Newsletter numéro 46
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Joe ♠ Santa's an asshole. 1529876038
Scent of Scandals #37
SOS change de formule ! Allez voir le nouveau Mag !
Nouvelle Intrigue
L'intrigue d'Halloween, c'est par ici ! Joe ♠ Santa's an asshole. 1225816182

Partagez
Joelynn L. Addams
mdm
J'ai posté : 85 messages et j'ai : 167 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : balaclava

Joelynn L. Addams
Dim 13 Oct - 14:26

Joelynn Lizza Addams

Isn't it lovely, all alone?
Heart made of glass, my mind of stone
Tear me to pieces, skin to bone
Hello, welcome home
©.sassenach

Informations personnage


Nom : Addams. Vous avez bien lu. À croire que notre famille était destinée à la folie.
Prénoms : Joelynn, comme dans la chanson country, mais avec une orthographe écorchée. Lizza, pronnoncé comme une pizza, mais avec un L. C’est ce que disait maman. J’ignore sous l’effet de quelle drogue elle était le jour de ma naissance. Pour la remercier, j'en ai fait mon nom de scène.  
Date et lieu de naissance : Le 4 décembre 1996 après seulement 31 semaines de grossesse. Un accouchement précoce du à une chlamydia et à une cigarette en trop. Un beau cocktail explosif qui en a engendré un autre. Je suis née dans un hôpital de Vegas et j’y suis restée une année complète avant d’obtenir mon congé.
Age : Je survis depuis déjà 23 années. Si je me fie aux antécédents familiaux, c’est déjà plus de la moitié de mon compteur qui s’est écoulé.
Nationalité : Américaine qui attend chaque 4 juillet avec impatience.
Origines : Je l’ignore complètement. Ma mère a beaucoup papillonné, souvent sous les yeux de mon père. Mes parents avaient une très longue liste de défauts, mais le manque d’ouverture n’en a jamais fait partie.
Orientation sexuelle : Je prends tout ce qui vient, je ne suis pas difficile. Je ne me suis même jamais posée la question, n’étant pas du genre à accorder la moindre importance aux étiquettes.
Statut civil : Éternelle célibataire, c’est le cas de le dire. Je n’ai jamais été dans une relation.
Vie sexuelle : Contrairement à ce que les gens pourraient croire, elle n’est pas énormément active. J’ai beau être agace, je n’ouvre pas les cuisses pour un rien.
Statut social : Dans la moyenne à aisée. Mon but est pratiquement atteint.
Profession(s) : Femme de chambre au Waldorf à temps partiel, pour préserver les apparences et danseuse au Pussycat. C’est une affaire de famille.
Diplôme(s) : Aucun outre celui du high school, mais ce n’est pas faute de désir.
Année de fin d'études : Quelque part en 2014 ou 2015. Certaines complications m’ont poussée à étirer mon passage au high school.
Quartier de résidence : À Harlem et je m’y sens parfaitement à mon aise.  
Type de logement : Un grand appartement au 3e étage, avec deux chambres et une immense véranda. Un petit bijoux bien dissimulé, qu’on ne soupçonnerait jamais de l’extérieur.
Avec qui vis-tu ? : Ma sœur aînée, la seule avec qui j’ai encore contact.
Date d'arrivée à NY : Mon premier séjour dans la grosse pomme remonte à 2008. J’avais 11 ans et je me sentais complètement dépaysée jusqu’à ce que je rencontre Ezekiel. Et oui, un gamin deux ans plus jeune m’a servi de mentor. Je suis restée à ses côtés jusqu’à mes 16 ans. Je ne suis revenue à New-York qu’en juillet 2017, lorsque j’ai renoué avec ma sœur aînée.
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? : De la naissance à mes six ans, j’habitais un « trailer park » à Vegas. De 2002 à 2008, je me suis promenée un peu partout au Nevada, changeant de famille comme on change de culotte. Puis, de 2013 à 2017, je me suis retrouvée dans une famille d’accueil au Vermont. J’y ai appris le français et le capitalisme.
As-tu de la famille à NY ? : Une sœur seulement. Le reste de notre fratrie autrefois extrêmement soudée s’est perdue de vue il y a longtemps. Papa est mort et maman est enfermée dans un hôpital psychiatrique quelque part dans le Nevada. J’avais un oncle, un vieil ivrogne aux blagues un peu douteuses, dont le foie a probablement lâché depuis belle lurette.

Cinq défauts et cinq qualités

(Honnête) Je n’aime pas les faux-culs. Je préfère la vérité, aussi crue soit-elle. Je suis capable d’en prendre et j’assume que les gens autour de moi ont les mêmes préférences.  (Indépendante) J’ai appris assez jeune à me débrouiller seule. Petite, je voyais ça comme une malédiction. Aujourd’hui, je considère qu’il s’agit de la seule bonne chose que mes parents m’ont léguée. (Forte) Autant physiquement que mentalement. J’ai affronté beaucoup d’épreuves et aujourd’hui, elles m’atteignent moins. Si elles arrivent à percer ma carapace, je les prends au jour le jour et j’arrive toujours à en sortir un peu de positif. (Amusante) J’ai un humour douteux, mais un humour tout de même. Je suis une fille simple, qui aime profiter de chaque instant. (Loyale) Lorsqu’une personne arrive à gagner mon cœur, elle en ressort toujours gagnante. Je suis extrêmement protective, prête à remuer ciel et mer pour ceux à qui je tiens vraiment. (Méfiante) Tellement de gens sont entrés dans ma vie pour aussitôt en ressortir que j’ai du mal à m’attacher, encore plus à faire confiance. (Caractérielle) J’ai du mal à vivre mes émotions intérieurement. Si une chose m’amuse, je ris aux éclats. Si une chose me perturbe, je l’exprime clairement. Si une personne m’indispose, je n’hésite pas à lui mettre mon poing au visage. (Irréfléchie) Plus que de la simple impulsion, j’agis toujours sans réfléchir aux conséquences. Je vis dans l’instant présent et ça m’a apporté autant d’emmerdes que de souvenirs merveilleux. (Déjantée) Contrairement à ma mère, je ne souffre d’aucune maladie et d’aucun trouble. Je suis simplement un peu… particulière. Je n’ai pas conscience des dangers, j’agis sans réfléchir et j’ai une grande gueule. Un mélange assez explosif qui en rebute plusieurs. (Matérialiste) Ayant été élevée sans figure d’attachement, j’ai rapidement trouvé source de réconfort dans les possessions. J’aime l’argent et ce qu’il me permet d’acheter, peut-être même un peu trop.

Autres signes particuliers

Plusieurs tatouage, tous dissimulés, qui marquent certains passages de ma vie. Un tout petit cœur noir sur ma nuque, une citrouille extrêmement simple sur ma cheville droite, un H en lettre capitale sur mon poignet gauche et deux étoiles côte à côte sur mon poignet droit. Leur signification me suivra dans ma tombe. Étant assez casse-cou, de nombreuses cicatrices recouvrent mon corps. Notamment, une brûlure de cigarette sur mon épaule gauche, un croissant de lune sur mon genoux gauche, les résidus d’une longue coupure sur mon mollet droit et plusieurs petits traits blancs sur toutes mes jointures.  


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Aly
Pseudo : Moka
Age : 21 ans
Pays /région : Canada, j’aime trop l’hiver pour bouger (Même si je râle souvent :arrow : )  
Etudes/Travail :  Sciences humaines
Avatar choisi : Gigi Hadid
Type de personnage : Inventé
Staff référent (si multicompte ou changement) : Jayjay le chat
Comment es-tu arrivé là ? : J’ai suivi Lanaya
Avis sur le forum :  Trop. Addictif.  
Les Codes à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si personnage inventé) :

Code:
<pris>Gigi Hadid</pris> <a href="http://www.good-morning-america.org/u3755" class="COLO">:heavy_multiplication_x:</a> Joelynn L. Addams
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)
Code:
<pris>Célébrité</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">:heavy_multiplication_x:</a> <a href="lien vers le scénario">Pseudo du Personnage</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : Joelynn
[b]NOM[/b] : Addams
</div></center>
Listing anniversaire (vous trouverez les codes couleurs dans ce sujet)
Code:
4 décembre : <#423fa1>Joelynn L. Addams</#423fa1> (1996)
Listing des métiers (le listing se trouve par ici)
Si le lieu n'existe pas encore
Code:
<NOMLISTING1>Nom exact du lieu</NOMLISTING1> (quartier, par exemple bronx, upper east side, etc) - type de lieu par exemple bar, université, hôpital, etc
:heavy_check_mark: <b>[url=lien vers le profil]Pseudo[/url]</b> [i]adulte ou étudiant[/i] - écrire ici l'emploi/job étudiant de votre personnage
Si le lieu existe déjà
Code:

:heavy_check_mark: <b>[url=http://www.good-morning-america.org/u3755]Joelynn L. Addams[/url]</b> [i]adulte[/i] - Femme de chambre au Waldorf
Code:

:heavy_check_mark: <b>[url=http://www.good-morning-america.org/u3755]Joelynn L. Addams[/url]</b> [i]adulte[/i] - Danseuse au Pussycat
Lieu d'habitation ; il faudrait préciser (en regardant ce sujet )
Code:
Harlem + <code>Joelynn L. Addams</code>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes  pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

Vous avez le choix entre deux groupes.


Choix n°2 : Outsider.
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ? Fille de deux polytoxicomanes, petite sœur d’un meurtrier et danseuse nue. Je ne crois pas avoir besoin de plus d’explications. J’ai été élevée dans la merde et je me suis débrouillée comme j’ai pu pour y survivre. J’ai réussi à améliorer un peu mon sort au fil des années, certes, mais je n’ai jamais pu échapper complètement à mon passé. J’ai même appris à l’accepter. Je sais que je ne serai jamais au sommet des plus beaux immeubles New-Yorkais, que je n’aurai jamais de grand mariage en blanc et que mes enfants ne seront pas nombreux et heureux, faute de moyens. Malgré tout, je suis heureuse, car j’ai une chose que ces gens-là n’ont pas. Aucune attache. Je suis complètement libre. Je fais partie des parias de la société et ça me donne un avantage majeur. Je suis toujours libre de me réinventer. Aucune étiquette ne colle à ma peau, je n’ai aucune réputation à protéger coute que coute. Je suis moi-même, que ça plaise ou non.

Choix n°1 : Times Square.
J’aime faire la fête. Je suis un oiseau de nuit. Je ne m’arrête jamais et je carbure à l’alcool et à la caféine. Je pourrais ajouter à cette liste, mais ça serait du pareil au même. Je suis une fêtarde invétérée, complètement insouciante.
(L'explication est beaucoup plus élaborée pour le groupe des outsiders, mais finalement je crois que Times Square correspondrait plus à Joe Joe ♠ Santa's an asshole. 1792997175 )

Joelynn L. Addams
mdm
J'ai posté : 85 messages et j'ai : 167 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : balaclava

Joelynn L. Addams
Dim 13 Oct - 14:28


❝ Bref, vie de merde.

Baby, it’s cold outside > 25/12/02, Las Vegas.
J’ai du mal à comprendre. Je vois les lumières de la fenêtre. Elles sont bleues et rouges, comme celles des policiers. Sauf que c’est noël, ils ne devraient pas être là… Ça devrait être tout rouge et tout vert, dehors. Et blanc, aussi. Et la sirène. Elle est assourdissante, bien plus que les cris qui ont précédé. Et les larmes. Et les coups. Il y en a eu beaucoup, tellement beaucoup que j’ai perdu le compte. Ça a commencé par papa. Il a frappé maman, il la frappe toujours. Il me tape aussi, parfois. Lorsque je suis vilaine ou que je ne range pas mes jouets. Il a dit que le père-noël ne viendrait même pas me voir. Qu’il ne viendrait jamais pour aucun de nous. Il l’a crié très fort, tellement fort que ça a fait pleurer Nova. Après, papa il a dit qu’elle devait arrêter de pleurer. Qu’on était tous que des pleurnicheurs et des enfants de chiennes qui lui prenaient tout, tout, tout.  Je pensais qu’il irait la prendre pour la consoler, mais non. Je sais pas à quoi j’ai pensé, il le fait jamais de toute façon. Je crois qu’il l’aurait frappé. Il avait la main levé, comme avec maman.  Et mon grand frère, ça l’a fâché. Il est devenu rouge comme les lumières qui sont dehors. Cyrus, il s’est mis à crier lui aussi.  Il s’est jeté sur lui et papa s’est cogné la tête sur la table de salon en tombant. J’ai entendu maman crier et j’ai vu du rouge. Comme si maman avait échappé son vin sur papa, celui qu’elle achète en grosse caisse pas trop cher à la supérette au bout de la rue. Sauf qu’elle n’aime pas ça quand ça tombe. Parce que ça tâche et qu’ici, on est pas des salauds. Ou un truc du genre. J’ai voulu aller nettoyer pour pas qu’elle soit fâchée, mais j’ai pas eu le temps. C’est Lilah qui m’a tirée par le bras. Je l’ai suivie sans chialer, parce qu’au fond j’avais pas envie de le ramasser. C’était pas mon dégât.  Je crois que les policiers sont là pour ça. Papa dit que quand on est pas gentils, les policiers viennent poser des questions et que c’est pour ça qu’il faut pas parler. Mais je veux pas rester silencieuse, moi. S’ils viennent dans la chambre pour me demander ce qui s’est passé, je vais leur dire que c’est pas de ma faute s’il y a un dégât et que c’est pas à moi à le nettoyer. Ils pourront pas m’arrêter, si?

All I want for christmas > 25/12/08, New-York.
“Tu l’ouvriras le jour de noël. Pas de triche. » Le regard qu’il m’a lancé lors de la dernière journée d’école, juste assez sérieux malgré une étincelle de malice, a été suffisamment convainquant pour me permettre de ne pas tricher. Pour une fois, je me suis pliée aux règles. À ses règles. Je ne le connais pas depuis longtemps, mais j’ai l’impression qu’il a toujours été dans ma vie. Que nos chemins étaient faits pour se croiser. Je ne comprends toujours pas comment il fait pour m’endurer, ni pourquoi il s’est montré si persévérant, alors que d’un simple regard j’avais réussi à faire fuir à peu près tous les élèves de mon niveau. L’important, c’est qu’il l’ait fait et que grâce à lui, j’ai enfin l’impression d’être à ma place. La famille dans laquelle je suis placée m’accepte, assez pour que ce noël-ci ne me semble pas si cruel que les précédent. Je me suis fait un ami. Un seul. Ce n’est pas gros, mais il me suffit amplement. Mes notes se sont améliorées. Je ne me tiens pas trop loin de la moyenne de ma classe, ce qui est un miracle en soit. J’ai l’impression, pour une fois dans ma vie, que les choses se replacent. Je ne sais pas ce que j’ai pu faire pour le mériter, mais j’ai enfin une chance. Heureuse, en paix avec moi-même, je tire enfin sur l’emballage du présent. Je le déchire bruyamment, jetant négligemment les bouts de papier au sol. Je tire les rabats de la boîte pour en sortir rapidement une étoile. Le genre que l’on met sur les sapins de noël. Elle est toute simple, magnifique, recouverte de paillettes dorées. Un sourire se dessine sur mon visage encore à moitié endormi. J’ai vraiment une chance en or.

Happy birthday to you! > 05/12/13, New-York.
Ma fête, je l'ai passée à l'hôpital cette année. Nous avons tous passés la nuit à l'urgence, à attendre de ses nouvelles. En vérité, les médecins n'avaient rien à nous apprendre. On savait tous ce qui s'était passé. Nous avons vu les convulsions. Nous avons entendu les sons inquiétants, mélange de gargouillements et de râles qui s'échappaient du fond de ses tripes. Nous avons vu et entendu sa respiration ralentir jusqu'à devenir pratiquement inexistante. Nous sommes tous restés là. Nous avons laissé la panique nous paralyser et maintenant, elle ne se réveillera plus jamais. Je le sais. Je l'ai senti vers minuit, lorsque je lui ai donné son énième pilule. Je ne sais toujours pas de quoi il s'agit. Nous devions la prendre ensembles, mais je me suis dégonflée à la dernière minute. Ça aurait du être moi. Pas elle, pas avec tout ce qu'elle a fait pour moi. Je le sens dans le regard de mes parents d'accueil. Ils pensent la même chose que moi, je le sais. L'amour que je décelais avant dans leurs pupilles s'est effacée, remplacée par la haine et le dégoût. Ils doivent regretter amèrement de m'avoir accueilli chez eux si longtemps. D'avoir considéré celle qui a cause la mort de leur enfant comme un membre de leur famille. Je le sais, parce que je ressens la même chose.

I’ll be home for Christmas, if only in my dreams > 25/12/13, New-Jersey.
L’eau ruissèle, tombe en gouttes qui martèlent la fenêtre du véhicule. Leur course est presque source de réconfort. Lorsque je me concentre sur les sillons qu’elles tracent sur le verre, j’en oublie pratiquement tout le reste. Je ne pense plus à ce que je laisse derrière moi, ni à l’endroit où on m’amène. Il n’y a que moi, le vrombissement rassurant du moteur et la pluie, presque mélancolique. C’est doux comme température. Il fait chaud pour un mois décembre, assez pour que j’en oublie que l’hiver s’est installé depuis longtemps. Presque assez pour que j’oublie qu’il s’agit de mon premier noël sans lui et sans elle. Après quelques années de répit, la fête retrouve son aspect tragique. C’est marrant quand j’y pense.  Pour une fois, je me suis pliée aux règles. J’ai fait tout ce qu’ils attendaient de moi. Je me suis fondue dans la masse, mes notes remontaient. J’avais des amis, un mode de vie sain. Enfin un peu de stabilité. J’ai fini par y prendre goût, alors que je m’étais promise de ne jamais me laisser avoir par leurs belles paroles. Ils ont tous le même discours tant qu’ils reçoivent leur chèque et qu’ils arrivent à m’encadrer un minimum. Mais cette fois, je croyais que c’était différent. Elle me disait qu’ils m’aimaient réellement, que je faisais partie de la famille que je le veuille ou non. J’avais enfin trouvé ma place. Je croyais qu’ensemble, nous construisions quelque chose d’encore plus beau. C’est que nous avons fait pendant un moment. Ça n’a pris qu’un instant. Une putain de soirée. Un accident et ils ont tout balayé du revers de la main, comme si ça n’avait jamais été important. Ils ont ignoré ma peine, ma culpabilité. Ils ne l’ont même pas calculé, tant qu’ils avaient quelqu’un à blâmer pour alléger leur propre fardeau. Ils m’ont sortie de leur vie avec une facilité déconcertante. Et me revoilà à la case départ. Moi et ma valise. Ma valise et moi. Pour toujours. S’il y a une chose qui ne changera jamais, c’est bien celle-ci.

This is the monster mash > 31/10/18, New-York.
« T’es sérieuse? La seule chose que t’avais à faire c’était de trouver quelque chose à manger et tu nous ramènes ces cochonneries? » Elle attrape une poignée de bonbons tricolores, de ceux qu’on voit partout en octobre et qui goûtent la merde. Les friandises volent dans l’air, traversent le vaste salon et atterrissent à mes pieds. Certains rebondissent, vont un peu plus loin que les autres, mais aucun ne m’atteint. Un éclat de rire sincère s’échappe d’entre mes lèvres devant cette grande ratée. Pourtant, j’offre une cible assez évidente. « De un, ces cochonneries comme tu dis, sont mes bonbons préférés. De deux, tu sais que t’es une lanceuse terrible? » Ma sœur aînée me narguent d’une grimace et m’adresse un doigt éloquent. Inconsciemment, mon regard est porté vers le plafond. Mais, malgré l’intéressante mosaïque de saletés et de fissures, je ne m’y attarde pas longtemps. Je file rejoindre mon invitée sur le canapé, plus qu’impatiente de débuter cette nuit d’horreur. Une nouvelle tradition qui, je l’espère, perdurera dans le temps. Ça fera bientôt un an que j’ai reçu l’appel de ma sœur. Elle a attendu le jour de mon dix-huitième anniversaire pour prendre contact, mais ça faisait des années qu’elle m’avait à l’œil. Je suis la seule qu’elle a réussi à retrouver. Les seules survivantes du massacre. C’est peu, mais je suis déjà extrêmement reconnaissante de pouvoir compter sur elle. Si tout va comme prévu, nous prendrons possession du nouvel appartement d’ici la fin du mois de novembre. Mieux encore, je pourrai retourner à l’école pour la session d’hiver.

En ligne
Thomas Kray
Outs
J'ai posté : 426 messages et j'ai : 63 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Tom Hardy et pour finir je crédite : Moi

Thomas Kray
Dim 13 Oct - 14:50
Rebienvenue! Et bonne rédaction ! Joe ♠ Santa's an asshole. 286332005



Et tu continueras à porter mon monde sur tes épaules

Tu as toujours eu envie de faire partie de la Mafia Nord-Americaine? Clique ici!
Joelynn L. Addams
mdm
J'ai posté : 85 messages et j'ai : 167 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Gigi Hadid et pour finir je crédite : balaclava

Joelynn L. Addams
Dim 13 Oct - 14:52
Merci love2 Faudra que je te mpotte pour un lien, j'ai déjà quelques idées Joe ♠ Santa's an asshole. 48333449
En ligne
Thomas Kray
Outs
J'ai posté : 426 messages et j'ai : 63 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Tom Hardy et pour finir je crédite : Moi

Thomas Kray
Dim 13 Oct - 14:58
OH!
J'attends ton mp avec impatience alors Joe ♠ Santa's an asshole. 3671591650 Joe ♠ Santa's an asshole. 3671591650



Et tu continueras à porter mon monde sur tes épaules

Tu as toujours eu envie de faire partie de la Mafia Nord-Americaine? Clique ici!
Narcisse I. Morgan
Cent
J'ai posté : 90 messages et j'ai : 31 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Andrew Lincoln et pour finir je crédite : Haru (Moiiiii ♥)

Narcisse I. Morgan
Dim 13 Oct - 15:47
Rebienvenue à toi Mlle Joe ♠ Santa's an asshole. 1755252224


Joe ♠ Santa's an asshole. H7a8
Isabella E. Lockwood
mdm
J'ai posté : 297 messages et j'ai : 306 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Katherine McNamara et pour finir je crédite : ©rusty nail pour mon avatar.

Isabella E. Lockwood
Dim 13 Oct - 15:48
Re-bienvenue avec ce joli choix de DC Joe ♠ Santa's an asshole. 1977194279
Daniel Aberline
Wall
J'ai posté : 2064 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Taron Egerton et pour finir je crédite : Saaya.

Daniel Aberline
Dim 13 Oct - 21:37
@Joelynn L. Addams a écrit:
J'ai une double vie, comme Batman et Superman, mais en un peu moins badass.

J'ai ri Joe ♠ Santa's an asshole. 508197952
Rebienvenue petit chat love2
Amuse-toi bien avec cette beauté Joe ♠ Santa's an asshole. 3824070459


one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Lanaya Blake
Psi
J'ai posté : 254 messages et j'ai : 21 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Selena Gomez et pour finir je crédite : mistspell (avatar)

Lanaya Blake
Dim 13 Oct - 22:54
Rebienvenue à toi ! Tu me ramène à des années en arrière toi avec Joe! Une chance que c'est pas avec Barbara parce que ouh lalala! J'aurais pas survécu xD Joe ♠ Santa's an asshole. 508197952 :ptdr:
Mia L. Kingsley
Broad
J'ai posté : 1595 messages et j'ai : 3 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Leighton Meester et pour finir je crédite : Eilyam (av) | crack in time (sign)

Mia L. Kingsley
Dim 13 Oct - 23:11
re-bienvenue à la maison :D


Sometimes I'm happy
Sometimes I'm quite mad
© crack in time
Contenu sponsorisé
Joe ♠ Santa's an asshole.
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
-
Sauter vers: