Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ I forgot to be honest - Kostas 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

I forgot to be honest - Kostas

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn :: Midwood
Voir le profil de l'utilisateur
Gideon L. Bentley
général
J'ai posté : 544 messages et j'ai : 117 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Don Benjamin et pour finir je crédite : H0neyy (avatar) et Ilona (signature).

Lun 8 Juil - 2:28

       
Kostas G. Angelis & Gideon L. Bentley
       

       
I forgot to be honest

       
Le 5 juillet 2019. L’amant encore endormi, je quitte les draps froissés sans un bruit, me glissant hors du lit jusqu’à ce que la pointe de mes pieds touche le parquet frais. Maladroitement, je récolte les vêtements que j’ai semé un peu partout sur le sol en entrant dans cette chambre. Je me rhabille silencieusement et, constatant que le maître-nageur qui m’a servi d’occupation il y a une heure ne risque pas de se réveiller de si tôt, je me dirige vers le mini bar pour me servir un nouveau verre. Puis un deuxième. Puis un troisième. Comme si je n’avais pas assez bu aujourd’hui. Je fais légèrement tinter le verre contre mes incisives quand une idée un peu loufoque me traverse l’esprit. Un sourire malicieux s’empare de mes lèvres et, comme si mon cerveau ne contrôlait plus rien, mes pas avancent naturellement vers la table de nuit de mon hôte. J’ouvre le plus discrètement possible le tiroir, afin de ne pas réveiller l’Apollon qui dort juste à côté, et m’empare de son trousseau de clefs, sur lequel se trouve de quoi déverrouiller les portes de la piscine publique au sein de laquelle il travaille. J’étouffe un petit rire réjoui au moment où je me redresse en titubant, me dirigeant vers la porte de la chambre puis descendant doucement les escaliers pour rejoindre le hall d’entrée. En prenant soin de ne pas claquer la porte, je quitte les lieux, tel un voleur. Je monte dans le premier bus qui passe par là, d’abord avec l’intention d’emprunter directement le chemin de la piscine. Mais à la dernière seconde, je me ravise, jetant un coup d’œil à ma montre. Et là, un constat incongru me vient à l'esprit : la galerie de Kostas va bientôt fermer. Pourquoi est-ce que je pense à lui maintenant, aussi soudainement, alors que rien, dans les environs, ne pourraient m'amener à penser à lui ? Peut-être parce qu’il hante un peu trop mes pensées en ce moment. Je descends à l’arrêt suivant pour prendre un autre bus, qui se dirige vers Midwood. Au bout de plusieurs longues minutes passées debout à vaciller de gauche à droite dans le véhicule, je peux enfin descendre et retrouver la terre ferme. C’est un véritable soulagement que de ne plus être trimbaler en fonction des coups de volant plus ou moins secs donnés par le chauffeur. D’un pas déterminé, je m’avance vers la galerie, toujours éclairée. La porte étant ouverte, j’entre sans m’annoncer et à l’autre bout de la salle, je reconnais immédiatement la silhouette de Kostas. « Alors, t’as pu vendre quelques chefs d’œuvre aujourd’hui ? » lui demandé-je en contemplant avec fascination les tableaux accrochés ici et là sur les murs. Je parcours les derniers pas nécessaires pour me retrouver à la hauteur de l’artiste. « Au fait, t’as prévu quelque chose pour ce soir ou t’es libre comme l’air ? » m’enquis-je avec cet éternel sourire malicieux plaqué sur les lèvres, comme une perpétuelle invitation au défi.
(c) crackle bones

       


Stop falling in love, you stupid heart.I forgot to be honest - Kostas Kez4pe6 I forgot to be honest - Kostas F4W7Fa0
En ligne
Voir le profil de l'utilisateur
Kostas G. Angelis
général
J'ai posté : 137 messages et j'ai : 1518 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nekfeu et pour finir je crédite : Lolo

Dim 14 Juil - 2:21
I forgot to be honest
Kostas & Gideon

« In fact, no one is really afraid to confess his feelings, we are simply afraid that it's not reciprocal. »

L’eau tiède, noircie par les restes de peinture encore fraîche, se faufile entre les poils de pinceaux et vient couler le long de mes doigts avant d’atterrir dans le fond de l’évier. Le soir commence à tomber sur New-York et je viens de terminer un nouveau tableau commencé plus tôt cet après-midi. Ma galerie était vide alors j’en avais profité pour commencer une nouvelle toile mais, bien qu’elle soit finie et plutôt réussie, elle finira sans doute à la poubelle. Elle est assez terne, les traits sont las, monotones et solitaires. Il y a bien évidemment des petites ratures, ma marque de fabrique. Mais voilà. Je ne comprend pas cette toile. Je n’arrive pas à déterminer ce qui a bien pu me pousser à peindre cela alors elle finira aux ordures. Ma vie n’est pourtant pas monotone ces derniers temps. Bien au contraire. Alors pourquoi commencer à peindre des toiles ennuyeuses? Alors oui, ce tableau finira au débarras ou aux ordures. Je n’aime pas garder un tableau qui n’a pas de sens à mes yeux, qui ne représente pas quelque chose de précis pour moi. Mais je ne suis pas en colère, je ne suis pas triste ou déçu. Ça arrive parfois et aujourd’hui, la peinture m’a aidé à m’exprimer et à extérioriser ce qui me rongeait depuis le réveil. Et quand bien même je ne sais pas mettre de mot précis dessus, ça m’a fait du bien de peindre cela.
Trop absorbé par mes pensées et hypnotisé par l’eau ruisselante sur mes mains, je n’entends pas la porte de la galerie s’ouvrir derrière moi si bien que mon cœur manque un battement lorsqu’une voix familière retentit dans le local. Gideon. Je ne m’attendais pas à le voir ce soir, mais je ne suis pas grandement surpris non plus. Surtout à cette heure là, ce n’est pas la première fois qu’il me fait le coup de se point quelques minutes avant la fermeture.
Et alors que je coupe l’eau du robinet pour attraper un vieux torchon afin de m’essuyer les mains ruisselantes, un léger sourire vient étirer les coins de mes lèvres. Je me retourne et adresse une moue dépitée au jeune homme qui avance maladroitement vers moi. « Hé bien Monsieur Bentley, vous êtes mon premier visiteur depuis 14h » commençai-je en riant. « J’ai pu peindre, mais à ce rythme je vais finir par me nourrir exclusivement de vieilles patates. Va falloir me serrer la ceinture » continuai-je, lâchant un petit soupire au passage. Puis, tout en écoutant la requête de l’homme qui se tient devant moi, je m’appuie de l’épaule sur le mur à côté. Mes sourcils se froncent et je baisse le regard. « Ce soir? J’espérais rentrer tôt et me pieuter. » dis-je, pensif. Et relevant mes yeux pour les plonger dans son regard vert, je lui adresse finalement un sourire malicieux. « Mais peut-être as-tu un plan plus attirant à partager ? » complétai-je. Mais était-ce raisonnable de rentrer dans son jeu? Qu’allait-il me pondre encore ce soir? D’autant plus qu’il avait visiblement bu, et pas qu’un verre.
(c) DΛNDELION


Όλα θα είναι καλύτερα
Pourtant dans l'univers y'a des milliards de vie, sur terre sept milliard d'être-humains, peut-être trois milliards de filles mais c'est toi que j'veux.
T'es obsedée par le vide et j'déteste ton mode de vie et puis t'as ta part de vices mais c'est toi que j'veux.
I forgot to be honest - Kostas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn :: Midwood
-
Sauter vers: