Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ it's been a long time | eden & landon - Page 2 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

it's been a long time | eden & landon

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Bronx :: Co-op City :: The Star
Voir le profil de l'utilisateur
Landon James
général
J'ai posté : 2876 messages et j'ai : 61 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : zac efron et pour finir je crédite : sirens charms, solsken, pinterest.

Lun 1 Juil - 0:48
without you my friend

eden & landon

Il est surpris Landon, carrément surpris d’apprendre que ce sentiment si étrange qu’il a eu à l’annonce de la grossesse d’Eden, ces flashs d’un petit garçon soudain immergé dans leur vie commune, est partagé par sa petite amie. Il pensait que c’était lui, qu’il n’y avait que lui et son cerveau imprévisible pour s’imaginer d’office que leur enfant serait un petit mec, se disait que ça venait peut-être du fait qu’il était lui-même un homme et qu’il reportait ce qu’il connaissait de mieux, à savoir lui-même, sur leur futur enfant, qu’Eden dans ce cas se serait imaginé une petite fille aux boucles blondes. Et pourtant… Faut croire qu’ils ont été connectés sur ce coup-là, et c’est en silence qu’il l’écoute raconter comment elle a elle-même imaginé un petit garçon, spontanément, s’apprête à répondre que lui aussi aurait aimé savoir dès la dernière échographie, fatigué d’être dans le flou sur ce sujet-là, mais Brad lui coupe l’herbe sous le pied en rétorquant que quoi qu’il advienne, sa sœur se sera muée en Marguerite la grosse vache en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Une chose relativement difficile à imaginer lorsque l’on connaît Eden, Eden et ses membres fins comme des allumettes, Eden et les quarante kilos qu’elle pèse toute mouillée… Alors même que son ventre commence à peine à s’arrondir il a toujours du mal à se dire qu’il va finir par devenir énorme et que d’autres parties de son corps enfleront aussi un peu, du même coup, la bouche qu’il entrouvre pour protester face aux paroles pas des plus sympas que son meilleur ami peut avoir à l’encontre d’Eden, jusqu’à ce qu’il se rappelle que l’on parle tout de même d’Eden là, que cette dernière a toujours été plus douée que quiconque pour envoyer balader son grand frère. Et c’est ce qu’elle fait, un coup qu’il devine comme pas bien fort qu’elle lui envoie et déjà Landon prévient son ami qu’il n’a pas intérêt à lancer des paris dans leurs dos sur le sexe de leur enfant, ce dernier qui nie en être capable, demande pourquoi ils le choisissent lui pour être parrain s’ils ont une telle estime de lui.

- On était bourrés le soir où on a pris cette décision, que veux-tu…


Les épaules qu’il hausse, un sourire en coin, le mensonge pas crédible pour un sou car il est évident qu’ils sont sûrs d’eux lorsqu’ils choisissent Brad pour parrain, que de toutes manières Eden n’est plus censée boire maintenant qu’elle porte leur enfant. Un air piqué qu’il s’attire pourtant de la part du jeune homme, il se prépare déjà à encaisser une nouvelle vague de drama Howard mais heureusement pour eux leurs commandes arrivent alors, le trio qui trinque rapidement avant que Landon ne demande, un brin plus sérieux, à ce que Brad garde la nouvelle pour lui jusqu’à nouvel ordre. Car ils les connaissent leurs familles respectives, savent tous les trois combien ils peuvent s’enflammer rapidement, surtout leurs mères, et Eden et Landon sont d’accord sur le fait qu’ils ne sont pas encore prêts à les voir débarquer à New York avec leur assortiment de layette. Mais apparemment ils ont pas de souci à se faire, Brad leur assure qu’il sera muet comme une tombe, fait tout de même remarquer que le ventre d’Eden étant destiné à se faire remarquer, ils ne pourront pas non plus attendre indéfiniment avant d’annoncer la nouvelle. Eden, elle, répond que sa mère sera déçue de ne pas avoir su dès le premier instant de toute manière, ajoute qu’elle avait besoin d’un peu de temps seule avec la crevette et Landon avant d’en parler, des mots qu’il ne peut qu’approuver, hoche donc la tête en répondant :

- Pareil pour la mienne… Toute façon, du moment qu’on les voit pas en vrai… Elles peuvent pas voir ton ventre…

Un regard en coin qu’il lui lance, l’air de dire que ce n’est pas si grave s’ils ne les tiennent pas au courant dans la minute… Ce n’est même pas qu’ils n’aient pas envie de partager la nouvelle, loin de là, car ils en sont heureux de l’arrivée de ce bébé – malgré toute la crainte que cela leur inspire –, c’est d’ailleurs pour cela qu’ils en parlent à Brad ce soir. Mais leurs mères… Leurs mères ce sont de tels numéros que pour le bien de leur santé mentale, ne pas les avertir immédiatement n’est pas nécessairement une mauvaise chose.

- Vous allez donc plus les voir pendant les dix-huit prochaines années ? Ben bravo les gars, ceci dit j’te remercie Edgar, tu me facilites toujours plus la tâche pour devenir l’enfant Howard préféré !

Et trêves de plaisanterie, ce sont sur ces belles paroles que Brad décide d’annoncer qu’il serait en couple… En couple ? Lui ? C’est pas pour rien si pendant les années de célibat de Landon, ils formaient un duo imparable dès lors qu’il s’agissait de sortir le soir. Brad et le célibat c’est une grande histoire d’amour, plus par choix et à cause de sa carrière qu’autre chose, car il est loin d’être vilain le grand frère d’Eden. Mais il est surpris Landon, très clairement, en perd son latin, finit par balbutier un :

- Mais… Je… Félicitations, déjà ?! Et c’est qui ? Ça fait combien de temps ? Raconte tout hein, j’arrive pas à croire que tu m’ai tenu à l’écart de ça…

Car ils sont meilleurs amis quand même, que les filles, c’est bien le sujet qu’ils ont le plus abordé ces dernières années. Et pourtant… Pourtant il découvre qu’il ne lui avait même pas parlé de sa nouvelle copine, comme quoi. Il pensait pourtant que ça faisait partie du Bro Code de partager ce genre d’information…

Made by Neon Demon


- - combien d'épreuves ?
combien de disputes ?
combien de preuves ?
les mots d'amours se disent plus
combien de brins de femme ?
je n'en vois qu'une.


merci it's been a long time | eden & landon - Page 2 1133702776:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Howard
général
J'ai posté : 1128 messages et j'ai : 51 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bryden Jenkins et pour finir je crédite : LEMPICKA. ; Astra

Mer 3 Juil - 13:24
We've come a long way from where we began

eden & landon

Comme le dit Landon, ils n’ont pas son ventre sous les yeux de toute façon mais bon … C’est un constat peu glorieux qui se dressent aux yeux d’Eden, plus ils attendent pour annoncer la nouvelle plus celle-ci devient difficile à dire. Le ventre qui finira évidemment par parler pour lui-même cet été lorsqu’ils iront passer quelques jours à Savannah. Mais elle n’a pas envie d’attendre ce moment-là la jolie Géorgienne pour que leurs parents apprennent la nouvelle. Ça sera un peu tard, avec ça ils auront droit à toutes sortes de petites piques car ils n’ont pas été capable de dire en temps et en heure qu’ils attendaient leur tout premier enfant.

Eden qui cogite, cogite et entendre son grand-frère en rajouter une couche ne l’aide pas à relativiser plus que ça. Bien au contraire, il lui met un peu le stress à ironiser sur le fait qu’à ce rythme-là c’est durant les dix-huit prochaines années qu’ils vont éviter leurs génitrices. A ce point-là ? ça serait horrible de leur part et pourtant, tout à la foi ça donnerait presque envie. Car elles ont leurs caractères les deux futurs grands-mères, sont un peu trop collante pour Eden et Landon. Ce n’est pas toujours évident d’être avec elles, de suivre leurs nouvelles lubies et leurs fantaisies. Mais là, va falloir faire un petit effort, va falloir prendre sur soi et leur dire car ça fait quand bien trois mois qu’elle est enceinte, le délai d’incertitude est achevé.

« Non mais on va leur dire, la semaine qui arrive on s’en occupe et toute façon d’ici la fin de l’été on ira carrément les voir, j’pense qu’on a beaucoup à leur dire en face à face, beaucoup à expliquer et à partager avec tout le monde … »

Car finalement, ça fait longtemps qu’Eden elle n’a pas partagé une vraie conversation avec ses parents. A ses yeux c’est trop chiant de rester figer le téléphone entre l’oreille et l’épaule pour raconter de longues histoires. Et des histoires, elle en a à la pelle depuis quelques mois, la jolie blonde qui doit leur raconter toute l’histoire de la galerie d’art, le nouveau poste qu’occupera Landon au sein de sa nouvelle équipe et … Le déménagement qui s’en suit… Ce fut difficile pour elle de se l’avouer mais maintenant qu’elle a cette petite crevette dans le ventre elle ne se voit plus l’âme de rester loin de son petit-ami. Elle sait qu’il ne sera pas toujours présent mais si elle peut leur éviter d’être un peu plus éloigné même lorsqu’il est en simple période d’entrainement… Elle va leur éviter ça.  Une décision toute prise dans sa tête, à peine envisagée avec le futur père de son enfant mais qu’elle devra avouer d’ici peu car c’est très rapidement que les entrainements corsé vont reprendre, elle préfère faire ses cartons maintenant que lorsque son ventre aura triplé de volume, qu’elle pourra accoucher à tout moment.

Elle devrait lui en parler à son frère de cette nouvelle décision mais pour le coup, c’est lui qui se décide à faire des confessions. Brad qui lâche de but en blanc qu’il a une petite amie. Elle reste pantoise Eden, le fixe en se demandant si il leur fait une blague mais à voir son air gênée, sa main glissé dans ses cheveux court tout en riant … C’est que c’est du sérieux. Bradley en couple, celui qui disait à l’age de 13 ans que l’amour ça pue, qui durant toute l’adolescence n’a fait qu’enchainer les coups d’un soir et qui jusqu’à présent n’a jamais présenté quelqu’un de façon officielle à la famille…. Avoue qu’il a une petite-amie ? C’est fou … Un peu comme le fait qu’elle et Landon attende un enfant finalement.

« Merci mon pote, bah c’est une fille de ma brigade. Une nouvelle recrue et on a eu une longue mission ensemble et … Voilà petit à petit ça se fait hein, vous connaissez l’histoire. J’sais pas où ça va me mener mais bon… J’en parlais pas car j’pensais ça serait une passade comme toujours vous me connaissez hein. Mais non, ça dure depuis quelques mois donc on va dire que c’est sérieux ? »

Il hausse les épaules Brad, pas certain de ce qui est en train de lui arriver. Ça fait sourire Eden ça, la jolie blonde qui jette un coup d’œil à son petit-ami qui se fait bien curieux, avale chaque palabre que son meilleur-ami est en train de lui dire. Et tout ce qu’elle entend lui donne d’autant plus envie de poser des questions à la poupée, chose d’ailleurs qu’elle s’empresse de faire :

« Papa et maman le savent ? Wow, leurs deux enfants problématiques sont enfin en train de se poser … Maman a fait des dons à l’église de Savannah ou quoi ? »

« J’en ai parlé vite fait, maman veut la rencontrer mais j’attends un peu hein, d’abord dit leur pour ta grossesse et je m’occuperais d’organiser un truc pour la présentation juste après ça ! »

Très Howardiens de se défiler comme ça, se cacher derrière les autres pour ne pas occuper la voie centrale. Bien, elle fera ça pour lui – ou surtout car elle doit vraiment parler de sa grossesse à toute la famille – en attendant, elle roule des yeux la diablesse. Vient boire un peu de sa boisson car avec tous ces blablas elle en a presque la bouche asséchée.

« Bon sinon mec, la prochaine saison tu fais gagner les Giants ? »

Elle hausse les sourcils Eden, regarde son petit-ami d’un air étonné d’apprendre qu’il n’a toujours pas dit à son meilleur ami qu’il changeait d’équipe à la rentrée, le simple fait qui la fait rire, l’oblige à se mordre la lèvre inférieure pour calmer son rire.

« Ça a changé les meilleurs amis du monde … Entre un qui ne parle pas de sa vie amoureuse et l’autre de sa vie pro’… »

Elle dit ça bien évidemment pour rire la gamine, pas un brin contente de créer des disputes entre les deux amis de longue date. Se met à écouter sagement l’échange qui est en train de se faire sous ses yeux.

Made by Neon Demon


I wanna feel the way that we did that summer night,drunk on a feeling, alone with the stars in the sky.
Voir le profil de l'utilisateur
Landon James
général
J'ai posté : 2876 messages et j'ai : 61 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : zac efron et pour finir je crédite : sirens charms, solsken, pinterest.

Sam 6 Juil - 0:14
without you my friend

eden & landon

Il peine à y croire Landon, l’information qui prend son temps, met un petit moment à monter à son cerveau. Mais faut dire que Brad en couple c’est incongru, l’homme qu’il a tellement vu célibataire depuis les débuts de leur amitié qu’il le voyait presque finir seul, s’amuser avec des vieilles mamies toutes fripées jusqu’à son dernier souffle plutôt que maqué. Mais il est heureux pour lui, ça oui, s’il parvient finalement à construire quelque chose avec quelqu’un, même si cette fille c’est pas la bonne, qu’avec elle ça doit pas durer des années et des années, au moins semble-t-il y avoir du progrès dans la vie sentimentale de son meilleur ami. Aussi il le félicite, les questions qui lui brûlent les lèvres et que pourtant il refrène tant bien que mal, car paraît que ça fait un peu trop meuf de poser trente-six mille questions, jouer les gossips avec ses potes. A défaut, il l’écoute donc avec attention raconter que cette fille il l’a rencontrée au boulot, qu’une mission ensemble les a rapproché, le brun qui se montre bien incertain, évasif et cela lui ressemble peu, il l’a pas habitué à cela lorsqu’il lui racontait tout de ses aventures nocturnes, les plans d’un soir à l’avenir enterré avant même qu'ils aient échangé les premiers mots. Et ça l’amuse Landon, un peu, que de voir qu’une fille est enfin parvenu à déstabiliser son meilleur pote, il a bon dos de ricaner le vétéran car il ne fait pas davantage le fier lorsqu’il lui faut parler d’Eden et de ses sentiments pour elle, et ce depuis le premier jour, mais bon… La prochaine fois qu’il regarde la paille qu’il a dans l’œil avant de parler de la poutre dans celui de son voisin, comme dirait notre Ribéry national, l’esquisse d’un sourire qui se dessine sur ses lèvres fines.

- C’est super pour toi mec en tout cas, j’te cache pas que j’suis un peu choqué d’apprendre ça venant de toi mais… C’est génial, j’espère que les choses continueront sur cette lancée alors !


- Eh, y a pas que toi qui est capable de te mettre en couple hein… C’est pas parce que tu vas être papa qu’il faut prendre la confiance comme ça !, qu’il répond en rigolant. Putain, quand j’pense que vous allez être parents… Ça aussi c’est choquant pour le coup !

Des paroles qui le font rire à son tour, car il en a été le premier choqué à vrai dire, et bien sûr y a d’autres questions qui le taraudent quant à la nouvelle de son ami, des questions de mec, savoir comment elle est, des détails sur comment ça se passe entre eux… Des questions qui offusqueraient sans doute la sœur de Brad, et c’est pour cette même raison qu’il les tait, les garde pour plus tard, une autre fois, il a déjà dérapé une fois aujourd'hui, inutile de réitérer l’expérience. Eden qui se montre effectivement bien plus sage en demandant s’il en a informé leurs parents, Brad qui semble vouloir se dédouaner des présentations officielles à la famille en envoyant plutôt sa petite sœur au front.

- Sympa de te cacher derrière ta petite sœur pour pas avoir à présenter officiellement ta copine à tes parents… Votre ressemblance entre Howard me frappe un peu plus tous les jours.

Il se permet de le taquiner Landon, c’est pas un vrai reproche qu’il lui fait là, plus une petite remarque pour les embêter sans méchanceté, car il est le premier à faire remarquer à Eden qu’elle a une tendance un peu trop forte à vouloir se défiler. Lui qui est si courageux, lui qui a affronté les armées ennemies et manqué mourir pour sa patrie, ça le rend fou de voir sa petite amie se dégonfler pour des trucs parfois tout con. Mais sur ce coup l’agacement n’est pas réel, car pour tout ce qui touche à l’amour il est le premier à battre en retraite, qu’il n’a donc pas vraiment de leçons à donner sur le sujet, en soi. Et sans transition aucune la conversation qui se braque sur Landon et sa carrière, la bouche qu’il entrouvre déjà pour apprendre à son meilleur ami qu’il ne portera pas les couleurs de l’équipe newyorkaise lors de la prochaine saison, mais ça c’était sans compter sur Eden, la chipie qui s’esclaffe avant de faire remarquer qu’ils se confient bien peu l’un à l’autre pour des « meilleurs amis ». Une pique qu’il sait innocente et qui pourtant lui fait lever les yeux au ciel, répondre avec un sourire en coin :

- Tu sais aussi bien que moi qu’en mission, essayer de joindre ton frère c’est comme balancer une bouteille à la flotte…

- Ouais, puis perso j’allais pas prendre le risque de donner des nouvelles juste pour dire que j’vois une meuf… Pas lorsqu’on avait pire que Poutine et l’autre coréen en face de nous.

Il en fait des caisses le brun, comme toujours, c’est un Howard après tout et ça le fait rire Landon, c’est bien trop légèrement qu’il ajoute à l’adresse de sa copine :

- Mais t’inquiètes, on a prévu une soirée pyjama avec comédies romantiques et chamallows pour rattraper tooout ce qu’on a pas pu se raconter ces derniers mois.

Une vision bien peu virile qu’il se permet d’évoquer seulement car il plaisante, bien évidemment qu’il plaisante, y a même pas de raison d’en douter en fait, avant de reprendre, plus sérieusement, se tournant alors vers son ami :

- Nan, mais du coup pour te tenir au jus un peu quand même, y a les Eagles – tu sais, l’équipe de Philadelphie – qui m’ont contacté y a quelques mois pour me proposer une place dans leur équipe. Mais voilà, je me suis décidé que tout récemment à accepter donc j’ai pas eu l’occasion de t’en parler, car j’étais sûr de rien, l’offre est tombée pile au moment où on a su pour le bébé, et avec Eden qui vient d’ouvrir sa galerie j’pouvais pas lui demander de me suivre à Philadelphie… Bref, un joyeux bordel, ça a pas été facile mais j’ai fini par accepter sur les conseils d'Eden ici présente, même si la situation a rien d’idéal, ça reste une place super intéressante dans une équipe bien plus quali que les Giants, donc…

Les épaules qu’il hausse, des paroles prononcées très vite pour ne pas occuper la conversation trop longtemps avec ses histoires, essayer d’expédier les explications fissa.

Made by Neon Demon


- - combien d'épreuves ?
combien de disputes ?
combien de preuves ?
les mots d'amours se disent plus
combien de brins de femme ?
je n'en vois qu'une.


merci it's been a long time | eden & landon - Page 2 1133702776:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Eden Howard
général
J'ai posté : 1128 messages et j'ai : 51 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bryden Jenkins et pour finir je crédite : LEMPICKA. ; Astra

Jeu 11 Juil - 8:02
We've come a long way from where we began

eden & landon

Ça la fait sourire Eden d’entendre sortir de la bouche de Landon qu’entre frères et sœur ils se ressemblent les enfants Howard. La jolie blonde qui vient poser sa petite tête un instant contre l’épaule de son ainé, se dit que c’est bien dommage que le plus grand de la fratrie ne soit pas là ce soir. Lui aussi elle aurait aimé le voir, lui annoncer la grande nouvelle mais malheureusement il a un travail prenant, une femme et deux petites filles merveilleuses qui l’empêchent de se déplacer aussi librement que Bradley. C’est normal, elle comprend qu’il ait des obligations, se dit qu’elle le verra à Savannah et qu’il apprendra à son tour la nouvelle en même temps que ses parents.

« Bon Eden, c’est pas que je t’aime pas mais ta grosse tête sur mon épaule … »

Encore et toujours une remarque désobligeante de la part de Brad, c’est trop lui demander que d’être gentil plus de dix minutes d’affilé. Elle lui mord alors l’épaule avant de se remettre bien, le petit sourire d’ange qu’elle adresse aux deux garçons comme si de rien était. Un vestige de l’époque, cette bonne vieille époque ou Eden pouvait encore se faire passer pour un ange, grâce à son sourire trop mignon, ses yeux bleu comme le ciel et ses cheveux platine naturellement car les cheveux des enfants sont toujours plus clair qu’à l’adolescence. Elle arrivait à avoir son monde la mauvaise graine de Savannah, elle s’en sortait toujours bien mais avec le temps tout le monde a compris le petit manège, a compris qui était la réelle petite peste du trio Howard.

« Tu crois avoir qui là avec ton petit sourire ? On te connait trop bien, ça marche pas sur nous tes regards doux… Edgar. »

« J’suis sûr que ça marche sur Landon mais ça va, ça va je n’essaierais pas mes techniques ce soir… »

La conversation qui dès à présent se tourne plutôt sur les deux meilleurs amis, les frères d’une autre mère, ceux qui ont réussi à acquière le statut de famille. Eden qui lâche pour rire que pour des meilleurs amis, ils ne savent pas grand-chose de la vie de l’un et de l’autre ces derniers temps et ce que lui répond Landon lui remet les idées en place. Il est vrai que ces derniers mois Brad n’était pas des plus joignables, voir quasi pas à cause de ses missions à l’autre bout du monde, y’a un peu de ça qui a joué sur le fait qu’ils n’ont pas su plus tot pour sa relation, ainsi que Landon n’a pas pu dire à son meilleur ami qu’il allait peut-être changé d’équipe de football dans les mois à venir.

« Vous marquez des points. C’est vrai que j’ai pas pensé à toute cette distance, ces histoires de protocoles à suivre pour pas prendre de risque blablabla… »

Naïvement, elle ne prend pas trop aux sérieux le fait que Brad ne puissent pas passer des coups de fil ou quoi que ce soit lorsqu’il est en mission. La jolie blonde qui se dit qu’il travail tout de même avec la police, que si ils sont incapable de passer des coups de fils sans être repéré c’est qu’il y a vraiment un souci. Mais elle sait pas, ne sait rien du travail de son frère. Eden qui voit les choses d’un œil trop naïf et laisse son petit-ami prendre plutôt la parole, raconter son parcours professionnel et ce qui l’attends dans les prochains mois. Un grand nombre de changement à venir, des choses qu’il a l’air d’attendre avec impatience et d’autres qui font bien plus peur. Bien évidemment, elle aussi est confronté à ces peurs-là, la peur de quitter new york, peur de laisser sa galerie entre les mains de quelqu’un d’autre physiquement ; la peur de devenir parents aussi qui prime sur tout mais ils vont devoir l’affronter qu’ils le veuillent ou non. Et ensemble c’est mieux aux yeux d’Eden, c’est bien pour ça qu’elle a fait son choix, ajoute pour clôturer tout le monologue de son petit-ami :

« Je pense qu’à la fin de l’été on aura déménager à Philadelphie, il me l’a pas demandé mais j’ai décidé comme une grande qu’il était préférable qu’on soit ensemble, j’ai pas envie d’être séparé de lui, que le bébé ait à subir nos allers-retours et tout … Du coup voilà, y’a aussi ça à annoncer aux parents tu vois ? »

Il regarde les deux amoureux Brad, tour à tour, silencieusement. Il analyse tout ce qui vient d’être dit et finalement lâche à son tour :

« Bon, si vous avez dix huit autres annonces à faire faites les toutes d’un seul coup ça suffit les annonces toutes les trois minutes ! »


Elle regarde alors le quarter back Eden, le fixe en se demandant si ils ont autre chose à dire mais non, pas qu’elle sache alors elle se tourne vers son frère, fait non de la tête pour lui faire comprendre qu’ils n’ont plus rien à ajouter et il sourit Brad, lève son verre bien devant lui et ajoute :

« Alors félicitation au nouveau membre de l’équipe des Eagles, à votre déménagement et au futur petit bout qui débarque ! »


Elle lève son verre Eden, un grand sourire aux lèvres alors qu’elle fait claquer son verre contre celui de son frère et celui de l’homme avec qui elle partage tout.

« A la nôtre, à la tienne aussi Brad’ j’espère que ça sera la bonne ta copine et que vous allez nous faires un petit cousin ou une petite cousine … A la tienne numéro 14, tu vas être un joueur génial dans ta nouvelle équipe… Un papa génial, j’en suis certaine aussi… »

Et elle boit, à la leur, à toute cette dose de bonheur qui arrive en même temps dans leur vie à chacun. Ils n'en sont qu'au début du nouveau périple qui les attends. Eden et Landon les futurs parents à Philadelphie.
Made by Neon Demon


I wanna feel the way that we did that summer night,drunk on a feeling, alone with the stars in the sky.
Voir le profil de l'utilisateur
Landon James
général
J'ai posté : 2876 messages et j'ai : 61 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : zac efron et pour finir je crédite : sirens charms, solsken, pinterest.

Lun 15 Juil - 0:32
without you my friend

eden & landon

Le statut d’ange d’Eden remis en cause, pour ce qui doit probablement être la cent millième fois depuis sa naissance. Car il a raison Brad, si le visage pur de la jeune femme pousserait n’importe qui à lui donner le Bon Dieu sans confession, ses proches, eux, connaissent mieux que personne les cornes de diable qui se dissimulent sous sa tignasse claire. Aussi, lorsque la demoiselle a la prétention de prétendre que Landon est aussi aisément manipulable que le commun des mortels, ce dernier ne peut qu’adopter une mine surprise, pour ne pas dire interloquée.

- Ça marche ? Tu prends tes désirs pour une réalité là, Eden, à moins que tu me confondes avec ton amant Logan…


Ralala, c’est qu’il date ce fameux Logan, une vieille blague qui a vu le jour lorsqu’ils ont commencé à se revoir, il y a déjà deux ans, un personnage qu’avait inventé la jolie photographe et qui était supposé être son petit-ami ou son mari – il ne se souvient plus très bien. Et de temps à autres cet homme revient sur le tapis, c’est devenu un running gag depuis le temps ; Landon qui joue les petits amis inflexibles lorsqu’en réalité… ben, c’est pas si faux que cela que le sourire d’ange de la belle fonctionne sur lui, plus encore depuis que son petit ventre plat commence à s’arrondir.

Et si de l’ange elle a le sourire, en ce qui concerne les palabres qu’elle prononce, c’est clairement une autre histoire. La mauvaise graine qui se permet de faire remarquer que l’amitié des deux hommes n’est de toute évidence plus que l’ombre d’elle-même, ce à quoi ces derniers rétorquent qu’ils ont eu quelques circonstances aggravantes, à commencer par la carrière contraignante de Brad. Sa jolie tête blonde que Landon vient doucement tapoter du poing, lui lâche sans grand sérieux lorsqu’elle répond qu’elle n’avait pas pensé à tout ceci :

- Faut réfléchir un peu Howard, si tu le fais pas pour toi fais-le au moins pour la crevette, il est mal barré si ses deux parents doivent avoir le crâne plus ou moins vide…


Une stupidité que Landon n’a pas réellement, qu’il se prête plus pour tordre le cou à cette réputation de têtes d’œuf dont on affuble bien souvent les sportifs – surtout dans le milieu du football américain, où les joueurs sont payés pour se prendre des coups sur la tête et les rendre au centuple. Et en parlant de foot, il lui faut désormais s’expliquer sur ce retournement de carrière, l’offre plutôt inattendue d’une place dans ce qui doit bien être la meilleure équipe du pays. Les mots qui se succèdent entre ses lèvres, rapides, se voient ponctués par une nouvelle de la part d’Eden : leur prochain déménagement à Philadelphie. Et il tombe des nues Landon, car celle-là il l’avait clairement pas vue venir pour le coup, qu’il se voyait bel et bien déménager là-bas mais seul, transférer une partie de ses affaires les moins primordiales dans un appartement qu’il devait se charger de trouver sous peu.

- Mais ? Tu comptais me l’annoncer quand, ça, Eden ? ‘Fin j’veux dire, c’est génial mais… Et ta galerie ? Elle vient à peine d’ouvrir, t’y tiens tellement…

La tête qu’il tourne vers elle pour la dévisager, les lèvres qui se serrent, l’air contrarié bien que clairement heureux, dans le fond. Car c’est tout ce dont il pouvait rêver Landon, mais qu’il se refusait à lui demander de le suivre, car si elle ne s’est pas mise entre son rêve de carrière et lui, il était hors de question qu’il se mette entre sa galerie et elle. Faut croire qu’il a fini par grandir Landon, accepter un brin plus facilement de mettre ses propres besoins de côtés pour le bien de leur relation ; et faut croire que ça paye, à en juger par la nouvelle qui vient de tomber. Le cœur qui déjà s’allège d’un poids, il le sent, cette situation à cheval entre deux villes qu’il redoutait clairement, pour eux, pour le bébé. Et c’est ce soulagement qui se ressent dans son éclat de rire lorsque Brad demande s’ils ont encore de nouvelles annonces à faire, son sarcasme légendaire dont il use pour répondre :

- Hum, à part le fait qu’avec l’arrivée du bébé on voulait te confier Neko et Ren, je vois rien… On se sent pas trop de devoir s’occuper de trois trucs vivants en même temps, tu comprends ?


Et bien évidemment il ajoute qu’il plaisante, craignant un peu les foudres d’Eden pour avoir seulement osé évoquer un possible abandon de son chat adoré, lorsque plus sérieusement ils confirment n’avoir rien d’autre à annoncer, Brad décide de lever son verre. A eux trois.

- Ouais, félicitations à toi aussi mec, quand même, je pensais plus te voir en couple un jour !

Un bref éclat de rire qui lui échappe alors qu’il entrechoque son verre contre celui de son meilleur ami puis de sa petite copine, se tourne alors vers pour lui dire en souriant :

- Et à toi, car tu seras une super maman, que t’es bien courageuse de le porter dans ton ventre et que j’en serais clairement pas là sans toi.

Une honnêteté rare chez lui, mais faut dire ce qui est, Landon sans Eden ça fonctionne pas, Landon il y arrive pas sans elle, et il a eu sept longues années – presque huit – pour s’en rendre compte. Aussi il trinque avec les deux personnes les plus importantes à sa vie, un sourire aux lèvres et des rêves plein la tête, trinque à ce futur brûlant qui leur est réservé. Comblé.

Made by Neon Demon


- - combien d'épreuves ?
combien de disputes ?
combien de preuves ?
les mots d'amours se disent plus
combien de brins de femme ?
je n'en vois qu'une.


merci it's been a long time | eden & landon - Page 2 1133702776:
 
Contenu sponsorisé
it's been a long time | eden & landon
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Bronx :: Co-op City :: The Star
-
Sauter vers: