Flashnews
Avis aux étudiants ! N'oubliez pas de vous inscrire au Yearbook. Faites place aux Olympiades 2019 ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Marylou, Akosua, Riley et Luna ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Dominic, Elyos, Neasan et Adonis veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 42
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ For the good old days ~ Romain 1529876038
Recrutement fermé
SOS a une super équipe et est prête à prendre ses fonctions, de ce fait nous fermons les candidatures For the good old days ~ Romain 48250097
Scent of Scandals #34
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2
Partagez

For the good old days ~ Romain

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Queens :: Flushing :: Dunkin' Donuts
Voir le profil de l'utilisateur
Sebastian C. Dawson
général
J'ai posté : 1614 messages et j'ai : 1000 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Douglas Booth et pour finir je crédite : midnight blues (avatar) & tennessee (signature)

Mar 11 Juin - 19:22


For the good old days

Romain + Sebastian

L’après-midi commence à peine et pourtant tu es déjà bien loin de Manhattan. Tu n’as pas l’habitude de venir dans le Queens, c’est un quartier qui ne t’intéresse pas vraiment, tu n’as rien à y faire. Les rares personnes de ton entourage qui vivent ici, tu n’es pas suffisament proches d’eux pour leur rendre visite à leur domicile. En vérité, tu ne sais pas si tu connais quelqu’un d’autre que Maximilian Sparks ici, et lui tu le vois déjà assez souvent à ton goût. C’est assez ironique que ce soit justement dans le café où il travaille que tu as donné rendez-vous à un vieil ami, mais tu sais qu’il n’y a aucun risque. Il ne travaille pas aujourd’hui, il ne te verra pas t’installer au Dunkin’ Donuts, il ne pourra rien entendre de ce que tu diras. depuis quelques jours, tu écoutes un peu plus les conseils d’Alexis, tu sors, tu vois des gens, tu ne passes pas toutes tes journées dans sa chambre d’hôpital. Evidemment que tu y passes tout de même tous les jours, l’idée de laisser ta soeur jumelle seule pendant plus de vingt-quatre heures est totalement inconcevable pour toi, mais tu fais des efforts pour ne pas y être tout le temps. Si tu pouvais, tu le ferais, tu dors déjà là-bas autant que possible, mais tu te doutes qu’elle a aussi besoin d’espace. Tu n’es pas le seul à t’inquiéter, tu n’es pas le seul à avoir besoin de tête à tête avec elle. Elle est heureuse quand ses amis passent la voir, elle est ravie quand Maximilian y va. Tu as eu ton rôle à jouer là-dedans, tu es loin d’être innocent et tu le sais parfaitement. Mais maintenant, dans la situation actuelle, peut-être que tu regrettes de les avoir poussé l’un vers l’autre. C’est extrêmement égoïste de ta part, oui, mais tu n’y peux rien. Egoïste tu l’as toujours été, et dans la situation actuelle, tout le monde le comprendrait. Sans greffe, les jours de ta soeur sont sans doute comptés et si quelque chose lui arrivait, tu ne penses pas pouvoir t’en relever. Pourtant tu essayes le plus possible de ne rien laisser paraître, parce que c’est ainsi qu’on t’a élevé. Un Dawson ne montre pas ce qu’il pense, il ne montre pas qu’il a des émotions. Un Dawson garde la tête haute, ne s’incline devant rien ni personne. Et lorsque tu n’es pas avec Alexis, ou des gens en qui tu as entièrement confiance, c’est exactement le comportement que tu adoptes. La vie se doit de continuer, et c’est pour cela que tu as traversé la ville aujourd’hui. Tu ne t’attendais pas à avoir des nouvelles de Romain. Cela devait sans doute faire des années que vous n’aviez pas parlé tous les deux, mais tu ne doutes pas que ces retrouvailles se passent très bien. Si vous étiez amis étant plus jeunes, il n’y a aucune raison que vous ne soyez plus aujourd’hui. Lorsque tu entres dans le Dunkin’ Donuts, tu ne mets pas longtemps à t’apercevoir qu’il n’est pas encore arrivé. Alors tu prends place à l’une des tables vides, tapant machinalement sur la table avec tes doigts. Dans le sac à dos que tu as posé à terre, se trouve un livre que tu pourrais ouvrir pour passer le temps. Une part de toi a sans doute envie de savoir ce qu’il se passe, envie de te plonger dans un autre univers, dans la peau d’autres personnages. Mais ces derniers temps tu es beaucoup trop tendu pour avoir la patience de lire un roman. Alors tu attends, tu regardes par la fenêtre, tu regardes autour de toi et, lorsqu’au bout de quelques minutes le français fait son entrée dans le café, tu lui fais un signe de la main. « Romain ! Salut. » Tu t’adresses à lui dans un français parfait, sans trace d’accent. Tu as beau avoir grandi à New York, lorsque tu es en famille tu parles autant anglais que français. Avec ta soeur c’est d’ailleurs votre manière de communiquer en public, lorsque vous ne voulez pas vous faire comprendre par des oreilles indiscrètes. Mais penser à elle n’est certainement pas la meilleure idée en cet instant. Avec un geste de la main et un sourire, tu invites le jeune homme à prendre place face à toi. « Alors comment tu vas depuis le temps ? Qu’est ce qui t’amène à New York ? » Pour toi qui est né ici, tu ne t’imagines pas vivre dans une autre ville ou, du moins, pas dans l’immédiat. La Grosse Pomme fait partie de ces endroits qui sont éternels, gravés dans le marbre et en même temps en constante évolution. Mais la dernière fois que tu as vu Romain, il vivait encore dans la banlieue parisienne avec son père et son frère, un monde bien différent de celui que tu as toujours connu.
©LittleJuice




Together
we can do so much
Voir le profil de l'utilisateur
Romain Carco
général
J'ai posté : 135 messages et j'ai : 1100 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : © TAG

Jeu 13 Juin - 16:07

The homecoming
11 juin 2019. Aujourd’hui, était un jour comme les autres à première vue. Tu disais à ta femme avant de partir, que tu allais travailler jusqu’à 17 h aujourd’hui, alors qu’en fait, c’était tout autre. La journée avait bien débuté et tu avais travaillé le matin à la salle de sport, puis tu avais prétexté que tu devais t’absenter pour un coaching. Tu te dirigeas vers la bouche de métro de Midwood afin de te rendre dans une tout autre partie de la ville qui était le Queens, tu avais hâte de revoir un ancien ami que tu connaissais quand tu n’habitais pas loin de Paris en France quand tu étais plus jeune. Tu avais repris contact avec lui par message, afin que vous puissiez convenir un rendez-vous pour reprendre des nouvelles l’un et l’autre. Le rendez-vous était fixé à 14 h, dans un café qui n’était pas tout près de ton quartier habituel. Tu avais réussi à prendre le métro avant qu’il ne quitte le quai, mais tu n’étais pas pour autant en avance. Il avait choisi ce quartier pour la tranquillité de ce dernier et au moins personne ne vous reconnaîtrait. Tu avais hâte de savoir ce qu’il est devenu, dans quoi, il travaillait. L’adresse qu’il t’avait donnée, était donc dans un endroit que tu ne connaissais pas de New-York, c’était bien, car ça permettait de te faire découvrir un peu plus cette ville. Tu repensais dans le métro, au mensonge que tu avais raconté à Sara, tu n’aimais pas lui mentir, mais là, c’était pour son bien. Tu voulais te faire plus d’argent que ton simple salaire de la salle de sport, ce qui permettrait de lui faire des cadeaux et pourquoi pas l’emmener en voyage quand vous auriez vos vacances ? Tu aimais bien te réconforter en te disant cela. Elle était enceinte et il faudrait commencer dans les mois qui viennent à acheter la poussette et tout ce qu’aura besoin un nouveau-né. Il était hors de question que tes enfants soient privée à cause du manque d’argent. L’idée de reprendre la drogue était le meilleur moyen de se faire de l’argent rapidement et facilement. Tu avais pourtant promis à Sara d’arrêter cette activité illégale et si elle l’apprenait, c’était assez risqué pour votre couple. Tu t’arrêtas à l’arrêt Flushing, c’était la bonne destination. Le nom de l’arrêt, était en fait le nom du quartier tout simplement, alors tu sortis, afin de te retrouver dans la rue. Cette partie de la ville, comptait beaucoup de résidence et pas mal de commerce en tout genre, du simple restaurant à l’épicerie du coin de la rue. Les trottoirs étaient remplis de monde, il y avait de toutes les nationalités. Tu marchais rapidement avec ton téléphone qui te guidait jusqu’au café en question. Tu arrivas avec quelques minutes de retard par rapport à l’heure du rendez-vous convenue. Tu avais juste eu 5 minutes de marche avant de te trouver devant l’enseigne « Dunkin’ Donuts » qui était une référence en matière de café et pâtisserie sur le continent américain. Tu poussas la porte et tu eusses une odeur de donut chaud qui vient te caresser les narines, tu commençais à saliver en voyant les pâtisseries dans le présentoir. Mais tu te devais d’être sérieux dans ton alimentation, alors tu détournas le regard et tu vis Sebastian au fond sur une table. Il te faisait de grand signe avec son bras, afin que tu le repères. Tu souris et tu te dirigeas vers lui en étant heureux, tu lui serras la main en lui disant : « Salut Sebastian, ça fait un bail ! » Tu étais content de le revoir, il n’avait pas beaucoup changé physiquement, bon, il avait pris de l’âge et il avait une vraie barbe comparée à lorsque vous étiez jeune. Tu t’assis face à lui et il te demanda comment tu allais, en le regardant dans les yeux, tu lui répondis : « Je vais bien, ça pourrait aller mieux, j’ai perdu mon petit frère il y a 1 mois. Je suis venue ici pour me changer les idées, car tu peux comprendre que j’ai beaucoup de souvenirs à Sevran avec lui. J’ai habité 4 mois à Los Angeles avant ce drame et j’ai rencontré une jeune femme danoise là-bas et depuis, on se lâche plus. Je suis venu ici, car c’était une ville que tu m’avais conseillée à l’époque et je m’étais dit qu’il fallait que je la découvre. J’adore l’inconnu, donc je me sens bien là. On est arrivé il y a 2 semaines, on vit à Coney Island dans un petit studio donc ça suffit pour l’instant. En plus, le travail ne manque pas ici, j’ai réussi à me décrocher un job en salle de sport, je suis coach sportif, c’est sympa comme boulot ! » Tu étais parti dans la discussion avec Sebastian, vous aviez toujours eu un bon feeling ensemble alors tant mieux. Tu repris : « Et toi alors, ta sœur et tes parents ça va ? Ça fait au moins 3 ans l’on ne s'est pas vu, sans déconner ! » Tu savais qu’il venait d’une famille riche et il était du genre à se sentir supérieur, mais avec toi ce défaut était un peu estompé ce que tu appréciais. Il était toujours bien habillé et coiffé, il aimait la mode et cela se voyait. Toi, tu étais habillé en tenue décontracté, ce qui correspondait bien à ton style vestimentaire. Tu ne voulais pas t’habiller en haute couture alors que tu n’es pas riche, c’était aussi simple que ça.
AVENGEDINCHAINS ft @Sebastian C. Dawson


until the love runs out
For the good old days ~ Romain
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Queens :: Flushing :: Dunkin' Donuts
-
Sauter vers: