Fermeture du forum
Merci pour cette belle aventure ! Toutes les informations se trouvent Ici love2 du love sur vous family meeting (mia) 4035343658
-71%
Le deal à ne pas rater :
Plaque Induction Portable Amzchef
49.99 € 169.99 €
Voir le deal

Partagez

family meeting (mia)

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn
Ailis Mackenzie
mdm
J'ai posté : 200 messages et j'ai : 199 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Sophie Skelton et pour finir je crédite : magma (avatar) confusion (gifs) & rogers (signature).

Ailis Mackenzie
Lun 20 Avr - 21:33
Le diplôme et la fin d'études approchant, des stages exaltants, un ami d'enfance retrouvé... Nul doute sur le fait que cette année s'avérerait décisive pour l'écossaise. Tout ce qui lui restait à faire était de faire les bons choix, mais c'était bien plus facile de parler que d'agir réellement dans le sens qui la mènerait au bonheur. C'était le lot de beaucoup de monde, elle en était sûre. Cependant, elle avait beau réfléchir au sens de la vie des heures durant, elle ne pouvait s'empêcher de retomber dans ses travers et ça, elle le mettait sur le dos de l'enfance horrible qu'elle avait vécu. Du manque d'amour qui avait fait son mal pendant toute sa vie - jusqu'à ce qu'elle décide de s'aimer elle même en somme, et même ça, ce n'était pas simple tous les jours. Ailis avait beau être devenue une femme forte et accomplie en apparence, son cœur était vide et pleins de lacunes. Elle ne pouvait s'empêcher de se sentir seule au monde, car en réalité, elle n'avait aucune attache. Pas de famille. Ses parents, elle ne leur parlait plus depuis bien longtemps. Elle en voulait à son père depuis le plus loin qu'elle puisse s'en souvenir. Il avait trahi sa mère, l'avait trahie elle pour sa carrière, son image. Sa mère, elle, qui l'avait abandonnée a des religieuses despotiques pour se reconstruire une vie de femme célibataire, une toute nouvelle vie auprès d'un nouvel homme, avec des nouveaux enfants, loin de son passé. Même si elle pouvait comprendre, Ailis, elle ne pouvait pardonner. Non elle ne pourrait pardonner à ceux qui lui avaient donné la vie pour la laisser lâchement par la suite. Elle ne pouvait pas pardonner non plus à tout le reste de sa famille qui avait pris le parti de son géniteur, qui l'avaient suivi dans son mensonge, forçant la jeune rousse - bien trop jeune - à fuir avec sa mère, accusée de traîtrise. Pourtant, lorsqu'elle était tombée sur le profil de Mia sur les réseaux sociaux, un soir, au hasard, couchée dans son lit, elle n'avait pas pu s'empêcher de l'observer pendant de longues minutes. C'était fou ce qu'on pouvait trouver comme informations sur une personne rien qu'avec internet. Et, bien qu'elle aurait pu passer pour une folle harceleuse, Ailis ne s'était jamais sentie plus proche de sa famille qu'en ce soir à regarder les photos de sa cousine sur instagram. Car c'était elle, elle en était sûre. Une cousine qu'elle n'avait connu que quelques années - dont elle n'avait d'ailleurs aucun souvenir ou presque. Dans un autre jour, une autre vie, la jeune femme ne se serait peut-être même pas attardée sur le cas de Mia. Mais la Kinglsey avait de son sang. Elle était de sa famille, indéniablement. Alors de manière curieuse, elle l'a contactée, Ailis. Elle a tenté sa chance, et aussi surprenant que ce soit, elle avait reçu une réponse. Elle avait une chance de lier un lien avec son passé. Le rendez vous était donné, la rencontre allait avoir lieu, et l'étudiante en journalisme avait l'impression de sauter complètement dans l'inconnu. Elle ne s'attendait pas à trouver une place dans sa famille. Elle ne s'attendait pas non plus à devenir la nouvelle meilleure amie de sa cousine, non. Elle espérait juste un peu d'apaisement en son esprit, la sensation d'être reconnue par quelqu'un de son sang. Et c'est là, assise dans ce café, qu'elle l'aperçu. Salut Mia ! Merci d'être venue. Stressée, elle l'était l'écossaise. Comme si bizarrement elle jouait sa réputation sur ce coup, alors que Mia ne pouvait avoir aucun a priori sur elle. Tu vas bien ? Ailis mordit sa lèvre inférieur, se rendant compte que la situation pouvait être gênante, se rendant compte aussi que Mia ne devait pas savoir à quoi s'attendre en retrouvant une inconnue prétendument sa cousine en plein New York. J'espère que tu ne me trouve pas trop bizarre de t'avoir contactée comme ça, mais j'avais vraiment envie de te rencontrer.




fragile as a flower
♛ I should be over all the butterflies but I'm into you, I'm into you. And even baby our worst nights, i'm into you.
Mia L. Kingsley
Broad
J'ai posté : 1709 messages et j'ai : 74 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Leighton Meester et pour finir je crédite : Eilyam (av) | crack in time (sign)

Mia L. Kingsley
Mar 5 Mai - 20:47


family meeting
Ailis x Mia
Mia, c'est pas le genre à avoir des contacts avec sa famille. Ni avec qui que ce soit, sauf rares exceptions. Alors quand elle a reçu cette demande de message privé sur Instagram, avec au bout du fil sa prétendue cousine, elle a dû réfléchir à deux fois avant d'accepter. Et surtout, elle a dû fouiller sa piètre mémoire à la recherche du moindre indice sur ce qu'elle avait pu ressentir à son propos lorsqu'elles se sont vues en Ecosse. Par les temps qui courent, il semble impossible à Mia de s'ajouter une contrainte émotionnelle de plus... Par chance, il ne lui est revenu en mémoire que de bons souvenirs. Et de bonnes ondes. C'est presque avec un sourire qu'elle lui a répondu, prise entre l'excitation de connaître sa cousine et sa peur qu'elle ne soit qu'une personne ennuyeuse de plus.

La dénommé Ailis lui a donné rendez-vous dans un café qu'elle a l'habitude de fréquenter près de chez elle, aussi Mia ne s'est pas faite prier pour s'y rendre un peu plus tôt. Au moins histoire de faire le point avec elle-même, le tout devant un bon cappuccino, et devant la baie vitrée. Elle en est à sa seconde boisson quand elle se fait saluer. Elle reconnaît la fille sur les photos du compte Instagram avec laquelle elle a conversé, et se lève pour au moins lui serrer la main. Elles ne se sont pas vues depuis tellement longtemps que Mia ne saurait dire s'il s'agit réellement de sa cousine.

- Salut, Ailis, répond-elle dans un sourire. "Je vais comme on peut aller après un super cappuccino ! Je t'ai attendue pour boire le second..." précise-t-elle en montrant son gobelet sur le comptoir où elle s'est installée, le tout agrémenté d'un léger rire. "Non, ne t'en fais pas... Je suis sûre qu'on a des tas de choses à se raconter ! Je te laisse aller prendre ta commande si tu veux, je ne bouge pas..." propose Mia en se rasseyant.

(C) CANTARELLA.


Sometimes I'm happy
Sometimes I'm quite mad
© crack in time
Ailis Mackenzie
mdm
J'ai posté : 200 messages et j'ai : 199 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Sophie Skelton et pour finir je crédite : magma (avatar) confusion (gifs) & rogers (signature).

Ailis Mackenzie
Ven 8 Mai - 10:47
On dit trop souvent que les amis sont la famille que l'on se choisit. Ailis a toujours été tout à fait d'accord avec ça, elle l'a toujours prôné. En même temps, comment réagir autrement avec les parents qu'elle avait, ce qu'ils lui avaient fait subir. Pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de rechercher leur attention, de trouver un moyen d'être chez soi auprès des siens. Retrouver une cousine inconnue, c'était un bel exercice pour commencer, et puis, ça lui évitait une confrontation avec ses géniteurs. Contente de voir que tu vas bien ! Ça lui enlevait déjà une épine du pied, à l'écossaise. Il n'y eut aucun blanc gênant, aucun stress finalement face à cette cousine étrangère. Mia était avenante, souriante ; tout simplement gentille. Elle ne savait pas à quoi s'attendre Ailis, avant cette rencontre. Et, finalement, ses angoisses s’effacèrent rapidement. Ce n'était qu'une humaine après tout, elles n'étaient que deux femmes avec un passé commun qui finissaient par se retrouver des années plus tard. Mia, elle, ne semblait pas avoir eu d'a priori concernant les Mackenzie et leurs tumultes de l'époque. Peut-être n'était elle même pas au courant, sans doute fallait-il la prévenir avant qu'elle aussi, ne finisse par se mettre à dos le reste de sa famille ? Désolée, j'espère que j'ai pas été trop longue. Je vais me prendre quelque chose, je m'dépêche ! Si sa cousine avait déjà eu le temps de siroter un cappuccino entier, sans doute l'avait-elle été. Elle s'empressa donc d'aller chercher un café à son tour avant de rejoindre sans trop la faire - encore - attendre. Un léger sourire s'agrippa à ses lippes, fière d'avoir fait le premier pas vers une famille, contente de se dire que c'était peut être la voie de la rédemption pour elle qui s'était perdue ces temps-ci. Je ne sais pas si tu m'as remise, parce que je t'avoue que je crois n'avoir aucun souvenir de toi, mais... Rien d'étonnant quand on sait qu'elle a été séparée des siens à cinq ans à peine. je suis la fille de Colin Mackenzie le politicien qui avait mis toute sa famille de côté pour réussir. et d'Edga Kingsley. Celle qui avait fui l'écosse pour se reconstruire une vie en toute tranquillité, loin de son traître d'ex mari, loin de sa propre famille. Tel un pansement retiré d'un coup, cette révélation elle se devait de la faire, d'être honnête. Et finalement, ça lui faisait du bien de le dire à voix haute, d'assumer ses parents ; chose qu'elle n'avait plus fait depuis bien longtemps - depuis l'exil qu'elle avait dû vivre dans un couvent, en fait. Tu dois regretter d'être venue maintenant, j'imagine que tu sais à quel point ils sont appréciés par le reste de la famille.




fragile as a flower
♛ I should be over all the butterflies but I'm into you, I'm into you. And even baby our worst nights, i'm into you.
Mia L. Kingsley
Broad
J'ai posté : 1709 messages et j'ai : 74 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Leighton Meester et pour finir je crédite : Eilyam (av) | crack in time (sign)

Mia L. Kingsley
Mer 20 Mai - 18:06


family meeting
Ailis x Mia
En voyant sa prétendue cousine en chair et en os, Mia ne peut s'empêcher de remarquer une certaine ressemblance avec sa propre personne. C'en est presque troublant d'ailleurs. Elle hoche la tête avant de se rasseoir, pour laisser la dénommée Ailis aller se chercher quelque chose à grignoter ou à boire au comptoir du café. Pendant ce temps, l'écrivain récupère son téléphone et se connecte sur Instagram pour regarder à nouveau les photos qu'elle a déjà visualisé des dizaines de fois. Elle le verrouille quand elle sent que sa cousine est en train de s'installer à côté d'elle, et le remet dans son sac en secouant la tête.

- Non, ça remonte à vraiment très loin... On s'est peut-être vues une ou deux fois, quand j'étais en Ecosse avec ma soeur... tente de se remémorer Mia, en imaginant la tête qu'a pu avoir Ailis à l'époque. "On était chez la soeur de ma mère, enfin on logeait là-bas. Et quand mon père est mort... Oui, on a dû se voir à l'enterrement non ?" réfléchit-elle, les yeux dans le vide. "Edga, c'est la soeur de Papa... J'en sais rien, en fait, je me souviens juste de la tristesse que j'ai ressentie, les visages ne me reviennent pas. Par contre, non, je ne regrette rien, vu que je n'ai pas du tout eu vent de ce dont tu m'as parlé ! De mon côté non plus, on n'est pas trop famille... Et de toute façon, mes parents étaient sur le point de divorcer quand Papa est mort, alors tu sais..." fait Mia, une pointe de tristesse dans la voix. "Parle-moi de toi, plutôt ! On n'a échangé que quelques mots sur nos familles, mais rien sur nous !"

(C) CANTARELLA.


Sometimes I'm happy
Sometimes I'm quite mad
© crack in time
Contenu sponsorisé
family meeting (mia)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Brooklyn
-
Sauter vers: