Flashnews
C'est l'été !! Regardez une dernière fois votre Yearbook 2019 et venez chanter danser profiter tout l'été dans un festival de folie ! Et n'oubliez pas votre nouveau MAG SOS ♥️

Fiches de liens

Saoirse, Mercy, Riley et Lily ont besoin de vous alors n'hésitez pas à aller leur proposer des liens !
Samuel, Isaac, Thomas et Gabriel veulent des amis alors allez jeter un coup d'oeil à leurs recherches ♥️




 
Newsletter numéro 44
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ A bloody secret | Hayden 1529876038
GMA recrute un animateur !
Si vous êtes intéressé, rendez-vous dans ce sujet love2
Scent of Scandals #35
SOS fait peau neuve ! Allez voir le nouveau Mag !
Intrigues de l'été
La nouvelle intrigue vous attend par icilove2

Partagez

A bloody secret | Hayden

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Bronx
Voir le profil de l'utilisateur
Kostas G. Angelis
général
J'ai posté : 138 messages et j'ai : 1533 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nekfeu et pour finir je crédite : Lolo

Lun 8 Juil - 19:36
A bloody secret
Hayden & Kostas

« Chacun de nous est une lune, avec une face cachée que personne ne voit. » - Mark Twain.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Depuis mon arrivée à New-York, J’ai toujours été cet oiseau de nuit qui vit pleinement une fois le soleil couché. C’est une habitude que j’ai dû vite prendre à mon arrivée dans la ville et qui, par la suite, ne m’a jamais vraiment quitté. Dès le début, alors que j’étais à la rue, je me suis retrouvé à passer mes nuits à courir pour fuir et éviter de me faire choper par des agents de police, des aides sociales ou des types louches et mal-intentionnés. Je dormais très rarement après la tombée du jour. Par la suite, lorsque je me suis retrouvé avec un toit au-dessus de ma tête et un vrai lit pour piauler, je ne savais plus quoi faire de mes longues nuits. Alors petit à petit, j’ai commencé à me tourner vers la débauche et la luxure avant de complètement y sombrer. Le manège se répétait chaque nuit et je ne faisais rien pour l’arrêter. Alcool, drogue, sexe… Il ne se passait pas une seule nuit sans que je ne repousse chaque fois un peu plus loin les limites de mon corps.
Puis les choses ont commencé à changer. Et, bien que je me tue à faire tout les efforts du monde possibles, je me détache peu à peu de ce passé sulfureux et fêtard qui me colle aux basques. Je ne passe plus mon temps à rechercher un nouveau bar ou à tenter de séduire une nouvelle conquête qui croiserait ma route. Non, désormais c’est dans mon petit atelier, après la fermeture de ma galerie, que l’on me retrouve à la nuit tombée. Oui, c’est une fois que le soleil est couché que je suis plus créatif et plus inspiré pour peindre. Mes pulsions artistiques ont fini par remplacer mes pulsions sexuelles.
Mais ce soir, exceptionnellement, le soleil n’a même pas commencé à décliner encore que je ferme déjà à double tour la galerie pour rentrer chez moi. Je ne peindrai pas ce soir, on n’apercevra pas cette petite lueur au fond de la galerie qui indiquera ma présence dans l’atelier. Et pour cause, je serai chez un ami ce soir, un vieil ami que je considère même comme mon frère. Je connais Hayden depuis pratiquement mon arrivée à New-York et nous sommes très proches, lui et moi.
Jouant une dernière fois avec la clenche de porte, je vérifie que cette celle-ci soit bien fermée avant de m’engouffrer dans la bouche de métro la plus proche et faire un petit crochet par chez moi avant de me rendre dans le Bronx chez mon ami.
Petit crochet que je voulais rapide mais c’est sans compter sur l’heure de pointe. Les gens sont stressés et nerveux, des pieds sont écrasés et des coudes finissent involontairement dans un dos ou des côtes. Je suis bien obligé moi-même de jouer des coudes pour rejoindre la rame ou au contraire, pour quitter à temps le petit wagonnet lorsqu’il s’arrête à ma station. Chez moi, je garde la même cadence pour ne pas perdre de temps. Je file sous la douche, je troque mes vêtements sales contre des vêtements propres et plus décontractés. Je rentre le courrier et vérifie que toutes les fenêtres soient closes. Puis, avant de quitter définitivement mon petit studio pour retourner dans le métro qui n’a sûrement pas désengorgé depuis tout à l’heure, je m’arrête dans la cuisine.
Quelques jours auparavant, un petit couple de touriste m’a offert une magnifique bouteille, avec un prix tout autant magnifique j’imagine, après un achat dans ma galerie. Une bouteille de whisky japonais. Même si personnellement je n’y ai jamais goûté, je prend le risque de l’apporter ce soir. Je n’aime jamais venir les mains vide puis, avec un peu de chance, peut-être que Hayden l’appréciera. Peut-être que je l’apprécierai également.
Je fourre la bouteille dans un petit sac de papier et quitte mon studio. Dans les transports en commun, c’est le même manège et je suis bien content lorsque je ressors de là. Cigarette au bec, mon pas se fait plus alors léger lorsque je marche en direction du logement de Hayden.
La promenade est de courte durée et, arrivé chez mon ami, j’écrase mon mégot à peine consommé, rentre dans l’immeuble et gravit les marches. Puis, un petit sourire étire le coin de mes lèvres et je me met à tambouriner à la porte d’entrée. « Corniaud, ouvre-moi la porte ! J’ai peut-être de quoi te faire passer une bonne soirée » .
(c) DΛNDELION


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Όλα θα είναι καλύτερα
Pourtant dans l'univers y'a des milliards de vie, sur terre sept milliard d'être-humains, peut-être trois milliards de filles mais c'est toi que j'veux.
T'es obsedée par le vide et j'déteste ton mode de vie et puis t'as ta part de vices mais c'est toi que j'veux.
A bloody secret | Hayden
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Bronx
-
Sauter vers: