Fermeture du forum
Merci pour cette belle aventure ! Toutes les informations se trouvent Ici love2 du love sur vous What do I do ? | Nikolaus 4035343658

Partagez
Jayden Moore
wall admin
J'ai posté : 4852 messages et j'ai : 88 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Chris Wood et pour finir je crédite : magma (vava)

Jayden Moore
Jeu 20 Fév - 2:27

What do I do ?
Jayden & Nikolaus

C’était quoi, ce bordel ? Pourquoi Jayden avait l’impression d’être observé, voire suivi, depuis quelques jours ? Était-il devenu parano ou que passait-il ? Avait-il halluciné lorsqu’il avait vu le mec avec qui il avait couché des mois plus tôt, tapi dans l’ombre, semblant attendre qu’il sorte du boulot pour le suivre pseudo discrètement ? Pourquoi ce mec ferait-il ça ? Ils avaient passé la nuit ensemble et c’était tout. Ils ne s’étaient jamais rien promis et puis Jayden ne cherchait de toute façon pas à s’engager dans une relation quelconque. Son travail était un peu sa vie. Bien sûr, il savait se distraire quand il le fallait, mais sa priorité absolue restait son travail. Il voulait réussir, il voulait monter les échelons pour ouvrir son propre bureau d’architectes un jour. Et il était bien parti pour y arriver. Il avait déjà réussi à se bâtir une certaine réputation et ce, malgré son jeune âge. Mais ce soir, il n’était pas question de son boulot ou de ses ambitions. Il était question de ce type qui, manifestement, le stalkait. Il devait évidemment en avoir le cœur net avant de lancer la moindre accusation. Voilà pourquoi il se montra particulièrement vigilant, cette fois. Et il le vit. Au coin d’une rue. Peut-être aurait-il dû l’aborder directement, mais quelque chose l’en empêcha. Et puis, c’était la première fois qu’il était confronté à ce genre de situation.

Jayden n’avait pas beaucoup d’amis, mais il savait qu’il pouvait compter sur les quelques personnes qui comptaient pour lui. Et l’une de ces personnes était Nikolaus. Ou Niko. C’était aussi l’une des seules personnes avec qui le jeune homme se lâchait de temps en temps. Ce n’était pas qu’il était coincé – ou peut-être un peu – mais il n’avait jamais été du genre à se laisser aller. Sauf quand il buvait trop et qu’il finissait dans le même lit qu’un autre gars. Première et dernière fois. Mais c’était une fois de trop, manifestement. Il avait prévenu son ami de sa venue, ne lui laissant pas le choix. Il se donna juste le temps d’aller se changer car il ne tenait pas forcément à se pointer chez Niko en costard. Et puis, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus confortable pour une soirée chez un pote. Une fois changé, il quitta son appartement pour se rendre chez Nikolaus, en voiture. Il n’avait vraiment pas la foi de prendre les transports et puis, il ne savait pas à quelle heure il rentrerait. Sur le chemin, il s’arrêta pour acheter des pizzas et d’autres trucs à bouffer, puis il arriva enfin à destination. Jayden gagnait bien sa vie et vivait dans un bel appartement, mais Niko…ce crétin vivait carrément dans les beaux quartiers.

Il sonna donc et attendit sagement qu’on lui ouvre. Lorsqu’il fut face à son ami il brandit fièrement les pizzas. « J’apporte la bouffe ! J’espère que t’as faim ! » Il entra donc et posa tout ce qu’il avait ramené sur la table, puis se tourna vers Nikolaus pour lui faire une accolade. « Content de te voir ! Et merci de me recevoir ! J’avais vraiment besoin de te voir. » Il avait l’air bien trop sérieux en disant ça. Non, il ne s’apprêtait pas à faire une déclaration d’amour à l’autre. « En fait, je suis un peu perdu. Je ne sais pas quoi faire ni comment je me suis retrouvé dans une telle situation. » Il commença bêtement à faire les cent pas sans même le réaliser, puis il s’arrêta soudainement. « Ah ! Les pizzas vont refroidir ! » Il devait se reprendre, il faisait n’importe quoi, là. Il ne savait manifestement plus où donner de la tête. « Je crois que j’ai un stalker. » A partir de quel moment s’était-il dit que Niko saurait quoi faire ? En même temps, il était un peu l’un de ses plus proches amis et l’un des seuls…Si on ne comptait pas son voisin qui l’obligeait à sortir lorsqu’il jugeait que Jayden travaillait trop. Une vraie plaie, celui-là. « A moins que je sois en train de perdre la boule. » Il se mit à rire doucement tout en dévoilant sa magnifique pizza au fromage. « J’espère que j’ai choisi la bonne pour toi ! »
made by black arrow
Nikolaus Krämer
Wall
J'ai posté : 676 messages et j'ai : 137 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Charlie Hunnam et pour finir je crédite : Magma. (ava) bat'phanie (sign)

Nikolaus Krämer
Lun 16 Mar - 18:38

I see you
Jayden  & Nikolaus
Un loup solitaire qui avait ses exceptions, c’était tout à fait possible. Nikolaus en était l’exemple même, ayant son petit cercle d’amis proches qui étaient libre de venir le voir sans limitation. Il avait son petit groupe des trois mousquetaires, certes, mais il y avait aussi Jayden. Il le comptait comme un quatrième membre non officiel, ayant sa place de petit frère dans ce fameux cercle. Et s’il avait été dans sa phase un brin grognon du trop-plein d’humains (une petite accumulation de connards à son boulot, ce sont des choses qui arrivent après tout), l’appel de Jayden avait réussi à lui faire plaisir même. Une petite soirée entre potes, à relaxer, déconner, et toutes ces choses, lui avait semblé être une bonne idée. D’autant plus qu’il avait cru comprendre dans son ton le petit : mec on se voit, j’ai besoin de toi.

Il avait pris la peine de booster un peu son travail pour terminer plus tôt cette journée-là. Ce n’est pas que sa maison était un vrai bordel, mais il préférait se préparer un brin mentalement et au moins faire un petit tour rapide de ménage avant sa venue. Ça et acheter de quoi boire, le plus important. Il avait été assez gentil pour attendre la venue de Jayden avant de toucher à ce vice, ce dernier ne tardant d’ailleurs pas avant de faire son apparition. Il ne le fit pas attendre bien longtemps, son visage en partie caché par les boîtes. « Tu sais bien que je suis presque comme un puit sans fond. Après j’ai l’excuse de la carrure. » Ce n’était pas tant une excuse qu’une vérité. Il ne pouvait pas se contenter de manger du brocoli après tout. « J’espère que tu as pris l’option ananas, anchois et cœur d’artichaut. Tous sur la même.   » Son rire et sa grimace à réfléchir à se mélange de saveur dans sa bouche avait été bien suffisant pour démontrer qu’il blaguait. C’était une salutation première fort sympathique et originale, avant d’en offrir une bien plus amicale. Une petite accolade, et la confirmation de ce qu’il avait décelé dans le ton de Jayden. « Ça fait un moment oui! Tu sais bien que tu peux venir quand tu veux. »  Enfin faut demander quand même avant. On ne sait jamais ce qu’il pourrait être en train de faire.

Mais là, honnêtement, il devait avouer que tout ce grand sérieux venait de créer une anxiété chez lui. La suite n’allait pas aider notre cher Nikolaus, qui laissait son hamster imaginatif créer des possibilités à toute vitesse entre ses deux oreilles. Évidemment, y’avais la déclaration d’amour pas très loin, suivit du changement de sexe, voir les deux. Mon dieu il n’avait pas signé pour ça lui. Il se préparait déjà mentalement à formuler ses réponses, une sueur froide et invisible lui coulant certainement le long de sa colonne vertébrale. Il avait osé le suspense aussi Nikolaus, maître dans l’art de cacher son angoisse interne. Au moins il l’écoutait très attentivement. « C’est vrai haha! Je vais aller nous chercher de quoi boire, ça t’aidera peut-être. » Il avait gardé la suite pour lui soit : moi en tout cas, j’suis pas assez saoul pour entendre le reste, si j’ai raison. Il avait tendu la bière ouverte à Jayden, apportant de quoi rester propre pour le reste. Une grosse gorgée plus tard il s’installa pour écouter la suite de la révélation.

Le soulagement. Malheureusement cruellement visible sur ses traits, sur le souffle qui venait de s’échapper de sa bouche. Il ne réalisait à quel point il pouvait limite être insultant : Jayden était venu lui parler de ses angoisses, et il ne les réduisait presque à rien avec un soulagement. Au moins il en avait pris conscience rapidement, ne tardant pas à s’expliquer : « Pardon… Je veux dire, avec ton ton et tout le reste, j’ai cru que t’allais m’annoncer un truc sur ta personne quoi. Dans le genre que tu voulais changer de corps, tu vois? Oh pardon je suis con je sais. » Il se sentait mal quand même, réalisant sa connerie monumentale. « Je sais je devrais me faire lobotomiser pour mon trop plein d’imagination. Je ne voulais pas te blesser ni quoi que ce soit.   » Il était assez adulte et mature pour s’excuser, au moins. « Alors la vache, tu crois que t’as un mur dédié à ta personne? C’est flippant quand même. » Chose qu’il aurait du répondre en premier lieu oui. « C’est parfait pour la pizza, merci d’ailleurs. » Il n’était pas très picky après tout. « Bon après, je sais pas ce que c’est que de se faire suivre. Mais si je trouve parfois mon assistant flippant – je te jure parfois on dirait qu’il me connait plus que moi-même, mais je sais qu’il est juste hyper observateur- j’ose pas imaginer si tu as des indices que tu es suivis.   » Pauvre con. Si seulement il savait. Eliel devait être joie de constater que son obsession était aveugle. « Tu as des indices d’ailleurs pour penser une chose pareille ? Ou peut-être que t’as un doute sur la personne ? » Il comptait bien revêtir son rôle d’ami et l’aider à ne serait-ce qu’éclairer la situation.

electric bird.


don't shoot what is looks like
Shoot what it feels like  ▬ When words become unclear, I shall focus with photographs. When images become inadequate, I shall be content with silence.
Jayden Moore
wall admin
J'ai posté : 4852 messages et j'ai : 88 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Chris Wood et pour finir je crédite : magma (vava)

Jayden Moore
Lun 27 Avr - 3:21

What do I do ?
Jayden & Nikolaus

Jayden avait ressenti le besoin de voir Niko, de lui parler, de se confier à lui et surtout, il savait que son ami savait toujours comment le faire rire et détendre l’atmosphère. Il était l’antidépresseur parfait. Vraiment. De plus, ça faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vus, c’était donc l’occasion. Même s’il aurait préféré aller le voir dans d’autres circonstances. Quoiqu’il en soit, il avait ramené des pizzas, histoire de ne pas arriver les mains vides. Il savait que Niko ne lui en tiendrait pas rigueur, mais il préférait quand même venir avec un petit quelque chose. Comme il s’y était attendu, il fut très bien accueilli et l’humour de l’autre homme fit aussitôt son apparition. Jayden ne put retenir une grimace en imaginant la pizza décrite par Niko. Sans parler du goût. Ce devait être vraiment dégueulasse. « Urgh. Par pitié ! Tu veux me faire vomir avant de manger ? » Il fit une petite moue. Il se serait bien passé de ça, quand même. Ouais, des deux, c’était souvent lui, le rabat-joie. « Je me demande vraiment comment les gens peuvent manger ça. Et puis…de l’ananas sur une pizza, c’est un sacrilège ! » Il finit par esquisser un petit sourire à l’accolade de son ami. « Je sais. Par contre, je me demande encore comment je fais pour te supporter. » Il lui donna un léger coup de coude. Ah, les taquineries. Il aimait embêter Niko de la sorte. Mais attention, quand Jayden vous taquinait, c’était qu’il vous aimait bien ! Alors…c’était un compliment, non ? Dans un certain sens.

En tout cas, Jayden n’avait pas envie de tourner autour du pot. Il voulait se confier dès que possible. Alors, il avait commencé à aborder le sujet, mais sans doute pas de la meilleure façon en déclarant qu’il était un peu perdu. Il ne comprenait pas pourquoi son ami venait de prendre une telle expression et fronça les sourcils, alors qu’il attrapait la bière tendue par Niko. « Quoi ? » Il retint un léger soupir, puis enchaîna donc en lui parlant de son impression d’avoir un stalker. Pourquoi l’autre semblait soulagé, tout à coup ? La réponse ne se fit pas attendre et Jayden le regarda un instant d’un air très con avant de lâcher un rire. « Changer de corps ? Mais bien sûr ! J’ai l’air de vouloir devenir une femme ? » Il se remit à rire. Au moins, les conneries de Niko lui changeaient un peu les idées et détendaient l’atmosphère. Néanmoins, il reprit vite une expression plus sérieuse en entendant parler de mur qui lui était dédié. « Arrête. Je sais que tu crois plaisanter, mais… si c’était vraiment le cas ? » Non ! Il était venu ici en espérant être rassuré, pas pour empirer les choses ! Mais son imagination était déjà entrée en jeu et ce n’était pas bien joli. Jayden secoua la tête et reprit une gorgée de bière pour la peine. C’est alors que son interlocuteur lui parla de son assistant en disant le trouver parfois effrayant. Jayden haussa un sourcil. « Juste très observateur, hein ? Tu crois pas qu’il est peut-être amoureux de toi ? » Il le regarda d’un air très sérieux avant de sourire bêtement. Mais au fond, c’était possible, non ? Même s’il ne connaissait pas l’homme en question.

Des indices qu’il était suivi ? Jayden attrapa une part de pizza tout en réfléchissant. « C’est plus une sensation qu’autre chose. Mais j’aurais juré avoir vu mon ex à plusieurs reprises. Enfin…ex.. c’est un grand mot. Disons plutôt…quelqu’un avec qui j’ai passé une nuit. Rien qu’une nuit. » Il ne put s’empêcher de frissonner légèrement. « Je ne l’ai jamais pris sur le fait et parfois, je me dis que je dois halluciner, mais pourquoi je le verrais, lui, à chaque coin de rue ? » Cette petite aventure ne voulait rien dire pour Jayden. De plus, c’était le premier mec avec qui il avait couché. « Peut-être que je devrais juste l’appeler pour mettre les choses au clair…mais je ne veux pas qu’il se fasse des idées… » Il se gratta la tête. Il n’était pas rassuré et il ne savait toujours pas quoi faire. « En passant…ça te gênerait tant que ça que je te fasse une déclaration ? » Il sourit bêtement. Il plaisantait, évidemment. Il aimait beaucoup Niko, mais entre eux, c’était purement amical, presque familial.
made by black arrow
Nikolaus Krämer
Wall
J'ai posté : 676 messages et j'ai : 137 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Charlie Hunnam et pour finir je crédite : Magma. (ava) bat'phanie (sign)

Nikolaus Krämer
Mar 5 Mai - 0:06

I see you
Jayden  & Nikolaus
Ce moment quand, on fait une blague et on la grimace en même temps. La preuve que cette pizza décrire devait être une torture pour ses papilles gustatives à lui de même. Une blague qui avait frôlé le mal de cœur pour un, contrairement à l’autre qui avait malgré tout, la curiosité sadique de se demander ce que ça devait bien goûter ce mélange bien étrange. Un peu comme le fameux mixe pickles et nutella. Mais ça, honnêtement, tant qu’on ne lui donnait pas le défi de le faire (et encore fallait y mettre le prix) il ne comptait pas le faire par lui-même. Il n’avait pas le cerveau de Mieszko. « Tu sais je vois toujours positif. Donc si tu vomis t’auras plus de place pour la pizza après. » Ce trait de caractère qui pouvais se montrer être un défaut, parfois, comme en ce moment. Mais ça va, c’était sa dernière connerie dite sur ce sujet, peu désireux de créer un réel mal de cœur à son invité. « J’imagine que ça doit venir d’une femme enceinte. Ou alors des handicapés gustatifs. Si certaines personnes voient mal, sentent mal et etc… Pourquoi pas des papilles gustatives dysfonctionnelles, C’est fort probable comme explication. » Le mystère enfin résolu, merci Nikolaus. Un nouveau rire qui venait de quitter ses lèvres, alors qu’une prochaine blague digne d’un papa se dessinait en son esprit. « Suffit que tu t’entraînes six fois par semaines, surtout au niveau des bras et tu finiras par être capable de me supporter sans soucis. » Le voilà qui lui tapotait le bras, au niveau du bicep « C’est pas encore le cas là. Un jour peut-être. » Un brin show off sans le moindre doute, taquinant son ami sur sa musculature qui était moindre que la sienne. Mais ce n’était pas bien méchant. Il n’y avait jamais eu ce genre de compétition entre eux.

De toute, il n’était certainement pas venu pour ça, mais pour une raison bien plus sérieuse. Jayden avait besoin de lui, de son ami, de parler. Il devait lui offrir ses oreilles et son sérieux, chose qu’il avait fini par faire une fois la conversation débutée et une bière en main. Bon oui, il avait eu peur, il y avait eu un mélange entre malaise et soulagement mais suite à ses explications et ses excuses, ça irait mieux, right? Au moins, Jayden rigolait malgré son fail monumental et son petit instant de panique. « J’en sais rien, je suis pas un pro détecteur de transsexualité. Et je ne compte pas développer ce talent inutile. » Il faut croire que ses neurones étaient un peu épuisés. « Si c’était vraiment le cas? Mec c’est ton corps, t’en fait ce que tu veux. J’te jugerais pas pour un truc pareil. Si tu te sentirais mieux dans ta peau avec des seins et sous le nom de… Jane? Tant mieux. Après ça va faire bizarre, faut me laisser le temps de m’adapter mais bon. » Niko et sa double personnalité. Sa double car il était bien ouvert d’esprit, ne jugeait pas les autres pour leurs changements de genre, ou leurs sexualités. MAIS. Lorsque le sujet l’incluait, son attitude était bien différente, bien plus mal à l’aise, avec son côté macho qui ressortait vivement en frôlant presque l’homophobie parfois. Comme là, avec cette hypothèse qui venait de faire violence à notre allemand, son visage adoptant la réponse directe du : non. « Amoureux de moi? C’est un mec. Et puis il est jeune, il doit courir après les jupes comme ceux de son âge. » Dit celui qui ne l’avait pas fait dans son plus jeune temps. C’était sortit tout seul, en réflexe, comme à ses habitudes. Une corde de son inconscience touchée et il se braquait presque automatiquement. « Enfin je veux dire, il doit juste prendre son boulot très à cœur, parce qu’il est mon assistant, mon bras droit, tu vois? Je sais pas. Bref, t’es la pour me parler de tes soucis, c’est pas important tout ça. » Il ne voulait surtout pas tomber dans le sujet, et en ressortir avec des hypothèses flippantes et qui l’empêcherait de dormir pendant des jours.

D’ailleurs le sujet en question fut de retour à son nouveau soulagement. Le retour de son attention, la découverte du genre du stalker. Un il. Un monsieur. Ah bon. Il avait eu du mal à cacher sa surprise, comme tout individu n’étant pas psychotique après tout. Bon après, hein, ce n’était pas comme s’ils parlaient allégrement de leur vie sexuelle. Surtout pas Nikolaus qui préférait garder pour lui ses escapades qui terminaient bien souvent dans un lit qu’il aurait préféré éviter. Même si Jayden était un ami très proche de sa personne, il préférait ne pas aborder le sujet. Comme quoi il y avait toujours des mystères à dévoiler, à un moment ou un autre comme en cet instant. « Aaaah oui je vois. » Il n’était pas d’une grande aide avec ce commentaire, définitivement pas. Un peu perturbé oui, mais il n’avait eu besoin que de quelques secondes pour retrouver sa concentration. Jayden avait besoin de lui après tout. « J’avoue que c’est inquiétant, mine de rien. Bon après ce que je ferais? Je m’arrangerais sans le moindre doute pour lui tendre un piège et lui faire peur. La peur est souvent un moyen efficace pour avoir la paix. Il fera une association négative tu vois? J’ai appris des trucs à force d’avoir un psy. » Il pouvait bien apprendre des choses lors de ses séances aussi. « Mais plus sérieusement oui, tu devrais lui parler et mettre les choses extrêmement au clair. Tu ne tournes pas autour du pot. Tu n’évites pas des termes parce que tu as peur de le blesser. Tu vois le genre ? Après s’il continue j’imagine que tu peux lui donner un second avertissement, et la menace clair d’appeler la police. Il continue? Tu le fais. Ou tu m’appelle et on s’arrange pour se faire un plan un peu plus drastique et efficace de lui faire peur. C’est pas les moyens qui te manquent. Et puis tu sais bien que si jamais c’est trop intense et que ça t’empêche de dormir, mon divan est très confortable. » Ils avaient le cul dessus après tout. « Attend t’as gardé contact avec lui? Puisque tu peux le rejoinder quoi. Tu voulais en faire une double expérience? » Sait-on jamais. L’envie de se faire un fuckfriend masculin qui sait. Un retour de surprise, mais qui n’en avait pas terminée là avec la question de Jayden. Sujet sensible en approche, le retour du petit malaise. « Bah huh…. Oui? » Son état donnait déjà une réponse en soit. « Enfin je veux dire, je vais te briser le cœur. Et c’est dommage parce que t’es comme un frère pour moi tu vois. Et puis bon, tu le sais déjà que les hommes c’pas trop mon truc. » LIES. Mais il banalisait le tout avec un haussement d’épaules, devinant la plaisanterie mais, sait-on jamais vu sa nouvelle découverte. « Donc toi, tu fais tes découvertes sexuelles passé l’adolescence. Après j’imagine qu’il n’y a jamais d’âge pour ça. » Ne comptez pas sur lui pour lui demander s’il avait aimé ça et ses feedbacks. Ja-mais. Il préférait plutôt tester la qualité de la pizza pour occuper sa bouche. En espérant que Jayden n’en profite pas pour ne pas se gêner et lui en donner. À lui parler de textures, que c’est spécial et de la découverte sensationnelle de la prostate. Quoi que ça pourrait être marrant de voir Nikolaus manquer de mourir étouffé. Hum.

electric bird.


don't shoot what is looks like
Shoot what it feels like  ▬ When words become unclear, I shall focus with photographs. When images become inadequate, I shall be content with silence.
Jayden Moore
wall admin
J'ai posté : 4852 messages et j'ai : 88 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Chris Wood et pour finir je crédite : magma (vava)

Jayden Moore
Lun 25 Mai - 5:17

What do I do ?
Jayden & Nikolaus

Jayden était toujours sûr de passer un bon moment quand il voyait Niko. Ce mec était comme un antidépresseur. Peu importe la situation, peu importe l’humeur, il réussissait toujours à faire rire Jayden et à détendre l’atmosphère. Franchement, on avait tous besoin d’un Niko dans notre vie. Il savait qu’il pouvait se lâcher et plaisanter sur à peu près tout. A eu près. Les voilà donc en train de déconner sur la pizza à l’ananas. Quelle imagination ! A chaque fois, Jayden était surpris. Où l’autre allait-il chercher tout ça ? Il se demandait parfois comment fonctionnait son cerveau. « La femme enceinte. Bien vu. J’ai entendu qu’elles mangeaient parfois des trucs improbables. Je ne comprends pas, mais heureusement que ça risque pas de m’arriver ! » Il lâcha un petit rire, rire qui s’accentua à la connerie de son ami. « Mouais. Je suis mal parti alors. Je n’ai ni le temps ni l’envie de m’entraîner autant. Dommage ! Je suis à jamais condamné à crouler sous ton poids ! » Est- ce que cette conversation avait du sens ? Non, pas du tout. Mais il le vivait bien et Niko sans doute aussi. Jayden était sérieux la plupart du temps, alors il avait bien le droit de se lâcher de temps en temps et d’arrêter de faire fonctionner ses neurones. Il mettait son cerveau en mode vacances quand il était avec Niko. Du moins, la plupart du temps. Car s’il avait voulu le voir, c’était pour lui parler de quelque chose de sérieux, quelque chose qui le tracassait.

« Franchement, t’es con, des fois ! » Il lui fit une petite tape, mettant ainsi fin au sujet totalement ridicule d’une éventuelle transsexualité. Mais ils n’en avaient pas totalement fini avec la sexualité. Niko lui avait parlé de son assistant qui, apparemment, était très observateur. Jayden émit l’hypothèse qu’il soit amoureux de Niko. Était-ce si ridicule que ça ? « Que ce soit un mec plus jeune n’a rien à voir. Je te dis ça d’un point de vue extérieur et objectif. C’est l’impression que ça me donne quand tu en parles. Mais évidemment, je ne suis pas devin, alors je suppose que si son comportement devient trop gênant, tu devrais lui en parler directement. Non ? » En parler directement…ça pouvait s’appliquer à lui aussi. D’ailleurs, une fois que Jayden se fut confié par rapport à son éventuel stalker, Niko lui fit tout un speech. C’était en partie à cause de ça qu’il avait voulu lui parler. Le jeune homme était souvent de bon conseil. Il était presque comme un psy, finalement. « Lui faire peur ? Tu me vois faire peur à quelqu’un ? Mais je suppose que oui, je pourrais lui tendre un petit piège pour lui montrer que j’ai remarqué son petit manège. » Il ne savait toutefois pas de quoi l’autre type était capable. « Merci, t’es un chic type ! Mais je pense que je peux encore survivre dans mon propre appartement. »

Il secoua ensuite la tête. « On n’a pas gardé contact, mais j’ai toujours son numéro. Je ne sais pas trop pourquoi je l’ai gardé, d’ailleurs. » Sans doute avait-il juste oublié de le supprimer. Mais ça l’arrangeait s’il voulait l’affronter directement. Ils repartirent sur une petite plaisanterie et un éventuel crush de Jayden sur Niko. En fait, ce n’était pas un sujet dont ils parlaient habituellement, mais ça se voyait clairement que son ami n’était pas à l’aise. « Détends-toi ! Tu sais bien que t’es comme un frère pour moi ! » Néanmoins, l’autre avait semblé surpris en apprenant que Jayden avait couché avec un autre homme. Il était vrai qu’il ne lui avait jamais dit être aussi attiré par les hommes. Il n’en avait pas vraiment vu l’utilité. « Idiot ! » Il lui mit un petit coup de coude avant de croquer dans sa part de pizza. « Je le sais depuis longtemps, je n’ai juste pas eu d’expérience avant récemment. Tu sais à quel point le travail est important pour moi…Je ne prends pas souvent le temps de faire des rencontres. Et là…je ne sais même pas vraiment comment c’est arrivé, mais c’est arrivé. » Il haussa les épaules. « Tu ne vas pas me renier, hein ? » Il le regarda d’un petit air de chien battu avant de rire doucement. « T’en fais pas, je t’épargne les détails. De toute façon, je ne me souviens de presque rien. Je devais avoir pas mal bu… » Oups. « Bon et toi alors ? Les amours ? »
made by black arrow
Nikolaus Krämer
Wall
J'ai posté : 676 messages et j'ai : 137 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Charlie Hunnam et pour finir je crédite : Magma. (ava) bat'phanie (sign)

Nikolaus Krämer
Dim 31 Mai - 22:58

I see you
Jayden  & Nikolaus
Il faut croire que Nikolaus avait se talent caché de sortir son ami du moule de l’adulte responsable, de temps à autres. Malgré que sa propre personne avait aussi besoin de sortir de ses propres moules. Ceux qu’il avait solidifié depuis des années sans jamais pleinement le réaliser. Ce qui expliquait en grande partie ses réactions bien différentes, lorsqu’on tentait de le faire. Si son imagination était libre comme l’air, ce n’était pas toujours le cas. Après, le thème de la pizza et de la nourriture était un sujet facile. « Je crois que pour le bien de notre appétit, on va garder ce fait dans les mythes sans tenter de demander à google des exemples des mixtes bizarres qu’elles peuvent bien faire. Surtout que ce site de recherche à été créé par une dramaqueen qui exagère tout le temps. » C’est vrai quoi, on avait le malheur de taper acnés dans google image et on retrouvait UN énorme bouton qui faisait le visage en entier. Si google était un médecin, tout le monde aurait un cancer. « Je peux pas garantir pour ma part. On sait jamais où la curiosité peut parfois nous pousser. » Il arrivait après tout à cet homme de se retrouver dans un état bien assez engourdis avec ses médocs pour considérer certaines choses qu’il ne ferait pas normalement. « Parlant de ça, si jamais ma compagnie doit fermer les portes, le concept d’ouvrir un restaurant pour les femmes enceintes pourrait être vachement original. » Était-il sérieux? Oui et non. Car il avait réellement songé à cette idée, comme quoi son cerveau était très productif ce soir en termes d’idées loufoques. Entre ça et son sarcasme en tapotant l’épaule de son ami comme s’il venait d’apprendre une bien triste nouvelle. « Je suis bien désolé d’entendre ça. Après, si le destin te le permet, je veux bien te donner gratuitement mes trucs d’entraînement. » Trop gentil. Il les offrait réellement, même s’il savait bien que le mode de vie de Jayden ne lui permettait pas de se payer le luxe de l’entrainement intense comme il pouvait bien le faire pour maintenir sa masse musculaire.

Une connerie qui n’en attendait pas une autre, malgré qu’elle cache derrière une pointe de malaise. Un de ses moules bien solide avait été légèrement touché. Il s’était simplement contenté d’hausser les épaules lorsqu’il se fit traiter de con, traduisant le classique du : Ben quoi, c’est vrai. Il ne comptait réellement pas développer ce radar. Et même si, de base il était dans la catégorie des aveugles légendaires. Lui qui était si loin de se douter que son cher assistant le voyant dans sa soupe et dans tous ses autres plats, vouant une obsession de sa personne. Ce qu’il avait dit à Jayden était réellement sa manière de voir les choses. Et il semblerait bien que celle de son ami fût totalement différente, de quoi lui faire relever un sourcil aux touches : T’es sérieux là ? Il faisait affaire à une autruche. « Je vais pas me gêner, effectivement. Mais je crois juste qu’il tient un peu trop à cœur son boulot d’assistant. J’imagine que c’est sa manière à lui de me dire qu’il est reconnaissant parce que je lui ai offert ce boulot? Enfin longue histoire, t’es pas là pour ça de toute manière. » Une histoire effectivement peu commune. Alors que la plupart des gens se contentaient de recevoir des c.v., de passer des entrevues et tout le reste, Nikolaus avait eu cette approche différente lorsqu’il avait fait la rencontre du jeune homme. Le sujet était rendu ailleurs de toute, sur la véritable raison de la présence de Jayden. Ou du moins, l’une d’entre elles, le pourquoi il avait besoin de lui. Des conseils. Il se permettait de lui dire ce que lui ferait à sa place ou du moins accompagné de la raison. Si réellement il était le protagoniste de cette histoire, premièrement il ne le réaliserait pas, mais si c’était le cas, il savait très bien qu’il finirait par sortir son côté violent bien caché, pour cesser le tout rapidement. En cas de besoin et d’ultime défense, il pouvait bien user de sa force. « Toi non, mais moi je peux le faire si jamais. » Il pouvait bien être tout aussi bien, ce genre d’ami. Ils étaient comme des frères après tout.


Ce sentiment qui n’était peut-être pas complètement partagé d’ailleurs, son petit malaise du sujet sensible de retour. Il préférait la tournure idiote du sujet de la pizza, honnêtement, que cette petite blague lancée par Jayden. Cette boule qui avait fini par laisser place au soulagement, à l’ouïr de la plaisanterie. « Aaaaah! Me fait pas des blagues pareilles idiot. J’étais proche de te croire moi! » Et de vivre pleinement son malaise aussi. C’était beau, tous les deux à se traiter d’imbéciles, comme des frères le feraient, justement. Une bonne chose de réglé. Plus reculé sur le sujet, ce ne fut que la surprise qui restait, en apprenant un peu plus sur Jayden en même temps. « Ah oui, je vois. C’est vrai que niveau temps, t’aurais besoin de plus de 24 heures dans ta journée. » Il était un parfait adulte responsable, et bourreau de travail celui-là. Pour sa part il se permettait de ne pas toujours être cet homme marié à son boulot. Il n’avait pas le rêve américain de tatoué à la peau, ayant besoin de sa propre liberté. « Bien sûr que non. Tu fais ce que tu veux avec… Ça. » Il n’avait que pointé l’autre en général, préférant ne pas spécifier le dessus ou le dessous. Ce n’était pas de ses affaires, et il ne voulait pas le savoir non plus. « Naah tu peux garder tout ça pour toi. Y’a les sites si je veux me renseigner sur le sujet de toute manière. » Son malaise par contre, venait de monter en flèche, l’évidence que Nikolaus cachait quelque chose, en plus d’avoir la tête désormais un peu rouge sur le coup. Pourquoi ? Parce qu’il se retrouvait dans ses paroles, en quelque part. Lui qui, avait pour habitude d’être trop saoul pour se souvenir du comment il avait pu terminer dans le lit d’un autre. À l’exception pour sa part, qu’il ne l’assumait pas, et que c’était arrivé plus d’une fois. « Bof toujours pareil depuis que j’ai rompu mes fiançailles. Mais ça me va, je suis bien comme ça. » Chose qui était totalement vrai. « J’imagine que tu n’as pas le temps, pour ça aussi pas vrai? Tu devrais quand même considérer de prendre un peu de temps pour toi vieux! Un weekend quelque part, pourquoi pas? On pourrait faire du camping si tu veux, si c’est ton truc. »

electric bird.


don't shoot what is looks like
Shoot what it feels like  ▬ When words become unclear, I shall focus with photographs. When images become inadequate, I shall be content with silence.
Contenu sponsorisé
What do I do ? | Nikolaus
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper East Side
-
Sauter vers: