Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Marylou & Gabriel :: Tell me why it hurts so much? 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

Marylou & Gabriel :: Tell me why it hurts so much?

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: 5th Avenue
Voir le profil de l'utilisateur
Marylou A. Joly
général
J'ai posté : 367 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Evangeline Lilly et pour finir je crédite : magma

Lun 10 Juin - 22:12

Marylou & Gabriel

Tell me why it hurts so much?


I cannot let you burn me up, nor can I resist you. No mere human can stand in a fire and not be consumed


Des jours, des semaines peut-être même des mois que tu n’as pas réellement passé de temps avec Gabriel, tu n’as plus vraiment la notion du temps depuis que tu as découvert que le jeune basketteur est malade. Toi et ta poisse légendaire, toi le chat noir qui entraîne tous ceux qui s’approche de trop à toi à vivre un malheur d’une façon ou d’une autre. Il y a des jours où tu t’en veux de réagir comme, tu t’en veux parce que tu sais très bien que le diabète de Gabriel n’est pas de ton fait mais pourtant tu n’arrives pas à aller contre cette idée débile qu’à cause de toi les choses vont s’empirer. Alors oui, tu le fuis, tu fuis tout le monde en réalité et tu te plonges dans le boulot pour oublier à quel point tu te sens mal sans sa présence. Même Axel, alors que tu vis avec lui, doit subir ton humeur solitaire, biensûr, il essaie de te sortir ces idées à la con de la tête, mais tu ne l’écoutes pas, tu ne l’écoutes plus, bien trop perdu dans tes propres lamentations. Tu te détestes tellement lorsque tu es ainsi tu te détestes parce que c’était en grande partie grâce à Gabriel que tu es parvenue à cesser de voir la vie en noir, et il a dû tellement batailler pour te sortir de tout ça que tu t’en veux de retomber dedans aussi facilement alors que c’est justement lui qui a besoin de toi désormais. Le cerveau est quelque chose de tellement étrange, et le tien, il est clair que tu n’arrives pas à avoir le dessus sur lui. Tu aimerais tellement pourtant, si cela avait été le cas, tu n’aurais pas fait en sorte de faire foirer vos plans de vacances, prétextant qu’on t’a refusé tes vacances, ces foutues vacances, tu ne les as même pas demandé en réalité et tu ne sais pas pourquoi tu as menti de la sorte, pour ça aussi tu t’en veux, tu n’es pas une menteuse Marylou, tu n’es pas comme ça, et c’est bien ce qui t’énerves en cet instant. Tu t'énerves parce que tout ce merdier dans ta tête t’empêche d’être efficace dans ton boulot, parce que tu es entrain de t’enfoncer dans ton mal être et que tu ne sais pas comment t’en sortir. Tu as besoin de Gabriel pour ça, tu as besoin de laisser Axel t’atteindre, tu as besoin de retrouver une vie un temps soit peu sociable pour ça mais toi, tu t’enfonces et refuses de l’accepter. Parce qu’accepeter ça signifierait accepter de te livrer, accepter de lâcher tout ce qui te ronge le cerveau et tu ne veux pas entraîner les gens dans ta mélancolie, tu ne veux pas voir le resultats de tes peines dans le regard de ceux que tu aimes. Alors comme tous les soirs depuis tous ce temps tu finis par fermer ton ordinateur d’énervement, ne prenant même pas la peine d’enregistrer ce que tu as fais et tu attrapes la télécommande pour t’installer devant netflix sous ton plaid préféré, alors qu’il fait bien trop chaud désormais pour se couvrir de la sorte. Chuck Norris ne perds pas de temps pour s’installer à tes côtés puisqu’Axel est en voyage d’affaire et lorsque tu entends la sonnette de l’appartement, tu grognes doucement tellement tu n’as pas envie de sortir de ta léthargie. Mais ton colocataire n’est pas là, alors tu n’as pas d’autre choix que bouger tes fesses pour rejoindre l’entrée. En pyjama, pas maquillée, et coiffé de manière approximative, on ne peut pas dire que tu ai tous les atouts de ton côté en cet instant, et pourtant la seule chose à laquelle tu penses en ouvrant la porte ce n’est pas que tu n’es pas présentable, non, tu cherches seulement à comprendre comment cet homme que tu rêves de voir depuis des semaines peut être réellement là, sous tes yeux… Gabriel ? Question idiote, parce que oui tu sais très bien que c’est lui, mais tes mots sous-entendent surtout le “qu’est ce que tu fais là ?” que tu n’arrives pas à sortir. Des mots sortent de sa bouche et tu comprends à son haleine qu’il a sans doute un peu trop abusé sur l’alcool alors avant de répondre à ce qu’il vient de te dire, tu ouvres la portes en grand tout en t’adressant à lui. Ok… Aller rentre, je vais te faire un café… C’est tout ce qui te vient en tête pour l’aider à éliminer l’alcool dans son sang, et étrangement, pour le moment la seule chose à quoi tu penses c’est l’aider, oubliant alors tout ce qui pouvait se passer dans ton crâne quelque minutes avant de l’avoir sous les yeux. C’est aussi pour ça que tu cherchais à l’éviter de la sorte, tu es tellement faible face à lui, ou plutôt cet homme a tellement de pouvoir sur toi, que s’en est flippant parfois, mais ce soir, tu n’est pas sûr de ce que cela va donner, ce soir, tu prends conscience que ta phobie est entrain de tout foutre en l’air et tu n’es pas sûr d’être capable de réparer les choses...

Codage par Magma.



Merci:
 
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Edern
Gabriel
J'ai posté : 3367 messages et j'ai : 445 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Kevin Lütolf et pour finir je crédite : avatar by delancey Signature Lilousilver et profil moi

Ven 21 Juin - 18:48
- Tell me why it hurts so much -
Marylou & Gabriel
Tu consultes ton téléphone pour la énième fois avant de pousser un petit rire purement moqueur. Oui, tu te moques de toi-même et de ta naïveté nouvelle. Combien de fois as-tu regardé ta messagerie en vain ? Combien de fois as-tu sursauté quand le son caractéristique du vibreur alerte tes sens ? Et à chaque fois, le numéro affiché que tu vois, n’est pas celui que tu rêves de voir. A chaque fois ton coeur rate un battement avant d’avoir un sourire à la fois narquois et triste. Triste parce que tu ne sais pas ce que tu as fait pour qu’elle t’ignore de la sorte. Certes, tu n’as pas été le plus présent des amants non plus. Entre les matchs à jouer et tes propres emmerdes, t’avais l’impression de ne plus savoir comment t’en sortir. SOS a fini par foutre la merde, totalement dans ta vie. Après avoir lancé une rumeur sur ton lien de jumelage avec Lisbeth maintenant, elle parle de ta maladie. T’étais naïf de penser que cette information ne remontera pas jusqu’à ton manager ainsi que la fédération. Tu as compris l’étendu de ta connerie quand l’homme avait débarqué chez toi, tablette à la main non sans te crier dessus. Comment as-tu pu lui cacher une chose pareille ? Comment as-tu pu payer les médecins pour camoufler cette histoire ? Tu risques gros Gabriel. Tu risques absolument tout à cause de ce mensonge. En soit, ton diabète requiert un traitement spécial et ne t’empêche pas d’exercer ton travail mais en cachant la vérité à tes supérieurs … tu as joué la mauvaise carte et tu en es conscient. Il t’avait obligé à jouer profil bas à présent et de rester à la maison le temps que cette affaire s’estompe. Tu as pu changer un peu les idées en rencontrant ton pote Drey. Ensemble, vous vous êtes bien lamentés sur votre sort, à votre manière bien évidemment. Cela t’avait fait du bien pendant une ou deux journées mais à présent … ça recommence. Les questions se remettent à surgir dans ton esprit et celle qui persiste à se répéter est celle-ci ; pourquoi n’est-elle pas là ? Pourquoi Marylou n’est pas à tes côtés maintenant ? Tu as besoin d’elle, réellement besoin d’elle mais elle ne t’appelle pas. N’essaie même pas d’avoir de tes nouvelles quand bien même tu lui as déjà laissé un ou deux messages. Tu grimaces et ce n’est pas à cause de cette longue gorgée de whisky que tu viens de descendre. Tu grimaces parce que tu ne comprends pas. Tu l’as laissé tranquille. Tu n’as pas voulu la déranger mais là Gabriel, là c’en est trop pour toi. D’un coup tu te redresses. Tu manques de t’écrouler vu que visiblement tu as forcé sur l’alcool. Tu ne te laisses pas abattre, tu as besoin d’aller chez elle et de comprendre alors c’est ce que tu feras.

Après avoir payé le chauffeur, tu prends l’ascenseur. Tu fais en sorte de remettre correctement la casquette sur ton crâne et d’agir tel un automate ; tu marches jusqu’à la porte et tu toques contre celle-ci. Tes yeux sont lourds, tu as mal à la tête, tu as l’impression d’avoir les joues en feu mais tu ne reculeras pas surtout pas quand elle ouvre la porte et prononce ton prénom, interrogative. « Ouais Gabriel. » Oui, tu es à la fois sec et sarcastique. Tu lui en veux tout comme tu t’en veux à toi-même et à l’univers tout entier. Pourtant au fond, tu comprends la raison de son éloignement. Tu le comprends mais tu n’y adhères pas parce que tu as pensé que pour une fois, elle saura faire face à ses démons pour être avec toi. Tu t’es trompé, voilà tout. Tu es prêt à gueuler, à râler sauf que … tu t'adoucis au son de sa voix. Tu deviens presque docile et tu exécutes son ordre. A l’intérieur, tu te sens soudainement mal à l’aise. Que viens-tu faire ici ? Mal rasé, mal coiffé sous ta casquette et surtout puant l’alcool. Tu te sens si lamentable et ça t’énerve. « Il est arrivé quelque chose à ton téléphone ? » Demandes-tu tout à coup. C’est vrai tu n’es pas calme. Tu es très fébrile à cause du stress des dernières semaines. « Tu l’as perdu ? Il capte plus MES messages ? » C’est la première fois que tu t’adresses à elle avec une telle animosité et pourtant, tu ne recules pas. Pourquoi donc ? C’est mieux de crever l’abcès là tout de suite. Pas demain, pas dans une heure, mais là tout de suite. « Ais-le courage de me dire les choses en face pour une fois. » Tu croises les bras debout au beau milieu du salon. Tu ne veux pas t'asseoir. Tu ne veux pas boire ce café qu’elle prépare. Tu veux des explications, point barre.




 
Now we're finding a different way
We've been chasin' each others tails. Now we're ridin' a new wave, all on our own way.

awaaard !:
 
Marylou & Gabriel :: Tell me why it hurts so much?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: 5th Avenue
-
Sauter vers: