Fermeture du forum
Merci pour cette belle aventure ! Toutes les informations se trouvent Ici love2 du love sur vous  Underhold mig, tak ft. Aleksej 4035343658

Partagez
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Mer 8 Avr - 12:53


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.


Entrer dans le café ce matin et le voir vide de toute vie, ça me brise le cœur. Avec les nouvelles restrictions sanitaires, j’ai été forcée comme tout le monde de suivre les règles et donc, de fermer le café pour une durée indéterminée. Quand on m’a dit ça, j’ai rigolé parce que je ne voulais pas y croire. C’était impossible, impensable et infaisable. Et puis, la police est venue et là, j’ai compris qu’on me faisait tout sauf une blague. Les agents se sont montrés très gentils, très respectueux mais aussi très clairs : le café devait fermer pour éviter la propagation du virus qui circule déjà dans la ville. Ils m’ont également fait comprendre qu’étant enceinte, je devais me montrer particulièrement prudente. Autant dire que cette petite conversation avec les forces de l’ordre de New York ne m’a pas mise en joie. Nul besoin d’ajouter qu’elle m’a même foutu les chocottes. Je ne veux pas qu’il arrive quoique ce soit au bébé. Je ne le supporterais pas et je suis sûre que je ne me relèverais pas d’une telle chose.

Mais ce matin, j’ai pété les plombs et j’ai eu besoin de sortir.
J’ai demandé aux hommes de Thomas de rester avec Brayon qui profite de cette période de confinement pour améliorer sa dextérité en passant beaucoup trop de temps à jouer à la console. Je ne dis rien parce que je ne me vois pas contraindre un enfant à faire quelque chose dont il n’a aucune envie au vu de la période. C’est déjà assez compliqué comme ça pour tout le monde.

Je suis arrivée au Callie’s Café sur les coups de 10h30. Heureusement pour moi, je n’ai absolument personne et cela m’a rassuré. Je pense que les new-yorkais prennent la situation au sérieux.

A défaut de pouvoir encore servir des gens, j’ai pensé que bien nettoyer et désinfecter les locaux serait une bonne chose. J’ai commencé par passer la serpillière en utilisant des produits bons pour l’environnement (et, par la même occasion, bon pour les femmes enceintes). Et puis j’ai nettoyé le percolateur. Et le bar de présentation des produits. Et les tables. Et j’ai commencé à m’ennuyer sec. J’ai beaucoup de mal à rester seule. Je suis quelqu’un qui a besoin de dialoguer, de partager bref, quelqu’un qui n’aime pas rester avec sa propre conscience trop longtemps.

Je crois que c’est dans ce genre de moments que Thomas me manque le plus. Mais ce n’est pas comme si je pouvais demander un parloir. Ceux-ci sont annulés jusqu’à on ne sait quand. Angie n’est plus sur New York, Cameron non plus et Emily reste chez elle. Autant dire que je commence à être à court d’idées.

Assise derrière le comptoir, je jette un œil à mes contacts téléphoniques. Mon regard se pose alors sur un nom qui m’étire un sourire. Ça vaut le coup d’essayer.

De Calliopé
A Aleksej

Message : Dis-moi que tu n’es pas parti en confinement au bord de la mer, pitié… Je t’offre un café.


Je souris en coin, réalisant l’absurdité de mon sms qui est pourtant déjà parti. Encore une fois, ça veut le coup d’essayer.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Mer 8 Avr - 18:22


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.


La semaine avait débutée de manière plutôt compliquée pour Aleksej. Son aparté mouvementé avec Lena n’avait pas été une promenade de santé. Mais il n’avait pas réellement eu le temps de digéré cette rencontre fortuite car les choses s’étaient accélérées. La situation s’était corsée s’en qu’il ne s’en rendent vraiment compte. Il avait beau essayer de remettre tous les évènements dans l’ordre il ne comprenait pas à quel moment les choses avaient tournées de manière aussi confuse. Retrouver Solveig dans le parc. Cet après-midi passé à discuter à coeur ouvert. Ce n’était pas son genre et pourtant la jeune femme n’avait pas eu à insister beaucoup. Pas du tout en fait. Alors pourquoi ?

Il devenait difficile de faire semblant ou d’essayer de nier les faits. D’ailleurs il le lui avait déjà dit, elle lui plaisait. Il avait accepté l’idée. L’idée seulement. Pas tout à fait ce qu’elle représentait. Il y avait d’abord eu la déception de voir leur chemin se quitter à la fin du trajet. La perspective de rentrer seul. Il ajoutait cela à tous les sms qu’ils s’étaient envoyés quelques jours auparavant. Il ne se reconnaissait pas. Languissant devant son téléphone comme un adolescent.

Et puis cette petit idylle avait pris fin. Étouffée par quelque chose de plus gros. Quelque chose de tragique. En se levant le lendemain, il avait d’abord entendu les informations à la radio. Il avait allumé sa télé afin d’avoir une confirmation. Le père de Solveig était décédé dans la nuit. Il avait eu l’impression de se prendre une énorme claque de la figue et n’avait pas pu s’empêcher de penser à elle et de s’inquiéter. Leurs échanges après ça avait été incertains. Embrouillés.

Il n’avait pas passé la meilleure des nuits. En se réveillant, il s’était rappelé qu’il était en confinement. Qu’il y avait une femme au dehors qui provoquait chez lui des émotions si ce n’était contradictoires, bien trop fortes pour qu’il puisse les ignorer. Il avait profité de l’heure tardive pour aller faire un tour. Il essayait de sortir à des heures plutôt désertes. Pour ne croiser personne, pour ne pas être embêté par les autorités non plus.

Ses pas l’avaient emmené plus loin qu’il ne l’aurait voulu et l’heure tournait. En fin de matinée, ses réflexions furent interrompues par l’arrivée d’un message. Malgré ses tracas, il ne pu s’empêcher de sourire en voyant le nom de Callie s’afficher sur son téléphone. Il n’était pas loin du café et prenait cette invitation comme une opportunité de se changer les idées. Mettre les problèmes en pause quelques instants et se donner un peu de répit.

Il ne lui fallut pas longtemps pour arriver devant le café et y apercevoir la jeune femme. C’était tout de même triste de voir les portes fermées, les chaises remontées. Et son café lui manquait tellement !

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Mer 8 Avr - 19:15


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.


Quand j'entends la porte s'ouvrir, je sursaute légèrement avant de réaliser qu'il s'agit d'Aleksej. Un sourire en coin, je lui fais signe de la main de venir. Il ferme derrière lui, ce pour quoi je lui suis reconnaissante. Ça évitera que quelqu'un ose rentrer, sait-on jamais.

- Je t'embrasserai bien mais distanciation sociale oblige...


J'aimerai en rire mais franchement, ça n'est même plus drôle. Non pas que ça l'est jamais vraiment été mais voilà des jours que toute cette histoire dure et le bordel de ma vie n'en est pas moindre. Du coup, je n'ai plus tellement envie de rire. Moi qui suis pourtant réputée pour être d'une joie de vivre permanente, je dois bien admettre que je fais de l'ombre à Hadès depuis quelques jours maintenant.

- Tu ne t'es pas enfui comme certains ?

Si j'en parle, c'est parce que j'ai appris que bon nombre de mes connaissances avaient réussi à se faire la malle de New York quand ils ont entendu parler du confinement. En toute franchise, j'aurai aimé faire de même mais toute ma vie est dans cette ville. Hors de question pour moi de retourner en Géorgie. Je sais que Thomas s'est plus ou moins occupé de son cas, mais je préfère ne pas jouer avec le feu et prendre le risque de croiser on sait qui.

- C'est bizarre, hein ?

Je ne suis pas certaine de savoir si je parle du confinement ou de l'état de mon café. Dire que j'y ai mis toute ma force et mon énergie et aujourd'hui ça ne ressemble qu'à une grande salle vide et triste. Ma clientèle me manque. Ne parlons même pas de mon chiffre d'affaire qui est maintenant à 0. Je n'ose même plus regarder mon compte en banque. Heureusement qu'on a l'argent de Thomas même si je refuse d'en utiliser une grande partie parce que ça ne me paraît pas correct.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Mer 8 Avr - 21:14


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.



Aleksej avait plusieurs fois pensée à Callie ces derniers jours. Ces errances matinales le traînait souvent devant les portes fermées du café. Si le ralentissement de son activité ne mettait pas vraiment en danger sa compagnie, il en était tout autre pour un bon nombre de gens à New York et Callie en faisait partie. Il avait l’intention de l’appeler, de lui envoyer un petit message mais les choses s’étaient passées trop vite. Il avait été emporté par les évènements, comme une feuille le long du caniveau.

Il était content qu’elle lui ait envoyé ce message. S’il y a bien quelqu’un avec qui les choses avaient toujours été faciles, c’était bien elle. Elle devait probablement être la seule femme avec qui il était capable d’entretenir un semblant de relation et ce sans ambiguïté. Ayant déserté les bureaux, il avait vite fait de s’affranchir des bruits de couloirs, des nouvelles et autres commérages. Le seul moyen qu’il aurait pour savoir qu’elle était sa situation actuelle était de lui demander tout simplement.

Il lui adressa un sourire complice quand elle tenta de faire un peu d’humour. Chacun essayait de faire de son mieux dans cette situation. Son esprit a lui avait été tellement occupé qu’il ne prenait que peu à peu conscience de la situation. Pendant ces trois derniers jours, il avait été ailleurs.

« Je n’ai pas vraiment eu le temps d’y songer à vrai dire… et puis la situation en Europe est compliquée aussi… »

Ils étaient seuls dans le café. Le sentiment était un peu confus, mitigé. Il aimait ce calme, le fait que malgré tout l’espace, leur seule présence provoquait une certaine promiscuité. Comme un secret partagé. Mais les va-et-vient, les odeurs de café, le bourdonnement des discussions des clients, tout ça faisait aussi parti du café et de l’atmosphère qu’il aimait y retrouver.

« C’est très bizarre. J’ai trouvé ça plaisait au départ. Mais dès que je sors de chez moi, j’ai l’impression que je vais me faire arrêter par la police ou embarqué… Que je brave la loi… J’ai horreur de ça… Et toi alors ? Comment tu gères ces premiers jours ? »

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Jeu 9 Avr - 9:10


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.


Quand je disais que c'était bizarre, en réalité, je parlais du café en lui-même, totalement vide de ses habituels occupants. Mais je rejoins Aleksej dans ce qu'il vient de dire, effectivement, l'ambiance qui règne sur la ville de New York depuis plusieurs jours maintenant est étrange, presque étouffante. Oui, étouffante alors que nous ne croisons plus personne ou presque. Je n'aime pas ma ville dans cet état, je la préfère vivante, rayonnante, bourdonnante.

- Je te fais un café ? Je viens de nettoyer le percolateur...


C'est un peu contre productif, j'en conviens. Mais je crois que je n'ai jamais autant voulu faire un café à quelqu'un de toute ma vie. Il m'a posé une question, je n'y ai pas encore répondu et quelque chose me dit qu'il comprend et connaît d'avance un peu la réponse que je m'apprête à lui fournir.
J'attrape un paquet de café tout droit venu d'Ethiopie, un café que j'achète à des producteurs locaux sans passer par les grands distributeurs. En ouvrant le Callie's, je voulais aussi aider les artisans et producteurs. C'est ce que j'essaie de faire à mon niveau, ce n'est pas toujours évident mais j'essaie. Voilà une chose, je pense, que l'on ne pourra guère me reprocher.

- C'est compliqué. Brayon ne comprend pas ce qu'il se passe, j'ai beau lui expliquer aussi simplement que possible, va dire à un môme qu'il n'a plus le droit d'aller à l'école, ni de voir ses copains.


Oui, c'est compliqué, c'est le moins que je puisse dire. Brayon est un enfant facile, je sais la chance que j'ai. Mais depuis l'arrestation de Thomas et maintenant cette épidémie, autant dire que les journées ne sont pas toujours évidentes. Je crois que c'est aussi pour cela que je lui accorde plus de temps devant l'écran de la télévision. Comme apparemment tous les gamins de son âge, il joue à Fortnite. Je ne comprends pas franchement le principe mais j'ai eu des échos de la part d'autres parents qui m'ont dit que je n'avais pas vraiment à m'inquiéter. J'espère juste ne pas m'être fait dupée sur ce coup-là.

Après deux ou trois manipulations supplémentaires, j'enclenche le percolateur qui fait un bruit d'enfer mais qui m'avait manqué. J'attends quelques instants puis me tourne vers Aleksej, appuyé contre le comptoir.

- Har du det godt? ? Du ser træt ud.


J'ai presque envie de dire « qui ne l'est pas en ce moment ? » mais je me retiens de justesse. Il est en présence d'une femme enceinte qui doit gérer des finances en chute libre et un enfant en manque total de liberté. Autant dire que je ne vis pas la meilleure des vies possibles, en ce moment.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Jeu 9 Avr - 20:51


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.


Le sourire d’Alksej ne pouvait pas traduire tout le plaisir qu’il aurait de prendre un café. Son café préféré ! Est-ce qu’il était meilleur qu’ailleurs ? Il n’en savait rien et il n’avait pas cherché à savoir. Il avait découvert le Callie’s et y avait très rapidement établi ses quartiers. Ces habitudes lui manquaient. Il avait besoin de stabilité. Il compatissait avec Callie, il ne supportait déjà pas le confinement seul, alors avec un enfant qu’on ne laissait pas sortir, il n’avait pas envie d’imaginer.

« Je crois que c’est compliqué pour la plupart des adultes aussi… »

C’est vrai que jusqu’à l’annonce du décès du père de Solveig, ni l’un ni l’autre n’avait vraiment dû prendre la mesure de la situation. Sinon ils ne se seraient pas autorisé cet intermède au parc… Cette proximité… Ce nouveau baiser… C’était exactement la pensée qui traversait son esprit quand la jeune femme le ramena à la réalité. C’est vrai qu’il ne dormait pas bien depuis ces derniers appels à Solveig. Il se contenta d’un léger sourire qui se voulait rassurant.

« Je n’ai pas à me plaindre tu sais… je vis seul dans un très grand appartement… J’ai pris un congé sabbatique à durée indéterminée… Mon médecin doit être ravie que je sois confiné… »

Carsten avait mis Aleksej en garde plusieurs fois déjà et c’était probablement la raison pour laquelle il l’avait prévenu à plusieurs reprises de l’arrivée de Lena à New York. Histoire de préparer le terrain. Il se demanda un instant ce qu’elle faisait, où elle était. À Brooklyn, selon toute vraisemblance. Il ressentait une pointe de jalousie. Brooklyn était leur quartier. S’il n’avait pas pu rester y vivre après le décès de Rebecka, après son divorce, l’idée de savoir que Lena y était ne lui plaisait pas plus.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Jeu 9 Avr - 21:04


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.


- Je sais que tu te penses très doué pour dissimuler tes sentiments parce que tu es un avocat, Aleksej Svendsen. Mais sache que des avocats, j'en ai suffisamment côtoyé dans ma vie pour savoir quand vous cachez quelque chose ou non. Raconte.

Ma vie n'étant clairement pas des plus excitantes en ce moment, je ne vais certainement pas me faire prier pour que quelqu'un d'autre me raconte la sienne. Bien-sûr, au vu des récents événements, rien ne dit que la vie du danois sera extraordinairement passionnante non plus mais quelque chose au fond de moi me dit que ça vaut le coup d'essayer et de lui tirer les vers du nez. Au pire que se passera-t-il ? Aleksej me dira que sa vie est ennuyante à mourir et qu'il n'a rien à faire dans son grand et bel appartement ? Je saurai me contenter de ça, en vérité. Au moins, je me dirai que je ne suis pas la seule à ne plus savoir quoi faire de mes dix doigts. Parce que pâtisser à longueur de temps, c'est marrant un temps, quand tu te fais de l'argent avec tes créations. Mais quand c'est pour nourrir des gardes du corps et gens à ton soi-disant service, autant dire que le sentiment d'accomplissement n'est pas exactement le même.

- Tiens, dis-je en lui tendant une belle grande tasse de café fumante.

Je ne prends rien, je n'ai pas soif. On file s'asseoir dans l'un des canapés au fond du café, ainsi, personne ou presque ne nous verra à l'intérieur si jamais quelqu'un venait à passer devant. Au pire, e les enverrai voir ailleurs, surtout si ce sont les forces de l'ordre. On m'a déjà fait fermer, n'est-ce pas suffisant ? Je n'ai invité personne, je dirai qu'Aleksej est mon mec. Oui, bon, d'accord... Personne ne croira un truc pareil mais sait-on jamais. Qui ne tente rien, n'a rien. Surtout dans une ville comme New York.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Jeu 9 Avr - 21:35


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.


En entendant les paroles de Callie, il n’avait pas réussi à relever son regard vers elle. Comment cette femme faisait-elle pour tomber toujours aussi juste ? Ça le surprenait toujours. Il avait même une espèce d’admiration pour les gens comme elles, capable de lire à travers les gens. Aleksej était bien trop cartésien pour « lire les signes ». En tout cas ceux qui tombaient en dehors de sa salle d’audience. Ou alors peut-être juste que Solveig était plus compliquée que la normale. Ce n’était pas exclut. Mais il n’était pas tout à fait bien placé pour le dire. Lui-même était difficile. Il frotta son visage en prenant une grande inspiration. Il ne savait même pas par où commencer.

« Tu te souviens de la fille du café ? »

Il savait qu’elle s’en souviendrait. Cela avait probablement été la seule fois où il avait dû venir au café en compagnie d’une femme. En compagnie de quiconque d’ailleurs. Il se souvenait de ses propres paroles quand Callie avait formuler l’hypothèse qu’il pouvait se passer quelque chose entre Solveig et lui. À ce moment-là, l’idée lui était parue presque absurde. La jeune femme avait bien aiguisé son intérêt alors mais ce que Callie avait insinué dépassaient les pensées du Danois. Et pourtant… 

« Je… Il est possible que nous nous soyons revus… hum… et… que nous nous soyons embrassés… »

Son regard était toujours fuyant. Il détestait être dans la position où on lui disait « je te l’avais dit ». Car Callie avait vu juste bien avant que lui-même ne soit en mesure de réaliser ce qui se passait dans sa tête.

« … deux fois… »


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Jeu 9 Avr - 21:42


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.


Confortablement installée dans le canapé, j'attrape l'un des plaids mis, normalement, à disposition de la clientèle. Aujourd'hui, la clientèle, c'est moi. Donc je prends le plaid et le pose sur mon ventre ainsi que mes jambes. Bébé sera au chaud, comme ça. Je pose une main protectrice sur mon ventre, d'ailleurs. Non pas que les futures paroles d'Aleksej risquent d'être nocives pour mon enfant mais je commence à avoir ce tic habituel des femmes enceintes. Je ne veux même pas chercher à comprendre.

Quand j'entends le danois me parler de la jeune femme avec qu'il était venu une fois au café (dieu sait que je me souviendrai à tout jamais de ce dimanche vu la trouille qu'il m'a fichu), je fronce les sourcils tout en acquiesçant. Il faut que je laisse aller au bout de son truc. Je n'ai pas la moindre idée de ce qu'il va me dire mais j'ai comme l'impression que cela va être absolument croustillant. Moi qui adore les histoires à l'eau rose, quelque chose me dit que je ne vais pas être déçue.

Mes yeux s'écarquillent jusqu'à devenir deux petites billes toutes rondes. Je n'arrive pas à croire ce que j'entends. Impossible. Impensable !

- Aleksej Svendsen, c'est pas vrai !

Il va entendre au ton de ma voix que je ne le réprimande pas vraiment, au contraire. Je suis vraiment surprise d'un tel aveu de sa part parce que, non, je ne m'y attendais pas. J'avais bien compris que cette femme lui plaisait mais de là à ce que la situation tourne en sa faveur...

- Attends, attends. Tu ne m'avais pas dit qu'elle était en couple ?

J'ai comme qui dirait manqué un épisode, là, non ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Jeu 9 Avr - 22:03


Underhold mig, tak
ft. Callie & Aleks.


Aeksej n’était pas un homme très volubile. Et on ne pouvait pas le qualifier d’extraverti, au contraire. Il gardait toujours tout pour lui ou presque. Il avait toujours été très discret, c’était dans sa nature. Une pudeur danoise, née de son éducation. Il n’était pas du genre à étaler sa vie sur la place publique mais aujourd’hui… Déjà Callie n’était pas une inconnue qui passait par là. Cela faisait des années qu’ils discutaient ensemble, de la vie, du boulot, de choses absurdes ou de grandes questions de philosophie. Ils n’étaient jamais vraiment rentrés dans les détails de leur vie privé respective mais ils en savaient quand même assez l’un sur l’autre pour savoir de quoi ils étaient fait.

Et depuis le début du confinement, Aleksej se sentait étouffer. Tout ce qui arrivait… c’était beaucoup trop pour lui et il avait besoin de se débarrasser de cette charge émotionnelle. Il avait besoin d’ouvrir les vannes et de laisser tout ça sortir. Il fallait qu’il en parle à quelqu’un. Et Callie était probablement la personne la mieux placée. Ce n’était pas sa meilleure amie, ce n’était pas une étrangère non plus. Il avait confiance en elle et il savait qu’elle n’émettrait pas de jugement. Et plus important encore, elle était la seule femme dans son entourage.

Alors oui, Aleksej avait sauté quelques étapes dans son cheminement de pensée. Il lui avait balancé de but en blanc le résultat de ce qui était arrivé. Enfin celui auquel il aurait voulu s’arrêter. Le baiser d’adieu devant la porte de chez lui, les minutes passées à la regarder partir… Il aurait voulu pouvoir faire un arrêt sur image. Mais la vie ne fonctionnait pas comme ça…

« C’était le cas… ce jour là en tout cas. Nous nous sommes revues lors d’un rendez-vous professionnel… les choses avaient évolués semble-t-il… »


À mesure qu’il lui racontait, c’était comme si le film de ses rencontres avec Solveig se déroulait sous ses yeux. Peut-être que le fait de parler de tout ça à Callie allait l’aider à remettre les pièces bout-à-bout… À remettre en perspective tout ce qui s’était passé, pour arriver à comprendre comment en si peut de temps il en était arrivé à pouvoir passer des nuits blanches, parce que trop inquiet pour elle.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Contenu sponsorisé
Underhold mig, tak ft. Aleksej
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper West Side :: Le Callie's Café
-
Sauter vers: