Flashnews
C'est la rentrée !! Venez donc jeter un oeil à la nouvelle intrigue des étudiants et des citizens ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Astrid, Lylla, Bryanna et Audrey ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Steve, Jared, Azraël et Harry veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 45
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Concours de l'alcool & l'éloquence Beta VS Lambda 1529876038
Scent of Scandals #36
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Nouvelles Intrigues
Les étudiants, c'est par ici et les citizens, de ce côté là love2

Partagez

Concours de l'alcool & l'éloquence Beta VS Lambda

GOOD MORNING AMERICA :: Backstage
 :: Archives :: Olympiades 2019 :: Le terrain du jeu
Quinn-Rose Walsh
beta admin
J'ai posté : 15297 messages et j'ai : 1676 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz ♥ et pour finir je crédite : Avatar par moonlight roses profil & signature par moi-même

Quinn-Rose Walsh
Ven 10 Mai - 15:33
One two three drink !
Arizona & Quinn-Rose


L’alcool et toi ? C’est une grande histoire d’amour. On peut même dire que c’est une très grande histoire d’amour. Tu es irlandaise, c’est peut-être cliché mais l’Irish Coffee faisait déjà partie de tes boissons préférée à peine âgée de dix sept ans. C’est un peu normal pour toi, Quinn-Rose de choisir le concours de l’alcool et de l’éloquence comme première épreuve lors des Olympiades. Tu aimes beaucoup ce genre d’événements. Tu n’es pas spécialement une bonne compétitrice détestant perdre mais au moins, tu le fais pour deux bonnes causes. La première est de pouvoir aider les associations caritatives auxquelles les gains gagnées seront versées et en plus … tu auras de l’alcool gratuitement ! C’est un fait à ne pas négliger. Faut bien t’amuser avant la semaine infernale des révisions non ? Certes, pendant cette semaine tu regarderas des films, des séries, tu sortiras dans des bars et pourquoi pas faire du shopping aussi mais quand même, c’est important de se lâcher pendant cette épreuve ! Pour l’occasion, tu as tressé ta chevelure blonde et tu t’es maquillée comme une viking. Ce look ne te donne pas réellement un air menaçant étant plutôt dotée d’un visage angélique mais l’important est d’essayer non ? Tu mets aussi une jupe courte en cuir ainsi qu’un débardeur noir déchiré au niveau du ventre. On peut pas dire que tu ne t’es pas prêtée au jeu même jusqu’au niveau vestimentaire. Tu es la première à arriver sur les lieux de la compétition. Tu regardes d’ailleurs avec appréciation toutes ces bouteilles l’alcool qui n’attendent qu’à se faire déguster. Aujourd’hui, tu affrontes une Lambda puisque cette fois, ils seront malheureusement vos ennemis. Mais peu importe non ? Toi, tu es une Beta, ce sont les couleurs de cette confrérie que tu hisseras. Bon alors, il est où mon adversaire ? A peine as-tu posé cette question qu’une tête brune se dessine devant toi. Tu écarquilles alors les yeux. Oh non pas Arizona ? Oh putain ! Voilà, tout est dit. Mine de rien, tu l’apprécies bien cette bibliothécaire. Tu voudrais plutôt la protéger et non la descendre sur le ring ! Tu soupires en la regardant, une expression ennuyée sur le visage. Elle peut boire avec les médicaments qu’elle ingurgite tous les jours ? Tu n’as pas envie qu’elle fasse une allergie ou une connerie du genre. Tu t’approches alors d’elle, murmurant à son oreille. Tu es sûre de ton coup ? Je veux pas que tu tombes malade quand même. Tu restes tout de même humaine Quinn-Rose et cette jeune femme, tu n’as absolument rien contre elle. Tu attends tout de même sa réponse avant de te poser devant elle, séparée par une table sur laquelle, deux premières bouteilles d’alcool sont posées devant vous, chacune la sienne. Tu prends alors la tienne pour en verser une bonne dose. Tu la bois cul sec et non sans grimacer, tu essuies la bouche grossièrement. C’est comme ça qu’ils font les vikings non ? Arizona, médiocre Arizona. Tu leurres tout le monde avec ton air de petite sainte nitouche mais tu es une chiure démoniaque. Je t’ai percé à jour hein. Ca crie derrière toi, ça te fait doucement sourire. Tu espères qu’elle comprenne que non, tu ne penses pas un mot de ce que tu viens de dire. C’est juste le jeu et rien de plus.


AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 



her ghost in the fog
♣️ ▂ she was divinity's creature that kissed in cold mirrors. a queen of snow, far beyond compare
Arizona G. Evans
outs admin
J'ai posté : 4339 messages et j'ai : 491 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Emilia Clarke et pour finir je crédite : savage (Avatar) ; beylin (Signature)

Arizona G. Evans
Jeu 20 Juin - 16:43

One two three drink !
Quinn-Rose & Arizona
Concours de l'alcool & l'éloquence Beta VS Lambda Tumblr_nf1s57d8rQ1s9lptno1_500
L’année est terminée, il était temps. Neuf ans à étudier, ça passe vite, trop sans doutes mais tu ne regrettes pas ce que tu es devenue Arizona. c’était difficile, délicat aussi au vue de ton parcours mais tu n’as pas abandonné. Tu es sortie d’un hôpital psychiatrique, tu t’es marié et tu as divorcé, tu as aujourd’hui presque trente ans et on pourrait presque penser que tu as le parcours de n’importe quelle personne de ton âge. Non bien sûr que non, tu es différente et tu l’as toujours été. Tout ici va te manquer, de cette bibliothèque dont tu t’occupais aux cours de tutorat, de ces amphi dans lesquels tu assistais aux cours, ou bien ceux dans lesquels il t’arrivait d’en donner. Et voilà que tout s’achève, qu’il est temps de tourner une nouvelle page à ton histoire pour passer simplement à autre chose. Tu n’es pas friande des Olympiades, tu n’aimes pas du tout ça, toi qui généralement préfère avoir un bon livre à la main plutôt que de sortir ou de simplement t’amuser mais pour une fois, tu fais une exception. C’est la dernière fois, il te faut en profiter. Tu erres un peu en ces lieux que tu connais généralement mais tout est différent aujourd’hui. Une voix retentit, parvient à tes oreilles et tu tournes aussitôt vers sa provenance quand tu la reconnais. Tu ne l’as pas entendu bien souvent et pourtant, c’est suffisant. Tu souris quand tu vois la jeune femme. Un regard à droite, un autre à gauche et tu remarques que tu es seule, que c’est toi qui d’avance vers Quinn-Rose sans pour autant perdre ton sourire. « Je crois que ça sera moi. » Et ton nom ne tarde pas à sortir de ses lèvres. Tu ne sais pas si tu dois bien le prendre ou non, mais tu n’es pas une personne prise de tête, préférant toujours voir le verre à moitié plein que l’inverse. « Ne t’en fais pas pour moi… C’est pas comme si je faisais ça tous les jours. » La réalité ? Tu te fiches bien des effets que l’alcool peut avoir sur toi et les médicaments que tu prends. Tu verras bien, c’est ce que tu te répètes alors que tu prends déjà place face à la jeune femme. Tu ne sais pas trop ce qu’il faut faire, tu te contentes d’observer, d’écouter les propos de la jeune femme et tu t’en amuses. D’autres se seraient sans aucun doutes vexé mais toi, tu t’en fiches un peu, tu as toujours eu pour habitude de te moquer de ce qu’on pouvait penser de toi. Et tu ne réfléchis pas plus Arizona, tu te sers un verre que tu portes aussitôt à tes lèvres pour le boire d’une seule traite. Pour le moment, tu te sens encore bien, tu n’as pas de vertige ou quoique ce soit qui puisse prédire quelque chose de mauvais. « Tu vois. Je me sens bien. » Tu n’es juste pas habituée à l’alcool mais cette sensation désagréable finira probablement par passer. Là, tu te contentes de fixer la jeune femme qui s’apprête à son tour, à nouveau, à boire un verre. Et tu t’amuses, tu n’es pas capable de faire autre chose à dire vrai. « Seize jacinthes sèchent dans seize sachets secs. » Ta voix est chantante, ta voix est amusée aussi et tu recommences. La même phrase, un peu plus vite. Plus une troisième fois, encore une et c’est reparti. Tu as l’impression d’être inarrêtable, qu’on ne peut plus rien faire pour te stopper, toi Arizona, si joyeuse et heureuse.

Spoiler:
 



Pretty, Pretty
Please
Quinn-Rose Walsh
beta admin
J'ai posté : 15297 messages et j'ai : 1676 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz ♥ et pour finir je crédite : Avatar par moonlight roses profil & signature par moi-même

Quinn-Rose Walsh
Jeu 27 Juin - 20:28
One two three drink !
Arizona & Quinn-Rose


Arizona t’a aidé quand t’en avais besoin. Elle était venue t’aider alors que t’étais sur un terrain totalement inconnu. La bibliothèque. Aussi importante soit-elle, cet endroit n’était pas familier pour toi. Tu as non seulement failli t’y perdre mais en plus tu avais risqué de ne pas trouver le livre que t’étais aller chercher. Mais la brune était là. Elle t’avait fourni le plan du labyrinthe et tu avais pu mettre un visage sur un prénom lié à plusieurs rumeurs. Arizona n’était pas du tout comme ils les avaient décrite. Elle n’était une folle à lier, encore moins une hystérique droguée. Elle était douce, souriante et altruiste. Depuis, tu as gardé un bon souvenir d’elle. Dès que tu la vois dans la cour, tu la salues non sans sourire, sollicitant l’étonnement chez tes amis beta. Toi Quinn-Rose, tu fais ce que tu veux et tu sympathises avec ceux que tu veux. La jeune femme n’a rien fait pour attirer tes foudres alors oui, tu t’en fous des racontars des autres. C’est pour cette raison que tu te sens un peu dépassée une fois installée à la table. Tu n’as vraiment rien contre Arizona et devoir l’affronter te déplait. Seulement, tu n’es pas une lâcheuse. Toi tu es du genre à foncer, la tête baissée, peu importe les conséquences. Quand tu as désiré fuire ta famille et ton pays, tu l’avais fait. Tu es partie sans regarder derrière toi ne serait-ce qu’une seule fois. Ton grand frère te manque certes mais tu avais pris une décision, une direction loin de lui. C’était ton choix et tu l’assumes. L’arbitre, vous explique les règles du jeu ce qui te pousse à regarder la jeune femme et de lui sourire. Même si vous êtes “ennemies” aujourd’hui, elle aura toujours ta sympathie et ton amitié si elle le désire. Mais pour le moment vous devez boire et insulter l’autre tout en se mettant en valeur. Face à quelqu’un d’autre, ça aurait été facile mais face à Arizona, c’est un peu délicat. Cependant, la jeune femme prend les choses en main et te surprends. Déjà, elle ne s'évanouit pas après le premier verre mais en plus, elle se met à répéter la même phrase sous les applaudissements de quelques supporters derrière elle. Tu hoches la tête comme pour lui montrer tout ton respect ensuite tu avances ta main pour récupérer un verre. Tu te rattrapes à la dernière minute ; il ne s’agissait pas du tien mais du sien. Tu l’as échappé belle. Tu remplis donc ledit verre et tu le bois cul sec. Ceci fait, tu la regardes. Tu sais, ce que tu viens de dire, est une preuve supplémentaire de ta folie. Tu grimaces. Tu ne crois toujours pas un mot de ce que tu dis. Tu suis tout simplement les règles du jeu. A ta place, j’arrêterai le jeu tout de suite. J’ai peur que tu ne te ridiculises en public. En réalité, tu as surtout peur pour elle, peur qu’elle mélange alcool et médicament.


AVENGEDINCHAINS

Spoiler:
 



her ghost in the fog
♣️ ▂ she was divinity's creature that kissed in cold mirrors. a queen of snow, far beyond compare
Arizona G. Evans
outs admin
J'ai posté : 4339 messages et j'ai : 491 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Emilia Clarke et pour finir je crédite : savage (Avatar) ; beylin (Signature)

Arizona G. Evans
Sam 27 Juil - 14:22

One two three drink !
Quinn-Rose & Arizona
Concours de l'alcool & l'éloquence Beta VS Lambda Tumblr_nf1s57d8rQ1s9lptno1_500
C’est vrai que tu ne devrais peut-être pas te trouver là, c’est sans doutes une mauvaise idée et pourtant, tu essayes de garder à l’esprit que ce sont tes dernières olympiades, que tu aimerais juste, pour une fois, laisser de côté tous les on-dit pour juste te concentrer sur ce que tu désires réellement. Avec Quinn-Rose, vous ne vous connaissez peut-être pas beaucoup mais il t’a suffit d’un regard sur elle pour savoir que tu pouvais avoir confiance. Vous n’êtes peut-être pas si différentes, elle qui était raillée à une époque de sa vie, toi qui l’est encore aujourd’hui pour ce que tu es et ce que tu représentes. Vos confrérie sont peut-être alliées en général mais aujourd’hui, tu as bien compris que ça serait bien différent. C’est le jeu qui veut ça et tu l’acceptes, simplement. Tu restes concentré quand l’arbitre vous explique les règles, il va juste falloir que tu laisses de côté ce dégoût pour l’alcool que tu as pour t’amuser, et ça devrait aller. Ca ne sera pas facile, loin de là même mais tu la regardes commencé et tu souris avant d’enchaîner. Le goût est horrible, ça te brûle la gorge mais tu essayes de ne rien montrer, refusant d’être pénalisée et tu réussis d’ailleurs plutôt bien à terminer ce premier verre, te mettant même à répéter une phrase des plus complexe, plusieurs fois de suite. Tu ne sais pas exactement ce qui t’a pris mais tu espères que ça la rassurera sur ton état, tu ne veux pas qu’elle s’inquiète mais qu’elle profite, voilà tout. Mais son regard te rassure, tout va bien, tout ira bien parce qu’elle est là pour toi et tu es là pour elle. Ca reste étrange d’avoir ce genre de pensée pour une personne que tu connais à peine mais c’est aussi agréable. Tu la vois de nouveau avancer sa main pour prendre un verre, le tien, et tu te demandes à quoi elle joue. Mais finalement elle se rétracte et toi, tu ne peux t’empêcher de grimacer, si elle avait réellement bu ton verre, elle aurait été pénalisé, donnant une petite longueur d’avance à ta confrérie et tu n’aurais pas dit non à ça. Quand elle s’adresse de nouveau à toi, tu pourrais te vexer de ce qu’elle te dit, avec d’autres, ça aurait été le cas et pourtant, non, tu sais qu’elle joue un jeu, il te faut simplement prendre sur toi pour ne pas faire d’esclandre et l’envoyer balader, l’insulter. Tout ceci n’est qu’un jeu Arizona, il te faut garder ça en tête. « Je te dirais bien que ma folie t’emmerde mais il paraît que ça ne se fait pas. » Toi, tu souris. Ce n’est pas dans tes habitudes de parler de la sorte et pourtant, tu te sens comme libérée de ne pas avoir à te soucier des convenances. Arrêter, arrêter, toujours et encore mais si tu l’écoutes, tu te contentes de te resservir un verre que tu viens boire aussi sec. Tu t’essuies la bouche comme elle a pu le faire plus tôt, tu ne dois pas avoir honte, c’est le jeu, c’est Quinn face à toi. « Ou alors c’est peut-être toi qui a peur d’être ridicule face à moi, tu ne crois pas ? » Un sourcil haussé, un sourire aux lèvres, tu joues peut-être un peu trop sur la provocation mais ce n’est pas grave, c’est aussi ta manière de lui montrer que tu vas bien, que tu ne fais pas tout ça contre ton gré, bien au contraire. « Aller, détends toi Quinn, je te promet que si je ne me sens pas bien, j’arrête et tu sais que les promesses des Lambda sont tout ce qu’il y a de plus sincère. » Ce n’est peut-être pas fairplay de jouer la carte de ta confrérie pour qu’elle ait confiance en tes propos mais tu veux aussi qu’elle comprenne que tu ne t’es jamais senti aussi bien.

Spoiler:
 


Pretty, Pretty
Please
Quinn-Rose Walsh
beta admin
J'ai posté : 15297 messages et j'ai : 1676 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz ♥ et pour finir je crédite : Avatar par moonlight roses profil & signature par moi-même

Quinn-Rose Walsh
Ven 2 Aoû - 10:32
One two three drink !
Arizona & Quinn-Rose


L’alcool et toi, est une grande histoire d’amour après tout, tu es irlandaise. Aussi cliché que cela puisse paraître, dans ta ville natale, tu as appris à différencier les breuvages avant même d’avoir eu ton premier petit-ami. Ce n’était même pas précoce surtout vu la nature de tes parents ; ta mère était une adepte du baileys quant à ton père, il préparait ses Irish Coffee en les faisant passer pour un café ordinaire. Alors malgré ton jeune âge, tu arrives à bien tenir l’alcool. Faut dire que dans tes sorties, tu es toujours celle qui calme les esprits, celle qui garde son self-contrôle malgré tous les litres ingurgités. Sauf que, là tout de suite, tu n’es pas très à l’aise. En face de toi, il y a une jeune femme que tu apprécies beaucoup. Une jeune femme dont tu connais le secret. Elle prend des médicaments et tu as peur qu’elle ne finisse par se faire du mal en mélangeant ce qui ne devrait pas être mélangé. Mais tu n’as pas forcément le choix Quinn-Rose. Tu dois faire avec et surtout jouer le jeu. Il suffit d’un petit coup d’oeil derrière toi pour voir tous les betas qui te soutiennent. Tu ne veux pas les laisser tomber. Tu ne veux pas qu’ils te pensent incapable de gagner une telle épreuve sur un domaine loin d’être méconnu pour toi. Alors, tu tiens bon. Tu commences les hostilités et Arizona te suit sur ta lancée. Malgré tes interrogations et tes doutes, tu souris. Cette jeune brune est pleine de ressources. Elle est surprenante et tu adores ça, vraiment. Tu fais une vanne que tu ne penses pas réellement. Et au fond, tu espères qu’elle prendra pas mal encore moins personnellement ce que tu dis ; il s’agit du jeu et il faut faire avec. C’est à son tour de boire le verre et de parler. Et quand elle parle, tes sourcils se haussent. Bien, voire même très bien. Tout comme toi, elle met l’appréciation mutuelle entre vous de côté pour se donner à fond dans la compétition. Ah oui tu adores ça au point de lui sourire d’une manière très sincère voire même extrêmement attendri. Tu te rattrapes rapidement, soupirant. D’abord c’est Quinn-Rose à moins que l’alcool te fasse déjà perdre la tête ? Et si les promesses des Lambdas sont comme votre pseudo vertue … excuse-moi d’en douter.  Ca siffle derrière toi mais tu grimaces. Tu arrives d’ailleurs à mimer un “Je le pense pas” que seule Arizona est capable de voir. C’est à toi de contre-attaquer et tu le fais surtout qu’à présent, tu dois visiblement citer un poème en changeant des mots. Tu réfléchis un instant, tu te serres un verre et tout en regardant celui-ci, tu prends un grand bol d’air frais. Sonnez, sonnez haut sur les nichons, Baisers de la franche amitié, Comme des préservatifs de neuf ans qui joue, Petit tapageur sans pitié. Baiser du respect qui s'imprime à la porte du cœur humain.  Comme avec le concombre d'une rime, effleurez à peine le zizi. Tu es la première à rire du sens que prend ce poème pourtant porté sur l’amour et l’amitié. Tu lèves ton verre avant de le descendre cul sec.  


AVENGEDINCHAINS


Spoiler:
 



her ghost in the fog
♣️ ▂ she was divinity's creature that kissed in cold mirrors. a queen of snow, far beyond compare
Arizona G. Evans
outs admin
J'ai posté : 4339 messages et j'ai : 491 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Emilia Clarke et pour finir je crédite : savage (Avatar) ; beylin (Signature)

Arizona G. Evans
Sam 24 Aoû - 21:19

One two three drink !
Quinn-Rose & Arizona
Concours de l'alcool & l'éloquence Beta VS Lambda Tumblr_nf1s57d8rQ1s9lptno1_500
Tu as beau être une fille sage, ne pas aimer l’alcool, ce soir est l’exception qui confirme la règle. Tu as besoin de liberté et de ne pas entendre ta mère te répéter toutes les trente secondes que tout ce que tu essayes de faire n’est pas bien. Le problème, c’est la confiance que tu as en toi, quasi inexistante et ça pose problème parce que tu finis par croire les propos de ta mère, tu finis par croire que oui, tu ne sers pas à grand chose.  C’est pour ça que ce soir, tu ne fais pas attention à ce que tu fais, tu te fiches un peu des conséquences mais tu as la chance d’être contre Quinn-Rose, elle te connait même si vous ne vous êtes vu que quelques heures, même si elle et toi, vous ne vous connaissez pas réellement. C’est étrange, vraiment parce qu’avec elle, tu te sens en confiance sans avoir peur du jugement. Alors avant tout, tu cherches à la rassurer, à lui montrer que, quoiqu’il se passe, tu feras attention et tu ne feras rien de fou. Et sa réponse t’arrache à peine un sourire, à peine un rire. Tout ça prend des tournures que tu n’aurais pas imaginé. Alors certes, tu sais qu’elle plaisantes, tu sais bien que c’est pour le jeu et se faire bien voir mais toi, ça ne t’amuses pas réellement et tu commences à devoir prendre sur toi pour ne pas faire une connerie et simplement partir, quitter les lieux pour rentrer chez toi. Tu ne veux pas, tu ne veux pas lui donner raison, laisser les bêtas gagner. Dès le départ, avec toi, ta confrérie partait avec un handicape mais comme on dit, le plus important est de participer. Tu es d’accord mais désormais, ce que tu veux, c’est gagner. « Qu’est-ce qui est mieux à ton avis, notre “pseudo” vertue comme tu le dis ou votre minable façon de vous rebeller pour faire genre que vous avez de l’importance ? Dis-moi Quinn-Rose. » Tu insistes bien sur son prénom entier pour lui faire voir que tu as bien entendu, bien compris aussi ce qu’elle t’a dit. Elle ne s’appelle pas Quinn, tu ne l’appeleras ainsi plus comme ça si tel est son désir. Tu prends le verre que tu as devant toi et le porte à tes lèvres pour en prendre une longue gorgée. Tu ne le termines pas, tu n’as pas d’intérêt à le faire et tu aimerais pouvoir jouer encore un peu contre la jeune femme avant d’avoir ton compte. Tu gardes à l’esprit que tu dois faire attention, que tu dois te méfier car l’alcool ne fait pas bon ménage avec les médicaments. Tu prends une profonde inspiration, ne cachant aucunement ta grimace à la récitation de son poème auquel elle prend plaisir à changer des mots. Ca semble l’amuser en tout cas, c’est vrai que c’était malin de faire, ça, tu ne le dis pas pour autant. « Quelle finesse d’esprit. Je ne cesserais jamais d’être surprise par la connerie d’autrui. » Tu exagères et par le regard que tu portes sur elle, tu espères qu’elle va comprendre que tu ne penses pas ce que tu dis, que c’est pour le spectacle. Tu en as d’ailleurs bien assez de tout ça, de devoir faire semblant de ne pas la connaître pour satisfaire tous ces gens qui vous regarde et qui attende juste que la première craque, cède à l’alcool. Tu ne veux pas être cette personne, tu aimerais qu’elle non plus et que vous puissiez en terminer là, peut-être repartir ensemble pour discuter, pour la première fois depuis longtemps.

Spoiler:
 


Pretty, Pretty
Please
Quinn-Rose Walsh
beta admin
J'ai posté : 15297 messages et j'ai : 1676 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz ♥ et pour finir je crédite : Avatar par moonlight roses profil & signature par moi-même

Quinn-Rose Walsh
Jeu 29 Aoû - 17:46
One two three drink !
Arizona & Quinn-Rose


« Qu’est-ce qui est mieux à ton avis, notre “pseudo” vertue comme tu le dis ou votre minable façon de vous rebeller pour faire genre que vous avez de l’importance ? Dis-moi Quinn-Rose. » Un sourcil haussé, les lèvres légèrement entrouvertes, tes expressions sont la preuve de ta surprise. Tu voulais de la répartie ? Tu l’as. La jeune brune se défend plutôt bien et tu apprécies ça, beaucoup. T’avais peur qu’elle prenne trop mal tes mots ou qu’elles comprennent un message erroné. En aucun cas, tu ne voulais l’attaquer elle, et sa confrérie. Après tout, vous êtes des alliés depuis la création des confréries. Vous êtes soudés malgré vos différentes idéologies. Vous êtes différents mais vous vous respectez mutuellement. Cette fois, les préfets ont décidé de chambouler les choses et de vous voir vous chamailler au lieu de vous supporter. Au fond, tu espères qu’elle a pu voir ce que tu as mimé après ta réplique. Tu espères qu’elle a compris que ce n’est aucunement contre elle. Un peu comme ce que tu viens faire ; considérer le tout comme un jeu et rien d’autre. Ah, parce que se rebeller pour toi c’est chercher à tout prix d’être sous les feux des projecteurs ? Excuse-moi mais tu dois revoir ta définition complètement à côté de la plaque. Et tu sais, c’est mieux de se rebeller que de suivre les principes d’autrui comme des moutons dépourvus d’intelligence, un peu comme vous, en gros. Tu lèves ton verre comme pour trinquer avec elle mais finalement, tu le ramènes à tes lèvres pour en boire une petite gorgée. On aurait dit que vous vous détestez mais ce n’est pas le cas. Tu apprécies Arizona et tu espères avoir un petit moment plus tard pour le lui dire. Pour l’instant, tu cites un poème en changeant quelques mots pour les remplacer par d’autres, plus crus et osés. La remarque de la jeune femme te tire un petit rire, répondant du tac au tac. Dis plutôt que tu es extrêmement coincée. Tourne toi, je crois avoir vu un bâton coincé dans ton cul. Sourire aux lèvres, tu entends quelques rires derrière toi mais ce qui te fait soupirer d’aise, c’est l’intervention de l’arbitre. Il vous donne quelques minutes pour boire de l’eau ou aller aux toilettes si vous le désirez. Toi, tu te penches directement vers Arizona. Je suis désolée, je ne pense pas un mot de ce que j’ai dit. Après … tout ça, ça te dit un petit café pour déssouler un peu ? Ta jambe ne cesse de taper contre le sol et pour cause, un besoin urgent d’aller au petit coin. Tu te redresses alors pour aller te soulager. Mine de rien, l’alcool a cet effet à part celui de te faire tourner de l’oeil. Pour le moment, tu n’es pas encore victime de cet état mais tu es certaine de pouvoir en être si tu continues de boire comme un trou. Alors une fois de retour, tu attrapes la bouteille d’eau qu’on t’a attribué et tu en bois de grandes gorgées. Oh putain ça fait du bien ! Toi ça va ? Parce que, mine de rien, tu es concernée par son état.


AVENGEDINCHAINS



Spoiler:
 



her ghost in the fog
♣️ ▂ she was divinity's creature that kissed in cold mirrors. a queen of snow, far beyond compare
Arizona G. Evans
outs admin
J'ai posté : 4339 messages et j'ai : 491 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Emilia Clarke et pour finir je crédite : savage (Avatar) ; beylin (Signature)

Arizona G. Evans
Sam 14 Sep - 18:08

One two three drink !
Quinn-Rose & Arizona
Concours de l'alcool & l'éloquence Beta VS Lambda Tumblr_nf1s57d8rQ1s9lptno1_500
Tu sais que tu n’es pas dans ton état normal quand par tes mots, tu lui fais comprendre que sa confrérie ne vaut pas grand chose. Ce n’est pas quelque chose que tu dirais en temps normal, tu es loin d'être comme ça. Toi, tu es plus le genre, aimons-nous les uns les autres dans les paillettes et c’est très bien comme ça. Tu es un peu rêveuse, un peu trop parfois mais c’est aussi agréable, comme aujourd’hui, de pouvoir lâcher prise sans avoir à te poser plus de question que ça. Alors oui, tu vois bien dans le regard de Quinn que ça ne lui fait pas forcément plaisir de devoir t’affronter aujourd’hui mais ça fait partit du jeu. Tu n’es pas non plus la plus ravie, faut pas croire mais tu t’es prise d’affection pour la jeune femme et tu n’aimes pas forcément ce que tu lui dis, tu sais que tu t’excuseras d’ailleurs, plus tard. Un soupir traverse tes lèvres, navré. Comme on dit si bien, le venin du serpent n’atteint pas la blanche colombe et c’est un peu ce que tu ressens en ce moment, comme si l’alcool te rendait imperméable à toutes les critiques qu’elle peut faire sur toi ou sur ta confrérie. « Quand on suit des principes, on a au moins un minimum de valeur et de libre arbitre contrairement à ce que tu semble penser. Oui je suis capable de penser par moi-même, surprise ! » Tu souris parce que ce n’est pas méchant ce que tu dis, juste une remarque quant à ses propos que tu juges hors sujet et sans grand impact sur tout le reste. Tu lèves en revanche les yeux au ciel quand elle se met à déformer un poême relativement connu en remplaçant certains mots par d’autre, faisant perdre tout son sens à l’oeuvre originale. « Je ne suis pas coincée, j’ai juste du respect pour la littérature et les auteurs, nuance. » Que pouvait-on attendre d’autre de la part d’une étudiante en dernière année de littérature étrangère après tout. Tu jettes un regard vers l’arbitre qui décrète que c’est le moment pour vous de faire une pause, ou peut-être qu’il met fin à ce duel, tu ne sais pas vraiment, tu n’as pas réellement écouter. Un café qu’elle te propose la beta face à toi et tu te contentes de hocher la tête, ayant celle-ci qui tourne légèrement. Finalement, ça n’était peut-être pas une bonne idée de boire autant alors que tu n’es clairement pas habituée. Tu prends le temps de t’asseoir, de prendre la bouteille d’eau que tu as à disposition pour en prendre une longue gorgée. C’est agréable, ça change de la brûlure que procure l’alcool dans ta gorge et dont tu te serais volontier passé. Tu ne comprendras peut-être jamais ces personnes qui prennent un malin plaisir à boire, juste comme ça, juste pour dire de faire comme tout le monde. Non décidément, ça te dépasse. « Ca va, et toi ? » Tu lui souris et finalement, tu tournes la tête vers l’arbitre qui vous signal que vous avez presque terminée. Pour mettre fin à la partie, il te reste un verre à boire et après ça, vous serez libre de continuer pour le plaisir ou de partir vaquer à d’autres occupations. Tu jettes un regard à Quinn-Rose, un regard vers ce verre qu’on vient de te remplir et, prenant une profonde inspiration, tu te relèves pour t’en saisir. Tu prends ton temps, tu le portes à ton nez d’abord, l’odeur est toujours aussi infecte mais il va te falloir passer au dessus. Et ne faisant plus cas de rien, tu réussis à le boire, d’une traite, sans prendre le temps de réfléchir à si tu as pris ou non la bonne décision. « Putain, je déteste vraiment l’alcool. » C’est sur ces mots que tu te rassois à côté de la beta, un sourire qui se fait un peu plus crispé, ça a quand même du mal à passer mais tu ne veux rien dire, tu fais comme si tout allait bien. « Ca tient toujours pour ce café ? » Tu ne sais pas qui a gagné, qui a perdu ou même s’il y avait quelque chose à gagner en fin de compte, tu as juste fait ça pour relever un défi personnel, celui de réussir à t’amuser pour une fois. « On a finis tu penses ? Ou tu veux continuer ? » Tu ne sais pas si tu serais capable de tenir bien plus longtemps mais tu peux essayer, selon ses désirs.

Spoiler:
 


Pretty, Pretty
Please
Quinn-Rose Walsh
beta admin
J'ai posté : 15297 messages et j'ai : 1676 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nicola Peltz ♥ et pour finir je crédite : Avatar par moonlight roses profil & signature par moi-même

Quinn-Rose Walsh
Mer 18 Sep - 17:32
One two three drink !
Arizona & Quinn-Rose


Ca je le sais très bien. Cette phrase, tu l’as murmuré, un peu comme une pensée qui se matérialise contre ton gré. Tu ne voulais que personne ne t’écoute à part la jeune femme. Tu voulais pas qu’on te pense faible ou démunie de répartie. Tu as toujours de la répartie. Malgré ton physique angélique, au fond tu es une vraie démone qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Mais pour une fois, tu voulais qu’elle sache ce que tu penses d’elle ; elle est intelligente, une femme accomplie et c’est exactement ce que tu vois en elle. Mais quand elle parle de respect de la poésie, tu grimaces. Je dirai plutôt que tu vois le mal partout. Selon toi, c’est dommage de n’avoir pas un peu le sens de l’humour. Ce n’est pas parce que tu as relevé un défi en remplaçant quelques mots par d’autres plus crus, que cela fait de toi une personne irrespectueuse voire bête. Contrairement à ce qu’on puisse penser, toi aussi tu as une tête, toi aussi tu es intelligente et toi aussi tu lis beaucoup de livres. Quoi qu’il en soit, c’est le moment pour toi de boire un peu d’eau ayant l’impression de te déshydrater de la tête aux pieds. Tu as aussi besoin de t’éloigner de toutes ces bouteilles d’alcool. Quand bien même tu aimes boire et faire la fête, là tu en as une dose de trois jours. Sans oublier les effets que tu ressens au plus profond de toi-même ; un mélange d’euphorie accompagné d’un zeste de mal de crâne. Quand l’arbitre fait signe à Arizona de boire un dernier verre, tu la regardes attentivement. Du moins tu essaies, car la concentration n’est pas ta meilleure amie au moment où l’alcool circule dans tes veines. Tu espères qu’elle ne s’évanouira pas voire même qu’elle tombe dans un coma léthargique. Heureusement pour vous, elle s’en sort indemne et te demande aussi si tu voulais toujours de ce café. C’est là où l’arbitre déclare la partie terminée sans désigner un vainqueur. Visiblement, vous vous êtes bien débrouillées toutes les deux. Vous êtes à une égalité méritée. Toi, tu hausses les épaules, tu as surtout besoin de quitter cet endroit qui pue l’alcool et la sueur masculine. Ca te fait grimacer. Tu as ta réponse et je n’ai plus aucune place pour une autre goutte d’alcool. Ca te fait rire alors que tu te redresses doucement. Tu ne veux pas provoquer un évanouissement surprise. Viens, on s’installe à la buvette. Tu récupères la bouteille d’eau parce que tu as besoin d’hydrater ton corps et sans réfléchir, tu passes un bras sous celui de la jeune femme. Vaut mieux s’entraider vu votre état d’ébriété. Finalement ça ne s’est pas trop mal passé non ? Tu lui souris, les lèvres pâteuses et les yeux dilatés. Oui on peut dire que vous êtes passablement saoules et ça te fait rire. Je dois avouer que t’étais une adversaire redoutable Arizona. Tu tapotes doucement sur son épaule. Alors que vous vous approchez de l’endroit convoité, tu la regardes. Pourquoi tu l’as fait ? Oui, ça t’intéresse de le savoir. Tu sais que la jeune femme prend des médicaments. Tu sais qu’elle est studieuse et consacre tout son temps libre aux livres. Alors pourquoi l’alcool ? Pourquoi ce défi et non un autre ? Il y avait d’autres jeux moins risqués et qui ne demandaient pas d’ingurgiter des litres de liquide ambré. Quelque chose à prouver ? Demandes-tu tout en t’installant à une table vacante. Tu bois une nouvelle fois de la bouteille d’eau non sans fantasmer sur un peu de café. Tu sais par avance que tu auras un sacré mal de crâne à la fin de la journée. Tu sais aussi que tu dormiras tôt ce soir histoire de désaouler correctement.


AVENGEDINCHAINS




her ghost in the fog
♣️ ▂ she was divinity's creature that kissed in cold mirrors. a queen of snow, far beyond compare
Contenu sponsorisé
Concours de l'alcool & l'éloquence Beta VS Lambda
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Backstage
 :: Archives :: Olympiades 2019 :: Le terrain du jeu
-
Sauter vers: