Fermeture du forum
Merci pour cette belle aventure ! Toutes les informations se trouvent Ici love2 du love sur vous FB - I'm ready for the fight, and fate. (Carter) 4035343658

Partagez

FB - I'm ready for the fight, and fate. (Carter)

GOOD MORNING AMERICA :: Flashback & Flashforward
 :: Flashback & Flashforward
Nikola Ivanovitch
mdm
J'ai posté : 56 messages et j'ai : 141 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : atlantis (avatar) & tiny heart (signature)

Nikola Ivanovitch
Sam 11 Avr - 19:55


I'm ready for the fight and fate


A soldier on my own, I don't know the way. I'm riding up the heights of shame. I'm waiting for the call, the hand on the chest. I'm ready for the fight, and fate.

Encore une soirée arrosée était prévue ce soir. Pas n’importe quelle soirée, celle de son ancienne confrérie, les Delta. Voilà bien longtemps que Nikola avait quitté les bancs de la faculté pour embrasser sa vie d’adulte, tout aussi chaotique que son existence étudiante. Ces trois années furent difficiles, ce fut la raison pour laquelle il avait décidé ne pas continuer. L’argent manquait et surtout, plus rien ne le motivait à se rendre en amphithéâtre pour entendre un professeur déblatérer ses connaissances. Le russe ne s’y sentait pas à sa place, les murs du campus étaient devenus moins accueillants qu’à ses débuts. S’il avait déserté les salles de classe, les soirées étudiantes, il continuait de s’y rendre et ce tant qu’elles battaient leur plein. Les étudiants ne s’interdisaient rien dans ce genre d’événement. Drogue, alcool, sexe, ces quelques heures étaient un exutoire pour eux et une opportunité rêvée pour l’homme. S’il n’était pas encore à la tête du réseau mafieux légué par son père, il n’en demeurait pas moins un membre actif, surveillé par les plus anciens. D’ici quelques années, il reprendrait les rênes de l’affaire, mais pour l’heure, ils ne le jugeaient pas apte à prendre de telles responsabilités. Son jeune âge n’aidait pas à lui octroyer plus de charge. Mais le gamin des rues restait patient, il savait que son heure viendrait au moment voulu. L’attente était acceptée mais pas moins douloureuse. Alors, il n’hésitait pas à multiplier les initiatives afin de faire ses preuves, montrer sa bonne foi.

En possession de quelques marchandises illégales, LSD, cannabis, il se rendait à cette soirée, vêtu de manière décontractée afin de ne pas attirer les regards. Tout le monde le remarquerait s’il avait sorti son plus beau costume tandis que les autres se contentaient de baskets usés. Il connaissait parfaitement les codes étudiants pour avoir longtemps baigné dedans. Ce n’était pas la première fois qu’il s’y rendait pour y vendre des substances. Les étudiants étaient friands de ce genre de choses, ils désiraient découvrir de nouvelles expériences, braver les interdits tout simplement et qu’importait le prix de tout cela. Les consommateurs n’étaient pas les plus pauvres, souvent des filles et fils à papa l’approchaient. Dans la maison prévue pour les festivités, l’ambiance battait son plan tandis qu’autour, certains fumaient, buvaient, discutaient, une ambiance bon enfant. A peine arrivé, qu’une de ses clientes l’interpellait amicalement, lui faisant la bise. « Bonsoir Bethany, comment vas-tu ? » Faire ami-ami avec ses clients était la clé du succès. Se reculant pour l’admirer, Nikola reprenait d’u ton plus charmeur. « Toujours aussi bien habillée. Je te fais comme d’habitude ? » La jeune fille restait un peu intimidée. « Merci, tu n’es pas mal non plus. Et bien sûr ! Ah et des amis à moi auront aussi besoin de tes services. » Des sourires, des embrassades et voilà que la transaction avait lieu. Les billets dans la poche intérieure de sa veste en cuir, l’homme pénétrait dans la demeure où la musique battait son plein, des centaines d’étudiants dansaient, hurlaient se défoulaient sur la piste de danse. En passant, il attrapa une bière et se surprenait à observer cette foule frénétique. Tous étaient si innocents, naïf et jeunes. Une certaine nostalgie l’étreignait tandis qu’il buvait tranquillement son breuvage. Dans ce genre de soirée, il n’avait nullement besoin de faire la chasse aux clients, ils venaient à lui grâce au bouche à oreille. Il s’engouffrait ensuite dans le jardin immense où la foule y était moins dense. La plupart fumaient tranquillement, l’odeur du tabac lui donnait l’envie de s’en fumer une aussi. Cette soirée promettait d’être enrichissante, dans le sens littéral du terme. Sa cigarette entre les lèvres, il souriait en saluant un énième client qui ne tarda pas à se diriger vers lui. Le pauvre était loin de se douter qu'un fantôme du passé risquait de mettre à mal ses plans pour la soirée.

Codage par Magma.



Many that live deserve death. And some that die deserve life. Can you give it to them? Then do not be too eager to deal out death in judgement. For even the very wise cannot see all ends.
Carter L. Vaughn
Delta admin
J'ai posté : 2210 messages et j'ai : 790 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Madelaine Petsch et pour finir je crédite : Avatar par bltmr & Signature par Magma.

Carter L. Vaughn
Lun 20 Avr - 12:06

I'm ready for the fight, and fate
Nikola & Carter
FB - I'm ready for the fight, and fate. (Carter) Tumblr_inline_owwyq3KUr31qlt39u_400
Elle a pas pour habitude de boire, ça ne lui ressemble pas et c’est pas ce soir qu’elle va faire les choses différement, au contraire. Si elle peut garder les idées claires, c’est encore mieux. Ca ne l’empêche pas de s’amuser, enfin ça, c’est ce qu’elle prêtant. Cette soirée est des plus nulle, on aurait pu croire à mieux de la part des Delta mais non, les jeunes essayent, mais ce n’est pas franchement une réussite il faut dire. Un verre à la main, du jus de fruit, elle le porte à ses lèvres en observant les alentours. Il y a un peu de toutes les confréries ici et ça ferait presque plaisir à voir si elle n’en avait pas autant rien à faire. Elle pourrait sans doutes partir, personne ne remarquerait qu’elle n’est plus là après tout. C’est vrai qu’elle est venue seule, elle a rencontré quelques filles de son équipe et c’est bien tout. C’est aussi ça de se faire passer pour une vraie garce, on a pas grand monde avec qui traîner dans ce genre de soirée. Est-ce que ça la dérange vraiment ? Peut-être un peu plus qu’elle ne voudrait l’admettre mais qu’importe, elle n’a pas le choix de toute manière. Mais tout ce qu’elle voudrait, c’est une distraction, quelque chose pour lui changer les idées, la faire sourire ou l’énerver, elle ne sait pas exactement. Les deux pourraient faire l’affaire en fin de compte, ça la distrairait, ça serait l’essentiel. Et c’est ainsi qu’elle le vit, allant au bar. Nikola, l’homme qu’elle déteste sans doutes le plus sur cette Terre se trouve à quelques pas à peine d’elle. Elle n’aurait jamais cru ça, elle n’aurait jamais imaginer que ça pourrait la faire sourire et pourtant, c’est le cas. Mais ce n’est pas le sourire de bonheur que les gens pourraient avoir sur leur visage en voyant une personne. Non elle, c’est plutôt le genre de sourire qui veut clairement dire qu’elle se demande de quelle manière elle va se débarrasser de lui. Elle aura le temps d’y penser plus en détails plus tard. Là elle se contente de le rejoindre alors qu’elle le voit seul au bar, c’est sa chance, c’est maintenant ou jamais sans doutes. « Toujours aussi con ? » Une belle entrée en matière, parce qu’elle n’a pas beaucoup de doutes sur les raisons de sa présence à une soirée étudiante alors qu’il n’est lui même plus étudiant : la drogue. Ca l’exaspère tout ça et pourtant, elle n’a rien à dire, rien à faire de mieux pour qu’il comprenne qu’elle ne laissera rien passer de lui ce soir. « Je vais abandonner le jus de fruit et prendre ce que vous avez de plus fort. » Elle ne fait pas attention à l’homme à ses côtés et se contente pour l’heure de s’adresser à celui qui se trouve derrière le bar. Plus simple de retarder l’explosion de la bombe, mieux pour tout le monde.


We can't get enough
→ We all have to see what we've become. Waiting on chances so far gone. Hoping our answers light the dark. Praying someday soon we'll understand. As we search for the promised land.
Nikola Ivanovitch
mdm
J'ai posté : 56 messages et j'ai : 141 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : atlantis (avatar) & tiny heart (signature)

Nikola Ivanovitch
Jeu 30 Avr - 17:04
Il semblerait que les démons de son passé continuaient à le hanter. Nikola ne s’attendait pas à croiser la jeune femme dans une soirée et encore moins avec un verre d’alcool. Du moins c’était l’illusion qu’elle souhaitait donner car il se rappelait pertinemment qu’elle n’était pas adepte de boisson alcoolisée. Le russe pestait dans sa barbe, sa présence ici risquait de nuire à ses affaires, surtout qu’elle n’était pas idiote. Quand ils étaient ensemble, il débutait déjà les activités illégales, les missions de bas-étages. L’illégalité faisait partie de sa vie, de son ADN. Lorsqu’on y plongeait, rares étaient ceux qui parvenaient à en sortir indemnes. Ce fut sûrement la raison qui le poussa à ne pas tenter de renouer le contact avec l’étudiante. Il l’estimait tout de même suffisamment pour ne pas l’entraîner dans des situations délicates. Car oui, il n’était pas un homme fréquentable, tous ceux qui le côtoyaient encourraient de gros risques. Pourtant, la revoir n’était pas totalement déplaisant, en dépit de leur séparation compliquée, elle avait été la seule à lui tenir tête. La seule à avoir fendu son armure de glace. Son verre à la main, il gouttait une gorgée, puis une seconde, peut-être était-ce pour se donner du courage, celui de l’affronter. L’ambiance fut donnée par la pique de la rousse, ne manquant pas de le faire rire. Elle n’avait pas changé et était toujours aussi incisive. « Toujours aussi seule ? » Répondit-il avec un air mutin tandis qu’il s’adossait au bar, lui jetant un rapide coup d’œil. Elle était seule, n’avait pas d’amis ce soir, ni de conquêtes, ni personne. Carter n’était pas une fille facile s’offrant au premier venu, il le savait pertinemment. Son caractère revêche ne l’aidait pas non plus à se faire des amis. Finalement, il se tournait pour poser ses coudes contre le bar, toujours avec un sourire narquois aux lèvres. « Ce n’est pas en buvant que tu vas te faire des amis, Carter. » Volontairement, il appuyait là où ça faisait mal, cette solitude. Lui se complaisait dans ce genre de situation mais il ne pouvait nier que l’humanité n’était pas fait pour la solitude. Personne ne pouvait se targuer de ne pas ressentir un manque. Le serveur s’empressait de servir le verre de la delta avant de s’éclipser, comme s’il comprenait que ce n’était que le calme avant la tempête. « T’as pas changé. » Soufflait-il avec une légère nostalgie, il n’y avait pas de méchanceté cette fois-ci, un simple constat. Le temps semblait s’être arrêté mais non, tous deux avaient continué leurs vies loin de l’autre, loin de cette relation destructrice. Deux caractères aussi forts ne pouvaient cohabiter sans engendrer une guerre ouverte. Nikola le savait pertinemment, dans le regard de son ex, il ne lisait qu’une haine profonde. Elle ne désirait pas la paix mais la guerre. Et en bon crétin, il n’allait pas refuser le conflit, jamais. Cela l’amusait, beaucoup trop, jusqu’à ce qu’il ne s’en brûle les ailes. Posant son verre sur le comptoir, il s’alluma une cigarette, profitant de son voisin pour lui taxer un feu.



Many that live deserve death. And some that die deserve life. Can you give it to them? Then do not be too eager to deal out death in judgement. For even the very wise cannot see all ends.
Carter L. Vaughn
Delta admin
J'ai posté : 2210 messages et j'ai : 790 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Madelaine Petsch et pour finir je crédite : Avatar par bltmr & Signature par Magma.

Carter L. Vaughn
Jeu 7 Mai - 12:53

I'm ready for the fight, and fate
Nikola & Carter
FB - I'm ready for the fight, and fate. (Carter) Tumblr_inline_owwyq3KUr31qlt39u_400
La voilà qui regrette d’avoir quitté le confort de son appartement pour cette soirée. Il était la dernière personne qu’elle imaginait croiser dans une soirée étudiante, chez les delta qui plus est. Mais en même temps, en quoi est-ce surprenant, il était lui-même de cette confrérie, il a toujours été un vrai con, à faire ses trafics, à se mettre en danger parce que c’était comme ça qu’il vivait. Ici, des étudiants ivrent pour la plupart, à la recherchent de sensations fortes, il manquerait pas de faire moucher, peu importe ce qu’il cherchait finalement et c’était peut-être ça qui l’agaçait le plus, qu’il profite de la faiblesse des autres pour se faire de l’argent facilement. Mais qui était-elle si ce n’est son ex pour dire quoique ce soit ? Rien, plus rien et c’était sans doutes une bonne chose pour tout le monde. « Mieux vaut être seule que mal accompagnée. » Et leur rencontre n’est qu’une preuve de plus à ces mots qu’elle vient prononcer. Elle commande alors un verre, elle demande ce qu’ils ont de plus fort parce qu’il n’y a que comme ça qu’elle sera capable de tenir le coup s’il ne se décide pas à partir loin, très loin d’elle. « Contrairement à toi, je n’ai pas besoin de penser que j’ai besoin d’amis pour exister. » Elle ne le regarde pas quand elle parle, ça ne servirait strictement à rien de toute manière, il sait ce qu’elle pense de lui, tous les ressentiments qu’elle a et qu’elle a gardé pour elle surtout. « Mais en tout cas, ça peut m’aider à oublier que tu es là. » Des mots qui peuvent paraître un peu rudes qu’elle prononce quand elle reçoit son verre, qu’elle le porte presque immédiatement à ses lèvres pour en prendre une gorgée. Absolument immonde ce goût, cette manière que l’alcool a de lui brûler la gorge mais elle ne dit rien, ne montre rien. Voilà l’une des raisons qui la pousse à ne pas boire, elle déteste ça, le goût, en plus que son organisme ne supporte clairement pas ça et que ça lui fasse un peu trop rapidement tourner la tête. Elle se tourne finalement vers lui en s’asseyant sur un tabouret placé à côté. La résidence des Delta n’est plus la même depuis qu’elle a été rénové après l’incendie. Plus la même, en mieux, clairement. « Je suis quand même surprise de quelque chose. » Il n’y a pas réellement de douceur dans ce qu’elle dit, dans ce qu’elle fait mais elle s’interroge réellement la jeune femme. « Je me demande comment tu as fait pour ne pas déjà être mort et enterré. » Parce qu’elle se souvient très bien de leur dernière rencontre, qu’il est venu dans sa chambre étudiante, blessé par balle, à moitié mort et que le lendemain matin à son réveil, après qu’elle ait pris le temps de le soigner, il avait déjà disparu.


We can't get enough
→ We all have to see what we've become. Waiting on chances so far gone. Hoping our answers light the dark. Praying someday soon we'll understand. As we search for the promised land.
Nikola Ivanovitch
mdm
J'ai posté : 56 messages et j'ai : 141 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Liam Hemsworth et pour finir je crédite : atlantis (avatar) & tiny heart (signature)

Nikola Ivanovitch
Sam 23 Mai - 12:57
Il ne pouvait le nier, revoir Carter après autant de temps le perturbait. Leur séparation fut difficile, mais nécessaire aux yeux de Nikola. Son rythme de vie ne lui permettait pas de s’engager dans une quelconque relation. Et dieu savait à quel point la jeune femme avait compté pour ce cœur de glace. Elle avait su se frayer un chemin jusqu’à ses vrais sentiments, elle seule avait su briser cette carapace. Et ça, il ne l’oubliait pas. Le russe savait aussi que l’étudiante n’acceptait pas sa venue ici et encore moins ses activités illégales. Il était vrai que la vente de drogue reposait sur la faiblesse des uns, il gagnait de l’argent en profitant du malheur des autres. Mais ainsi était la vie, le blond ne savait faire autrement car depuis toujours, il avait dû se débrouiller pour survivre, quitte à bafouer des principes moraux. Et aujourd’hui, il fallait avouer qu’il prenait goût à flirter avec la loi. Le monde de l’ombre correspondait à son caractère. Nul ne pouvait partir désormais, l’on ne quittait pas la mafia en un claquement de doigts, surtout pas maintenant. Il avait tant fait pour être accepté et un jour en reprendre le commandement. La cigarette entre les lèvres, ses opales bleues détaillaient le visage de la rousse qui n’avait pas changé, toujours aussi incisive le concernant. Il ne savait pas vraiment pourquoi elle était aussi en colère contre lui. Etait-ce dû à sa disparition ? Après s’être réfugié chez elle, Nikola n’avait plus donné signe de vie. « L’alcool ne fait rien oublier. Sinon, il existe un autre moyen : rentrer chez toi. » Disait-il d’un ton plus sérieux. Il n’ignorait pas l’aversion de Carter pour l’alcool. Jamais elle n’avait bu en sa compagnie et savoir qu’il en était la cause ne pouvait que le faire sourire. Sa présence ici l’étonnait mais risquait de nuire à ses affaires. Qu’importait, il se rattraperait lors d’une autre soirée, les étudiants ne rechignaient jamais à cela. Ce soir, il se contenterait de s’amuser, de guerroyer avec les mots. Une bataille ouverte avait lieu et dans laquelle il valait mieux ne pas s’en mêler. L’on pourrait presque voir des éclairs dans leurs yeux. Beaucoup de non-dits, des caractères forts, leur relation était de toute évidence vouée à l’échec. « Tu aurais préféré que je sois mort ? » Ce n’était pas la première fois qu’une balle se logeait dans sa chair. Frôler la mort, jouer avec le feu, telle était son existence. Tout ceci était grisant pour lui. « Désolé de te décevoir, il en faut plus pour m’enterrer. » Un sourire narquois étirait ses lippes alors qu’il soufflait la fumée de sa cigarette en sa direction, énième provocation, ce n'était que le début, il jubilait. « Alors, tu as un petit copain ?. »



Many that live deserve death. And some that die deserve life. Can you give it to them? Then do not be too eager to deal out death in judgement. For even the very wise cannot see all ends.
Carter L. Vaughn
Delta admin
J'ai posté : 2210 messages et j'ai : 790 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Madelaine Petsch et pour finir je crédite : Avatar par bltmr & Signature par Magma.

Carter L. Vaughn
Lun 1 Juin - 19:16

I'm ready for the fight, and fate
Nikola & Carter
FB - I'm ready for the fight, and fate. (Carter) Tumblr_inline_owwyq3KUr31qlt39u_400
Le rire mauvais qu’elle a reflète à la perfection ce qu’elle peut ressentir en l’instant présent. De la colère, de la haine, un savant mélange de plusieurs choses qu’elle ne saurait finalement pas vraiment décrire. Elle ne le veut pas, n’a pas de temps à perdre avec ce genre de futilité alors que tout son être lui cri de céder à l’alcool pour avoir la paix. Mais elle a conscience aussi que ça ne serait pas une bonne idée, pas alors que son pire cauchemar est à ses côtés, à prétendre que tout va bien entre eux, que tout est normal. Malgré le temps passé, elle le connait par coeur, elle sait comment il fonctionne et ce qu’il est en train de faire, la pousser dans ses retranchements, l’énerver juste pour le plaisir, elle déteste ça, elle le déteste lui et il le sait très bien. Mais ça fonctionne, elle doit prendre sur elle pour ne pas se laisser aller à ses envies meurtrière, pour prendre une profonde inspiration, faire comme si tout allait bien, qu’en réalité, tout cela n’était qu’un rêve. Mais la voix agaçante de Nikola l’a ramène trop rapidement sur terre. Il est là et ne compte pas partir, au contraire à en croire ses dires, ce serait à elle de partir de cette soirée car ils ne peuvent tout simplement pas cohabiter. Des mots qui lui arrache un nouveau rire. « Parce que oui, c’est évident que c’est à moi de partir alors que je suis à une fête dans MA confrérie. J’avais oublié que tu avais une logique implacable. » Elle prononce avant de se tourner vers lui, tout sourire. « Implacable mais totalement conne. » Faut être réaliste au bout d’un moment, elle n’arrivera jamais plus à se montrer gentille ou même aimable avec lui. Simplement parce qu’elle n’en éprouve aucune envie, c’est plus fort qu’elle. Ce qui l’amène à son interrogation qu’elle prononce à voix haute, savoir comment il a fait pour être encore en vie à l’heure actuelle alors que tout le prédestinait à mourir, dans d’atroces souffrances si possible, rapidement. « Au moins si tu étais mort, nous n’aurions pas à avoir cette conversation, question de logique. » De nouveau, elle ne le regarde plus, rivant son regard droit devant elle, son verre à la main qu’elle porte presque aussitôt à ses lèvres pour une longue gorgée. C’est pas tant qu’elle en a besoin désormais, c’est plutôt pour passer le temps, pour ne pas avoir à prétendre qu’elle s’intéresse à ce qu’il lui dit ou à ce qu’il fait. Elle sait qu’il aime ça, et elle est prête à lui donner toute la satisfaction qu’il attend si cela lui permet de continuer cette soirée en toute tranquillité. Encore de l’espoir de la part de la jeune femme car tranquille, elle ne le sera jamais, pas alors qu’il la questionne, qu’il cherche elle ne sait trop quoi en réalité. « Je te demande pardon ? » Elle n’est pas offusquée même si elle le devrait sans le moindre doute, ça n’a juste rien à faire dans cette conversation qui finalement n’en est pas réellement une. « Tu as perdu ce droit de me demander ce genre de chose il y a bien longtemps Nikola. Si droit tu as eu un jour en réalité. » Et ça, elle n’en est pas sûre du tout. Elle a toujours été un peu sauvage Carter, celle à qui on ne donne pas d’ordre, celle qui va où bon lui semble, sans attaches, sans rien pour la retenir et sûrement pas Nikola. « Je vis avec quelqu’un, c’est tout ce que tu sauras. » Elle n’a peut-être pas envie de répondre mais elle s’en sent obligée, parce que dans le cas contraire, il ne la lâchera pas. En revanche, il n’a pas besoin de connaître l’entière vérité, c’est une histoire qui la regarde elle et elle seule.


We can't get enough
→ We all have to see what we've become. Waiting on chances so far gone. Hoping our answers light the dark. Praying someday soon we'll understand. As we search for the promised land.
Contenu sponsorisé
FB - I'm ready for the fight, and fate. (Carter)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Flashback & Flashforward
 :: Flashback & Flashforward
-
Sauter vers: