Fermeture du forum
Merci pour cette belle aventure ! Toutes les informations se trouvent Ici love2 du love sur vous Let's do bungee Feat. Ellen  - Page 2 4035343658
Le Deal du moment :
Nouveau maillot de l’équipe de France de ...
Voir le deal
89.99 €

Partagez

Let's do bungee Feat. Ellen

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side
Nikolaus Krämer
Wall
J'ai posté : 676 messages et j'ai : 137 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Charlie Hunnam et pour finir je crédite : Magma. (ava) bat'phanie (sign)

Nikolaus Krämer
Sam 23 Mai - 18:52

Let's do bungee (help me)
Ellen & Nikolaus
Bonjour la petite pique. Ce n’était pas comme s’il n’était pas habitué avec Ellen. La preuve il rigolait, tout en haussant des épaules à ces fausses questions. « J’imagine que je suis un peu de fraicheur dans leur vie ennuyeuse. Voyons les choses ainsi. » Il avait trouvé le moyen de tourner le tout positivement, sans pour autant s’enfler la tête avec ses dires. Il était plutôt humble, ou du moins avait-il apprit à l’être en se réveillant subitement de son rêve de vie qui était désormais terminé. Ça vous remet disons-le, solidement les deux pieds sur terre. Il avait dû apprendre à se relever, trouver un nouveau rêve. Malgré qu’il n’ait jamais oublié le premier encore aujourd’hui, espérant toujours au fond de lui-même pouvoir reposer ses fesses sur sa motocross. Pour le moment, il était parti de rien, et avait appris le dur métier du monde des affaires. Ça aussi, ça aidait à rester humble lorsqu’on n’y connaissait pas grand-chose et que l’on devait tout apprendre. Il le faisait encore aujourd’hui apprenant de ses défaites comme de ses succès. Il blaguait mais, il faisait aussi parti des fameux adultes responsables, se donnant corps et âme dans son projet, dans son entreprise pour qu’elle vive. Mais à sa manière plus humaine, en se débarrassant dans la mesure du possible des choses qu’il n’aimait pas. Il pourrait certes, avec ses moyens, placer sa compagnie plus haut dans le palmarès des plus populaires mais, à quel prix? Celui de prioriser les profits et les bonus à la bourse au détriment de ses employés et de leur bien être? Ce n’était pas pour lui une priorité.

Ça se voyait bien de toute manière, difficile de le cacher maintenant qu’il était en route avec son employé vers un cabaret accompagné de leur rire et de la légèreté de la discussion. Il n’y avait pas de malaise ici, ou de cette petite retenue de dire certaine chose par la faute de la hiérarchie. « Ça aussi, ça me rend la tâche plus difficile! Faut croire que tu fais exprès. » Un nouveau rire qui s’échappe, à peine sortit et il retrouvait sa bonne humeur plutôt que son désespoir et ennuie premier. Comme quoi il avait fait le bon choix et ne le regrettait pas le moins du monde. Il était bien vrai qu’il avait parfois du mal à résister à sa bouille angélique. Le genre de petit pouvoir de transformer un non en un oui. Ce n’était pas rien, quand monsieur bougon et je ne veux pas sortir ce soir, acceptait de changer d’idée. C’était peut-être une forme de manipulation, mais elle restait à la fois douce et pas bien méchante. « Et merci à toi d’avoir accepté. » Il faut croire que sa crise tombait bien, pour les deux, en plus de faire une nouvelle découverte commune. Ça avait son côté palpitant, Nikolaus qui n’avait pas la moindre idée de ce qui pouvait l’attendre. Il avait entendu parler, mais sans plus. Il avait une petite idée qu’il s’agissait plutôt activité nocturne mais, qui sait après tout? Il attendait, tout simplement, en voyant Ellen s’occuper du reste. Soit entrer en négociation, de ce qu’il pouvait observer. Il lui découvre un talent véritable, tout sourire d’apprendre ce qu’elle avait réussi à faire. « Je prends note de t’amener la prochaine fois que je dois faire des négociations. Ça pourrait m’être utile qui sait. » Malgré qu’il doive payer un extra, ce n’était certainement pas problématique pour lui. C’était un compromis qui lui semblait être tout à fait équitable. Il doutait fort bien que cet endroit soit le genre à offrir ce type d’exception à tout va. Donc c’était un exploit en soi ce que la demoiselle venait de faire. Deux heures, en prime, ça non plus, ce n’était pas rien. Il avait donc payé en prenant la peine aussi de remercier la personne qui avait cédé aux charmes de la demoiselle, avant de prendre les meilleures places. « C’est l’idéal en fait. Il n’y aura pas tous ces humains pour nous embêter. » Il avait une faible patience avec eux, parfois, la faute à son côté solitaire. « Ça fait peu en tant que spectateurs mais, c’est déjà bien. » Il osait croire qu’ils auraient sans le moindre doute droit à la pratique avant le réel spectacle. Il n’avait absolument rien contre voir le processus artistique, chose qui trouvait tout aussi intéressant. Avoir droit à ce qui se passait, en quelque part, derrière les rideaux venait répondre à sa curiosité autrement. « Alors, un cabaret. Une raison en particulier d’avoir eu cette idée? » Qui sait, peut-être était-elle une adoratrice du style. Une occasion nouvelle d’en apprendre un peu plus sur la demoiselle, sur d’autres sujets.

electric bird.


don't shoot what is looks like
Shoot what it feels like  ▬ When words become unclear, I shall focus with photographs. When images become inadequate, I shall be content with silence.
Ellen C. Rodriguez
beta admin
J'ai posté : 1655 messages et j'ai : 719 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Mimi Elashiry et pour finir je crédite : Avatar par Thinkky & Signature par Beylin.

Ellen C. Rodriguez
Ven 5 Juin - 12:09

Let’s do bungee
Nikolaus & Ellen
Let's do bungee Feat. Ellen  - Page 2 3vMXzZHjANl-
Eclat de rire, sourire mutin sur les lèvres, gamine heureuse. Oui, elle est heureuse en cet instant précis Ellen. Comment pourrait-il en être autrement après tout ? Elle ne travail pas sur presque ordre de son patron, lequel est avec elle dans une voiture, le tout en direction de Broadway pour aller dans un cabaret. Situation cocasse, il faut le reconnaître, surtout quand on connaît la différence d’âge qui les sépare et pourtant, c’est pas ça qui compte le plus pour la jeune Ellen. Non, elle tout ce qu’elle désire c’est se sentir bien avant tout et c’est le cas en cet instant précis. Elle ne réfléchit, ne veut pas penser aux conséquences de leurs actes sur les futurs relations professionnelles qu’elle pourrait avoir avec ses collègues. Ca passe en second plan, juste un détail auquel elle aura le temps de penser quand elle rentrera chez elle, quand elle retournera travailler peut-être même. Elle est amusée par le fait qu’il ne la contredise pas quant au fait qu’il ne sache pas résister à ce sourire qu’elle peut lui adresser ou encore à ce regard tendre qu’elle a en toutes circonstances. Elle est comme ça Ellen, c’est une poupée, c’est encore une enfant à qui on pourrait donner monts et merveilles. Il lui suffirait de demander. Mais il n’empêche qu’il n’était pas obligé de lui proposer à elle de l’accompagner aujourd’hui, il n’aurait sans doutes eu aucun mal à trouver quelqu’un, la proposition de ne pas travailler était des plus alléchante, il faut bien le reconnaître. Elle n’est peut-être pas dans son élément dans ce cabaret qu’ils découvrent finalement, presque endormi. Ce ne sont pas des heures pour ce genre d’endroit mais qu’importe, ils doivent tenter leur chance. Négocier n’est peut-être pas le domaine de prédilection de la jeune femme mais elle a une carte dans sa manche. Elle a son sourire, elle a son regard innocent, sa manière naïve de se comporter, comme si elle était la dernière des cruches sur cette terre. Et le pire dans tout ça, c’est que ça fonctionne à la perfection, encore mieux qu’elle ne l’aurait jamais imaginé. Elle est fière de retourner vers Nikolaus avec la nouvelle qu’ils peuvent rester. « Je ne promet cependant pas que ça fonctionne à tous les coups ce genre de techniques de négociations. » Elle-même ne saurait dire ce qui a fait pencher la balance du côté positif mais elle ne va pas s’en plaindre, après tout, elle a obtenu ce qu’elle désirait et c’est tout ce qui compte. Avec un sourire, accroché au bras de Nikolaus, elle s’avance jusqu’à une table à laquelle elle prend place, regard rivé sur la scène encore vide. « Des humains ? » Elle éclate de rire aux propos de l’homme à ses côtés, ne s’attendant pas à ce genre de mots de sa part. « Je ne te savais pas anti-humain à ce point, je devrais faire attention et vérifier si j’en suis une ou pas, tu penses ? » Elle le taquine, ne fait que ça parce qu’elle peut comprendre ce sentiment de ne pas se sentir à sa place en société, préférer la solitude aux soirées bondées. « J’en sais trop rien. Je ne suis pas très familière du monde de la nuit en général, trop de monde, trop de tout en fait. Alors je me dis que faire une sorte de transfert, aller découvrir le monde de la nuit mais en plein jour, c’est la meilleure manière de me faire une idée de la chose. » Elle ne sait pas trop si elle est claire dans ses propos bien que pour elle, cela soit plutôt simple en fait. Le cabaret, c’est juste une excuse pour espérer faire des photos qui en vaillent la peine, c’est son moyen à elle d’arrondir les fins de mois. « Tu aurais préféré visiter une maison de retraite peut-être ? » Regard amusée qu’elle tourne vers lui, elle ne s’attend même pas à une réponse, elle veut juste se détendre et profiter des répétition à venir, auxquelles ils ont exceptionnellement le droit d’assister.


Today,
I choose to find
my own way
Let's do bungee Feat. Ellen
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side
-
Sauter vers: