Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ El Paso [Sarah]  - Page 3 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban Lopez
général
J'ai posté : 328 messages et j'ai : 88 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Christian Navarro et pour finir je crédite : hershelves

Lun 3 Juin - 22:52


El paso

Sarah & Esteban


Ce désir de retrouver de façon plus intime Sarah éveillait en moi des émotions puissantes. Si les relations charnelles s’étaient en quelque sorte évanouies suite à cette fausse couche, j’avais respecté cela et m’étais montré patient. Car la belle afghane représentait plus qu’une simple histoire. Cette épreuve, nous devions la surpasser ensemble. Et mon côté protecteur me poussait à vouloir la soutenir chaque minute, chaque seconde. De plus, notre amour est si puissant que si le sexe avait une part importante dans notre relation, il n’en avait pas l’exclusivité. Les moments de tendresse avaient tout autant leur place, si ce n’est davantage. Pourtant, mon désir pour elle ne s’était pas non plus envolé. Alors quand elle commença à se montrer plus entreprenante et tactile avec moi, tout mon corps s’éveillait et se trouvait en effervescence.

Les gestes furent tendres, d’une douceur extrême, là où nous avons pu faire l’amour auparavant de façon bestiale et quasi violente. Aujourd’hui, les caresses étaient semblables à une première fois. Une première fois même si nous connaissions parfaitement le corps de l’autre. Et j’aimais cette façon que nous avions de nous retrouver. Je voulais que Sarah comprenne qu’elle était toujours désirable à mes yeux, mais aussi que mon amour pour elle restait d’une puissance inconditionnelle. Nos lèvres se retrouvaient avec sensualité alors que nos corps se pressaient l’un contre l’autre. Une sensation exquise qui laissait échapper un petit grognement de satisfaction.

La belle afghane accrochée à moi, je le portais jusqu’au lit où les draps avaient été changés après notre départ en fin de matinée. Au-dessus d’elle, mon bassin placé entre ses cuisses, je laissais mes yeux parcourir ce corps divin, totalement nu. Les émotions submergeaient souvent Sarah. Ainsi, je laissais mes doigts venir sécher les quelques larmes qui avaient pointé le bout de leur nez. Alors j’entreprenais de laisser glisser mes lèvres sur chaque parcelle de peau, avec douceur. Je sentais les frissons la parcourir sous mon passage. Mes doigts détachèrent chaque bouton de ma chemise, pour l’ouvrir et la retirer. Mon corps semblait si imposant à côté du sien, frêle, ce qui me donnait le sentiment de pouvoir la protéger de tout, comme si, dans mes bras, elle devenait invincible.

Mes lèvres s’étaient attardées sur ses cuisses, sur ses hanches, avaient embrassé son bas ventre avec envie, avant de remonter le long de ses cotes, sa poitrine qui durcissaient sous mes caresses, pour venir s’échouer sur sa gorge. Mes doigts s’entrelacèrent aux siens et je me plaisais à observer le contraste de nos peaux. Je croisais son regard, alors que mes lèvres s’étiraient dans un tendre sourire, avant de venir embrasser les siennes. Le bout de mon nez effleura le sien avec douceur.

- Si tu savais comme je t’aime…, murmurais-je après avoir abandonné ses lèvres pour laisser les miennes courir dans son cou. Car Sarah n’est pas dans ma tête et ne peut connaître l’intensité de mes sentiments pour elle. Parce que les mots ne sont pas assez forts. Mais ma façon de la toucher, de la regarder, elles, sont certainement bien plus significatives.


Fiche codée par < NyxBanana >
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah O. Davis
général
J'ai posté : 552 messages et j'ai : 209 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anne Hathaway et pour finir je crédite : moi-même (avatar) & Gfycat (gif)

Mar 25 Juin - 14:47
Sarah adorait faire l'amour avec Esteban, c'était plus fort qu'elle, c'était comme ça. Comme si son corps en avait besoin, comme si malgré les mois qui défilaient et leurs ébats qui s'enchainaient, la passion était toujours aussi forte, intense. Sarah avait parfois la sensation de revivre inlassablement sa première fois, émotionnellement. C'était troublant, intense, fiévreux et elle en devenait totalement accro. Allongée sur le dos sur le lit de leur chambre, Esteban au creux de ses cuisses, déboutonnant sa chemise, sa main se posa sur la joue du colombien, alors qu'il lui disait à quel point il l'aimait. Etait-ce réellement possible d'aimer autant une personne ? D'en être à ce point accro ? De vouloir passer autant de temps avec lui, de réclamer son corps tout entier, d'être folle de son rire, de vouloir rester nager dans son regard pendant des heures ? Ne jamais ressentir de l'ennui ou de la répétition. La peur, oui, que tout s'arrête subitement, ça elle la ressentait. Parce que c'était vraiment très intense, puissant, beau et agréable et que Sarah avait peur, tellement c'était beau, qu'on le lui arrache tel le plus précieux des diamants. Ses mains désormais posées sur les joues de son petit ami, elle le fit venir jusqu'à ses lèvres, l'embrassant alors avec envie. En même temps, son bassin se soulevait déjà pour venir retrouver celui du colombien, toujours avec cette même envie de lui et de son corps tout entier. Ses doigts glissèrent dans la nuque et les cheveux bruns de l'étudiant, retenant son visage contre le sien. C'était à la fois agréable, presque comme un besoin vital qui était soudainement comblé et puis c'était aussi douloureux, parce que ça n'était presque jamais assez. Elle en voulait toujours plus, c'était certain. Ses jambes remontèrent pour encercler le corps de son petit ami, tandis que l'une de ses mains glissait déjà sur le torse bronzé et tatoué de son homme. La course de cette dernière se termina sur ses hanches, sur lesquelles elle appuya juste assez pour qu'Esteban repose son bassin contre le sien. Elle pu sentir son désir pour elle, et ça la fit sourire. Echangeant un sourire complice, la main de l'américaine pénétra dans le caleçon de son petit ami et en quelques secondes, l'objet de tous ses désirs était sorti, dans sa main. Elle commença à la caresser lentement, juste assez pour éveiller davantage le désir de son petit ami. Finalement, sa main posée à plat sur le torse de son petit ami le força à se reculer d'abord, puis à s'allonger sur le dos. Prenant place au dessus de lui, elle l'embrassa d'abord sur les lèvres, la nuque, le torse et retira son caleçon de ses mains. Lorsque sa bouche arriva à hauteur du sexe excité de son petit ami, Sarah le prit dans sa main et ne perdit pas une seconde à l'entourer de ses lèvres humides. Commençant à le caresser ainsi, à faire tourner sa langue autour de cette chair gonflée de désir, la jeune maman s'aidait de sa main, afin que le plaisir de son petit ami se fasse ressentir et entendre. Elle l'observait parfois, pour vérifier qu'il aimait les gestes qu'elle avait envers lui, qu'il aimait ce qu'elle était en train de faire, pour voir aussi et partager surtout ce regard. Plein de complicité, d'amour et surtout d'envie. Sarah continua de sucer son petit ami pendant encore de longues minutes, souriant lorsqu'elle l'entendait aimer ça, sa main caressait le torse de son petit ami, tandis que ses lèvres ne quittaient pas son intimité tendue.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
↠ YOU'RE DRIVING ME CRAZY
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Esteban Lopez
général
J'ai posté : 328 messages et j'ai : 88 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Christian Navarro et pour finir je crédite : hershelves

Mer 3 Juil - 13:05


El paso

Sarah & Esteban





Fiche codée par < NyxBanana >
Voir le profil de l'utilisateur
Sarah O. Davis
général
J'ai posté : 552 messages et j'ai : 209 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anne Hathaway et pour finir je crédite : moi-même (avatar) & Gfycat (gif)

Mer 3 Juil - 23:15
Les deux amants s'unirent dans la passion et la fièvre qui les caractérisaient tant. Quand ils faisaient l'amour, ils se donnaient corps et âme à l'autre, partageant chacun de leurs sens, émotions, sentiments, affection et c'était toujours très passionnel. La jeune maman était folle d'Esteban, aussi surprenante soit leur union aux yeux des autres, il était l'homme dont elle rêvait, avait besoin et surtout, qui la comblait. Leur après-midi, ils la passèrent dans les bras de l'autre, comatant légèrement suite à leurs ébats, discutant comme n'importe quel couple le ferait. Les examens arrivaient, bientôt Esteban passeraient l'épreuve finale de ces années universitaires et surtout, il serait enfin diplômé. Depuis le temps qu'ils parlaient de ça, du fait qu'un jour, le jeune colombien ne serait plus l'étudiant de Sarah. C'était déjà le cas depuis qu'il avait changé de classe, mais... là, ça allait vraiment être le cas. Finalement, les deux amants prirent la direction de la maison Davis, pour l'heure du dîner. Sarah avait enfilé une jolie robe d'été, Esteban était toujours aussi beau, peu importe ce qu'il mettait pour se vêtir (ou pas). La mère de Sarah avait préparé un repas typiquement afghan, afin de faire découvrir ces plats à son nouveau gendre. Saeed en était ravi, parce qu'il adorait la nourriture perse. La famille passa donc la soirée sur la terrasse, à manger, discuter et beaucoup rire tous ensemble. Saeed assis sur les genoux du colombien, termina la soirée en s'endormant contre le petit ami de sa mère. Sarah ne pouvait que trouver cette image tout simplement superbe. Esteban était un petit ami idéal, un beau-père aussi totalement parfait. Parce qu'il fallait être honnête, il avait accepté Saeed sans aucune difficulté. A aucun moment il n'avait fait part à Sarah d'une once de peur, de doute, de rejet. Il n'avait jamais mis son fils de côté, il n'avait jamais émit le souhait d'être seul avec Sarah en compagnie de Saeed, il n'avait jamais laissé le petit sans attention, sans affection non plus. Non. Esteban prenait soin de ce petit, sans jamais prendre la place de William et cela, Sarah le voyait, le savait, le sentait et surtout, elle ne savait pas comment il faisait. Cela devait être dur, d'être suffisemment là, mais jamais à outrance. Ignorant comment il faisait, mais appréciant que ça fonctionne, puisque le petit bambin l'adorait. Il l'avait si souvent réclamé lorsqu'ils s'étaient séparés. Saeed s'était attaché à lui, et le comptait comme un membre de la famille désormais. Mais... et si un jour Esteban avait envie d'autre chose ? Est-ce que son fils le supporterait ? Sarah ne voulait pas penser à ça. Pas ce soir. Parce que ce soir, Esteban était le seul homme de sa vie, avec son fils, et que l'image des deux ensemble, et du regard du colombien sur son fils, valait tout l'or du monde. Elle proposa d'ailleurs à ce dernier d'aller coucher le petit, le temps de finir le repas et la soirée. Ensemble, ils se dirigèrent dans l'ancienne chambre de Sarah pour déposer le petit dans son lit, tout en douceur, après que Sarah lui ait retiré ses vêtements. Imperturbable, Saeed ne s'éveilla pas. La soirée continua alors pour Esteban et Sarah, et puis leur séjour à El Paso ne se passa que bien. Les parents de Sarah s'ouvrirent petit à petit à Esteban, l'accueillant à bras ouverts, rigolant avec lui comme s'il avait toujours fait partie de cette famille. Sarah se sentait heureuse, et encore plus amoureuse. Ce séjour avait été une merveilleuse idée de la part de son petit ami, ça avait été ce dont elle avait eu besoin, au moment où elle en avait eu besoin. Le petit trio rentra donc à New-York avec une once de mélancolie, un brin de tristesse tout de même, mais pour Sarah, il était évident que ces quelques jours l'avaient aidée à tourner la page sur les récents événements. Elle acceptait la perte de leur bébé. Oui, c'était arrivé et oui, ça lui faisait mal et non, elle ne l'oublierait jamais. Mais ce qu'elle avait, ce qu'ils avaient aujourd'hui, ce qu'ils avaient construit ensemble et séparemment, c'était bien là, c'était réel, concret et elle ne voulait pas le perdre ça non plus. Non. Elle ne laisserait personne lui prendre ce qu'ils avaient : un profond sentiment d'amour, un sentiment d'appartenance à un clan, à une famille, peu importe quel visage elle prenait. C'était ça leur vie, c'était ça, sa vie. Saeed avait besoin d'elle, besoin de retrouver sa mère en pleine forme, et Esteban avait fait déjà tant d'efforts pour elle, pour son rétablissement... elle l'aimait, bon sang ce qu'elle l'aimait. Comment aurait-elle pu prendre le risque de tout foutre en l'air ? Il se battait pour elle, pour son fils, pour eux. Comment pouvait-elle baisser les armes ? Non. Aujourd'hui, ils formaient un trio, un vrai, un trio solide. Se nourrissant des uns et des autres, partageant, se protégeant, s'aimant sans aucune limite. C'était ça le bonheur, c'était ce qui la rendait plus forte et heureuse et c'était tout ce qui comptait.

FIN


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
↠ YOU'RE DRIVING ME CRAZY
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] :
 
Contenu sponsorisé
El Paso [Sarah]
Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: All over the world
 :: The USA
-
Sauter vers: