Flashnews
L'intrigue Noël est par ici et le calendrier de l'Avent est par

Fiches de liens
Roxanne, Andy & Melissa ont besoin de vous !
Ryan, Lajos & Anael veulent des amis ♥




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 31
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
Mag SOS & Sondage
SOS a encore frappé, venez découvrir son nouveau MAG SOS & Sondage pour SOSet n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 Regret is the worst feeling (Hunter)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Regret is the worst feeling (Hunter)   Lun 23 Mar - 14:30

Regret is the worst feeling

... ... ...

Encore une fois, je me laissais guider par les bruits que j’entendais, par le flot d’étudiants pour trouver l’endroit où il fallait être. Quelle excellente idée j’avais eu de m’infiltrer dans le spring break. Ça me donnerait presque envie de reprendre mes études. Je dis bien presque… Parce que j’adorais ma vie d’artiste indépendant, même si ça faisait enrager mon entourage familial. Enfin, uniquement mon père mais, il se prenait pour le centre de l’univers alors autant jouer dessus à fond. Je chassai ces pensées de mon esprit, me recentrant sur ma route et évitant de justesse une jolie fille avec qui j’aurais bien voulu faire connaissance sauf qu’elle était accompagnée. Pas grave, je trouverai bien quelqu’un d’autre. J’allais me diriger vers le bar quand une voix stoppa net mon avancée. Hunter. Je me tournai vers la discussion que j’entendais ou plutôt dispute. En fait, je n’en savais rien. Je voyais juste mon amie d’enfance un peu trop proche de ce mec dont je ne connaissais rien. Elle n’était pas censée être en couple avec le cousin de Mikayla ? J’hésitais à me mêler de cette histoire qui ne me regardait pas, surtout après notre dernière dispute où je lui avais balancé des horreurs au visage, la comparant avec sa mère. On pouvait faire pour calmer le jeu. Je fis la navette entre Hunter et la soirée qui me faisait de l’œil avant de me décider. Tant pis pour le fun. Je ne voulais que la jeune femme s’attire plus d’emmerdes. Le mec disparaissait et la Montgomery semblait décidé à le suivre, un petit sourire sur le visage. A croire qu’elle n’était pas dans son état normal. Je la pris par la main et l’embarquait au loin. « T’es pas censé être en couple ? T’es décidé à montrer au monde entier que tu peux t’envoyer tous les mecs possibles et inimaginables au spring break ou quoi ? » Si ça se trouve, ils étaient qu’amis mais peu importe. Hors de question que je reste là sans rien faire. Je m’attendais pas à ce qu’elle me saute dans les bras, plutôt qu’elle m’insulte de tous les noms et m’envoie sur les roses. Néanmoins, je n’étais pas décidé à la lâcher. Foutre en l’air mes histoires sentimentales, c’était mon domaine. Pas le sien. « Et je sais que je suis la dernière personne que tu souhaites voir mais, je m’en contrefous. Je veux pas que tu gâches ta belle histoire avec ton mec pour une connerie faite sous l’alcool ou sous d’autres substances inconnues. » Même si je la voyais pas avec de la drogue dans le sang. Je péterais mon câble sinon…

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Lun 23 Mar - 21:56

Hunter avait clairement trop bu ce soir. Mais ce n’était vraiment pas sa faute. C’était son verre. Il passait son temps à se remplir tout seul. Comme ça. Comme par magie. C’était fou quand même. Mais ça ne la dérangeait pas tellement. Elle faisait très attention depuis le début du spring break et du coup, elle avait l’impression de ne pas tellement en profiter. Alors que ce soir… ce soir elle était vraiment bien. C’était sa meilleure soirée. En plus, elle était en en train de discuter à son nouveau meilleur ami. Qu’elle ne connaissait que depuis cinq minutes en fait mais elle avait décidé que c’était son meilleur ami quand même. Il était cool. Il était drôle. Et puis… Et puis rien d’autres, il était drôle et cool, c’était tout. C’est pour ça que quand il voulu l’amener elle ne savait pas trop où (elle n’avait pas bien entendu à cause du bruit), la jeune femme n’hésita pas un seul instant et accepte aussitôt.

Alors qu’elle allait suivre son nouveau meilleur ami, la brune fut néanmoins interrompue par quelqu’un qui l’attira par la main au loin. Et ce n’est quelqu’un ce n’était pas n’importe qui. C’était Caleb. Bah tiens… Un rictus se dessina sur le visage de la jeune femme. « T’es pas censé être en couple ? T’es décidé à montrer au monde entier que tu peux t’envoyer tous les mecs possibles et inimaginables au spring break ou quoi ? » La jeune femme le regarda interdite, pas certaine de ce qu’il voulait dire là. Enfin, il lui semblait qu’elle ne devait pas bien prendre ça. Oui. Définitivement pas. « Donc quoi ? » répondit-elle lentement. « Maintenant, je suis une salope Caleb, c’est ça ? » Non parce qu’elle avait quand même l’impression que c’était ce qu’il sous-entendait. Tous les mecs possibles et inimaginables… Non, mais franchement. N’importe quoi. Elle s’était bien tenue pendant tout le spring break. Et il ne se serait strictement rien passé avec ce type. Enfin… elle n’imaginait pas ? Elle n’en savait rien en fait. Elle n’avait pas réfléchi. Et c’est ce qu’elle aimait bien dans cette soirée, le fait qu’elle n’avait pas besoin de réfléchir. « Et je sais que je suis la dernière personne que tu souhaites voir mais, je m’en contrefous. Je veux pas que tu gâches ta belle histoire avec ton mec pour une connerie faite sous l’alcool ou sous d’autres substances inconnues. » « Mais qu’est-ce que tu sais au juste de ma très belle histoire avec mon mec hein ? » demanda-t-elle furieuse. Enfin, elle avait effectivement une belle histoire avec Sawyer. Elle ne disait pas le contraire. D’ailleurs, en vérité, sa meilleure soirée du spring break c’était la veille quand le jeune homme était enfin arrivé. Mais, elle était tellement agacée par Caleb qui prenait toujours l’air de tout savoir. Même ce qu’il ne devait pas savoir. « Et ne t’inquiète pas va. Je suis bien comme ma mère, je m’arrangerai toujours pour retomber sur mes pieds. » Elle lui fit un clin d’œil et laissa échapper un petit rire mauvais. Elle jeta alors un regard autour d’elle, à la recherche du gars de tout à l’heure. « En tout cas, merci, tu viens de faire fuir mon nouveau meilleur ami. » Et ça, ça lui donnait franchement envie de pleurer. Cette fête craignait tellement en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Mer 25 Mar - 1:35

Regret is the worst feeling

... ... ...

Je grimaçais à la réplique d’Hunter. Certes, je n’avais sûrement pas choisi les bons mots en lui faisant remarquer, que se taper tous les mecs du coin, n’était pas une bonne idée. Je le reconnaissais. Néanmoins, jamais je n’oserais qualifier la brunette de salope. Je savais pertinemment que ce n’était pas son genre. Simplement, l’alcool guidait ses gestes et ses paroles pour le meilleur comme pour le pire. Manque de chance pour moi, ce soir, c’était le pire qui dominait ou alors c’était ma présence qui la poussait à dire des trucs comme ça. Au choix. Je continuai sur ma lancée lui rappelant l’existence de son petit ami mais, madame ne se laissait pas amadouer. « Je sais juste que ta très belle histoire pourrait finir par se fracasser par terre avec un tel comportement. » Je connaissais ce domaine par cœur. L’expert en cœur brisé, c’était moi. Tromper la personne qu’on aimait, bourré ou pas bourré, se pardonnait difficilement. A moins, bien sûr que Sawyer, si je me rappelais bien, c’était ça son prénom, était du genre généreux en seconde chance. Je ne souhaitais pas que mon amie d’enfance fasse une erreur pareille. Tant pis si elle ne comprenait rien et que je me fasse envoyer sur les roses à chaque parole prononcé. Je préférais l’avoir à mes côtés plutôt qu’en dehors de mon champ de vision à faire mumuse avec le premier boulet en manque. Je levai les yeux au ciel quand elle fit allusion à sa mère. Encore une preuve que notre dispute était toujours ancré dans l’esprit de la Montgomery. Là encore, ça n’avait pas été mon heure de gloire. « Arrête. Je suis désolé, d’accord ? J’aurais pas dû te comparer à ta mère. T’es différente. N’essaye pas de devenir comme elle juste à cause de ce que je t’ai balancé, ce jour-là. C’était pas malin. » Je perdais mon temps à m’excuser. Elle ne voulait rien entendre, se contentant de m’accuser encore et encore, de me renvoyer mes reproches à la face. Je sentais que la soirée allait être longue. Depuis quand je me préoccupais autant des gens… Je devenais une énigme. Une énigme insondable que je ne comprenais plus vraiment. Ça craint quand même. Je laissais échapper un rire sans joie face à la dernière accusation d’Hunter. « Tu me blâmes pour avoir fait fuir ton super ami ? Le mec avec qui tu papotais depuis dix minutes un peu près ? T’es naïve au point de penser qu’il ne te voulait pas ? Il cherchait juste à s’envoyer en l’air. Rien de plus. Désolé de briser cette belle amitié. » Mon ironie naturelle était revenu en force avec cette tirade. A croire que la blesser faisait, désormais, partie du deal.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Mer 25 Mar - 21:27


Hunter pensait pourtant pouvoir passer une soirée tranquille, sans que personne ne vienne lui prendre la tête. C'était spring break là et elle était en Jamaïque il n'y avait donc apparemment aucune raison que quelqu'un vienne gâcher sa fête. Evidemment, c'était sans compter Caleb. Hunter s'apprêtait à suivre son nouveau meilleur ami (un type qu'elle avait rencontre à l'instant mais qui était cool et qu'elle appréciait déjà assez) quand son ex ami débarqua de nul et l'attira loin de l'autre. Mais qu'est-ce qu'il foutait la déjà lui ? C'était peut-être le spring break mais il n'était plus étudiant. Il n'avait donc rien du tout à faire ici. Elle n'avait aucune envie de le voir surtout vu ce qu'il lui disait. Non parce qu'après l'avoir ni plus ni moins traitée de salope (il n'avait peut-être pas dit ça comme ça mais c'était exactement ce que ca voulait dire), le jeune homme fit ce qu'il savait faire de mieux à savoir donner des leçons. Et franchement, elle n'avait de leçons à recevoir de personne, surtout pas de lui. Déjà parce qu'il craignait tellement que bon il était tout sauf bien placé pour ça. Et aussi parce qu'il ne savait rien d'elle et de sa belle histoire (même si elle était effectivement belle). « Je sais juste que ta très belle histoire pourrait finir par se fracasser par terre avec un tel comportement. » Hunter lui lança un regard furieux. « Je fais juste la fête ok. » fit-elle sèchement. « Je ne savais pas que juste parce que j'étais en couple je n'avais plus le droit de faire ça. » Elle voulait juste s'amuser un peu, elle avait bien le droit quand même, non ? La jeune femme tenta ensuite de le rassurer. Comme elle était bien comme sa mère (c'est lui qui lui avait dit ça après tout), elle s'arrangerait toujours pour s'en sortir. C'était beau ca. Il fallait bien que ses gènes de Montgomery lui servent a quelque chose un jour. « Arrête. Je suis désolé, d’accord ? J’aurais pas dû te comparer à ta mère. T’es différente. N’essaye pas de devenir comme elle juste à cause de ce que je t’ai balancé, ce jour-là. C’était pas malin. » « Mais tu l'as dis quand même. Et tu sais quoi ? Je pense que t'avais raison. Je ne vois pas en quoi je vaudrais mieux qu'elle, elle m'a élevé après tout. »

Comme elle était très prompte à faire des reproches à Caleb, la jeune femme continua sur sa lancée et se plaignit ensuite qu'il ait fait fuir sont nouveau meilleur ami. Ce n'était vraiment pas cool ça parce qu'Hunter le trouvait sympa et elle l'aurait bien rejoint plutôt que de continuer à se prendre la tête avec Caleb. Malheureusement, celui-ci avait disparu de son champ de vision. « Tu me blâmes pour avoir fait fuir ton super ami ? Le mec avec qui tu papotais depuis dix minutes un peu près ? T’es naïve au point de penser qu’il ne te voulait pas ? Il cherchait juste à s’envoyer en l’air. Rien de plus. Désolé de briser cette belle amitié. » La brune croisa les bras. « Et pourquoi il n'aurait pas juste voulu discuter avec moi comme ça hein ? » C'était des choses qui pouvaient arriver, non ? Elle pouvait être sympa et intéressante et c'était quelque chose que certaines personnes pouvaient parfois remarquer. « Et je ne suis pas naïve. Même s'il voulait autre chose, je suis assez grande pour l'envoyer balader et lui mettre ma main dans la gueule. » Ou pour lui faire mal ailleurs d'ailleurs. « Je n'ai pas besoin de toi en tout cas. Je peux me débrouiller. » dit-elle en s'efforçant d'avoir l'air la plus convaincante possible. Ce qu'elle venait de dire n'était que pur mensonge. Caleb avait beau être le roi des cons, elle avait quand même besoin de lui. Et même si elle s'efforçait d'essayer de le détester de tout son coeur, elle n'y arrivait pas. Et elle détestait ca bien sur.
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Dim 29 Mar - 20:35

Regret is the worst feeling

... ... ...

Je sentais que j’allais regretter pendant longtemps d’avoir empêché Hunter de continuer à s’amuser avec son soi-disant meilleur ami. Je commençais à croire que l’alcool la rendait encore plus obstinée que d’habitude. Un vrai dialogue de sourd. Ce qu’elle ne comprenait pas, c’est que ce gars qu’elle connaissait depuis cinq minutes, à peine, devait avoir autre chose en tête qu’une simple discussion sur ses passions ou je ne sais quelles conneries. Je doutais que sa réaction aurait été grandiose si elle s’était réveillée demain matin en compagnie d’un parfait inconnu voir toute seule, accompagnée d’une gueule de bois digne de mes plus grandes fiestas. « Hunter, tu as le droit de faire la fête, de t’éclater comme jamais, c’est ton droit. Je veux juste t’éviter des regrets. Libre à toi de me croire ou non. » Je levai les yeux au ciel quand elle évoqua sa mère mais, je choisis de ne pas me monter la tête à ce sujet. Oui, j’avais fait une connerie en la comparant à la grande Elizabeth Montgomery dont la compassion frôlait le 36ème dessous. Oui, elle risquait de me le renvoyer à la tronche à n’importe quel moment. Tant pis. Je n’allais pas m’excuser une seconde fois. Je me contentais de l’écouter sans réagir à ses propos. Je regardais mon amie d’enfance un instant dans les yeux avant de soupirer. Certes, je ne connaissais pas ce garçon. J’ignorais tout de lui et peut-être qu’en temps normal, il aurait juste cherché à discuter mais, mon intuition me disait que ce soir, il voulait autre chose. Hors de question que je le laisse s’envoyer la fille que je considérais comme ma sœur. Qu’importe si Hunter m’en voudrait jusqu’à la fin du temps pour avoir fichu le plan de cet inconnu en l’air. « Admettons qu’il voulait discuter avec toi, pourquoi il a cherché à t’embarquer ailleurs ? Une discussion ne nécessite pas forcément de partir s’isoler dans une plage déserte ou dans un autre endroit dans le genre. » Pas du tout même. La foule pouvait un peu déranger. La preuve, je voyais quelques personnes s’éloigner de la foule afin de continuer à discuter un peu à l’écart. Or, si ma vue ne me jouait pas des tours, ce type cherchait plutôt à isoler la Montgomery qui se trouvait loin d’être dans son état normal. Ses derniers mots me firent mal, même si sa réaction ne devrait pas autant m’étonner. Notre dernière dispute me revenait en pleine face et je comprenais sa colère sauf que… Je la connaissais depuis enfant et j’avais l’impression que quelque chose manquait depuis ce jour-là. « Je sais très bien que tu peux te débrouiller seul. T’es une fille forte. Sauf que, contrairement à toi, j’ai besoin que tu sois là. Tu me manques. J’ai agi comme le dernier des abrutis. J’ai plus le droit de me mêler de ta vie mais, tu me manques… »

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Mar 31 Mar - 16:36


Apparemment, Hunter n’avait plus le droit de faire la fête sous prétexte qu’elle était encore à présent en couple. C’était en tout cas l’impression qu’elle avait en attendant parler Caleb. Et elle trouvait ça parfaitement ridicule. Bien sûr qu’elle faisait ce qu’elle voulait, elle n’allait sûrement pas se laisser dicter sa conduite. Surtout pas par Caleb en plus. « Hunter, tu as le droit de faire la fête, de t’éclater comme jamais, c’est ton droit. Je veux juste t’éviter des regrets. Libre à toi de me croire ou non. » Elle secoua la tête. Il voulait lui éviter des regrets… Mais quels regrets hein ? Comme elle lui avait dit, elle ne faisait rien de mal. Mais c’était vrai que le jeune homme ne croyait pas en ça. Comme il ne croyait pas non plus que ce garçon voulait simplement parler avec elle parce qu’elle était gentille et sympathique et drôle parfois aussi. Forcément, si un gars lui parlait c’était parce qu’il voulait la mettre dans son lit. « Admettons qu’il voulait discuter avec toi, pourquoi il a cherché à t’embarquer ailleurs ? Une discussion ne nécessite pas forcément de partir s’isoler dans une plage déserte ou dans un autre endroit dans le genre. » Hunter pinça les lèvres. C’est vrai que les arguments de Caleb avaient l’air censé mais elle n’avait certainement pas envie de le croire. Elle n’était pas du tout dans un état d’esprit où elle pouvait reconnaître que le jeune homme avait raison là. « Bah je ne sais pas. Peut-être parce qu’il y avait trop de bruits par exemple. » Et donc que c’était mieux s’ils étaient tranquilles. De toute manière, même dans le cas où le jeune homme avait raison, Hunter aurait très bien pu se défendre toute seule. Elle n’avait en aucun cas besoin de lui. C’est en tout cas ce qu’elle prétendit. Même si la vérité était toute autre. « Je sais très bien que tu peux te débrouiller seul. T’es une fille forte. Sauf que, contrairement à toi, j’ai besoin que tu sois là. Tu me manques. J’ai agi comme le dernier des abrutis. J’ai plus le droit de me mêler de ta vie mais, tu me manques… » Hunter fronça les sourcils, pas certaine d’avoir bien entendu ce que le jeune homme disait. Est-ce qu’elle avait bien compris ou bien elle délirait à cause du trop plein d’alcool. L’un comme l’autre était tout à fait possible. « Est-ce que tu penses vraiment ça ? » demanda-t-elle alors. Oubliant instantanément qu’elle devait être très fâchée après lui, elle était un peu désarçonnée parce qu’elle venait d’entendre là. « Parce que j’ai peut-être un peu exagéré en disant n’avoir pas besoin de toi à l’instant. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Lun 6 Avr - 15:17

Regret is the worst feeling

... ... ...

Hunter restait campé sur ses positions qu’importe ce que je racontais. En même temps, avec tout l’alcool qui devait circuler dans son sang, je ne devrais même pas être étonné de son comportement. Je me préparais mentalement à continuer ce dialogue de sourd quand je vis la brunette froncer les sourcils comme si elle n’était pas sûre de ce que j’avais raconté, comme si c’était impossible qu’elle puisse me manquer. D’un coup, l’agacement, que je commençais à ressentir, s’évanouit pour laisser place à une certaine douceur. Je plongeais mes yeux dans les siens avant de lâcher un petit soupir. « Evidemment que je le pense. Tu crois vraiment que tu n’as plus aucune importance à mes yeux ? Hunter, on se connaît depuis qu’on est enfant. Je te considère comme ma sœur et je n’aurais jamais dû dire tout ça ce jour-là. Je ne pensais pas la moitié des choses que je t’ai dite, surtout celle en rapport avec ta mère. Donc, oui, tu me manques bien plus que tu ne pourrais l’imaginer… » Nos mères ont été enceintes quasiment en même temps, on devait avoir un mois de différence même pas. Je ne supportais pas qu’il arrive quoique ce soit à Hunter et son éloignement m’avait causé bien plus de peine que je ne l’aurais cru. A croire que mon côté je-m’en-foutiste n’était actif qu’avec certaines personnes ou alors, c’était simplement la Montgomery qui réussissait à casser mes barrières à chaque fois. « Je ne t’en veux pas d’être en colère contre moi, de m’avoir balancé que tu avançais très bien toute seule… Néanmoins, sans nos conversations, nos délires, nos projets de grand n’importe quoi, j’ai l’impression que c’est plus pareil, que ma vie n’est plus pareille. T’es celle qui me connaît le mieux. Personne ne peut prétendre me connaître mieux que toi. » Parler à cœur ouvert… ça m’arrivait tellement peu de fois. Simplement, j’éprouvais le besoin de vider mon sac car, c’était sûrement le seul moyen à ma disposition pour qu’elle me pardonne entièrement, qu’on reparte sur de bonnes bases, qu’on puisse oublier toutes les horreurs qu’on avait proférés l’un envers l’autre. Bien évidemment, je n’étais pas naïf. Je savais qu’on se prendrait de nouveau la tête. Tout le monde avait des hauts et des bas qu’on parle d’amitié, d’amour, de famille… Chaque relation recevait son lot de moments inoubliables et de drames plus ou moins intenses. « Si tu veux retrouver ton ami dans la foule, je t’en prie. Je ne te jugerai pas, je te laisserai partir en te sachant pleinement consciente de tes actes. » Ce que je doutais mais inutile de l’énoncer à haute voix. « Sinon… Je suis bien déterminé à écouter tout ce que tu as à me dire. Si c’est le seul moyen qu’on reparte sur de bonnes bases, j’accepte la sentence. »

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Mar 7 Avr - 16:31


Hunter était en fâchée après Caleb et elle n’était vraiment pas prête de décolérer. C’est en tout cas ce qu’elle croyait. Mais elle ne tarda pas à être troublée lorsque Caleb avoua qu’elle lui manquait. C’était quelque chose de difficile à concevoir. Tellement en fait qu’elle cru d’abord avoir mal entendu ce que le jeune homme disait. Parce qu’elle ne voyait pas vraiment comment il pouvait vraiment penser ça. C’était Caleb après tout. Hunter avait toujours cru qu’il n’avait besoin de rien ni de personne. Et surtout pas d’elle en fait. « Evidemment que je le pense. Tu crois vraiment que tu n’as plus aucune importance à mes yeux ? Hunter, on se connaît depuis qu’on est enfant. Je te considère comme ma sœur et je n’aurais jamais dû dire tout ça ce jour-là. Je ne pensais pas la moitié des choses que je t’ai dite, surtout celle en rapport avec ta mère. Donc, oui, tu me manques bien plus que tu ne pourrais l’imaginer… » Il semblait donc que son ouïe fonctionnait encore très bien. Il avait vraiment dit ça et Hunter sembla momentanément oublier sa colère contre le jeune homme. Elle avoua donc avoir exagéré en déclarant ne pas avoir besoin de lui. Parce qu’évidemment qu’elle avait besoin de lui. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, ça avait toujours le cas et il semblait que ça ne changeait pas. Même quand ils étaient fâchés, elle arrivait à être malheureuse parce qu’elle avait besoin de lui. « Je ne t’en veux pas d’être en colère contre moi, de m’avoir balancé que tu avançais très bien toute seule… Néanmoins, sans nos conversations, nos délires, nos projets de grand n’importe quoi, j’ai l’impression que c’est plus pareil, que ma vie n’est plus pareille. T’es celle qui me connaît le mieux. Personne ne peut prétendre me connaître mieux que toi. Si tu veux retrouver ton ami dans la foule, je t’en prie. Je ne te jugerai pas, je te laisserai partir en te sachant pleinement consciente de tes actes. » Ah oui son ami… elle l’avait presque oublié celui-là du coup, trop perturbé parce que Caleb venait de lui dire. « Sinon… Je suis bien déterminé à écouter tout ce que tu as à me dire. Si c’est le seul moyen qu’on reparte sur de bonnes bases, j’accepte la sentence. » Hunter hocha lentement la tête, réfléchissant à ce qu’elle allait le dire. Il y avait plein de choses qu’elle aurait voulu lui dire maintenant mais tout s’embrouillait un peu de sa tête en fait. C’était juste à cause de l’alcool tout ça. « Je doute de pouvoir réussir à retrouver mon ami maintenant donc bon… » Il y avait beaucoup de monde, sans compter en plus le fait que Caleb avait sûrement raison au sujet de celui-ci. « Et c’est drôle, je ne pensais pas que tu pouvais avoir de moi ou de qui que ce soit d’ailleurs. Parce que t’es… toi quoi. » Ca suffisait pour elle à expliquer pourquoi elle avait crut ça pendant longtemps. « Mais si tu tiens tellement à moi pourquoi tu voulais à ce point tout gâcher hein ? Pourquoi tu m’as dis toutes ces choses horribles ? Je te déteste à cause de tout ça. Enfin… non en fait, j’aimerai vraiment pouvoir te détester mais pour une raison étrange, je n’y arrive pas. Peut-être parce qu’au final, ce n’est pas grand-chose à côté de tout ce que tu as pu faire de moi depuis qu’on se connaît. » Oui, c’était sûrement ça. Elle n’en savait trop rien en fait. « On pourrait pas oublier tout ça ? Ce serait plus facile je trouve. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Sam 11 Avr - 19:34

Regret is the worst feeling

... ... ...

Je pensais qu’obtenir le pardon d’Hunter serait une tâche difficile mais, visiblement… Je me trompais sur toute la ligne. Ou peut-être était-ce son taux d’alcoolémie ou sa présence au spring-break qui la poussait à passer l’éponge sur notre dernière dispute. Je ne savais pas. Je baissais les yeux à la réplique de la jeune femme comme quoi je donnais cette impression de n’avoir besoin de personne. Evidemment que c’était faux. Je ne montrais juste pas assez l’importance qu’ils avaient pour moi et je voyais cette constatation comme une erreur. Mon côté je m’en foutiste faisait entièrement partie de ma personnalité mais, je me promettais d’essayer de montrer un peu plus aux gens que je tenais à eux et pas qu’ils étaient remplaçables à volonté. Du moins, pas Hunter. Ni Rafe ou encore Jade. Toutes ces personnes qui comptaient énormément pour moi. Je ne trouvais aucune réponse convenable à son avalanche de questions. Beaucoup de pourquoi résonnait dans ma tête et aucun parce que ne faisait écho. « Je sais pas, Hunter. Je ne sais pas pourquoi je me suis comporté comme ça. J’ai pété un plomb… Ta réaction me semblait tellement disproportionnée sur le moment que je n’ai pas vraiment réfléchi à ce que je racontais. Alors que quand on y réfléchit, c’est plutôt moi qui avait une attitude inadaptée. C’est moi qui était tort et je m’en suis rendu compte bien trop tard. » Mon explication ne devait sûrement pas être des plus satisfaisantes mais, c’était la seule qui me venait à l’esprit sur le coup. La requête de mon amie d’enfance me fit sourire légèrement. C’était toujours plus facile d’oublier. Néanmoins, j’hésitais à vraiment passer à autre chose puisque la dernière fois, elle m’avait balancé au visage mon départ de New-York. Je ne préférai pas retenter l’expérience. Je fis mine de réfléchir avant de hocher la tête. « J’aimerais bien que tu me promettes de ne jamais remettre le sujet sur le tapis mais vu ton état, je me demande si c’est une bonne idée de te faire promettre quoique ce soit… » Murmurai-je tout en songeant que si ça se trouve, elle allait oublier toute notre discussion d’ici demain. Perspective qui ne m’enchantait guère ne voulant pas me retrouver devant une Montgomery, à nouveau, remontée contre moi. Je lâchais un petit soupir avant de prendre la main de celle que je considérais comme ma sœur et l’embarquer à l’écart de toute cette agitation. Je sortis une bouteille d’eau et le lui tendit. « Tiens, tu devrais boire la bouteille. Crois-moi, tu te sentiras un peu mieux. Je suis plutôt expérimenté dans ce domaine. » Retrouver Hunter me faisait un bien fou et j’espérais bien pouvoir rattraper mon erreur quand on serait de nouveau à New-York afin d’effacer cette nouvelle culpabilité qui m’étreignait. « Tu te sens en état de me parler de ton parfait petit ami ? » J’aimerais bien voir la tête de son frère quand il verrait que sa sœur sort avec un VdS. Ce serait tellement tordant.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Lun 13 Avr - 16:15


Hunter avait été plus que surprise d’apprendre qu’elle comptait pour Caleb et qu’elle lui manquait. Il fallait la comprendre, c’était quelque chose de difficile à imaginer. Le jeune homme semblait tellement ne jamais avoir besoin de rien ni de personne. Elle ne voyait pas comment il pouvait avoir besoin d’elle quoi… Et puis, il avait aussi eu une manière bien étrange de le montrer dans tout ce qu’il lui avait dit. « Je sais pas, Hunter. Je ne sais pas pourquoi je me suis comporté comme ça. J’ai pété un plomb… Ta réaction me semblait tellement disproportionnée sur le moment que je n’ai pas vraiment réfléchi à ce que je racontais. Alors que quand on y réfléchit, c’est plutôt moi qui avait une attitude inadaptée. C’est moi qui était tort et je m’en suis rendu compte bien trop tard. » Evidemment que c’était lui qui avait eu une attitude inadaptée. Hunter n’avait jamais douté de ça. Mais elle était quand même contente de l’entendre reconnaître ça. Elle ne voulait néanmoins pas reparler de ça pendant des heures. Ca la fatiguait et elle ne voyait pas l’intérêt de ressasser. Vu qu’elle ne lui en voulait bizarrement plus, elle préférait juste tout oublier, c’était plus simple et mieux pour tout le monde. Enfin surtout pour elle en fait. « J’aimerais bien que tu me promettes de ne jamais remettre le sujet sur le tapis mais vu ton état, je me demande si c’est une bonne idée de te faire promettre quoique ce soit… » Hunter pinça les lèvres. Il n’avait peut-être pas tout à fait tort. « Pas grave, je te le promets quand même. Et si j’oublie bah… t’auras qu’à me le rappeler. » Cela dit, si elle oubliait le fait qu’ils venaient de se réconcilier, il valait mieux que Caleb évite de trop l’approcher quand même. Pas s’il n’était pas prêt à lui répéter qu’elle lui manquait et qu’elle comptait pour lui en tout cas. Enfin… elle ne savait pas si ces paroles auraient autant d’effet sur elle si elle était sobre. Le jeune homme lui tendit alors une bouteille d’eau. « Tiens, tu devrais boire la bouteille. Crois-moi, tu te sentiras un peu mieux. Je suis plutôt expérimenté dans ce domaine. » La jeune femme hocha vaguement la tête et choisit de ne pas trop discuter à ce sujet, faisant simplement ce que Caleb venait de lui dire. « Tu te sens en état de me parler de ton parfait petit ami ? » « Pas de problème. Il est… parfait. Comme tu l’as dis. » fit alors Hunter. Ouais, c’était super développé ça mais en fait, elle voyait mal ce qu’il souhaitait entendre à ce propos. « Au début, je n’étais pas trop pour ça… parce qu’avant d’être mon petit ami, il était quand même mon ami. Et je ne voulais pas risquer de mettre ça en péril. » Surtout qu’à ce moment, elle venait de perdre un autre de ses très bons amis en la personne de Caleb donc bon. « Mais il a su me convaincre et je suis vraiment très bien avec lui. Vraiment. Il est merveilleux et clairement beaucoup trop bien pour moi. J’ai peur qu’il s’en rende compte un jour. » Comme elle avait peur de tout gâcher. Il n’y avait qu’à voir ce soir…
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Mer 15 Avr - 10:33

Regret is the worst feeling

... ... ...

Dire que c’est grâce au spring-break que j’avais réussi à me réconcilier avec Hunter… J’avais vraiment eu une idée de génie en m’incrustant en Jamaïque. Bien évidemment, la possibilité que la jeune femme ne se souvienne pas de notre discussion le lendemain matin était non-négligeable. Je ne l’oubliais pas. Voilà pourquoi je lui avais donné une bouteille d’eau et fut satisfait de voir mon amie d’enfance m’écouter là-dessus. Je connaissais les astuces de fêtard par cœur. Au pire, je réitérerai mes dires quand on sera sur le sol new-yorkais et qu’elle sera sobre, histoire d’être sûr de ne pas me faire agresser verbalement la prochaine fois que je croiserai son regard. Je savais bien que je l’avais blessée énormément avec mes propos. Je m’en voulais bien assez pour ça. Quelques minutes après, j’abordai le sujet Sawyer. Un terrain neutre et j’esquissai un sourire en voyant la jeune femme aussi heureuse. J’espérais que ce gars ne ferait jamais de connerie. Hunter méritait d’être heureuse. Elle semblait avoir des doutes et je la comprenais aisément. L’amour était une telle plongée dans l’inconnu que n’importe qui non-préparé s’imaginait toujours qu’il ne faisait pas les choses assez bien. Dans ce milieu aussi, j’étais un expert. Il suffisait de regarder le fiasco Nadja pour comprendre. « Tu te fais des idées. Il t’aime pour ce que tu es, c’est le principal. Maintenant, je peux comprendre ce que tu ressens mais te monte pas la tête avec des doutes imaginaires. Tu mérites ce qui t’arrives. Et puis, même si tu ne l’as sûrement pas fait exprès… » L’amour ne se contrôlait pas après tout. On pouvait tomber amoureux de cas désespérés comme de perfection réincarné. « Bien joué pour avoir réussi à être avec lui. Ils devaient tous faire une tête assez hilarante en te voyant avec Sawyer, avec un Van der Staal. » Au départ, elle parlait de faire semblant de sortir avec un VdS mais, visiblement, la fiction rattrapait la réalité. Qu’est-ce que je ne donnerai pas pour voir la tête d’Elizabeth Montgomery, pour la voir se rendre compte sur sa fille mérite bien plus que ce qu’elle ose lui donner. J’avais confiance en Hunter et en ses talents. Elle finirait par briller même si la principale concernée ne semblait pas convaincu. Faudrait que je fasse sa connaissance, d’ailleurs…Tout en restant dans le soft, évidemment. Je doute que Mikayla apprécie que je m’en prenne à son cousin. « Et sinon, ton spring break se passe bien ? C’est tellement le paradis ici… L’endroit idéal pour oublier tous tes soucis. Je veux tout savoir de A à Z. » Tant pis pour mon programme initial. Je voulais rester en compagnie de la brunette quand l’évidence me frappa. « Tu dois pas le rejoindre, au moins ? Je m’en voudrais de t’infliger un interrogatoire de ton petit ami en bonne et due forme si jamais tu te pointes en retard à votre rendez-vous… » Lançai-je un peu gêné sur le moment. Je n’avais plus la priorité, à présent.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   Jeu 16 Avr - 15:37


Voilà, Hunter avait décidé de pardonner Caleb. Elle ne savait pas si c’était l’alcool ou juste le fait que le jeune homme avait su lui parler et s’attirer son pardon. Mais bon, ce n’était pas trop important. Le principal c’était qu’elle n’avait plus à penser à tout ça et qu’elle pouvait oublier toute cette histoire. Ce serait beaucoup plus simple pour elle si elle n’avait pas à en vouloir au jeune homme. Changeant de sujet, le jeune homme questionna donc Hunter à propos de Sawyer. Et pour le coup, la brune devait avouer qu’elle ne sut pas trop quoi dire au début, ne sachant pas trop ce que son ami attendait de le savoir. Finalement, elle décida d’évoquer le fait qu’elle était très heureuse comme ça, malgré ses réticences du début. Elle expliqua ensuite ses doutes concernant le fait que le jeune homme était beaucoup trop bien pour elle. « Tu te fais des idées. Il t’aime pour ce que tu es, c’est le principal. Maintenant, je peux comprendre ce que tu ressens mais te monte pas la tête avec des doutes imaginaires. Tu mérites ce qui t’arrives. Et puis, même si tu ne l’as sûrement pas fait exprès… Bien joué pour avoir réussi à être avec lui. Ils devaient tous faire une tête assez hilarante en te voyant avec Sawyer, avec un Van der Staal. » Hunter laissa échapper un petit rire. « Tous… je ne sais pas. » confia-t-elle alors. « Je n’ai vu que la tête de ma mère. Et elle était plus sceptique qu’autre chose même si je pense qu’elle y croit maintenant. » Elle l’espérait en tout cas parce que ça aurait quand même été un comble que sa mère n’y croit plus alors que tout ça était devenu vraiment vrai et que ce n’était plus un jeu. « Je rêverai de voir la tête de mon frère quand il va l’apprendre. Ou peut-être qu’il le sait déjà remarque… » Elle n’en savait rien, elle n’avait pas exactement passé beaucoup de temps avec sa famille ces derniers temps, elle passait plus de temps à les éviter qu’autre chose. « Mais pour être tout à fait honnête, je me moque bien de ce qu’ils en pensent. Enfin surtout ma mère. Les choses ont changées maintenant. » Et elle ne cherchait plus d’avoir l’approbation de sa mère à tout prix depuis ce qui c’était passé récemment et ce qu’elle avait apprit. Ca avait été… le truc de trop disons. Et maintenant, elle aurait plus été du genre à tout faire pour la contrarier plutôt qu’autre chose. C’était presque triste pour le coup que le petit ami de la brune soit exactement ce qui plaisait à sa mère. « Et sinon, ton spring break se passe bien ? C’est tellement le paradis ici… L’endroit idéal pour oublier tous tes soucis. Je veux tout savoir de A à Z. Tu dois pas le rejoindre, au moins ? Je m’en voudrais de t’infliger un interrogatoire de ton petit ami en bonne et due forme si jamais tu te pointes en retard à votre rendez-vous… » Hunter esquissa un petit sourire. « Non c’est bon, j’ai déjà passé la journée avec lui. » Et la nuit aussi. Ce soir, c’était la première fois qu’elle le décollait depuis qu’il était arrivé hier soir. « Et il se passe plutôt bien oui. Le soleil, les fêtes et l’alcool qui coule à flot… que demander de plus hein ? Pour tout te dire, j’envisage sérieusement de rester ici pour toujours. » Ou en tout cas, elle l’envisageait sérieusement à chacune de ses soirées quand elle avait déjà trop bu. C’était une idée particulièrement attirante dans ces moments-là.
Revenir en haut Aller en bas


It's time to say hello to
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Regret is the worst feeling (Hunter)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Regret is the worst feeling (Hunter)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Spring Break-