Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Romain ღ Just you and me. And the sunset on the beach.  1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

Romain ღ Just you and me. And the sunset on the beach.

GOOD MORNING AMERICA :: All over the world
 :: The USA
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Saoirse O'Malley
général
J'ai posté : 290 messages et j'ai : 320 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Jennifer Lawrence. et pour finir je crédite : (c) Google (avatar) / (c) Obsidienne (sign)

Mer 19 Juin - 22:35

Just you and me. And the sunset on the beach.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
19 juin 2019. Presqu’un mois que vous aviez décidés de quitter ton Danemark natal, que ton homme avait compris ce besoin de découvrir autre chose que ton village natal, t’avais de la chance d’avoir Romain dans ta vie et d’être en phase avec lui. Vous étiez fusionnels, et ce depuis votre rencontre il y a quatre mois à Los Angeles. Pourtant vous aviez connu des moments compliqués, vous aviez même failli vous séparer. Mais vous êtes rapidement revenus l’un vers l’autre, tellement votre amour était plus fort que tous les obstacles qui pouvaient se mettre sur votre chemin. Votre amour était tellement fort et passionnel qu’il n’avait pas hésité à te demander en mariage, au même endroit que ton père avait demandé la main de ta mère. C’était un endroit symbolique que t’avais seulement appris l’existence quand ton père vous l’avait confié sur la route pour l’hôpital. Tu savais que Romain était la personne avec qui tu voulais faire ta vie, avec qui tu voulais avoir des enfants et surtout avec qui tu te voyais vieillir. Il était ton âme sœur et quiconque ne pouvait vous séparer. Ceux qui avaient tenté de vous éloigner l’un de l’autre, ils s’en étaient légèrement mordus les doigts sur Los Angeles. Tout allait à merveille dans votre vie, la routine commençait à s’installer mais il vous fallait prendre vos marques dans cette nouvelle ville. Ca ne te faisait pas peur, tu savais que vous alliez arriver très vite à retrouver vos réflexes d’aller découvrir de nouveaux coins autour de New York. Mais aujourd’hui, c’était un jour spécial pour ton homme et pour votre couple. C’était l’anniversaire de ton fiancé, il avait 28 ans. Tu lui avais demandé la veille ce qui lui ferait plaisir, il t’avait dit d’aller camper. T’avais déjà commencé à repérer des coins que tu voulais découvrir avec lui, des coins où vous pouviez faire du surf. Parce que oui, t’aimais l’eau mais t’avais jamais eu l’occasion de faire du surf de toute ton existence. Et depuis une bonne semaine, t’avais appris les bases en compagnie de Bastien, tu l’avais rencontré par hasard sur la plage un soir après ton boulot. T’espérais que cela plaise à ton homme, cette initiative que t’avais pris pour lui. T’avais même demandé à ton gynéco si tu pouvais faire du surf, malgré ton début de grossesse. Il t’avait dit qu’il n’y avait aucun souci, du moment que t’étais prudente. Toute la journée donc, t’avais déjà bien commencé à tout préparer. Parce que quand ton homme allait rentrer, il fallait mettre les sacs dans la voiture. Heureusement que vous aviez trouvé cette petite Chevrolet, elle allait vous permettre de vous déplacer beaucoup plus facilement qu’en métro. Certes, ça ne valait pas la moto que vous aviez laissé au Danemark mais c’était un bon début. Et puis avec le bébé qui était en route, une voiture était tout de même plus pratique qu’une moto. T’avais même commencé à mettre des choses dans la voiture, notamment la tente où vous alliez dormir et tout ce qui pouvait aller avec. T’avais passé ta matinée à chercher un coin un peu sauvage près de la ville et t’avais trouvé un endroit du côté de Long Beach. Endroit où il y avait même une location de surf, c’était l’endroit rêvé pour vous. Silver Point Beach, qu’il s’appelait l’endroit. Un nom qui collait totalement à l’ambiance qui allait régner ce soir, une ambiance plus que romantique voire torride. Après tout, votre vie sexuelle n’était pas à plaindre et t’avais eu envie de le tenter pas mal toute la journée alors ce soir, il allait te sauter dessus pour ton plus grand bonheur. L’après midi s’était passé à toute vitesse que tu réalisais qu’il était déjà 16 heures. Ton homme n’allait plus tarder à rentrer, t’avais hâte de finir de tout préparer, hâte de partir découvrir le lieu que t’avais choisi avec lui et surtout pressée de passer cette soirée d’anniversaire dont il allait se rappeler, c’était certain. Tu décidas de venir t’allonger sur le canapé, cette journée t’avait bien fatiguée. Après tout, t’étais peut être en début de grossesse mais ton corps se préparait à changer alors ca te fatiguait plus vite qu’être derrière un comptoir au café. T’étais crevée, tu t’endormis rapidement. Tu te réveillas en entendant la voix de ton homme qui venait tout juste de rentrer alors tu vins lui répondre. « T’es rentré depuis longtemps ? Je m’étais juste allongée et j’ai du m’endormir », lui dis-tu, un peu gênée et tu repris après t’être levée. « Bon anniversaire mon amour, au fait ! C’était pas trop dur de devoir attendre ce soir avec tous mes sms ? », lui dis-tu, venant l’embrasser tendrement et lui adressant un sourire coquin. Tu l’avais tenté toute la journée par sms et tu voulais continuer car même si tu savais que ce soir, sous la tente, vous alliez vous faire plaisir mutuellement. Tu savais aussi qu’avant cela, tu lui avais prévu une surprise et pas des moindres. T'attendis sa réponse, tout en restant dans ses bras qui t'avaient manqué depuis ce matin.
AVENGEDINCHAINS ft [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


(c) obsidienne.
ღ Déjà deux mois que tu grandis en moi, mon petit bébé ღ :
 

Voir le profil de l'utilisateur
Romain Carco
newbie
J'ai posté : 180 messages et j'ai : 124 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : © TAG

Jeu 20 Juin - 17:46


Just you and me. And the sunset on the beach.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
19 Juin 2019. Tout se passait pour le mieux dans ta vie, tu avais ta femme que tu adorais, New-York que tu aimais bien. Aujourd’hui était un jour spécial, on était le 19 juin et c’était ton anniversaire. Tu prenais 28 ans, mais comme chaque année, cela ne te faisait pas grand-chose, tu avais eu l’habitude que ce jour soit comme les autres. Papa ne t’avait plus acheté de cadeau pour cette journée spéciale depuis tes 10 ans, alors avec le temps, tu n’y faisais quasiment plus attention. Ta femme, qui était toujours à tes soins, te demanda ce que tu aimerais pour ton cadeau d’anniversaire. Tu ne savais pas trop, car n'ayant pas beaucoup d’argent, tu ne voulais pas de quelque chose de cher. Alors, tu lui avais dit que tu aimerais passer une nuit avec elle à camper et aujourd’hui c’était le jour j. Tu étais à la salle assis sur une chaise, en train de prendre ton thé vert comme habituellement. C’était ta petite pause de la journée, elle était importante, car tu répondais au sms de Sasou à ce moment. Le regard vide portant sur la salle de sport, tu pensais à l’endroit où elle t’emmènerait ce soir. Elle avait gardé la surprise et donc elle te chauffait par sms, tu recevais diverse texto, qui tournait rapidement en sexto. Tu rentrais dans son jeu et ainsi, vous étiez toujours en train de vous tenter mutuellement, afin que quand tu rentres à la maison, vous vous sautiez dans les bras. Vous étiez très proche l’un de l’autre, vous ne pourriez pas être séparé bien longtemps, car vous deux, c’est fusionnel. Tu dégustais ton thé, en attendant que les quelques personnes qui restaient partent de la salle, pour que tu puisses la fermer. Tu regardas ta montre et tu remarquas qu’il était 18 h 30, ta journée de boulot touchait à sa fin et maintenant, tu devais avoir du réconfort avec ta dulcinée. Tu partis prendre le métro comme habituellement et tu reçus un appel de ton père, tu décrochas : « Allô papa ? Ça va ? » Il te répondit qu’il allait bien et te souhaita un bon anniversaire, alors d’un air content, tu répondis : « Merci papa, nous ça se passe bien à New-York et toi le business sa tourne ? » Il t’expliquait qu’il avait un peu moins de clients, mais qu’il se faisait toujours de l’argent, donc c’était le principal. Il ne savait jamais vraiment quoi dire au téléphone, alors il termina vite la conversation et te souhaita une bonne soirée avant de raccrocher. Tu étais content qu’il y aille penser, en même temps, maintenant que ton frère n’est plus là, il n’a plus beaucoup d’anniversaire à se rappeler. Le métro était blindé et tu étais bien content d’avoir acheté une voiture la veille, car ça te permettrais dans l’avenir de ne plus prendre ce moyen de locomotion qui ressemblait à un transport de bétail. À n’importe quelle heure de la journée les métros était plein à craquer. Tu cherchais dans ta tête, les endroits où t’emmènerais Sara, mais tu ne trouvais pas. Toute la journée, tu avais cherché et tant que tu ne savais pas où elle t’emmènerait, tu ne pouvais t’empêcher d’y penser. Ce dont tu étais sûr, c’est qu’elle avait tout préparée et que tu avais de la chance d’avoir une femme aussi généreuse et attentionnée avec toi. Tu reçu un sms de sa part te disant qu’en rentrant, il faudra que tu prépares quelques affaires et que tu l’aides à charger les bagages dans la Chevrolet. Même si elle n’est qu’au début de sa grossesse, il faut qu’elle fasse attention, alors ça t’arrangeais qu’elle te laisse les bagages. Il te fallut 30 minutes, afin d’arriver jusqu’à chez-toi. Tu ouvris la porte doucement et tu dis à haute voix : « Coucou bébé ! » Tu remarquas qu’elle était allongée sur le canapé et comme un blaireau, tu venais de la réveiller, alors tu lui dis : « Ça va ma chérie ? Ta passé une bonne journée ? » Elle vient te dire qu’elle, c’était allongé pour se reposer un peu et elle te souhaita un bon anniversaire en t’embrassant. Tu attendais ce bisou avec impatience et tu répondis : « Merci mon amour. » Elle continua en te disant si tu avais réussi à résister à tous ses sms dans la journée. Sans lui répondre, en gardant ton regard plongé dans le sien, tu l’attrapas dans tes bras et tu la plaquas contre le mur en commençant à lui faire des bisous dans le cou. La réponse à sa question était très claire, mais tu t’arrêtas avant de la déshabiller. Tu voulais attendre d’être dans l’endroit qu’elle gardait secret, pour vous faire plaisir. Tu la lâchas et tu allas dans la cuisine prendre un verre d’eau, avant de lui dire : « Ta pris de quoi manger mon amour ? Je vais préparer mon sac. » Et tu allas dans la chambre pour des affaires pour votre aventure. Tu pris ton sac à dos qui se trouvait sous le lit et tu pris tes sous-vêtements, un short et un t-shirt. Tu ajoutas à cela une serviette et de l’huile de massage. Même si elle ne pouvait pas en avoir sur son ventre, tu pourrais lui en étaler sur le dos. Le reste des bagages avaient soigneusement été préparés par ta dulcinée, alors tu étais tranquille. À l’abri de son regard, pendant qu’elle était dans une autre pièce, tu glissas dans ta poche la petite boite, afin de faire ta demande en mariage. Elle voulait porter ton nom et tu comptais bien lui faire ta demande ce soir. Elle est enceinte de toi et tu sais que c’est la femme de ta vie, alors autant s’engager avec elle. Elle te rend heureux, elle est ta joie vivre alors la demander en mariage serait un beau remerciement.
AVENGEDINCHAINS ft [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
until the love runs out
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Saoirse O'Malley
général
J'ai posté : 290 messages et j'ai : 320 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Jennifer Lawrence. et pour finir je crédite : (c) Google (avatar) / (c) Obsidienne (sign)

Mer 26 Juin - 23:54

Just you and me. And the sunset on the beach.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
19 juin 2019. Depuis quatre mois, ton amour pour Romain était toujours aussi fort qu’au début. T’avais toujours la même flamme qui t’animait dès qu’il était près de toi. T’étais toujours aussi perdue quand il n’était pas à tes côtés. Et la tentation était toujours votre jeu quotidien, pour éviter de tomber dans une routine que vous n’aimiez pas, lui comme toi. Toutefois, aujourd’hui était un jour spécial pour ton homme, il prenait un an de plus, il avait donc 28 ans. Tu lui avais demandé ce qui lui plairait comme cadeau et il t’avait répondu une soirée camping en amoureux. Il ne te fallut pas longtemps pour imaginer la soirée parfaite. T’avais trouvé le lieu parfait pour deux amoureux comme vous étiez, Silver Point Beach. Un coin isolé loin de la ville où vous alliez pouvoir faire du surf. Tu savais que c’était une passion pour ton homme alors tu t’étais lancé le pari de savoir surfer en seulement quelques jours. T’avais hâte de montrer ce que t’avais appris avec Bastien durant ces derniers jours où tu lui trouvais des excuses les soirs où tu devais t’entrainer. Tu savais qu’il ne t’en voudrait pas lorsqu’il allait découvrir sa surprise. Après tout, ce n’était pas n’importe quelle femme qui aurait appris un sport pour l’homme qu’elle aime. Toi, t’étais dingue de cet homme qui savait te combler au quotidien alors tu voulais le remercier en partageant un autre de ses passions. Toute la journée, alors qu’il était au boulot, t’avais préparé ton sac, mis la robe de mariée qui t’avait suivi depuis le Danemark. T'avais été la choisir durant le weekend où il était en France et ta mère t'avait bien aidé ce jour là car t'avais eu du mal à faire ton choix. Toute la journée aussi, il avait cherché à savoir où tu comptais l’emmener et t’avais rien lâché. Par moment, vos sms tournaient vite en sexto. Vous aimiez vous tenter par sms pour mieux vous retrouver le soir. C’est comme cela que vous aviez toujours été fusionnels depuis le début de votre relation, vous partagiez absolument tout. Pendant qu’il devait chercher où tu comptais l’emmener camper, toi tu ne pouvais t’empêcher de rêver devant les paysages que proposait ce petit coin isolé et sauvage qui ne se trouvait pourtant qu’à quelques kilomètres de Coney Island. T’étais pressée qu’il rentre, tu t’activais pour nettoyer un peu le studio, légèrement en bazar à cause des préparatifs pour cette soirée en amoureux. Tu voulais que l’appart soit propre, même si vous rentriez le lendemain. Dans l’après-midi, t’avais reçu un appel de ton frère qui t’avait rassuré sur le fait qu’il gérait au café et cela lui plaisait. Tu ne pouvais qu’être fière de lui et tu ne regrettais pas de lui avoir confié la gestion. Après tout, le café était autant à lui qu’à toi donc cela te paraissait logique. Heureusement que vous aviez été chercher cette petite voiture la veille, elle va bien vous servir pour vous déplacer dans la ville et en dehors. Et puis pour l’heure, t’avais plus de travail, t’attendais d’être recontactée par la patronne du Callie’s Café pour convenir d’un entretien. Donc t’avais plus besoin de trop prendre le métro, ce qui t’allait parfaitement bien en somme.

T’avais tout préparé, les sacs attendaient le retour de ton homme pour être mis dans la voiture. T’avais pris soin de bien cacher la robe que ta mère t’avait aidé à choisir pour ton mariage, t’espérais qu’il te refasse sa demande et que vous y alliez le lendemain à la mairie. Tu vins alors t’allonger un peu sur le canapé, sauf que tu t’endormis aussi vite aussi. Faut croire que ce début de grossesse te fatiguait pas mal. Ce ne fut que lorsqu’il rentra que tu vins émerger de ta sieste mais il ne te fallut que quelques secondes pour venir embrasser ton amoureux et lui souhaiter bon anniversaire à nouveau. Il s’était excusé de t’avoir réveillé mais tu ne lui en voulais pas alors tu lui répondis. « C’est pas grave bébé, au moins je me suis reposée pour rester toute la nuit éveillée », lui dis-tu avec un petit air coquin et venant l’embrasser à nouveau car ses lèvres t’avaient manqué. Il commença à venir te plaquer contre le mur en t’embrassant dans le cou, c’était clair, il avait envie de toi comme t’avais envie de lui. Mais vous auriez tout le temps ce soir pour vous faire plaisir dans ce coin isolé que t’avais choisi. Tu le vis partir boire un verre d’eau, tout en te demandant si t’avais pensé à prendre à manger alors tu lui répondis. « Tout à fait Mr Carco, j’ai pris de quoi se faire plaisir surtout. Tu crois vraiment qu’on va manger ce soir ? », lui dis-tu, histoire de continuer à le tenter. Ce petit jeu de tentation entre vous pouvait se faire à toute heure, t’aimais lui donner envie de te sauter dessus et le laisser sur sa faim. Cela avait le don de le rentre fou en général et vos ébats n’en étaient que plus torrides au final. Tu le vis partir dans la chambre préparer son sac, toi tu terminais de sortir la nourriture du frigo pour les mettre dans le sac isotherme. T’avais prévu de la chantilly, du chocolat, bref de quoi lui donner envie de venir te croquer dans la tente. T’étais prête alors tu vins lui demander. « T’es prêt bébé ? On peut y aller ? J’ai envie de voir le coucher de soleil et il y a une activité qu’on doit faire avant la tombée de la nuit », lui dis-tu, lui donnant envie de se presser un peu. L’activité que tu pensais était bien sur le surf, t’avais enfilé ton maillot de bain sous son débardeur et t’avais hâte de voir sa tête quand il te verra sur la planche. T’attrapas ton sac que tu mis sur ton épaule, ainsi que le sac de nourriture, prête à descendre à la voiture. Tu ne pouvais t’empêcher de mater ton homme, tu réalisais la chance que t’avais de l’avoir dans ta vie et tu vins lui chuchoter. « J’ai hâte de porter ton nom bébé », lui chuchotes-tu, encore une fois. Tu crois que tu ne lui répéterais jamais assez depuis votre arrivée à New York mais tu savais que c’était l’homme de ta vie et puis vous alliez avoir un bébé ensemble, il te paraissait logique que tu ais le même nom que le père de ton enfant. Ton homme prêt, vous pouviez descendre à la voiture, tu déposas tes sacs dans le coffre. Ton homme rangea les sacs dans le coffre et pendant ce temps, tu réglais le GPS sur la destination car tu sais qu’il allait vouloir conduire. Tu comptais bien lui laisser ce plaisir pour ce soir, t’attendais qu’il termine pour que vous puissiez vous mettre en route. T’espérais que vous alliez pouvoir encore louer des surfs car il était déjà 19 heures passées.  
AVENGEDINCHAINS ft [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


(c) obsidienne.
ღ Déjà deux mois que tu grandis en moi, mon petit bébé ღ :
 

Voir le profil de l'utilisateur
Romain Carco
newbie
J'ai posté : 180 messages et j'ai : 124 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : © TAG

Ven 28 Juin - 23:58

Just you and me. And the sunset on the beach.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
19 Juin 2019. Le jour que t’attendait le plus était arrivé, en effet, ta femme t’avais fait salivé sans rien dévoiler et maintenant, c’était le jour-j. Elle savait que tu ne tiendrais plus, mais même dans le studio lorsque tu préparais ton sac après être revenu de la musculation, elle ne te disait toujours rien. En rentrant au studio, tu l’avais réveillé, car elle dormait sur le canapé. Pour se justifier elle te dit qu’elle c’était reposé car cette nuit, vous n’alliez pas beaucoup dormir. Elle n’avait pas tort, tu lui ferais le plus de bien possible, premièrement pour la remercier d’avoir organisé tout cela et deuxièmement, car ce soir, tu lui ferais ta demande en mariage. Tu l’avais plaqué contre le mur, toujours en douceur, car elle était enceinte et surtout, car tu avais envie d’elle. Les sextos que vous vous étiez échangé dans la journée t’avais tellement chauffé, que tu n’avais qu’une envie : lui faire l’amour. Mais tu te raisonnas bien assez vite, vous auriez tout le temps ce soir, alors ce n’était qu’une question de temps. Ta femme avait géré comme d’habitude et elle avait préparé tous les sacs qui seraient nécessaires, afin de passer une bonne nuit. Tu remarquas aussi le brin de ménage qu’elle avait fait, alors tu lui dis avant de l’embrasser : « Tu gères bébé, pour avoir fait le ménage et pour avoir tout préparé, mais tu aurais dû me laisser faire, tu es enceinte, je te rappelle ! » Avant qu’elle ne puisse dire quelque chose, tu pausas tes lèvres sur les siennes et tu ajoutas : « Mais t’inquiète pas, cette nuit, je serais à tes soins et tu passeras la meilleure nuit de ta vie, je te le promets ! » Tu lui demandas si elle avait préparé de quoi manger et elle te répondit en t’appelant « Mr Carco », ce qui te fit frétiller et dans ta tête, tu te disais : si tu savais ma belle, ce soir, tu porterais le même nom que moi. Elle te demanda d’un air coquin si vous alliez vraiment manger ce soir. Tu savais qu’elle te tenter, donc tu entras dans son petit jeu en répondant : « Oui bébé ce soir, c’est toi que je vais manger, tes seins, ton minou et surtout tes lèvres. » Tu filas ensuite dans la chambre, pour réunir tes affaires dans ton sac à dos. Tu n’oublias pas la bague qui était contenue dans une petite boite rouge. Une fois le rechange pris, tu étais enfin prêt à partir. Tu regardais si tu n’avais rien oublié, mais à priori tu avais tout pris. Ta femme te demanda si tu étais prêt et d’une voix impatiente, tu lui dis : « Au oui mon amour, je suis prêt ! J’ai trop hâte ! » Elle t’avait dit qu’il y aurait une activité à faire avant la tombée de la nuit et tu es persuadé que ça allait être du sexe, alors tu te mordillas les lèvres. Tu mis ton sac à dos sur ton dos et tu pris les deux gros sacs que ta femme commençait à porter, dans lequel était contenue une couette et dans l’autre les provisions. Elle n’avait qu’un petit sac à prendre, pour ton plus grand plaisir, car tu n’aimais pas qu’elle porte des choses lourde. Tu sortis sur le palier et tu lui dis : « Peux-tu fermer la porte ma chérie s’il te plaît ? Car j’ai les bras un peu pris. » Tu commenças à descendre les escaliers et Sasou passa près de toi et elle te glissa dans l’oreille qu’elle avait hâte de s’appeler Mme Carco. Tu te demandais si elle avait vu la bague, ou si elle avait juste eu envie de te dire ça pour le plaisir. Tu lui fis un sourire et tu lui dis : « Ne t’inquiète pas ma princesse, je n'oublie pas et j’achèterais bientôt la bague pour t’épouser. » Puis, tu lui fis un bisou sur le front, en finissant de descendre les marches. Tu arrivas à la petite Chevrolet en étant essoufflé, qui était stationnée dans le parking privé de votre résidence. Tu te fis la remarque que reprendre la course à pied avec Ian n’était pas si mal, car cela te permettait d’être en meilleure condition physique. Cette petite voiture était sympa, tu l’aimais bien et tu savais que tu avais une bonne affaire chez le concessionnaire du coin. Elle était simple et propre pour le prix que tu l’avais acheté. Tu commenças à ranger les sacs dans le petit coffre, il fallait jouer à Tétris, pour que tout rentre, mais ce n’était pas un souci. Ta femme, pendant ce temps, entra la destination sur le GPS, tu allais suivre à la lettre le trajet et découvrir au dernier moment ce coin de paradis où elle voulait aller. Tu t’installas dans le véhicule et tu démarras ce dernier. Tu jetas un coup d’œil sur le tableau de bord qui t’indiquais qu’il y avait le plein d’essence. Tu étais serein pour partir, il n’y avait aucun souci et tu étais aux anges avec la surprise et ta femme à coter de toi. Tu commenças à prendre la route, le trafic n’était pas dense, mais vous vous rapprochiez petit à petit de ce fameux endroit. Le soleil n’était pas encore couché et la température était plus qu’agréable. Arrêté au feu rouge, tu posas ta main sur la jambe de Sara et tu la regardas dans les yeux avec un regard amoureux, tu l’adores cette fille, elle représente tout pour toi. Tu sentis sa main venir sur la tienne et tu te sentais bien. Le regard que tu lui faisais montrait que tu l'aimais. Tu arrivas sur les lieux, après avoir suivi le GPS et tu te laissas guider. Tu garas la voiture dans le parking non loin de la plage et tu déchargeas cette dernière. Tu avais tous les sacs et tu dis à ta beauté : « Je me laisse guider montre-moi ! » Elle commença à marcher et tu allas sur le sable avec elle. Cet endroit était magnifique, il y avait des palmiers qui longeait la plage et des baraques en bois qui vendait à manger ou louait des planches de surf. Il y avait encore quelques personnes à cette heure-ci, mais là où elle t’emmena vous étiez à l’écart. Elle s’arrêta et tu compris rapidement que l’on allait camper ici. Tu déposas les sacs sur le sable et tu t’adressas à ta femme : « C’est magnifique bébé, merci je t’aime. » Tu la pris dans tes bras et tu lui chuchotas : « Tu es ce que j’ai de plus chère dans ma vie. » Tu sentais un léger filet d’air te passer dans les cheveux et dans le t-shirt, c’était agréable. La vue sur la mer était magnifique, tu voyais les lueurs du soleil se refléter sur l’eau, et cette étendue de mer qui était à perte de vue.
AVENGEDINCHAINS ft [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
until the love runs out
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Saoirse O'Malley
général
J'ai posté : 290 messages et j'ai : 320 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Jennifer Lawrence. et pour finir je crédite : (c) Google (avatar) / (c) Obsidienne (sign)

Jeu 4 Juil - 18:58

Just you and me. And the sunset on the beach.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
19 juin 2019. Ce matin, t’avais souhaité l’anniversaire de ton homme avant qu’il ne parte travailler. Comme à votre habitude, la veille, vous aviez fait l’amour et au petit matin, vous étiez restés dans les bras l’un de l’autre un petit moment. Puis il avait dû partir au boulot, t’étais restée seule dans le studio. T’avais pas chômé, t’avais pas trop fait d’efforts non plus. Après tout, t’étais enceinte, tu ne devais pas porter de choses trop lourdes. Bien sûr, rien ne t’empêchait encore de faire un peu de ménage dans l’appartement. Déjà un mois que tu portais votre enfant, ton ventre n’était pas encore trop arrondi et ne te gênait pas encore trop dans tes mouvements alors tu devais en profiter avant que ce soit plus handicapant au quotidien. La journée se passa tellement rapidement qu’après avoir tout préparé, tu décidas de t’allonger pour te reposer un peu. Tu fus réveillée par ton homme qui venait de rentrer, il semblait peiné de t’avoir réveillé mais il n’avait pas perdu son sens des responsabilités puisqu’il vint te rappeler que t’étais enceinte et que t’aurais dû le laisser faire alors tu vins lui répondre. « Je sais que je suis enceinte, bébé mais je me sens bien, je t’assure. Et je t’ai laissé les valises les plus lourdes, t’as vu ? », lui dis-tu, venant l’embrasser en souriant à ses paroles. Il vint te demander si t’avais préparé de quoi manger mais tu commenças à le tenter en lui disant que t’ignorais si vous alliez vraiment manger. Lui te fit savoir qu’il allait manger tes lèvres, tes seins, ton petit abricot, bref toi toute entière. Tu savais très bien que cette nuit, vous n’alliez pas dormir car ce n’était pas tous les jours que ton homme prenait un an de plus. Et puis c’était toujours comme ça quand vous étiez juste tous les deux, la tension sexuelle entre vous était beaucoup trop intense et votre amour plus que passionnel alors tu vins lui répondre. « Avec plaisir, je crois que j’attends que ça depuis ce matin », lui dis-tu, en te mordillant les lèvres et le regardant partir préparer son sac. Quinze minutes plus tard, tu vis ton homme sortir, son sac à l’épaule et impatient de découvrir le lieu où t’allais l’emmener alors tu repris. « C’est parti alors ! En avant pour l’aventure ! », lui dis-tu, heureuse d’aller camper avec ton homme. Même si vous étiez fusionnels, t’aimais te retrouver au milieu de nulle part avec lui à tes côtés, tu te sentais toujours en sécurité grâce à ton homme. Perdue dans tes pensées, tu fus vite ramenée à la réalité par ce dernier qui te demandait de fermer la porte derrière lui. Il était vrai que ses bras étaient bien chargés alors en passant à côté de lui, tu lui chuchotas que t’avais hâte d’être sa femme. Il te rassura qu’il n’oubliait pas et qu’il irait acheter bientôt ta bague. Tu ne voulais pas en savoir plus car t’aimais quand il te surprenait alors tu répondis. « D’accord mon amour, j’aime quand tu me surprends donc je sais que ce sera parfait », lui dis-tu avant d’arriver à la voiture. Le chargement de la petite voiture se fit assez rapidement, tu te mis à l’intérieur pour mettre la destination sur le GPS. Pendant ce temps, ton homme jouait un peu au Tetris pour réussir à tout rentrer à l’intérieur du coffre. Après seulement 5 petites minutes, il vint à bout de tout ce casse-tête et vous pouviez partir pour la destination encore secrète pour lui. Le trajet se fit un peu en silence mais vous préférez le contact à la parole. Tu passais donc ta main sur sa cuisse, il fit de même une fois au feu rouge, sans oublier de vous lancer des regards amoureux. T’étais tellement perdue dans ses yeux bleus que tu te rendis pas compte que le trajet était passée à une vitesse folle. Une fois sur place, vous déchargiez les affaires et partiez sur le sable, il se laissait guider, ca te faisait sourire. Arrivés là où tu voulais que vous dormiez, ton homme vint te remercier et te prendre dans tes bras alors tu lui répondis. « Je savais que t’allais autant adorer que moi, t’es aussi la personne la plus importante de ma vie avec le bébé dans mon ventre évidemment », lui dis-tu, tout en restant dans ses bras quelques minutes avant de réaliser que les locations de surf étaient encore ouvertes alors tu repris. « Bébé, tu peux monter la tente ? Je reviens, j’en ai pour deux minutes promis », lui dis-tu en venant l’embrasser tendrement et tu partis chercher deux surfs que tu louas pour deux heures, ce n’était pas trop cher. Tes surfs en main, tu revins donc vers votre petit campement en venant annoncer le programme pour les deux prochaines heures, tu lui dis en venant te rapprocher de lui. « Bébé, j’ai réservé deux surfs pour qu’on en fasse ensemble. Je sais que t’aimes surfer et tu t’empêchais d’en faire à cause de moi alors je me suis entrainée depuis une semaine avec un ami deux heures tous les soirs, encore bon anniversaire mon amour ! », lui dis-tu, te blottissant dans ses bras et attendant sa réponse. T’avais déjà ton maillot en dessous de toi, t’auras juste à l’enlever pour commencer à faire du surf. T’espérais que cette surprise lui fasse plaisir car tu t’étais entrainée durement et t’espérais être à sa hauteur aussi.
AVENGEDINCHAINS ft [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


(c) obsidienne.
ღ Déjà deux mois que tu grandis en moi, mon petit bébé ღ :
 

Voir le profil de l'utilisateur
Romain Carco
newbie
J'ai posté : 180 messages et j'ai : 124 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : © TAG

Mer 10 Juil - 23:59

Just you and me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
19 Juin 2019. Cette journée s’apprêtait à être la meilleure de ta vie. Elle avait commencé en étant assez banale, tu étais parti à la salle jusqu’à 17 h, afin de faire tes coachings habituels et tu étais rentré après 30 min de métro. L’appartement avait été rangé nickel, car ta dulcinée ne travaillait pas ce jour-ci, ce qui lui avait permis de peaufiner sa surprise. Tu avais vite préparé ton sac et tu t’apprêtais à quitter la maison avec elle. Le lieu était resté secret et elle ne t’avait absolument rien donné, même pas un détail, alors il y avait de quoi avoir hâte. Quand ta femme ne voulait pas te dire quelque chose, elle savait bien le garder, un peu comme toi dans le fond. Vous étiez tous les deux aussi têtus, mais c’était vos caractères, et cela, vous plaisez d’être ainsi. Les sacs chargés et le GPS réglé, il ne vous rester plus qu’à vous rendre à l’endroit voulu. Le chemin était paisible, il y avait un fond sonore avec la radio dans la voiture et vous vous amusiez avec des jeux de regards et de contacts. C’était une manière de vous exciter et de vous dire, je t’aime, tu aimais bien cela. Dans la voiture, tu repensais à ce qu’elle t’avait dit à la maison, comme quoi elle aimait quand tu la surprenais. Tu savais que ce soir allait être extra, tu imaginais ta dulcinée devant le coucher de soleil et c’est à ce moment précis que tu lui feras tes aveux. Après être descendus de la voiture avec les sacs, tu compris que l’endroit était la plage, un peu comme le soir où tu as fait ta demande de fiançailles. Tu commenças à marcher en suivant ta femme qui avait pris les devants et tu marchais dans le sable tranquillement jusqu’au lieu qu’elle avait choisi. Il était bien, car vous aviez toujours vu sur la mer et vous étiez à l’abri des regards à la fois. Tu la pris dans tes bras pour l’embrasser fort et lui dire que tu l’adorais. Elle te répondit en ajoutant que tu étais aussi la personne la plus chère à ses yeux avec le bébé. Tu trouvais cela très touchant et tu te mis à l’embrasser pendant un long moment. Tu fermais les yeux et tes mains étaient de chaque côté de son visage. Tes lèvres étaient sur les siennes et tu prenais plaisir, dans cet environnement à être près d’elle. Elle te demanda si tu pouvais monter la tente pendant qu’elle partit en direction du parking. Sur le coup, tu ne comprenais pas bien ce qu’elle était partie faire, mais tu te doutais qu’elle dût avoir une bonne raison, alors tu répondis : « Oui bb, je fais ça tout de suite ! » Tu te mis à l’œuvre en enlevant le sac de transport de la tente et tu secouas cette dernière afin de la déplier. Elle était assez vieille, mais simple d’utilisation alors pourquoi s’en séparer ? Tu enlevas la poussière et les feuilles morte à l’intérieur et tu commenças à gonfler le matelas deux personnes pneumatique. Tu disposais d’une simple pompe à pied, alors tu commenças à pomper sur cette dernière énergétiquement pour aller vite. Tu aimais l’odeur que dégageait le plastique de la tente, c’était une odeur atypique, qui te rappelait la fois la première nuit dans la nature en France. Une fois gonflée, tu installas un plaid sur ce dernier et tu la fermas pour ne pas avoir de moustique ou d’insecte au moment d’entrer à l’intérieur. Le temps était plutôt clément et doux, alors tu enlevas tes affaires et tes chaussures, afin d’être torse nu et en short de bain. Tu sentais le sable se glisser entre tes doigts de pied, et le vent te frôlait le torse. Tu vis ta femme revenir avec les mains chargées de deux planches de surf. Tu courus vers elle pour l’aider et elle te dit qu’elle avait tout réservé, afin que vous puissiez en faire à deux. Tu étais heureux, car tu avais une réelle passion pour le surf et en plus avec ta femme ça serait encore mieux. Elle ajouta aussi qu’elle en avait fait pendant une semaine, afin d’être prête aujourd’hui, tu étais touché par l’investissement qu’elle avait fait pour toi. Une question te taraudait, c’était comment elle avait pu prendre ses cours sans que tu t’en rendes compte ? Tu verras cela plus tard, pour l’instant l’heure était de profiter d'un maximum des vagues avec ta femme. Tu attrapas ta planche et tu dis à ta femme : « Tu es génial bébé, allons-y ! » Tu avais ta planche dans la main droite et tu tenais la main de ta femme avec ta main gauche et tu te précipitas vers la mer. Tu montas sur ta planche et tu te laissas emmener un peu plus loin. Ta femme te suivait derrière toi et tu commenças à te lever et tu attrapas la vague et tu commenças à surfer, tu adorais ce sport. Ta recherche de sensations fortes était comblée par le surf. Ta femme se débrouillait à merveilles, tu étais surpris et tu lui dis : « Tu te débrouille bien mon amour ! »
AVENGEDINCHAINS ft [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
until the love runs out
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Contenu sponsorisé
Romain ღ Just you and me. And the sunset on the beach.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: All over the world
 :: The USA
-
Sauter vers: