Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ The lover's studio apartment ♦ Saoirse & Daniel 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

The lover's studio apartment ♦ Saoirse & Daniel

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn :: Coney Island
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Carco
newbie
J'ai posté : 186 messages et j'ai : 136 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : © TAG

Ven 7 Juin - 18:51

The lover's studio apartment
06/06/2019. Cela faisait déjà 4 jours que vous étiez arrivé à New-York. Un endroit qui était grand et encore méconnue, il fallait tout reprendre à zéro. Il fallait se refaire des amis et se réhabituer à parler Anglais. Vous aviez trouvé rapidement un travail, mais vous logiez toujours à l’hôtel. Il fallait que vous ayez votre « chez vous », car le prix de la chambre d’hôtel était assez élevé. Vous aviez déjà repéré un petit studio meublé qui dépannerais en attendant de trouver plus grand et de vous faire des économies. Vous aviez la veille réserver un rendez-vous auprès de l’agence de location. C’était un jour important pour vous, car vous alliez entamer une procédure pour avoir ce studio au loyer modeste. Il était 8 h du matin et le réveil sonna et vous vous réveillez doucement en ayant du mal. Tu te levas en saluant ta princesse : « Coucou bébé, tu as bien dormi ? » Puis tu allas dans la salle de bain, afin de te brosser les dents et de prendre ta douche. Tu laissas tes joggings et t-shirt, afin de t’habiller de manière un peu plus classe. Tu mis une chemise grise et un jean puis, tu te coiffas et te parfumas. Tu sortis de la salle de bain et ta femme pris ta place directement, afin que vous ne soyez pas en retard. Tu préparas le chocolat de ta femme, grâce à la petite machine qui était mis à disposition dans votre chambre. Puis, tu allumas la télé afin d’écouter les nouvelles, car il fallait rester informé sur ce qu’il se passait en ville. Il était rapidement l’heure de partir, alors après avoir pris la pochette de papier qui regroupait vos cartes d’identité, passeport, RIB qui se trouvait sur la table. Tu enfilas une veste, car le temps était pas au rendez-vous aujourd’hui. Le vent soufflait, et les gouttes de pluie commençaient à tomber. L’agence se trouvait non loin de Manhattan. Vous en aviez pour 25 minutes de métro, si ce dernier n’était pas en retard. Par chance, vous arriviez à prendre le métro, tu te tenais debout près de ta femme et tu lui souriais. Tu étais serré contre ta femme, car les métros dans cette ville étaient toujours bondés de personne. On pouvait y sentir toutes les odeurs dès le matin, la sueur, le parfum mis en trop grosse quantité, et l’alcool. L’avantage de ce moyen de transport, était sa rapidité dans les souterrains new-yorkais. Il n’y avait pas de feux ou de bouchon. Le bruit était quasi-constant dedans, des bébés qui pleurent, aux personnes qui chante, il n’y avait jamais une minute de silence. En descendant non loin de Uper east side, il y avait tout type de personnes sur ses quais, des dealers que tu remarquais, car tu voyais la manière dont il te regardait et tu te rappeler étant plus jeune quand tu en faisais. Il y avait un sans-abri qui mendiait, alors voyant que tu avais 5 $ en poche, tu lui donnas. Tu lui dis : « Good luck, guy ! » Puis tu montas avec ta femme l’escalier qui donnait directement dans le quartier de Uper east side. Vous marchiez à une allure assez rapide, car vous aviez hâte de visiter le studio qui vous rendrait plus libre. Ta femme attendait déjà un enfant, alors pour l’instant, vous aviez encore un peu de temps avant d’investir votre argent dans une maison. Le studio en question se trouvait dans le même quartier que votre hôtel qui était situé à Brooklyn, plus précisément à Coney Island. Ce quartier était habité par différentes nationalités, il était calme en terme de criminalité. Un quartier qui ne craint pas, était primordial pour un couple qui allait avoir un enfant. Et puis même toi, tu étais plus rassuré pour ta femme d’être dans un quartier calme. Il était vivant et sympa, il y avait la fête foraine non loin et la plage ce qui était le gros atout. L’agence se trouva facilement, car elle était située dans une rue principale. Cette dernière était encore fermée, elle ouvrait à 10 h et il n’était que 9 h 30 sur ta montre. Tu tenais la main de Sara et en regardant ses yeux bleus, tu lui dis : « Je t’aime ma princesse. J’ai hâte de visiter avec toi ce studio ! » Tu décidas de faire une petite balade de 20 minutes, dans les grandes rues de la métropole, afin de découvrir la ville. C’était l’heure pointe et les trottoirs étaient remplis de monde. Il y avait beaucoup de bruits en plus des personnes qui couraient, parlaient, téléphonaient. Tu remarquas qu’il y avait pas mal de restaurant, pour tous les goûts. Vous aviez fait votre petite balade et vous reveniez tranquillement près de l’agence. Le stress était un peu présent, car tu ne savais pas à quoi t’attendre pendant que vous visiteriez le studio. Tu vis au loin, une voiture avec le slogan de l’entreprise sur la portière. Il se gara devant l’agence et un jeune Homme en sortit, il n’était ni gros, ni maigre. Habillé d’un costume, il était très présentable. En même temps, c’était normal vu son métier, leur site internet proposais de grande villa. Il devait avoir des personnes très riche qui venait dans son agence. Cet Homme devait souvent traiter des affaires, d’où ce sérieux dans son style vestimentaire. Il se mit à ouvrir la porte de l’agence et à allumer les lumières à l’intérieur. Tu rentras avec Sara dans l’agence, puis vous le saluez en ajoutant : « Bonjour, on est le couple intéressé pour le studio, on a un rendez-vous ici à 10 h. » L’homme vous salua à son tour et il se mit derrière son bureau, en allumant son pc. Vous preniez place devant lui et tu posas la pochette sur le bureau. Tu attendais en tenant la main de ta femme discrètement, afin de lui montrer que tu l’aimais. Vos regards et vos sourires remplaçaient les paroles.
AVENGEDINCHAINS ft @Saoirse O'Malley ft @Daniel Aberline


until the love runs out
Voir le profil de l'utilisateur
Saoirse O'Malley
général
J'ai posté : 293 messages et j'ai : 326 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Jennifer Lawrence. et pour finir je crédite : (c) Google (avatar) / (c) Obsidienne (sign)

Lun 10 Juin - 15:56

The lover's studio apartment
06 juin 2019. Déjà quatre jours que vous aviez décidés de vous installer à New York. T’avais besoin de changer d’air, de voir autre chose que ton village natal. T’avais beau aimé bosser au café familial, t’avais besoin de découvrir d’autres endroits. Tu te voyais plus venir au Danemark en vacances, vous aviez la maison de ta grand-mère où loger maintenant. T’avais pas encore décroché de temps complet, juste de l’intérim. Mais au moins ton homme avait décroché un CDI en salle de sport, ce qui vous permettait de commencer à regarder pour une location. La veille, t’avais appris que t’étais enceinte, t’avais fait la surprise à ton homme. Mais tu ne devais en être qu’au tout début alors vous pouviez prendre un studio, le temps d’économiser afin de prendre plus grand d’ici neuf mois. Un bébé, ça pouvait chambouler un couple mais dans tous les cas, ça allait encore plus renforcer le vôtre. Vous êtes tellement fusionnels avec ton homme que tu savais qu’il allait être toujours plus attentionné à ton égard et tu l’aimais pour la belle personne qu’il pouvait être. Vous aviez donc regardé les studios et un vous avait tapé dans l’œil, il se trouvait sur Coney Island, le quartier où vous vouliez vivre. Il n’était pas très grand mais il avait une mezzanine, tu voulais le visiter à tout prix. Vous aviez pris rendez vous pour le lendemain matin. Le jour venait de se lever, le soleil entrait dans la chambre d’hôtel, tu vis ton homme ouvrir les yeux et te demander si t’avais bien dormi alors tu lui répondis. « Coucou toi, j’ai merveilleusement bien dormi et toi mon cœur ? », lui dis-tu, sans lui parler des quelques fois où t’avais du te lever à cause de nausées intempestives. Il allait falloir que tu prennes rendez vous avec un gynéco très vite afin qu’il t’aide à régler ses petits problèmes de début de grossesse ou t’allais devenir dingue. Tu regardas l’heure, il était déjà 8 heures, tu te rappelas le rendez-vous pris la veille, c’était dans deux heures. Tu vis ton homme se lever pour aller prendre sa douche et 10 minutes plus tard, tu pris sa place. C’était rapide avec vous le matin et tant mieux, manquerait plus que vous arriviez en retard à l’agence. Tu t’habillas avec un débardeur blanc ainsi qu’un jean noir slim, tu y rajoutas une petite veste car il y avait un peu de vent malgré que vous soyez en ville. Surtout qu’à peine sortis de l’hôtel et une fois ton chocolat avalé, la pluie commençait à tomber. Vous vous dépêchez d’aller dans la bouche de métro, au sec. Ton homme avait pris soin d’embarquer avec lui la pochette qui contenait tous les papiers qu’il vous fallait pour l’agence. Vous alliez en avoir pour au moins 25 minutes de métro, ce dernier était bondé, t’étais serrée contre ton homme. Tu n’étais pas contre l’idée, tu t’efforçais de rester contre lui pour ne pas le perdre et te retrouver seule dans les méandres du métro newyorkais, ou pire te faire agresser comme t’avais lu sur internet. Dans le métro, tu pouvais sentir toutes sortes d’odeurs et étant enceinte, sentir un parfum trop fort commençait à te répugner. Par chance, le métro allait vite et vous pouviez sortir rapidement de ce dernier. Vous descendiez pas loin d’Upper East Side, proche de Manhattan également. Ton homme vit une personne qui mendiait et jouait de la guitare, il lui glissa 5$ dans le chapeau posé au sol devant lui. Tu souris à ton homme, tu savais qu’il pouvait être généreux, de par son passé semblable à cet homme. Arrivés devant l’agence, il n’était que 9h30, vous décidez donc de vous promener dans Manhattan. C’était un chouette quartier d’affaires avec tous ses hauts immeubles et ses personnes en costard. T’avais beau travaillé dans ce coin-là, en intérim, c’était loin d’être ton monde. Tu préférais de loin la simplicité de Coney Island, sa fête foraine, ses petits commerces, la plage à proximité pour élever ton enfant, plutôt que de grands immeubles qui te paraissaient un peu froids. Ton homme te tenait la main et vint te dire qu’il avait hâte de visiter le studio. Tu ignorais comment le rendez vous allait se passer alors tu te contentas juste de lui sourire et de l’embrasser tendrement. 10 heures. Le fameux rendez-vous était arrivé, vous revenez donc près de l’agence après votre courte balade dans Manhattan. Une voiture vint se garer juste devant, un homme en costume en sortit. Il n’était ni trop âgé, ni trop jeune. Il te disait vaguement quelqu’un, peut être un cousin que tu ne voyais pas souvent au pays ? Mais sans connaitre son nom, tu ne pouvais pas affirmer que c’était ce fameux cousin, Daniel qu’il s’appelait. Ta tante en parlait souvent avec ta mère, son fils lui manquait alors tu te dis que ce serait une sacré coïncidence que tu le retrouves aujourd’hui. Vous le suivez à l’intérieur, ton homme vint dire à la personne que nous avions rendez-vous. Tu ne lâchais pas la main de ton homme, pendant que vous preniez place sur les chaises qui faisaient face au bureau et tu souris, comme pour confirmer ses dires. T’avais hâte d’en savoir plus sur le studio, si vous pourrez le visiter, voire même signer aujourd’hui. Même si vous aviez déjà vécu ensemble dans le studio de Romain à Los Angeles, puis dans la maison de ta grand-mère au Danemark, ce studio représentait tout pour votre couple. Le début de votre nouvelle vie à trois d’ici neuf mois et ça représentait beaucoup pour toi. Vous attendiez la réponse de l’agent immobilier qui allait vous demander de lui exposer votre projet, du moins c’est souvent comme ça qu’ils fonctionnent.
AVENGEDINCHAINS ft @Romain Carco et @Daniel Aberline


(c) obsidienne.
ღ Déjà deux mois que tu grandis en moi, mon petit bébé ღ :
 

Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Aberline
général
J'ai posté : 1985 messages et j'ai : 241 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Taron Egerton et pour finir je crédite : Schizophrenic.

Lun 1 Juil - 2:12

       
Romain Carco & Saoirse O'Malley & Daniel Aberline
       

       
The lover's studio apartment

       
Cette journée s'annonçait merdique, à peu près comme toutes les autres journées depuis plus d'un mois. Mais malheureusement, je n'ai toujours pas trouvé le courage de me jeter du balcon. De toute façon, avec ma chance légendaire, je me serais contenté d'une simple fracture de la jambe. Ça m'aurait juste donné l'air incroyablement bête. Alors, puisqu'il faut affronter cette journée sans échappatoire possible, je me résigne à quitter mon lit, à prendre une douche et à me badigeonner de déodorant, puisqu'il vaut mieux éviter de sentir le chacal pour faire visiter des appartements et des maisons. Mon plus beau costume enfilé pour conserver les apparences, je quitte la demeure des Whelan et grimpe à l'intérieur de ma voiture pour faire le chemin jusqu'à l'agence immobilière qui porte mon nom : Aberline. Au vu du trafic, j'ai bien fait de partir plus tôt. Le trajet est interminable, ce qui ne me permet pas d'évacuer de mes pensées les derniers événements qui ont secoué mon existence. J'augmente le volume de la radio afin de tenter de penser à autre chose, mais ce n'est pas franchement efficace.

Arrivé devant l'immeuble au sein duquel se trouve mon agence, je passe la porte vitrée et rejoins l'ascenseur afin de me retrouver à l'étage où se trouvent mes locaux. Devant la porte, encore fermée, se trouve un couple. Je suppose que ce sont les personnes avec lesquelles j'ai rendez-vous dès la première heure. Je m'approche d'eux, arborant un sourire avenant, essayant d'effacer de mon visage les traces de fatigue qui pourraient y subsister. « Bonjour. Daniel Aberline, enchanté. Vous pouvez me suivre. » réponds-je simplement en ouvrant la porte à l'aide de ma clef. Je guide ce petit couple aux airs si parfaits à l'intérieur des couloirs de l'agence, jusqu'à ce que nous arrivions dans mon bureau. L'amour, c'est toujours beau et rassurant au début. Y a plus qu'à espérer pour eux qu'ils ne tombent pas dans la désillusion d'ici quelques mois. « Entrez, je vous en prie. » Je les laisse entrer, avant de les suivre à l'intérieur pour m'installer à mon bureau. J'allume mon ordinateur et me tourne à nouveau vers le petit couple : « Est-ce que vous venez pour visiter un bien ou faut-il créer un nouveau dossier avec vos critères de recherches ? » Ce n'était pas moi qui étais censé m'occuper de ces clients aujourd'hui, alors ils n'apparaissent nulle part dans mon agenda et pour l'instant, je ne sais rien d'eux. Mais s'ils sont déjà venus auparavant, ils devraient être faciles à retrouver dans notre base de données. « À quels noms est-ce que j'ouvre votre dossier de recherches ? » Informations essentielles et nécessaires pour entamer ce rendez-vous comme il se doit.
       
(c) crackle bones

       


Every addiction starts and ends with pain
Voir le profil de l'utilisateur
Scent of Scandals
sos rang
J'ai posté : 1800 messages et j'ai : 101 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Anonymous et pour finir je crédite : space cowboy pour l'avatar.

Dim 14 Juil - 15:36
Devinez qui c'est !
GOOD MORNING AMERICA
Votre vie est tellement insignifiante... ça me fait de la peine. Il est temps pour moi de remédier à ça, ne croyez vous pas ? Après réflexion, voici votre situation :

Au beau milieu de votre entretien, l'alarme incendie se déclenche. Un feu s'est déclaré dans l'un des bureaux de l'agence et aussitôt, on demande au personnel et aux clients d'évacuer les lieux.



Voir le profil de l'utilisateur
Romain Carco
newbie
J'ai posté : 186 messages et j'ai : 136 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : © TAG

Mar 16 Juil - 23:23

The lover's studio apartment
06 Juin 2019. Cette journée s’annonçait bonne, vous aviez eu hâte de vous rendre à l’agence en métro. Vous étiez partis tôt le matin, vous étiez déterminé à avoir ce studio. Vous étiez nouveau dans cette ville et vous vouliez avoir votre indépendance. Surtout, que tu voulais que ta femme tombe enceinte et ainsi, avoir votre propre chez vous était plus que voulu. Vous aviez eu le métro assez tôt et donc vous étiez arrivé en avance devant l’appartement qui contenait l’agence à l’étage qui était encore fermée. Tu tenais la main de ta femme et vous aviez décidé de vous promener dans ce quartier, qui était assez chic avec ses buildings à perte de vue. Les personnes sur le trottoir étaient bien habillées pour la plupart, ils avaient tous le téléphone à la main et aucun ne levaient la tête. Tu te rendais compte que le monde maintenant, était hyper connecté et que le contact humain se perdait. Pas un seul bonjour vous était adressé, les personnes de cette ville était décidément formatés en mode : métro, boulot, dodo. Après votre promenade qui était silencieuse, mais qui t’avait fait réfléchir, vous retournez vers l’agence qui se nommait : « Aberline ». Tu remarquas que la porte était ouverte, alors tu entras dans le bâtiment et tu remarquas une pancarte avec écrit : « Agence Aberline à l’étage. » Tu suivis la flèche accompagnée de ta femme et tu pris l’escalier pour monter à l’étage. Tu arrivas devant l’agence et tu croisas 5 minutes après la personne qui était chargé de s’occuper de vous. Il vient vous serrer la main en se présentant à vous, tu lui répondis avec un grand sourire : « Bonjour enchanté Romain Carco. » Il t’invita à le suivre, cette personne était habillée d’un costume et son parfum était agréable. Il était ponctuel, car il n’avait pas une minute de retard. Tu pris place dans le bureau avec ta femme, tu étais assis à coter d’elle et tu lui tenais la main en lui lançant des regards amoureux. Il alluma devant vous son pc, il paraissait calme, il se retourna vers vous en vous demandant si c’était pour rechercher ou visiter un logement. Voyant que ta femme n’était pas décidée à répondre, alors tu lui dis : « Oui, on vient pour visiter le studio de Coney Island, car il nous plaît. » Il comprit assez vite et il commença à pianoter sur son clavier, un peu comme toutes les personnes qui travaille dans les bureaux. C’était un peu stéréotypé ses manières, mais il faisait tous pareille dans le fond. Il vous regarda et vous demanda le nom du dossier, afin de le retrouver dans sa base de données. Tu eus à peine le temps de réfléchir, que tu sentis une odeur de brûlé te monter dans les narines, tu entendis l’alarme incendie se mettre en route. Il y avait un vacarme dans l’agence et tu entendis des personnes crier « Au feu ! » Ton premier instinct fut de chercher la sortie, alors tu t’écrias à Mr Aberline : « Où est la porte de sortie Monsieur ? » Tu ne paniquais pas, car tu savais rester calme dans ses situations. Ta femme se colla contre toi, tu la rassuras en lui disant : « Ne t’inquiète pas bébé, je suis là. Il faut suivre Monsieur Aberline. »
AVENGEDINCHAINS ft @Saoirse O'Malley


until the love runs out
Contenu sponsorisé
The lover's studio apartment ♦ Saoirse & Daniel
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn :: Coney Island
-
Sauter vers: