Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side :: Lenox Hill Hospital
Voir le profil de l'utilisateur
Judith C. Abrahams
général
J'ai posté : 1606 messages et j'ai : 201 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Emma Watson et pour finir je crédite : money honey pour l'avatar, endlesslove pour la signature

Lun 6 Mai - 20:04

Lily & Judith

Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie


It's time to face the dark side of your life

Tu n’arrives plus à garder la tête hors de l’eau, c’est de plus en plus compliqué et tu sais qu’un jour, ça finira mal. Tu ne veux pas en arriver là mais c’est presque inévitable. Tes yeux se ferment, tu ne peux rien faire contre ce sentiment de fatigue, contre cet abandon de ton propre corps. Quelques minutes de repos ne peuvent pas faire de mal après tout, si ? Qui pourrait te voir, qui pourrait te juger ? A peu prêt toutes les personnes qui travaillent dans ce laboratoire à tes côtés mais c’est sans doutes le dernier de tes soucis à l’heure actuelles. Tu soupires et écartes le café que tu t’es servie. Trop chaud tout à l’heure et maintenant, tu n’as juste plus envie de ça, te contentant de venir croiser tes bras sur la table pour y plonger ta tête, les yeux déjà clos, les rêves aux portes de tes yeux et le sommeil qui frappe à celle-ci. Tu ne peux plus rien faire Judith, tout est finis, tout est perdus et pourtant, il y a toujours dans ton regard cette lueur d’espoir qui te cri de ne jamais abandonner, de ne jamais laisser tomber car un jour, tu réussiras à tout affronter, tu vaincras enfin. Tu as un sourire, dans ce demi sommeil qui t’emporte déjà. Un sourire parce que finalement, c’est pas si mal de se reposer un peu, parfois. Tu ne prends plus le temps de rien depuis trop longtemps maintenant. Tu n’ees plus toi-même, tu ne vas pas bien et tu le sais et pourtant, tu n’es pas capable de lutter contre ton esprit qui te dicte de ne rien dire, que tout finira par s’arranger. Tu ne veux pas qu’au travail, les gens sachent pour ta maladie alors tu ne leur dit rien et fait celle qui va bien, qui a juste un peu de fatigue parce qu’élever un enfant, c’est pas si facile que c’est présenter sur le papier. Ta soeur, ton frères, eux, ne savent pas que tu n’arrives plus à tout gérer, que le travail est devenu une corvé bien que tu aimes depuis toujours ce que tu fais. Tu ne veux inquiéter personnes alors tu continues simplement de dépérir, espérant qu’un jour, tout finissent par s’arranger. Alors non, rien ne va plus et tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même si tu es en ce moment précis, en train de t’endormir sur une des tables de la salle de repos. Mais c’est sans compter sur la claquement d’une porte qui te fait sursauter et redresser la tête vivement, les yeux grands ouverts pour paraître facilement éveillée alors que tu ne rêves que d’une chose, replonger. Je… Salut Lily. Tu es un peu plus gênée, affichant un sourire de circonstance, ta main qui passe dans tes cheveux. Tu ne voudrais pas qu’elle s’imagine des choses, qu’elle découvre la vérité surtout alors tu préfères masquer ta gêne avec un rire. Elle, elle te regarde, elle te fixe et tu essayes de trouver un point dans la pièce sur lequel tu pourrais focaliser ton regard pour cesser d’y penser. Je peux faire quelque chose pour toi ? Tu ne veux pas imaginer le pire mais dans le fond, tu sais qu’elle n’est pas idiote et qu’elle a sûrement remarqué que tu n’étais plus la même, mais de là à être certaine de vouloir répondre à ses questions… non, définitivement, tu ne veux pas.

Codage par Magma.


falling for you ♒︎ Turn around bright eyes. Every now and then I fall apart. And I need you now tonight. And I need you more than ever. And if you'll only hold me tight. We'll be holding on forever. And we'll only be making it right © endlesslove.
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Thompson
général
J'ai posté : 158 messages et j'ai : 175 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Katherine Langford et pour finir je crédite : moi même pour la création de l'avatar.

Jeu 9 Mai - 1:09
Les aiguilles de l'horloge indiquaient 10h05 quand Lily leva enfin le nez de sa paperasse. Assise à son bureau, elle poussa un soupir d'ennui. Ça faisait déjà 2h qu'elle était là à travailler et elle ressentait déjà l'envie de se prendre un bon café pour bien se réveiller. Elle n'avait jamais été du matin. Il lui fallait toujours du temps pour se réveiller. Même si elle prenait toujours un petit déjeuner rapide suivi d'un café maison qu'elle buvait sur le chemin dans son mug de voyage. Elle était plus du soir. Moments où elle était la plus active et là ou ses idées créatives émergent généralement. En ce lundi matin, la reprise était plutôt difficile après ce week-end toujours trop court. Sa collègue était déjà partie en salle de pause et Lily se leva de sa chaise pour aller la rejoindre. Son côté maladroit fit que la poignée de la porte s'échappa de sa main et un grand claquement de porte se fit entendre. « Et merde » ne pu s'empêcher de penser Lily, pas douée comme elle est.



« Salut Judith, désolée pour le bruit...»


Elle essaya de se rattraper en s'excusant, gênée d'avoir troublé sa collègue. Elle se dirigea alors vers le distributeur à boissons et après y avoir inséré quelques pièces, elle opta pour un cappuccino. Elle prêta attention à Judith le temps que la machine se charge de son café. Elle semblait fatiguée. Des cernes étaient visibles et contrairement à d'habitude, ses traits étaient tirés. Aaaah les lundis matins, toujours durs pour tout le monde. Mais là, l'état de sa collègue était pire que les autres semaines. Le résultat d'un weekend de cuite à faire la fête ? Une nuit blanche passée devant une série ? Voyant que son regard mettait mal à l'aise Judith, elle arrêta de la fixer pour à nouveau porter son regard sur la machine. Son café industriel était à présent prêt à être savouré. Lily le pris et rejoigna sa collègue en prenant une chaise à côté d'elle. Judith lui avait posé une question et il fallait qu'elle lui réponde.


« Oh, euh non. Tout va bien. Juste un peu fatiguée, comme un lundi quoi. »


Elle esquissa un sourire en pensant à son weekend. Elle avait pris d'habitude de se coucher tard le soir et de faire des grâces mat'. Résultat, elle n'était jamais très fraîche pour commencer la semaine.


« Et toi ? Tu as l'air d'avoir passé un weekend difficile. Tu as fait la fête ? »

Elle demandait ça innocemment. Pour faire la conversation mais aussi pour se raconter leur weekend. Lily avait remarqué que depuis quelques mois quelque chose clochait chez Judith. Elle ne savait pas quoi mais elle semblait de plus en plus fatiguée.


LILY THOMPSON
 Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1562164185-icon2     Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1562164185-icon3     Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1562164185-icon
« You’ve got to have
confidence in the very thing
that makes you unique –
then wait for the
world to catch up. »
Voir le profil de l'utilisateur
Judith C. Abrahams
général
J'ai posté : 1606 messages et j'ai : 201 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Emma Watson et pour finir je crédite : money honey pour l'avatar, endlesslove pour la signature

Mar 28 Mai - 23:29

Lily & Judith

It's time to face the dark side of your life


Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lies

Lorsque tu étais enfant, tu étais toujours très concentrée sur ce que tu faisais. Mais comme on dit, ça, c’était avant. C’est triste d’en être arrivée là et tu aurais vraiment aimé que les choses se passent différemment. Tu ne peux pourtant pas revenir en arrière. Les pensées traversent ton esprit à la vitesse de l’éclair et puis tu oublies, c’est comme ça, personne n’y peut rien. Mais là, alors qu’une nouvelle pensée arrive, tu sursautes à l’ouverture de la porte. Tu fais celle qui va bien, celle qui a le regard alerte, celle qui n’était pas en train de dormir et tu espères du fond du coeur que ça va suffire. Le bruit ? Oh… ça… ce n’est pas grave, ne t’en fais pas. Tu es nerveuse et ça se voit à cette main que tu viens passer dans ta nuque, à ce regard désormais fuyant. Tu essayes d’éviter celui de la jeune femme qui pourtant est ta collègue, tu ne veux pas avoir à répondre à tes question, tu ne veux pas avoir à te justifier alors que tu prétends tout le temps que tu vas bien. Si tu n’étais pas aussi polie, tu n’aurais pas grand mal à te mettre à bâiller comme si de rien était mais tu te retiens, tu regardes la jeune femme prendre un café et il va falloir que tu trouves le courage de faire la même chose pour ne pas sombrer de nouveau aussi rapidement que la première fois. Tu fais pourtant un peu la conversation, lui demandant comment elle va. C’est un peu idiot de faire comme si de rien n’était alors qu’elle t’a sans aucun doutes vu en train de dormir sur cette table comme si tu étais chez toi. Mais c’est plus facile que d’affronter la réalité, c’est plus facile de prétendre que tu vas bien que de devoir dévoiler que non, en réalité, tout ne va pas bien pour toi. Le lundi, notre pire ennemi à tous. Tu ris mais tu n’en penses pas moins. C’est vrai qu’au début, tu étais soulagée quand le lundi arrivait car même si tu adores Elio, tu étais contente de ne plus avoir à te soucier de ce qu’il était en train de faire à chaque minutes de la journée. Mais aujourd’hui, ce temps que tu ne passes pas avec lui, tu voudrais le passer à dormir. Et puis elle vient te retourner la question, savoir comment toi tu vas, si tu as fait quelque chose de particulier ce week-end pour être dans cet état et dans d’autres circonstances, tu aurais sans doutes estimée qu’elle était juste un peu trop curieuse. Là, tu peux te demander si elle ne cherche pas à glaner des informations. Non. Non, je n’ai rien fait de spécial. C’est juste un peu compliqué. Tu mords dans ta lèvres pour cacher ta gêne et ta nervosité. C’était plus simple avant, c’était plus facile quand tu étais encore à Columbia, tu pouvais toujours prétendre être malade et ne pas aller en cours. Et puis à Columbia, tu allais encore bien, c’était différent. Tu as une raison pour ne pas aimer le lundi ? Ou juste parce que le week-end est encore loins ? Changer de conversation, la détourner, c’est tout ce que tu sais faire pour le moment et ça t’agace parce que tu es fade, tu es sans réel intérêt pour les autres. Te levant pour aller à ton tour prendre un café, tu souffles de soulagement, tu fermes les yeux aussi, appuyant ta tête contre la machine pour prendre quelques secondes, juste pour toi, juste pour essayer de paraître bien.

Codage par Magma.



falling for you ♒︎ Turn around bright eyes. Every now and then I fall apart. And I need you now tonight. And I need you more than ever. And if you'll only hold me tight. We'll be holding on forever. And we'll only be making it right © endlesslove.
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Thompson
général
J'ai posté : 158 messages et j'ai : 175 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Katherine Langford et pour finir je crédite : moi même pour la création de l'avatar.

Lun 10 Juin - 4:56
« Ah... »

Fit-elle simplement quand Judith lui expliqua qu'elle n'avait pas fait la fête ce weekend comme l'avait supposé Lily. Visiblement elle avait quelques soucis personnels. Libre à elle d'en parler ou non. En tout cas, elle ne voulait pas lui forcer la main. Si elle voulait absolument lui en faire part, peut être qu'elle lui en toucherait quelques mots quand elle se sentira prête, non ? Après tout, elles sont collègues depuis plusieurs mois maintenant et partagent la même pièce toute la journée. La jeune femme avait juste remarqué que Judith paraissait fatiguée ces dernières semaines. Elle la voyait parfois prendre des médicaments dans son sac. De plus, elle avait quelques problèmes d'attention ou de mémoire. Sans doute dus à la fatigue. Lily s'en était rendue compte notamment quand elle lui avait demandé une information en particulier sur le boulot et que quelques secondes plus tard, Judith avait déjà oublié de quoi il s'agissait. Mais bon, peut être qu'elle se tracassait trop pour sa collègue qui a juste quelques problèmes de sommeil. Elle chassa ses pensées pour en revenir à ce que lui venait de dire la biologiste-chercheuse..

« Tous les lundis je me dis que le weekend est passé à une vitesse folle et que je dois patienter 5 jours de travail avant d'être à nouveau en weekend. »

Sourit-elle. C'est sûr que si elle le pouvait financièrement, elle ne prendrait même pas la peine de travailler pour profiter pleinement de son temps libre. Mais avec un loyer à payer et un chat à nourrir, impossible de faire autrement. Encore heureux qu'elle avait un métier qui lui plaisait. Elle pensa alors à sa mère et à son père qui n'avaient pas du tout eu l'option de choisir leur métier. Ses grands-parents avaient décidé à leur place qu'ils seraient respectivement dans le commerce et dans l'industrie.
Elle la regarda se lever prendre un café à la machine.

« Hey, il était pas à toi le café sur la table là ? »

Lui demanda t-elle un peu perplexe en lui montrant un café déjà présent sur la table en face d'elle.

« A moins que quelqu'un ait oublié son café là tout à l'heure... »

... Et que cette personne comptait revenir le boire d'une minute à l'autre. Lily la regarda poser sa tête contre la machine un instant en attendant son café... Un peu trop longtemps même. La machine venait de le remplir et Judith n'avait pas bougée d'un cil pour reprendre son gobelet.

« Judith ? »

La tête ailleurs ? Elle semblait déjà partie dans un autre monde.

« Hé, Judith ? Ça va ? »

Inquiète, Lily était prête à se lever de sa chaise, pour la faire revenir à la réalité, en posant une main sur son épaule. Mais avant ça, elle attendit quelques secondes pour voir si Judith allait se réanimer.


LILY THOMPSON
 Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1562164185-icon2     Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1562164185-icon3     Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1562164185-icon
« You’ve got to have
confidence in the very thing
that makes you unique –
then wait for the
world to catch up. »
Voir le profil de l'utilisateur
Judith C. Abrahams
général
J'ai posté : 1606 messages et j'ai : 201 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Emma Watson et pour finir je crédite : money honey pour l'avatar, endlesslove pour la signature

Dim 23 Juin - 16:58

Lily & Judith

It's time to face the dark side of your life


Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lies

Tu fais celle qui va bien, prétends que rien ne change de d’habitude et d’une certaine façon, c’est vrai. Tu es fidèle à toi même, celle de ces derniers temps qui vient travailler sans pour autant savoir dans quel but. Tu essayes juste de garder les yeux ouverts, la tête hors de l’eau sans qu’on remarque trop facilement que quelque chose ne va pas chez toi. Tu es juste fatiguée, tu en as simplement marre de tout ou presque, que ça soit au travail ou bien à l’appartement que tu partages pourtant avec ta soeur jumelle. Mais tout ça, tu ne peux pas le dire, tu ne veux pas prendre le risque de perdre ton emploi alors que tu as besoin de cet argent, ne serait-ce pour Elio. Alors tu prétends que ça va, tu souris même Judith et tu essayes de faire la conversation comme si de rien n’était. Tu ne veux pas qu’elle s’inquiète, ni même qu’elle s’interroge de trop alors c’est tout ce que tu as trouvé pour prétendre être normale. Un sourire plaqué sur tes lèvres, tu l’observes, tu entends sa réponse aussi alors que tu te lèves pour aller prendre un café à la machine. Il te faut probablement bien tout ça pour réussir à tenir éveiller, ou même simplement à ne pas devenir complètement dingue. Et de nouveau la voix de la jeune femme te parvient. Tu entends, tu comprends ce qu’elle te dit mais ce n’est pas pour ça que tu lui réponds non. Tu gardes juste l’information en tête alors que tu appuies sur le bouton pour te faire couler un café, ta tête venant reposer contre la machine quelques secondes, le temps de souffler, le temps de savoir quel comportement adopter avec la jeune femme. Mais bien vite elle t’appelle. Une fois, deux fois et tu sursautes finalement quand tu sens sa main de poser sur ton épaule. Elle n’y est pour rien, c’est bien de toi que vient le problème et tu le sais très bien. Pardon, tu disais ? Tu fais celle qui va bien, tu regardes autour de toi jusqu’à ce que ton regard se pose sur le café sur la table et que tu te souviennes de ce qu’elle t’a dit. Oh ce café… oui, tu as raison, c’était le mien, j’ai cru que je l’avais bu tu vois, ça montre à quel point je ne suis pas réellement réveillé. Si seulement il n’y avait que ça, ça serait bien plus facile. Tu ne dis pourtant rien et récupères le café qui vient de couler pour retourner t’asseoir. Ton regard d’abord posé sur le gobelet, tu prends quelques instants avant de regarder de nouveau la jeune femme, te demandant comment tu peux bien la questionner sans pour autant éveiller les soupçons. Ca t’es déjà arrivé de fermer les yeux une seconde et d’avoir l’impression que plusieurs heures sont passés ? D’être complètement perdue, si bien que tu ne sais pas vraiment si tu es dans un rêve ou dans la réalité ? En fin de compte, tu es franches, trop franche mais c’est pas grave, tu as besoin de réponse, tu as besoin de comprendre ce qui t’arrive aussi mais toute seule, ce n’est pas possible.

Codage par Magma.



falling for you ♒︎ Turn around bright eyes. Every now and then I fall apart. And I need you now tonight. And I need you more than ever. And if you'll only hold me tight. We'll be holding on forever. And we'll only be making it right © endlesslove.
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Thompson
général
J'ai posté : 158 messages et j'ai : 175 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Katherine Langford et pour finir je crédite : moi même pour la création de l'avatar.

Mer 3 Juil - 5:19
« Pas de problème, ça arrive. »

Fit-elle en rejoignant sa chaise. Judith avait sûrement eu un moment d’inattention en pensant à autre chose. Rien d’inquiétant finalement, ça arrive à tout le monde. Lily regarda Judith retourner s’asseoir avec son gobelet de café chaud. De toute façon, un café c'est meilleur chaud. Froid, il est généralement imbuvable. Elle devait vraiment avoir très peu dormi cette nuit pour être aussi fatiguée. Lily profita d'un moment de silence entre elles pour jeter un coup d’œil à ses notifications sur son smartphone. Elle avait reçu quelques mails, des spams, des likes sur son Instagram, un sms de sa meilleure amie... Elle supprima les notifications inutiles qui polluaient sa première page. Elle répondra au sms plus tard. Elle éteignit son téléphone pour revenir à la réalité afin de prendre une gorgée de son café. Sa collègue lui posa alors une question. Lily pris le temps de réfléchir un moment avant de lui répondre.

« A vrai dire, je ne pense pas, non. Les seuls moment où ça m'arrive c'est quand je suis plongée dans quelque chose. Que ce soit un livre, un jeu vidéo, un travail... Faut vraiment que je sois concentrée dans une tâche pour oublier tout ce qui passe autour de moi jusqu'à en oublier le temps qui passe. »

Mais ça, elle ne doit pas être la seule. Ça doit arriver à tout le monde. C'est normal de ne pas voir passer le temps quand on est pris dans quelque chose qui capte toute son attention. Une fois, Lily était tellement plongée dans un livre, qu'elle avait passé deux jours à le dévorer avant de le finir. Elle n'avait même pas pris la peine de lever son nez des pages pour sortir prendre l'air. Elle avait juste mangé un petit peu rapidement et à peine dormi. Non, ce que voulait dire Judith était autre chose de différent mais Lily ne savais pas trop quoi. Sans doute que sa fatigue lui jouait des tours.

« C'est ce que tu ressens en ce moment ? »

Supposa t-elle. Bah oui, si Judith lui demande ça c'est sans doute qu'elle a l'impression de vivre ça en ce moment même... Lily pensa qu'elle avait vraiment besoin de sommeil et quelle devrait se coucher tôt ce soir en rentrant du travail. Ça irait sans doute mieux après. Elle avait peut être juste beaucoup de sommeil en retard après tout ?


LILY THOMPSON
 Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1562164185-icon2     Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1562164185-icon3     Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily 1562164185-icon
« You’ve got to have
confidence in the very thing
that makes you unique –
then wait for the
world to catch up. »
Contenu sponsorisé
Seeing the truth is sometimes more difficult than live in a lie - Lily
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side :: Lenox Hill Hospital
-
Sauter vers: