Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Benedict || I see your true colors.  - Page 4 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

Benedict || I see your true colors.

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Lower Manhattan
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Ven 11 Jan - 0:58
Ah. Visiblement, tu avais piqué directement dans sa fierté de mâle alpha. En même temps quelle idée de te faire du rentre-dedans alors que deux secondes plus tôt, il t'avouait qu'il avait envie de t'étrangler et de te faire souffrir. Ca ne donnait pas vraiment envie, faut pas se mentir. Et puis... Tu attendais le rose un peu trop impatiemment, tu avais envie de faire l'amour avec lui quand ses cheveux arboreront enfin cette couleur que tu attendais depuis plusieurs semaines maintenant. Mais ça il ne le sait pas. Il ne t'avais même pas demandé pourquoi tu avais choisi rose en particulier d'ailleurs, non plus. Pas sûr que tu aurais répondu la vérité, mais ça ne lui aurait rien coûté d'essayer... Mais de toute façon, il était trop aveuglé par le fait que c'était roooose et pour les fiiiilles, que tu voulais l'humilier pour entendre le fait que ça lui irait foutrement bien et que ça t'exciterait d'autant plus. Tu te figes dans la salle de bain et te retournes vers lui, sourcils froncés, un étrange sentiment grondant dans ton estomac – rien à voir avec les papillons. C'était quelque chose de foutrement plus douloureux. « Je me souviens pas mais... J'aime pas quand tu dis ce prénom... » Tu décris surtout ce que tu ressens, parce que tu ne comprends pas bien. T'aimais pas ce type ? Peut-être... Que c'était son ex ? Ou quelqu'un qui lui tournait autour ? Tu inspires, expires et finis par secouer la tête. Tu attrapes le jet d'eau, le met à bonne température et pendant que tu le rinces, tu déclares, l'air de rien : « T'es tellement obnubilé par ton impression d'avoir la honte avec ces cheveux roses que tu m'as même pas demandé pourquoi j'ai choisi cette couleur en particulier. » L'eau est rose fuchsia dans la baignoire mais c'est normal. Tu continues de rincer, attendant qu'elle devienne un peu plus claire. « J'ai bandé en t'imaginant avec. » Tu lâches toujours avec un air détaché, braquant cependant tes pupilles dans les siennes en éteignant l'eau. Tu les essores un peu, attrapes une serviette et les frottes énergiquement, l'empêchant de te répondre tout de suite.


The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Ven 11 Jan - 1:30
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.


L'ambiance a changé en quelques secondes. Juste parce que t'es bouffé par la jalousie et que t'as l'impression de pas suffire. L'autre Lukas a du ramer pour arriver à te donner confiance sur ce sujet. Lui, t'as l'impression que c'est comme au début, qu'il n'arrive pas à voir la personne mais juste l'handicapé qui ne suffit pas. Tu rumines toutes ces idées alors qu'il te rince les cheveux. Et alors que la vision du rose pétant aurait du te faire hurler, tu ne dis rien. Tu songes juste au fait qu'il n'a pas envie de toi, parce qu'il n'a pas fait tout le chemin de l'autre Lukas. Un vrai coup porté à ta fierté et tu ne sais pas si tu vas être capable de le taire.

En plus, il a le toupet de tenter de te faire croire le contraire pour se rattraper. Vraiment. C'est encore pire s'il parle de bander juste par pitié. Surtout pour du rose dans les cheveux. Tu ouvres grand la bouche mais t'as pas le temps de rétorquer que ta tête se trouver sous une serviette pour essuyer rapidement tes cheveux. Tu râles et tu le repousses, t'as pas envie de te voir, t'as pas envie qu'il se marre et t'as plus envie de sortir ce soir. Avec un con qui fait semblant et qui ne te désire pas. « Bon cool, on attend Bénédicte alors. » Tu rejettes la serviette au loin, avec ton ton sec, froid et vexé. Tu t'en vas sans même te regarder avec les cheveux encore un peu mouillés et complètement décoiffé. T'es revenu dans le salon et tu boudes sur ton siège. Vous ne savez pas communiquer, vraiment pas.


CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Ven 11 Jan - 1:40
Ça ne suffit pas visiblement. Ou alors il te croit pas. C'était pour ça que tu n'avais rien voulu dire - parce que cela te paraissait évident qu'il n'allait pas y croire une seule seconde. Soit il aurait été vexé, soit il se serait foutu de ta gueule. En plus toi tu l'avoues au pire moment... Vraiment, vous étiez épuisants, aussi bien lui que toi. Tu te retrouves comme un con dans la salle de bain, une serviette à terre et une brosse en main que tu avais attrapé avant qu'il ne s'en aille. « Mais... Benedicteuh! » Tu protestes, prends quand même le temps de ramasser la serviette et le suis à travers l'appartement. Hors de question que ça se conclue encore une fois comme ça! Tu ne lâcherai pas le morceau. « Deux secondes avant tu disais que tu voulais m'étrangler, excuse-moi de pas avoir suivi le changement d'ambiance! Pourquoi tu m'en veux autant? » Tu ne comprenais pas, tout simplement parce que tu avais oublié qu'il pouvait avoir un gros manque de confiance en lui à ce niveau. Mais tu restais le même à l'intérieur et ça t'inquiétait, de le voir aussi froid et distant d'un seul coup. « L'autre jour aussi je t'ai fais du rentre dedans et deux secondes plus tard on se disputait... Jte l'ai pas reproché! Alors il se passe quoi? » Tu te plantes devant lui dans une moue désolée, ta brosse et ta serviette toujours en main. Tu voulais vraiment savoir et tu étais prêt à t'excuser. Ton regard lui se perd un peu sur ses cheveux roses en bataille et tu déglutis. Comme tu pouvais t'en donner, il était vraiment... Très beau.



The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Ven 11 Jan - 2:03
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.


Tu vas surement faire la gueule toute la soirée et ne pas profiter. Parce que tu vas ruminer, avec la petite et la nounou pas trop loin de vous, tu pourras pas t'emporter et gueuler. Avec le monde non plus. T'as même envie d'attendre leur arrivée, de dire à Bénédicte où ils vont aller pour qu'elle ne pense plus qu'à la fête foraine et finalement leur dire que tu n'allais pas les suivre. Comme ça, Lukas serait obligé d'aller avec elles et toi tu pourrais le maudire toute la soirée, seul dans ton lit ou sur ton canapé. Tout ça parce que tu n'aimes pas discuter et que tu préfères tout gâcher plutôt que de t'expliquer. « Me parle pas. » Ton toujours aussi froid et sec. T'as pas envie de l'entendre faire ses discours de merde, tout ça pour qu'il commence à déblatérer le fait qu'il soit tellement mieux que toi sur tous les points. Il avait cette manie là ouais. Et de toute façon, tu ne pouvais penser qu'à ses points négatifs pour le moment. Il tente de te parler pourtant. Avec son air rempli de compassion quand le tien se veut dur. Tu le regardes et tu l'écoutes mais c'est comme tu l'as imaginé. Lui est mieux, toujours mieux. « T'en as pas marre de te trouver génial ? » Tes mains sur tes mains courantes pour reculer et t'en aller de lui, pouvoir lui faire dos en réalité, ce que tu fais tout de suite. « Tu l'as pas fait. T'as juste fait genre pour faire ta bonne action de merde de la semaine et te dire ça va j'ai fait semblant de le désirer, je suis tranquille pour la semaine. T'as mis longtemps à me désirer avant de perdre la mémoire et t'es revenu au point de départ. L'autre aussi faisait semblant au début. Ça m'emmerde. » C'est ta version ça. Mais il n'y a plus que la tienne maintenant. Au moins, t'as parlé.

CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Ven 11 Jan - 2:20
Non vraiment, tu avais beau cherché, tu ne voyais pas ce que tu avais pu faire de mal. Il faut dire que tu n'avais plus toutes les clés en main désormais pour comprendre ce qui le dérangeait - elles étaient toutes enfouies dans ta mémoire et tu étais pour le moment incapable de les retrouver. Alors tu dois te démerder avec ce qui te reste, et autant dire qu'il ne te facilite pas la tâche. Tu ne cilles pas à son ton froid et restes stoïque face à lui, jusqu'à ce qu'il finisse par te tourner le dos et poser des mots sur ce qui tourne dans sa tête. Sauf que ça ne te plaît pas du tout. Tu écarquilles un peu les yeux et serres les poings, tes ongles s'enfonçant dans ta peau. « Tu te fous de ma gueule là j'espère? Et regarde moi quand on se parle! » Tu fous un coup de pied dans sa roue et le contournes à nouveau pour lui faire face.

Tu pourrais attraper les poignées de son fauteuil et le tourner vers toi mais tu sais à quel point c'est réducteur pour les handicapés, d'être réduit à ça et de ne pas avoir la possibilité de faire les gestes qu'ils veulent, même te tourner le dos. Alors tu l'empêches de le faire, mais comme tu empêcherais n'importe quel valide de te fuir. « J'sais pas si celui avec sa mémoire le sait et si oui comment il a réagit mais j'm'en fous. C'est quoi ça? Tu m'inventes une vie maintenant? Tu prétends mieux savoir que moi de quoi et de qui j'ai envie? » Ouais, t'es en colère. T'es en colère qu'il se donne le droit de tout diriger, même tes propres désirs, tes propres fantasmes. « Là c'est moi qui ait envie de t'étrangler! Mais bordel tu te prends pour qui, mon moi intérieur? Tu vas vouloir contrôler quoi chez moi après? Va te faire foutre putain! J'bande pour toi depuis le premier jour et c'est pas parce que TOI t'as décidé que c'est pas possible que je vais arrêter de le faire! Non mais on est où là! » Tu commences à faire des allers-retours en face de lui avec de grands gestes, totalement colérique et toujours, au fond, rongé par l'inquiétude de l'entendre tenir de tels propos. Tu ne comprenais rien à rien et ça t'angoissait.



The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Ven 11 Jan - 3:21
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.



Non, tu ne veux pas le regarder parce que c'est le moyen que tu as trouvé pour moins t'énerver contre lui. Alors c'est chiant, t'aimes pas ça non plus parce que tu préfères affronter le regard de l'autre lors de tes colères et montrer à quel point tu savais ne pas faiblir... Mais avec Lukas, tu fais des efforts, encore et toujours. C'est juste pour lui que tu t'adaptes, même s'il ne s'en rend pas compte.

Et forcément, il vient contredire ton orgueil blessé. Lui assure qu'il te désire, qu'il te désire depuis le début même. Mais toi t'as pas envie de le croire, comme avant et tout le chemin que vous avez fait pour que tu le laisses te toucher à nouveau.  « Arrête de bouger de partout, tu me files la gerbe ! » Tu préfères l'engueuler sur autre chose, parce que c'est plus simple que de parler du vrai problème. Ton manque de confiance en toi, cette assurance en ta capacité à plaire qui a été ébranlée à nouveau quand il t'a oublié après son accident. C'est là depuis que tu l'as revu à l’hôpital et c'est juste que c'est la première fois que ça a pu ressortir réellement. « J'en ai rien à foutre de te contrôler putain ! J'vois juste que t'as cherché n'importe quelle excuse pour pas te sentir concerné par le fait que j'ai essayé de te chauffer ! Merde ! T'as l'habitude que je passe de tout à rien comme ça ! Prends le pas en excuse et assume ! » Sur ce point, il ne pouvait pas dire le contraire, c'est une de tes spécialités, de passer de chaud à froid en quelques secondes à peine ou de changer un sujet parce que l'ancien t'ennuie ou t'emmerde. Du coup il aurait du faire comme quand tu agis de la sorte et lui aussi changer d'ambiance dans sa tête. « Vas y alors, fous toi la bite à l'air et montre moi que j'te fous quelque chose ! »


CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Ven 11 Jan - 22:39
Au début, c'est violent. Rempli de cette colère qui semble sied si bien à votre couple. C'est à celui qui cède le premier, qui montre le plus à l'autre à quel point il a tort. Et puis... Ca se transforme en autre chose de bien plus passionnel, de bien plus désireux aussi, même si vous restez plutôt sauvages dans vos gestes, vous aimez ça. Vous avez migré dans la chambre entre temps et l'orgasme qui vous transperce vous laisse pantelants plusieurs longues minutes, en plein milieu de la pièce, toi à genoux la tête sur l'une de ses jambes. Tu fermes les yeux sous ses doigts rejoignent tes cheveux et les remettent en arrière dans une tendre caresse qui te tire un sourire purement heureux et satisfait. Tu ne réagis même pas à son ta gueule, préférant rester là à profiter de son odeur, de sa présence, de son toucher et du nuage post-orgasmique tout autour de vous. Mais au bout de quelques minutes tes genoux commencent sérieusement à te faire souffrir sur le sol dur alors tu n'as d'autres choix que de te relever. Tu te souviens de vos vêtements toujours éparpillés dans la maison et tu n'avais aucune envie que Bénédicte ou la nourrice tombent sur ça alors tu sors rapidement de la chambre pour aller les chercher et les ramener. Tu tombes alors sur le ventre dans le lit, tendant un bras vers lui, doucement. « Câlin ? » Que tu demandes du bout des lèvres, l'invitant par ce simple mot à te rejoindre. Tu commences pleinement à te rendre compte que vous aviez fait votre première fois, en quelque sorte, et t'as le cœur qui commence à battre drôlement fort quand tu poses ton regard sur lui. « T'es beau. » Que tu murmures en le fixant. Surtout avec ce rose dans ses cheveux – putain, il était même encore plus rayonnant que dans ton imagination.


The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Ven 11 Jan - 23:19
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.



T'es à bout de souffle encore quand tu restes dans ton fauteuil, juste avec Lukas contre toi. Le contre-coup apporte la froideur de l'air et les quelques frissons sur ta peau qui vont avec, cette dernière devenue encore plus sensible à cause de ton petit ami et tout ce qu'il a su te donner. Tu observes son petit manège quand il se rend compte que la plupart de ses vêtements sont de l'autre côté. Même si la petite ne comprendra pas, la nounou, elle, ne sera pas dupe. Toi, tu peux alors te remettre sur ton fauteuil et te pencher pour récupérer ta chemise et la remettre doucement, le temps pour que ton mec revienne. Mais il va plutôt s'affaler sur le lit et tend les bras vers toi pour que tu viennes. Pour le moment tu restes à ta place. « Alors les vêtements à terre c'est non mais qu'on te trouve à poil ça va c'est correct pour toi ? » Tu te moques de lui, un peu, et tu avances pour le rejoindre en grimpant à ses côtés, pour te laisser aller contre son torse encore nu et profiter de son odeur qui se mêle légèrement à sa sueur. « On a encore pas mal de temps en fait... La nounou fait toujours un détour par le parc où y'a les perroquets à nourrir parce que Bénédicte les adore. J'veux bien me reposer avant ce soir, j'sens que tu vas me fatiguer. » Et t'es bien là. Mais c'est mieux de dire que c'est parce que t'as besoin de te reposer.


CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas Cutler
général
J'ai posté : 1061 messages et j'ai : 4 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Harry Styles et pour finir je crédite : Dinosaure

Sam 12 Jan - 0:04
tu as un petit froncement de sourcils d'incompréhension à ses mots, parce que tu ne voyais pas vraiment où il venait en venir. « Bah... Elles rentrent pas ici en général, si ? » Même la petite avait tendance à sentir qu'elle ne devait pas aller dans votre chambre, comme si elle avait compris le mot « intimité ». Dès que vous en sortez par contre, elle ne vous lâche plus d'une semelle, mais c'était normal à son âge. Ben te rejoint sur le lit, grimpant habilement le matelas avant de venir se blottir contre toi comme il en avait prit l'habitude. Ton bras entoure à nouveau ses épaules, dans une position qui te paraissait désormais naturelle, et tu penches légèrement la tête pour l'observer. Ses cheveux étaient encore plus en bataille qu'avant, mais le rose qu'ils arboraient te mettait dans une joie presque inexpliquable ; bordel qu'il était beau ! « Ben voyons... Dors bien » Que tu souffles, légèrement amusé par ses fausses excuses. Toi, le fatiguer ? C'était lui qui allait être épuisant oui, tu le voyais déjà râler sur chaque stand ! Mais vous alliez passer un bon moment, c'était certain. Tu le papouilles doucement, l'observant s'endormir, les papillons dans ton ventre semblant être encore plus nombreux que la veille.

Tu somnoles aussi un peu, jusqu'à entendre les deux autres rentrer. Tu rouvres les yeux pour découvrir ton copain encore profondément endormi. Tu souris tendrement, embrasses son front, puis sa tempe, puis son nez, et enfin ses lèvres, avant d'essayer de te détacher le plus doucement possible de lui pour t'habiller. Il avait encore un peu de temps devant lui, celui du goûter et d'un petit moment de pause pour la petite à la maison, alors tu préfères le laisser dormir. Une fois tes vêtements enfilés, tu sors de la chambre et est accueillie par votre petite furie, à laquelle tu demandes de ne pas faire trop de bruit en posant ton doigt sur ta bouche. « Benedict dort. » Tu la raccompagnes jusqu'à la cuisine, lui apprenant alors la bonne nouvelle de la fête foraine, tout en demandant à la nourrice de bien vouloir vous accompagner pour la soirée. Elle accepte bien évidemment et la petite se fait trépignante d'impatience. « Mais tu as le temps encore de prendre ton goûter et de jouer d'accord ? Benedict doit se reposer encore un peu avant qu'on parte. » Elle hoche vivement la tête et s'installe donc à table. C'est toi qui sers le goûter cette fois, notamment parce que ton ventre aussi manifestait une envie de gâteaux.


The weight of your love
I don’t know when I started loving you, now it’s all that I can I do.  ▬ Heaven is a place I know when I’m with you.
Voir le profil de l'utilisateur
Benedict Rosenbach
général
J'ai posté : 1039 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Louis Tomlinson et pour finir je crédite : hedgekey

Sam 12 Jan - 0:52
BENEDICT
&
LUKAS
I see your true colors.



Tu te laisses porter par ta fatigue. C'est assez rapide en fait, comme à chaque fois que tu fais un effort un peu plus important que les autres. Tu soupires contre ton Lukas, lui laissant quelques baisers du bout des lèvres sur sa peau douce et sensible avant de plonger dans tes songes pour une heure ou deux. C'est ton corps qui choisira le temps, dont tu auras perdu le fil au pays des rêves. Tu ne sens pas Lukas se lever et tu restes à dormir quand à côté, la surprise de la soirée est déjà révélée.

Tu te réveilles un peu après qu'ils aient fini de gouter de l'autre côté de l'appartement. Un peu groggy et la bouche un peu pâteuse. Tu l'ouvres et la ferme en faisant claquer ta langue sur ton palais, une grimace sur ton visage qui s'éveille parce que la sensation n'est jamais agréable. Tu te touches la tête, t'as l'impression d'avoir mal au crâne mais c'est surtout le réveil qui te le fait croire et tu te connais assez pour savoir que la sensation va s'en aller quand tu seras bien plus alerte.

Tu vas donc les rejoindre, t'es passé par la salle de bain pour te coiffer et aussi pour te mettre un bonnet trouvé dans ta penderie. Génial, t'as l'air con avec mais comme ça Bénédicte n'allait pas poser milles questions sur tes cheveux roses. Quand la petite te voit, elle arrête ce qu'elle est en train de faire et vient te voir pour te serrer dans ses bras en te remerciant pour ce soir. Toi, t'as un regard pour Lukas et tu souffles. « Forcément, Lukas t'as tout dit ! » Il ne pouvait pas tenir sa langue. « T'es prête alors ? T'as vu, j'ai même déjà mis un bonnet parce qu'il va faire froid dehors ! » Petit sourire narquois pour ton mec.


CODAGE PAR AMIANTE


J'explose mes phalanges
sur ta gueule d'ange.
•••
Contenu sponsorisé
Benedict || I see your true colors.
Page 4 sur 11
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Lower Manhattan
-
Sauter vers: