Flashnews
Le bilan du questionnaire est par ici

Fiches de liens
Reece, Nala & Naomie ont besoin de vous !
Alistair, Asa & Maxens veulent des amis ♥

      



 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
NEWSLETTER NUMÉRO 29
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 20$
N'hésitez pas à postuler
MAGAZINE SOS NUMÉRO 27
SOS a encore frappé, venez découvrir ses nouvelles rumeurs dans ce sujet et n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 (CALEB) but it's hard to see things clearly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Ven 27 Mar - 1:44



Caleb & Mikayla △ but it's hard to see things clearly
Ce fut une soirée plutôt mouvementée, je crois bien qu'elle battait des records même. Je n'avais pas du tout prévu d'embrasser Caleb, et pourtant je l'avais fais, et non je ne regrettais rien. Bien que la fille soit Nadja, je ne voulais pas me sentir fautive puisque je ne savais pas qu'elle était la fille. Mais si j'avais su que ce simple baiser allait déclenché une espèce de guerre, peut-être que je me serai retenue, peut-être que j'aurais attendu qu'on se retrouve tous les deux, seuls, à l'abri des regards. Comme maintenant. Caleb et moi avons quitté la soirée Néon après cette altercation, inutile de rester plus longtemps parmi des gens qui veulent foutre la merde. D'un accord commun, on prend le chemin de ma chambre.  « On va soigner ça. » J'ouvre la porte avec mon badge d'accès et entraîne Caleb a l'intérieur. Je ne me vois pas le laisser seul de toute façon, surtout qu'il ne l'a pas fait lorsque j'en avais besoin il y a un peu plus d'un mois. Je le laisse s'installer sur mon lit pendant que je vais fouiller dans ma salle de bain à la recherche d'un kit de premiers secours. Trouvé ! Je reviens vers lui, il a l'air un peu sonné, ce qui est compréhensible. « J'suis désolée d'être la raison pour laquelle tu t'es pris un poing dans la figure. » Bon, il y a sûrement une autre raison derrière tout ça, mais si on ne s'était pas embrassé, il n'y aurait jamais eu cet indicent. J'ouvre la trousse et cherche ce dont j'ai besoin pour soigner sa blessure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Ven 27 Mar - 18:13

but it's hard to see things clearly

... ... ...

Dire que je me faisais une joie d’aller à cette soirée neon light, autant dire que je le regrettai énormément après le fiasco quelques minutes plus tôt. Au passage, j’avais entraîné Mikayla avec moi sans vraiment lui demander son avis. Heureusement pour moi, elle ne semblait pas mécontente d’avoir quitté la plage. Juste légèrement embêtée par tout ce qui s’était passé. On se dirigeait jusqu’à sa chambre. Ce n’était pas totalement le même hôtel que le mien et j’admirais la déco un instant avant de continuer à suivre Mika qui ouvrit sa chambre. Je repérai son lit et je pris place dessus alors qu’elle s’improvisait infirmière. Quelques instants plus tard, elle était de nouveau dans mon champ de vision et s’installa à mes côtés tout en prononçant des excuses. « T’y es pour rien. Lloyd devait rêver de me frapper depuis l’instant où on s’est rencontré la première fois. J’ai un don pour blesser les gens qui lui sont le plus proches. Surtout qu’il me prend pour un emmerdeur de première, ça devait bien arriver un jour. » Je ne blâmais pas du tout la jeune femme pour les derniers évènements. Elle n’y était pour rien, surtout que dans ma tête, c’est moi qui devais me faire pardonner. Après tout, elle avait peut-être perdue Nadja uniquement à cause de moi. Etre responsable de la destruction d’une amitié, ça craint. J’étais peut-être quelqu’un qui se foutait de la moitié des trucs mais, j’avais mes limites. « Et puis, tu m’as pas forcée à t’embrasser. J’espère que tu ne le regrettes pas, malgré tout le bordel, en tout cas. Parce que ce n’est pas mon cas. » Lançai-je avec un léger sourire, ne désirant pas raviver un peu plus la douleur. « À mon tour d’être désolé. J’ignorais que tu connaissais Nadja même si le fait que tu étais dans la confrérie où elle était préfète aurait dû me mettre la puce à l’oreille… Je ne savais pas que vos liens étaient aussi forts. J’ai rien calculé. Je crois qu’au fond, c’est avec toi que j’ai le plus merdé… » Je baissais les yeux un instant, refusant de la regarder, alors qu’elle finissait de me soigner. Je ne voulais pas perdre la delta mais, je ne lui en tiendrai pas rigueur si  elle désirait s’éloigner un peu. Je respecterais son choix. C’était totalement normal. Logique, même. Je m’allongeais sur le lit, fermant les yeux. Je sentais que les conséquences de mon acte ne faisaient que commencer. On appelle ça le karma.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Ven 27 Mar - 18:58



Caleb & Mikayla △ but it's hard to see things clearly
Je pense que cette soirée est à inscrite aux Annales. Je ne me suis jamais aussi pris la tête en si peu de temps et surtout pendant une soirée où en règle générale, l'éclate est de rigueur. En tout cas, je suis heureuse que Caleb m'ait embarqué avec lui, je ne me voyais pas rester là-bas, parmi toutes ces embrouilles,  je pense que j'ai assez mis mon grain de sel dans tout ça. Et même si partir avec Caleb ne pourra pas arranger les choses, je m'en fiche, je ne fais rien de mal en soi. On finit par rentrer dans ma chambre et je m'attarde à soigner sa blessure. Une chose est sûre, ce Lloyd ne l'a pas raté, ce n'est pas beau à voir mais il y survivra.  « Je vois... Mais la violence ne résout rien, enfin de mon point de vue. » Je souris à sa remarque, qui, bizarrement, me fait chaud au coeur. Après tout c'est toujours plaisant de savoir ce genre de choses. Je ne réponds pourtant rien à ça et l'écoute pendant son monologue. Je n'attend pas d'excuses de sa part. Pour moi, il n'a pas à s'en vouloir. C'est un concours de circonstance qui n'a pas joué en sa faveur. Il ne pouvait pas savoir que Nadja était une amie plutôt proche à moi et je ne pouvais pas savoir qu'elle était cette fille dont il était littéralement raide dingue. Je relève doucement son visage, pas pour vérifier après sa blessure, mais pour qu'il me regarde dans les yeux.  « Tu pouvais pas savoir alors ne te tracasse pas la tête s'il te plait. T'as rien merdé du tout... Toi et moi.. Enfin... Tu m'as rien promis. On s'est rien promis. Donc voilà. »  J'esquisse un sourire avant de remballer ma blouse d'infirmière que j'avais enfilé le temps de quelques instants pour soigner Caleb puis disparais dans la salle de bain pour ranger le coup. Je reviens, pour le trouver allongé sur mon lit. Je le regarde, il a l'air plus chamboulé par tout ça que moi et je refuse de le laisser dans cet état. Je le rejoins dans mon lit et me glisse dans ses bras sans lui demander l'autorisation, déposant avant, un baiser contre sa joue.  « Je regrette pas de t'avoir embrassé. J'en avais envie et je regrette rien. » Je pose ma tête contre son torse et soupire légèrement parce que je me rend compte que quand bien même on veut s'amuser, il y a toujours des conséquences.  « Donc Nadja est la fille que t'aimes mais qui continue à trouver des excuses pour ne pas te faire confiance ? » Autant dire qu'elle se prend trop la tête et ne profite pas assez de sa jeunesse un peu comme moi, avant que je ne perde mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Sam 28 Mar - 0:12

but it's hard to see things clearly

... ... ...

Je me doutais bien que la violence ne résolvait rien du tout. Ça avait même tendance à empirer les choses. La preuve, je luttais contre l’envie de retrouver cet enfoiré et de riposter à mon tour. Sauf que je ne le fis pas, parce qu’au fond… Celui qui m’en voulait le plus, ce n’était pas Lloyd. C’était moi. Uniquement moi. Bien sûr que j’ignorais les liens qui unissait les deux brunettes, même si pour l’instant, Mika était blonde, n’empêche que ce n’était pas malin d’embrasser cette dernière en présence de la fille qui éprouvait des sentiments pour moi. Je ne regrettai pas le geste en lui-même. Je l’avais dit. C’était juste les conséquences qui me poussaient à me remettre en question. J’étais dans mes pensées quand mon amie revint vers moi en s’allongeant à mes côtés. Je passais un bras autour de ses épaules alors que sa tête se posait sur mon torse. J’esquissai un sourire quand elle m’assura qu’elle ne regrettait rien. Peut-être que je me montais effectivement la tête pour rien ou peut-être qu’elle finirait par me tourner le dos en constatant l’ampleur des dégâts en rentrant à New-York. Je fermai un instant les yeux quand Mikayla évoqua le sujet Nadja. Le silence lui répondit tout d’abord avant que je trouve mes mots. « Je crois que maintenant, elle a plus d’excuses à se trouver pour me rejeter. Qui voudraient sortir avec un mec qui embrasse une de ses amies devant ses yeux, franchement ? » La lassitude s’entendait dans ma réplique. Je l’avais perdu, définitivement, en me comportant comme une enflure de première. Je revois encore son visage empli de tristesse. Ça me tuait. Pourtant, je me sentais moins triste que je le devrais comme si je savais avant même que tout dérape, que tout était fini entre nous. Et puis, ça ne semblait pas plus l’étonner de me voir avec l’autre delta. Enfin, qu’importe, qu’elle l’ait su auparavant ou non. « Mais tu sais quoi ? j’ai moins mal que je me l’étais imaginé. Je crois que cette distance qu’elle a creusée entre nous a fini par atténuer mes sentiments à son égard. Je t’aurais jamais embrassé en la sachant sur la plage sinon. L’idée de la voir avec un autre mec me rendait fou, à la base. Alors que là… c’était différent. Je crois que les choses semblaient déjà cassées entre nous. Il a juste fallu ça pour que je m’en rende compte réellement… » Parce que si je me sentais au bord de l’implosion en la voyant danser avec Rafe, c’était en partie à cause que c’était mon meilleur ami. « Je crois que je suis paumé… Désolé d’avoir gâché ta soirée. Je sais très bien que tu en as besoin. Enfin, merci quand même de pas m’avoir laissé tout seul… Même si le contraire ne m’aurait pas choqué…»

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Sam 28 Mar - 14:38



Caleb & Mikayla △ but it's hard to see things clearly
Je ne sais pas trop ce que je ressens en ce moment. Je ne suis pas fière d'avoir fait ça à mon amie, mais je ne regrette pas non plus de l'avoir embrassé. C'était quelque chose d'irréfléchi mais dont j'avais eu vraiment envie sur le moment et ça ne signifiait rien pour moi. Enfin par là je veux dire que je n'attend rien de ce baiser, enfin si, peut-être une chose. J'espère juste qu'il ne changera rien entre nous. Aussi surprenant que ça peut paraître, je compte désormais Caleb parmi mes plus proches amis, sûrement parce qu'il ne m'a pas laissé tomber la dernière fois, même quand je lui avais dis de le faire. Et en sachant ça, j'ai du mal à comprendre pourquoi Nadja l'a tant fait ramer. D'accord, il m'avait dit que c'était exceptionnel mais quand j'y réfléchis, je suis sûre que c'était pas si exceptionnel que ça. Je finis par me blottir contre lui, en toute innocence, et aborde ce sujet qui pique tant et qui nous a mené jusque là ce soir. Je reste silencieuse pendant qu'il m'explique tout. Qu'il n'a plus aucune chance avec Nadja que même s'il est triste dans le fond il s'était préparé à cette éventualité ce qui est plutôt triste, mais peut-être que c'était ça la solution pour ne pas trop souffrir mais on souffrait quand même. Je ne sais pas trop s'il souffre comme moi j'ai souffert mais il n'y a pas de bonne ou mauvaise souffrance. « Elle est pas toute blanche dans cette histoire. Si c'est vraiment elle que tu veux, faut que tu te battes pour elle. » Je me redresse légèrement pour lui faire face et le regarde dans les yeux, comme si ce qu'il venait de dire était d'une absurdité totale, et en fait c'était le cas. « Explique moi pourquoi je t'aurais laissé ? » Je repose ma tête sur son torse, retrouvant le confort de son corps. « De toute façon je me voyais pas rester là-bas donc merci de m'avoir embarqué avec toi. Puis, je m'ennuyais assez avant de te croiser. »  Je lâche un soupir regardant dans le vide. « Je me suis pris la tête avec Kai. M'enfin. Puis avec Jade aussi. Qui m'a reproché de ne pas lui avoir dit que mon père avait un bâtard que j'ai découvert seulement il y a quelques mois. C'est pas quelque chose dont je peux être fière puis elle aurait du le savoir puisque SOS l'a révélé à tout le monde. » Je n'ajoute plus rien et laisse le silence régner entre nous deux. « En fait, t'es la seule personne avec qui je veux être ce soir. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Dim 29 Mar - 21:49

but it's hard to see things clearly

... ... ...

Je me sentais responsable de tout ce merdier. Je l’étais complètement, d’ailleurs. Je saluai les efforts de Mikayla pour tenter d’atténuer le poids de ma culpabilité. Cependant, elle faisait tout ça en vain. A mes yeux, Nadja n’avait rien fait pour mériter que je brise son cœur en mille morceaux comme je venais de le faire. A cet instant, elle devait me détester. Ou peut-être pas. Quand je revoyais son regard, quelque chose me disait qu’elle n’en avait pas la force. Je me sentais vraiment comme le dernier des enfoirés. J’écoutais le monologue de Mika et comprit que la miss n’avait pas, non plus, passé une super soirée. Heureusement que le spring break symbolisait l’éclate et le fun à l’état pur. Au bout d’un moment, je brisais le silence qui s’était emparé de la pièce. « Nos vies sont un beau bordel quand même… Dire qu’avant, tu me prenais pour un arriviste uniquement intéressé par ton fric, ne voulant rien à voir avec moi. Et maintenant, on est tous les deux dans cette chambre avec l’impression d’être seuls contre tous. Comme quoi, le hasard fait bizarrement les choses. Va savoir, peut-être que le rêve de mon père va finir par se réaliser et qu’on va finir par se marier. » Je m’exprimais le plus sérieusement du monde tout en regardant la blonde à mes côtés avant d’esquisser un sourire. « Et sache que toi aussi, t’es la seule personne avec qui je veux être. Je ne t’aurais pas littéralement enlevé à la fête sur la plage si ce n’était pas le cas. » Je fis exprès de ne pas relever l’histoire de la prise de tête entre Jade, puis avec Kai ou l’inverse, je m’en souvenais déjà plus. Je voulais laisser nos soucis respectifs de côté et profiter de ce moment loin de tous ces casseurs d’ambiance, n’acceptant pas qu’on puisse se laisser aller. Je bougeai un peu avant de me lever du lit à la recherche du minibar. « Je sais pas pour toi mais, j’ai bien envie d’un petit verre. Et il y a tout ce qu’il faut dans le coin. » J’estimai m’être assez cassé la tête à réfléchir à Nadja, à Mikayla, à tous ces évènements qui m’ennuyait plus qui me captivait. Je sortis deux verres, pris une bouteille de tequila avant de verser une partie du contenu dans mon verre avant de me tourner vers mon infirmière du soir. « Et qu’est ce sera pour toi ? » demandai-je avant de trouver des glaçons au bout d’un certain temps. J’amenai la boisson demandé à Mikayla avant de me placer dos à la fenêtre tout en ne quittant pas des yeux la jeune femme. « Je sais pas si je veux encore me battre pour elle, au final. » lâchais-je avant d’avaler une gorgée.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Mar 31 Mar - 16:53



Caleb & Mikayla △ but it's hard to see things clearly
Il est vrai que j'ai pris Caleb pour un profiteur et que jamais je n'aurais jamais cru qu'on se retrouverait dans cette situation assez délicate. Mais les choses qui se passaient dans notre vie nous ont mené là, à nous embrasser avec envie, à blesser sans le vouloir, un de mes amies, créant ainsi un merdier pas possible. Et j'avoue que maintenant, ça ne m'étonnerait pas de savoir que dans quelques années je pourrais être mariée à Caleb. Je prend la vie comme elle vient maintenant, essayant de ne pas trop me poser de questions, laissant les conséquences de mes actes derrière moi, sans jamais me retourner. Ce n'est sûrement pas la chose la plus intelligente à faire, mais j'ai perdu tellement d'année à ne pas profiter de ma vie que maintenant je m'en fou. « Mikayla Holloway, ça sonne tellement faux. Si on se marie, je garderai mon Van der Staal, je te préviens. » Moi je le prenais plutôt à la rigolade, car je n'ai pas la tête à penser à mon futur, à ma vie maritale, je suis beaucoup trop jeune pour ça, enfin dans ma tête. Puis vu les relations amoureuses que j'ai eu, je doute que j'arrive un jour au mariage. Je le laisse se lever et reste allongée dans mon lit, observant silencieusement le plafond. Décidément, j'ai partagé beaucoup de confessions sur ce lit.  « Tu sais que c'est hyper cher ce qu'il y a dedans ? » Je me redresse sur mes coudes en le regardant fouiller dans mon mini bar, heureusement que j'ai un compte en banque en or, car ces trucs sont vraiment une arnaque.  « Surprend moi. » J'ai pas d'alcool préféré, je bois de tout quand j'ai envie de boire et là, j'en ai envie, histoire d'oublier tout ce qui vient de se passer. J'attrape le verre qu'il me tend et esquisse un sourire, du rhum, j'adore ça. Je garde mon nez dans le verre, on dirait limite une droguée, mais je m'en fiche. C'est la dernière remarque de Caleb qui me fait revenir sur Terre. Il ne veut plus se battre pour elle ? Je le comprend parfaitement.  « Je te comprend. C'est chiant de toujours espérer. » Je l'imite et bois une gorgée de ce délicieux rhum. J'ai longtemps espérer avec Tyler puis j'ai enfin fini par comprendre qu'il est inutile d'attendre après quelqu'un qui est capable d'agir comme ça envers vous.  « Qu'est-ce que tu veux Caleb Holloway alors ? Là maintenant tout de suite ? Si tu avais un souhait à réaliser, ça serait quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Sam 4 Avr - 21:11

but it's hard to see things clearly

... ... ...

J’avais envie d’alcool, de me remettre dans l’ambiance spring-break en délaissant mes soucis. Je bénissais la personne qui avait décidé de mettre des minibars dans les chambres d’hôtels. Un vrai génie en matière de fête. Je m’apprêtais à prendre un verre de tequila quand Mikayla prononça quelque chose qui eut le don de me faire relever la tête brutalement. Madame Holloway, carrément ? J’esquissai un sourire légèrement moqueur. « Quelques baisers échangés et tu penses déjà au mariage ? J’ignorais que tu étais du genre à tomber facilement amoureuse… » Je ne pensais pas à ce genre de choses. Le mariage n’était pas une obligation à mes yeux. Je tenais bien trop à ma liberté pour vouloir épouser une femme. Peut-être que dans quelques années, je changerai d’opinion mais, pour le moment, je restais campé sur mes positions. « Rien n’est cher pour des gens comme nous et encore moins pour une fille dont le patronyme se révèle être Van der Staal. Laisse-moi émettre des doutes sur ton incapacité à pouvoir payer tout l’alcool présent dans ce minibar. T’en fais pas, je te paierai les bouteilles que j’aurais utilisés, au pire. » Je me dirigeais vers elle, un verre de Rhum à la main avant de le lui tendre. A la vue de sa réaction, j’avais bien choisi. Je l’observai alors qu’elle semblait se délecter de l’odeur de sa boisson avant de me détourner. Une vraie accro, dis donc. Je ne dis rien à sa phrase sur l’espoir, me contentant juste de lui donner raison en silence. L’espoir, c’était l’un des pires sentiments au monde. Personne ne devait avoir le droit d’allumer une petite flamme pour vous guider vers des moments meilleurs et la retirer tout aussi vite. C’était brutal, sadique… Juste horrible comme façon de procédé. Les mots de Mika me plongèrent dans une réflexion plus ou moins intense. Mes désirs actuels… Encore une fois, me projeter dans l’avenir n’appartenait guère à mes passe-temps favoris. Je me situais plutôt dans l’optique du vivre au jour le jour. Le silence se chargeait de répondre à ma place à la jeune femme, désireuse d’en apprendre davantage sur moi. Sur l’énigme insondable que j’étais. « Que le spring-break dure toute l’année, ce serait vraiment cool comme truc. » Commençai-je avant qu’une mine plus sérieuse ne s’empare de mon visage. « Sérieusement, je l’ignore. Je veux juste profiter de l’instant présent sans me prendre la tête pour des broutilles, vivre comme si l’apocalypse nous tomberait dessus dans quelques heures… Agir sans penser aux conséquences… Et connaître tes plus noirs secrets. » Ajoutai-je d’un air énigmatique avant de secouer la tête et de sourire franchement. Comme pour lui faire comprendre que ma dernière phrase ne devait pas être prise en compte.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Mer 8 Avr - 23:07



Caleb & Mikayla △ but it's hard to see things clearly
Je secouais la tête histoire de le contredire même si je me doutais qu'il se moquait de moi à cet instant présent. Mais pour moi, le mariage était sacré. Si un jour je voulais me marier, ça serait avec un gars bien déjà, que je connaîtrais depuis longtemps et qui me rendrait heureuse. Non, je ne risquais pas de me marier sur un coup de tête ou même pour faire plaisir à mes parents, et ça expliquait ma réaction de la dernière fois lors du café. Un mariage arrangé ? Hors de question ! « Si ça pouvait être aussi facile que ça.. Tomber amoureuse, se marier et fonder une famille. J'en serai pas là aujourd'hui. » Je ne faisais pas d'exception, bien sûr que je rêvais de me marier un jour, j'avais même abordé le sujet avec mon petit ami et la conversation n'avait pu être terminée. Depuis ma vie était en suspens. Bêtement, j'avais pensé que ça me permettrait de ne plus souffrir, mais rien du tout. Je souffrais constamment, j'avais un énorme trou dans la poitrine, j'étais handicapée même si ça ne se voyait pas, en fait, j'étais devenue une pro en comédie. « T'as raison, rien n'est trop cher pour nous. » Nous, enfin surtout moi, qui avait toujours eu un compte en banque illimité et qui faisait des virées shopping pouvait aller jusqu'à plusieurs milliers de dollars, ces quelques bouteilles prises dans le minibar de ma chambre ne risquaient pas de nous mettre banqueroute. J'attrapais le verre de rhum qu'il m'avait préparé et y plongeait le nez pendant quelques secondes, son odeur m'apportait du réconfort. On aurait presque dit une addict, mais ce n'était pas le cas, c'était juste que j'aimais son odeur, tout comme l'odeur du café, c'était inexplicable mais c'était comme ça. Je bus une gorgée sans problème de cette boisson avant de me laisser de nouveau tomber sur mon lit, le regard vide, fixé sur mon plafond, j'écoutais Caleb qui semblait à l'autre bout de la pièce mais qui pourtant était pas très loin.  « J'avoue ça serait top un Spring Break toute l'année. » Je me mis à rire doucement, c'était tellement une bonne idée. Depuis le début du Spring Break, j'allais un peu mieux, c'était sûrement parce que j'avais mis mes soucis de côté pour faire la fête, j'avais presque oublié combien j'aimais faire la fête mais ça m'était rapidement revenu, la preuve avec la nouvelle couleur de mes cheveux.   « Profiter de la vie.. jusqu'à en avoir marre. » Je chuchotais à moi-même. C'était peut-être ça la solution. Puis je me redressais subitement en entendant sa dernière phrase. Sur le coup, je le pensais sérieux mais son sourire m'indiquait que ce n'était pas le cas.  « Mes plus noirs secrets... Si tu veux. D'accord. Mais faudra que je te tue juste après. » Je repris une nouvelle gorgée de mon verre avant de m'asseoir en tailleur sur mon lit, posant mon regard ensuite sur Caleb. Et lui, est-ce qu'il avait des secrets sombres ? Sûrement. Qui n'en avait pas ? Même la personne la plus innocente sur Terre avait fait quelque chose dont elle n'était pas fière.  « Une belle famille aussi puissante que ma famille renferme bien sûr des tas de secret. Et c'est sûrement pareil pour toi Holloway. » Déjà, il y avait mon demi-frère Priam, issu d'une tromperie. Ensuite, il y avait le fait que mes parents n'avaient jamais voulu de Jaden et que son accident ne leur faisait sûrement rien du tout et tellement d'autres choses aussi qu'il me serait difficile de faire une liste exhaustif de tous les complots auxquels ils ont participé. « Je crois que je préfère t'embrasser plutôt que de te partager mes petits secrets. » Lâchais-je accompagné d'un rire non sérieux ou plutôt à demi-sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Ven 10 Avr - 18:20

but it's hard to see things clearly

... ... ...

Je commençais à laisser les derniers évènements de la soirée neon light derrière moi. Plus de Lloyd, plus de Nadja, plus de Rafe totalement déboussolé par la situation… Je me concentrai uniquement sur Mikayla. J’appréciais de plus en plus la jeune femme à mesure que je découvrais des détails sur sa vie, sur sa personnalité, modifiant radicalement ma première impression sur sa personne. Au final, cette fille, c’était une bouffée d’air frais. Pas de prises de tête. Rien, juste de l’amusement. Je fis mine d’être effaré quand elle m’annonça de but en blanc que je devrais dire au revoir à la vie si jamais elle me dévoilait ses secrets. « Je savais bien que tu faisais partie d’une mafia quelconque ou d’une organisation dans le genre… » Mon sourire naissant s’effaça légèrement quand elle aborda d’une manière superficielle sa famille et la mienne. Je ne pouvais qu’approuver ses dires. Pas besoin d’être une famille aussi puissante que les Van der Staal pour crouler sous les secrets. J’étais le mieux placé pour le savoir puisque j’étais l’unique responsable du divorce de mes parents. « Je te l’accorde. Les Holloway-Fairchild ont aussi pas mal de secrets… De quoi rivaliser avec les familles les plus puissantes de New-York… Peu importe. Inutile de parler de ça. Ça ne ferait qu’assombrir l’humeur générale… » La nouvelle proposition de Mikayla me paraissait bien plus passionnante que confier nos secrets. De toute manière, je ne cherchais pas à connaître toute sa vie. Je plaisantais en abordant ce sujet. Je posai mon verre sur le premier meuble que je croisais avant de regarder mon interlocutrice. « Je l’aime bien ton programme. Beaucoup plus captivant que le mien. Au moins, avec toi, on reste dans l’ambiance spring break. » Et je ne risquais pas de le lui reprocher. Je voulais rester dans ma bulle. Ne penser à rien d’autres qu’à des moments agréables et Mika semblait être la personne idéale pour ça. Je m’approchai d’elle, éliminant la distance que j’avais moi-même instauré, afin de retrouver ma place à ses côtés. « N’empêche, la moitié des gens doivent se demander ce qu’il se passe entre nous. Ils doivent être bouffés par la curiosité… Comme si s’embrasser signifiait forcément un truc… » A croire qu’ils aimaient se prendre la tête pour pas grand-chose. J’imaginai sans mal Jade en train de se demander combien d’épisodes elle avait loupé ou nous maudire sur 36 générations. Au choix. Je sentais qu’à mon retour à New-York, j’allais être forcé de passer par la case explication. Je regardai Mika un instant et sans un mot, je retirai son verre des mains le posant sur le premier meuble avant de retrouver la sensation de mes lèvres sur les siennes. Je me laissais aller dans ce baiser sans craindre de me prendre un nouveau coup de poing puisque plus personne n’était là en spectateur. Je le rompis au bout de quelques instants. « Moi aussi, je préfère t’embrasser plutôt que te confier mes secrets… » J’ignorais ce qui se passait entre nous mais, j’aimais la tournure des événements.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Sam 11 Avr - 18:46



Caleb & Mikayla △ but it's hard to see things clearly
Plus les minutes passaient et plus les problèmes étaient loin. Caleb et moi étions sur la même longueur d'onde, nous ne voulions pas nous prendre la tête pour des broutilles ou des enfantillages de la sorte. D'ailleurs, la remarque de Caleb illustrait tout à fait le degré de sérieux de notre conversation, c'est-à-dire zéro. « Je t'ai pourtant dis plusieurs fois que j'étais pleine de surprises. » Je pris un air offensé, mimant le fait que j'étais vexé de découvrir que Caleb n'avait pas prêté attention à ce que j'avais dis auparavant. Je repris rapidement un air neutre, retrouvant un petit réconfort dans ce rhum qui m'avait, petit à petit, embaumer le nez. Je levais la main et hochais la tête, je ne pouvais que approuver son désir de ne plus parler de ça. Les secrets, c'était un sujet tendu, beaucoup trop personnel pour le moment et même trop sérieux d'ailleurs. Je le regardais, un sourire taquin sur le visage, fière de ma proposition d'activité pour le reste de la soirée, même si je n'avais jamais eu ça en tête en faisant cette remarque. « C'est pas toi qui voulait que le Spring Break dure toute l'année ? Tu devrais me remercier. » Mes yeux le suivaient jusqu'à ce qu'il retourne à mes côtés, je n'étais pas bête et avait une petite idée de ses intentions en me rejoignant ainsi sur mon lit. Et ça se confirmait par ses paroles qui suivirent juste après, paroles avec lesquelles j'étais complètement d'accord. « On s'en fou des autres tu sais. Enfin pour ce soir. » Oui il avait certainement raison, les gens qui s'étaient mêlés à notre échange innocent, devaient sûrement se poser des milliers de question sur nous, sur ce qu'on était en train de faire et la vérité, c'est que je n'avais pas de réponses pour eux. « Mais je suis d'accord, ça signifie pas toujours quelque chose. » Sans grande surprise, ses lèvres se retrouvèrent à nouveau sur les miennes et je ne me faisais pas prier pour lui rendre son baiser, mêlant ma langue au jeu. Et en aucun cas je me sentais coupable. Comme dit tout à l'heure, s'embrasser ne signifiait pas toujours quelque chose. « Moi qui avait espoir de connaître tous tes secrets... Je vais me contenter de t'embrasser. » Je laissais un rire s'échapper d'entre mes lèvres avant de m'allonger dans mon lit. Aussitôt dit, aussitôt fait, j'attrapais en douceur son t-shirt et tirais dessus afin de l'allonger sur moi, capturant alors ses lèvres, je l'embrassais cette fois-ci avec envie. Une chose est sûre, jamais je n'aurai cru me retrouver dans une telle situation en compagnie de Caleb, mais de toute évidence, la vie était faite de surprise et j'aimais ça. J'allais continuer à agir comme si tous les jours si ça continuait ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Dim 12 Avr - 21:27

but it's hard to see things clearly

... ... ...

Je ne savais pas vraiment ce que je faisais avec Mikayla. Je me laissais porter par nos envies sans me poser davantage de questions. S’embrasser ne signifiait rien entre nous. C’était juste des pulsions, rien de plus. On se taquinait, on s’amusait. Je me demandais juste ce qu’il se passerait quand on sera de nouveau à New-York. Peut-être, qu’au fond, c’était juste le spring-break qui nous poussait à nous lâcher de cette manière. Etrangement, je n’aimais pas vraiment cette idée. Savoir que notre étrange amitié pouvait prendre fin dès que j’aurais posé un pied sur ma ville natale ne me plaisait guère. J’oubliais volontairement mon verre sur un meuble et j’ajoutai un énième baiser sans signification à notre petite liste. Le jeu continuait sans qu’on n’impose aucune règle. Je souriais quand je l’entendis reprendre légèrement ma phrase avant que l’étonnement ne me gagne en la voyant s’allonger sur son lit. Quelques instants plus tard, je me retrouvais allongé sur elle alors qu’on échangeait un baiser qui se détachait des autres. L’envie, l’avidité, la passion… Tout était là et je ne comprenais plus du tout ce qu’il se passait entre nous. Mon cerveau avait arrêté de réfléchir. Je n’étais plus qu’instinct. Je posai mes mains de chaque côté de sa taille alors que j’approfondissais notre échange. J’occultais tout me concentrant uniquement sur la blonde présente dans la pièce avant de rompre notre baiser et de sourire en la regardant dans les yeux. « J’ignore si c’est le spring-break, ton célibat ou Manchester ou les trois qui te changent à ce point mais, j’adore ce que je vois… » Murmurai-je avant de recommencer notre petit manège. Mes lèvres sur les siennes, ma langue s’amusant avec la sienne, nos corps l’un contre l’autre. Toujours rien de sérieux… n’est-ce pas ? J’étais habitué aux histoires d’un soir, pas sérieuse et tous ces trucs. C’était mon domaine. Mais elle ? Je l’ignorais… Je me demandais même comment j’arrivais à penser à des trucs comme ça. Je me séparai de la jeune femme et m’allongeais de l’autre côté, la regardant, tout en maintenant un certain contact. « Je crois que l’alcool nous fais faire des choses déraisonnables… » Observai-je avant de me rapprocher de nouveau d’elle et de l’embrasser dans le cou, un de mes bras toujours autour de sa taille. « Et ça me plaît beaucoup » Chuchotai-je à son oreille. Je ne la quittais pas des yeux. Je me sentais bien, oubliant tout le reste, même le visage triste de Nadja. Je me levai légèrement avant de finir de boire mon verre et me rallonger sur le lit en fermant les yeux un instant. Ce qui se passe en Jamaïque reste en Jamaïque mais… jusqu’à quel point ?

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
 
(CALEB) but it's hard to see things clearly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Spring Break-