Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ We're still family [Faith & Holly] 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

We're still family [Faith & Holly]

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn
Voir le profil de l'utilisateur
Holly C. O'Meara
général
J'ai posté : 386 messages et j'ai : 10 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Phoebe Tonkin et pour finir je crédite : neon cathedral. + ANESIDORA

Jeu 24 Jan - 21:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We’re still family

Il est presque quatorze heures trente lorsque tu sors de ton lit, et un grand bâillement t’échappe. Liam n’est pas avec toi cette semaine, ce qui signifie que tu travailles de nuit dans les cuisines du grand hôtel Waldorf Astoria. C’est un rythme fatiguant Holly, tu ne le nies pas, mais pour le moment c’est le meilleur rythme que tu aies pu trouver. Tu gagnes plus d’argent lorsque tu travailles de nuit et ainsi, les semaines où Liam est avec toi, tu t’arranges pour que ton emploi du temps s’aligne parfaitement avec celui de l’école. Ca ne s’est pas fait sans négociations, mais par chance, c’est un art que tu as appris très jeune grâce à ta famille. Travailler avec des horaires nocturnes, ça t’aide peut-être aussi à ne pas trop penser à ton enfant, tu te fais peu à peu au manque que tu ressens toujours aussi violemment les semaines où il n’est pas avec toi, simplement parce que tu es trop fatiguée pour y penser. C’est mieux ainsi, tu as confiance en son père, tu sais que Liam est heureux les semaines où il est avec lui alors tu ne dis rien, tu laisses faire. Ca aide également que les rapports entre toi et Cameron se soient améliorés, tout le monde se sent plus détendu dans cet arrangement qui s’est imposé à vous. Il te reste plusieurs heures avant le commencement de ton service, bien que tu ne sais pas encore exactement comment tu vas les occuper. Sans doute un peu de rangement ici et là, pour que l’appartement soit accueillants lorsque Liam rentrera demain. Après une douche rapide, tu t’habilles, cherchant le confort plus que l’élégance tant que tu es chez toi. Tu devrais de toute façon te changer en arrivant sur ton lieu de travail Holly, alors que ce tu portes pour aller jusque là-bas importe peu. Un balai à la main, tu t’apprête à entrer dans la chambre de ton fils, lorsque des coups résonnent sur la porte. Depuis cette soirée où Ivar est entré chez toi pour te révéler son identité, tu es toujours nerveuse lorsque quelqu’un se présente chez toi, mais ce n’est pas une raison pour renier la politesse et ne pas répondre. Lorsque tu découvres la personne qui se tient de l’autre côté de la porte, un sourire se pose sur ton visage. « Faith, salut ! Comment tu vas ? » Tu ne t’attendais pas à voir ici la tante de ton fils Holly, mais c’est toujours une bonne surprise de voir la jeune femme. Lorsque tu es partie de chez Cameron et que les choses ont été tendues entre vous, tu t’es un peu demander comment tu devrais t’adresser à Faith, mais finalement elle a pris une position assez neutre dans cette histoire, lorsque vous en parliez en tout cas. « Entre, je t’en prie. Qu’est ce que je peux faire pour toi ? » Elle doit avoir conscience que Liam n’est pas là. Vu l’heure, il est à l’école et de toute façon, ce n’est pas toi qui avait sa garde cette semaine. Ca te fait plaisir qu’elle pense tout de même à te rendre visite, surtout que tu sais que si elle voulait voir son neveu, elle pourrait sans doute le faire autant qu’elle le souhaite lorsqu’il est chez son frère.

EXORDIUM.


† Please have mercy on me, take it easy on my heart. Even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. Would you please have mercy, mercy on my heart ?
Voir le profil de l'utilisateur
Faith A. Stevens
général
J'ai posté : 1078 messages et j'ai : 144 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Alexandra Daddario et pour finir je crédite : YUMITA (Avatar) - Endlesslove (Signature)

Dim 17 Fév - 16:11
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Holly & Faith

We’re still family


Every family has a story to tell.

Il t’a fallu réfléchir avant de te décider à sortir de chez toi. Depuis quelques temps déjà, tu essayes de limiter tes déplacements dans le simple but de ne pas prendre froid, ce n’est pas le moment il faut dire. La date fatidique approche à grands pas, trop rapidement sans doutes pour que tu ne paniques pas mais malheureusement, tu n’es pas encore douée de magie afin d’arrêter le temps, de le remonter pour revenir en arrière, probablement à cette époque où tu étais encore une étudiante innocente qui essaye de concilier sa vie privée avec sa vie étudiante sans pour autant être débordée. Mais tu n’es plus cette personne désormais. Il est vrai que bien souvent encore, tu as la tête dans les étoiles, tu rêves d’un monde meilleur et de tout ce que tu ne pourras probablement jamais avoir. Mais tu as quand même su grandir suffisamment pour être totalement indépendant, pour savoir vivre seule dans un appartement bien que les trois quarts du temps, tu sois chez Cameron. Il est ton frère aîné mais pas de ceux avec qui les prise de tête son constante, c’est plutôt le contraire. Avec Cameron, c’est fusionnel, tu es sa petite soeur et il n’a pas honte de le dire. Certes, tu es relativement casse pieds quand il le faut mais c’est ton rôle, c’est ce que tu dois faire en tant que plus jeune d’une fratrie de trois enfants, seule fille de surcroît. Tu n’iras pas jusqu’à dire que tu acceptes tout ce que fait ton frère mais tu l’aimes, il compte bien trop pour toi pour que tu te permettes de tout foutre en l’air mais si tu as quelque chose à dire, jamais tu ne te gêneras pour le faire. C’est le sourire aux lèvres que tu te rends chez ta belle-soeur. Ou chez celle qui aurait pu l’être en tout cas. Tu n’as jamais pris position dans son histoire avec ton frère, préférant jouer la carte de la neutralité. Tu parlais avec les deux, tu les écoutais et tu conseillais sans pour autant ne jamais te mettre plutôt d’un côté que de l’autre. Tu n’as jamais eu ce droit et ce n’est pas aujourd’hui que ça va commencer. Tu le connais par coeur le chemin jusque chez Holly, si bien que tu pourrais sans mal le faire les yeux fermés. L’immeuble s’ouvre quand tu arrive, tu en profite en remerciant cette jeune femme qui sort au même moment. Tu cherches à paraître naturelle pour ne pas qu’on pense de toi que tu veux du mal à quelqu’un vivant ici. On ne sait jamais ce qui peut se passer dans l’esprit des gens. Tu franchis la distance qui te sépare de la bonne porte et rapidement, quelques coups sont portés. Tu souris, tu sais bien faire ça pour arriver depuis que tu es gamine à paraître joyeuse et de bonne humeur même quand ça ne va pas forcément bien. Tu es heureuse de la voir apparaître derrière la porte. C’est vrai que c’est la journée, que tu n’as pas prévenu que tu passerais alors rien ne laissait prédire qu’elle serait bel et bien chez elle. Un coup de chance probablement, tu es plutôt contente de ça en tout cas. Bonjour Holly. Je peux entrer un moment ? Tu préfères juste être au chaud avant de répondre à ses questions, avant de pouvoir discuter en toutes sincérité avec la jeune femme que tu n’as pas vu depuis longtemps. Je vais bien, un peu débordée ces temps-ci mais je devrais survivre. Ca ira mieux fin février je suppose. Vu comme ça, c’est encore loin c’est vrai mais tu sais que ça pourra vite être là vue les journée plutôt riche que tu as. Elle te laisse finalement entrer et tu ne quittes pas ce sourire que tu as adopté, bien trop contente d’être ici aujourd’hui. Ca faisait longtemps que nous ne nous étions pas vu. J’avais une journée de repos aujourd’hui alors j’en ai profité. Je ne te dérange pas au moins ? Tu réalises maintenant que si elle était bien chez elle, peut-être qu’elle avait mieux à faire que de te voir, qu’elle était déjà occupée et auquel cas, tu espères qu’elle te le dira.

Codage par Magma.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Holly C. O'Meara
général
J'ai posté : 386 messages et j'ai : 10 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Phoebe Tonkin et pour finir je crédite : neon cathedral. + ANESIDORA

Sam 2 Mar - 11:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We’re still family

Avoir une vie sociale est une chose extrêmement importante, personne ne supporte de rester totalement seul tout le temps. Toi, tu n’as jamais eu de mal pour te faire des amis Holly, ton amour de l’aventure et de la fête t’a toujours aidé à te sociabiliser. Depuis quelques années cependant, tu as bien changé de ce côté là. Devenir mère a complètement changé tes priorités, et déménager d’un continent à l’autre t’a fait perdre tes cercles d’amis et de connaissances. Pour améliorer la chose, tu as un rythme totalement décalé puisque une semaine sur deux, tu travailles de nuit. Cette situation pourrait te peser énormément, et il faut avouer que c’est le cas certains jours, mais avec cette paranoïa qui t’habite depuis un certain temps, tu apprécies n’avoir qu’un nombre restreint de connaissances. S’il t’on t’avait dit il y a dix ans que tu deviendrais ce genre de femmes dont la vie entière tourne autour de sa progéniture, tu n’y aurais absolument pas cru, mais c’est bien ce que tu es aujourd’hui et finalement tu ne changerais ça pour rien au monde. Liam est le centre de ta vie, celui pour qui tu fais tout ce que tu entreprends, et tu ne vois pas cela s’arrêter un jour. Il faut donc avouer que les semaines où il n’est pas avec toi, tu tournes parfois un peu en rond, malgré ton rythme étrange qui te fait travailler entre vingt-trois heures et sept heures du matin. Aujourd’hui cependant, tu n’as réellement le temps de te demander ce que tu vas faire de ton après-midi, puisque des coups se font entendre sur ta porte. Tu ne sais pas de qui il s’agit, tu n’attends personne et savoir que quelqu’un cherche à te voir te fait légèrement paniquer. Pourtant tu vas jusqu'à la porte, et sans rien laisser paraître de tes questionnements, tu ouvres, pour trouver une jeune femme qui n’a absolument rien d’effrayant. Un grand sourire se pose sur tes lèvres lorsque tu accueilles Faith et tu ne mets pas longtemps à l’inviter à entrer. « Je ne doute pas que tu vas survivre, tant que tu trouves des occasions pour te reposer et souffler un peu. » Tu crois en elle, en son ambition, en son potentiel, mais il ne faut pas qu’elle se laisse aveugler par le travail. Tu sais que c’est important de faire quelque chose qu’on aime, toi-même tu es entré dans la restauration par passion pour la cuisine, mais il faut aussi se laisser le temps de vivre à côté. Le gène du travail acharné a pourtant tendance à traîner dans la famille Stevens, et il semble que Faith n’ait pas forcément un très bon exemple chez son grand frère lorsqu’il s’agit de repos. Pourtant comme elle te le dit, aujourd’hui elle ne travaille pas et ça te fait plaisir qu’elle soit venue ici sur ces rares moments de liberté. « Non, tu ne me dérange pas du tout, au contraire ! Je n’ai pas Liam cette semaine, donc je travaille de nuit. Tu as toute mon attention, jusqu’à vingt-heures trente environ, ensuite je me mettrai en route. » Tu ris légèrement, de bonne humeur face à Faith. Ca fait un an que vous vous connaissez maintenant, et tu vois parfaitement bien pourquoi Cameron parle aussi souvent d’elle. Elle est sans doute la petite soeur que tout le monde rêverait d’avoir et même si tu gardes en tête qu’elle est plus proche du père de ton fils que de toi, tu es heureuse de l’avoir dans ta vie. Heureuse également que ton fils ait une tante comme elle. « C’est chouette que tu aies une journée de libre, et je suis contente que tu aies pensé à moi. » Lorsque vous vous êtes rencontrés, Faith était encore étudiante. Elle ne l’est plus à présent, elle est officiellement entrée dans le monde du travail, et il faut dire que c’est un monde auquel tu ne connais rien du tout Holly. Tout ce que tu sais, c’est qu’il faut apparemment travailler énormément pour être la vedette d’une pièce sur Broadway et Faith en est le parfait exemple. De loin, tu as bien suivi que son emploi du temps devenait de plus en plus chargé au fil des mois, et tu devines que ça ne doit pas être un rythme toujours facile à tenir. Tu es admirative en vérité, tu sais que tu ne serais pas capable de faire la même chose. « Tu veux boire ou manger quelque chose ? » Dans ce tout petit appartement, elle peut bien faire comme chez elle, mais en tant qu’hôte, tu préfères tout de même demander, pour la mettre à l’aise. Il ne faut pas longtemps pour que tu la débarrasses de son manteau et que tu l’installes dans la salon, qui est aussi ta chambre accessoirement, mais heureusement tu as eu la décence d’esprit de replier le lit en canapé peu après t’être levée. Certains trouveraient ça sans doute idiot d’avoir laissé la seule vraie chambre à ton fils alors qu’il ne peut l’occuper qu’une semaine sur deux, mais pour toi c’était tout à fait logique. Tu veux qu’il ait son espace, qu’il puisse en faire comme il l’entend et, naïvement, tu pensais peut-être que les jouets resteraient dans une seule pièce au lieu de s’étaler dans toute l’appartement. « Le rythme des répétitions est toujours aussi prenant ? » Dans ta vie, il n’y a pas grandes nouveautés, ou du moins pas des choses dont tu peux parler avec la jeune femme. Il est donc naturel pour toi de te concentrer sur elle, tant qu’elle est ici pour papoter.

EXORDIUM.


† Please have mercy on me, take it easy on my heart. Even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. Would you please have mercy, mercy on my heart ?
Voir le profil de l'utilisateur
Faith A. Stevens
général
J'ai posté : 1078 messages et j'ai : 144 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Alexandra Daddario et pour finir je crédite : YUMITA (Avatar) - Endlesslove (Signature)

Ven 29 Mar - 17:57
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Holly & Faith

We’re still family


Every family has a story to tell.

Tu ne connais pas Holly depuis très longtemps mais après t’être assurée qu’elle ne repartirait pas, qu’elle veillerait à ce que ton neveu continue de voir ton frère, tu n’avais plus aucune raison de douter de sa sincérité. Cameron a toujours été pour toi la personne la plus importante de ta vie et tu as beau prendre de l’âge, les choses ne changent pas. Holly est arrivé un peu comme un cheveu sur la soupe, l’air de rien, à bousculer la vie de ton grand frère, la tienne pas extension mais tu ne lui en veux pas pour le cadeau qu’elle vous a fait. C’est aussi pour ça que c’est vers elle que tu as choisis de te tourner aujourd’hui. Ta vie va plutôt bien pour le moment tu n’as pas besoin de te confier ou de vider ton sac mais juste d’avoir une conversation avec une personne que tu ne connais pas encore parfaitement bien. Elle te laisse entrer et tu souris en mettant un pied dans cet appartement si chaleureux. C’est vrai que tu n’as pas l’habitude de ces lieux mais ça pourrait vite devenir le cas si ton hôte se montre toujours aussi accueillante. Là, tu jettes un regard un peu partout alors que tu avoues que tu devrais survivre à cette vie que tu mènes. Ce n’est pas toujours évident, bien au contraire même et tu penses sérieusement qu’il va te falloir abandonner le mannequinat pour te concentrer entièrement sur ta vie d’actrice. Ca serait une honte de moins pour ta famille sans doutes, eux qui ont déjà tant à gérer paraît-il. Le vilain petit canard, voilà ce que tu es en réalité mais c’est comme tout, on finit par s’y faire. Tu jettes un regard à la jeune femme en lui expliquant pourquoi tu es ici, plus où moins en tout cas mais surtout en t’assurant que tu n’es pas en train de la déranger, auquel cas tu pourras toujours repasser plus tard, ce n’est pas un problème pour toi. Tu gardes toujours le sourire Faith, c’est comme ça que tu as toujours vécu en réalité,. Malgré les épreuves, tu gardes la tête haute, tu affrontes les difficultés pour essayer de ne jamais flancher. Oui, c’est aussi pour ça que je suis venue aujourd’hui, je savais que Liam était avec Cameron. Non pas que je ne veuille pas voir mon neveu, bien au contraire mais je me suis dis que nous pourrions ainsi être plus au calme et que nous pourrions discuter. Dis comme ça, tu laisses sous entendre que tu as des choses à lui confier, à lui révéler mais c’est loin d’être le cas. Ta vie est banale à souhait, même toi tu pourrais t’ennuyer si tu ne la vivais pas chaque jour, cherchant à la rendre un peu plus intéressante qu’elle ne l’est réellement. Oui, je me suis dis que ça faisait longtemps que nous ne nous étions pas vue et que c’était le moment ou jamais de changer les choses. Et aussi parce que tu apprécies la jeune femme, sincèrement. Elle est l’une des rares que tu n’accuses pas d’essayer de te voler ton frère alors oui, tu en profites, ça ne durera peut-être pas éternellement. Je veux bien du thé si tu as. j’ai encore de longues heures devant moi alors si ça pouvait me servir de carburant, je ne dis pas non. Il t’arrive de boire du café mais c’est bien loin d‘être ta boisson préféré en réalité. Après un dernier coup d’oeil sur la pièce, tu te décides enfin à retirer ton manteau pour le déposer sur le dossier d’une chaise. Toujours tiré à quatre épingle, ta tenue reflète parfaitement la femme que tu es devenue avec le temps. La célébrité n’est pas au rendez-vous et peut-être ne le sera-t-elle jamais et pourtant, tu veilles à faire attention à ton image, première règle dans ce métier que tu exerces. Encore plus prenant tu veux dire. Nous jouons bientôt alors je n’ai plus vraiment une seconde à moi. Ce n’est pas évident, c’est stressant pour une première fois mais je me dis que ça ira, si je n’étais pas faites pour ça, on m’aurait déjà mise à la porte. Tu ris de tes propos mais ils sont vrais. Durant toute ta scolarité, tu as douté de tes compétences, de savoir si oui ou non tu étais douée pour ça et si c’était réellement ta vocation. Aujourd’hui, tu n’as plus le droit de douter, tu ne peux pas alors que la première est dans une vingtaine de jours à peine. Et toi alors ce travail ? Pas trop compliqué de faire les nuits ? Tu supposes qu’elle a changé de travail en réalité. De nuit, il se peut qu’elle travaille dans tes établissements peu reluisant mais il suffit de la regarder pour savoir que non, c’est sans doutes différent. je peux t’aider avec quelque chose ? Tu n’aimes pas vraiment rester sans rien faire alors si tu pouvais l’aider, à préparer n’importe quoi, ça te conviendrait très bien.

Codage par Magma.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Holly C. O'Meara
général
J'ai posté : 386 messages et j'ai : 10 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Phoebe Tonkin et pour finir je crédite : neon cathedral. + ANESIDORA

Mar 7 Mai - 22:47

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We’re still family

Faith est une visite surprise à laquelle tu ne t’attendais pas, mais ça te fait réellement plaisir qu’elle prenne du temps pour venir jusque chez toi. Vous ne vous connaissez peut-être pas encore très bien, il faut dire que ça fait à peine un an que vous vous êtes rencontrées, mais tu apprécies énormément la neutralité qu’elle peut avoir. Elle est la petite soeur de Cameron et d’après ce que tu as toujours compris, ils sont très proches. C’est une relation que tu ne comprends pas réellement Holly, toi qui est fille unique et qui n’a qu’un seul enfant également. Tu ne connaîtra jamais cette complicité fraternelle, mais lorsque tu la vois à l’oeuvre entre les Stevens, elle te plaît bien. C’est un bon exemple pour Liam, ça tu en es persuadée. Et malgré cette proximité que la jeune actrice peut avoir avec son aîné, elle prend tout de même du temps pour toi, pour prendre de tes nouvelles et apprendre à te connaître. Il faut dire que les choses vont bien mieux entre Cameron et toi à présent. S’il y a eu une petite période de guerre froide entre vous, vous avez réussi à passer outre et poser des règles. Faith aurait pu décider de ne plus t’adresser la parole, ou seulement lorsqu’il le fallait absolument, mais elle est restée incroyablement gentille avec toi, une chose dont tu ne pourras jamais suffisamment la remercier. Alors évidemment, tu ne la laisses pas sur le pas de la porte, tu l’invites à entrer et à se débarrasser de ses affaires. Ca te fait sourire quand elle précise qu’elle n’est pas venue ici pour éviter de voir Liam. Tu imagines que ça n’a pas été facile de voir arriver un neveu du jour au lendemain, mais tu sais qu’aujourd’hui elle a tout à fait adopter ton fils dans sa vie. « Tu as eu raison. Liam a parfois tendance à voler la vedette… » Un rire s’échappe de ta bouche lorsque tu dis cela. L’amour que tu as pour ton fils est indéniable Holly, personne ne pourrait t’accuser de ne pas l’aimer assez. Mais Liam est comme tous les petits garçons de quatre ans, il est adorable et il passe son temps à bouger dans tous les sens, trouvant toujours une nouvelle activité à faire ou de nouvelles choses à raconter. Aujourd’hui au moins, vous pourrez être tranquille, et profiter de vous voir. Faith a raison, ça fait longtemps que vous n’avez pas passé un moment toutes les deux, et sans la présence de ton fils, vous allez sans doute pouvoir parler un peu plus librement, et de sujets un peu plus adultes. Tu lui proposes donc quelque chose à boire, puisqu’elle est venue jusqu’ici, autant s’installer confortablement. « Du thé, j’en ai. Je prépare ça tout de suite. » Les années que tu as passé en Grande-Bretagne sont toujours bien inscrites en toi Holly, et le thé est certainement une boisson dont tu ne pourrais pas te passer. Plus jeune, tu aurais peut-être dit que ta boisson numéro une était la bière, mais depuis que tu es maman, il faut dire que tes habitudes ont quelque peu changées. Tu te diriges vers la cuisine, remplissant la bouilloire d’eau avant de la mettre à chauffer. En attendant, tu sors également une petite assiette, dans laquelle tu disposes des petits biscuits que tu avais fait avec Liam le week-end dernier. Bon c’était surtout toi qui les avait fait, mais tout de même. Même si tu n’es plus en contact visuel avec Faith, tu fais tout de même en sorte que votre discussion continue et tu écoutes attentivement ce qu’elle te dit par rapport à son travail. Tu n’y connais absolument rien à ce monde là, mais puisqu’elle te passe de son stress, tu arrêtes ce que tu fais pour passer la tête par la porte de la cuisine. « Tu as raison. Tu ne serais pas là où tu en es aujourd’hui si tu n’en étais pas capable. C’est normal d’être stressée, tout le monde l’est avant de commencer un nouveau travail et c’est ce que tu es sur le point de faire en quelque sorte. Mais ça va bien se passer, j’en suis sûre. » Ce sont des mots réconfortants, mais tu ne dis pas ça seulement pour la rassurer Holly. Tu as toujours été incroyablement directe, tu dis tout ce qui te passe par la tête et ce, même lorsque ça pourrait potentiellement blesser les gens face à toi. Tu ne mens pas, pas dans des contextes comme celui-ci en tout cas. Faith te retourne la question en s’intéressant à ton nouveau travail et tu lui réponds avec un sourire. « Faire les nuits, c’est quand même tout un rythme à prendre ! Je préfère les semaines où je travaille la journée, même s’il y a le rush de midi, j’ai des horaires plus agréable et ça me permet d’être avec Liam dès qu’il a terminé l’école. Mais bon, pour pouvoir faire ça, il faut que je travaille plus lorsqu’il n’est pas avec moi. Ca ne me dérange pas, même si je ne fais pas que de la cuisine pendant la nuit, ça reste un travail honnête. » Si tu es principalement à l’hôtel pour être de garde dans la cuisine, répondre aux commandes qui peuvent être faite et gérer tous les préparatifs des petits déjeuners, il t’arrive également de devoir faire un peu de ménage. Dans la cuisine, mais aussi dans certaines chambres, lorsqu’il faut changer les draps pour des clients qui arrivent dès le lendemain matin. Le Waldorf Astoria est une grosse machine, il y a toujours du travail à faire lorsque l’on sait où regarder. Il faut dire que le rythme était peut-être plus calme au Callie’s Café, mais dans cet hôtel tu peux gagner un peu plus, et ce n’est malheureusement pas négligeable. « Non ne t’en fais pas, l’eau est presque chaude. Si tu veux, tu peux amener ça sur la table basse. On sera plus à l’aise dans le canapé. » Avec un sourire de remerciement, tu lui tends l’assiette de biscuits. Sans tarder, tu la suis avec une tasse remplie dans chaque main, que tu prends soin de poser sur la table de l’espace salon. Ton appartement n’est pas immense, bien qu’il soit plus confortable que le premier que tu as habité en partant de chez Cameron. Grâce à Ivar, tu as pu emménager dans un logement un peu plus grand, qui comporte deux chambres. « N’hésite pas, si tu en veux plus, que ce soit du thé ou des biscuits, il y en a d’autres. Tu as des répétitions aujourd’hui, ou tu as toute la journée de libre ? » Elle vient de te dire qu’elle avait une longue journée devant elle, alors tu te doutes que tu n’es pas la seule personne qu’elle doit voir pendant la journée.

EXORDIUM.


† Please have mercy on me, take it easy on my heart. Even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. Would you please have mercy, mercy on my heart ?
Voir le profil de l'utilisateur
Faith A. Stevens
général
J'ai posté : 1078 messages et j'ai : 144 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Alexandra Daddario et pour finir je crédite : YUMITA (Avatar) - Endlesslove (Signature)

Mar 28 Mai - 23:20
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Holly & Faith

We’re still family


Every family has a story to tell.

C’est vrai que tu ne prends pas assez de temps pour toi, pour aller rendre visite aux personnes auxquelles tu tiens et tu t’en veux bien souvent. Mais le temps passe vite, le temps passe trop vite et tu ne peux rien y faire. Aujourd’hui, tu profites d’avoir quelques heures pour toi pour aller rendre visite à Holly, la mère de ton neveu. Histoire un peu compliqué, il faut dire que la famille c’est jamais simple. Mais tu es heureuse d’avoir fait le déplacement, surtout que tu sais qu’elle est seule aujourd’hui, que Liam est avec ton frère. Une occasion de plus pour profiter pleinement de la jeune femme, même si tu apprécies beaucoup ton neveu. Mais une chose est certaine, même si tu es venue pour la voir, il n’en reste pas moins que tu n’as pas prévenu et tu ne lui en voudras pas le moins du monde s’il s’avère que tu la déranges et qu’elle désire que tu partes. Non, tu comprendrais même. Mais ce n’est pas vraiment ce qu’il se passe et tu souris. Tu ne bois pas beaucoup de café, tu préfères du thé et tu es prête à l’aider à tout mettre en place. Elle ne te voit peut-être pas mais toi, de ton côté, tu veille à toujours avoir un regard posé sur elle. Tu n’es peut-être pas chez toi, mais tu connais les lieux maintenant. Tu souris Faith en venant lui parler, de ton travail, d’un peu ce que tu veux. L’avantage que tu as avec Holly, c’est que tu sais qu’elle ne te juge pas comme tu ne la juges pas en retour. C’est facile comme relation, c’est agréable de ne pas avoir à se soucier de ce qu’on peut dire ou non. Elle a confiance en toi Holly, elle a confiance en ton talent dont tu ne sais pas grand chose encore. Tu verras bien probablement, tu espères juste que tu ne t’es pas trompé et qu’il y a réellement quelque chose qui peut se produire sur scène. Tu souris Faith, comme presque tout le temps mais cette fois-ci, c’est parce que tu lui retourne sa question, tu lui demandes elle, comment elle va, comment ça se passe pour elle alors que tu sais que maintenant, quand elle n’a pas son fils, elle travaille de nuit au Waldorf Astoria. Je sais qu’en famille, les histoires d’argent ne font jamais bon ménage mais si jamais tu as besoin, tu sais que je peux te prêter de l’argent, tu sais que je peux t’aider et ça sera même avec plaisir que je le ferais. Durant tes paroles, tu t’es rapprochée d’elle jusqu’à aller poser ta main sur son épaule, un sourire restant bien en place. Tu ne veux pas la laisser croire que tu fais ça par pitié, c’est pas ton genre, loin de là. Tu récupères l’assiette de biscuits qu’elle te donne et tu l’apportes sur la petite table se trouvant vers le canapé. C’est vrai que vous serez mieux installé ici pour discuter toutes les deux, probablement d’un peu tout et rien à la fois, comme toujours. Merci Holly, ça devrait aller. Tu as toujours été gourmande et même si tu fais attention à ta ligne, étant mannequin, tu ne te prives pas pour prendre un biscuit et croquer dedans. C’est délicieux ! C’est croquant comme il faut, tout ce que tu aimes. Te mettant doucement à brasser ton thé, tu tournes ton regard vers la jeune femme, n’oubliant pas la question qu’elle t’a posé. Non je ne travaille pas mais comme je me connais, je vais passer plusieurs heures ce soir à revoir un peu tout ce que je connais déjà. Tu sais, jamais satisfaite, c’est mon autre identité. Tu en ris et pourtant, tu penses ce que tu dis, tu es réellement une insatisfaite, tout le temps. C’est juste plus fort que toi. Bon et toi dis moi. New-York, ça y est, tu t’y es fait ? Pendant longtemps tu as eu peur qu’elle reparte, qu’elle prive ton frère de ton fils mais qu’elle soit encore ici aujourd’hui, c’est bien la preuve que ta peur n’avait pas raison d’être, non ?

Codage par Magma.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Voir le profil de l'utilisateur
Holly C. O'Meara
général
J'ai posté : 386 messages et j'ai : 10 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Phoebe Tonkin et pour finir je crédite : neon cathedral. + ANESIDORA

Lun 17 Juin - 15:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
We’re still family

La surprise visite de Faith te fait plaisir, c’est toujours agréable de passer du temps avec elle. Tu ne la considères peut-être pas directement comme ta famille, parce que c’est une notion avec laquelle tu as un peu de mal, mais elle est la tante de Liam, la soeur de Cameron, et tu sais que ce sont des liens immuables. Qui plus est, Faith est une jeune femme douce et extrêmement gentille, qui s’intéresse aux autres d’une manière sincère. Elle te le prouve encore aujourd’hui, en proposant de t’aider et en te posant des questions sur ton travail. Il est clair que ces temps-ci, tu es fatiguée Holly, parce que les semaines où tu n’as pas Liam, tu multiplies les services à l’hôtel, principalement la nuit. Si tu te fatigues ainsi à la tâche, c’est évidemment pour toucher un peu plus d’argent. Avoir un enfant en bas âge a un prix, important, et il faut pouvoir l’assumer pleinement. En se rapprochant de toi, Faith te fait une proposition qui te laisse sans voix. Si quelqu’un d’autre avait prononcé ces mots, tu aurais pu très mal le prendre, parce que tu as une certaine fierté Holly, et il ne faut pas grand chose pour la froisser. Mais venant de l’actrice, tu sais parfaitement qu’il n’y a aucun jugement, aucune pitié. C’est une proposition qu’elle te fait du fond du coeur. « C’est adorable Faith, merci. Et je sais que ton frère me ferait la même proposition si je lui demandais, mais demander de l’aide ce n’est pas mon point fort. » Non, ce n’est pas ainsi que tu as été élevée Holly. On t’a appris que tu pouvais tout faire par toi-même si tu en avais envie, on t’a appris que tu étais capable de tout et qu’il ne fallait pas que tu écoutes ceux qui te rabaissaient. Puis lorsque les personnes qui t’ont appris ça t’ont fait du mal, tu as compris qu’il ne fallait dépendre de personne d’autre. Pourtant tu dépends sur des gens aujourd’hui, tu t’en rends bien compte. Tu as laissé Cameron entrer de nouveau dans ta vie, entrer dans celle de Liam et ça a forcément des conséquences. Tu essaies simplement de ne pas en ajouter de nouvelles. Malgré tout, tu adresses un grand sourire à la jeune femme, sincèrement touchée par son offre. Vous vous installez finalement dans l’espace salon de l’appartement. Tu t’es appliquée pour faire le thé, tu as disposé des petits biscuits sur une assiette et vous êtes donc parée pour passer un moment ensemble. Lorsqu’elle complimente un des biscuits, un sourire se pose sur tes lèvres. « Merci. Liam m’a aidé à les faire. » A ton tour, tu saisis un biscuit pour croquer dedans. Oui, c’est une recette simple mais qui rate jamais, d’où son avantage. Tu n’imagines pas la tête que ferait ton fils si vous passiez une heure à faire des gâteaux immangeables, il aurait réellement l’impression de se faire berner. Les explications de Faith te font légèrement rire, décidément, tel frère telle soeur. « N’oublies pas de prendre soin de toi quand même. Je sais à quel point on peut avoir envie de se plonger dans le travail quand on aime ça, mais il faut aussi se reposer de temps en temps. » C’est exactement le genre de discours que tu peux faire à Cameron de temps en temps, ou le genre de choses qu’on te disait à toi lorsque tu étais plus jeune. Aujourd’hui, c’est différent, tu sais t’arrêter parce que tu juges que ton travail le plus important est Liam, il est ta priorité mais, lorsque tu étais encore célibataire et sans enfant, il t’arrivait souvent de faire des journées à rallonge. Faith te pose une nouvelle question et tu lui réponds avec un nouveau sourire. « Oui, je crois que je m’y fais doucement. L’européenne que je suis a encore du mal à se faire à certaines choses, mais je m’y fait. Je suis bien ici pour le moment. » Ce serait mentir que de dire que Dublin ou Londres ne te manquent jamais. En fuyant, tu as laissé derrière toi des lieux importants de ta vie, des endroits qui t’ont construit et qui t’ont vu grandir. Tu as laissé des gens aussi, et si tu as tiré un trait sur la plupart des membres de ta famille, tu avais tout de même des amis dans ta vie d’avant. Mais tout ça n’a plus d’importance aujourd’hui. Tu as une nouvelle vie, Faith en est une preuve et tu as la sensation de t’y faire réellement. Bouger n’est pour le moment pas dans tes plans. Tu ne te voiles pas la face, tu sais qu’un jour se sera probablement inévitable, mais tu détesterais devoir faire vivre une telle chose à Cameron. « Ca m’aide d’être entourée par des gens si accueillants. Rien ne vous obligeait à accepter l’étrangère qui débarque avec un enfant, mais vous l’avez tous fait et je me serai pas sentie aussi bien ici sans vous. » Evidemment, Faith est la personne la plus proche de Cameron qui aurait pu te rejeter, mais tu parles aussi des amis de l’avocat et des gens qui étaient présents dans sa vie. Tu as tout chamboulé en arrivant ici, la vie de Cameron particulièrement, mais aujourd’hui tout cela semble enfin assez naturel. « Liam en tout cas semble complètement habitué à la vie ici, il me parle souvent de toi. » Et ce n’est pas étonnant, tu as cru comprendre que la jeune femme passait beaucoup de temps chez Cameron et ainsi ton fils peut la voir souvent. Tu avais peur de cela au début, mais tu lui fais confiance à Faith, elle semble savoir ce qu’elle fait avec Liam.

EXORDIUM.


† Please have mercy on me, take it easy on my heart. Even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. Would you please have mercy, mercy on my heart ?
Contenu sponsorisé
We're still family [Faith & Holly]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn
-
Sauter vers: