Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps feat Solveig 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps feat Solveig

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Louna Fitzgerald
général
J'ai posté : 172 messages et j'ai : 68 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Arina Grande et pour finir je crédite : Delrey

Mer 29 Mai - 22:07

     
Solveig & Louna

     

     
L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps

     
La culture se conjuguait au pluriel mais la solitude, fidèle à elle-même, demeurait au singulier, identique pour tous. Louna ressentait fréquemment le choc des cultures mais jamais, elle ne réalisait vraiment sa solitude. Du moins, jusqu’au jour où le fossé entre elle et sa sœur avait fait trembler son cœur. Les années avaient creusé un abysse entre elles deux. Les doutes se muaient lentement en certitude. Plus rien ne serait jamais comme avant. En avait-elle seulement envie d’ailleurs ? Elle en doutait.  Une certitude, en revanche, avait été écrite par une SOS ravageuse. Solveig avait commis quelques écarts...

Sa faute entachait bien plus que sa carrière et sa réputation. Louna s’était refusée à croire une inconnue solidement planquée derrière sa plume. A vrai dire, ses allégations avaient été sérieusement entachées par les propos tenus par SOS au sujet de la danseuse. L’auteure la prétendait ivre, dans une soirée or Louna ne buvait jamais et n’avait d’ailleurs jamais bu d’alcool. Aussi, des erreurs avaient pu se glisser dans le récit au sujet de Solveig. La jeune femme devait en avoir le cœur net. Si Brandon refusait d’adresser la parole à Solveig jusqu’à ce que sa colère retombe un peu, la brunette, elle, désirait ardemment avoir une explication et connaître le fin mot de l’histoire. L’amitié ne se jouait pas uniquement par beau temps.

Alors la danseuse se retrouvait en bas de l’immeuble, apprêtée et toujours aussi parfaitement habillée, coiffée, maquillée et manucurée. L’apparence, dans son esprit, faisait tout. La vie possédait déjà bien trop d'horreur. Inutile d'en devenir une! Elle était loin de se douter de l’état dans lequel se trouverait son amie. Après s’être présentée à l’interphone, elle s’arrêta devant la porte de Solveig, une boule tiraillait son ventre, comme les soirs de représentation avant de monter sur scène.

Sa gestion de conflit en prenait un coup. Jamais elle n’avait su faire face à une situation compliquée avec un proche. Sa peur panique de le voir quitter sa vie si elle émettait le moindre reproche l’empêchait de poser clairement des limites. Seulement, des explications s’imposaient si elle voulait sauver son amitié avec l’avocate. Les doigts glissaient donc nerveusement sur sa jupe trop serrée alors qu’elle passait d’un talon à un autre pour détendre les muscles de ses jambes. Devait-elle sourire ? Avoir l’air grave ? Aborder directement le sujet ? Qu’avait-elle le droit d’éprouver ? Qu’était-il autorisé de ressentir dans ce genre de situation ? Que disait la bienséance à ce sujet ? Aurait-elle dû apporter quelque chose ?

Dans un flot de questions toutes plus saugrenues les unes que les autres, la jeune femme appuya sur la sonnette un peu trop longuement. Finalement, elle inspira profondément et se sentit complètement stupide lorsque la minuterie du couloir la laissa dans le noir. Au moins, ce détail reflétait parfaitement sa situation.
     
(c) crackle bones

     


@Solveig T. Lazzari


❝ We think too much and feel too little.❞ Machinery that gives abundance has  left us in want. Our knowledge has made us cynical. Our cleverness, hard ans inkind. We think too much and feel too little. More than machinery we need humanity. More than cleverness we need kindness and gentleness. Whithout these qualities, life will be violent and all will be lost…  
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig T. Lazzari
général
J'ai posté : 957 messages et j'ai : 36 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : hypnotic (ava) / catherineandmeghans (gifs)

Ven 21 Juin - 12:19

     
Solveig & Louna

     

     
L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps

     
-Stay with me... Please.

Mes larmes ne cessent de couler le long de mes joues tandis que je regarde la fin d’un épisode de Game of Thrones. C’est-à-dire que j’ai du temps à perdre maintenant que j’ai été mise à pied par mon cabinet. Je sais que j’ai perdu mon boulot, ils n’ont simplement pas encore trouvé les bons mots pour l’annoncer. Je suis la honte du cabinet pour ne pas dire la honte de la profession. Une gamine d’une petite vingtaine d’années qui a commis une énorme boulette et qui le paie dix ans plus tard.

Bien des gens essaient de rentrer en contact avec moi mais j’ai réussi à tous les envoyer chier. Enfin presque. William a menacé de défoncer la porte de mon appartement si je ne lui ouvrais pas et Louna ne m’a jamais autant harcelée niveau SMS que depuis que la nouvelle a fuité. C’est sans grande surprise que je n’ai pas de nouvelles de Bedelia. J’imagine qu’elle sait dans quel état je suis et elle veut me laisser tranquille le temps que je retombe sur mes pattes. Malheureusement, sur ce coup-là, je ne suis pas certaine d’en avoir la force.

Confronter mes parents a été le pire. Mon père m’a craché sa haine à la gueule et ma mère... J’avais beau ne pas les avoir vu depuis longtemps, j’ai eu l’impression d’avoir de nouveau huit ans quand je me suis retrouvée face à eux deux. J’ai sali le nom et l’honneur de la famille. Ces mots ne sont pas les miens mais ceux de mon père. Et même si ça m’ennuie, je dois admettre que mon père a raison. J’ai tout foutu en l’air.

Quand j’entends qu’on sonne à la porte, je serre les dents, bien décidée à ignorer le Monde encore un peu. Mais la sonnerie ne s’arrête pas et me rend folle très rapidement. J’arrête la télévision et me lève. Quand je croise mon reflet dans le miroir de l’entrée, j’ai envie de me fracasser le crâne contre celui-ci. J’ai vraiment une sale gueule.

J’ouvre brutalement la porte et tombe nez à nez avec Louna dont le doigt est encore sur la sonnette.

- Arrête ça. Tout de suite, dis-je avec une colère qui ne me ressemble pas.
     
(c) crackle bones

     



Whatever you do, you will always answer for your crimes. Honour is hard to get but easy to lose.
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Louna Fitzgerald
général
J'ai posté : 172 messages et j'ai : 68 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Arina Grande et pour finir je crédite : Delrey

Dim 23 Juin - 21:36

     
Solveig & Louna

     

     
L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps

     
LLe doigt s'éclipsait de la sonnette. L'éruption d'un éclat de voix lui imposa le silence une courte seconde. Un poil vexée, la brunette redressa le nez sans pour autant faire de remarque. La mauvaise humeur de Solveig risquait de se transmettre à ce rythme. Pourtant, pas l'ombre d'un nuage ne plana sur le délicat minois de la danseuse en franchissant la porte.

"J'avais même prévu de quoi forcer la serrure. Je pensais que t'ouvrirai pas." Confia Louna dubitative en pointant la misérable épingle à cheveux qu'elle avait dans sa crinière disciplinée. Finalement, elle pouvait s'incruster à l'intérieur sans avoir à forcer le passage et tant mieux car les tutoriels sur la façon de crocheter une serrure avec une épingle à cheveux ou la méthode du serrurier trop complexe pour s'en rappeler avaient déjà été effacés de sa mémoire !

Replaçant sur sa poitrine le sac qu'elle avait trimballé avec elle, la danseuse posa enfin son regard sur son amie avec une attention toute particulière. Est-ce qu'elle devait lui donner un truc ? Est-ce qu'elle devait lui poser des questions ? Comment faire disparaître cette horrible boule au ventre alors que son cœur commençait déjà à se serrer ?  Heureusement, elle avait tout prévu pour briser le malaise. Le chocolat fonctionnait toujours. Il était magique !

« J’ai apporté un truc. » Un brownie enveloppé dans un film plastique sortit comme par magie du sac. Louna l’avait piqué à Brandon en douce. Les filles de la compagnie lui avaient préparé cette petite merveille avec une note exprimant le soutien et la reconnaissance envers un artiste si dévoué. Jalouse, l’épouse avait donc dérobé le cake pour l’apporter à Solveig. D’un air boudeur, elle annonça.

« C’est des » Une insulte fut ravalée pour éviter de montrer son extrême jalousie envers les admiratrices de Brandon, ces filles, nouvelles dans la compagnie, que Louna redoutait plus que tout. Et si cette nouvelle concurrence  lui piquait sa place ? Alors, si Brandon voulait des gâteaux, elle apprendrait à faire des gâteaux ! « ….des danseuses qui l’on offert à Brandon. Je l’ai piqué. On en a plus besoin que lui ! »

Ce qu’ignorait Louna : la recette du gâteau. En réalité, cette petite livraison n’avait rien d’anodine. Le chocolat servait principalement à camoufler le goût du cannabis. Ponctuellement, la jeune femme se permettait des petits écarts dans sa diète. Une fois par mois, elle s’autorisait une sucrerie, un plaisir culinaire parfaitement mesuré et calculé.

     
(c) crackle bones

     


@Solveig T. Lazzari


❝ We think too much and feel too little.❞ Machinery that gives abundance has  left us in want. Our knowledge has made us cynical. Our cleverness, hard ans inkind. We think too much and feel too little. More than machinery we need humanity. More than cleverness we need kindness and gentleness. Whithout these qualities, life will be violent and all will be lost…  
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig T. Lazzari
général
J'ai posté : 957 messages et j'ai : 36 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : hypnotic (ava) / catherineandmeghans (gifs)

Ven 28 Juin - 12:39

     
Solveig & Louna

     

     
L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps

     
Je ne peux m’empêcher de hausser un sourcil quand j’entends les explications plus que limites de Louna. Le fait de la voir ici, avec un gâteau... Ce n’est pas exactement le meilleur moment pour essayer de célébrer quoique ce soit et à mes yeux, un gâteau équivaut à une célébration. Je comprends qu’elle ai voulu se venger d’une certaine manière de ces femmes tournant autour de son homme mais voler un gâteau ? Vraiment ?

- Tu as besoin de prendre des calories ? Toi ? Miss je-fais-ultra-attention-à-mon-poids ?

Ma voix n’a rien de gentille. Même si je sais que Louna n’est pas à l’origine de mon malheur actuel, je n’arrive pas à me montrer aimable. Je suis fatiguée, je suis en colère contre la Terre entière alors que je sais que tout est de ma faute. Récemment (c’est-à-dire depuis ce matin) je rêve de mettre la main sur la personne qui est responsable de cet acharnement à mon égard : Aleksej Svendsen. Plus j’y pense et plus je me dis qu’il est le seul à avoir eu de bonnes raisons de dévoiler la vérité à SOS. Ce que j’ai fait a beau remonter à il y a plusieurs années, je ne sais que trop bien ce que peut nous faire faire la soif de vengeance. Il a voulu se venger et il ne pouvait pas mieux se débrouiller qu’en détruisant ma carrière.

Si j’avais su, ce n’est pas une simple intoxication alimentaire que je lui aurai fait subir à ce connard.

Je sais ma rage stupide et presque injustifiée. Je sais que tout est de ma faute et que j’ai merdé. J’ai simplement beaucoup de mal à l’accepter. Au fond, j’imagine que je finirai par me lever un matin en réalisant que tout ceci n’est qu’une nouvelle leçon de vie et que je peux retomber sur mes pattes. Malheureusement, ce jour n’est pas encore arrivé. Le chat s’est brisé une patte en tombant et il souffre atrocement.

- Louna, qu’est-ce que tu viens faire ici ? demandé-je, ma voix traduisant cette fois-ci mon épuisement. Je me passe une main sur le visage en attendant qu’elle me donne une réponse que je qualifierai ou non d’acceptable.
     
(c) crackle bones

     



Whatever you do, you will always answer for your crimes. Honour is hard to get but easy to lose.
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Louna Fitzgerald
général
J'ai posté : 172 messages et j'ai : 68 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Arina Grande et pour finir je crédite : Delrey

Ven 28 Juin - 17:40

     
Solveig & Louna

     

     
L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps

     
Solveig. Si une personne sur terre comprenait les efforts à fournir pour réussir sa carrière, c’était bien elle. Le monde actuel appartenait aux hommes, le plus souvent blancs. Alors les sacrifices, les nuits blanches, les angoisses et les compromis devenaient le lot quotidien des femmes désirant plus qu’une place à l’ombre d’un homme. Solveig avait fait son trou et si ses tentatives pour le maintenir avaient fait couler l’édifice, elle avait, elle aussi, connu la sueur et le sang à verser pour monter. Alors sa remarque piquante étira le sourire de Louna.

« Toi et moi on sait qu’on ne fait pas toujours ce qui est bon pour nous, n’est-ce pas ?  » Louna déposa délicatement le gâteau sur une table puis se redressa pour faire face à Solveig. Manger du gâteau dans un régime n’était comparé à l’attitude de l’avocate pour éloigner une amie dans une période où ils étaient précieux. « J’espère que ces calories iront droit dans mes seins. » Taquina finalement la jeune femme en haussant les épaules. Sa poitrine la complexait. Pourquoi n’avait-elle que deux petits seins d’adolescente ? En parlant d’eux, les palpitations qui les hantaient, descendaient jusqu’à l’extrémité de ses doigts. Angoisse. Sueur froide. La question de l’hôte sonnait légitime. Que faisait-elle ici ? Partager une part de la pâtisserie aurait été un bon point mais Solveig avait oublié les convenances habituelles.

« La mère de Maya a lu SOS. Brandon a lu SOS aussi, du coup. » Ses mains lissèrent le tissu de son vêtement d’un geste nerveux. La suite n’aurait rien de plaisant. En réalité, la situation n’avait rien de plaisante. Ses pires scénarii avaient été dépassés. « Je m’en fou pas mal de sa version. Ce torchon n’est pas sûr et Brandon veut pas parler mais je crois qu’il est important de discuter. »

Qu’importe la réponse. Louna n’avait pas l’intention de partir sans cette conversation. La vie de Solveig avait été chamboulée par la nouvelle mais celle de Brandon et Maya aussi. Par conséquent, Louna avait été ébranlée. Elle supportait les crises répétées de Maya, les grondements sourds de Brandon et l’insistance mal placée de Daisy pour récupérer la garde de sa fille.  
     
(c) crackle bones

     


@Solveig T. Lazzari


❝ We think too much and feel too little.❞ Machinery that gives abundance has  left us in want. Our knowledge has made us cynical. Our cleverness, hard ans inkind. We think too much and feel too little. More than machinery we need humanity. More than cleverness we need kindness and gentleness. Whithout these qualities, life will be violent and all will be lost…  
Voir le profil de l'utilisateur
Solveig T. Lazzari
général
J'ai posté : 957 messages et j'ai : 36 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : hypnotic (ava) / catherineandmeghans (gifs)

Jeu 11 Juil - 14:05

     
Solveig & Louna

     

     
L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps

     
-Super... marmonné-je en entendant Louna m’annoncer que tout le monde a lu SOS et sait donc ce que j’ai fait. Parfait. Impeccable. Au-delà d’avoir perdu mon poste au sein du cabinet, maintenant il est question de mon entourage qui entend parler de l’affaire en dehors de mes parents. Ma vie ne peut définitivement pas être pire en ce moment.

Je réalise soudain que je ne pleure plus et que, pour la première fois depuis des jours, je n’ai pas envie de laisser les larmes couler. Peut-être que cet épisode de Game of Thrones a fini de m’achever et que je n’ai plus rien à pleurer. C’est sans doute mieux ainsi, j’en avais assez de mettre tout mon pognon dans l’achat de mouchoirs. Ce n’est pas bon pour l’environnement, en plus. La nature ne me remercie pas sur ce coup-là.

- Parler de quoi, au juste, Louna ? Tu veux savoir si ce qui a été dit est vrai ? Si j’ai vraiment empoisonné Maître Svendsen pour gagner mon premier procès important ? Oui, d’accord ? J’ai vraiment fait un truc pareil. Je n’étais qu’une gamine qui avait soif de réussite. Svendsen est un monstre dans son domaine et je l’ai d’autant plus compris quand nous avons dîné ensemble la veille de l’audience. Donc oui, j’ai fait en sorte qu’il se retrouve avec une sale intoxication alimentaire et qu’il soit dans l’incapacité de se présenter le lendemain. Ils ont convoqué un commis d’office qui n’y connaissait rien et j’ai gagné sans forcer. Brandon n’avait aucune putain de chance sans ça, tu comprends ?

Soupirant, je retourne m’asseoir sur le canapé et ferme les yeux. Comment ai-je pu laisser ma vie m’échapper de la sorte, sérieusement ? Depuis quand, moi : Solveig Tara Lazzari, ne contrôle plus rien du tout ?

J’ai beau retourner le truc dans tous les sens, je ne comprends toujours pas pourquoi Svendsen a laissé fuiter l’information. Pourquoi se taire pendant dix ans et soudain ouvrir sa grande gueule ? On ne s’est jamais revus lui et moi. Ça n’a aucun sens. Aucun ! Il voudrait mieux qu’on ne se recroise jamais, d’ailleurs. J’ai envie de lui arracher les yeux. Je ne sais pas de quoi je serai capable si je venais à le revoir.

- Que Brandon arrête de paniquer. Il ne risque rien. Le jugement rendu ne changera pas après tant d’années, ok ?
     
(c) crackle bones

     



Whatever you do, you will always answer for your crimes. Honour is hard to get but easy to lose.
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Louna Fitzgerald
général
J'ai posté : 172 messages et j'ai : 68 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Arina Grande et pour finir je crédite : Delrey

Ven 12 Juil - 15:32

     
Solveig & Louna

     

     
L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps

     
La colère ne tarissait pas. La source providentielle de cet élan alimentait toujours le regard de Solveig. Tapi dans un coin de sa prunelle, elle patientait, bridée par des idées toutes plus craintives les unes que les autres. Sa réponse heurtait l’esprit de Louna, rappel indélicat de la réalité face à laquelle elles se retrouvaient. Soudain, sa main claqua la table, à côté du gâteau.

« Non. » Trancha Louna, la mâchoire serrée. « Ce n’est pas la bonne réponse. » Son poing se serra sur la table. La passion noyait son verbe. Pas Solveig ! Pas elle aussi ! Louna ne pouvait l’accepter. Le feu brûlait, comme un appel à la rejoindre pour lutter contre cette fatalité qu’affichait l’avocate. Aucun mot, pourtant, ne parvenait à lever la bannière d’un nouveau combat. Seule sa tête se secouait. Non. Non ! NON ! Pas encore ! Pas une de plus ! Non ! « NON ! » Son index pointa alors Solveig comme pour désigner un détail que la brune semblait oublier. Sa force probablement. « Non...» Le doigt se retourna contre elle-même pour mieux tapoter sa poitrine. Le bourdonnement intense contre ses oreilles menaçait d’explosion. Dans un pivot sur elle-même Louna sembla presque danser. Dos à Solveig, ses doigts pianotèrent sur le meuble un rythme qui percutait. Ta-tadam. Ta-tadam. La respiration se calait sur le tapotement. Entêtement soudain.

« Ne me prends pas pour une idiote. Ne te fais pas passer pour ce tu n’es pas. Je la sens. Ta colère. Sourire sur le visage comme si cette situation n’était qu’une fatalité. » Finalement, la danseuse revînt face à Solveig.  Pourquoi est-ce que toutes les femmes se mettaient des bâtons dans les roues ? Pourquoi s’empêchaient-elles de monter ? Pourquoi culpabiliser en admettant être la cause du problème ? Tous les hommes au sommet avaient fauté. Pourquoi elles, elles devaient y parvenir sans accro ? Pourquoi le monde se montrait-il plus cruel avec elles ?  « Tu n’avais pas le choix, hum ? Tu n’étais qu’une gamine qui avait soif de réussite. Et maintenant. Maintenant qu’est-ce que tu es ? Une loque dans son canapé ? »  Brûlant la distance qui les séparait, Louna chauffait de colère sans la laisser pour autant éclater. Sourire. Toujours sourire. « Ou Solveig Lazzari, avocate battante et méritante  qui s’est démenée pour atteindre les sommets ? »

     
(c) crackle bones

     


@Solveig T. Lazzari


❝ We think too much and feel too little.❞ Machinery that gives abundance has  left us in want. Our knowledge has made us cynical. Our cleverness, hard ans inkind. We think too much and feel too little. More than machinery we need humanity. More than cleverness we need kindness and gentleness. Whithout these qualities, life will be violent and all will be lost…  
Contenu sponsorisé
L'amitié ne se joue pas seulement par beau temps feat Solveig
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side
-
Sauter vers: