Newsletter numéro 46
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 1529876038
Scent of Scandals #37
SOS change de formule ! Allez voir le nouveau Mag !
Nouvelle Intrigue
L'intrigue d'Halloween, c'est par ici ! Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 1225816182

Partagez

Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams

GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
Orlando E. Vélasquez
Delta
J'ai posté : 450 messages et j'ai : 281 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Marlon Teixeira et pour finir je crédite : pünisher.

Orlando E. Vélasquez
Mar 11 Déc - 11:02

Jeiran Mani Davis

And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone but it goes to waste Could it be worse Lights will guide you home And ignite your bones And I will try to fix you --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : Davis, un nom de famille somme toute banal et ordinaire, qui est également porté par les personnes qui comptent le plus pour lui : les membres de ce qu'il appelle affectueusement son clan.
Prénoms : Jeiran, le prénom inscrit sur ses papiers d'identité et qui le renvoie inévitablement à ses origines afghanes. Pourtant, la plupart de ses proches préfèrent le diminutif Jei' tandis que les membres de sa famille l'appellent plutôt par son deuxième prénom, Mani, aux sonorités plus affectueuses et enfantines.
Date et lieu de naissance : Il est né dans la ville d'El Paso, au Nouveau Mexique, aux USA, le 7 août 1975, deuxième fils d'une fratrie de quatre enfants.
Age : Même si on lui dit souvent qu'il ne fait absolument pas son âge, et que l'on pense toujours qu'il plaisante quand il le révèle, Jeiran a bel et bien fêté ses quarante-trois ans au cours de l'été.
Nationalité : Né sur le sol américain, il a bien évidemment hérité de la nationalité américaine qui va avec.
Origines : Comme son prénom le trahit si bien, il a des origines afghanes.
Orientation sexuelle : Il ne s'est jamais vraiment posé de questions à ce sujet et s'est toujours considéré comme étant hétérosexuel.
Statut civil : Depuis l'adolescence, Jeiran est poursuivi par une sorte de malédiction qui le pousse toujours dans les bras de femmes trop étouffantes, un brin psychopathes ou qui disparaissent du jour au lendemain sans plus donner de nouvelles. Ses relations ne s'étendent donc jamais sur plus d'un mois et sa famille commence à désespérer de le voir marié un jour. Jeiran est ce que l'on pourrait appeler un éternel célibataire, malgré lui.
Vie sexuelle :  Il n'aime pas enchaîner les histoires sans lendemain, incapable de coucher avec quelqu'un en se basant uniquement sur le critère du physique. Un début de relation, même court, est souvent nécessaire pour arriver jusqu'à son lit et quand il fréquente quelqu'un, sa grande loyauté le contraint à la fidélité, même quand tout commence à partir en vrille.
Statut social : Il ne roule pas sur l'or mais n'a pas à se plaindre non plus. Son travail lui permet de s'offrir un confort et une situation modestes.
Profession(s) : Il vient de décrocher un poste d'électromécanicien dans une usine d'agroalimentaire à New York mais il a déjà travaillé en tant qu'électricien et dans la mécanique automobile quand il vivait encore à El Paso. Un détail que peu de gens connaissent, c'est qu'il a été musicien et chanteur à une époque. Il a même connu un certain succès avant que tout ne s'effondre du jour au lendemain.
Diplôme(s) : Aucun. Jeiran a terminé le lycée avec des résultats plus que moyens avant d'être embauché en tant qu'apprenti dans des garages ou des usines pour acquérir les connaissances qu'il possède aujourd'hui.
Année de fin d'études : Il a quitté le lycée en 1993.
Quartier de résidence : Il vit à Brooklyn, pour le moment, puisqu'il a emménagé chez sa sœur, Sarah, en attendant de trouver un logement.
Type de logement : La petite maison à étages et mitoyenne de Sarah, mais il est activement à la recherche d'un nouveau logement, quel qu'il soit, tant qu'il reste dans ses moyens.
Avec qui vis-tu ? : Sarah, sa petite sœur et Saeed, son neveu.
Date d'arrivée à NY : Il a déjà vécu à New York de 2005 à 2011, avant de retourner à El Paso, en pensant ne plus jamais remettre les pieds dans la grosse pomme. Mais sept ans plus tard, en décembre 2018, il a décidé de revenir pour pouvoir voir sa sœur et son neveu plus souvent.
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : À El Paso (Nouveau Mexique, USA) et à New York (USA).
As-tu de la famille à NY ? : Sa petite sœur, Sarah O. Davis et son neveu, Saeed. Le reste du clan Davis est encore à El Paso mais devrait arriver sous peu.

Cinq défauts et cinq qualités

Rêveur : vivant encore perpétuellement sur son rêve brisé d’une grande carrière dans le monde de la musique, il lui arrive trop souvent de se laisser emporter par ses chimères, en jouant de la guitare pendant des heures, jusqu’à ce qu’il s’effondre de fatigue. Intransigeant : très attaché aux traditions et à certains principes, il se montre parfois inflexible à ce sujet et a du mal à faire des compromis. Maniaque : d’un tempérament plutôt libertaire dans certains domaines, il aime pourtant l’ordre et le rangement dans ses affaires, ses documents et son travail. Maladroit : il n’est pas rare qu’un objet lui échappe des mains, qu’il le fasse tomber d’un meuble ou qu’il se trébuche dans un tapis. Ça lui arrive d’ailleurs souvent d’avoir quelques hématomes ici et là sur le corps. Réservé : il est assez méfiant, a du mal à s’attacher et à se confier aux autres. Il dévoile rarement ses émotions et ses sentiments, même aux personnes de son entourage.
Créatif : toujours débordant d’imagination, il ne manque jamais d’idées, surtout quand ça concerne la musique. Travailleur : il est ce qu’on appelle un acharné de travail, toujours prêt à faire des heures supplémentaires quand c’est nécessaire. Habile : grand perfectionniste, il fait toujours tout son possible pour s’améliorer. Au fil des années, il est devenu particulièrement adroit et habile de ses mains. C’est un bon bricoleur, généralement la personne qu’on appelle quand il faut réparer quelque chose chez soi. Sincère : il tâche toujours de faire preuve de sincérité, que ce soit avec de simples inconnus ou des étrangers. Néanmoins, il est parfois trop direct et franc et a du mal à faire preuve de nuances. Humble : il ne se vante jamais et se montre toujours très modeste en toutes circonstances. Le succès qu’il a connu autrefois ne lui est jamais monté à la tête.

Autres signes particuliers

Il a l’oreille absolue, c’est-à-dire qu’il est capable de reconnaître immédiatement les notes de musique d’un morceau. • Il joue de la guitare et il chante depuis qu’il est enfant. • Il a de nombreux troubles du sommeil, tels que des insomnies et des crises de somnambulisme. • Il a une photo de son neveu dans son portefeuille. • Il est daltonien. • Il adore les films noirs, qu’il préfère d’ailleurs regarder avec sa sœur. • Il adore le café. Il pourrait en boire toute la journée s’il le pouvait. • Bien qu’il n’en parle jamais avec son entourage, il poste encore régulièrement des vidéos de lui en train de jouer de la guitare ou chanter sur les réseaux sociaux. Il n’a jamais été capable de se détacher de sa première passion. • Il est allergique aux chats. • Il parle couramment afghan.


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Laura.
Pseudo : Daska.
Age : 24 ans.
Pays /région : Toujours aussi belge Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 18529479  
Etudes/Travail :  Prof de français ♥️
Avatar choisi : Jared Leto Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 193337520  
Type de personnage : Pré-lien de Sarah O. Davis
Staff référent (si multicompte ou changement) : Lolo ♥️
Comment es-tu arrivé là ? : On m’a obligée à m’inscrire Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 1271436287
Avis sur le forum :  Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 193337520 (bah quoi ? c’est clair, non ?)  
Code à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si personnage inventé) :

Code:
<pris>Célébrité</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">✖️</a> Pseudo du personnage
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)
Code:
<pris>Jared Leto</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">✖️</a> <a href="http://www.good-morning-america.org/t27089-famille-famille-davis-0-5">Jeiran M. Davis</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : Jeiran
[b]NOM[/b] : Davis
</div></center>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes  pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

Vous avez le choix entre deux groupes.


Choix n°1 : Broadway.
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Jeiran a toujours eu une âme d’artiste. C’est le véritable électron libre de la famille Davis, celui qui a toujours voulu faire de sa passion un rêve, et du rêve une réalité. Il a tout mis en oeuvre pour connaître la gloire il y a quelques années, mais tout s’est effondré avant qu’il ait eu le temps de se construire une carrière solide et durable. Longtemps dégoûté par l’intransigeance du monde de la musique, Jeiran a d’abord voulu y renoncer avant d’y revenir, irrésistiblement attiré par le désir de communiquer et partager sa passion. En dehors du boulot, il traîne souvent dans des bars pour chanter ou jouer de la guitare, devant un public qui ne se souvient plus de lui. Quelques fans fidèles ont continué à le suivre sur les réseaux sociaux malgré les années, et c’est d’ailleurs là qu’il revit le mieux tout ce à quoi il a dû renoncer.

Choix n°2 : Outsiders.
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Depuis qu’il a dû tirer un trait sur ses rêves, Jeiran s’est peu à peu refermé sur lui-même. Il n’a jamais été particulièrement extraverti, mais sa déception n’a rien arrangé à la situation. Il a du mal à s’ouvrir aux autres, à tisser des liens et à se confier. Rongé par la méfiance et la crainte de s’attacher, il ne se fie qu’à lui-même et parle rarement de ce qui le préoccupe au quotidien. Il ne fait généralement exception qu’avec sa sœur, qui s’avère être une privilégiée, celle qui en sait le plus à son sujet et qui le connaît mieux que n’importe qui.



I love you. But the way an addict loves the high. The way a cutter loves the knife. Love isn't always roses and held hands. When you love a monster, it's just another way to self destruct. ©️️ by anaëlle.
Orlando E. Vélasquez
Delta
J'ai posté : 450 messages et j'ai : 281 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Marlon Teixeira et pour finir je crédite : pünisher.

Orlando E. Vélasquez
Mar 11 Déc - 11:02


❝ Bref, vie de merde.

There's nobody in the world that knows me better than my sister.

À chaque jour qui passe, Jeiran voit le ventre de sa maman s'arrondir, et il attend avec impatience la naissance du petit être qui se cache farouchement à l'intérieur. Son grand frère, il voudrait que ce soit un garçon. Lui, il préfèrerait avoir une petite soeur. 《 J'ai déja un frère, maman. Ça sert à rien de m'en faire un deuxième. 》 En plus, Jeiran, il se chamaille souvent avec son frère. Rien de bien méchant mais forcément, il se dit qu'avec une fille, ce serait différent. Tous les jours, il trace une croix dans le calendrier, décomptant les cases qui séparent chaque nouvelle marque du petit cœur que sa mère avait dessiné aux alentours de la mi-mars, date vers laquelle est censé naître le bébé. Puis un jour, après une visite chez le médecin, la matriarche Davis inscrit un prénom au sein du cœur tracé simplement au marqueur rouge : Sarah. Jeiran va donc avoir une petite sœur. Il est fou de joie. Il a déjà annoncé à ses parents qu'il lui chanterait des chansons, le soir, pour l'aider à s'endormir. Les deux adultes l'ont regardé avec tendresse, heureux de constater que la venue de la petite nouvelle enchante également leur progéniture, bien plus excitée qu'eux finalement.

Never give up on a dream just because of the time it will take to accomplish it. The time will pass anymay.

Presque dix-huit ans. L'âge de la maturité. L'âge adulte. L'âge où l'on devient grand, où l'on doit faire face à ses responsabilités. Pour Jeiran, c'est également le moment de faire un choix : celui d'entamer des études supérieures ou pas. Son rêve, ce serait d'être en mesure de pouvoir vivre de sa passion : la musique. Son père l'a toujours soutenu dans sa course vers le succès, aussi infime soit-il, désireux que son fils s'épanouisse, avant tout. Sa mère, elle, a toujours essayé de le convaincre de reléguer la musique au rang de simple passe-temps et de s'assurer une certaine sécurité en pratiquant un "vrai" métier. Malgré ses efforts pour toucher les étoiles, Jeiran ne parvient même pas ne serait-ce qu'à décoller, essuyant échec sur échec, déception sur déception. C'est comme ça qu'il a fini par baisser les bras - ou, plutôt, par se rendre à l'évidence, comme dirait sa mère - et qu'il a rejoint le garage automobile de son quartier pour y travailler en tant qu'apprenti, avant d'être définitivement engagé par le gérant. Même si cette concession signifie qu'il est contraint de renoncer partiellement à son rêve, pour Jeiran, il est hors de question de devoir abandonner définitivement ce qui le rend plus vivant que jamais.

Success doesn't just come and find you, you have to go out and get it.

Un rêve qui devient réalité. Jeiran se produit dans un bar d'El Paso, comme à son habitude depuis quelques années. Il s'y rend sans attente particulière, juste pour le plaisir de partager sa passion. Il ne s'imagine pas que cette soirée changera sa vie à jamais, qu'il a bien fait de prendre sa guitare et ses rêves avec lui ce soir-là, pour monter sur la petite scène de ce bar sans envergure. À la fin de son concert, un homme vient l'interpeller. Un producteur New-Yorkais à la recherche d'un nouveau talent, qui est littéralement tombé sous le charme de ses mélodies et de sa voix. Quand Jeiran entend ça, il a du mal à y croire. L'inconnu lui propose de venir à New York d'ici deux semaines pour lancer sa carrière et signer un contrat. Jeiran estime que c'est la chance de sa vie mais en même temps, ça veut dire qu'il va devoir quitter sa famille, son clan, pour ne plus la voir qu'occasionnellement. La décision n'est pas simple. Sa mère désapprouve, estime que c'est une pure folie. Son père, lui, l'aide à faire ses valises, en lui intimant de poursuivre ses rêves, quoi qu'il lui en coûte. Deux semaines plus tard, il est à New York.

No one is useless in this world  who lightens the burdens of another.

Sa carrière décolle, mieux qu'il ne l'aurait imaginé. Jeiran est désormais entouré de musiciens et de chœurs, toute une équipe qu'il ne possédait pas à El Paso. Chaque salle où ils se produisent est comble. Les concerts s'enchaînent, sans qu'il ne s'en rende compte. Et au milieu de toutes ces paillettes et de ce rêve éveillé, une personne qui brille plus que les autres. Paige. Elle a quelque chose de particulier, quelque chose qui l’ensorcelle et qu'il est incapable de définir. Elle a tout de même plus de dix ans de moins que lui mais les sentiments, ça ne se contrôle pas. Pendant ses concerts, il jette toujours un coup d’œil vers elle, auquel elle répond par un sourire énigmatique. Ressent-elle la même chose ou pas ? Il a le sentiment de le découvrir quand elle finit par céder à son numéro de charme, un soir où l'alcool prend le dessus et les conduit dans le même lit. Les baisers sont trop doux et passionnés pour ne pas refléter quelques sentiments mais Jeiran et Paige ne se sont jamais confiés à ce sujet. Ce dérapage sera le premier d'une longue série, mais le dernier de celle-ci aura des conséquences particulièrement profondes sur leur relation. Et pour cause.

Sometimes your heart needs more time to accept what your mind already knows.

Et pour cause, puisqu'un jour, Paige est venue lui annoncer qu'elle était enceinte. Le sang de Jeiran ne fait qu'un tour. Il est sous le choc, perdu, incapable de savoir quelle serait la bonne décision à prendre. La seule chose dont il est certain, c'est qu'il ne pourrait sans doute jamais gérer sa carrière et une éventuelle vie de famille. Il serait contraint de faire un choix, de trancher, mais pour Paige et le bébé qu'elle porte, il pourrait tout claquer. C'est la solution qu'il lui propose, et qu'elle refuse pour une autre. L'avortement : plus simple pour elle, parce qu'elle est trop jeune ; plus accommodant pour lui, alors que sa carrière est sur le point d'atteindre son apogée. Jeiran nourrit l'espoir un peu naïf que l'interruption de cette grossesse ne mette pas un terme aux prémisses de cette relation qu'il avait vu naître dans les bras de Paige mais leur histoire ne repose pas sur des bases solides. Ils se connaissent depuis trop peu de temps et ils sont trop différents. Ça a suffi pour que Paige s'en aille, sans rien lui dire. Il a espéré recevoir un appel, quelques jours après son départ, qui lui prouverait qu'elle ne l'a pas oublié... Mais Paige ne le recontactera jamais. Jeiran devra faire le deuil de ses sentiments à sens unique, et devra consacrer encore plus de temps à la musique, dans l'espoir d'oublier son visage.

Once you lose someone, it's never exactly the same person who comes back.

À la fin de l'une de ses tournées, Jeiran reçoit un appel de sa petite sœur, Sarah. Elle va quitter le Nouveau Mexique, où elle a toujours vécu, pour rejoindre l'Afghanistan. Jeiran ne peut tout simplement pas la laisser s'en aller sans la voir une dernière fois, alors il prend l'avion et s'envole pour El Paso, rejoignant sa terre natale qu'il avait quitté pour accomplir un rêve d'enfance. Toute la famille est très inquiète à l'idée que Sarah s'en aille, seule, à l'autre bout du monde, mais rien n'aurait pu la dissuader de suivre ce que son cœur lui dictait. Lorsque Jeiran se retrouve enfin seul avec elle, dans un geste aussi spontané qu'étonnant, il la tire vers lui pour la serrer dans ses bras. 《 Reviens-nous en vie... 》 lui murmure-t-il au creux de l'oreille avant de la lâcher enfin, par pudeur. Il laissera sa petite sœur s'en aller, parce que lui l'avait fait aussi, pour des raisons très différentes, et qu'il sait pertinemment que les membres de la famille Davis sont bien trop têtus pour renoncer à leurs idées.

Art is never finished, only abandoned.

Comme un château de carte sur lequel on souffle, la carrière de Jeiran s'est effondrée. Un scandale éclate, des paparazzi le pourchassent pour connaître sa version de l'histoire, qui serait forcément déformée une fois qu'elle se retrouverait dans les journaux. Des salles de concert qui peinent à se remplir, des milliers d'insultes qui fusent et que la télévision se charge de propager. Jeiran doit se rendre à l'évidence : l'affaire a pris une ampleur qu'il ne peut plus maîtriser. Lâché par son producteur, Jeiran n'a plus d'autres choix que de fuir New York pour rentrer à El Paso. Sa guitare sous le bras et des rêves brisés plein les valises, le musicien frappe à la porte de la maison qui l'avait vu grandir. Ses parents ont appris par la télévision ce qui s'est passé et l'ont accueilli sans lui infliger le moindre commentaire. Son père l'a couvé d'un regard désolé, sa mère lui a tout de même précisé qu'il serait peut-être temps de se tourner vers un métier plus stable et sûr. Jeiran s'est résigné, s'est dit qu'elle avait peut-être raison et qu'il devrait tourner la page sur son passé à New York. Définitivement.

Today's little moments become tomorrow's precious memories.

Un matin, alors que Jeiran est au travail, il reçoit un coup de fil de son père. Sarah est de retour. Elle revient de son long périple à l'autre bout de la planète et apparemment, elle se porte plutôt bien. Le soir-même, Jeiran retourne chez ses parents pour revoir Sarah, qu'il n'avait plus vue depuis plusieurs mois. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il découvre que sa petite sœur est enceinte. Jeiran ne sait pas comment il doit réagir : doit-il se réjouir à l’idée d’avoir bientôt un neveu ou une nièce, ou doit-il être déçu par l’attitude de sa sœur ? Tout ce qu’il est capable de faire, c’est de sombrer dans un mutisme qui en dit long. Il n’adresse pas la parole à sa sœur pendant deux jours, avant de revenir vers elle pour la soutenir dans la suite de cette grossesse, comme il est censé le faire, mais aussi pour lui renvoyer l’ascenseur, alors qu’elle s’était montrée présente, elle, même à l’autre bout du monde, quand il avait dû renoncer à tout ce qu’il avait mis des années à construire. Et dès que Sarah donne naissance à son fils, et que Jeiran découvre le visage angélique de son neveu, il se rend compte de la chance qu’il a de les avoir tous les deux dans sa vie. Il réalise que sa petite sœur aurait pu mourir, pendant sa mission de reporter de guerre, mais qu’elle avait eu la chance de pouvoir rentrer chez elle et d’être de retour parmi les siens, avec son enfant. Même si Jeiran n’est pas du genre à manifester son affection de manière visible, Sarah comprend immédiatement qu’il regrette de s’être montré aussi froid avec elle, et qu’il a bien l’intention de rattraper le temps perdu.

You can't reach what's in front of you until you let go of what's behind you.

Sarah vient à peine de reposer le pied sur le sol du Nouveau Mexique qu’elle souhaite déjà repartir. Elle veut se lancer à la recherche du père de Saeed, ce qui est parfaitement compréhensible. Quelques mois à peine après la naissance de son fils, elle quitte El Paso pour aller s’installer à New York. La grosse pomme, une ville que Jeiran ne connait que trop bien et dans laquelle il n’a pas franchement envie de revenir. Sa petite existence tranquille dans sa ville natale lui convient parfaitement. Il mène une vie paisible, partagée entre le boulot et la musique, passion qu’il a relégué au rang de passe-temps, depuis sa dégringolade depuis l’estale du succès. Pourtant, cette fois, Jeiran va devoir se faire violence et retourner dans la ville qui lui avait craché au visage afin de pouvoir suivre sa sœur et continuer à voir son neveu. Il a cherché un boulot et quand il a enfin décroché un poste dans une usine new-yorkaise, il a fait ses valises et s’est envolé jusqu’à la grosse pomme. Arrivé à l’aéroport JFK, il est allé récupérer ses bagages et, les mains moites serrées sur les poignées, il attend que sa sœur fasse son entrée pour l’emmener avec elle jusque dans la modeste maison au sein de laquelle elle vit depuis qu’elle s’est installée ici. Jeiran flippe vraiment à l’idée de revenir ici, même s’il n’en montre rien, mais c’est trop tard pour revenir en arrière désormais. Il a les deux pieds ancrés dans le sol et il est parfaitement déterminé à affronter ce qui le terrifie le plus : les fantômes de son passé.



I love you. But the way an addict loves the high. The way a cutter loves the knife. Love isn't always roses and held hands. When you love a monster, it's just another way to self destruct. ©️️ by anaëlle.
Jacob E. Peters
Broad
J'ai posté : 1003 messages et j'ai : 115 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Logan Lerman et pour finir je crédite : Dracarys

Jacob E. Peters
Mar 11 Déc - 11:07
Bon tu sais ce qu'on dit hein, jamais trois sans quatre Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 48333449
Bienvenue encore une fois, bon courage pour ta fiche hola
Orlando E. Vélasquez
Delta
J'ai posté : 450 messages et j'ai : 281 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Marlon Teixeira et pour finir je crédite : pünisher.

Orlando E. Vélasquez
Mar 11 Déc - 11:23
@Jacob E. Peters Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 508197952 Voilà, c'est ça ! Mais promis, après, j'arrête Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 18529479
Merciiii beaucoup Jacky ♥️


I love you. But the way an addict loves the high. The way a cutter loves the knife. Love isn't always roses and held hands. When you love a monster, it's just another way to self destruct. ©️️ by anaëlle.
Svetlana Maxwell
Beta
J'ai posté : 930 messages et j'ai : 103 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Lindsey Morgan et pour finir je crédite : BATTERY FOX (ava) + bat phanie (signa).

Svetlana Maxwell
Mar 11 Déc - 11:26
Rebienvenuuuuue chouchou ! J'ai teeellement hâte de lire son histoire à ce petit musicien ! Ça va être fabuleux, comme tout le reste ! love2


smoke and mirrors
Your bottle’s almost empty, you know this can’t go on. The needle’s breaking your skin, the scar is sinking in. And now your trip begins. But it’s all over for you.  ▬ When you’re on the edge and falling off, it’s all over for you.
Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams Yxzjj8e3
Anonymous
Invité
Mar 11 Déc - 11:28
Rebienvenue parmi nous avec ce beau garçon. Si tu squattes l'appartement de ta sœur, alors nul doute que tu y as déjà croisée Eve puisqu'elle y vient régulièrement depuis Halloween. Et si tu prends le canapé, il arrive à l'adolescente de dérober le lit de Saeed pour une nuit. Bref, tu auras compris qu'il nous faudra un lien ! Bonne suite de rédaction à toi. J'ai hâte de voir comment il va se débrouiller ce quadra.
Anonymous
Invité
Mar 11 Déc - 11:47
Rebienvenue parmi nous et bonne chance pour le reste de ta fiche. Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 627785219

En tout cas, excellent choix d'avatar. On ne le voit pas assez le trouve Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 2446065410 pressée de voir ce que tu vas faire du reste de ton perso Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 201132147
Sarah O. Davis
Cent
J'ai posté : 580 messages et j'ai : 117 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anne Hathaway et pour finir je crédite : moi-même (avatar) & Gfycat (gif)

Sarah O. Davis
Mar 11 Déc - 12:07
Moi je l'ai déjà lu sa fiche :hihi:
Et même qu'elle est trop parfaite :)
Je suis tellement contente de voir Mani débarquer ici, depuis le temps qu'on en parle :D Tu m'as illuminé ma journée :D
Trop hâte que tu sois validé pour qu'on puisse rp en famille Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams Herz
Mais encore une fois : BIENVENUE CHEZ NOUUUUS hola



↠ SUMMER VIBES
je recherche ma famille ici

Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 1133702776 :
 
Anonymous
Invité
Mar 11 Déc - 14:47
Welcome again avec ce nouveau personnage certainement haut en couleur comme je te connais!!! Courage pour ta fichette ma poule Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 3824070459
Orlando E. Vélasquez
Delta
J'ai posté : 450 messages et j'ai : 281 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Marlon Teixeira et pour finir je crédite : pünisher.

Orlando E. Vélasquez
Mar 11 Déc - 15:59
@Svetlana Maxwell Merci beaucoup ma Svet d'amour, ça me touche vraiment beaucoup Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 201132147

@Joshua Ling Merciii beaucoup ♥️ On se trouvera un magnifique lien avec ta jolie Eve, sans aucun problème Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 3875634582 Je viens inonder ta fiche dès que je suis validée Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 4294456015

@Gwenaëlle Williams Merci ! Oui, c'est vrai, Jared se fait rare, il est trop vieux Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 2571842614

@Sarah O. Davis Je suis tellement contente qu'on ait pu s'accorder pour que je puisse te piquer le grand frère d'Omeed Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 201132147 Moi aussi j'ai hâte de rp avec toi, ça ne devrait plus trop tarder Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams 1994072227 Encore merci pour tout ♥️

@Eleanor Ferguson Merci bichette. Hésite pas si tu veux un lien avec Sky ou Lenny love2


I love you. But the way an addict loves the high. The way a cutter loves the knife. Love isn't always roses and held hands. When you love a monster, it's just another way to self destruct. ©️️ by anaëlle.
Contenu sponsorisé
Jeiran ▬ I walk this empty street on the boulevard of broken dreams
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
-
Sauter vers: