Fermeture du forum
Merci pour cette belle aventure ! Toutes les informations se trouvent Ici love2 du love sur vous Ah... it happened ! [Jayden] 4035343658
-22%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
219 € 279 €
Voir le deal

Partagez

Ah... it happened ! [Jayden]

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn :: Prospect Park
Emily Richards
Wall
J'ai posté : 109 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et pour finir je crédite : Dublin

Emily Richards
Lun 25 Nov - 0:43

Ah... it happened !
Claquant ma chaussure contre le rebord d'un petit muret, je me préparais à courir. Je remontais sans grande élégance mon legging. J'étais prête à me vider la tête. Alors que je glissais mes écouteurs à l'intérieur de mes oreilles, je prenais le temps de choisir ma musique pour commencer ce jogging quotidien : Later Bitches. Assez rythmée pour bien courir et vraiment une musique qui me rappelait des souvenirs aussi sales que drôles. Alors que la musique venait de jouer sa première note, je commençais à courir. J'adorais ce parc. Il était gigantesque et malgré ça, je croisais un grand nombre de personne. Plus j'avançais et plus je me rapprochais de son magnifique lac dont on ne faisait plus la réputation. J'esquissais un sourire en me rappelant ce qui c'était passé dans ce foutu lac, un soir d'été, encore étudiant et insouciante, j'avais bien profité.

Je manquais de m'étouffer en retenant un petit gloussement de ma part. C'était peut-être la pire idée que de rire alors que je décidais un peu avant d’accélérer ma foulée. Je n'étais vraiment pas une mauvaise coureuse. A vrai dire, j'étais plus fière de mon état physique malgré mes 27 ans. Je dépassais quelques personnes devant moi. Alors que la musique changeait, je détournais le regard rapidement vers mon portable puis non loin de moi, je remarquais cette petite fontaine. Alors que je relevais mon regard, je croisais celui d'un jeune homme. Il m'interpellait. Assez pour me demander pourquoi je ne l'avais pas remarqué auparavant.

Tandis que nous passions l'un à côté de l'autre, je le suivais du regard. Ma foulée était rapide, tellement rapide que je ne me rendais pas compte au combien je déviais de ma trajectoire. Au moment où je reportais mon regard vers ce que j'avais face à moi, il était trop tard. Trop tard pour ma fierté et ma dignité, surtout. Le petit muret de la fontaine dans le tibia, je basculais en avant dans un petit gémissement de surprise. Et honnêtement, si je pouvais juste me noyer ici, j'aurais préféré. Mais comme toute bonne citoyenne que j'étais, j'avais pris le temps de juste sauver mon portable de la noyade alors que mon corps entier basculait dans l'eau à cause de ma vitesse.

Je voulais mettre mes deux mains pour me retenir mais... Les gens normaux l'auraient fait sans doute. Moi, je ne l'étais pas. Je préférai sauver mon petit machin technologique dans lequel se trouvait la moitié de ma vie et surtout une partie de mon boulot. « Merde... ». Le plouf était monumental. Tellement bruyant que j'avais presque envie de me moquer. Je sortais la tête de l'eau et... Si j'étais une personne normale encore, je serais rouge pivoine de honte. Mais au lieu de ça, je partais en fou rire. Un rire sincère, à gorge déployée alors que sincèrement, il faisait vraiment froid. L'eau était gelé et ce n'était pas tellement la saison pour faire une petite baignade toute habillée dans la fontaine. Je me trouvais tellement ridicule que finalement, ça m'avait fait rire.

Je retirais les cheveux qui s'étaient échappé de ma queue de cheval pendant ma chute de mon visage alors que je commençais déjà à essayer de sortir de la fontaine, au bord des larmes tellement j'avais ris. Bordel... Tout ça pour mater un gars. Je me fatiguais. Pourvu qu'il n'avait pas vu ça... Par tout les dieux. « Waaah... C'est ce qu'on appelle une sortie explosive ! » Je faisais la blague à moi-même. Parce que c'était quand même vachement drôle. Le bruit des gouttes claquant contre l'eau de la fontaine rendait le moment vraiment gênant mais.. Je n'étais plus à ça, près, si. En face de moi, il se trouvait là. Et là, j'avais envie de m'enterrer. Vraiment m'enterrer. Mon dieu... Pourquoi il avait l'air si gentil que ça au point de s'arrêter alors que j'étais tombée en le matant ?

Et j'étais loin des femmes dans les magasines avec le moment sexy même trempée, non... C'était plus une sorte de mixte entre un chien mouillé et un pingouin perdu sur sa banquise. Je lui souriais simplement, un peu gênée. Qu'est-ce que je pouvais dire après ça ? « Je m'appelle Emily ! Enchantée ! » Waaaah... Bravo Emy... C'était tout ce qui tu avais trouvé ? Doux jésus, on était mal barré. Sous la panique, qu'est ce que je faisais ? Je me présentais. Mais qui faisait ça dans une vie normale ? Personne. Absolument personne. Et ça, c'était vraiment la honte. Et bordel... J'avais froid. Je devais au moins rester digne là-dessus et ne montrer aucune faiblesse à ce sujet. Au pire, je lui dirais que c'était prévu.

Je retirais l’élastique je retenais mes cheveux pour leur laisser un peu de liberté, complètement trempés. Je secouais la tête légèrement de droite à gauche afin de dégager mes cheveux de mon visage, en les coiffant de mes mains rapidement. Bon... Et bah c'était une super première impression qu'il allait avoir de moi. La honte. Ma peau commençait tout juste à se tenter de rouge. Après l'euphorie, la réalité... Il allait me prendre pour une folle. « Désolée... » 
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Jayden Moore
wall admin
J'ai posté : 4852 messages et j'ai : 88 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Chris Wood et pour finir je crédite : magma (vava)

Jayden Moore
Lun 2 Déc - 6:08

Ah...it happened
Jayden & Emily

Il commençait à faire froid, mais ça n’empêchait pas Jayden de faire son petit footing quotidien au parc. Il n’habitait pas très loin, c’était donc très pratique. Etant donné qu’il travaillait beaucoup et qu’il passait pas mal de temps assis derrière un bureau ou enfermé dans une seule pièce, courir et prendre l’air lui faisait le plus grand bien. S’aérer l’esprit, il n’y avait rien de tel. Il était bien loin de se douter de ce dont il serait bientôt témoin lorsqu’il avait quitté son appartement pour se rendre au parc, à petites foulées. Il avait mis ses écouteurs et était prêt à entrer dans sa petite bulle. La musique l’aidait à garder le rythme et à se concentrer sur ses pas. La plupart des personnes qu’il croisait semblaient faire la même chose. De toute façon, quand on courait, ce n’était pas pour se sociabiliser. Du moins, pas aux yeux de Jayden. Il y avait bien ces groupes qui couraient ensemble, mais ce n’était pas le truc de Jayden. Il avait toujours été quelqu’un d’assez solitaire et s’il était un peu plus sociable qu’avant, il avait certainement encore quelques progrès à faire en la matière.
Alors qu’il courait, il tenta de ne pas trop penser au boulot. Après tout, il courait aussi pour se vider la tête, mais ce n’était pas facile. Pas quand on avait un gros projet important à finir bientôt. La pression était à son maximum. Bon sang. Ce que ça lui prenait la tête ! A peine arrivé au parc qu’il s’arrêta, ferma les yeux et souffla un bon coup. Il devait se détendre, déstresser.

Il reprit finalement sa course, croisant quelques personnes qu’il voyait régulièrement à la même heure. Le parc aussi avait ses « clients » réguliers. Quelques instants plus tard, il passa à côté d’une jolie blonde, mais il ne lui prêta pas plus d’attention que ça. Il n’était pas vraiment du genre à mater les gens et puis, il ne pensait pas du tout à ces choses-là actuellement. Contrairement à cette jeune femme, apparemment. Par chance, Jayden ne l’avait pas vue le suivre du regard. Par contre, la suite…il la vit très bien. La jeune femme qui tomba dans la fontaine et qui semblait rire toute seule, sans doute à cause de sa propre connerie. Quelques personnes s’amusaient même à la filmer en riant bêtement. Jayden poussa un soupir et s’avança vers la pauvre victime de la fontaine. Elle était trempée et elle devait être frigorifiée. Y avait-il meilleur moyen d’attraper la mort ? Jayden avait retiré ses écouteurs au moment où elle se parlait manifestement à elle-même. Il haussa un sourcil, l’observant toujours avant qu’elle ne se rende compte de sa présence. Et là… elle eut une réaction des plus étranges. Elle…se présenta ? C’était quoi, cette fille ? Elle venait de tomber dans de l’eau sans doute glacée et elle se présentait au premier passant qui s’arrêtait ? « Si vous vouliez attirer mon attention, il y avait d’autres façons que de vous jeter dans une fontaine glacée. » Un léger sourire un brin moqueur – gentiment moqueur – apparut au coin de ses lèvres. Il avait dit ça en plaisantant, ne se doutant pas qu’il n’était finalement pas si loin de la vérité.

Elle avait froid, c’était évident. Jayden réprima un petit soupir avant de retirer sa veste de survêtement. « Jayden. Et voici Jayden junior qui vous tiendra chaud. » Il posa la veste sur les épaules de la jeune femme sans lui demander son avis. Depuis quand jouait-il les bons samaritains ? En même temps, il se voyait mal passer son chemin en voyant cette pauvre fille trempée et frigorifiée. « Vous devriez aller vous changer rapidement. Après avoir pris une bonne douche bien chaude. » Il l’observa et ne put s’empêcher de lâcher un petit rire face à son air de chien mouillé. « Vous habitez dans le coin ? Sinon…mon appartement n’est pas loin… » Quoi ? Venait-il vraiment de proposer à une parfaite inconnue d’aller chez lui ? De potentiellement utiliser sa douche ? « Sinon, je vous raccompagne chez vous. Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens quelque peu coupable. » Pour quelle raison, au juste ? Parce qu’il avait été sur les lieux de ce malencontreux « accident » ?
made by black arrow
Emily Richards
Wall
J'ai posté : 109 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et pour finir je crédite : Dublin

Emily Richards
Jeu 9 Jan - 20:39

Ah... it happened !
Un peu comme dans ce monde, j'avais merdé. Mais alors... Vraiment bien merdé. Pendant que je mattais un coureur, mon cerveau s'était décidé à ne pas se concentrer sur ma course à moi. Et oui, peut-être avait-il des atouts intéressants mais ils étaient étrangement devenus flous au contact de l'eau. Je maudissais même ce regard que je lui avais lancé, en passant à côté. J'étais tellement... Ainsi. Dans la vie. Un peu trop deconcentrée en dehors de mon boulot. Et même si ça faisait beaucoup rire ma mère de me voir me prendre des poteaux, des meubles, un frère ou encore une couverture, à force, ça finissait par faire des sacrés bleus.

Ça ne m'étonnait pas d'être tombée, il devait me manquer des neurones à force de me cogner partout. Alors que je riais seule dans l'eau, gelée, les gens me filmaient sans grande pudeur et je m'en foutais un peu. Après tout, si j'avais pris le temps de mater quelqu'un en courant, ils avaient bien raison de prendre le temps de me filmer. Et comme si ce n'était pas suffisant ? Devinez quoi... Il se retourna. Il me porta un peu d'attention qu'une fois que j'étais dans la flotte, trempée jusqu'à l'os. Et il semblait vraiment perplexe quand à ma santé mentale. Je me sentais soudainement vraiment mal à l'aise.

Dans la panique, un peu intimité, je me présentais, bêtement. Et je voyais à sa tête que c'était loin d'être une réaction normale. Je n'étais pas normale, certes. Mais ça ne faisait pas de moi un monstre, enfin, je n'en étais pas sûre. Alors que je sortais une bouteille de mon sac pour boire, parce que oui j'avais soif, je manquais de m'étouffer avec sa réflexion. Rouge pivoine, je commençais à m'agiter comme un asticot. « Oh euhh... Non, je... » Je me raclais la gorge pour paraître un minimum confiante. Comment arrivais-je à être une véritable tortionnaire avec mes auteurs ou les autres éditeurs mais être une incapable sociale en dehors de mon travail ?

« J'ai été distraite... » annonçais-je en détournant mon regard de son visage. Et je ne regrettais d'avoir été distraite, désormais. Vraiment pas. J'essayais de contrôler mes tremblements. Je ne voulais pas paraître faible ou quémander son aide. Ce n'était pas tellement mon genre. Je le voyais retirer sa veste et j'avais déjà envie de m'enterrer là, dans cette fontaine et de finir en bonhomme de neige comme Olaf. Cependant, je trouvais l'attention vraiment délicate et je haussais un sourcil, un sourire moqueur à mon tour. « Jayden Junior... Hum... Merci à lui alors ! » Je ricanais. Parce que c'était quand même ridicule comme situation et j'avais eu de la chance d'être tombé sur quelqu'un prêt à avoir froid lui aussi pour me réchauffer.

Je souriais simplement. Je comprenais pourquoi ma mère m'avait poussé tout mon lycée à sortir. Parce qu'au fond, même si j'étais un peu étrange, je restais moi-même. Et j'étais persuadée, qu'il plaisait, ce moi. De nouveau, je ne pouvais m’empêcher de sourire, un soupir amusée. C'était vraiment adorable de sa part. Et même si bientôt, j'allais me transformer en Elsa, je tombais un peu sous son charme. J'étais tombée, dès le premier regard, après tout. « Oh oui... J'en rêve d'une douche bien chaude... » annonçais-je les yeux fermés alors que je m'enroulais dans la veste du jeune homme.

Son rire me fit rougir. Vraiment rougir. Ça nuançait avec le blanc glacial de ma peau. « On ne se moque pas... » Enfait, si, il pouvait. Moi-même, je riais de ma stupidité. Mais il fallait sauver le peu d'honneur qu'il me restait. Je relevais la tête vers lui à sa proposition. Je devais avouer ne pas m'y attendre. Un peu gênée, je me passais une main dans mes cheveux trempées. « J'habite... J'habite à Midwood... Quel est le plus prêt ? » Pourquoi je lui faisais confiance exactement ? Bien que Jayden Junior tenait vraiment un peu plus chaud que mes vêtements trempées, honnêtement, il fallait peut-être que je panique un peu de ses attentions, non ? Etais-je inconsciente à ce point ?

« Ca serait vraiment avec plaisir... » annonçais-je un grand sourire. Super Em'... Tu invitais un étrange à te raccompagner ou à aller prendre une douche chez lui. Wah. On progressait. « Et je dois bien vous rendre votre veste quand même, un moment... » Tout en désignant la veste sur mes épaules avec les yeux, je frottais mes mains contre mes bras pour tenter de les réchauffer à leurs tours. « Vous pouvez me tutoyer... Et je vous dois au moins une course ou une veste ou une boisson chaude ! » J'éclatais de rire en le fixant dans les yeux. Oui. Il était particulier. Sans aucun doute.

« Je suis désolée d'avoir interrompu votre course... J'espère que vous ne m'en voulez pas trop ? » demandais-je alors que je commençais déjà à marcher, lentement. Même si j'avais froid, j'avais vraiment envie de discuter avec lui, apprendre à le connaître. « C'est la première fois que je vous vois, vous venez ici souvent ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Jayden Moore
wall admin
J'ai posté : 4852 messages et j'ai : 88 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Chris Wood et pour finir je crédite : magma (vava)

Jayden Moore
Lun 10 Fév - 1:12

Ah...it happened
Jayden & Emily

Qui était cette fille ? Quelle était cette rencontre si improbable qu’elle aurait pu sortir tout droit d’une comédie romantique remplie de clichés ? Sérieusement… qui tombait dans une fontaine en faisant un footing ? Qui en riait, alors qu’il faisait froid ? Eh bien…cette fille. Et Jayden ne pouvait tout simplement pas passer son chemin et la laisser galérer et greloter de froid. Il était un gentleman et peu importe si on pouvait trouver ça ridicule. Pourtant, il ne cherchait pas forcément le contact humain, trouvant ça souvent bien trop chiant. Devoir interagir avec quelqu’un n’était jamais de tout repos, surtout pour lui. Il avait eu son lot de mauvaises expériences en termes de relations humaines. Il s’était même forgé une certaine carapace, se cachant derrière le masque du mec bosseur et carriériste qui ne pensait qu’à son boulot et à rien d’autre. Dans le milieu professionnel, ça lui allait très bien. Mais là, le cadre était informel et la blonde avait besoin d’aide. Contrairement à ces idiots qui s’amusaient juste à filmer ou à prendre des photos avant de partir, Jayden s’état arrêté et enquis de l’état de la jeune femme. Il fallait bien admettre qu’elle avait un magnifique sourire. Un sourire sincère comme en voyant bien trop rarement à New York. Peut-être était-ce ça qui l’avait interpelé. Quoiqu’il en soit, il offrit sa veste à la jeune femme sans hésiter. Si ça pouvait lui redonner un peu chaud le temps de rentrer, ce serait déjà ça de pris.

Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais il avait fini par proposer à Emily de venir chez lui pour se réchauffer et même prendre une douche. C’était bien la première fois qu’il proposait une chose pareille à une parfaite inconnue. Ou même un inconnu. Bref, quelqu’un qu’il ne connaissait pas. De toute façon, il ne s’attendait pas du tout à ce qu’elle accepte. Après tout, elle ne le connaissait pas. Il pouvait très bien être un psychopathe qui jouait très bien le rôle du mec serviable et charmant afin de pouvoir séquestrer de pauvres filles innocentes dans sa cave. Néanmoins, elle accepta. Tout en lui donnant la permission de la tutoyer. Il esquissa un petit sourire à ces mots. « Très bien. Je te prends au mot ! Mais… tu n’as pas peur de suivre un parfait inconnu ? » Il l’observa d’un air parfaitement sérieux avant de poursuivre. « Je pourrais ne plus jamais te laisser partir. » Mouais. Très crédible, vraiment. « Tu ne me dois rien. Mais si tu y tiens, je veux bien une course, ma veste et une boisson ! » Pourquoi choisir, après tout ? Encore une fois, il se demandait ce qui lui avait pris. Il était ridicule ! « Enfin…pour la boisson chaude, ça peut déjà s’arranger chez moi ! » Ils se dirigèrent donc vers la sortie du par cet Jayden prit aussitôt la direction de son immeuble. « C’est vraiment pas loin. Attends que je t’emmène dans une ruelle déserte… » Stop, Jay. Il se fatiguait lui-même, là.

« Et non, c’est pas la première fois que je viens ici. En fait, je viens presque tous les jours. Mais parfois à des heures différentes, selon mon boulot. » Il avait répondu comme si de rien n’était et comme si la question d’Emily ne ressemblait pas à une réplique de drague totalement débile. Mais sans doute n’était-ce pas voulu. « Et toi ? Je suppose que tu es une habituée aussi. » Bravo, Sherlock ! Heureusement qu’il était meilleur architecte que dragueur. Il n’avait même pas conscience de ce qu’il faisait ou disait. Dans sa tête, il n’était pas du tout dans une optique de…charme.
Au bout de quelques minutes à peine, ils arrivèrent à destination et entrèrent dans l’immeuble, puis entrèrent dans l’ascenseur pour se rendre au cinquième étage. Une fois les portes ouvertes, Jayden laissa passer Emily en premier. « Après vous, très chère. » Oui, Jayden venait de se facepalmer mentalement. Fallait qu’il arrête. Ça en devenait ridicule, voire pathétique. Bref, il se dirigea donc vers la porte de son appartement qu’il déverrouilla avant d’inviter la jeune femme à entrer. C’était un appartement spacieux et moderne, mais un peu en désordre, avec des dossiers et des croquis qui traînaient partout. « Désolé pour le désordre… Je me laisse trop souvent emporter quand je travaille. » Il lui adressa un petit sourire, puis lui intima de le suivre. « Je vais te montrer la salle de bain. Mieux vaut que tu te réchauffes tout de suite. Il n’est peut-être pas trop tard ! » En plus, elle avait le choix entre une douche ou un bain puisque Jayden avait non seulement une grande douche, mais aussi une baignoire qui faisait également jacuzzi. On ne se refusait rien ! « Quant à tes vêtements…hum…je vais te prêter quelque chose et mettre les tiens à sécher. » Il disparut dans sa chambre un instant avant de revenir avec un t-shirt et un pantalon de survêtement. Ce serait bien trop grand pour Emily, mais c’était mieux que rien. Il n’avait pas vraiment des vêtements féminins qui traînaient par là. « Prends ton temps ! Je nous prépare un bon chocolat chaud en attendant. A moins que tu préfères un thé ? Ou un café ? » Mais qu’il était serviable, ce petit !
made by black arrow
Emily Richards
Wall
J'ai posté : 109 messages et j'ai : 17 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Melissa Benoist et pour finir je crédite : Dublin

Emily Richards
Ven 27 Mar - 16:17

Ah... it happened !
La situation était ridicule, tout comme le fait qu'au final, le jeune homme s'était arrêté et m'aidait sans même hésiter. Et ceux, malgré le fait que je devais ressembler à une espèce de folle, morte de rire d'être tombée dans une fontaine parce qu'elle matait. Une chose en emmenait une autre, nous étions finalement entrain de débattre pour savoir chez qui nous allions passé le reste de notre footing. Quand je vous disais parfois que certains facteurs relationnels m'échappaient, je parlais de ça, par exemple. Qu'est ce qui nous avait poussé à dire oui ? Lui de son côté et moi, du miens, deux parfaits inconnus qui se demandaient chez qui, j'allais prendre une douche. Je ne pouvais m'empêcher de rire quand je constatais qu'il se posait exactement la même question. Je le fixais un moment et honnêtement, je n'avais aucune raison de me méfier de lui. C'était sans doute stupide. Je ne connaissais rien de lui mais... Il y avait vraiment des choses qu'on expliquait pas et il devait en faire parti. « Et bien, ma mère m'a peut-être mal éduqué là-dessus ! » J'éclatais de rire en haussant les épaules. Ma mère me poussait à aller vers les autres, pas à les redouter. Elle faisait confiance à mon instinct de survie et pour une fois, moi aussi. Son air sérieux m'obligea à m'arrêter et immobile, j'écoutais avec attention ce qu'il disait. Je déglutisais un peu, en me frottant la tête... La vraie question c'était, était-ce un problème s'il ne me laissait pas reparti ? Après tout, j'étais tombée dans cette fontaine par la distraction de ce visage d'ange. « Qui a dit que je voulais partir ? » je venais balayer son avertissement d'une main. Je voulais croire mon instinct pour une fois.  J'en avais connu des gens dangereux et bordel, il en était bien loin. La vérité était aussi que je serais déjà partie en courant si je me sentais menacée. Courage fuyons devrait être mon dicton. « Entendu ! Je ne sais pas si on arrivera à faire les trois en même temps, par contre... Je suis multitâche mais pas encore à ce point-là ! » annonçais-je un petit sourire taquin. Nous commencions à nous diriger vers la sortie du parc et le contact était étrangement naturel entre nous. C'était agréable. De ne pas devoir réfléchir à ce qu'on disait par peur de ne pas être sociable. Je ne me posais même pas de question à vrai dire. J'éclatais de rire en l'entendant parler de ruelle déserte.« Tant qu'il n'y a pas de fontaine, je suis presque sûre de pouvoir fuir plus vite que toi ! » Il fallait bien que je finisse par remettre ça sur le tapis, qui tombait dans une putain de fontaine ? Et bien, moi, apparemment. Je ressentais le souffle froid du vent. Il me glaçait le sang et même avec sa veste, si je ne tombais pas malade, c'était vraiment une chance. Dans un petit frisson, je répondais alors « Ah, tout s'explique dans ce cas-là... Tu travailles dans quoi, si je peux me permettre de te demander ? » Son travail devait être liés à quelque chose avec le contact, la réalisation, quelque chose qui expliquerait que ses horaires n'étaient pas fixes. Tout comme les miennes d'ailleurs. Il m'arrivait bien souvent de finir à des heures pas possible ou de réduire mon temps de pause pour finir plus tôt et rejoindre ma mère. Enfait, je ne courrais jamais à la même heure. J'étais un peu soumise au rythme de mon travail et des visites médicales de ma mère. «Oui ! Mais j'ai aussi des horaires peu fixes, mon travail est très prenant ! » Je tournais la tête vers lui, dans un petit sourire simple, je poursuivais « Mais ça fait du bien de courir pour se vider la tête, parfois. Je pourrais passer ma journée à travailler alors... » Super Emily, tu passais pourquoi maintenant ? Sans doute d'une acharnée du travail, d'une passionnée et tout du moins, je l'espérais parce que c'était le cas, j'adorais mon boulot. C'était un long combat pour l'obtenir. Et dans la manière d'être de Jayden, j'étais presque sûre que c'était son cas aussi. Peut-être me comprendrait-il. Plus rapidement que je l'imaginais, nous arrivions chez lui. « Magnifique rue déserte, dis donc ! » Tout en le taquinant, j’emboîtais le pas, suite à sa proposition indirecte de sortir de l'ascenseur. Je gloussais à sa manière de faire. Il était maladroit et c'était vraiment adorable. « Je vous remercie, mon brave ! » un petit regard complice pour le rassurer. Son appartement était magnifique. Mon regard se perdait un peu partout. Il avait du goût, ce jeune homme. Je secouais la tête et les mains, toute gênée. « Oh nooon, ne t'excuse pas pour ça ! Tu es passionné, non ? C'est l'essentiel ! » Et d'ailleurs, je trouvais ça même bien. Il aimait ce qu'il faisait, il se donnait corps et âme, j'en déduisais par le notre de croquis partout. Et c'était persuadée qu'il était vraiment doué, dans son domaine. Je hochais la tête tout en le suivant. Il était bienveillant, vraiment bienveillant. « Merci beaucoup Jayden ! » simple mais sincère, c'était le minimum que je pouvais faire. On venait de s'arrêter devant la salle de bain, gigantesque et dont les options me semblaient illimitées. « Ta salle de bain est gigantesque ! Mon dieu... » J'avais pourtant l'impression d'être plutôt tranquille dans mon appartement, je n'étais pas à plaindre mais là... Surprenant. « Tu as d'autres surprises de ce style à me proposer ou je peux arrêter de couper ma respiration ? » je haussais les épaules en riant. Alors qu'il parlait de mes vêtements, je penchais la tête vers eux, ils étaient congelés. Il m'en ramenait de nouveaux propres. Je souriais simplement. « Merci Jayden ! Je vais peut-être esquiver un gros rhume grâce à toi ! » En même temps, il ne le savait pas mais c'était en parti par sa faute que j'étais tombée dans cette fontaine enfin... sa faute. Surtout la mienne. « Je ne suis pas compliquée. Tout me convient. » Je reflechissais comme un instant pour ne pas le laisser dans cette situation. « Un chocolat chaud alors... Ca m'ira parfaitement ! Merci encore ! » Je ne faisais que ça, mais quoi dire de plus face à un homme aussi aimable et attentionné ? Et alors que je fermais la porte, je l'ouvris de nouveau, sans même pensé au fait que j'étais retiré mon tee-shirt. « Oh euh... Jayden ? Je ne t'ai même pas demandé mais.. Je peux te tutoyer ?  » demandais-je timidement, à moitié cachée derrière le mur pour ne pas me mettre à moitié nue. Je me dépêchais quand même de prendre cette douche, pour ne pas abuser de son hospitalité. Je sortais alors de la salle de bain, bien réchauffée dans sa tenue, bien trop large pour moi. J'avais glissé le tee-shirt bien trop long dans le pantalon que j'avais laissé flottant. J'avais fait un chignon dans quelques mèches s'échappaient, deux encadrées mon visage. Tout en marchant pied nue, en remettant mes cheveux, histoire d'être présentable. « Jayden ? » demandais-je d'une voix un peu gênée. J'arrivais dans le salon tout en regardant autour de moi, c'était joli. Je passais les doigts sur un plan, que j'observais sans rien dire en l'attendant. « Cette maison sera magnifique, sans aucun doute... » murmurais-je un peu perdue dans mes pensées. Il avait du talent, j'en étais sûre désormais. « Tu t'en sors ou tu as besoin d'aide ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Jayden Moore
wall admin
J'ai posté : 4852 messages et j'ai : 88 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Chris Wood et pour finir je crédite : magma (vava)

Jayden Moore
Lun 25 Mai - 3:42

Ah...it happened
Jayden & Emily

La situation était peu commune, voire inédite. Jayden n’aurait jamais cru qu’un jour, il inviterait une parfaite inconnue se réchauffer chez lui après qu’elle soit tombée dans une fontaine. Déjà, rien que ça…c’était totalement improbable. Mais les voilà donc, en train de se diriger vers son immeuble, tout en discutant comme s’ils se connaissaient depuis des années, alors que ça faisait à peine quelques minutes. C’était ça, les rencontres où le courant passait tout de suite ? Il ne se souvenait pas avoir ressenti une telle alchimie avec qui que ce soit d’autre, du moins pas aussi rapidement. C’était assez étrange, mais il préférait ne pas trop y penser. Emily l’interrogea sur son métier et le jeune homme répondit, un petit sourire aux lèvres. « Je suis architecte. Je travaille dans un bureau pas loin d’ici. » Son travail le passionnait et sans doute bossait-il bien trop. Mais il n’avait pas de famille, personne qui l’attendait chez lui et qui lui reprocherait de rentrer à des heures pas possibles et d’avoir constamment la tête plongée dans ses plans. Emily lui confia alors qu’elle aussi avait des horaires flexibles et qu’elle travaillait beaucoup. Et ça, ça fit sourire le jeune homme. « Tu sembles aussi passionnée par ton travail que moi. Joli point commun. » Sans s’en rendre compte, il lui avait adressé un clin d’œil. Décidément. « Et donc…tu bosses dans quoi ? » Il avait du mal à déterminer quel genre de métier elle pouvait faire. « J’aime ce que je fais, oui. Je sais que je travaille sans doute trop, mais…quand je commence quelque chose, j’aime aller au bout et souvent, je ne vois même pas le temps passer. » Il lâcha un petit rire alors qu’ils arrivaient devant l’immeuble.

Peu de temps après, ils étaient dans l’appartement de Jayden. Emily semblait impressionnée par les lieux et ça gênait un peu le jeune homme. Il n’était pas du genre à étaler sa richesse, mais il avait de l’argent, c’était un fait. Malgré son jeune âge, il gagnait déjà très bien sa vie. Talent et persévérance. « Tu trouves ? Ne va pas voir la cuisine, alors… » Il sourit bêtement. La salle de bain et la cuisine étaient ses pièces préférées. Il n’avait certes pas souvent le temps de cuisiner, mais il aimait y passer son temps, si ce n’était que pour boire un café au comptoir. Il proposa à la jeune femme de lui préparer une boisson chaude en attendant qu’elle prenne une douche et elle opta donc pour le chocolat. Bon choix. « Va pour un chocolat ! » Il lui sourit doucement. « Et arrête de me remercier toutes les deux secondes. Je vais finir par me sentir extrêmement gêné ! » C’était le cas de le dire. Il n’avait probablement pas l’habitude qu’on le remercie à ce point. Il estimait n’avoir rien fait d’exceptionnel, en plus. Et puis…il regarda Emily d’un petit air ahuri avant d’éclater de rire à sa question. Sérieux, c’était qui, cette fille ? « Tu le fais depuis le parc, alors…si ça me dérangeait, je l’aurais déjà dit. » Il se remit à rire. Franchement, c’était trop drôle. Et ça faisait du bien. Il ne riait pas assez dans la vie de tous les jours. « Dépêche-toi de prendre cette douche ! » Et sur ces mots, il la laissa tranquille et alla préparer le chocolat chaud.

Emily revint peu de temps après, elle avait fait vite. Jayden revenait tout juste de la cuisine, deux tasses de chocolat chaud dans les mains. Il les posa sur la table basse avant de sourire aux propos de la jeune femme. « Merci beaucoup. Je l’espère. C’est un gros projet pour un client exigeant. Je n’ai pas le droit à l’erreur. » Il avait la pression, mais il savait la gérer. Il avait déjà travaillé sur des projets plus gros et plus importants. Alors oui, il était confiant. « Je ne pense pas que tu puisses m’aider avec mes plans. Mais merci. » Il rit doucement, n’ayant sans doute pas compris qu’elle avait dû faire référence aux boissons. « Tu as faim ? Je peux aller nous chercher quelque chose à grignoter. Je dois bien avoir quelques cookies qui traînent par là. » En fait, il attendit à peine sa réponse avant d’aller chercher lesdits cookies. Puis, il s’installa dans le canapé. « On peut dire qu’on se souviendra longtemps de cette rencontre ! » Il prit son mug entre les mains et but une gorgée de chocolat. C’était bon et ça faisait du bien. « Emily ? Je…hum… » Il semblait soudain gêné. Merde. Pourquoi ? « J’aimerais beaucoup te revoir…après ça. Si tu veux. » C’était dit.
made by black arrow
Contenu sponsorisé
Ah... it happened ! [Jayden]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn :: Prospect Park
-
Sauter vers: