Flashnews
L'intrigue Noël est par ici et le calendrier de l'Avent est par

Fiches de liens
Roxanne, Andy & Melissa ont besoin de vous !
Ryan, Lajos & Anael veulent des amis ♥




 
AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Newsletter numéro 31
Venez découvrir toutes les nouveautés du forum dans ce sujet et n'hésitez pas à laisser un petit commentaire love2
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$
N'hésitez pas à postuler
Mag SOS & Sondage
SOS a encore frappé, venez découvrir son nouveau MAG SOS & Sondage pour SOSet n'hésitez pas à commenter

Partagez | 
 

 (CALEB) but it's hard to see things clearly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Lun 13 Avr - 18:03



Caleb & Mikayla △ but it's hard to see things clearly
Je n'avais pas pu m'empêcher de l'attirer sur moi pour l'embrasser de nouveau, et ça, malgré tout ce qui venait de se passer sur la plage. Après tout, on ne faisait rien de mal, Caleb était célibataire, assez grand pour faire ses propres choix et tant qu'il ne me repoussait pas, je ne comptais pas arrêter ce jeu dans lequel on s'était lancé mutuellement. Un jeu qui allait très certainement dérapé à un moment donné si aucun de nous ne stoppait ça. Ce n'était plus d'innocents baisers qu'on s'échangeait, j'en avais totalement conscience, mais de réels baisers, motivés par l'alcool sans doute mais aussi par l'envie et l'excitation. Alors que ses mains se placèrent sur ma taille, je passais une main dans ses cheveux, ne lâchant ses lèvres que lorsqu'il m'y obligea, rompant alors notre baiser. Sa remarque me fit rire, rire qui fut étouffer par ses lèvres alors qu'il revenait m'embrasser. Je cédais bien évidemment à la tentation de ses lèvres contre les miennes, de sa langue caressant la mienne et l'embrassais de plus belle. Je comprenais rapidement que ça allait être difficile de s'arrêter, puis en fait, j'avais pas envie de m'arrêter. Non, j'avais tout simplement envie de m'amuser. J'étais enfermée sur moi-même depuis tellement longtemps que je ne savais même plus à quand remontait la dernière fois où je m'étais réellement amusée avec un mec, comme une fille de mon âge quoi. Il finit par s'écarter et j'en profitais pour reprendre mon souffle et retrouvant un semblant de self control. Il avait raison, c'était déraisonnable tout ça, on agissait sous l'effet de l'alcool et j'allais sûrement le regretter le lendemain, tout comme lui. Il fallait qu'on arrête car on était sur le point de faire une terrible bêtise, de franchir une ligne qu'il ne fallait pas franchir à moins de vouloir gâcher notre amitié. « Je... » Je cherchais mes mots, mais il vint me déconcentrer, m'embrassant dans le cou, l'un de mes points faibles, impossible de résister. Ses baisers dans mon cou me faisaient tourner la tête, je me mordais légèrement la lèvre et essayais, tant bien que mal, de rester concentrer et de résister. Mais cette phrase qu'il me glissait dans l'oreille fut comme un déclic. Si ça lui plaisait et que ça me plaisait, alors pourquoi résister ? La vie était bien trop courte pour ne pas la vivre à fond. Je plongeais mes yeux dans son regard, essayant de détecter une once d'hésitation en lui, mais au lieu de ça, je vis une sérénité en lui, et c'était bien la première fois. Au bout de quelques instants de silence, je m'approchais de lui, collant mon corps au sien.  « Ca me plait aussi. » Glissais-je à son oreille avant de venir le couvrir de doux baisers dans le cou, me frayant ensuite un chemin jusqu'à ses lèvres sur lesquelles je déposais un baiser furtif. Je me redressais en douceur sans rompre le contact de ses lèvres avec les miennes, entraînant donc Caleb avec moi. Maintenant à califourchon sur lui, j'entourais son cou de mes bras et l'embrassais avec beaucoup plus de passion que tout à l'heure, ma langue rencontrait la sienne. Puis je rompis le baiser, le regardant à nouveau dans les yeux, avant de me mettre subitement à rire lorsque mes yeux se posèrent sur la magnifique licorne qu'il avait.  « Même avec une licorne tu restes beau. » Puis je me rappelais que moi aussi j'étais recouverte de peinture, merci Jade ! « Je vais prendre une douche, tu viens si tu veux. » Et sans perdre une seconde, je me levais, finis au passage mon verre de rhum et disparaissais dans la salle de bain. Il avait désormais les cartes en main et pouvait décider de la tournure qu'allait prendre notre soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Dim 3 Mai - 17:57

but it's hard to see things clearly

... ... ...

Personne n’aurait prédit qu’un jour, Mikayla et moi serions aussi proches. Et si quelqu’un s’était aventuré à une telle prédiction, je ne l’aurais pas cru une seule seconde, jugeant cette idée comme une excellente blague. Personne ne nous avait préparés à ça. Il y a quelques mois, c’était avec Nadja que je me voyais entretenir des rapports aussi proches, pas avec une autre Delta qui me considérait, autrefois, comme un fils à papa jouant à un rôle dont il ne connaissait pas la moitié des répliques. Pourtant, j’avais beau me retourner l’esprit dans tous les sens… C’était bien avec la Van der Staal que je me laissais aller, que je me détendais au maximum, délaissant tous mes soucis à la porte de cette chambre d’hôtel. Un sourire se dessina sur mon visage alors que ses lèvres s’accaparaient mon cou, le livrant à une multitude de baisers. Elle m’embrassa furtivement au point que j’aurais pu croire à une illusion avant de se rattraper beaucoup plus ardemment, plus passionnément. Plus rien n’existait avant qu’un éclat de rire finisse par rompre ce moment si particulier. La jeune femme semblait captivée par ma licorne et je ne pus retenir un léger rire à son exclamation. « Je te l’ai dit, c’est une œuvre d’art… » Rétorquai-je avant de tenter de l’embrasser à nouveau mais, elle s’échappa de mon étreinte, disparaissant dans la salle de bain avec une invitation qui flottait encore dans les airs. Si d’ordinaire, je n’aurais pas hésité une seule seconde à suivre la détentrice d’un tel message, les choses étaient différentes. Je me demandais ce qui se passerait si nous sautons un autre pas. Est-ce que notre amitié survivrait ? Est-ce que le regret ne l’assaillirait pas quand tout l’alcool dans son sang se serait évaporé ? Je l’ignorais et ça ne m’aidait pas à prendre une quelconque décision, favorable ou non, à la suite de notre nuit. Carpe diem, Caleb. La phrase me revenait indéfiniment en mémoire et je stoppai mes pensées avant de la rejoindre dans la salle de bains. Spacieuse, plutôt luxueuse… Il y avait de quoi faire. Elle était là, magnifique, perdue dans ses pensées probablement. A nouveau, les hésitations sur la conduite à adopter revinrent en force, inondant mon esprit de directives, parfois, complètement opposés. Je m’approchais de la jeune femme jouant légèrement avec ses cheveux, la faisant sursauter au passage. « Désolé… Je ne voulais pas te faire peur. » J’avais encore mes vêtements sur moi, qu’importe si ils finissaient trempés. Je pris son visage entre mes mains. « T’es sûr que tu ne regretteras rien ? » murmurai-je alors que je la regardais dans les yeux. Je ne voulais pas briser ce qu’il y avait entre nous. Surtout pas. Je m’étais attaché à la brunette avant même qu’elle devienne blonde. Je refusais de la perdre pour une histoire d’une nuit, pour ne pas avoir su m’arrêter à temps. Je la voulais mais, par-dessus-tout, je voulais qu’on soit sur la même longueur d’onde. Je l’embrassais tendrement, ne cherchant pas à la déstabiliser, avant que le baiser devienne plus intense, plus passionnée. Je n’attendais qu’un signe de sa part pour aller plus loin, pour franchir une dernière limite. Un mot, un signe, un geste. N’importe quoi. A ce moment précis, seule Mikayla comptait.

made by LUMOS MAXIMA
Revenir en haut Aller en bas
avatar


It's time to say hello to
Invité
Invité
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   Mer 13 Mai - 10:15


Caleb & Mikayla △ but it's hard to see things clearly
J'étais le genre de fille droite et sérieuse en amour, on pouvait même me qualifier de vieux jeu lorsqu'on parlait d'amour. Je n'avais pas pour habitude de me jeter dans les bras du premier mec venu. Et pourtant, c'était exactement ce que je venais de faire avec Caleb, il n'était pas certes, le premier venu, mais c'était tout comme. Coucher sans sentiments, c'était peut-être ça dont j'avais besoin, au moins, j'étais sûre qu'il n'y aurait pas de complications. Quoique là, c'était foutu niveau complications, mais un peu plus ou un peu moins, je doutais vraiment que ça change quelque chose. En attendant, rien n'était fait puisqu'il n'avait pas l'air décidé à me rejoindre dans la salle de bain. Peut-être qu'au final il se montrerait plus sérieux que moi et qu'il choisirait de ne pas aggraver la situation. J'allais devoir ravaler ma fierté en ressortant de cette salle de bain, mais s'il ne voulait pas, il ne voulait pas. Chassez la naturel et il revient au galop. J'avais beau essayé d'oublier ma vraie nature, l'absence de Caleb à mes côtés ne faisait que me rappeler que je ne faisais pas partie de cette catégorie de filles, à coucher sans sentiments. Il me faisait sûrement une faveur d'ailleurs parce que j'allais, à tous les coups, regretter d'être aller trop loin avec lui, même si j'étais convaincue du contraire. Et j'étais tellement perdue dans mes pensées, en train de me torturer, que je ne remarquais aucunement que le sujet de mes tortures avait fini par me rejoindre, répondant au passage aux quelques questions que je m'étais posé précédemment. « C'est rien... J'étais en train de me faire à l'idée que tu allais me mettre un vent. » Un petit rire m'échappa à cette pensée. Chose qui était encore très probable, après tout, rien ne me disait qu'il ne m'avait pas rejoint pour me convaincre que ce n'était pas sérieux d'aller plus loin. Contre toute attente, il me laissait la possibilité de tout stopper net, j'avais face à moi un réel gentlemen et décidément, je ne comprenais pas pourquoi certaines personnes peignaient un portrait négatif du jeune homme. Je regrettais même de l'avoir fait quelques mois plus tôt. Il suffisait de le connaître un minimum pour voir qu'il était plein de bonnes intentions. J'eus tout le temps de réfléchir à sa question -ou pas- puisqu'il m'embrassait et je ne me fis pas priée pour l'embrasser à mon tour, toujours aussi désireuse de plus. Nul besoin de mots quand les actes pouvaient en dire autant. En quelques secondes, mes mains vinrent déboutonner son jean qui glissa sans grandes difficultés à ses pieds. Je l'entraînais avec moi vers la douche. A cet instant là, il n'y avait plus de retour en arrière possible, mais c'était le dernier de mes problèmes. Tout ce que je voulais, c'était Caleb. Quant aux regrets, je ne pouvais regretter que les choses que je n'avais pas faites, coucher avec lui n'en faisait donc pas partie.
Revenir en haut Aller en bas


It's time to say hello to
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: (CALEB) but it's hard to see things clearly   

Revenir en haut Aller en bas
 
(CALEB) but it's hard to see things clearly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA ::  :: Archives :: Spring Break-