Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Benedict || I see your true colors.  - Page 3 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

Benedict || I see your true colors.

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Lower Manhattan
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Lun 7 Jan - 2:35
Jamais. Tu t'en étais douté - les riches étaient plutôt prévisibles sur ce point là... Jamais à côtoyer les fêtes populaires, enfin voyons, ça serait beaucoup trop dégradant. T'es même pas surpris de savoir que son père avait déjà privatisé un parc entier - c'est dire à quel point tu commençais à t'habituer à ce genre d'aveux. Alors, tu lui montres, parce que ça ne coûtait rien d'essayer. Tu te dis qu'il va tout de suite refuser en déclarant que c'était une activité bien trop populaire et dégradante pour lui. Mais non. Tu as un haussement de sourcils lorsqu'il sort son téléphone et te demande de venir voir. Tu te places derrière lui pour voir la photo et pinces un peu tes lèvres en voyant le monde. Ouais, tu voyais son problème. « Tu sais en général les stands sont adaptés pour les enfants... Même les tirs à la carabine ici, ce que je n'ai jamais vraiment compris mais bon. En tout cas c'est donc à hauteur de fauteuils aussi. C'est clair qu'on te mettra pas dans les auto-tamponneuses mais bon... » Tu hausses les épaules. De toute façon ce qui t'intéressait secrètement était surtout la grande roue et on pouvait le faire monter dedans, il suffisait de le porter. « Et la foule... Tu vas pas t'enfermer chez toi toute ta vie parce que y'a trop de monde dans les rues, si? Tu viens, tu avances et tu les emmerdes. » Tu entoures son cou de tes bras et te penches pour embrasser sa nuque. « Allez, on peut toujours essayer. Je dois te faire goûter la barbe à papa en plus. »



The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Lun 7 Jan - 2:49
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.



Tu l'écoutes mais tu n'es pas convaincu. Certes il y avait les stands adaptés aux enfants, mais c'était assez dégradant pour toi de te dire qu'on te prendrait pour un petit con de gosse parce que tu ne peux plus bouger tes jambes. Ça te révolte intérieurement de te dire qu'un endroit censé accueillir un tas de personnes, tout le monde en fait, ne soit plus adapté à partir du moment où on est assis et pas debout. Tu apprends la vie d'une personne en mobilité réduite et les travers d'une société qui ne cherche pas à adapter mais à écraser. Pour une fois, c'est toi que ça fait chier. « Lilas elle y est déjà allée du coup ? » C'était un peu ta seule référence à la fois chez les pauvres et à la fois chez les handicapés moteurs, comme toi.

Forcément, il te répond dans la positive. Ça ne t'étonne pas de la jeune femme, que tu as parfois du mal à suivre. Tu soupires donc, ça ne te plait pas tellement parce que tu sais que ça va être problématique, mais tu sais qu'une petite tête aux cheveux maintenant bien coiffés va adorer l'idée, par contre. Oui, elle viendra, mais avec sa nounou que tu n'aies pas à tout gérer tout le temps, en plus du fait que tu sois en fauteuil. Lukas lui se fait tout doux, même si tu as déjà accepté en secret au fond de toi. Mais bon, t'as bien envie de lui faire croire que non, juste pour l'emmerder un peu comme il t'emmerde avec sa teinture. « Je sais pas Lukas. La Barbe à Papa c'est juste du sucre, avec toi j'vais crever du diabète avant mes trente ans... Puis tu sais que je m'énerve vite quand on fait pas gaffe au fait que j'sois en fauteuil. Il fait pas mal froid aussi. J'suis pas certain... » Tu veux voir comment il va tenter de te convaincre, ou s'il va abandonner. Lui qui adore ces trucs du peuple doit avoir une tonne d'arguments pour plaider leurs causes de toute façon.

CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Lun 7 Jan - 23:05
Il te demande si Lila était déjà allée à la fête foraine et tu hoches aussitôt la tête. Tu comprenais la comparaison à ta sœur, d'ailleurs quand tu y pensais il n'avait qu'elle comme référence au handicap ; peut-être qu'il devrait aller dans des groupes pour discuter et rencontrer de nouvelles personnes dans son cas? Tu gardes l'idée, qu'il n'allait sûrement pas apprécier, dans un coin de ta tête pour plus tard. Peut-être que tu pourrais demander à Lila d'y mettre son grain de sel aussi avant que tu n'engages le sujet. À voir.

Pour l'instant tu te fais doux contre lui. Pour le convaincre certes, mais aussi un petit peu parce que t'as envie d'être câlin depuis son aveu. Mais surtout pour le convaincre. Y'a pas mieux que les câlins pour faire changer d'avis, si? Apparemment si, puisqu'il ne se laisse pas avoir si facilement, ce qui te fait un peu plisser du nez. « Mais rooooh une petite barbe à papa dans ta vie va pas te tuer non plus! C'est justement parce que t'as pas encore 30 ans que tu devrais pas encore trop te préoccuper de ce genre de trucs! » Tu grommelles un peu parce que ton copain pouvait être autant rabat-joie qu'un parent, parfois. C'était donc ça la vie des riches? S'occuper de leur diabète plutôt que de s'amuser un peu? « Tu t'amuseras trop pour t'occuper des gens. Allez! Dis ouiiiii! » Tu fais les yeux doux. Les mêmes que ceux d'un enfant qui supplie pour aller au grand magasin de jouets.


The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Mar 8 Jan - 0:16
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.



Le petit jeu t'amuse. Après tout, lui se marre bien avec sa teinture rose moche et le fait que ça va te pourrir la vie pendant plus d'un mois... Alors tu pouvais bien tenter de l'emmerder un peu en retour parce qu'il semble beaucoup tenir à l'idée de t'y emmener pour te faire bouffer n'importe quoi ou te faire jouer à des jeux truqués. Génial. Toi, ce qui t'inquiète le plus c'est le monde. Avec l'argent, on pouvait avoir le luxe d'éviter les foules, de toujours payer plus pour avoir des privilèges. Là, tu serais simplement au milieu de tout le monde à sentir leurs odeurs de pauvres qui ne se lavent pas assez souvent et qui puent le chimique de la bouffe qu'ils avalent sans gout. Vraiment pas réjouissant. En plus, t'allais tomber sur des cons, t'en étais certain. Tu n'es pas la personne la plus patiente du monde et même Lukas ne pouvait pas dire le contraire. « Je m'en préoccupe pour pas mourir à quarante Lukas. D'ailleurs faudrait que je t'envoie faire un super check-up dans les mois à venir. J'investis sur le long terme avec toi apparemment. » Petite allusion à votre couple qui devait tenir. Mais d'une manière à ôter tout romantisme possible. Oui, c'est bien toi donc.

Il fait même sa petite tête adorable et tu dois avouer qu'il est craquant. Putain Benedict, t'as le cœur qui vacille un peu avec ses grands yeux verts qui te regardent et se dilatent un peu dans l'excitation de t'entendre dire oui. Tu te chuchotes intérieurement que t'es foutu avec un mec pareil et que tu devrais le foutre à la porte pour éviter de devenir aussi mièvre que lui. « D'accord. D'accord. Mais tu porteras un truc ridicule pour pas attirer le regard sur moi. C'est à prendre ou à laisser. » Il l'a fait déjà, quand tu avais du mal rien que d'être en fauteuil. Mais il ne s'en souvient pas encore une fois.


CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Mer 9 Jan - 23:22
Tu écarquilles un peu les yeux lorsqu'il te parle de check-up. Toi ça te rappelle beaucoup trop les rendez-vous avec les infirmières de l'école lors de tes années de primaire et de collège, comme si tu ne voyais pas déjà ton médecin lorsque tu étais malade. Tout ça pour toujours les entendre dire que tu étais en bonne santé, en plus de ça. Enfin au moins tu ratais des cours... Là ça promettait juste d'être chiant. Et puis tu ne savais pas quoi penser de sa raison, en plus... D'un côté il voyait votre couple comme un investissement, ce qui était très peu romantique disons-le clairement, mais... D'un autre côté, il avait parlé de long terme.

Le pire étant probablement qu'il ait suffit qu'il dise ça pour faire chavirer ton cœur. Connard.

Et puis, il cède. Il dit d'accord et y'a un immense sourire d'enfant qui se dessine sur tes lèvres à ta victoire. Tu sautilles même un peu sur place en tapotant des mains, te figeant ensuite d'un coup à sa condition. Tu fais la moue. « T'es tout le temps à vouloir me foutre la honte t'es nul... C'est quand même d'accord à condition que ça soit pas trop humiliant et pas encombrant. J'ai pas envie de galérer à faire les jeux des stands. » Tu lui jettes un regard entendu.


The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Jeu 10 Jan - 0:07
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.



Lui foutre la honte ? Il est sérieux là ? Vraiment. Tu ne dis rien, tu le laisses finir et tu fais semblant de regarder un peu derrière lui, en fronçant légèrement les sourcils. « C'est quoi cette tâche là ? On dirait de l'eau des voisins du dessus...Comme... » Forcément, c'est pour attirer son attention, qu'il ne fasse que se retourner pour voir ladite tâche intrigante et inexistante. Tu attends que ton attention ait quitté ton corps pour actionner tes roues et lui rouler sur les pieds. Tu sens bien qu'il a mal quand tu entends que ça craque et de toute manière, Lukas se fait vite entendre. Il l'a mérité, ce petit con. « Bien fait ! Putain ! Lukas t'oses parler de honte alors que tu me teints les cheveux en rose ! T'as un sacré culot putain ! » En plus, tu ne savais pas comment tu pouvais faire en sorte qu'on le regarde plus lui que toi. Vraiment pas. « J'crois que Bennie a des perruques avec sa malle pour se déguiser, ou alors tu pourras mettre un chapeau amusant là, tu sais, elle veut toujours en mettre un pour aller à l'école et on est toujours obligé de vérifier son sac pour pas qu'elle le fasse. » Les enfants avaient de bien sottes idées, vouloir s'infliger le ridicule eux mêmes.


CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Jeu 10 Jan - 22:48
Ton copain était souvent trop perfide pour ton esprit naïf et rempli de confiance envers ton entourage.

Alors, évidemment, lorsqu'il se penche pour regarder derrière-toi en te parlant d'une tâche d'eau – une fuite venant de chez les voisins ?! -, tu suis le mouvement et regarde derrière toi à ton tour. Plus tard, tu noteras toutes les imperfections de cet appât ; déjà, qui aurait des fuites d'eau telles que ça passerait dans l'autre appartement ici ? Vu le prix auquel il a dû payer cet appartement, ça relève presque de l'impossible. Ensuite, si fuite il y avait, pourquoi avait-il l'air aussi calme, alors qu'il criait sur ses employés dès qu'une chaise était un peu mise de travers ? Mais bon, c'est pas comme si il était possible de réfléchir à ce genre de détails dans un telle situation. On te dit de regarder un truc, tu le regardes, t'es comme tout le monde Lukas. Alors, ouais, tu te fais avoir comme un bleu, et la douleur fuse dans ton corps, te faisant glapir en retirant précipitamment ton pied écrasé par une grosse roue de fauteuil roulant. « Putain mais... Merde ! Bordel ! » Les injures permettent de diminuer la douleur, c'est prouvé. Enfin là ça te permet surtout d’extérioriser la violente brûlure. « Mais putain Benedict te teindre les cheveux en rose te fait pas risquer de perdre un doigt ! T'es au courant que tu pourrais me casser un orteil là ?! T'es con putain ! » Tu craches avec haine, surtout mené par la douleur qui ne semblait pas vouloir diminuer. Tu boitilles vers le canapé, ignorant pour l'instant son idée pour te foutre la honte, sortant ton pied de ton chausson pour regarder l'état de tes orteils. Tu pouvais toujours les bouger alors c'était pas cassé mais... Ils allaient probablement gonfler dans les prochains jours. « Et moi j'te rends beau, pas handicapé ! » Que tu lâches, toujours avec froideur et un peu de colère. Tu te rends même pas compte que tu lui donnes la véritable raison de pourquoi tu as choisi cette couleur-là – de toute façon c'était pas dit qu'il capte. Tu reposes ton pied et lui jettes un regard blasé. « Tu m'saoules vraiment. T'as de la chance d'être mon mec. »


The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Jeu 10 Jan - 23:52
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.



T'es fier de toi. L'entendre crier de douleur et de gueuler après parce que la douleur est vive et directe. En plus, il dit n'importe quoi, comme toujours. Lila t'as déjà roulé sur le pied et t'en as pas fait toute une histoire comme la pleureuse qu'il est. « Et quand c'était ta sœur pour te défendre, ça posait pas de problème hein ! » Tu élèves la voix comme il le fait, pas de raison qu'il soit le seul à gueuler. De toute façon, les personnes qui travaillent pour toi t'entendent souvent avec ce ton, certains jours plus souvent qu'avec une voix normale.

Tu vas pas t'excuser, c'est certain. Déjà, quand tu sais pertinemment que tu as tort, tu ne le fais pas. Là, t'as raison. Même s'il dit que tu seras beau, c'est juste pour t'amadouer et te faire croire que le monde entier n'aura pas envie de se foutre de ta gueule. C'est pour ça qu'il le fait, sauf qu'il a pas les couilles de l'avouer. « Ton mec ? Mais parfois Lukas j'aurai envie de t'étrangler et de te voir souffrir si tu savais ! » L'idée te plait, tu l'images bien bien dans ton esprit et tu fais même le geste avec tes mains devant toi. Son cou entre tes doigts et sa tête qui devient toute violette, avec sa langue qui pend aussi tiens. Vraiment, t'aimerais parfois. Mais ça te radoucit aussi, parce que l'imaginer d'une telle couleur et aussi ridicule te faire d'abord rire intérieurement, pour ensuite te laisser pouffer quand tu remets tes mains sur tes accoudoirs. « Avoue, tu fais semblant d'avoir mal pour que j'vienne jouer les infirmiers... » T'es d'humeur un brin provocatrice de ce côté depuis quelques jours. T'es en manque surtout.


CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Ven 11 Jan - 0:17
Tu plisses un peu les yeux lorsqu'il te parle de Lila, tu ne sais absolument pas à quoi il fait référence mais tu tentes de ne rien laisser paraître. Une petite voix en toi te souffle quand même de te réjouir qu'il ait déjà eu à subir ce genre de douleur et que ta sœur avait bien fait, si bien que tu retiens un petit sourire satisfait, mais rien d'autre. Tu t'occupes plutôt de ton pied, regarder si tu n'avais rien de casser. Il faudrait probablement que tu mettes un peu de glace dessus pour l'empêcher de trop gonfler, mais tu ne voulais pas bouger maintenant et hors de question que tu demandes à ton autre con de petit ami. D'ailleurs celui-ci exprime clairement ses envies de meurtre à ton encontre et tu ne pouvais que te dire que tu aurais envie de lui faire la même chose, parfois ; mais encore une fois tu te tais et te contentes de lui jeter un regard légèrement lassé. Tu remets ton pied dans ton chausson en soupirant, passant une main entre tes longues mèches pour les remettre un peu en ordre. Et là, il te parle d'une histoire d'infirmier que tu ne comprends pas, et tu lui jettes un drôle de regard en guise de réponse. « Pourquoi je voudrais que tu sois mon infirmier alors que c'est toi qui m'a fait mal ? Surtout que tu viens de me dire que tu voulais m'étrangler ! » Non, vraiment, aucune chance pour que tu ai envie de lui laisser ce rôle-là. Et puis tu captes enfin son ton légèrement provocateur, avec ce regard si particulier qu'il avait parfois, et... Tu comprends. « Attends, t'essaies de m'exciter là ? Tu crois vraiment que je vais être turn on par ton envie de me tuer ? » Tu écarquilles un peu les yeux et te redresses en le pointant du doigt. « Han ! Je le savais que tu cachais un truc pas net ! T'es nécrophile c'est ça ? » C'est à ton tour de pouffer de rire sous ta connerie. Il t'avait tendu une perche et il était hors de question que tu la laisses s'échapper, tu allais le faire chier – tu adorais ça. Tu te marres encore un peu puis te remets debout et boitilles jusqu'à la salle de bain. « Allez viens on te rince. »


The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Ven 11 Jan - 0:39
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.


Vraiment le pire des cons. Tu essaies de lui montrer que t'as envie de lui et non, il te dit qu'il ne veut pas que tu lui soigne son sale pied moche et puant. Tu fronces les sourcils et lui lève ton majeur. Vraiment. Quand lui aura envie de tes câlins et de tes bisous tout doux, comme il adore, tu lui mettras ton pareil doigt bien profond dans son cul. « Ouais j'essaie putain ! Mais Monsieur s'en fout, Monsieur doit s'astiquer en pensant à d'autres alors il en a rien à foutre ! » Tu détestes quand ça ne prend pas. Forcément, ça atteint ta fierté directement. Alors t'es jaloux. T'es jaloux parce que ça veut dire que tu lui plais pas assez, que ce Lukas là t'apprécie pas assez pour ne pas voir le fauteuil et passer outre. Vraiment, ça te prend directement les tripes de l'entendre te repousser de la sorte.

T'as pas envie d'en rire alors. Lui si. Du coup tu rages à l'intérieur. T'es pas nécrophile, tu désires juste ton mec qui ne te désire pas en retour, génial. De quoi te foutre de mauvaise humeur pour la soirée. T'as même plus envie de plaisanter sur tes cheveux qui vont devenir roses. « On fait ça vite comme ça j'peux reprendre contacte avec Jared. Tu dois pas t'en souvenir, tant mieux. » T'es vraiment piqué à vif.


CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Contenu sponsorisé
Benedict || I see your true colors.
Page 3 sur 11
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Lower Manhattan
-
Sauter vers: