Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Indiana, Keira et Eva ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Callum, Max, Kostas et Romeo veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Asuka | Stronger than you  1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2
C'est l'heure des vacances !
Du 11/08 au 15/08, votre staff prend des vacances et ne sera pas joignable pendant ce laps de temps ! N'oubliez pas qu'on vous aime ♥️

Partagez
Voir le profil de l'utilisateur
Asuka Shigure
général
J'ai posté : 90 messages et j'ai : 284 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nozomi Sasaki et pour finir je crédite : Justayne pour la signature et keiko113 pour l'avatar

Ven 17 Mai - 0:01

Asuka Shigure

Don't you be misled, the tears I shed aren't signs of any weakness or regret, they're the fragments of the pain from the past I can't forget ✹

Informations personnage


Nom : 時雨 ou Shigure en rōmaji, signifiant « pluie d'automne. » Un nom tout en poésie, plein de délicatesse et de mélancolie. Emprunt de sa saison préférée, où le paysage se peint en une multitude de nuances de jaune et d'orange, aussi nombreuses que les facettes de sa personnalité.
Un nom marqué par la lancinante tristesse qui l'étreint sans qu'elle n'en montre rien, ne dévoilant jamais les pluvieux jours de son passé.
Mais aussi le nom d'un navire de guerre japonais durant la Seconde Guerre mondiale, illustrant son caractère combatif qui lui a permis d'arriver où elle en est aujourd'hui. Jamais elle ne lâche prise, jamais elle n'abandonne.
Prénoms :  飛香 ou Asuka en rōmaji, signifiant « parfum de l'envol. »
Le nom d'une période historique de l'ère Yamato, reflétant l'intérêt de sa mère pour l'histoire.
Un prénom mixte, probablement choisi bien avant que son sexe ne soit connu, afin que sa mère puisse donner un nom à la seule chose qui lui donnait encore la force de se battre..
Un prénom qui lui correspond à ravir : Asuka est ambitieuse et indépendante, toujours capable de se relever pour aller encore plus haut ; Asuka marque les esprits ; Asuka fera tout pour que les efforts de sa mère n'aient pas été vains.
Date et lieu de naissance : Née le 7 juillet 1993 à Tokyo, la nuit de la fête des étoiles.
Age : 25 ans.
Nationalité : Japonaise, et sans aucune envie d'obtenir la nationalité américaine.
Origines : Japonaises par sa mère, norvégiennes par un géniteur inconnu.
Orientation sexuelle : Pansexuelle. Son attirance pour la gente féminine est gardée secrète, afin que rien n'entrave son intégration sociale, une raison superficielle à laquelle elle s'accroche. Mais au fond, Asuka est restée marquée par les événements sanglants qui ont touché celles qu'elle aimait, rendant l'idée d'une relation avec une femme bien plus effrayante qu'avec un homme à ses yeux.
Statut civil : En couple depuis quatre ans avec un autre étudiant. Contrairement à lui, et à ce que les gens pensent, elle n'en est pas amoureuse, bien que leur relation semble suivre un chemin parfait. Ce n'est pas faute de le vouloir pourtant…
Vie sexuelle :  Asuka n'est pas une fervente alliée des relations d'une nuit, ayant besoin d'être amoureuse pour désirer une personne. Aucune morale particulière derrière cela, simplement ses ressentis, bien qu'elle fût rarement amoureuse. Elle n'est donc pas celle qui quitte le lit au petit matin après une soirée mouvementée, étant alors déjà enfermée dans cette cage appelée l'amour.
Amoureuse, ce serait un euphémisme de dire qu’Asuka n'a plus d'yeux que pour l'élu(e) de son cœur. La fidélité ne la rebute pas, bien au contraire. Tout faux semblant disparaît lorsqu'elle est amoureuse, elle serait bien incapable de tromper son ou sa compagnon/compagne.
Et si ce n'est pas l'amour, ce sont les apparences à sauver qui l'en dissuade efficacement.
Cependant, naturellement séductrice, il n'est pas inhabituel pour elle de s'adonner au flirt discret qui n'engage en rien, bien qu'elle soit déjà en couple.
Statut social : Une grâce à toute épreuve, une conduite digne de l’éducation distribuée par la haute société, des vêtements et un appartement luxueux, et une absence de bourses. Asuka s'intègre parfaitement dans la continuité des riches héritiers qui foulent le sol de l'université. Elle est l'héritière étrangère d'un pays dont les familles aisées sont pour la plupart méconnues sur le territoire américain.
Etude(s) : En double cursus, avec une majeure en informatique, et une mineure en marketing. Un cursus conduisant à la certitude d'une situation financière stable, une position prudente par rapport à l'avenir d'une jeune femme ayant abandonné toute réalisation de rêve futile depuis bien longtemps. Une majeure sachant combler son esprit scientifique avide de chiffres, choisie surtout en l'honneur d'un être cher parti trop tôt. Une mineure qui était auparavant son premier choix lorsqu'elle était encore lycéenne, parfait pour celle qui a toujours cherché à manipuler l'opinion et les actes des autres à son avantage. Un diplôme alliant prestige et stabilité, exactement ce qu'elle cherche à atteindre.
Année : Huit années qu'elle se trouve à l'université déjà, ayant eu tout le temps de s'y forger une place et une réputation.
Club et associations : Asuka fait partie du club de théâtre depuis son arrivée à New York, un choix pour lequel elle n'a pas eu à réfléchir. Le théâtre est son exutoire depuis le jour où elle a posé les pieds sur une scène, qu'elle n'a jamais pu quitter par la suite. Sur scène, elle ne se sent plus muselée, plus sous pression : il n'y a plus aucunes contraintes pesant sur elle. C’est une véritable libération, où elle peut enfin envoyer valser sa retenue habituelle et s'exprimer sans surveiller la moindre de ses paroles et tout sur-analyser.
Asuka avait également rejoint le club de patinage à son arrivée où elle est restée 3 ans avant de le quitter suite à un conflit avec le capitaine du club.
Quartier de résidence : La résidence familiale se situe à Tokyo, au Japon, dans un appartement qu'elle partage avec sa mère. Habituellement, elle y retourne pour les vacances d'été.
Asuka a emménagé, il y a un an, dans le quartier d'Harlem, à Manhattan.
Type de logement : Un appartement spacieux et lumineux, très bien agencé.
Avec qui vis-tu ? Avec son petit ami.
Date d'arrivée à NY : 30/08/2011.
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? Tokyo, sa ville d'origine. Du reste, si ce n'est des vacances, elle n'a jamais vécu dans une autre ville que New York.
As-tu de la famille à NY ? : Non.

Cinq défauts et cinq qualités

Asuka est caractérielle, aussi changeante et imprévisible que le vent. On ne voit jamais d'elle que des bribes, perdues au milieu d'une apparence parfaitement travaillée depuis des années. Personne ne sait réellement ce qui se cache derrière son charmant sourire.
Asuka est la jeune femme délicate et gracieuse, dont les cours de maintien et de ballet l’ont doté d'une démarche féerique, celle qui la distingue tout en la rendant si reconnaissable. Elle a l’attention discrète, qui s'impose silencieusement, de ceux qui croisent son chemin. Jamais un mot plus haut que l'autre, chacune de ses actions est accomplie avec une minutie extrême, illustrant la maîtrise qu'elle garde sur tout ce qu'elle fait. Son calme et sa patience la rendent douce et agréable, expliquant qu'elle soit souvent la médiatrice par défaut lors d'un conflit, malgré sa tendance à les éviter, à les fuir même. C'est une observatrice silencieuse qui ne prend pas part aux histoires mais qui les connaît sur le bout des doigts, chose indispensable dans ce milieu rempli de requins. Mais s'en mêler ne l'intéresse pas. Loin d'être une simple suiveuse, Asuka cherche malgré tout à préserver son image à tout prix, et pour cela, elle ne se mêle jamais de conflit dont les acteurs pourraient la ternir si elle allait à leur encontre. Calculatrice, elle l'est, depuis sa plus tendre enfance, et si elle n'hésite pas à se mettre en retrait et à suivre la masse pour faciliter son adaptation, elle ne se laisse pas influencer loin de là. Simplement, elle n'est pas de celles qui attaquent de front. Si elle accepte et se soumet en apparence, elle cherchera à rallier l'autre à sa vision en agissant dans l'ombre. Partenaire de la vengeance sur le long terme, Asuka n'a pas peur d'attendre son heure pour frapper en beauté, et se montrer sournoise pour cela ne lui pose aucun problème de conscience. Étant très rancunière, cela vaut mieux de toute manière. Peu importe si cela prend dix ans, quand elle décide de faire payer quelque chose à quelqu'un, elle le fera coûte que coûte.
Asuka est focalisée sur ses objectifs et ne laisse rien l'en détourner, encore moins les ragots dans lesquels elle baigne depuis son enfance. Ambitieuse et déterminée, toute activité dans laquelle elle s'engage est destinée à être maîtrisée à la perfection, et cela n'est plus à prouver depuis longtemps. Le talent, le génie ? Elle déteste ces causes qui lui sont attribuées, comme si sa réussite n'était dû qu'à la chance. Elle est intelligente Asuka, probablement trop pour son bien. Plus qu'observatrice, elle analyse constamment les autres et les situations, décryptant avant d'agir en conséquence. Elle évalue toujours toutes les issues plausibles, pouvant cogiter pendant des jours avant de prendre une décision. Agir sous un coup de tête ne lui est pas permis. Enfin.. il y a toujours des exceptions, même avec le plus grand perfectionnisme qui soit. Le masque de la jeune femme calme et polie ne peut dissimuler totalement sa personnalité dans ses moindres bribes. Malgré la dure réalité qui a eu tôt fait de faire disparaître son innocence, Asuka a gardé une certaine joie de vivre, conservant une envie de s'amuser, brimée par les impératifs de la vie, qu'elle ne peut satisfaire que par le théâtre, le patinage et sa propre attitude à l'égard de son entourage. Taquine, joueuse, particulièrement dans la parole, c'est un trait qu'elle ne parvient qu'à légèrement dissimuler, pour ne pas dire pas du tout lorsqu'il s'agit de ses proches, et malgré un emploi du temps très stricte, elle apprécie les rares plans improvisés qu'elle peut vivre avec un comité très réduit, rares étant ceux parvenant à lui faire oublier les conventions sociales. Ils sont rares mais ils bénéficient d'une loyauté sans faille, pour eux seulement Asuka envoie valser son image sans aucun regret pour les défendre, pour eux seulement elle agit avec impulsivité. Car malgré l'impression de contrôle qu'elle renvoie, Asuka vit ses émotions avec force, jamais légèrement, et quand elle s'attache, ce n'est pas à moitié. En proie constante à ses émotions extrêmes, elles sont la raison pour laquelle Asuka se réfugie derrière un doux sourire, l'intelligence cherchant à cacher l'émotionnelle, l'impulsive qui préfère se laisser guider par ses sentiments plutôt que de réfléchir, une nature qu'elle tente tant bien que mal d'enterrer, cette dernière l'ayant bien trop fait souffrir lorsqu'elle l'a laissé sortir, des années auparavant.

Autres signes particuliers

Bélonéphobe ✹ Ne supporte pas le russe ✹ Possède une plante carnivore nommée Richard, plus précisément un lis cobra ✹ Parle japonais, anglais et français + a également des bases en russe qu'elle préfère oublier ✹ A un piercing à la langue depuis ses 17 ans ✹ Pratique le ballet depuis l'enfance ✹ A participé à de nombreuses compétitions de ballet, jusqu'à l'international, alors qu'elle n'était qu'au collège mais n'a jamais voulu passer professionnelle bien qu'elle en avait les moyens ✹ Se teint les cheveux ✹ A des compétences en piratage informatique ✹ N'a jamais touché à la drogue ✹ Il lui est arrivé de fumer en cas de stress par le passé ✹ Consomme peu d'alcool ✹ Un "SoS" était également présent dans son lycée ✹ Pratique toujours le ballet et le patinage bien qu'elle ne soit plus en club ou en compétition


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Anastasia.
Pseudo : Vanth.
Age : 19 ans.
Pays /région : France. 
Etudes/Travail : L1 de psychologie.
Avatar choisi : Nozomi Sasaki.  
Type de personnage : Inventé.
Staff référent (si multicompte ou changement) : Répondre ici
Comment es-tu arrivé là ? : J'avais repéré ce forum sur les top-sites y'a un moment alors que je cherchais un forum de type gossip-girl, mais je débarque que maintenant  hola
Avis sur le forum :  Les personnages ont l'air trop cool  Asuka | Stronger than you  2750953080   
Code à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si personnage inventé) :

Code:
<pris>Nozomi Sasaki</pris> <a href="http://www.good-morning-america.org/u3647" class="COLO">:heavy_multiplication_x: Asuka Shigure</a>
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)
Code:
<pris>Célébrité</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">:heavy_multiplication_x:</a> <a href="lien vers le scénario">Pseudo du personnage</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : Asuka
[b]NOM[/b] : Shigure
</div></center>
Listing anniversaire (vous trouverez les codes couleurs dans ce sujet)
Code:
7 juillet<code>Asuka Shigure</code> (1993)
Listing des étudiants
Code:
[url=http://www.good-morning-america.org/u3647][b]Asuka Shigure[/b][/url] - [i]Informatique/Marketing[/i]
Listing des clubs & associations (si votre personnage n'appartient à aucun club /associations, ne remplissez pas les champs)
Code:
[b]NOM DU/DES CLUB(S)/ASSOCIATION(S)[/b] : [i]Théâtre[/i]
[b]POSTE SOUHAITÉ[/b] : [i]Présidente[/i]
[code]- Asuka Shigure[/code]
Si votre personnage a un travail à côté de ses études, il faudrait choisir l'une de ces deux options ci-dessous, s'il ne travaille pas, ne remplissez aucun champ. (le listing des métiers se trouve par ici)
Si le lieu n'existe pas encore
Code:
<NOMLISTING1>Nom exact du lieu</NOMLISTING1> (quartier, par exemple bronx, upper east side, etc) - type de lieu par exemple bar, université, hôpital, etc
:heavy_check_mark: <b>[url=lien vers le profil]Pseudo[/url]</b> [i]adulte ou étudiant[/i] - écrire ici l'emploi/job étudiant de votre personnage
Si le lieu existe déjà
Code:

:heavy_check_mark: <b>[url=lien vers le profil]Pseudo[/url]</b> [i]adulte ou étudiant[/i] - écrire ici l'emploi/job étudiant de votre personnage
Lieu d'habitation ; il faudrait préciser (en regardant ce sujet )
Code:
+ Harlem - Manhattan <code>Asuka Shigure</code>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes  pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

Vous avez le choix entre deux groupes.


CHOIX N°1 : DELTA SIGMA PHI.
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Asuka détonne parmi les Delta: plus discrète, plus paisible en apparence. Au contraire de la plupart des membres de cette confrérie, elle ne se démarque pas des autres par de l'arrogance ou une attitude hautaine. C'est une force douce, incontestablement charismatique, d'une autorité délicate, mais qui ne s'impose pas par la menace ou la pression. Intelligente et stratégique, Asuka s'adapte aux autres pour mieux les rallier à sa cause. Elle est la leadeuse agissant avec subtilité, sous-entendant, forçant la situation à son avantage, plus qu'elle ne clame haut et fort ses actes. Et malgré sa tendance à fuir les conflits, que ce soit intra-confrérie ou la rivalité incessante avec les Bêta, Asuka sait toujours en tirer parti lorsqu'elle en a besoin. L'intégration et l'adaptation ne sont que des moyens pour mener son monde à la baguette, pour elle qui vise le prestige tant social que scolaire.

CHOIX N°2 : PSI UPSILON.
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? L'excellence est ce vers quoi Asuka tend depuis l'enfance, cette confrérie s'impose donc en deuxième choix idéal. Elle ne s'engage jamais dans une activité sans avoir l'intention d'y viser la perfection, et si elle n'a confiance qu'en peu de personnes, cela ne l'empêche pas d'être très sociable, même si ce n'est qu'en surface. Elle sait s'adapter à ses interlocuteurs, naviguant entre tous sans difficulté.





Giving up is never an optionDon't turn back at your painful, dark and yet worthy past. Always rise from your ashes and never look behind, so the night you can smile at your briliant future from the present that you made.
Voir le profil de l'utilisateur
Asuka Shigure
général
J'ai posté : 90 messages et j'ai : 284 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nozomi Sasaki et pour finir je crédite : Justayne pour la signature et keiko113 pour l'avatar

Ven 17 Mai - 0:02


❝ Bref, vie de merde.

"These ghoulish memories I keep them caged
but like for an hungry wolf I can't control them,
I only make it worse as the time passes.
But what else can I do ?
If I let them out, it tear me up, break me down,
crawling under ma skin !"




« Ma fille, tu es une traînée. »

Les mots avaient été prononcés, aussi acérés qu’une lame, sous l’expression froide et dure d’Hiroyuki.. mais peu surprise cela dit. Il avait dépassé ce stade depuis bien longtemps devant le comportement insolent de sa descendance, qui n’avait cessé de croître au fil du temps. Ce qui s’était apparenté à une vulgaire crise d’adolescence au début s’était enraciné dans leur relation, produisant conflit sur conflit.
Elle avait fièrement relevé le menton à cette remarque, des éclairs dans les yeux, prête à répliquer avec son cynisme habituel. Cette jeune femme exigeait trop de libertés, prenait trop souvent l’audace de le contredire, sans vouloir comprendre quelle était sa place. Une grossesse accidentelle, alors même qu’elle était célibataire !, était un énième affront qu’il refusait de prendre en charge. Pas cette fois. Il devait se rendre à l’évidence : sa fille était tout simplement devenue hors de contrôle, chose insupportable pour lui. Plutôt la nier que de continuer à tenter de cacher indéfiniment son comportement rebelle aux autres. L’ultimatum était lancé, dernier espoir de la voir revenir sur le droit chemin, celui où elle se pliait à ses projets et ses règles sans protester. Hiroyuki devina sa réponse sans peine en voyant l’expression de sa fille se durcir, avant qu’elle ne se dirige vers la porte sans la moindre trace d’hésitation. « Kaede, attends. » Durant un instant, sa voix se fit moins assurée à l’idée qu’elle parte, réminiscence d’un amour paternel enfouit sous les exigences et un contrôle excessif, l’ayant rendu toxique. Mais quand elle le regarda, il affichait le même air stricte qu’il avait toujours eu. « Si tu franchis cette porte, tu ne fais plus partie de cette famille. » Un silence lui répondit, puis Kaede claqua la porte derrière elle. Le soir-même, elle prenait le train pour Tokyo, quittant sa ville natale sans un regard en arrière. Nul doute qu’elle était morte aux yeux de son père dorénavant.

Il n’y avait plus qu’elle, sans le sou, dans une ville d’inconnus. Peut-être était-ce pour ça qu’elle avait choisi de garder son bébé, malgré les difficultés supplémentaires que cela engendrerait. Sa simple présence était largement suffisante pour lui donner le courage nécessaire pour s’en sortir. Les premières années n’étaient pas simples loin de là ; un bébé demandait énormément d’attention, et n’ayant personne pour s’en occuper, cela compliquait les recherches d’emplois, même à temps partiel. Mais elle réussit néanmoins à s’en sortir, très précairement au début, mais elle s’en sortait malgré tout et c’était le plus important.. au début du moins. Plus les années passaient, plus Kaede souhaitait plus pour sa fille que ce qu’elle pourrait lui donner en continuant de peiner à joindre les deux bouts. Elle méritait plus que ça, contrairement à ce que son père pensait, n’y voyant qu’une bâtarde qui souillerait l’image familiale. Elle lui prouverait qu’il avait eu tord de tourner le dos à sa petite fille et de la considérer comme une paria. Elle ferait tout ce qu’il faut pour qu’Asuka puisse réussir et s’élever, sans avoir besoin de l’aide de son père ou de quelqu’un d’autre, elle sera capable d’atteindre ce milieu dont elle avait été rejetée bien avant sa naissance. Il était hors de question que toutes les deux passent leur vies à survivre, et ce, même si pour cela elle devait se tourner vers l’illégalité.

Et ainsi, malgré leur situation précaire, Kaede lui donna la même éducation qu’elle avait elle-même reçu, que recevait la majorité des enfants de familles aisées, l’aisance matérielle en moins. Elle était très présente au début, lui enseignant le maintien, la calligraphie, l’éloquence et bien d’autres domaines qu’elle connaissait sur le bout des doigts, son père ne tolérant aucune erreur de sa part. Elle ne voulait pas que sa fille ait la même enfance terne et stricte que la sienne, et faisait donc de son mieux pour être à son écoute et son bien-être, tout ce à quoi sa famille n’avait jamais fait attention, souriant en la voyant devenir une enfant confiante et intelligente.  
La rendant rapidement indépendante, Kaede pu ainsi être moins présente et récolter assez d’argent pour déménager dans un meilleur appartement. Cet argent, Asuka apprit très vite qu’il ne fallait pas en demander la provenance, ne s’en doutant qu’au bout de plusieurs années. Avant ça il y eut son entrée à l’école, toujours parée de beaux vêtements, contrastant avec l’extrême modestie de l’appartement. Tout reposait toujours sur le paraître. Cacher la précarité derrière des vêtements coûteux, vivre dans un appartement bien au-dessus de leurs moyens.. Tout ça pour le paraître, pour être sûr qu’elle n’en subisse pas les échos à l’école. Les enfants pouvaient se montrer cruels entre eux, après tout. Malgré son jeune âge, Kaede ne voulait pas que sa fille ait de mauvaises surprises en sortant du cocon familial, et ainsi, Asuka se concentrait sur le paraître, observait les autres avec appréhension tandis qu’une distance était inconsciemment maintenue entre elle et eux. Une attitude qui s’ancrera profondément en elle, la poursuivant jusqu’à l’âge adulte.

« Maman, je veux être une étoile ! »

Une envie enfantine après avoir vu un ballet à l'Opéra, émerveillée par le joli spectacle. Et l’impossibilité de dire non à ces yeux emplis de fascination, le désir qu’elle puisse avoir des loisirs, lui offrirent ses premiers cours de ballet. C’était à plusieurs quartiers de leur appartement, comme pour l’école, où il ne fallait rien dire sur la situation familiale. Mal vu était la monoparentalité. Mais ce n’était pas grave, elle pouvait quand même devenir une étoile, même sans amis, même en devant cacher une partie de sa vie. Le ballet était une petite brise agréable dans le monde extérieur, en dehors du cocon familial. Aucun ami trouvé dans ces cours, mais une chaleur semblable à celle des moments partagés avec sa mère, non retrouvée en classe où le paraître était absolu.

Jusqu’au changement de professeur de nombreuses années plus tard, alors que sa mère était de plus en plus absente de leur appartement, et qu’elle se trouvait dorénavant au collège. Asuka s’était élevée à la perfection au fil des années, l’appréhension ayant fait place à la compréhension de sa situation et l’envie d’y remédier, pour qu’un jour elle puisse offrir à sa mère le même niveau de vie qu’elle possédait avant sa naissance. Mais le ballet était ce qui lui permettait de garder la tête hors de l’eau, un plaisir en récompense à sa constante retenue. La nouvelle professeure était bien plus stricte que son prédécesseur, mettant un point d’honneur à ce que les chorégraphies soient parfaitement académiques, sans qu'un seul écart ne soit toléré. Combien de fois l'aura-t-elle entendu répéter de rester académique.. Évidemment, le seul moyen de défense qu’elle connaissait étant tel, elle se conforma pour la satisfaire. Mais au fond, elle n’était plus que colère, l’impression d’être enfermée dans son propre corps la saisissant alors qu’elle suivait strictement les chorégraphies. Et pourtant, Asuka continuait le ballet, sans changer de professeur ou d’établissement. Non, elle lui prouverait, elle serait la meilleure élève de cette classe.

Elle excellait en danse, elle le savait, il fallait juste le faire comprendre à l’esprit étriqué de sa professeure, lui cacher les ressentiments à son égard, patienter en attendant que son travail porte ses fruits.. Et finalement, la reconnaissance qui lui était due. Ironiquement, ce fût grâce à elle qu’Asuka participa à sa première compétition, sous ses yeux attentifs.
L’anxiété absente, elle n’avait ressentit que l’adrénaline avant que ce ne soit son tour de danser devant le public. Les braises d’un plaisir trop longtemps oubliés purent enfin se réveiller pour une danse effrénée d’une grâce majestueuse, mélange parfait entre une technique entièrement maîtrisée et une colère sourde qui s’exprimait dans chacun de ses membres. Asuka volait de nouveau, virevoltant sur le sol sans craintes, brillant comme la dame de l'opéra qui l'avait tant émerveillée. Encore dans les airs, un sourire s’était formé sur son visage. Ce qu’elle aurait aimé voir la tête de sa professeure à ce moment, probablement en train de s’arracher les cheveux devant son style qui n’avait plus rien d’académique comme elle se plaisait à le lui rabâcher.
Asuka obtint la première place, mais à cet instant elle n’en avait que faire, savourant sa délicieuse vengeance. Ces quelques années avec cette professeure avaient été un véritable calvaire, mais sa revanche commençait enfin.

Elle n’avait pas l’intention de s’en tenir à une seule compétition, c'était une trop petite victoire. Non, elle visait plus haut, elle deviendrait une étoile, elle irait jusqu'aux compétitions les plus prestigieuses juste pour que cette femme la voit gravir les échelons de sa danse en faisant tout ce qu'elle avait toujours déconsidéré, les cantonnant à un ballet sans émotions.
Elle multipliait les compétitions, tout en jonglant avec les cours, n'ayant pas l'intention de devoir sacrifier l'un pour l'excellence de l'autre. C'était presque amusant de se voir recevoir des louanges pour ce sur quoi sa professeure la critiquait auparavant. Enfin, au moins grâce à elle, elle n'avait plus eu à réfléchir sur ses pas, qui lui venaient naturellement après des années acharnées à s'enfermer dans des chorégraphies redoutablement précises, devenues aussi automatiques que pouvait l'être un robot. Ce qui n'était autrefois qu'un plaisir n'était plus qu'un énième moyen de prouver sa valeur, comme tout le reste, avant même qu'elle ne s'en rende compte. Ainsi, ses années de collège furent composées uniquement de travail acharné, sans aucun échappatoire cette fois, gagnant davantage d'expérience et de visibilité à chaque victoire, dans le seul but de se préparer à une compétition d'un tout autres niveau, faite pour les meilleurs.

Moscou, Russie. Un pays dont la réputation n'était plus à faire dans le ballet. Elle s'y était longuement préparé à ce championnat international, dont la victoire donnerait un passe droit à plus de sponsors et une bourse sportive assurée dans le meilleur lycée privé de Tokyo. Quelques mois plus tôt, c'est tout ce qu'elle aurait vu, ça et la danse qu'elle allait produire sur scène. Mais à présent, elle n'arrivait pas à se focaliser sur le championnat, ce pourquoi elle l'avait laissé derrière. Elle essayait de justifier, d'occulter ce qu'il s'était passé.. en vain. La chorégraphie prévue, elle la connaissait sur le bout des doigts et pourtant, elle n'était pas si certaine de sa victoire. L'ambiance, les sentiments qu'elle avait cherché à exprimer à travers elle, Asuka ne parviendrait pas à les restituer dans son état, pas alors qu'elle était rongée par la culpabilité et les regrets. Mais elle ne pouvait pas renoncer maintenant, pas après tout ça, pas après l’avoir sacrifié pour son propre intérêt. Si elle n’y allait pas, ce serait encore pire. Pour la première fois, elle se sentait horriblement nerveuse. Puis, ce fut son tour. Encore aujourd’hui, elle ignore s’il s’agit d’un bon ou d’un mauvais souvenir. Foulant le sol de ses pas gracieux, son esprit s’était vidé à l’entente de la musique, écoutée mainte et mainte fois avec Sunny, souvenir doux-amer à présent. Et les minutes durant lesquelles elle aurait dû se concentrer le plus, elle se laissa entièrement transporter, sans plus réfléchir, à la merci de ses émotions, interprétées avec une délicatesse inégalée, en parfaite symbiose avec la musique qu’elle connaissait par cœur. Puis tout s’enchaîna rapidement, trop rapidement pour elle : une victoire, un prix remporté, de nouveaux sponsors, une bourse sportive obtenue sans problème. Tout indiquait un brillant futur. Elle avait gagné. Alors pourquoi avait-elle l’impression d’avoir perdu quelque chose de bien plus important.. ?
Sans même avoir pris le temps de proprement se remettre, la voilà qui repartait de plus belle, suivant le rythme de ce qu’il se passait autour d’elle, de son environnement qui avançait, avançant à son tour bien que son cœur ne soit pas prêt.

« Je veux quitter le Japon. »

2011. L’acceptation à Columbia avait été prononcée, sans surprise. Asuka n’avait pas envisagé d’étudier à l’étranger jusque là, mais ces dernières semaines l’avaient changé profondément. Kaede le savait, raison pour laquelle elle acquiesça, comprenant que sa fille avait besoin de s’éloigner après ces trois semaines d’enfer.. même si elle ignorait une grande partie de ce qu’il s’était passé, Asuka elle-même en avait gardé peu de souvenirs après tout. Mais cela l’avait marquée à tout jamais, même si elle ne s’en souvenait pas. Ces années au lycée s’étaient pourtant bien passé, c’était même la meilleure période de sa vie jusqu’à présent. La petite danseuse prodige avait continué les compétitions dans le pays, avant de se contenter de celles inter-lycées, suffisantes pour lui faire garder sa bourse. Elle avait délaissé la scène de la danse pour celle du théâtre, une nouvelle passion, une nouvelle thérapie dans laquelle elle s’épanouissait, effaçant lentement les mauvais souvenirs qu’avaient laissé le ballet. Et surtout, une rencontre avait indubitablement changé sa vie pour le meilleur. Avec Chihiro, elle avait réussi à effacer la distance qu’elle s’imposait avec les autres. Elle ne voulait pas regretter, pas comme avec Sunny. Cette fois-ci, elle avait osé s’investir dans une relation, envoyant valser son image sans remords pour elle. Chihiro était une véritable bouffée d’air frais, jamais elle ne s’était autant amusé que durant ces quelques années à ses côtés.
La chute n’en fût que plus douloureuse. Chihiro n’était plus là maintenant, et Tokyo la lui rappelait beaucoup trop. Tous les moments heureux avec elle étaient devenus source de souffrance, balayés par trois semaines infernales. Elle ne pouvait décemment pas rester ici, elle avait besoin d’un nouveau départ. Même si cela lui faisait mal au cœur de partir si loin de sa mère..

Et ainsi, elle arrivait à New York. Nouveau départ, nouvelle vie. Ou plutôt, retour à la case départ dans son cas. Comme si elle avait balayé l’impact qu’avait eu Chihiro sur sa vie, Asuka avait reprise les mêmes vieilles habitudes. Le paraître avant tout.
Elle avait essayé pourtant, se guérir du ballet en pratiquant le ballet sur glace, dont elle avait sous-estimer les différences d’ailleurs. Essayé de prendre son envol de ses peines. Elle avait aimé le patinage, énormément. Assez proche du ballet pour qu’elle puisse le maîtriser rapidement, tout en étant assez différent pour qu’elle ne culpabilise pas. Comme pour le théâtre, elle avait durement travaillé, et ce uniquement pour elle-même. Pas de compétition, pas de revanche. Mais le dirigeant du club ne voulait pas comprendre ça. Alors après trois ans à devoir le supporter, rendant ce qui était un plaisir, malsain, elle quitta le club. Et c’était bien mieux de cette manière, elle pouvait enfin patiner sans sentir de pression sur ses épaules, juste comme elle le voulait. Elle s’est achetée une plante carnivore à ce moment pour se réconforter, lui donnant le doux nom de Roger.

Les années s’écoulèrent à une vitesse surprenante, sans que rien ne change vraiment. Elle se fit un petit ami lors de sa quatrième année à l’université, le plus notable puisqu’elle sera toujours avec lui quatre ans plus tard, ayant même emménagé dans son appartement. Roger est mort la même année, visiblement il n’avait pas eu envie de déménager lui. Malheureusement pour son petit ami, elle s’acheta une nouvelle plante carnivore, pour se consoler de la perte de la première, et la nomma Richard, qui s’accommoda très bien à leur appartement. A part ça, rien n’a vraiment changé pour Asuka : toujours la même passion pour le théâtre, toujours une distance de sécurité par rapport aux autres, toujours une trop grande importance accordée au paraître et une passion de plus reléguée au placard, pratiquée dans l’ombre. La dernière année à Columbia approche, mais il n’est jamais trop tard pour changer, ou finir une histoire dramatique par des détails sur une plante pour terminer sur une note plus légère.





Giving up is never an optionDon't turn back at your painful, dark and yet worthy past. Always rise from your ashes and never look behind, so the night you can smile at your briliant future from the present that you made.
Voir le profil de l'utilisateur
Amara L. Cunningham
général
J'ai posté : 3986 messages et j'ai : 365 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : emma stone et pour finir je crédite : signa by myself (lorelei sebasto cha | kusumitagraph') avat by TAG

Ven 17 Mai - 0:05
Heyyyyyy. Bienvenue sur le forum!! Asuka | Stronger than you  286332005 Asuka | Stronger than you  3839478737


Voir le profil de l'utilisateur
Mia L. Kingsley
général
J'ai posté : 1543 messages et j'ai : 183 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Leighton Meester et pour finir je crédite : Eilyam (av) | crack in time (sign)

Ven 17 Mai - 0:56
bienvenue parmi nous :D


Sometimes I'm happy
Sometimes I'm quite mad
© crack in time
Anonymous
Invité
Ven 17 Mai - 2:30
Bienvenuuuue sur GMA :flirt:
Bonne continuation Asuka | Stronger than you  201132147
Voir le profil de l'utilisateur
Asuka Shigure
général
J'ai posté : 90 messages et j'ai : 284 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nozomi Sasaki et pour finir je crédite : Justayne pour la signature et keiko113 pour l'avatar

Ven 17 Mai - 16:33
Merci à vous trois ! :bunny: Asuka | Stronger than you  2431364950 Asuka | Stronger than you  3321559137




Giving up is never an optionDon't turn back at your painful, dark and yet worthy past. Always rise from your ashes and never look behind, so the night you can smile at your briliant future from the present that you made.
Voir le profil de l'utilisateur
Nikolaus Krämer
général
J'ai posté : 189 messages et j'ai : 326 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Charlie Hunnam et pour finir je crédite : praimfaya

Sam 18 Mai - 1:34
Bienvenue sur le forum jolie demoiselle Asuka | Stronger than you  3599277392 J'espère que tu te plairas parmi nous Asuka | Stronger than you  1994072227 Bon courage pour la rédaction de ta fiche !
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Mattveï L. Reed
newbie
J'ai posté : 577 messages et j'ai : 1958 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Sebastian Stan ♥ et pour finir je crédite : Haru (C'est moiiiiii ♥) & Gif sur google

Sam 18 Mai - 11:13
Bienvenue à toi miss ♥


Mattveï Thème ► Play me.
Voir le profil de l'utilisateur
Axel M. Palmer
général
J'ai posté : 1773 messages et j'ai : 919 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nicolas Simoes et pour finir je crédite : (c) signature Magma., (c) avatar NYMPHEAS

Sam 18 Mai - 16:19
Bienvenue et bon courage pour ta fiche Asuka | Stronger than you  286332005



You don't own me
▂ I've seen a rich man beg, i've seen a good man sin, i've seen a tough man cry. I've seen a loser win and a sad man grin. I heard an honest man lie.

Merci !:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Hayden J. Barrow
général
J'ai posté : 448 messages et j'ai : 350 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Billy Huxley et pour finir je crédite : Morphine (avatar) : Morphine (gifs signature) ; XynPapple (codage signature)

Dim 19 Mai - 15:21
Citation :
Possède une plante carnivore nommée Richard

J'ai ri Asuka | Stronger than you  508197952 Bienvenue parmi nous sinon !
Bon courage pour la rédaction de l'histoire love2


Bang bang You shot me down bang bang
Contenu sponsorisé
Asuka | Stronger than you
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
-
Sauter vers: