Fermeture du forum
Merci pour cette belle aventure ! Toutes les informations se trouvent Ici love2 du love sur vous Nothing sinister starts out sober♛ feat Cassidy 4035343658
-53%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
179.99 € 379.00 €
Voir le deal

Partagez

Nothing sinister starts out sober♛ feat Cassidy

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Hell's Kitchen
Dean Harris
Zeta
J'ai posté : 39 messages et j'ai : 22 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Chris Evans et pour finir je crédite : Lumosdesign

Dean Harris
Lun 13 Avr - 10:36

Feat Cassidy
Nothing sinister starts out sober



Comment je suis arrivé ici ? Pourquoi tout tourne autour de moi, comme ci en posant le pied au sol, je pouvais ressentir la terre tourner sur elle même ? Pourquoi la musique est si forte ? J’attrape ma tête entre mes deux mains, la sentant prête à exploser comme une pastèque au moindre choque. Un long soupir m’échappe quand j’essaie de remettre mes idées en places, mais en vain. Je suis bien trop au fond du trou pour arriver à quoi que ce soit alors une de mes mains relâche ma tête pour chopper mon verre pratiquement vide et le porte à mes lèvres pour finir les deux gouttes qui se battent en duel au fond du récipient. J’interpelle alors un serveur pour lui redemander la même chose. Je ne sais même plus à combien de verre j’en suis mais au vu du refus du serveur, je crois que j’en ai un peu trop bu. Encore une fois. Dépité, je pose ma tête sur le comptoir en soupirant longuement et je fini par m’assoupir, bercé par les vibrations de mon portable sur le bois du bar.

Une secousse me sort de mes songes embrumés par l’alcool, mon cher professeur et la vision de ma sœur décédé. Un cauchemars des plus bizarre qui se grave directement dans un coin de mon esprit et qui me fera une nouvelle fois sombrer. Puis une voix inconnue essaie de capter mon attention, ce à quoi je réponds par un grognement d’ourse mal léché en redressant la tête difficilement. Je n’aime pas être réveiller. “Quelqu’un va venir vous chercher vieux.” Nouveau grognement. En temps normal, j’aurais un peu râlé pour ce surnom stupide, mais je ne suis pas en état, loin de là, tout ce que je souhaite c’est replonger dans mes cauchemars et fuir ce mal de tête qui va me faire devenir dingue. Je rabats alors la capuche de mon sweat sur ma tête puis repose une nouvelle fois ma tête sur le bar, en espérant que le froid du bois me fasse passer cette migraine de l’enfer. En vain.

Un mouvement à mes côtés m’oblige à relever la tête. Et un long soupir m'échappe quand je comprends qui est là. Le barman ne s’est donc pas foulé et a appelé le premier numéro de la liste d’appel. Je me redresse difficilement en grognant doucement à cause de ma putain de migraine puis regarde ma voisine de tabouret avec un sourire triste aux lèvres. “Salut Cassi.” Disais-je la voix pâteuse par l’alcool. “Heureux de te voir.” C’était vrai, je suis heureux de la voir mais je sais qu’elle va me tomber dessus comme jamais. Car elle est la seule à savoir pour tout ça, elle sait aussi que j’étais sobre depuis plusieurs semaines déjà, alors l’interrogatoire ne va pas être de tout repos, je le sais… Et la, mon mal de tête s’intensifie. “Qu’est-ce-qui t’amène ici ?” disais-je innocemment mais je sais que je suis la cause.

AVENGEDINCHAINS




You gotta be there for me tooLa colère est nécessaire ; on ne triomphe de rien sans elle, si elle ne remplit l'âme, si elle n'échauffe le coeur ; elle doit donc nous servir, non comme chef, mais comme soldat.
Cassidy S. Jennings
wall admin
J'ai posté : 531 messages et j'ai : 741 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bryden Jenkins et pour finir je crédite : komorebi. (avatar) ; Eya (signature)

Cassidy S. Jennings
Lun 20 Avr - 12:11

Nothing sinister starts out sober
Dean & Cassidy
Nothing sinister starts out sober♛ feat Cassidy Tumblr_inline_nuir16wgXV1szaa83_400
Un appel, un J’arrive prononcé dans un soupir et te voilà en route pour ce bar que tu détestes déjà. Tu sais ce qu’il va se passer, c’est toujours la même chose de toute façon et d’avance, tu sais combien tu vas t’énerver après Dean. Il doit aimer ça, il y a forcément quelque chose pour qu’il recommence encore et encore ses conneries. Parce que tu ne peux pas appeler ça autrement. C’est toujours la même chose avec lui et tu n’en peux simplement plus de devoir être là pour réparer les erreurs qu’il commet. D’une certaine manière, tu aurais aimé ne pas être présente ce soir là, dans le bar, quand tu l’as rencontré, quand tu as compris qu’il avait un problème qu’il a finit par te confier. Tu aurais dû te douter que ça finirait mal d’être la fille dans le secret et pourtant, ce soir là, tu l’as poussé à te parler en lui confiant toi aussi une partie de ta vie que tu tais à la plupart des gens. Il avait trop bu, tu pouvais simplement te le permettre. Hell’s Kitchen, tu y es plus rapidement que tu l’aurais voulu, c’est peut-être mieux pour ton ami, pas pour toi cela dit. Tu prends le temps de soupirer une nouvelle fois tout en observant la devanture de ce bar. Tu n’as pas le droit de reculer, de faire demi-tour et le laisser là. Tu ne serais pas une bonne amie si tu le faisais en tout cas. Alors tu finis par pousser la porte et par entrer. Tu ne mets pas longtemps à repérer Dean, il au bar, forcément et tu devines rapidement pourquoi tu as été appelé. Son état ne laisse aucun doute quant au fait qu’il ne soit pas capable de rentrer par ses propres moyens. Tu prends place à côté de lui, faisant un signe de tête au serveur pour lui faire comprendre que tu gères la situation désormais. Ca ne sera pas une partie de plaisir, pour personne et pourtant, il faut le faire. Ton regard reste d’abord droit, tu ne veux pas le regarder parce que tu sais que le ton de ta voix voudrait immédiatement monter dans les aigus. Heureux ? Il ne le sera probablement plus d’ici quelques minutes s’il continue sur le même ton, celui que tu détestes le plus quand il a bu. Mais évidemment, il continue, ça ne te surprend pas et toi, ça t’agace un peu plus cela dit. « Ce que je fais ici ? T’as pas une idée par hasard ? » Tu ne le regardes toujours pas et tu fais en sorte que ta voix reste sur le ton de la conversation. Tu cherches à ne pas t’énerver et ce n’est pas choses facile. Et finalement, n’y tenant plus, tu plantes ton regard dans le sien, bien trop embrumé pour qu’il se souvienne demain matin de tout cela probablement. « Sérieusement, c’est quoi ton problème Dean ? Je ne serais pas toujours là pour réparer tes conneries ou venir te chercher alors tu t’es complètement saoulé dans un bar. » Tu essayes malgré tout d’être discrète, tout le monde n’a pas besoin d’entendre votre conversation, un peu à sens unique pour le moment. « Tu te souviens de ce que tu m’as dit il y a quelques semaines ? Dernière fois, tu m’as promis que ça ne se reproduirait plus et voilà où on en est maintenant. » Tu n’en peux plus, tu en as marre mais tu te sens obligée de le faire car si ce n’est pas toi, qui viendra ?



Shadows on the Light
« they said you only live once. i say, they don't knew us, they don't knew what we are I said, we only live what we want. » 
Dean Harris
Zeta
J'ai posté : 39 messages et j'ai : 22 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Chris Evans et pour finir je crédite : Lumosdesign

Dean Harris
Lun 11 Mai - 21:53

Feat Cassidy
Nothing sinister starts out sober



Je le sais très bien, que jouer la carte de l’innocence ne fonctionnera pas avec elle, et ça ne loupe pas. A peine arrivée et ma question posée que la voilà qui me pourrie comme jamais. Et dans un sens, je ne peux pas lui en vouloir, c’est vrai ? Qui aimerais se faire appeler dans la nuit pour aller chercher un alcoolique ? Personne. Je me remercie de ne pas avoir appelé Julian avec mon portable, car le premier numéro qui ce serait affiché aurait été le sien, et il est hors de question qu’il me voit dans cet état. Et puis, je suis quoi pour lui au final ? Juste son élève. Il en aime un autre alors autant noyer ma tristesse et ma peine dans ce bon vieux ami l’alcool.

« Je sais tout ça… Arrête de crier j’ai mal à la tête... » Disais-je en me maintenant la tête entre mes deux mains, soupirant lassé. « Je ne suis qu’un abruti qui ne sait pas tenir des promesses, je le sais, mais là… J’en avais besoin, j’en ai besoin... » Je tourne alors mon visage vers elle, les larmes commençant à couler sur mes joues, incapable de me contrôler. C’est comme si l’alcool avait ouvert tout les robinets et que mon trop plein d’émotion de ces derniers jours. « Car tu vois cassi, je suis tellement un cas désespéré que j’ai trouvé le moyen de tomber amoureux de mon professeur à la fac. » Je ne l’avais jamais dit à haute voix, et me l’entendre l’avouer à mon amie, ça me flingue un peu plus. Je passe une main tremblante sur mon visage pour balayer quelques larmes, mais je pleure tellement que c’est peine perdu. « Un homme marié, je suis désespérant... » Soupirais-je.

C’est comme me mettre à nu face à elle en lui avouant ce secret. Car ça affirme en quelque sorte ce que je ressens pour me professeur, que c’est peine perdu vu notre dernière discussion ou il m’a avoué aimer quelqu’un lui aussi, qui n’est pas sa femme mais qui est dans ses étudiants. Il m’a même avoué son prénom… Alors à quoi bon continuer à courir après ce fantasme ? À quoi bon me faire des films en sachant tout ça ? « Tu dois vraiment me trouver pitoyable... » Soufflais-je à mon amie, complètement dépassé par la situation dans laquelle je me suis mise avec mes sentiments….

AVENGEDINCHAINS




You gotta be there for me tooLa colère est nécessaire ; on ne triomphe de rien sans elle, si elle ne remplit l'âme, si elle n'échauffe le coeur ; elle doit donc nous servir, non comme chef, mais comme soldat.
Cassidy S. Jennings
wall admin
J'ai posté : 531 messages et j'ai : 741 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bryden Jenkins et pour finir je crédite : komorebi. (avatar) ; Eya (signature)

Cassidy S. Jennings
Lun 1 Juin - 14:10

Nothing sinister starts out sober
Dean & Cassidy
Nothing sinister starts out sober♛ feat Cassidy Tumblr_inline_nuir16wgXV1szaa83_400
Jouer les rabats-joie, être celle qui répare les pots cassés, c’est pas trop dans ton délire. Ca ne l’est pas du tout même pourtant, Dean ne te laisse pas vraiment le choix. Fallait que ça tombe sur toi ce soir, encore il faut dire. C’est presque devenu une habitude en fin de compte et depuis le temps, tu devrais avoir appris qu’il ne faut pas croire en ses belles promesses quand il te dit que c’est son dernier verre, qu’il ne recommencera plus, que tu peux avoir sa parole. Elle est belle la parole en cet instant. Suffit de le voir sur son tabouret pour savoir qu’il n’a pas bu que de l’eau ce soir, suffit de l’entendre parler pour comprendre que vous n’êtes pas encore partit, à ton grand regret. « Je ne crie pas, mais si tu veux je peux le faire, tu verras la différence immédiatement. » Mais au lieu de ça, tu t’assois à côté de lui, fait un signe au barman pour commander un truc à boire, sans alcool pour toi, un verre d’eau pour Dean. Il n’y a que ça qui pourra lui faire du bien, qui pourra peut-être lui remettre un minimum les idées en place. C’est un crétin que tu as à côté de toi et tu te retiens de lui dire haut et fort, à quoi ça servirait de toute manière, il le sait déjà. « T’as toujours une excuse que tu juges bonne. » A chaque fois quelque chose de différent, tu as compris le truc maintenant, tu n’y crois plus. Certes, il y a des excuses mais selon toi elles ne sont pas bonnes, elles ne sont que des prétextes, simplement. « Merci. » Mot adressé au barman quand il te sert ton verre, celui de Dean que tu pousses vers lui avec un regard qui veut clairement dire que tu ne le laisseras pas s’échapper tant qu’il n’aura pas bu l’eau entièrement. Tu es sans pitié, tu t’en fous un peu. Si c’est ce qu’il faut pour qu’il se réveille et bien soit, tu seras un tyran, c’est pas ça qui va te déranger toi. « C’est ça ton excuse pour boire ? Je suis déçue, tu as déjà trouvé mieux. » Tu ne remets pas en cause son excuse, ne dis pas qu’elle est fausse ou quoique ce soit, juste que c’est pas suffisant pour toi pour justifier son état actuel. Aucune excuse ne serait suffisante de toute manière. « Tu n’es pas pitoyable. Juste… il y a d’autres solutions que l’alcool, tu en conviendras. » Tu n’as pas envie de lui faire la moral, il a passé l’âge pour ça et toi, tu n’es pas sa mère, faut qu’il comprenne par lui même maintenant, qu’il se remette en question aussi qu’il en va de sa santé, de la tienne aussi car tu ne tiendras pas le coup s’il venait à te faire ça tous les soirs. « Au lieu de noyer ton chagrin dans l’alcool ou que sais-je, tu peux pas avoir l’idée de m’appeler ? Dans tous les cas, je finis toujours par débarquer, tu en conviendras alors pour une fois, une seule petite fois, si je pouvais arriver avant que tu ne sois dans un sale état, ça serait pas mal tu ne crois pas ? » Voilà des mots doux qui ne te ressemblent pas vraiment et pourtant, tu penses chacun d’entre eux. Il est temps qu’il comprenne, il est temps qu’il se remette en question, qu’il soit amoureux ou non d’un homme marié ne changera rien.



Shadows on the Light
« they said you only live once. i say, they don't knew us, they don't knew what we are I said, we only live what we want. » 
Contenu sponsorisé
Nothing sinister starts out sober♛ feat Cassidy
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Hell's Kitchen
-
Sauter vers: