’il accepte de passer plus de temps avec elle lorsqu’il aura découvert qu’elle est complètement peureuse dans un jeu comme celui-ci.

Elle l’observa se regarder dans le miroir. Elle trouvait ça assez bizarre et surtout un peu narcissique mais bon, elle ne le connaissait pas donc peut-être s’amusait-il juste. Elle, elle espérait juste trouver la sortie le plus rapidement. C’était son but et elle n’avait pas vraiment envie de s’en détacher. Elle n’était décidément pas fan des endroits clos. Surtout qu’à chaque fois qu’elle se retournait, elle finissait par se retrouver nez à nez avec elle-même ce qui commençait déjà à l’énerver. Elle n’était pas du genre à ne pas aimer son reflet mais y être confronté toutes les deux secondes n’était pas son truc. Elle regarda Joshua et fini par lui répondre. « Moi avoir peur ? Jamais de la vie. On tente d’avancer ou tu préfères jouer à Narcisse ? » Elle sourit, s’il voulait rester là, ok mais elle, elle préférait avancer bien qu’elle préfèrerait le faire avec lui à côté. Chose qu’ils finirent pendant cinq bonnes minutes à tourner en rond. A moins que ce ne soit qu’une impression de l’anglaise dont elle n’arrivait pas à se détacher. Gwenaëlle finit par arriver devant un rideau opaque. N’étant pas rassurée de ce qui pourrait se trouver derrière. Juste une personne, un animal énorme où elle ne savait quoi, elle commença à crier avant même de l’avoir passé et continua jusqu’à ce que Joshua finisse par la retrouver. « Ok, peut être que j’ai un peu peur. » Elle ne put s’empêcher de rire, plus d’énervement presque que d’autre chose.



this is Halloween, everybody make a scene
trick or treat till the neighbors gonna die of fright
it's our town, everybody scream
in this town of Halloween



Actions à réaliser:
 


I WANT TO BE WHAT I WANT
Not what's writting for me from everybody. I don't need expectations to disappoint I want to try and make mistakes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Time to have fun


J'ai posté : 3027 messages et j'ai : 1115 dollars en banque. Sinon, il paraît que : Aaron Yan et pour finir je crédite : Meimei (avatar) Dearaaronyan (gif) et littlecloverstar

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Parc d'attraction] Gwenaëlle & Joshua   Jeu 15 Nov - 13:18



  Parc d'attraction - Trick or treat
[MIRROR]

Ft. @Gwenaëlle Williams

Un rire léger et franc s'extirpa d'entre mes lippes. J'suis loin d'être Narcisse, je tentais juste de faire tomber la pression, lui répondis-je, laissant le miroir, devant lequel je m'étais apprêté quelques mèches de cheveux en pagaille. Ô non. J'étais bien loin d'être de ceux qui, égoïstement, ne pensaient qu'à leur petite personne et à la perfection qu'il cherchait de toucher du bout des doigts. Je n'étais pas de ceux qui se mettaient en avant pour espérer plaire à la gente à laquelle ils étaient attachés. De mon côté, j'avais Reece, et elle m'appréciait pour la personne que j'étais et pour le physique que je lui réservais. Je n'avais pas besoin de chercher à jouer la parade devant les belles, j'avais déjà mon lot d'engagement envers elle, et elle seule. Tenter de faire tomber la pression, celle que semble montrer la demoiselle à tes côtés. Elle tentait de faire force et détermination devant moi, mais je pouvais deviner ô combien elle se demandait ce qui avait bien pu lui tomber sur la tête pour avoir l'idée d'entrer dans les bras de l'enfer en cette journée d'Halloween. Ça me faisait rire de voir quelques adultes effrayés par le simple fait qu'une fête puisse virer au cauchemar. A sa demande, et pour ne pas la faire attendre davantage, je me mis à la suivre, de près, pour éviter de la retrouver agonisant dans un coin sombre de la salle des miroirs, et moi, essoufflé de l'avoir cherché trop longtemps dans ce labyrinthe aux milles vitres glacées.

J'observais les allées que nous franchissions une à une. Je ne remarquais aucune tranchée de l'espace semblable à une autre, c'était déjà un bon début : cela voulait dire que nous n'étions pas passés par le même endroit depuis que nous avions pris la route, à la recherche d'une sortie. Les mains dans les poches avant de mon jeans, je marchais d'un calme plutôt ahurissant quand on pensait que nous étions enfermés dans un endroit inconnu, poussés tous deux dans l'antre de ce jeu qui, peut-être, pourrait finir aussi mal que ceux que nous avions croisé dans les films de notre jeune âge, adolescents en quête de froideur et d'épouvante. Paisibles, plus pour très longtemps. Il ne fallut que cinq minutes pour que j'entende un cri. Regardant à mes côtés, après m'être stoppé, je remarquais que la demoiselle qui m'accompagnait dans ce champ de mine avait disparu. Trop perdu dans la contemplation de la galerie, j'avais déjà perdu ma partenaire de voyage horrifique. Nigaud que j'étais ! Son cri, heureusement, me permit de contourner deux intersections avant que son anatomie féminine n'apparaisse dans mon champ de vision et elle m'avoua, enfin, une crainte certaine quant à l'aventure dans laquelle elle s'était fourrée; avec moi en prime. Je souris. Non, je ris. Un éclat de rire doux plus que moqueur. Je m'approchai d'elle, levai la main vers le rideau épais et noir qu'elle peinait à tirer et dégageai le passage où elle désirait se rendre. Y'a rien, la rassurai-je en passant ma tête à l'intérieur du tuyau obscure dans lequel elle voulait nous faire passer. Les dames d'abord, lui proposai-je, prêt à passer devant si jamais elle ne se sentait pas capable de s'y coller. Peu m'importait, de toute façon.

Devant, ou derrière, la jeune femme, mes pas s'étaient pourtant pressés. Les secondes, et les minutes passaient à vive allure, et la confiance qui m'avait animé jusqu'alors s'évaporait petit à petit. Non, je n'étais pas un trouillard et n'avais aucunement peur de ce jeu où il fallait trouver l'échappée qui nous permettrait d'en finir une bonne fois pour toute avec ce méli-mélo dessiné rien que pour la soirée des morts, des monstres. Non. Ce que je n'avais pas prévu était entrain d'arriver, à mon insu. Après avoir subi l'accident de moto, qui m'eut cloîtré dans une chambre d'hôpital plus d'un an, animé par des machines, j'eus développé une certaine phobie pour les espaces clos; endroit où la jolie brune nous avait amené, involontairement, poussée par le désir de connaître le chemin qui nous était réservé derrière ce joli rideau opaque. N'appréciant pas les souterrains de New-York, n'empruntant ainsi jamais le métro de la ville, voilà que je m'y retrouvais, faussement. Bien entendu, nous n'étions pas en-dessous de la croûte d'asphalte des rues de la grosse pomme, mais ça y ressemblait tellement que je ne pus passer outre l'imagination débordante que mon cerveau avait acquis par mon côté artistique; cerveau qui envoya des informations erronées à mon coeur, palpitant, mes poumons, suffoquant, et ma peau, transpirant. La chaleur m'étouffait sans que je ne puisse en avertir ma camarade. Je ne pus m'en soulager fallacieusement en faisant tomber ma veste en un bruit de froissement de tissus lorsqu'elle s'écrasa sur le carrelage, s'ensuivit le pull fin et collant à mon corps que je décollai de mes bras, les faisant passer par les manches avant de m'en soulager. Il rejoignit sa copine à terre.

J'ai chaud, soufflai-je après avoir stoppé mon ascension. Ma main vint passer quelques unes de ses phalanges sur mon front dégoulinant d'une marée de gouttes salées avant que mes doigts ne viennent agripper le T-shirt à grosses bretelles qui me restait encore, cachant les dernières parcelles de mon buste. Ils le levèrent, l'enlevèrent et je m'en servis aussitôt pour essuyer l'eau ruisselante à mes tempes. Faut que j'enlève tout ça, prévins-je ma partenaire de jeu, prêt à me dévêtir entièrement si nous ne trouvions pas un endroit ouvert et lumineux.



this is Halloween, everybody make a scene
trick or treat till the neighbors gonna die of fright
it's our town, everybody scream
in this town of Halloween



Actions à réaliser:
 


C.H.O.O.S.E.
WHERE I BELONG
Rules are meant to be broken, isn't it, Mom ?
✻  I'd like to tell you, without any hindrance, that I really care for traditions, for everything you taught me. You made me become a hard-working and calm child, a reliable and good teenager with a sympathetic ear and a responsible and independant man, caring for people. I do appreciate. But you know, you know that I don't belong there.  Don't you, Mom ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Time to have fun


MessageSujet: Re: [Parc d'attraction] Gwenaëlle & Joshua   

Revenir en haut Aller en bas
               

 [Parc d'attraction] Gwenaëlle & Joshua

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum