Fermeture du forum
Merci pour cette belle aventure ! Toutes les informations se trouvent Ici love2 du love sur vous I'll be theeeere fooor youuuuu... [Asa & Ivar] 4035343658

Partagez

I'll be theeeere fooor youuuuu... [Asa & Ivar]

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Queens :: Jamaica
Asa Zimmerman
broad admin
J'ai posté : 590 messages et j'ai : 183 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : M. Pokora et pour finir je crédite : Eya d'amour

Asa Zimmerman
Dim 13 Oct - 21:34

♫ I'll be theeere for youuuu
When the rain starts to pour
I'll be theeere for youuuu
Like I've been there before
I'll be theeere for youuuu
'Cause you're there for me tooooooo... ♫

Cela fait quelque temps désormais que tu n’as pas pris le temps d’aller faire ton meilleure pote Asa, et tu estimes qu’en ce jour de repos que tu t’es accordé, il était temps de remédier à cela ! C’est bien pour ça que tu te trouves actuellement dans les rues de Jamaïca afin de rejoindre l’appartement d’Ivar alors que tu ne l’as aucunement prévenu. Tu te rends compte seulement une fois devant la porte que désormais que ton pote est marié, tu aurais sans doute dû lui envoyer un message afin de le prévenir de ton arrivé, après tout, tu pourrais sans doute déranger et ce n’est pas ce que tu souhaites, voilà pourquoi tu t’arrêtes net devant sa porte, hésitant à faire connaître ta présence désormais. Après tout, peut-être que la demoiselle est en cours, et puis, aux dernières nouvelles, il n’y avait rien de réel entre ses deux là alors tu ne devrais pas stresser de la sorte, c’est vraiment débile comme réaction. Ouais, complètement. C’est d’ailleurs sur cette pensée que tu t'apprêtes à toquer, le point levé prêt à sentir le contact du métal de cette porte, mais au lieu de ça tu te retrouve à frapper dans le vide, manquant de peu de frapper la petite brune qui vient d’ouvrir. Oh, désolée, je… Ivaaar ! Renfiles ton pantalon, on va être obligé de reporter ce qu’on avait prévu ! Asa est là ! Un peu sur le cul, et quelque peu gêné en cet instant tu te retrouves muet alors que la brune laisse entendre un rire franc en posant le regard sur toi, un rire qui laisse comprendre que tu viens de te faire avoir alors qu’elle reste adossée à la porte sans te faire entrer pour autant. Plus sérieusement, je ne pense pas que tu viennes voir tes clientes à domicile, donc c’est bien Ivar que tu viens voir n’est ce pas ? Tu fais un signe positif de la tête en retrouvant ton beau sourire, et la jeune femme te fais savoir que le champ est libre, ajoutant même que vous allez pouvoir parler d’elle à votre guise puisqu’elle doit aller bosser. Tu laisses entendre un petit rire en lui souhaitant bonne journée et tu entres enfin dans l’appartement de ton ami. Sérieux Ivar, J’espère que t’as vraiment un pantalon sur toi parce que je suis vraiment là ! Tu hurles à ton tour dans ce grand appartement attendant de voir la tête du hongrois à qui tu offres alors un grand sourire pour finir par le prendre dans tes bras en guise de salutation. Comment ca va frangin ? Tu poses cette question en voulant vraiment connaître la réponse, et pas seulement le “ca va” que les gens sorte en règle général, non, lorsqu’il s’agit de ta famille, tu aimes avoir de vrai réponse sur leur état d’esprit actuel. Mais pourtant avant que le tatoué n’ait le temps de te répondre, tu ne peux t’empêcher une petite remarque. Visiblement le courant passe bien avec ta cher et tendre, donc je sais que ça c’est au moins un bon point, mais est-ce que je dois poser encore plus de question sur cette blague à con qu’elle vient de faire ? Un sourire en coin, tu ne peux t’empêcher de chercher à savoir si la jeune femme à laisser filtrer une information vrai au milieu de son arnaque ou si elle a seulement chercher à te pousser à réfléchir sur le sujet justement. Tu sais que Luna est attirée par les femmes, Ivar te l’a confié avant leur mariage, mais tu sais aussi à quel point ton pote peut être très convaincant lorsqu’il le désire, alors tu ne serais pas forcément étonné qu’il ait réussi ce tour de force, même si cela n’a jamais fonctionné avec toi. Et alors que tu regardes l’heure, tu réagis qu’il est peut-être un peu tard pour aller à la fac et tu viens à te demander si vraiment tu ne les aurais pas dérangé. Ya encore des cours à cette heure là ? Sachant très bien que Luna est étudiante, tu n’as jamais vraiment su qu’elle avait aussi un travail, un vrai travail désormais qu’Ivar lui a permis de s’échapper du monde de la drogue.
Ivar H. Kovacs
times admin
J'ai posté : 5639 messages et j'ai : 783 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et pour finir je crédite : Avatar by unreleased & profil, signature by moi, gif tumblr,♥

Ivar H. Kovacs
Sam 19 Oct - 12:44

I’ll be there for youuuuu !
Asa & Ivar

Non sans soupirer, tu enlèves la combinaison de travail tachée d’huile et d’autres crasses pour la balancer dans la corbeille. Tu en utiliseras une autre le lendemain car celle-ci doit impérativement partir au pressing. Tu viens de terminer une longue journée de travail et pourtant tu ne te sens pas fatigué. Au contraire tu pètes la forme. Faut dire que dernièrement, tu arrives à mieux dormir. Dès que tu poses ta tête sur l’oreille, Morphée t’encercle de ses bras réconfortants et le marchand de sable garni tes rêves. Cet état perdure depuis une semaine et c’est lié à un événement bien déterminé ; tu as enfin reçu ta carte verte. En effet, après avoir déposé ton dossier dans le service de l’immigration, tu avais dû passer plusieurs tests, sans parler des visites surprises chez toi. Ils veulent s’assurer de la véracité de ton mariage avec Luna et écarter la possibilité d’un mariage blanc. En toute sincérité t’avais peur que ta jeune épouse craque à cause du poids de ce mensonge. Mais tu t’es trompé Ivar. Luna s’était montrée si paisible, si bonne comédienne aussi. Vous avez feint le couple parfait et l’image a été vendue avec succès. A présent, tu peux dire avoir réussi ton pari puisque tu ne quitteras plus le territoire américain sauf pour des vacances. Tu sais aussi que bientôt, tu auras la nationalité américaine, de quoi te rendre fier de ton parcours. Toujours de bonne humeur, tu pars faire quelques courses et bien sûr, tu n’oublies pas d’acheter des bières et surtout du whisky. Une fois à la maison, tu mets ta tenue de sport et tu t’installes dans un coin du salon, le coin que tu as aménagé pour cet effet. Luna est dans les parages mais elle ne te dérange pas dans ces moments là. Elle connait ton besoin de décompresser après une longue journée à l’atelier. Complètement plongé dans tes exercices et la musique qui émane du casque collé à tes oreilles, tu n’entends pas ce qui se passe devant la porte. Non, toi tu es tellement concentré et à suer aussi. Tu ne te rends compte de la présence d’une tierce personne que lorsque tu détectes du mouvement non loin de toi. Tu tournes alors la tête vers le hall, remarquant ton meilleur ami Asa qui sourit ainsi que ta femme. Tu n’as pas pu entendre leur conversation alors doucement tu enlèves ton casque et tu quittes le salon après avoir récupérer une serviette. Le sourire aux lèvres, tu réagis aux mots de ton pote. « Un pantalon ? Non j’suis en short ! » Grâce au sourire malicieux de la brune, tu comprends qu’elle a dit quelque chose de suspect. Ca, ça te fait lever les yeux au ciel non sans rire alors que tu lui envoies un baiser papillon. La porte fermée, Asa te laisse pas le temps de reprendre ta respiration, il vient te prendre dans ses bras. « Je suis tout collant ! » Mais tu profites de son étreinte car mine de rien, il t’a beaucoup manqué. « Ouais ça va plutôt bien et toi ? Sacrée surprise ! » Il ne t’a pas prévenu de son arrivée chez toi mais ça te fait trop plaisir Ivar. Tu n’as pas vu ton pote depuis plus d’une semaine et le manque commence sérieusement à se manifester. Tu récupères une bouteille d’eau qui trainait sur le comptoir de la cuisine ouverte et tu tournes la tête vers ton pote. « Hein quelle blague ? » Oui car tu n’as réellement rien entendu. « Sinon ouais ça s’passe bien avec Luna. J’aurai pas pu trouver mieux ça c’est sûr. » Dire que tu aurais pu tomber sur une femme aigrie. Ce n’est pas le cas, Luna est exceptionnelle selon toi. « Non elle bosse. Elle n’deale plus et elle a un boulot décent. Tout c’que j’voulais pour elle. » Tu bois une longue gorgée de la bouteille et la reposes sur le comptoir. « J’file prendre une douche, tu bouge pas toi ! Sers-toi en m’attendant. » Maintenant qu’il est là, tu n’as pas l’intention de le laisser filer si rapidement. Vous aurez sûrement des choses à vous dire tous les deux. Un clin d’oeil à ton ami et tu disparais sous la douche qui ne dure pas plus de cinq minutes. Une fois dans ta chambre, tu mets un boxer et tu reviens vers le salon. Ce n’est pas la première fois que ton ami te voit à moitié à poil de toute façon, il ne s’est jamais intéressé à toi. Peut-être que les mecs super baraqués ne l’intéressent pas. Cette idée te décroche un petit sourire alors que tu te sers une bière. « Bah alors quoi d’neuf frangin ? » Toi aussi tu as des choses à lui dire mais d’abord, tu veux savoir comment il se porte.





A fine day to exit
Long way from home. Nowhere to go. What made the river so cold? The sweat of thoughts, Trickle down my brow. Soaking and stinging my eye.

awards & co I'll be theeeere fooor youuuuu... [Asa & Ivar] 570016848:
 
Asa Zimmerman
broad admin
J'ai posté : 590 messages et j'ai : 183 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : M. Pokora et pour finir je crédite : Eya d'amour

Asa Zimmerman
Ven 24 Jan - 22:52

♫ I'll be theeere for youuuu
When the rain starts to pour
I'll be theeere for youuuu
Like I've been there before
I'll be theeere for youuuu
'Cause you're there for me tooooooo... ♫

Tu es heureux d’être là Asa, heureux de partager un moment avec ton meilleur pote, ton frère, ta famille, même si ce n’est pas dû au sang, Ivar est tout ça à la fois, et ça ne changera jamais. C’est pourtant rare que tu viennes sans prévenir, ça t’a prit sur un coup de tête, mais tu ne le regrettes pas puisque tu as l’impression que Luna te fait passer un petit message sous cet humour spécial. Alors oui, ta curiosité s’éveille rapidement avec ces quelques mots, mais tu la laisses partir sans un mot pour t’empresser d’aller saluer le tatoué. Tu le prends dans tes bras sans même faire attention à son état de sueur, mais lorsque tu te détaches de lui alors qu’il fait justement savoir qu’il est tout collant, tu grimaces en essayant tes mains sur tes fringues. Yeurk… En réalité, tu t’en fous complètement, ce n’est pas un peu de transpiration qui va te tuer, mais tu es très clairement d’humeur taquine en cet instant, et ton ami pourra très certainement le comprendre à ce sourire à la con qui s’affiche sur ton visage mais surtout par l’éclat de connerie très particulier qui s’affiche dans ton regard. Tu cherches alors à savoir comment il va, et à sa réponse, tu ne peux t’empêcher de le reprendre. Plutôt ? Plutôt ca peut être positif comme négatif, alors toi, tu te trouves où la dedans ? Tu tournes un peu le visage comme pour appuyer ta question, avant de reprendre la parole non pas pour répondre à son retour de question, mais pour lui demander ce qu’il en est des mots de la brune qui partage sa vie. Il ne semble pas comprendre à quoi tu fais allusion malgré ton insistance du regard, mais il confirme par contre que tout se passe très bien entre eux, et ça, ça te fait plaisir. Tu es aussi très heureux d’apprendre qu’elle a trouvé un vrai job en toute légalité et ton sourire le montre alors que tu laisses entendre un simple tant mieux pour conclure ceci. C’est vrai, c’est très bien ainsi, tu sais par Ivar à quel point elle n’aimait pas cette vie, et puis, tu n’es pas fou Asa, tu voyais bien la tristesse dans son regard à chaque fois que tu venait à travailler sur son corps, tout comme tu vois très bien que son visage est bien plus lumineux depuis qu’elle a épousé ton meilleur ami. Ivar te sors de tes penser en parlant de douche et tu ris en écoutant le fait que tu as interdiction de bouger, mais l’autorisation de te servir. Et je fais comment pour me servir si j’ai pas le droit de bouger ?? Oui, tu le sais et l’assume, ceci était une blague pourrie, mais tu te fais rire tout seul alors que le brun a déjà disparu dans sa salle de bain, et tu te diriges vers le frigo pour en sortir une bière que tu ne tarde pas à ouvrir pour la déguster doucement. Tu zieute un peu ton téléphone et les réseaux sociaux concernant le Marked Men en attendant le retour du Hongrois, qui d’ailleurs revient bien plus vite que tu ne l’aurai pensé, mais tu comprends alors qu’il a gagné du temps niveau tenue vestimentaire lors que tu relèves les yeux sur lui en entendant le son de sa voix. Tu secoues alors la tête de gauche à droite doucement, débité, mais pas vraiment étonné. Luna te ruine tellement que tu n’as plus rien à te mettre ? Il va certainement commencé à croire que tu cherches absolument à éviter de répondre à sa question, mais cette fois ci, ce n’était pas du tout voulu, tu étais juste obligé de faire une remarque sur la situation. Sinon, en ce qui me concerne, j’ai dû aller chercher mon frère au commissariat il y a quelque jour, je suis clairement attiré par un mec qui croit que je suis un gros connard, et on sait qu’il a sans doute raison, mais le Marked marche toujours aussi bien, que ce soit ici ou à Los Angeles, alors c’est déjà ça ! Un grand sourire sur le visage, par vraiment très vrai, mais qui signifie que oui tu vas bien, même si comme tout le monde tu as tes petits soucis à gérer. Voila voila ! A ton tour ! Tu rentreras dans les détails, c’est sûr, mais avant de le faire, tu as besoin de savoir ce qui se passe dans la vie d’Ivar, parce que oui, tu es venu ici pour te confier, mais aussi et surtout pour entendre de sa part ce que devient sa vie ces derniers temps.
Ivar H. Kovacs
times admin
J'ai posté : 5639 messages et j'ai : 783 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et pour finir je crédite : Avatar by unreleased & profil, signature by moi, gif tumblr,♥

Ivar H. Kovacs
Mar 18 Fév - 12:46

I’ll be there for youuuuu !
Asa & Ivar

Plutôt ? Plutôt ca peut être positif comme négatif, alors toi, tu te trouves où la dedans ?Tu ignores pendant un instant, si ton ami se fait réellement des souci pour toi ou s’il est d’humeur taquine. Tu considères la première option, selon toi, elle est plus réconfortante dans l’idée que tu te fais de ta relation avec Asa. Vous êtes potes certes mais vous êtes comme des frères. Il s’inquiète pour toi tout comme tu te fais des soucis pour lui. La période où il avait déménagé à LA en est la preuve. T’avais du mal avec son départ. T’étais loin d’être concentré dans ton travail, tu faisais même des erreurs de débutants. Maintenant qu’il est là, tu ne désires plus le lâcher Asa. « Asa, je vais vraiment bien. » Tu appuies sur chaque syllabe non sans le regarder, un voile de sincérité dans le regard. A dire vrai, même si tu es crevé au boulot, tu te sens étonnement bien. Peut-être grâce à cette carte verte que tu as enfin reçu ? Ou peut-être grâce à la présence de Luna qui, avouons-le, te fait énormément du bien ? Tu n’en sais rien. Tu ne cherches pas à déterminer l’exacte raison de ton humeur joyeuse. Tu te mets à rire au “yeurk” de ton ami avant de prendre une pose extrêmement arrogante. « Je pue Yves Saint-Laurent, qu’est-ce que tu crois ! » Rapidement, tu lèves ton bras pour sentir sous ton aisselle. Une rapide grimace s’installe sur ton visage sans arriver pour autant à ne pas sourire. « Ou pas, une douche s’impose. » Et tu pars directement, levant les yeux au ciel à la blague pourrie de ton ami. Tu le connais si bien Asa. Si toi tu as un humour lourd, extrêmement egocentrique, il a un humour plutôt pourri qui te fait tout de même rire. Sous l’eau, tu rinces tout ton corps avec un savon bio et tu sors ensuite afin de nouer une serviette autour de ta taille. C’est dans cette tenue minimaliste que tu débarques une nouvelle fois au salon. T’auras le temps de bien sécher avant de mettre un boxer et compagnie. Ta tenue ne passe tout de même pas inaperçue aux yeux de ton ami. Et encore une fois, il fait une nouvelle allusion à Luna. Tu fronces les sourcils « Hein ? » Non vraiment Ivar, tu comprends pas ses sous-entendus. C’est vrai qu’ils avaient parlé avant que tu ne t'aperçois de la présence de ton pote. Mais tu sais pas justement ce qu’ils se sont dit après tout, cela ne t’avait pas choqué. Tu es conscient qu’ils se connaissent bien avant que tu fasses la rencontre la jeune femme. Cigarette au bec, une bière à la main, tu écoutes ton ami. T’étais sur le point de boire une gorgée quand des mots assez intrigants fassent leurs entrées. Tu t’arrêtes net, tournant la tête vers le blond. « Attiré par un mec ? J’ai raté un épisode ou comment ça se passe là ? » Tu secoues la tête alors que tu bouscules ton ami pour qu’il te laisse de la place à ses côtés sur le canapé. « J’savais que tu t’posais des questions et qu’t’as couché avec un mec mais j’savais pas que t’étais vraiment attiré par lui. C’est l’même ? » Demandes-tu en buvant enfin cette première gorgée. Et ça te fait du bien. « Ton frère a fait quoi au juste ? Si t’as besoin d’moi pour quoi qu’ce soit, n’hésite pas frangin. » Il le sait mais tu préfères le lui répéter. A ton tour, dit-il. Tu lui jette un petit regard alors et tu hausses les épaules. « J’ai compris que Luna n’est pas si homo que ça. On a couché ensemble. » Certains diront que c’est normal vu votre statut de mari et femme. Mais au fond, vous savez tous les trois la vérité sur ce mariage. La vérité sur ce couple qui n’existe pas réellement. « Et t’sais, il y avait une soirée d’remerciement donnée par le maire, t’en as entendu parler ? » En même temps, le contraire t’aurait étonné puisque cette soirée était devenue cauchemardesque pour tous les invités. « J’y étais … mais avant que tu ne t’affoles, sache que j’vais bien. Juste quelques égratignures, ici et là. » Tu lui montres tes bras et le bas de tes cuisses. Un joli cadeau laissé par un lustre qui avait éclaté non loin de toi. « J’y étais avec Lyudmila … Mais t’inquiète Frangin, j’maitrise tout. » Tu joues un peu avec le feu, c’est clair. Tu es marié et tu sors avec ton ex, ce n’est pas la meilleure idée du siècle t’en es conscient.




A fine day to exit
Long way from home. Nowhere to go. What made the river so cold? The sweat of thoughts, Trickle down my brow. Soaking and stinging my eye.

awards & co I'll be theeeere fooor youuuuu... [Asa & Ivar] 570016848:
 
Asa Zimmerman
broad admin
J'ai posté : 590 messages et j'ai : 183 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : M. Pokora et pour finir je crédite : Eya d'amour

Asa Zimmerman
Dim 5 Avr - 22:49

♫ I'll be theeere for youuuu
When the rain starts to pour
I'll be theeere for youuuu
Like I've been there before
I'll be theeere for youuuu
'Cause you're there for me tooooooo... ♫

Tu vois bien qu'Ivar n'a vraiment aucune réaction lorsque tu lui parles de Luna et tu finis donc par comprendre que soit il ne voit vraiment pas ce que tu veux dire soit il n'a tout simplement pas entendu ce que la jeune femme t'a dit en te laissant entrer chez eux. Tu lâches l'affaire tu verras bien plus tard ce qu'il en est avec lui et tu te montreras alors plus clair que tu n'as pu le faire jusqu'à présent. De toute façon Ivar a l'habitude de ton humour de merde qu'il ne comprend pas toujours d'ailleurs c'est bien pour ça qu'il a arrêté de te reprendre sur le sujet depuis longtemps. Quoi qu'il en soit tu réponds à ton ami, lui balançant un peu tout ce qui se passe dans ta vie depuis quelques temps alors que tu sais très bien que certaines de tes paroles font le faire réagir et ça ne loupe pas ce qui te fait sourire d'amusement. Tu te décales alors pour lui laisser de la place à tes côtés, tous les deux bière à la main. Est-ce-que c'est la même personne que celui qui a réussi à avoir de toi ce que peu d'autre ont eut ? Non et tu réponds d'ailleurs d'un signe de tête sachant que tu devras donner plus d'explications tu prends alors la paroles. Tu te souviens la soirée ou je devais retrouver ton pote ? Il t'a rien dit ? Tu t'étais comporté comme le connard que tu es avec tout le monde avec lui et tu dois avouer que tu serais bien étonné qu'il ne se soit pas pleins à Ivar de ta façon d'être avec lui. Avant qu'il n'arrive je suis tombé sur un gars, Axel, et la situation a fait que j'ai cru que c'était le gars que tu m'avais envoyé. On a bien discuté et je sais pas ça s'est vraiment bien passé, je m'intéressait vraiment à ce qu'il me disait et tu sais à quel point c'est rare venant de moi ! Tu ris parce que vraiment lorsque tu t'intéresse à ce qu'on te raconte c'est soit parce que la personne est importante pour toi soit parce que tu veux avoir des informations qui te permettront de manipuler une personne ensuite… Mais cette fois ci, cela n’avait pas été le cas, tu avais porté tout ton attention sur Axel parce qu’il avait réellement quelque chose qui te donnait envie de le faire, et surtout tout ça c’est fait vraiment très naturellement et c’est ce qui t’a le plus plut. Mais un mec c’est mêlé de la conversation, en disant à Axel de se méfier de moi, que j’avais tout du connard, et ça a tout foutu en l’air, puis ton potes est venu se présenter à moi, et bref, Axel s’est barré, certainement vexé de s’être fait couillonner. Quand tu repenses à tout ça tu te rend compte que ta réaction ce jour là n’a vraiment rien fait pour aider à ce qu’il te crois honnête mais c’est ainsi, et tu n’es pas du genre à ressasser le passer de la sorte, au contraire, toi et le passé vous êtes dans deux mondes différents, et ceux depuis des années. Et puis y'a eut le week end ou j’ai bossé pour YSL, je t’avais envoyé un message pour te prévenir je crois En réalité tu en es sûr, tu étais tellement heureux d’obtenir ce job que tu avais ressassé ça pendant des jours par texto à qui voulait bien l’entendre. J’ai découvert que c’est lui le gérant de tout ça, et il est venu le dernier soir, on a mit les choses au clair mais je sais pas, je pense que même si je lui plait, il continue de se méfier de moi, et ça me gonfle tu vois ? Mais j’ai jamais ressenti ces truc la avant ! Si tu te méfie de moi je te zappe, ou je sais pas, je fais pas de cas, je m’attarde pas sur les gens de toute façon, et bref.. Je m’embrouille je crois… Tu ris doucement parce que tu te rend compte qu’Ivar ne t’a jamais vu comme ça lui non plus, tout simplement parce que tu n’as jamais été comme ça et c’est bien ce qui te fait chier. Tu préfères alors parler de ton frère. Ils ont essayé de rentrer par effraction dans un musée… me demandes pas pourquoi j’en ai aucune idée ! Tu fais un geste de la tête montrant très bien ton dépit, et tu reprends. Franchement je vois pas quoi faire, il a pété un cable dans la voiture, il m’en veut de pas avoir été la les 5 premières année de sa vie, et je le comprends… Tu n’aimes pas la tournure de cette discussion, tu n’aimes pas parler de ça, d’autant que tu n’as jamais avoué à Ivar que Zeke est en réalité ton fils, et tu ne sais pas comment il pourrait prendre cette nouvelle. Alors tu lui demandes ce qu’il en est de son côté c’est à son tour de balancer ses dernières nouvelles alors que tu bios une grosse gorgée de ta bière. Il te parle alors de Luna et du fait qu’ils ont couché ensemble et ça te fait marrer. Donc ce qu’elle m’a dit quand je suis arrivé aurait pu être vrai ! J’y crois pas… Je l’ai jamais vu avec un mec, franchement, j’aurai jamais cru que t’y arriverai, bien joué ! Et tu te marres comme un con face à cette révélation, comme si ton meilleur ami avait réellement relevé un gros défit. Elle en valait le coup au moins ? Après tout c’est important à savoir, d’autant qu’Ivar sait que tu demandes ça surtout pour rire, que tu n’attends pas vraiment de réponse, bien que tu dois avouer que tu es assez curieux. Quoi qu’il en soit, Ivar se met à te parler de la soirée du maire, tu acquiesce alors d’un mouvement du visage pour faire savoir que oui tu as su ce qu’il s’était passé et c’est sans doute pour ça que tu tournes la tête brusquement vers lui lorsqu’il te fait savoir qu’il était sur place. Il t’explique alors que tout va bien que tu n’as pas à t’en faire et tu le crois, mais une question te trotte quand même dans la tête. Mais qu’est ce que tu foutais là bas bordel ? Tu ne vois vraiment pas le brun aller à ce genre de soirée par plaisir, mais tu ne t’attendais pas non plus à ce genre de réponse. Lyudmilla ? Sérieux ? Tu sais que u risque gros avec ce foutu mariage ? Si tu te fais prendre c’est Luna que tu met aussi dans la merde tu t’en souviens de ça ? Il a beau te dire qu’il maîtrise la situation, tu n’en es pas vraiment sûr tu dois bien l’avouer.
Ivar H. Kovacs
times admin
J'ai posté : 5639 messages et j'ai : 783 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et pour finir je crédite : Avatar by unreleased & profil, signature by moi, gif tumblr,♥

Ivar H. Kovacs
Ven 15 Mai - 23:48

I’ll be there for youuuuu !
Asa & Ivar

C’est toujours ainsi quand tu retrouves Asa. A part les blagues pourries que vous vous lancez, à part vos rires qui envahissent la pièce, des confidences s’imposent. Non pas pour meubler les conversations mais parce que vous avez appris à ne rien cacher à l’autre. Toi, dès qu’un événement majeur frappe ta vie, Asa est la première personne sur cette terre à qui tu te confies en premier. C’est comme s’il était ton puits magique, comme si t’étais la tombe dans laquelle il pouvait enterrer tous ses secrets et ses révélations personnelles. Un peu comme la fois où il t’avait avoué avoir couché avec un mec. T’avais directement pris l’initiative de l’aider à savoir si c’était le produit d’une exception ou si cela cachait une évidence. D’ailleurs maintenant que t’y penses, t’avais bel et bien reçu un texto de la part de ton pote. Non sans allumer une cigarette, tu hoches de la tête. « Ouais il m’a dit qu’il était arrivé en retard à cause d’un empêchement et qu’il regrettait d’n’avoir pas eu d’la chance avec toi. J’avoue que j’avais rien compris. » Avoues-tu, soudainement intrigué par cette histoire. Si ce n’était pas ton pote alors de qui s’agit-il ? Tu te tournes face à Asa, prêt à accueillir toute l’histoire. Pendant son récit, tu fronces parfois les sourcils tout en continuant à appuyer sur ta cigarette. Au moment où il évoque son caractère plutôt secret et le fait qu’il s’était ouvert à quelqu’un d’autre que toi, tu te permets de faire un « Ah ouais, c’est pas courant chez toi. » Pas du tout même et ça t’intrigue davantage ! Lorsqu’il parle d’un troisième mec qui s’était visiblement mêlé des affaires des autres, tu pestes dans ta langue natale pensant que l’histoire avait touché à sa fin. Ta surprise est immense quand il évoque son boulot pour YSL. « Ouais tu m’en as parlé … plusieurs fois. » Faut dire qu’il était fier d’avoir été sélectionné parmi d’autres tatoueurs. Toujours aussi curieux, tu écoutes le reste de l’histoire, réagissant par des “ah !” ou des “hm” jusqu’à ce qu’il avoue un fait ; il s’embrouille et cela ne passe pas inaperçu. Tu esquisses même un sourire amusé et franchement taquin parce que ce n’est pas courant de voir ton ami dans cet état. Cet homme, cet Axel, l’a bien chamboulé, t’en as l’impression. Mais avant même que tu ne puisses agir à cette histoire, il te parle à présent de son frère et d’une effraction. « Hein quoi ? » Tu roules des yeux. Son frère est un sacré fouteur de trouble même si au fond, tu comprends plus au moins ses réactions. C’est juste que ça te fait chier pour Asa qui essaie tant bien que mal d’être un frangin exemplaire. Encore une fois, t’as pas le temps de placer un mot, il agit à ta propre expérience avec ta femme non sans te demander si elle en valait la peine. Là, tu lui donnes un coup léger contre l’épaule. « Hey on parle d’ma femme là ! » Sauf que le sourire franchement pervers sur tes ourlets révèle bien des choses. Tu le dis pas clairement mais tes expressions parlent bien pour toi ; vous vous êtes bien amusés ce soir là et t’es même emballé à recommencer une fois de plus. La légèreté s’évapore à l’instant même où tu évoques la soirée mondaine à laquelle t’avait participé. « Non c’est pas mon truc t’l’sais mais j’avais pas le choix. J’devais y aller pour l’boulot. » Luna comme Lyudmila et Asa sont les seuls au courant de ton réel travail. Un sujet sur lequel tu veux pas trop t’attarder préférant plutôt soupirer et hocher de la tête face aux réprimandes de ton ami. « Ouais j’sais, j’étais pas intelligent sur l’coup. J’ai appris d’mon erreur, ça n’va plus se reproduire. Rassuré ? » Tu lèves ta bière pour trinquer avec ton pote avant d’écraser le mégot de la cigarette dans le cendrier. Maintenant que t’as eu tout un update, tu pourrais y revenir. « Et donc cet Axel, t’vas l’revoir ? Parce que j’ai l’impression que c’est pas juste physique c’tte fois. » Dis-tu en aiguillant ta phrase avec un petit clin d’oeil suivi d’un léger rire. « Quant à ton frère … j’comprends son point d’vue mais j’comprends aussi l’tien et j’pense que c’est là la clé. Dans le sens où il t’connait pas si bien, il sait pas par quoi t’es passé pour avoir c’statut là aujourd’hui. Et il peut pas l’savoir tant que t’ne lui dis pas. » C’est peut-être cliché mais selon toi, il y a pas mal que de la communication dans ce genre de situation, chose qui demeure absente entre les Zimmerman. « T’vas faire quoi avec lui d’coup ? » Demandes-tu, intéressé. « Et puis j’t’l’ai dit, si t’as besoin d’moi, j’suis là frangin. » Tu lui donnes une petite tape sur l’épaule juste pour lui montrer que toi, tu restes à ses côtés, peu importe ce qui arrivera.




A fine day to exit
Long way from home. Nowhere to go. What made the river so cold? The sweat of thoughts, Trickle down my brow. Soaking and stinging my eye.

awards & co I'll be theeeere fooor youuuuu... [Asa & Ivar] 570016848:
 
Asa Zimmerman
broad admin
J'ai posté : 590 messages et j'ai : 183 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : M. Pokora et pour finir je crédite : Eya d'amour

Asa Zimmerman
Sam 6 Juin - 10:04

♫ I'll be theeere for youuuu
When the rain starts to pour
I'll be theeere for youuuu
Like I've been there before
I'll be theeere for youuuu
'Cause you're there for me tooooooo... ♫

Tu aimes ces moments là Asa, tu aimes passer du temps avec ton meilleur ami, sans doute parce que c’est la seule personne avec qui tu n’as pas à te cacher, à cacher qui tu es, tout comme il ne te cache rien non plus. C’est sans doute pour ça aussi que tu t’en veux de ne jamais lui avoir avouer qu’Ezekiel est en réalité ton fils, tu t’en veux de ne pas lui dévoiler ton plus grand secret, mais en même temps tu as tellement répété “mon frère” en parlant du jeune homme pour le présenter à ton entourage, que tu as finis par ne plus le voir autrement. Au fond de toi biensûr que tu sais que c’est ton enfant, mais ce masque de grand frère tu l’as tellement porté que tu ne le retires plus depuis bien longtemps. Tu sais que tu finiras par avouer tout ça à Ivar, tu ne sais pas quand, tu ne sais pas comment, mais tu le feras. En attendant, vous parlez de tout, d’Axel, de Luna, de Zeke, de Lyudmila, vous videz votre sac autant l’un que l’autre, réagissant aux paroles de l’autre sans jugement, juste avec inquiétude lorsque nécessaire, comme lorsqu’Ivar évoque son passage à la soirée de la mairie, avec son ex. Tu ne peux t’empêcher de réagir Asa, tu laisses cet instinct protecteur prendre le dessus en rappelant à ton ami que désormais, il n’y a pas lui qui subira ses décisions, mais que Luna se retrouvera embarquée avec lui dans ses emmerdes, il le sait, bien évidemment, mais tu ne peux t’empêcher de le lui rappeler. Il te promet de ne pas se laisser reprendre à tout ça, et tu ne peux que grogner lorsqu’il te demande si tu es rassuré. Tu laisses ensuite entendre un petit rire à ta propre réaction avant de trinquer avec ton pote pour boire une gorgée de la bière que tu as dans la main. Il te demande alors si tu comptes revoir Axel, et tu grognes de nouveau Asa. J’en sais rien, j’ai son numéro, mais je sais pas… Il a raison, ce n’est pas que physique, et c’est sans doute ce qui te fait freiner de la sorte. Lorsque tu es avec lui, tu ne te poses aucune question, tu agis sans même réfléchir, tu te lances dans de réel discussion avec lui alors que tu ne la jamais fait avec quelqu’un d’autre que le brun en face de toi. Mais là que tu ne l’as pas en face de toi, là que sa présence ne vient pas flouter ton cerveau, tu as peur Asa, tout simplement. La communication n’est à la base pas ton fort, la preuve avec Zeke, et Ivar te le fait justement remarquer. Tu sais que ce gosse n’attend qu’une vrai discussion avec toi, et tu sais aussi que c’est nécessaire, mais cette discussion te fait tellement peur Asa, tu as peur de ce que tu pourrais dire, de ce que tu pourrais avouer, et surtout de tout ce que ça pourrait entrainer ensuite. Ouais… Je sais… Mais ya tellement de chose qu’il ignore sur moi… Ca risque d’être long… Tu ris doucement, même si ce rire n’a rien de joyeux, alors que ton ami te demande ce que tu comptes faire de ton petit frère. Sincèrement, j’en sais rien… Je commence à croire que je devrai juste, ne rien faire… Le laisser faire ses conneries, et assumer les conséquences plutôt que de le sortir de la merde à chaque fois… Ton meilleur pote sera la pour toi en cas de besoin, et ça, tu le sais, c’est d’ailleurs ce que signifie le sourire que tu lui offres en réponse. Ouais t’inquiète, au pire un jour je te demandera de venir le choper avec quelques collègues à toi histoire de lui foutre la trouille ! Tu te marres à cette idée, mais en vrai, tu es presque sûr que ton petit frère serait capable de vouloir rentrer dans ce monde rien que pour te faire chier, alors tu vas éviter cette solution là. En tous cas, je suis content que ça se passe bien avec Luna, je te l’avais dis, c’est une fille bien qui n’a juste pas eut de chance dans la vie… Vous avez parlez de l’après ? Vous pensez continuer de vivre ensemble ? Divorce au bout de quelque temps ? Tu ne sais même pas ce que tu ferais à leur place, si une vraie relation a prit place entre eux, tu doutes qu’ils aient pensé à se poser ces questions en réalité, mais c’est important d’après toi.
Ivar H. Kovacs
times admin
J'ai posté : 5639 messages et j'ai : 783 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : StephenHOTJames et pour finir je crédite : Avatar by unreleased & profil, signature by moi, gif tumblr,♥

Ivar H. Kovacs
Dim 5 Juil - 10:48

I’ll be there for youuuuu !
Asa & Ivar

Comme d’habitude ; quand tu te retrouves en tête à tête avec Asa, les mots fusent, les discussions s’entassent et vous ne vous arrêtez plus. Maintenant que t’y penses, c’était presque évident quand t’avais rencontré le jeune blond au départ. Certes, tu voulais le mettre dans ton lit mais tout de suite après, t’avais compris le fait de devoir le garder comme un ami précieux au lieu de faire de lui une conquête éphémère. Car tu as gagné un meilleur ami, une personne sur laquelle tu peux compter, une personne qui te connait plus que quiconque. D’ailleurs, même après son départ à LA, t’étais certain de pouvoir rester en contact avec lui. Le fait de le perdre t’était insupportable, inenvisageable même. Après qu’il ait vidé son sac, tu lui demandes s’il compte revoir ledit Axel. Sa réponse te fait hausser un sourcil. Tu comprends sa peur. Asa n’a jamais connu une réelle relation, encore moins avec un mec. Il n’est pas juste attiré par le corps du PDG et c’est ce qui l’effraie davantage. En tant que meilleur ami, tu trouves cela important de lui dire ses mots ; tu poses d’abord une main sur son genou comme pour attirer son attention. « Hey, frangin, t’as qu’une vie, profite le maximum. » Ca peut paraitre ringard comme conseil et pourtant ça ne l’est pas. L’être humain est connu pour son angoisse légendaire. Constamment en remise en question, un éternel peureux qui n’ose pas par crainte de souffrir alors que souffrir fait partie du processus. Il faut oser, se casser la gueule et se relever encore plus fort qu’avant. C’est ta devise et si ta vie en entier a été riche, c’est grâce à cet état d’esprit. Tu ne préfères pas insister sur ce sujet, le questionnant cette fois sur son frère. Tout en étant concentré sur ses mots, tu te déplaces jusqu’à la cuisine ouverte sur le salon pour ramener deux bières. Tu tends l’une d’elles à ton pote avant de reposer tes fesses sur le canapé, un pied appuyé sur ta cuisse. « T’es pas obligé d’tout lui dire. » Tu hausses les épaules avant de rire à sa proposition. Bien sûr, même s’il était sérieux, tu l’aurais pas fait, ça ne peut que rendre leur relation encore plus merdique. « J’pense que la meilleure chose à faire dans c’genre de situation, est d’te faufiler dans son monde en fait. D’être un pote avant d’être un frère. » En tout cas si t’étais à sa place, c’est ce que tu ferais. « Cherche par exemple ce qu’il aime faire, ses centres d’intérêts et essaie d’jouer dessus t’vous ? » Si par exemple son frère aime le foot, il pourrait l’emmener regarder un match ensemble. En gros, qu’il essaie de le connaître davantage dans le but de gagner ne serait-ce qu’un peu sa confiance avant de passer à l’étape suivante. Tu allumes une nouvelle cigarette et après avoir tiré dessus une première fois, tu souris doucement à ton équipe quand il parle de ta relation avec Luna. Ce sourire se transforme en une expression ennuyée à la simple idée de parler “avenir”. C’est un sujet que tu n’as pas encore évoqué avec la jeune femme parce que … tu ne sais pas quoi faire. « On n’en a pas encore parlé. » Avoues-tu non sans passer une main dans tes cheveux, passablement irrité. « Franchement j’sais pas trop quoi faire. J’me suis habitué à sa présence ici mais voilà, j’veux pas m’montrer égoïste avec elle. Luna mérite vraiment quelqu’un qui l’aime sincèrement. » Toi, tu as l’impression de ne plus pouvoir aimer de nouveau depuis Isaak. Tu as du mal à t’ouvrir réellement comme si quelque chose te bloquait. Tu soupires longuement et décide de boire une gorgée de la bière. « D’toute façon s’il y a des nouveautés t’seras l’premier à être au courant. » Dis-tu en donnant une petite tape amicale sur son épaule.




A fine day to exit
Long way from home. Nowhere to go. What made the river so cold? The sweat of thoughts, Trickle down my brow. Soaking and stinging my eye.

awards & co I'll be theeeere fooor youuuuu... [Asa & Ivar] 570016848:
 
Contenu sponsorisé
I'll be theeeere fooor youuuuu... [Asa & Ivar]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Queens :: Jamaica
-
Sauter vers: