Newsletter numéro 46
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 15$ Félix + Lucky charm. 1529876038
Scent of Scandals #37
SOS change de formule ! Allez voir le nouveau Mag !
Nouvelle Intrigue
L'intrigue d'Halloween, c'est par ici ! Félix + Lucky charm. 1225816182

Partagez
Félix A. de Luxembourg
Delta
J'ai posté : 24 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Francisco Lachowski et pour finir je crédite : .Cranberry

Félix A. de Luxembourg
Mer 16 Oct - 5:28

Félix A. de Luxembourg

And the tears come streaming down your face When you lose something you can't replace When you love someone but it goes to waste Could it be worse Lights will guide you home And ignite your bones And I will try to fix you --------------------- ✹

Informations personnage


Nom : de Luxembourg. Tu l’as hérité de ton père et tu tentes de l’honorer du mieux que tu le peux et ce malgré tes nombreux défauts.
Prénoms : Félix. Tu as un prénom banal, un peu décalé par rapport au reste de ton patronyme. Mais il signifie gros pour toi. Tu es chanceux. Tu l’as toujours été. Anthony. Tu ignores sa signification.
Date et lieu de naissance : Tu es né le 3 septembre à Luxembourg, la capitale du pays sur lequel ton frère aîné règnera un jour.
Age : Tu as 25 ans. Le quart de siècle et, en comparaison à toute ta fratrie, tu n’as absolument rien accompli. 25 années gaspillées, 25 années pendant lesquelles ta mère a été plus que patiente.
Nationalité : Tu as la nationalité Luxembourgeoise doublée d’un visa d’étude.
Origines : Luxembourgeoises, belges et françaises. Il n’y a que du sang royal qui coule dans tes veines. Orientation sexuelle : Tu es hétérosexuel, ça ne fait aucun doute. Il n’y a que les courbes féminines qui te font vibrer.
Statut civil : Tu es fiancé bien malgré toi.
Vie sexuelle : Tu n’es pas fidèle. Ce ne serait pas utile de l’être, alors que la relation n’est que chimères. Plutôt que de t’apitoyer sur ton sors, tu te consoles avec toutes tes conquêtes.
Statut social : Infiniment riche. Tu es né avec une cuiller en or dans la bouche. Papa et maman remplissent ton compte de banque chaque semaine, sans que tu n’aies à leur demander.
Etude(s) : Tu étudie la sociologie (M) et la musique (m).
Année : Tu es en sixième année. La fin des études approche et ça t’angoisse. Tu ne sais pas ce qui t’arrivera lorsque tu seras diplômé. Tu ne sais même pas si tes parents te permettront de travailler dans ton domaine.
Club et associations : Tu ne fais partie d’aucun club pour l’instant. Tu aimerais rejoindre celui de musique, mais tu te doutes que ça ne plairait pas à ta douce.
Quartier de résidence : Tu habites sur le campus, parmi les autres membres de ta confrérie. Ça ne plait pas à tes parents, mais tu as su les convaincre.
Type de logement : Une chambre étudiante. La plus petite chambre que tu n’avais jamais vu de ta vie
Avec qui vis-tu ? Tu n’as pas encore rencontré ton colocataire. Vos horaires ne concordent jamais et pour être honnête, tu dors souvent hors campus, dans le lit de demoiselles rencontrées par hasard.
Date d'arrivée à NY : Tu es arrivé en août, quelques jours à peine avant la rentrée. Tu n’as pas eu beaucoup de temps pour te préparer, mais tu as une grande capacité d’adaptation.
Dans quelles villes as-tu déjà vécu ? Tu n’as jamais résidé hors du Luxembourg. Par contre, tu as beaucoup voyagé dans des cadres politiques.
As-tu de la famille à NY ? : Tu n’as personne avec ta fiancée. Une étrangère dont la présence n’est pas forcément rassurante.

Cinq défauts et cinq qualités

Persévérant, intelligent, réfléchi, loyal, respectueux, à l’écoute, chanceux. // Irresponsable, arrogant, indifférent, distant, suffisant, immature, docile.

Autres signes particuliers

Tu as une cicatrice en forme de croissant sur ton épaule gauche. Tu l’as eu lorsque tu avais onze ans. Tu es parti dans les écuries sans permission. Tu es sorti en secret et tu es tombé. Une pouliche, ta Flora, t’a piétiné. Tu aurais pu mourir, mais tu as eu de la chance, comme toujours. Tu ne t’en es sorti qu’avec une cicatrice, une clavicule cassée et une peur passagère de l’équitation. C’est ainsi que tu as appris l’importance de l’obéissance.


❝ Ma vie, mes choix

❝ Derrière mon écran


Prénom : Marie
Pseudo : Lazarus. Je viens de voir que mon compte bazzart a été supprimé depuis le temps, il faudrait que je pense à m’en créer un autre.
Age : 24 ans
Pays /région : Québec
Etudes/Travail : Macdo. Je me cherche quelque chose dans mon domaine.
Avatar choisi : Francisco Lachowski  
Type de personnage : Scénario de Charlotte
Staff référent (si multicompte ou changement) : Répondre ici
Comment es-tu arrivé là ? : Je suis passée par les tops.
Avis sur le forum :  Je le trouve vraiment complet et très très beau.  
Code à remplir :
Réserver son avatar (après validation et si personnage inventé) :

Code:
<pris>Célébrité</pris> <a href="lien vers le profil" class="COLO">:heavy_multiplication_x:</a> Pseudo du personnage
Réserver son avatar (après validation et si pv ou scénario)
Code:
<pris>Francisco Lachowski</pris> <a href=" http://www.good-morning-america.org/u3758" class="COLO">:heavy_multiplication_x:</a> <a href=" http://www.good-morning-america.org/t24966-m-fiance-par-obligation-i-don-t-want-you-but-i-have-no-choice">Félix A. de Luxembourg</a>
Réserver votre nom et prénom OBLIGATOIREMENT
Code:
<center><div class="LESCODES">[b]PRÉNOM[/b] : Félix
[b]NOM[/b] : de Luxembourg
</div></center>
Listing anniversaire (vous trouverez les codes couleurs dans ce sujet)
Code:
3 septembre : <# 05A886>Félix A. de Luxembourg</ #05A886> (1994)
Listing des étudiants
Code:
[url= http://www.good-morning-america.org/u3758][b]Félix A. de Luxembourg[/b][/url] - [i]Sociologie (M) et musique (m).[/i]
Listing des clubs & associations (si votre personnage n'appartient à aucun club /associations, ne remplissez pas les champs)
Code:
[b]NOM DU/DES CLUB(S)/ASSOCIATION(S)[/b] : [i]écrire ici[/i]
[b]POSTE SOUHAITÉ[/b] : [i]facultatif, écrire ici[/i]
[code]- Pseudo[/code]
Si votre personnage a un travail à côté de ses études, il faudrait choisir l'une de ces deux options ci-dessous, s'il ne travaille pas, ne remplissez aucun champ. (le listing des métiers se trouve par ici)
Si le lieu n'existe pas encore
Code:
<NOMLISTING1>Nom exact du lieu</NOMLISTING1> (quartier, par exemple bronx, upper east side, etc) - type de lieu par exemple bar, université, hôpital, etc
:heavy_check_mark: <b>[url=lien vers le profil]Pseudo[/url]</b> [i]adulte ou étudiant[/i] - écrire ici l'emploi/job étudiant de votre personnage
Si le lieu existe déjà
Code:

:heavy_check_mark: <b>[url=lien vers le profil]Pseudo[/url]</b> [i]adulte ou étudiant[/i] - écrire ici l'emploi/job étudiant de votre personnage
Lieu d'habitation ; il faudrait préciser (en regardant ce sujet )
Code:
+ <code>Nom et prénom</code>


Il est maintenant temps pour vous de choisir un groupe. Nous vous donnons rendez-vous sur l'annexe des groupes  pour en apprendre plus sur les groupes disponible sur GMA.

Vous avez le choix entre deux groupes.


Choix n°1 : Delta Sigma Phi
Tu es arrogant. Tu sais ce que tu vaux et tu es conscient de ce à quoi tu es destiné. Tu ne te laisses pas marcher sur les pieds, mais tu n’hésites pas à passer par-dessus ceux qui s’interposent entre toi et tes objectifs. Tu es né dans une famille royale. Tu es fait pour diriger.

Choix n°2 :  Psi Upsilon
Pourquoi pensez-vous que votre personnage correspond à ce groupe ?Tu as eu de la chance à ta naissance. Tu en as toujours énormément aujourd’hui. Malgré tout, tu sais qu’il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers. Tu as beau ne pas faire beaucoup d’effort, tu vises toujours l’excellence dans tous les domaines.



Félix A. de Luxembourg
Delta
J'ai posté : 24 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Francisco Lachowski et pour finir je crédite : .Cranberry

Félix A. de Luxembourg
Mer 16 Oct - 5:28


❝ Bref, vie de merde.

07.11.03 - Elle t'observe, les bras croisés sur une poitrine inexistante. Tu la défie en retour, de ton sourire arrogant, omniprésent. Celui qui lui fait perdre patience, celui qui a fait démissionner de trop nombreuses tutrices. Tu n'as pas l'intention de faire les leçons qu'elle te donne. Tous tes amis sont présentement à l'extérieur. Ils jouent dans les bois. Ils rigolent, s'amusent, courent, se salissent et se blesse, mais se relèvent toujours avec le sourire. Ils vivent, alors que tu es coincé dans ta tour d'ivoire. Tu te sens comme une putain de princesse, celle avec les longs cheveux dorés qui est forcée d'attendre le retour de son prince pour enfin connaître la liberté. Sauf que toi, tu es parfaitement conscient que personne ne viendra jamais à ton secours. Tu le sais et c'est ce qui te brise le plus. Chaque jour tu perds un peu de ton éclat. Tu es toujours plus docile, tu as moins d'énergie pour protester, Félix, car tu sais que ça ne donne jamais rien. Ton opinion, il n'a aucune valeur ici. Tu adore tes parents, tu adore toute ta famille, mais parfois, lorsque ton moral est au plus bas, il t'arrive de les détester. Même si ce n'est que temporaire, il t'arrive de les haïr de tout ton cœur, pour cette vie qu'ils t'imposent. Tu n'as pas envie d'être enfermés dans ces murs. Tu n'as pas envie d'être le parfait enfant, de toujours faire exactement ce qui est attendu de toi, ni plus, ni moins. Tu essaies de leur dire. Tu veux leur faire comprendre ce que tu ressens, comme si une entité pesait toujours sur tes épaules, qu'elle serrait doucement ses mains autour de sa gorge et que, doucement, elle te comprimait la poitrine. Tu essaies de leur en parler, mais ils n'écoutent jamais. Alors tu agis. Tu cris, tu cours, tu danse et tu chante. Tu proteste, tu reste au lit, tu fais la grâce mâtinée et tu ne fais jamais tes devoirs. Tu fais tout, absolument tout pour te faire comprendre, mais ça ne change jamais rien. Ils ne veulent pas comprendre. Ils te traitent de paresseux, de lâche, de capricieux, d'enfant difficile. Tu n'es pas à ta place ici. Tu n'as pas l'impression qu'ils veulent de toi. Tu crois, non, tu es certain, que ton frère aîné leur aurait suffit. Tu ne comprends même pas pourquoi ils t'ont eu, s'ils ne te désiraient pas.

15.09.05 - Tu voulais rire, tu voulais t'amuser, tu voulais courir, te salir, te blesser, puis te relever en riant à nouveau. Tu voulais connaître la liberté. Tu t'es réveillé et, sur l'impulsion du moment, tu a couru. Tu t'es sauvée à toute vitesse, en riant et en criant comme un loup. Tu t'es rendu jusqu'à l'écurie avant d'être intercepté. Tu es entré nu pied, les oreilles s'enfonçant dans le mélange de terre, de foin et de purin humide. Tu t'es sali, plus que tu ne l'avais jamais été. Ça ta fait rire. Un rire fort, saccadé, complètement déjanté. Tu as ri aux éclats, la tête penchée vers l'arrière. Tu t'imaginais déjà l'expression que ta mère prendrait en te voyant. Quant tu t'es ressaisi, tu es allée la rejoindre. Flora. Elle était jeune, aussi fugueuse que toi. Elle n'avait encore jamais été montée. Tu savais que ton père serait impressionné si tu arrivais à grimper sur son dos pour te sauver hors de l'enceinte. Tu as tenté ta chance. Tu es entré dans son boxe, mais tu n'as pas eu le temps de faire un pas vers elle qu'elle s'est ruée sur toi. Elle s'est défoulée, kickant l'air de ses sabots arrières. Tu es tombé et elle est sortie, piétinant ton corps frêle au passage. Tu n'as pas eu conscience de toute l'agitation qui a suivi, car tu t'es évanoui au premier craquement. Tu n'as pas entendu les palefreniers, les garçons d'écurie et tous le personnel qui hurlait, couraient partout pour rattraper la pouliche en fuite, se porter à ton secours et alerter tes parents. Lorsque tu t'es réveillé des heures plus tard, tu étais à l'hôpital. La panique s'était estompée. Il ne restait que ta mère, endormie, et ton père qui te regardait avec cet air si grave. Et ton corps entier qui te faisait mal. Comme si l'entité avait finalement réussi à t'écraser complètement. La douleur était si intense, que tu t'es promis de ne plus jamais désobéir à qui que ce soit. Tu allais devenir le fils parfait, celui dont ils avaient toujours rêvés. Cette flamme qui brûlait en toi, celle qui donnait racine à tes rêves de grandeur et de liberté s'est éteinte ce jour-là.

28.08.17 - Assis sur ton lit, les yeux fixés au plafond, tu t’imagines hors de ces murs. Complètement libre, loin de cette prison qui est devenue ta maison. Tu t’imagines courir vers l’écurie, comme tu l’as fait lorsque tu n’avais que onze ans. Tu t’imagines partir avec Flora, ta jument lusitanienne, sans aucune selle. Aucune attache. Dans ton rêve éveillé, il n’y a de place que pour vous deux et le vent qui fait onduler l’herbe des prairies. Une course folle vers la liberté et toutes ses promesses Une course folle vers les Amériques, vers son domicile à elle. Tu n’as rien d’un romantique, pourtant. Tu n’es pas rêveur non plus. Les idées de grandeur, tu préfères les laisser à ta petite sœur. Toi, tu es terre à terre. Réaliste, méticuleux et prévoyant. Tu n’es pas du genre à laisser les espoirs enfantins prendre le contrôle de ton cœur. Et pourtant, te voilà, à rêver d’elle. Tu ne la connais pas depuis longtemps. Quelques mois, un an tout au plus. Tu ignores même à quoi elle ressemble. Elle n’a jamais voulu te le montrer. Mais, pour une fois dans ta vie, tu sais que son apparence t’importera peu. Ce qui compte, c’est elle, tout simplement. Sa voix, son rire et même les jurons qu’elle lance à toute vitesse lorsque la partie commence à se corser. Tu ne crois pas être amoureux d’elle. Ce ne serait pas possible. Tu n’es pas du genre à t’attacher ainsi. Pire, tu ne peux te permettre ce genre de luxe. Ironie quand tu nous prends… Tu aimerais seulement la rencontrer. Pouvoir la serrer dans tes bras une seule fois, la remercier pour cette chance qu’elle t’a offerte. Car c’est grâce à elle que l’idée de t’inscrire à Columbia a commencé à germer dans ton esprit. C’est grâce à elle, à ta partenaire de jeu, à ta complice virtuelle, que tu as commencé à élaborer ton plan. Ça aura pris un an avant de convaincre tes parents. Tu as finalement réussi à les mettre de ton côté lorsque tu as mentionné Charlotte. La seconde femme qui t’attend en territoire américain. Celle-là, tu n’es pas pressé de la rencontrer. Au contraire, elle freine tes ardeurs. Tu es réticent à l’idée de te retrouver face à celle que tu as fiancée malgré toi il y a plus d’un an. Tu n’as pas rompu les noces pour préserver les apparences et parce que ta mère en ferait une crise cardiaque. Mais ça ne veut pas dire non plus que tu as envie de pousser le projet plus loin. Si ce n’était que de toi, tu serais resté caché dans ton pays des années, jusqu’à ce que tes parents oublient cette idée folle de vous marier. Tu sais que le sentiment, l’absence de sentiments, plutôt, est réciproque. En temps normal, tu t’en serais amusé. Sauf qu’il y a elle. Tu lui as parlé de toutes les règles que tu devais suivre, de tous les codes d’éthique que tu devais suivre. Tu lui as parlé de tes obligations, de tes couvre-feux, de tes gardes du corps et tes tuteurs privés et elle t’a répondu. En retour, elle t’a parlé de ses études, de sa famille. De son père et de la relation fusionnelle qu’elle entretient avec lui. Elle t’a parlé des bars, des étudiants, des fraternités. Elle t’a parlé de Central Park, de la brise et des bonnes librairies. Elle t’a parlé des restaurants ouverts jours et nuits, du métro qui ne s’arrête jamais. Elle t’a parlé de tous les choix qui s’offraient à elle, pour son avenir comme au quotidien et tu l’as enviée.  Elle t’a fait rêver de liberté et tu l’auras dans cinq jours. Ce n’est qu’après avoir passé près d’un quart de siècle au Luxembourg, après n’avoir connu que les mêmes routines et formules de politesses,  que tu ne t’apprêtes enfin à voler de tes propres ailes.

09.01.18 - "J'arrives pas à croire qu'elle t'ait ghosté bordel. T'es un putain de prince." Tu l'écoutes parler, grinçant des dents à chaque mot prononcé. Tu viens de te confier à lui sur une chose que tu avais dissimulé jusqu'à présent. Tu as parlé d'elle pour la première fois depuis votre rendez-vous, pour la première fois depuis sa disparition en ligne et c'est ainsi qu'il te répond. À la rigolade. Il est vulgaire. Il n'a aucune manière, laisse toujours votre chambre sans dessus-dessous. Vous n'êtes pas issus des mêmes milieux et ça se voit. Tu as du mal à l'endurer, mais la colocation était ton idée. Alors tu encaisses plutôt que de marcher à nouveau sur ton orgueil. Tu refuses d'appeler le registraire pour demander un changement de chambre. Tu refuses, aussi, d'appeler tes parents pour qu'ils te sortent de cet enfer et te paies un appartement majestueux. Tu refuses de baisser les bras après aussi peu de temps. Ça doit faire près de six mois que tu es ici. Une demi-année et tu as toujours l'impression de stagner. Tu as l'impression que New-york te fait perdre ton temps, que la ville te fait tourner en bourrique. Tu apprécies ta nouvelle liberté, certes. Tu aimes pouvoir te lever aux heures souhaitées, te coucher ou même ne pas te coucher du tout. Choisir où tu dormiras, auprès de qui. Tu aimes pouvoir sortir faire les courses comme toute personne normale. Tu aimes la brise à Central Park, les restaurants ouverts jusqu'aux petites heures du matin et le métro qui ne s'arrête jamais. Tu aimes tout ce qu'elle t'a fait découvrir malgré les milliers de kilomètres vous séparant. Tu aimes la ville et ses petites choses qui te font sentir bien plus vivant que chez toi, dans ton palais, mais tu as l'impression qu'il te manque quelque chose. Entre le lapin qu'elle t'a posé et la relation tendue entre toi et Charlotte depuis le Springbreak, 2018 n'a pas été une partie de plaisir. 2019 vient tout juste de commencer et si tu es honnête avec toi même, tu n'as pas l'impression que les choses iront en s'améliorant. Tu pousses un soupire et tu te recales dans ton lit, parmi tes oreilles en plume d'oies. Le seul luxe de ta minuscule chambre. Tu adresses un doigt d'honneur à ton colocataire. Avec le temps, tu as appris à parler son langage. Il rigole, car à ses yeux, tout est une plaisanterie. Il n'y a aucun doute, 2019 s'annonce aussi horrible.

Isabella E. Lockwood
mdm
J'ai posté : 289 messages et j'ai : 300 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Katherine McNamara et pour finir je crédite : ©rusty nail pour mon avatar.

Isabella E. Lockwood
Mer 16 Oct - 10:38
Bienvenue parmi nous Félix + Lucky charm. 1977194279

Bon courage pour ta fiche !
En ligne
Shane Riegan
Broad
J'ai posté : 159 messages et j'ai : 63 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Andrew Garfield et pour finir je crédite : NaXya

Shane Riegan
Mer 16 Oct - 10:41
Bienvenue à toi futur prince Félix + Lucky charm. 2470623508 Un profil fortuné hmm ? Intéressant Félix + Lucky charm. 3118578736


What the world is out there isn’t what you see on TV. It’s much worse. And it changes you. Either into one of them or a lot less than the person you were
Charlotte A. De Hanovre
Delta
J'ai posté : 1281 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Barbara Palvin et pour finir je crédite : Angie pour l'avatar ; LittleJuice pour la signa ; magma. pour le profil

Charlotte A. De Hanovre
Mer 16 Oct - 12:33
TOI ! hola
Comme dit, je suis contente que tu tentes le scénario, la vie de Charlotte est trop calme Félix + Lucky charm. 508197952
Bienvenue sur le forum en tout cas et bon courage pour tout ça ! Tu sais où me trouver si tu as besoin Félix + Lucky charm. 201132147




I'm falling down, the world starts spinning round. I'm falling down, now which ? I look all around. I'm falling down, and I know you'll be around. Yes, I'm falling down. ♡
Ellie Kray
mdm
J'ai posté : 230 messages et j'ai : 117 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bridget Satterlee et pour finir je crédite : rainbowsmile

Ellie Kray
Mer 16 Oct - 14:48
Bienvenue sur le fofo et courage pour ta fiche love2


i don't even know
why I smile
but I do it anyway
Lanaya Blake
Psi
J'ai posté : 248 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Selena Gomez et pour finir je crédite : mistspell (avatar)

Lanaya Blake
Mer 16 Oct - 14:59
Oooh un riche héritier d'un trône ! :omfg: Canon de surcroît ! :omfg: Bienvenue à toi ! Bon courage pour ta fiche! J'ai hâte d'en savoir plus ! Félix + Lucky charm. 2565475451
Peter E. Barnes
Lambda
J'ai posté : 372 messages et j'ai : 11 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Noah Centineo. et pour finir je crédite : Faith (ava) & old money (signa)

Peter E. Barnes
Mer 16 Oct - 15:05
Supers choix Félix + Lucky charm. 1529876038
Bienvenue chez toi ! love2



the world is indeed full of peril, and in it there are many dark places; but still there is much that is fair, and though in all lands love is now mingled with grief, it grows perhaps the greater.
Félix A. de Luxembourg
Delta
J'ai posté : 24 messages et j'ai : 0 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Francisco Lachowski et pour finir je crédite : .Cranberry

Félix A. de Luxembourg
Mer 16 Oct - 15:59
Merci tout le monde Félix + Lucky charm. 627785219

@Charlotte A. de Hanovre Ça me fera plaisir de chambouler sa vie Félix + Lucky charm. 740007783
Angel O. Blake
Outs
J'ai posté : 459 messages et j'ai : 62 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Jeffrey Dean Morgan et pour finir je crédite : Haru (C'est moiiiiii ♥) & Tenor (Gif's)

Angel O. Blake
Mer 16 Oct - 16:00
Bienvenu à toi sur GMA ! Il me tarde d'en apprendre plus sur ton perso'. Courage pour la rédaction de ta fichette. Si tu cherches des liens, je peux te proposer @Mattveï L. Reed, @Narcisse I. Morgan ou Angel ci présent.



« Lonely Day... »

Such a lonely day, Shouldn't exist, It's a day that I'll never miss, Such a lonely day, And it's mine, The most loneliest day of my life... And if you go, I wanna go with you. And if you die, I wanna die with you. Lonely day - System Of A Down

(c) Myuu.BANG!

   
Contenu sponsorisé
Félix + Lucky charm.
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Once upon a time
 :: A way to New York :: Welcome to New York
-
Sauter vers: