Flashnews
Faites place au Spring Break ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Cassandra, Akosua, Luna et Riley ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Ian, Damian, Alan et Camden veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 42
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain 1529876038
Recrutement fermé
SOS a une super équipe et est prête à prendre ses fonctions, de ce fait nous fermons les candidatures Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain 48250097
Scent of Scandals #33
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

 Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain





Voir le profil de l'utilisateur
Louna Fitzgerald
J'ai posté : 99 messages et j'ai : 318 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Arina Grande et pour finir je crédite : Delrey

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyMer 6 Fév - 16:18

Baby, I've been losing sleep.Paige & Ewain
Counting stars♫
Un coin où se poser. N’importe quoi qui ne reniflerait pas la sueur, le sexe et l’argent sale. Se tenir hors des emmerdes pour quelques heures lui assurerait la survie de son âme… Enfin, si ce genre de truc existait réellement ! Il doutait de tout ce matin. Il était plus de dix heure et il lui semblait que le soleil ne se lèverait jamais ! Ca s’appelait l’hiver et il avait presque oublié l’effet que cette saison produisait avec son ciel bas, rempli de neige et sa température en dessous de zéro. La fatigue n’arrangeait rien.  La nuit avait été noire et courte et c’était exactement comme ça qu’il voulait son café. Pas un de ces longs jus de chaussettes dissolu qu’on vendait partout en Amérique. Son esprit avait besoin d’un électrochoc pour rallumer toutes les parties de son cerveau. A le regarder, les cheveux en bataille sur la tête, les cernes sous les yeux et la veste en cuir malmenée, l’électrocution avait déjà frappé. Pourtant, il n’en était rien.  

Lui, il avait traversé la pièce, posé son postérieur sur un coin de chaise en se demandant quel gâteau il allait avaler. Le bruit autour bourdonnait comme un essaim, cultivant un mal de crâne qui risquait de s’éterniser. Le regard rivé sur son portable dans une vaine tentative de réviser, la brun souhaitait faire abstraction. Les deux seuls clients de la boutique s’esclaffaient si fort, la machine à café qui ronronnait à l’unissons avec un frigo ou il ne savait quoi. Dans tout ça, il avait besoin de douceur, vraiment. Une voix le rappela à l’ordre, une serveuse. Le son et l’intonation lui rappelèrent quelqu’un. Mais qui ? En relevant la tête sur la demoiselle, Ewain redressa un sourcil.  Paige !  Un sourire en coin trahit son contentement. Un petit rayon de soleil dans sa matinée.

« Paige… » Souffla-t-il dans une surprise non feinte. « Si je m’attendais. »

S’il s’attendait, il n’aurait pas cette tête ! Il aurait pris le temps de se coiffer, d’arranger sa tenue et de dormir un peu ! Heureusement, qu’il sentait encore la vanille du petit sapin déodorant de sa voiture… charmant ! La jeune femme l’avait aperçu dans des situations bien moins glorieuses, lorsqu’en soirée, il avait trop bu. D’ailleurs, il avait cette tête qui laissait penser à une fin de soirée agitée, à ce walk of shame. S’il s’attendait, il ne resterait pas comme un idiot avec des photos compromettantes d’une femme prise sur son portable à la vue de la brunette. S’il s’attendait, il ne serait pas comme un crétin à la fixer sans trop savoir comment réagir. Un moment de lucidité le poussa à appuyer sur le côté de son portable pour éteindre l’écran et camoufler les vices de son travail.

© 2981 12289 0


❝ We think too much and feel too little.❞ Machinery that gives abundance has  left us in want. Our knowledge has made us cynical. Our cleverness, hard ans inkind. We think too much and feel too little. More than machinery we need humanity. More than cleverness we need kindness and gentleness. Whithout these qualities, life will be violent and all will be lost…  
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Paige R. Harris
J'ai posté : 1026 messages et j'ai : 505 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anna Kendrick et pour finir je crédite : Blondie (avatar)

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyMer 6 Fév - 22:09

Baby, I've been losing sleep
— with Ewain Grump

Un café par ci. Un espresso par là. Un muffin pour cette table. Un cupcake pour l’autre. Voici la routine que tu accumules depuis quelques jours. Et attention, ce n’est pas une mauvaise chose, tu aimes cette nouvelle ambiance. C’est celle du Callie’s Café, ce charmant établissement qui est maintenant ton lieu de travail. Le changement fait un bien fou. Tu viens ici avec le sourire, avec envie, sans savoir par avance que tu vas en prendre plein les dents. C’est terminé cette époque, elle est derrière toi. Calliopé est une jeune femme adorable, et le fait de l’avoir pour patronne ne change rien à cette impression que tu avais déjà, depuis ce jour de la rentrée scolaire, en septembre dernier. Bon, serveuse n’est toujours pas très glorifiant, surtout à plus de trente ans, mais au moins, tu apprécies l’endroit. De toute façon, tu ne te fais plus d’illusion quant à ton avenir professionnel. Tu n’as pas l’expérience nécessaire pour accomplir tes rêves. À moins d’un miracle précédé d’un coup de pied au cul par la bonne personne, il ne faut pas rêver. Et puis, à force d’être serveuse à droite et à gauche depuis plus de dix ans, tu as plutôt doué. Tu es à l’aise avec les clients, avec les techniques de vente, et les petites astuces pour avoir un pourboire plus conséquent. En somme, tu es l’employée parfaite. Ou presque. La perfection n’existe pas. Et si elle existait, ce serait barbant. Même les princesses ne sont pas parfaites. Ce n’est qu’un tissu de mensonges pour faire rêver les petites filles. Heureusement qu’au vingt et unième siècle, les petites filles sont intelligentes, et savent qu’il ne faut pas se fier à cette image trop belle pour y croire.

En ce milieu de matinée, tu t’occupes du nettoyage d’une table quand la porte s’ouvre sur un nouveau client. Un client éclair qui ne prend pas le temps de saluer par habitude, mais qui trouve refuge sur une chaise. Ça arrive, ce genre de clients n’est pas si rare. New-York est une ville active, où chaque seconde compte. Il faut réussir à s’en accommoder. La table terminée, tu te rapproches de celle où a élu domicile le client, pour t’enquérir de son choix de commande. Tu es prête à sortir le discours habituel, mais quand tes yeux se posent sur le jeune homme, tu ne peux faire autrement : « Ewain ? » Ce n’est pas un client ordinaire. Entre lui et toi, c’est spécial. C’est le jeu du chat et de la souris, depuis un bon moment déjà. C’est celui qui va céder le premier. Pour l’instant, vous restez deux adversaires redoutable. Pas un n’a encore craqué. Enfin, pour craquer, il faudrait encore vous voir, mais depuis quelque temps, le jeune homme semble s’être évaporé dans la nature. La surprise est visible sur son visage. Il ne s’attendait pas à te voir ici, encore moins dans le rôle de l’une des serveuses. Tu le vois, mais tu l’entends également de sa bouche. « Tu aurais pu, si tu n’étais pas si.. occupé. » Dis-tu avec une indifférence feinte. Ouais, au plus profond de toi, ça t’emmerde de ne pas le voir. Tu prends plaisir à le chercher en soirée, à tenter de le séduire, et dernièrement, tu n’aurais pas été contre quelques moments comme celui-ci pour te changer les idées. Tu voudrais le questionner, au sujet de son absence, de son silence aussi, mais tu n’en fais rien. Tu ne voudrais pas qu’il se fasse des idées, pense que tu es jalouse ou autre, alors que ce n’est pas le cas. Non, à la place, tu restes  professionnelle. « Je vais te chercher quelque chose. » Ce n’est pas comme cela que ça fonctionne normalement. Dans la logique, tu devrais lui demander ce qu’il désire et ensuite aller le chercher. Or là, c’est écrit sur son visage. Les cernes sous les yeux. Les cheveux en bataille. L’air un peu absent. Tu tournes les talons pour retourner au niveau du comptoir, et passes derrière. Cela fait moins d’une semaine que tu es ici, mais les machines à café n’ont plus aucun secret pour toi. Ce n’est pas la première fois que tu dois dompter ces demoiselles. À peine deux minutes. C’est le temps qu’il faut pour que tu reviennes près du jeune homme, un plateau à la main. « Un café noir, pour te réveiller, accompagné d’une aspirine pour le mal de crâne que tu dois te taper, et un verre d’eau pour le faire passer. » Tu déposes le tout devant lui, avant de placer le plateau contre toi. « Tu veux manger un truc, ou ça ira ? » Tu espères qu’il va dire oui, histoire de ne pas lui sortir un discours digne de la maman que tu es, comme quoi il faut manger pour que ça aille mieux, et patati et patata.



anonymous — la musique est ma porte d'échappement. Chaque note m'apporte un rythme cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Louna Fitzgerald
J'ai posté : 99 messages et j'ai : 318 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Arina Grande et pour finir je crédite : Delrey

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyJeu 7 Fév - 13:04

Baby, I've been losing sleep.Paige & Ewain
Counting stars♫
Le sous-entendu de Paige, aussi peu profond soit-il enterré, ne percuta pas le raisonnement d’Ewain. La fatigue pourrait facilement être blâmée sur ce point mais il fallait admettre que le brun était simplement à côté de la plaque. Un battement de cils le laissa perplexe, dans une réflexion intense, coupée par la proposition de la serveuse. Aller lui chercher quelque chose ? Mais il n’avait pas encore commandé ! Mais elle était déjà partie, envolée et occupée. Il resta donc planté comme un idiot à fixer le vide pendant qu’il cogitait à un moyen de mobiliser ses neurones. Il en aurait besoin. Une conversation serait nécessairement plus agréable que la descente d’un café en solitaire. Et pour avoir une discussion, il devait être capable de réfléchir.

Elle revenait déjà et semblait avoir deviné le plus crucial de ses besoins. Le café tomba sur la table en arrachant un bref rire amusé à Ewain. Ce petit geste faisait monter le nombre de point qu’elle cumulait dans la cagnotte des scores utile à leur petit jeu. Le regard remonta sur la demoiselle et son plateau contre sa poitrine.

« Oh je vois … je devrais avoir une sale gueule plus souvent si ça me permet de passer commande sans dire un mot. » Charia l’étudiant avant de pianoter délicatement sur le bord de la table de sa main gauche. Tenir en place lui était impossible. Un désir irrépressible de se mouvoir et de bouger le maintenait continuellement en activité.

« Ce que je voudrais goûter n’est pas sur la carte. » lança l’homme avant d’attraper la dite carte pour jeter un rapide coup d’œil à celle-ci. Il manquait de subtilité pour l'heure. Seulement la carte n'eut rien de surprenant. Il aurait pu facilement deviner! Des gâteaux, pleins de gâteaux et autres sucreries. S’il voulait manger équilibré, il aurait était ailleurs, de toute façon. « Un conseil ? »

Son café refroidissait un peu, le temps pour lui de choisir. Mais maintenant qu’il avait Paige sous les yeux et que leur travail respectif ne les accaparait plus, ils avaient la possibilité de jouer un peu, non ? Enfin, s’il arrivait à suivre le rythme.

© 2981 12289 0


❝ We think too much and feel too little.❞ Machinery that gives abundance has  left us in want. Our knowledge has made us cynical. Our cleverness, hard ans inkind. We think too much and feel too little. More than machinery we need humanity. More than cleverness we need kindness and gentleness. Whithout these qualities, life will be violent and all will be lost…  
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Paige R. Harris
J'ai posté : 1026 messages et j'ai : 505 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anna Kendrick et pour finir je crédite : Blondie (avatar)

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyVen 8 Fév - 14:53

Baby, I've been losing sleep
— with Ewain Grump

Dire que tu le connais assez pour anticiper ses besoins est un peu gros, mais dire que tu connais l’état dans lequel il semble être est plus perspicace. Il ne faut pas être devin pour comprendre que sa soirée a été longue, et que les heures de sommeil se comptent sur les doigts d’une seule main. C’est écrit sur son visage, comme le nez au milieu de la figure. Dans ce cas là, le remède est universel, il ne faut pas aller vers le chichi des boissons aux noms accrocheurs. Non, il faut rester dans les basiques, comme un bon café noir serré pour réussir à connecter quelques neurones, de si bon matin. L’aspirine, c’est seulement car elle a pitié de lui, qu’elle sait que c’est un petit plus pour aller mieux, et plus rapidement. Rire amusé qui se fait entendre discrètement, suite à sa remarque. « Tu devrais peser le pour et le contre avant. Avoir une sale gueule te permet d’avoir un café sans rien demander, certes, mais ça me pousse à instaurer de la distance pour que tu puisses jouir d’une certaine tranquillité. À toi de voir ce que tu préfères entre la boisson sans dire un mot, et ma délicieuse présence. » Les sourcils qui se haussent et s’abaissent rapidement, afin de faire comprendre le sous entendu. À tes yeux, le choix reste évident. C’est peut-être agréable de gagner une consommation sans lever le petit doigt, mais si c’est pour la déguster dans un coin et ne pas pouvoir s’amuser un peu, où est l’intérêt. Autant s’avaler un café infecte dans son propre appartement. Ta conscience professionnelle te pousse à lui demander s’il souhaite manger quelque chose. Si pour la boisson tu pouvais le deviner toute seule, pour le reste, c’est plus délicat, tu vas avoir besoin de son intervention. Sa remarque te fait lever les yeux vers le plafond. Le petit jeu que vous avez instauré n’est jamais loin, il revient toujours au détour d’une phrase, de façon subtile ou plus franchement. Tu ne dis rien - pour le moment - et le laisse regarder la carte. Elle n’est pas complète, il n’y a dessus que les classiques, ceux qu’on retrouve tous les jours. Mais ici, la particularité reste les spécialités du jour, décidé le jour même ou la veille, selon les envies et l’inspiration du cuisinier. « Pour la nourriture, je peux te conseiller une part de fondant au chocolat. Le sucre est un bon booster quand on est dans un état comme le tien. » Tu n’y vas pas par quatre chemins. Lui même sait qu’il n’est pas au top de sa forme, qu’il t’a habitué à un peu plus de tenue et d'élégance, mais ça arrive à tout le monde. Toi-même n’était pas dans tes meilleurs jours il y a deux semaines, quand tu as dû avouer à Jeiran l’évidence : oui, Thomas est bien son fils, et non tu n’as pas avorté comme tu lui as dit. Mais ce n’est pas le moment de penser à ta vie privée, et au fait qu’il ne te parle plus depuis ce jour là. Tu t’en moques après tout, ce n’est pas un problème. Il peut te faire tous les reproches qu’il veut, tu n’en démords pas, tu as eu la meilleure décision. Doucement, après un regard par dessus ton épaule pour voir si des clients avaient besoin de toi, tu te rapproches de la table pour t’assurer qu’il soit le seul à entendre tes paroles. « Pour ce qui n’est pas sur la carte, faudrait-il encore être dans le coin. Tu m’as remplacé Grump, par une autre femme moins joueuse que moi, c’est ça ? » Lui demandes-tu, en lui adressant un regard appuyé.



anonymous — la musique est ma porte d'échappement. Chaque note m'apporte un rythme cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Louna Fitzgerald
J'ai posté : 99 messages et j'ai : 318 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Arina Grande et pour finir je crédite : Delrey

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyVen 1 Mar - 18:36

Baby, I've been losing sleep.Paige & Ewain
Counting stars♫
Un point pour la brune. Sa tête pousserait n’importe qui à l’éviter. Une femme avait même changé de trottoir en le croisant la rue. Néanmoins, sa réaction se réduisit à un simple sourire en coin voué à charrier la jeune femme.

« Le choix mérite effectivement réflexion. » Taquina-t-il en sachant pertinemment que s’il avait à choisir, il prendrait la fille. Rester seul imposait un silence dérangeant et un ennui pénible. Il en savait quelque chose. Le sucre et le chocolat. Le cumul du sport, d’une vie effrénée et du manque de sommeil menaçait sa ligne et sa carrure athlétique. A quoi ressemblerait-il sans ses abdo ? A rien ! Le gras pourrait être pratique pour amortir les coups de ses combats… Non. Inutile d’y penser. Oui, même les hommes songent à leur esthétique. Lui, plus encore à cause de son classement dans les combats de boxe. Changer de catégorie le rendrait plus vulnérable.

« Hum, alors ça sera une tarte aux pommes pour moi et si tu veux, tu peux te prendre un fondant au chocolat, ça compensera... le remplacement. »

Il aurait voulu lui préciser que l’autre femme en question lui tapait plus sur le système que n’importe quelle autre femme qu’il avait pu rencontrer. Des cas particuliers, il en avait vu mais elle… Enfin, l’heure de la pause devait lui change les idées et non le ramener à Bedelia et les emmerdes qu’elle trainait avec elle. Dans un soupir, il attrapa son café pour le porter à ses lèvres. Chaud !

« Tu deviens officiellement Miss Cupcake dans ce café ? Je suis sûr que tu dois terriblement manquer à Gary ! »

Gary n’était autre que le pilier de bar qui tentait encore et toujours de séduire Paige. Toutes les pires méthodes avaient été choisies par Monsieur qui ne perdait jamais espoirs. Heureusement, Gary restait un bon gars et savait garder ses mains dans ses poches et son vocabulaire correct. Ca n’avait pas toujours été le cas de tous les clients. Mais Paige avait du répondant.

© 2981 12289 0


❝ We think too much and feel too little.❞ Machinery that gives abundance has  left us in want. Our knowledge has made us cynical. Our cleverness, hard ans inkind. We think too much and feel too little. More than machinery we need humanity. More than cleverness we need kindness and gentleness. Whithout these qualities, life will be violent and all will be lost…  
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Paige R. Harris
J'ai posté : 1026 messages et j'ai : 505 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anna Kendrick et pour finir je crédite : Blondie (avatar)

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyLun 4 Mar - 14:16

Baby, I've been losing sleep
— with Ewain Grump

C’est comme ça que tu fonctionnes Paige, depuis que tu es toute petite. D’accord, aujourd’hui encore, tu n’es pas bien grande, mais en disant cela, tu fais référence à ton plus jeune âge. Déjà enfant, tu avais un répondant à toute épreuve. Très vite, tu as compris que dans le monde actuel, pour ne pas se faire marcher sur les pieds, il faut répliquer. Peu importe sa taille, sa classe sociale et surtout son sexe. Ce n’est pas nouveau, être une femme a un certain désavantage, si bien qu’on le compare au sexe faible. Oui, ça pourrait être le cas si on y donne de l’importance, mais si la gente féminine réagissait comme toi, il n’y aurait plus de problème d’infériorité. Soit. Ce n’est pas avec une seule personne que l’on peut refaire le monde, et même si c’était le cas, ce n’est pas demain la veille que les mentalités changeront. Alors oui, tu n’hésites pas quand il est question de dire ce que tu penses à Ewain, même si tu n’as aucune preuve de ce que tu avances. Tu te fis seulement à sa longue absence depuis quelque temps déjà. Il ne faut pas croire qu’il te manque, tu n’es pas faite pour t’attacher à quelqu’un, et encore moins un homme, mais tu aimes avoir toutes les informations en mains. « Je suis en service, alors je suis obligée de refuser ta proposition. Mais au moins je constate qu’il y a une autre femme. » Un sourire satisfait se place sur tes lèvres. Tu n’es pas folle, et encore moins parano. Au contraire, tu as de l’intuition, et elle est souvent bonne. Tant mieux d’ailleurs, cela t’aide souvent quand il est question de ton second job. Grâce à ce flair, tu peux sentir les ennuies de loin, et savoir quand il vaut mieux annuler une vente, car la personne en face est suspect, voir peut-être infiltrée. Tu t’apprêtes à tourner les talons pour t’occuper de la commande du Grump, mais au dernier moment, tu l’entends te poser une question. « Miss Cupcake, carrément. Et oui, tu vois que je peux devenir une honnête femme, dans un établissement qui a de la classe. » Tu fais exprès de cligner des yeux plusieurs fois, et de façon exagéré, pour papillonner devant lui. Il n’est pas encore arrivé le jour où tu seras quelqu’un de rangé, car malheureusement, on ne quitte pas le monde de la drogue aussi facilement. Tu as eu de la chance la première fois, mais tu doutes que cela puisse se reproduire encore. Mais au moins, il y a une part de vérité dans tes mots, tu es vraiment dans un endroit sympa, qui différencie énormément de ce diner où tu étais avant. « Mais Gary est un crétin, qui ne connaît pas le sens du mot non. J’admet ne pas être très exclusive, mais de là à m’abaisser à lui… par pitié. J’ai encore un peu de respect envers moi-même. » Tu es peut-être une femme qui n’aime pas avoir le même homme deux fois dans son lit, mais tu n’es pas encore au point de ne pas être regardante sur la personne. Tu n’es pas désespérée non plus. Tu aimes seulement profiter de la vie, de ton célibat. Avant que l’un de vous n’enchaine, tu t'éclipses quelques secondes, deux minutes tout au plus, pour aller vers le comptoir et récupérer une part de tarte à la pomme dans les espaces réfrigérés. Au passage, tu prends une paire de couverts, et rapportes le tout à ton client, en posant l’assiette et les couverts devant lui. Normalement, tu devrais repartir, poursuivre ton service comme n’importe quel autre jour, mais il n’y a pas foule aujourd’hui, et tu n’es pas seule pour assurer le bon fonctionnement de l’établissement. Tu dois pouvoir te permettre de faire un brin de conversation. « Et donc, tu me dis que tu as trouvé quelqu’un pour te passer la corde au cou ? C’est étonnant comme information. » Dis-tu en affichant un air sceptique.



anonymous — la musique est ma porte d'échappement. Chaque note m'apporte un rythme cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Louna Fitzgerald
J'ai posté : 99 messages et j'ai : 318 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Arina Grande et pour finir je crédite : Delrey

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyLun 18 Mar - 21:30

Baby, I've been losing sleep.Paige & Ewain
Counting stars♫
Une honnête femme… alors ça ferait de lui un honnête homme ? Les deux savaient pertinemment qu’ils évoluaient dans des cercles opposés. Ewain enfilait le rôle du soldat, des mois auparavant, et elle, elle cachait son activité la moins glorieuse. Si les deux se doutaient, aucun ne parlait pour autant. Préservation de l’équilibre oblige. Entendre ce surnom ridicule dans formulé dans la bouche de la jeune femme, Ewain grimaça. Ce n’était effectivement pas l’appellation la plus réussie qu’il ait pu trouver ! Un léger rire ponctua la remarque de Paige sur Gary. L’aspect catégorique de la remarque de son interlocutrice à son sujet témoignait de toute l’affection que Gary avait su collecter.

« J’ai compris, tu ne couches que dans du quatre étoiles. » Référence aux hôtels, évidemment, mais remarque qu’il comprit mal placé par la suite. Décidemment, il avait réellement besoin de sommeil. L’ivresse accordait l’excuse d’une perte de moyen.

Finalement, il posa son regard sur la tarte aux pommes en espérant retrouver un brin d’envie pour autre chose que le travail. L’odeur, la couleur, la texture allècheraient n’importe qui. Cette petite perle, cette perfection arborait, aguicheuse, l’ensemble de ses atouts. Ewain, lui, restait de marbre. Malgré tout, il adressa un sourire à Paige en la remerciant du service.
Quoiqu’il puisse arriver, une forme de bonne humeur latente l’enveloppait. L’effet Paige, peut-être ! La corde au cou sonnait comme l’expression parfaite pour sa situation.  Sa tête se secoua, amusée, par ces simples petits mots !

« Je ne dirai pas ça comme ça… » Traina Ewain en tournant son couvert entre son pouce et son index avec habilité. « C’est plus professionnel qu’autre chose. » Il redressa sa cuillère pour pointer Paige avec elle comme s’il s’imaginait ce qu’elle avait perçu ou risquait de percevoir. « Hey ! Ne va pas t’imaginer des trucs. »

Il aimait plaisanter et charrier, parfois en jouant un rôle qui n’était absolument pas le sien. Le tout restait temporaire, le temps d’une ou deux phrases.

« Tu sais que je n’ai d’yeux que pour toi, l’honnête femme, dans un établissement qui a de la classe. » Un sourire en coin marqua le tout. La cuillère tomba sur la tarte comme le rideau s’abaisse sur la scène, fin du baratin de loveur du dimanche et de la plaisanterie. Ainsi donc, il mangerait seul.
© 2981 12289 0


❝ We think too much and feel too little.❞ Machinery that gives abundance has  left us in want. Our knowledge has made us cynical. Our cleverness, hard ans inkind. We think too much and feel too little. More than machinery we need humanity. More than cleverness we need kindness and gentleness. Whithout these qualities, life will be violent and all will be lost…  
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Paige R. Harris
J'ai posté : 1026 messages et j'ai : 505 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anna Kendrick et pour finir je crédite : Blondie (avatar)

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyMer 20 Mar - 11:20

Baby, I've been losing sleep
— with Ewain Grump

Pourquoi te fait-il une référence à un hôtel quatre étoiles ? Il faut avouer que là, tu es perdue. Et puis, tu n’es pas certaine que ce soit un compliment. Au contraire, tu as plus l’impression d’être considérée comme une fille facile, qui enchaine les mecs pour de l’argent. Autant dire qu’il y a mieux comme compliment à adresser à une femme. Tu préfères ne rien dire, ne pas montrer que tu peux avoir une grande gueule quand tu t’y mets. À la place, tu exécutes ton job, en faisant un aller retour jusqu’au comptoir pour chercher la commande d’Ewain. Il te faut à peine quelques minutes pour revenir vers lui, et poser devant lui une assiette et des couverts. Tu lui retournes le sourire qu’il t’adresse, par politesse et aussi car tu n’as aucune raison d’être désagréable. De toute façon, même si tu n’es pas la fille la plus joyeuse qui soit, que tu ne passes pas tes journées avec un large sourire aux lèvres et une bonne humeur exaspérante, tu sais que tu dois faire un effort. Une bonne serveuse doit être agréable, avenante envers les clients, si elle souhaite avoir un pourboire digne de ce nom. Et oui, l’appât du gain, encore et toujours. Que voulez-vous, c’est le monde dans lequel nous vivons tous désormais.

Il faudrait partir, reprendre le cours de ton service, mais tu n’en as point envie. Au pire, si vraiment ça devient le rush, quelqu’un te le fera remarquer. Ça ne serait pas la première fois. Tu reviens sur un sujet qui t’intéresse, à savoir la réponse de l’absence si soudaine d’Ewain. D’ordinaire, vous trouvez toujours des moments pour vous voir, que ce soit volontairement ou par le plus grand des hasards, bien que ça ne soit pas si compliqué de vous trouver en allant dans le même bar à chaque fois. Question d’habitude. Tu n’es pas curieuse Paige normalement, mais là, tu as envie de jouer la fille agaçante, et presque jalouse de ne pas être au centre de l’attention. Plus professionnel ? Ton cerveau se met déjà en marche pour imaginer des choses, mais il est arrêté, presque effrayé même par le geste du jeune homme, si bien qu’un sourire mi amusé, mi faussement innocent s’empare de tes lèvres. « C’est ta faute aussi, tu as vu les tournures de phrases que tu me fais ! » Tu lèves légèrement les mains en l’air, comme pour t’acquitter de ton erreur. D’accord, ton esprit est peut-être mal placé là, mais il a commencé en insinuant que tu étais une fille de joie, habituée aux hôtels quatre étoiles. Tu fais rouler tes yeux en entendant sa phrase à deux balles. L’ironie est risible dedans. Tu ne pourrais pas y croire une seule seconde. Un regard à gauche, un autre vers la droite, le champs semble libre. Tu contournes la table où est installé Ewain, pour t’asseoir sur l’une des autres chaises libres. Au pire, si on te demande quoi, tu pourras toujours prétexter une pause dans ton service. « Arrête de te moquer de moi Grump. Je déteste ça, et tu le sais bien. » Long regard appuyé pour montrer que tu es sérieuse. Tu veux bien faire semblant d’apprécier pendant une phrase ou deux, mais tu as des limites, comme tout le monde. Tes coudes posés sur la table, le menton coincé entre tes mains entrelacées, tu l’observes attentivement. « Tu as mystérieusement disparu du jour au lendemain, tu réapparais avec une tête de mort vivant sur le point de tomber de sommeil… tu vas me dire ce qu’il se passe à la fin ou tu préfères que j’aille m’occuper de mes cupcakes ? »



anonymous — la musique est ma porte d'échappement. Chaque note m'apporte un rythme cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Louna Fitzgerald
J'ai posté : 99 messages et j'ai : 318 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Arina Grande et pour finir je crédite : Delrey

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyVen 22 Mar - 22:00

Baby, I've been losing sleep.Paige & Ewain
Counting stars♫ La course de sa cuillère se stoppa, suspendue un temps aux propos de la jeune femme. L’avait-il vexé suffisamment pour éveiller une forme d’agressivité latente ? La faim passait soudainement, presque autant que l’envie d’un café. Finalement, son appartement aurait été une solution de repli plus appréciable ! Paige ne souhaitait plus s’amuser ni à la séduction, ni à l’amitié de beuverie, ni à la taquinerie de bas étage. Le sérieux qu’elle revêtait ne convenait pas à leur relation habituelle. Ewain ne savait pas jouer dans cette cours. Son pas refusait d’avancer dans le sillon que lui traçait la serveuse.

La cuillère se reposa sur le bord de l’assiette avec délicatesse. Le regard tomba sur Paige, maintenant assise à ses côtés, comme une vieille amie. Ewain cherchait à comprendre ce revirement de situation. Ses mains se posèrent sur le rebord de la table dans une apparente patience. Le joyeux et plaisantin Ewain s’effaçait, à l’image de la légèreté de Paige.

« Ce que je souhaite n’est pas important pour l’heure, n’est-ce pas ? »
Annonça tranquillement Ewain. Aucun règlement de compte ne s’imposait dans cette relation. Jamais l’historique de ses relations n’avait été exigé. Jamais l’obligation de le tenir informé des avancées de sa vie n’avait été promise. Il ne se permettait pas d’imposer ses exigences à Paige. Rester sur la même longueur se complexifiait, probablement parce qu’une bouteille d’alcool ne jouait pas le rôle de traducteur sur leurs intentions réciproques. « Qu’est-ce que tu me fais là, Paige ? » Demanda simplement Ewain. « Je ne t’ai jamais rien promis. Et tu n’as jamais rien voulu, d’ailleurs. »
Il ne reprochait rien. Les faits s’avançaient pour une meilleure stabilité et compréhension de la situation.
© 2981 12289 0


❝ We think too much and feel too little.❞ Machinery that gives abundance has  left us in want. Our knowledge has made us cynical. Our cleverness, hard ans inkind. We think too much and feel too little. More than machinery we need humanity. More than cleverness we need kindness and gentleness. Whithout these qualities, life will be violent and all will be lost…  
Revenir en haut Aller en bas




Voir le profil de l'utilisateur
Paige R. Harris
J'ai posté : 1026 messages et j'ai : 505 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anna Kendrick et pour finir je crédite : Blondie (avatar)

Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain EmptyDim 31 Mar - 21:35

Baby, I've been losing sleep
— with Ewain Grump

Loin d’être la meilleure des idées que tu as pu avoir aujourd’hui Paige. Ton intention était simple pourtant : être une amie pour quelqu’un que tu as l’habitude de voir. C’est le comportement que l’on doit adopter dans une telle situation, non ? Pourtant, ce geste bienveillant ne semble pas si bien accueilli que ce que tu avais imaginé. Son geste s’arrête, comme suspendu dans les airs avant de s’effacer. Cela n’annonce rien de bon, et ce pressentiment s’avère fondé quand les mots tombent. Tu es perplexe, presque perdue quand il te pose cette question qui ne semble pas avoir de réponse correcte. C’est comme si tu avais loupé un morceau de la conversation, et que tu devais faire de ton mieux pour reprendre le fil de celle-ci. Un simple froncement de sourcils, pour lui faire comprendre, sans pour autant dire quoique ce soit. Au bout de plusieurs secondes de silence, il reprend la parole, et sa seconde question te glace le sang. Rien ne se voit dans ton attitude, ou les expressions de ton faciès, tout se passe à l’intérieur. En apparence, tu es la même personne qu’il connaît, celle qui sait parfaitement afficher le visage adéquate à la situation présente. Le mensonge est un art que tu maîtrises Paige, sur le bout des doigts, jusqu’aux ongles. Pourtant, aussi étrange que ça puisse l’être, tu restes sans voix, obligée d’attendre qu’il poursuivre, pour comprendre ce qui l’étonne. Ainsi, c’est ton comportement qui le dérange. Doucement, un sourire étire tes lèvres. Pas celui qu’on adresse pour exprimer de la joie, du bien être. Celui que tu affiches est clairement forcé, avec un petit côté malsain. « Je savais que tu pouvais être con Ewain, mais là, j’en ai la preuve. » Sans attendre, tu te lèves de la chaise où tu viens à peine de t’asseoir, avec la ferme intention de retourner du côté du comptoir, mais au bout de quelques pas, tu te t’arrêtes. Tu n’es pas du genre à fuir sans donner une explication, même si tu l’as fait par le passé avec Jeiran, alors tu te retournes vers lui, et lui dis : « Je ne suis pas en train de te faire une crise de jalousie, ou autre. Je sais pertinemment que tu ne m’as rien promis, par contre, que je n’ai jamais rien voulu, qu’est-ce que tu en sais ? Bref. Je voulais simplement me comporter comme une amie, être une oreille attentive si tu avais besoin de te confier, mais je constate que je ne suis qu’une pute qui couche dans les quatre étoiles à tes yeux. Alors bonne discussion avec ton café.  » Tu  n’es pas vexée par ses mots, car tu sais qu’il n’a jamais dit ça, mais tu as le sang chaud Paige, il ne fait qu’un tour dans ton esprit quand tu es piquée à vif, et c’est ce qu’il vient de faire. Tu as voulu faire un effort, mettre de côté ce jeu de séduction pour parler sérieusement, dans le cas où il en aurait besoin, comme tu pourrais le faire en lui disant que tu as revu ton ex, et qu’il est au courant que tu lui mens depuis une dizaine d’années, mais ça ne semble pas prévu au programme. Ça t’apprendra à vouloir être gentille. Sans lui laisser le temps de répondre, tu tournes les talons et retournes vers le comptoir, là où est ta place en journée. Ça tombe bien, un client entre dans l’établissement, cela va t’occuper quelque instant.



anonymous — la musique est ma porte d'échappement. Chaque note m'apporte un rythme cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty
MessageSujet: Re: Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain   Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain Empty

Revenir en haut Aller en bas

 Baby, I've been losing sleep. ft Paige & Ewain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum