Flashnews
Avis aux étudiants ! N'oubliez pas de vous inscrire au Yearbook. Faites place aux Olympiades 2019 ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Marylou, Akosua, Riley et Luna ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Dominic, Elyos, Neasan et Adonis veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 42
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ No Pain no gain ♦ Olivia 1529876038
Recrutement fermé
SOS a une super équipe et est prête à prendre ses fonctions, de ce fait nous fermons les candidatures No Pain no gain ♦ Olivia 48250097
Scent of Scandals #34
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

No Pain no gain ♦ Olivia

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn :: Midwood
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Carco
général
J'ai posté : 135 messages et j'ai : 1100 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : © TAG

Mer 5 Juin - 10:45

 First Day 
Aujourd’hui était un jour important pour toi, car tu avais un rendez-vous avec une potentielle élève. Le fait de t’être créé un Instagram, cela t’avait permis de te faire de la pub, ce qui n’était pas négligeable dans cette géante ville. Tu avais fixé un rendez-vous à une jeune femme s’appelant Olivia à 14h dans la célèbre salle de sports Fitness Center qui se trouve dans le quartier de Midwood. Cette salle était devenu depuis peu ton nouveau lieu de travail, l’endroit où tu te sens bien. Le bruit des poids et le ballet incessant des sportifs qui venaient s’entrainer, te plaisaient beaucoup. Tu venais faire tes séances quotidiennes, cette salle de sports comptait beaucoup d’adhérents. Tu étais employé 35h par semaine en CDI, afin de tourner dans la salle pour aider les nouveaux à bien faire les mouvements, qu’il ne se blesse pas ou encore pour leur donner des conseils ou des renseignements. Les moyens de transport pour t’y rendre restaient le métro, qui t’amenait en 20 minutes de l’hôtel jusqu’ici. Tu avais hâte de commencer ton premier coaching à New York, surtout que le bouche-à-oreille était primordial dans ce métier. D’après les photos Instagram de ta future élève, elle paraissait en bonne condition physique et elle n’était ni trop grosse ni trop maigre. D’après les messages, elle aimerait se remettre au sport, donc il fallait y aller progressivement pour ne pas qu’elle se fasse une blessure. Surtout qu’elle avait eu un souci médical il y a 4 ans, mais elle était restée vague sur ce sujet. Les filles de son âge en général, préfère prendre du volume au niveau des fesses et avoir des cuisses raffermies. Mais qu’elle serait ses objectifs à elle ? Toutes ses questions tournaient dans ta tête, mais tu allais avoir des réponses bien rapidement.

Tu la vis arriver, elle entra dans le complexe. Tu l’accueillis à bras ouverts en te présentant : « Bonjour Mademoiselle, je suis Romain le Coach. Je peux vous tutoyer ce sera plus simple ? » Tu l’emmenas jusqu’à une table. Cette dernière donnait une vue d’ensemble sur toute la salle de sports et les adhérents qui s’y entraînaient. Tu sortis de ta pochette, un questionnaire qui te permettait d’avoir des renseignements primordiaux sur la personne avec qui tu allais travailler. Elle était assise sagement devant toi, elle avait l’air motivé à en voir son visage souriant. Tu t’adressas à elle : « Je vais te poser quelques questions, afin de te connaitre un peu mieux et pour pouvoir te faire le meilleur programme possible. » Elle te fit un signe de tête pour valider, alors tu commenças ton speech : « Donc tout d’abord, je fonctionne avec des programmes physiques, qu’il faudra que l’on tienne à la lettre. On fera des tests de poids, afin de trouver la meilleure charge pour tes exercices. Je ne suis pas un coach qui te balance un programme, mais je t’accompagne lors des entraînements et je te soutiens moralement par téléphone. Il y aura un contact quotidien par SMS concernant ton alimentation etc… Mon but n’est pas de me faire de l’argent, mais de t’amener vers tes objectifs. Jusqu’ici tu me suis ? » Tu sortis ton stylo et tu commenças les questions : « J’aurais besoin que tu répondes honnêtement à ces questions, afin que tu es des résultats. Combien pèses-tu ? Ta fréquence d’entrainement que tu aimerais effectuer, soit 2 fois la semaine ou 3 ou voir plus, c’est toi qui décides. Après, plus tu seras à la salle, plus les résultats seront rapides ce qui est logique. » Tu finis ta phrase en lui faisant un sourire, et tu notas ce qu’elle te disait. Tu enchaînas : « Tu t’es déjà entraînée à la salle de sport ? Peux-tu m’en dire plus sur tes soucis de santé, si tu as des zones encore douloureuses, dis-moi tout, je ne dévoilerais rien, secret professionnelle. » Elle commença à se confier et tu pris des notes assidûment, afin de bien centrer son entrainement. Les objectifs qu’elle souhaitais obtenir, allaient être réalisable avec du courage et de la motivation. Tu repris « D’accord et bien je vais adapter l’entrainement de manière à ne pas trop travailler cette partie du corps. Pour les tarifs que je vais t’annoncer, il y a l’abonnement à la salle de sports et mes honoraires qui sont inclus. Donc pour 1 mois on sera à 150$, car il faut compter 99$ de la salle et 51$ pour moi. Il faut savoir qu’ici, c’est la meilleure salle que tu trouveras dans la vie d’où le prix élevé. Le matériel est excellent, Il y a sauna et piscine, ce qui est très bien pour la récupération du corps après un entrainement. Moi je me trouve en salle 7h par jour et dès que tu auras réfléchi sur la fréquence de tes entraînements et bien on aura un planning et on se rencontrera ici. Pour l’instant, je te contacterais quand le programme sportif sera élaboré. On commencera la période d’essai de 1 semaine quand il sera prêt. As-tu des questions ? » 
AVENGEDINCHAINS ft @Olivia Nordstörm


until the love runs out
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia Nordstörm
newbie
J'ai posté : 391 messages et j'ai : 1589 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Britt Robertson et pour finir je crédite : (c) Mind Dreamer - Bazzart (avatar) / (c) obsidienne (signature).

Mer 12 Juin - 0:25

No Pain no gain
Les examens étaient terminés, t’étais soulagée, libérée et tout ce qui allait avec. Tu pouvais enfin profiter de tes journées sans devoir réviser sans relâche tes partitions. Tu comptais juste jouer de tes instruments pour ton propre plaisir. Et encore tu ne pouvais pas vraiment encore te détendre puisque t’avais décroché un petit boulot dans une boutique d’instruments du côté de Midwood. Depuis quelques temps, tu pensais aussi à reprendre le sport. T’avais en tête que si ton frère te voyait reprendre, il voudrait en refaire avec toi. Un peu comme avant, tu cherches toujours à retrouver ta complicité d’antan avec Ali’. Mais peut être que son accident l’a vraiment changé et qu’il ne sera sans doute plus le Ali’ que t’as toujours connu ? Enfin t’espère au moins qu’il arrête de penser au pire et qu’il reprenne sa vie plus ou moins comme elle était. Parce que tu sais qu’il aime son boulot, il l’a choisi, comme toi t’as choisi tes études de musique. Et comme tu as choisi aussi d’envoyer un message à ce coach sportif qui, par chance, bosse à la salle de sport près de ton boulot. T’allais pouvoir t’entrainer souvent, t’avais juste un peu de ventre à perdre et puis t’avais besoin de te défouler pour libérer le stress des examens ou encore de ces derniers mois où t’étais sans nouvelles de ton frère. Le coach t’avait donné rendez vous assez tôt dans la journée. Mais au final, ça t’arrangeait car t’avais ton boulot qui se terminait aux alentours de 13h30. Au moins, t’étais pas obligée de rentrer en métro de nuit, c’était bien de travailler les matins en fait. Tu ne voulais pas prendre une colocation alors qu’il te restait probablement qu’une année d’études. Tu quittas rapidement la boutique pour ne pas arriver en retard. Ce serait bien bête d’arriver en retard pour un premier entretien avec un coach. T’arrivas en avance à la salle de sport, tu fis savoir à la standardiste que t’avait rendez vous avec Monsieur Carco, ce dernier arriva et se présenta directement à toi alors tu vins lui répondre. « Bonjour Monsieur Carco, avec plaisir pour se tutoyer, ce sera mieux en effet », lui dis-tun observant la salle. Il y avait l’air d’avoir pas mal de monde, t’étais jamais venue dans une salle alors ça t’impressionnait un peu. Vous veniez vous asseoir à une table, un peu à l’écart de ce vacarme environnant. Et heureusement car vous ne vous seriez probablement pas entendus. Tu le vis sortir un questionnaire, c’était la preuve qu’il était sérieux et consciencieux, t’approuvais sa méthode. Il allait te poser tout un tas de questions pour mieux cerner tes besoins, t’acquiesças d’un signe de tête. Du coup, il vint commencer par t’expliquer qu’il fonctionnait avec des programmes, des tests de poids aussi. Il n’était pas du genre à lâcher ses élèves dans la nature, il y avait un suivi par SMS aussi pour l’alimentation. Il te demanda si tu suivais jusque-là, tu fis un nouveau signe de tête pour lui montrer que t’étais attentive. Il vint alors commencer à te poser des questions d’ordre médicale, tu savais que t’allais devoir lui parler de ton accident et de ta greffe. Tu l’écoutas attentivement et tu vins lui répondre. « Alors pour être franche, cela fait un moment que je me suis pas pesée donc je ne saurais te dire. Je ne suis jamais venue en salle avant et concernant mes soucis de santé, j’ai eu un accident il y a 4 ans qui a nécessité une greffe de rein et depuis, j’ai pas vraiment refait de sport », lui dis-tu, d’un air un peu bête. Tu te sentais un peu idiote de lui dire que t’avais arrêté le sport après ta greffe alors qu’on sait qu’il faut muscler le nouveau rein. Tout le monde autour de toi te le disait mais toi tu ne te sentais pas capable de reprendre. T’avais déjà mis un certain temps avant de te faire à l’idée que t’avais le rein d’un autre en toi alors refaire du sport, c’était trop pour toi. Et puis le temps a passé et tu t’es laissé aller mais t’étais bien décidée à reprendre pour te muscler et aussi perdre le surplus de graisse que t’avais accumulé depuis ces 4 dernières années. Il commença à te dire qu’il allait adapter en fonction de ton souci mais tu vins reprendre. « C’est vrai que mon rein est encore fragile et je dois prendre des médicaments à vie pour éviter un rejet du greffon. Mais mon médecin m’a toujours répété que je devrais reprendre le sport mais psychologiquement, j’étais pas prête tout simplement », lui confias-tu avant de l’entendre te parler des tarifs. Tu savais que c’était pas gratuit mais bon t’avais ton boulot à côté, tu pouvais payer. Il te laissait réfléchir mais ton choix était fait, t’avais un bon feeling avec ce coach, tu comptais pas tenter d’en trouver un autre alors tu repris. « Et bien ça me semble être un bon budget, je ne paye pas de loyer pour le moment, je vis toujours sur le campus donc ce n’est pas ça qui me dérange. Concernant le planning, étant en vacances, la seule contrainte est mon boulot à temps partiel de vendeuse mais en général, je bosse les matins donc je suis disponible les après-midis si vous voulez », lui dis-tu, d’un air toujours autant motivée que lorsque t’étais arrivée. T’avais hâte de commencer et de découvrir l’univers des salles de sport, tu te demandais même si tu pouvais pas commencer aujourd'hui tranquillement bien sûr alors tu repris. « On peut même commencer cette après-midi, non ? Ou alors parler du programme que tu comptes me donner, non ? Ou si tu veux savoir d’autres choses sur mon souci de santé, y’a pas de souci », lui dis-tu, voyant l’heure qui défilait. T’attendis sa réponse, impatiente de savoir s’il avait d’autres questions à te poser.
AVENGEDINCHAINS ft @Romain Carco


(c) obsidienne.

Voir le profil de l'utilisateur
Romain Carco
général
J'ai posté : 135 messages et j'ai : 1100 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : © TAG

Ven 14 Juin - 14:31

No pain no gain
Après avoir été à la rencontre d’Olivia, ta nouvelle élève, tu t’étais assis avec elle à une table près de l’accueil. Tu lui avais expliqué brièvement comment tu fonctionnais, c’est-à-dire le suivi que tu avais avec tes élèves, mais aussi leur entraînement mentale et physique. Elle était assez réceptive et cette jeune fille était motivée, alors tu étais confiant. Elle avait accepté que tu la tutoies, car c’était plus simple quand vous parliez et ça créait une notion de confiance et de proximité. Elle semblait assez intéressée par tes méthodes de fonctionnement et tu avais commencé à remplir le questionnaire avec elle. Elle t’avait dit qu’elle ne connaissait pas son poids, donc ce n'était pas bien grave, tu avais l’habitude que les nouveaux te disent cela. Tu continuas de l’écouter et elle te dit que c’était sa première fois en salle de sport. En te parlant avec sincérité, elle t’expliqua qu’elle avait subi un accident il y a 4 ans et qu’elle avait eu une grève de reins. Tu validas d’un signe de tête et d’un air gêné elle ajoutas qu’elle n’avait jamais refait de sport ensuite. Tu souriais pour la mettre en confiance et tu lui dis : « Pour le poids, on va le prendre ici si tu veux, j’ai une balance, car j’ai l’habitude que mes nouveaux élèves ne connaissent pas leur poids. On ira après la conversation. Pour ton souci de santé, je vais t’aider à bien reprendre le sport, afin que tu ne te fasses pas mal donc pas d’inquiétude, je suis ton coach et je te guiderais dans les mouvements afin de bien les réaliser. Pour ton manque de sport, tu n’as pas à être gêné, c’est compréhensible et ce n'est pas une honte. Un principe de base avec moi, c’est qu’il faut toujours voir le positif ! Là, je vois que tu as eu le courage de me contacter et de faire l’effort de venir, donc c’est très bien ! » Tu notas son souci de santé sur la feuille et elle te confia que son rein était encore un peu fragile et qu’elle prenait des médocs pour toute sa vie. Avant de t’avouer qu’elle aurait dû reprendre le sport d’après son médecin, mais qu’elle n’était pas prête psychologiquement. Ce qui était compréhensible après une telle opération. Tu essayais de la mettre la plus à l’aise possible, en la rassurant et en l’encourageant, d’un air bienveillant, tu t’exclamas : « Tu sais Olivia, malgré ton manque de sport et bien on rattrapera tout ça, afin que tu sois au top ! » Tu savais que tu avais un travail psychologique à exercer avec cette jeune femme, afin qu’elle reprenne confiance en elle et qu’elle puisse avoir de l’assurance. Après avoir discuté des tarifs et lui avoir demandé ses disponibilités, elle te dit qu’elle serait disponible toutes les après-midi et que le prix lui convenait. Tu te mis à sourire et tu ajoutas : « L’après-midi vers 13 h 30 c’est bon ? Ça te laisse le temps de partir du boulot et de manger. Pour la fréquence des entraînements, que penses-tu de 3 fois par semaine ? Le lundi mercredi et vendredi comme ça te laisse 1 journée entre chaque séance, afin que tu te reposes. » Ça lui convenait à première vue, alors tu terminas sa fiche et tu te levas, afin d’aller chercher la petite balance que tu plaças près d’elle et tu lui dis : « Pèse-toi tout habillé, on enlèvera 1 kg, car en plus tu n’es pas à jeun. Soit rassurée, je ne vais pas te dire de te déshabiller la devant tout le monde et devant moi ! » Il y avait quelque chose qui te frustrait, c’est que quand elle souriait, elle avait une petite ressemblance avec Sara ce qui était bizarre. Mais tu gardas ça pour toi et tu la regardas monter sur la balance. Le poids s’afficha, elle faisait 60 kg, tu notas ce poids dans le questionnaire et tu lui dis : « Très bien ! Pour être au top du top, il faudrait que tu arrives à 55 kg, comme ça, tu perdras ton petit ventre. Tu pourras voir tes abdos se dessiner, on les travaillera comme il faut. » Elle était très motivée et elle te proposa de commencer la séance maintenant, voyant autant d’envie, tu lui dis : « Il m’en faudrait plus des élèves comme toi aussi motivé ! Je n'ai rien d'autre de plus à te demander, Allons-y ! » Elle était en tenue de sport, c’est-à-dire legging et tee-shirt, elle portait des baskets. N’ayant pas besoin de se changer, tu lui montras où était les vestiaires des femmes et tu lui dis de prendre un casier, afin qu’elle mette ses affaires dedans et de ne garder qu’une serviette et sa bouteille d’eau. Elle fut rapide à revenir vers toi et tu commenças à lui faire le tour de la salle en lui expliquant les différentes disciplines qu’il y avait dans ce sport. Tu commenças à marcher avec elle et tu dis : « Alors ici, ce sont toutes les machines pour travailler les différentes parties du corps comme : les jambes, les bras, le fessier et j’en passe ! Ensuite, tu as le côté boxe avec quelques sacs de frappe et des machines pour travailler les abdos, donc si tu as passé une mauvaise journée, tu viens ici pour te défouler. » Lui dis-tu en rigolant. Tu montas ensuite les marches pour accéder au second étage et tu repris : « Cette salle est sur deux étages, c’est la plus grande de New-York. Comme tu le vois ici, on a toutes les machines de fitness qui sont assez intéressantes, pour faire du cardio ou pour brûler des calories. Afin de reprendre doucement et tranquillement, je vais te faire faire un peu de tapis pendant 10 minutes. L’échauffement est très important dans ce sport, car il limite 60 % des blessures, ce n’est pas négligeable ! » Tu lui fis signe de monter sur le tapis avec ta main et tu te mis près d’elle, afin de régler ce dernier, puis, tu lui expliquas : « Aujourd’hui, c’est la découverte pour toi, donc je veux te mettre en confiance avec les machines. Sur le tapis de course, une chose très importante, ne jamais regarder ses pieds, car tu finis par perdre l’équilibre et ça ne pardonne pas. Je vais te mettre un peu d’inclinaison et une vitesse de marche normale, c’est-à-dire 5 km/h. Sans que tu t’en rendes compte, le fait de marcher en montée et bien, tu vas échauffer tes jambes et ton fessier, mais aussi tes abdos et ton dos. » Elle commença à marcher en étant un peu hésitante dans ses pas. Puis elle prit confiance au bout de deux minutes de tapis, elle avait toujours le sourire aux lèvres comme ta femme. Elle se tenait aux barres sur les côtés, puis elle les lâcha de son plein gré pour continuer normalement. Sa condition physique n’était pas mauvaise et elle était à 80 bpm, donc son cœur était en bonne santé. Tu commenças à lui faire un bilan de la séance : « Après ton échauffement, on va travailler le dos et les jambes, il est très important de bien cibler tes entraînements et de ne travailler que 2 parties du corps pour être efficace. » Elle continua de marcher sur le tapis, pendant que tu envoyas des sms à Sara.  

AVENGEDINCHAINS ft @Olivia Nordstörm


until the love runs out
Contenu sponsorisé
No Pain no gain ♦ Olivia
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn :: Midwood
-
Sauter vers: