Scent of Scandals a besoin de vous !
Votre avis compte plus que tout afin de nous aider à nous améliorer. Ici vous en saurez plus !
Newsletter numéro 50
De nouvelles choses à découvrir dans ce sujet ! Laissez un petit commentaire et surtout, restez chez vous ! love2
Nouvelle Intrigue
A côté de l'intrigue confinement, venez découvrir intrigue le pays des songes !
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$ [FF] Barbecue ou guerre mondiale ft. William - Page 2 1529876038
Le Deal du moment : -8%
Climatiseur réversible mobile BEKO BX112H (3400 ...
Voir le deal
599.99 €

Partagez

[FF] Barbecue ou guerre mondiale ft. William

GOOD MORNING AMERICA :: Flashback & Flashforward
 :: Flashback & Flashforward
Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1492 messages et j'ai : 848 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Lun 27 Avr - 14:00


Barbecue ou guerre mondiale ?
ft. Solveig & William


- Pourquoi à ton avis ? L’argent. Ils m’ont rendu à mes parents contre une somme que je ne préfère même pas discuter. J’avais trois ans. Je ne m’en souviens pas à cause de l’âge mais surtout à cause du traumatisme. Quand j’étais petite, je voyais une psychologue mais je ne savais pas vraiment pourquoi. Maintenant, je comprends mieux.

Je soupire et me passe les mains sur le visage. Heureusement que je ne suis pas maquillée aujourd’hui. Parce qu’Alice et Mark ont une piscine et parce que je sais qu’on finira probablement par piquer une tête, j’ai décidé de m’éviter la fameuse tête de panda qu’on connait tous si bien.

- Je voulais t’en parler mais je n’ai pas eu la force de le faire au téléphone. Je ne trouvais pas ça juste à ton égard. Je le sais depuis avril.

Au fond de moi, j’espère que William saura me pardonner mon silence parce que ce dernier était voulu pour une bonne raison. Du moins, je considère que c’est une bonne raison. Peut-être que cela ne sera pas l’avis de tout le monde. Quoique je ne compte pas étaler cette histoire dans les journaux.

Alice et Mark sont au bout du jardin et nous regardent, mi-inquiets, mi-curieux. Je serre les dents en osant imaginer ce qu’eux-mêmes sont en train d’imaginer. Alice ne s’est pas cachée de me dire qu’elle était déçue de notre rupture mais je lui ai demandé de respecter notre décision avec Will. Elle l’a fait mais je sais qu’au fond d’elle, Alice ne rêve que d’une chose ; que je lui annonce un retour en arrière.

- Ca ne change rien, j’en ai conscience mais à mes yeux, tu méritais de connaître la vérité, comme moi.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


dysfunctional
Every person has an intrinsic responsibility for their own life.-byendlesslove
En ligne
William O'Connor
Times
J'ai posté : 630 messages et j'ai : 197 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bradley Cooper et pour finir je crédite : Junkiee

William O'Connor
Lun 27 Avr - 14:29


Barbecue ou guerre mondiale

Solveig & William



Je n’en veux pas à Solveig de ne pas m’en avoir parlé aussitôt qu’elle l’a su. Car c’est avant tout une histoire de famille, quelque chose entre ses parents et elle, même si, effectivement, cela me concerne en partie. Mais je ne suis pas assez stupide pour lui en vouloir. Je tire sur ma cigarette, assez méfiant cependant. Je suis du genre à ne croire que ce que je vois. Et je me connais assez pour savoir que je vais mettre sans trop de temps la main sur ce dossier vieux de trente ans, si ce dernier existe bel et bien. Mais en admettant seulement que la mère de Solveig dise vrai, que cette histoire s’est vraiment déroulée, à quel moment on met les personnes d’une même ethnie dans le même panier ? C’est dégueulasse. Tout à fait immonde même. Il m’a réellement jugé par rapport à mes origines ? Ok, ça, je le savais déjà mais je pensais qu’il s’agissait davantage d’une différence de caste. Ce n’est pas beaucoup mieux, mais tout de même…

- Ton père était vraiment un pauvre con fermé d’esprit…, murmurais-je entre mes dents. Je sais que c’est dégueulasse de parler de cette façon, de la personne qu’elle vient de perdre, de son père. Je sais qu’elle risque de mal le prendre, mais c’est, à mon sens, la réalité. Si cette histoire est vraie, alors oui, c’était un connard, tout comme sa mère. On ne juge pas une personne uniquement par rapport à ses origines. Pire encore, on ne cache pas cette information à la principale intéressée pendant trente longues années. Définitivement, ils ne remonteront jamais dans mon estime, même si je suis conscient que ça, ils s’en fichent royalement.

- Et puis, qu’est-ce qu’on en sait que c’est vrai ? Ils ont pu dire tellement de conneries… Je prends une profonde inspiration. Ok, je ne dois pas oublier que je parle de ses parents et que ce ne sont pas des paroles qu’elle souhaite entendre. Alors je ferme un instant les yeux, avant de murmurer. « Excuse-moi, mais je ne les comprendrais jamais. Et je te jure que j’ai essayé. » Et c’est la stricte vérité. Pendant longtemps, j’ai cru qu’effectivement, j’étais le problème, que je ne la méritais pas, que j’étais une sous-merde, et eux, une grande famille que je n’avais pas le droit d’éclabousser. Vous savez, quand on passe son temps à se faire rabaisser, on finit par le croire. Mais aujourd’hui, j’ai mûri, et je n’ai pas à baisser les yeux devant quiconque.

Fiche codée par < NyxBanana >

Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1492 messages et j'ai : 848 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Lun 27 Avr - 15:14


Barbecue ou guerre mondiale ?
ft. Solveig & William


Même si je ne comprends que trop bien la rancœur que peut avoir William envers mes parents, je ne suis pas d’humeur à leur cracher dessus pour autant. Encore moins sur mon père sachant qu’il est aujourd’hui mort et enterré. Loin d’être un saint, l’homme ne mérite tout de même qu’on lui crache encore du venin dessus alors qu’il n’est plus de ce monde. Je lance un regard sévère à l’homme à côté de moi quand il ose aussi remettre en question ce que ma mère m’a avoué.

- Tu crois vraiment qu’elle irait inventer une histoire pareille ? Ça lui aurait apporté quoi au juste, tu peux me le dire ?


Je n’ai pas envie qu’on se dispute mais je n’ai pas non plus envie d’entendre William remettre tout ce que ma mère m’a dit en question. Bien-sûr que j’ai eu des doutes au moment où elle m’en a parlé mais ne me connait-il pas suffisamment pour savoir que j’ai posé les bonnes questions au bon moment ? Ma mère m’a apporté le rapport de police de l’époque et la preuve de mon changement de nom. Je ne pensais pas avoir besoin de les apporter aujourd’hui.

- Elle dit vrai. J’ai vu les preuves. Crois-moi ou non, ça me fait une belle jambe, William.


L’homme sait maintenant que je suis contrariée parce que je ne l’ai pas appelé Will. J’ai toujours fait ça, ce n’est pas nouveau. Il fait généralement la même chose quand il a une dent contre moi.
Je reprends mon verre que j’avais posé entre mes pieds et bois un peu. Le temps est agréable, j’aimerai que l’atmosphère le soit aussi. Je n’ai aucune envie de me disputer avec Will. Pas aujourd’hui, ni demain. Je n’ai plus envie qu’on se déchire. Même si j’ai conscience que cela n’arrivera pas tout de suite, j’ai espoir que Will et moi développions une nouvelle amitié. Mais, à l’heure actuelle, je n’ai pas besoin d’un ami qui ne croit pas en ce que je lui raconte.

- On devrait y retourner,
dis-je brusquement en me relevant.

Je voulais que ça se passe mieux que ça.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


dysfunctional
Every person has an intrinsic responsibility for their own life.-byendlesslove
En ligne
William O'Connor
Times
J'ai posté : 630 messages et j'ai : 197 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bradley Cooper et pour finir je crédite : Junkiee

William O'Connor
Lun 27 Avr - 15:38


Barbecue ou guerre mondiale

Solveig & William


Solveig se braque et je ne le comprends que trop bien. Je ne suis actuellement pas des plus agréables envers son père, mais j’imagine que l’on peut aussi se mettre à ma place. Certes, je devrais davantage me mettre à la sienne, et je m’en rends compte au moment où elle me répond sur un ton tranchant. Je soupire, avant d’arborer une expression désolée. Je suis quelqu’un de particulièrement têtu, mais je sais néanmoins me remettre en question, quand cela est nécessaire.

Je décide donc de me lever après elle et de lui prendre la main, uniquement pour qu’elle se tourne vers moi, afin d’attirer son attention. Et quand cela est fait, je décide de la lâcher, pour ne pas qu’elle pense que ce geste est bourré de sous-entendus. « Excuse-moi. Je n’aurais pas du parler comme ça de ton père. Et… » Non, je n’aurais pas dû parler ainsi. Le penser, néanmoins, ça ne regarde que moi. Seulement, on ne peut pas tout dire, et encore moins n’importe quand. « Si tu me dis que c’est la vérité alors ok, je te crois. » Douter de Solveig ne fait pas partie de mes habitudes. Alors si elle me dit qu’elle a des preuves, alors je ne peux que la croire, même si cette histoire semble invraisemblable. « … je suis désolé que tu l’ai appris que maintenant. Vraiment. »

Je tente un fin sourire à peine perceptible. Je vais mettre de côté le fait que cet homme ait décidé de bafouer mon histoire uniquement à cause de mes origines. Je ne peux m’empêcher d’imaginer ce qu’il aurait pu penser s’il avait su que Solveig et moi nous nous étions remis ensemble, et que je suis le père d’un enfant afghan. Aurait-il pensé qu’adulte, Saeed se serait enrôlé chez les rebelles ? Il en aurait sûrement refait un infarctus… Oui, je vais mettre tout cela de côté car le plus important reste Solveig. Comme à mon habitude.

« Ce soir, on te change les idées, d’accord ? » Je fais peut-être preuve de naïveté, mais l’attention est là. Je sais que Solveig a besoin de penser à autre chose que tout ce qui peut la tourmenter ces temps-ci. « Et on en reparlera après, si tu en as envie, d’accord ? »


Fiche codée par < NyxBanana >

Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1492 messages et j'ai : 848 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Lun 27 Avr - 16:06


Barbecue ou guerre mondiale ?
ft. Solveig & William


Alors que je m’apprête à retourner vers nos amis, William me saisit le poignet, m’obligeant à me tourner vers lui, ce que je fais. Je lui lance un regard noir mais le laisse parler. Il me présente ses excuses, que j’accepte d’un hochement de tête. J’apprécie qu’il le fasse. Je comprends qu’il n’aime pas plus mon père alors que l’homme est aujourd’hui décédé mais je ne peux pas entendre des saloperies sur lui pour autant. Je n’ai pas encore fait mon deuil et il me faudra du temps pour le compléter.

William me dit qu’on doit en profiter et ne pas penser à toutes ces mauvaises choses. Là encore j’acquiesce et lui adresse même l’ombre d’un sourire, preuve que mon humeur s’améliore. Je ne pense pas que nous en reparlerons. J’ai dit ce que j’avais à dire à ce sujet. Maintenant que la messe a été dite, nous pouvons passer à autre chose.

- Commence déjà par me servir à manger, d’accord ?

Je lui adresse un clin d’œil et nous voilà repartis en direction de là où se trouvent nos amis. Alice me sourit tendrement et m’attrape la main quand j’arrive à sa hauteur. Elle ne perd pas de temps et m’attire dans la salle de bain sous prétexte qu’elle a un truc à me montrer. Elle a beau être avocate, elle fait une piètre menteuse.

- Alors ?
- Alors quoi ?
- Vous vous êtes dit quoi ?
- Alice, oublie ça tout de suite.
- Je n’ai rien dit !
- William et moi, c’est fini. Il aura toujours une place dans mon cœur mais c’est terminé entre nous.

Je vois le visage d’Alice se décomposer. Je soupire.

- Ne me fais pas ça, s’il te plait.
- On n’a vraiment pas fait exprès de vous inviter en même temps.
- Je veux bien te croire mais n’essaie pas d’arranger quoique ce soit, d’accord ?
- C’est sérieux avec ton avocat, alors ?

Hors de question que je réponde à cette question, tout cette situation est suffisamment embarrassante comme ça. Je lui tire la main et la sors de la salle de bain. J’ai faim tout à coup et William m’a préparé une assiette, autant en profiter.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


dysfunctional
Every person has an intrinsic responsibility for their own life.-byendlesslove
En ligne
William O'Connor
Times
J'ai posté : 630 messages et j'ai : 197 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bradley Cooper et pour finir je crédite : Junkiee

William O'Connor
Lun 27 Avr - 18:13



Barbecue ou guerre mondiale

Solveig & William


Solveig se détend peu à peu et m’adresse même un sourire, qui m’en arrache un. J’aime voir ce sourire. Il la rend magnifique. Mais ça aussi, je le garde pour moi. En temps normal, j’aurais pressé mon corps contre le sien et l’aurais embrassé avec envie. Aujourd’hui, ce n’est plus possible, alors je me contente de la regarder avec un fin sourire stupide. Elle me demande de lui apporter à manger pour commencer, et je hoche la tête. La soirée va pouvoir continuer et ce, sans avoir déclarer une troisième guerre mondiale.

Je la regarde s'éloigner et se faire alpaguer par Alice. Pour ma part, c'est Mark qui vient me rejoindre avec un autre ami. Il ne tarde pas à me donner une tape dans le dos, tandis que je prépare une assiette à l’italienne. Je tourne la tête vers lui, et lui adresse un sourire, mais ne dis rien. Il s’impatiente et prend une mine outrée.

- Ba, raconte !
- Raconter quoi ?

Il pousse un soupir et me demande ce que l’on a bien pu se dire. Je le regarde en haussant les sourcils, avant de retourner à mes occupations. « Il n’y a rien à raconter. On ne va pas se remettre ensemble si c’est ta question. » Je semble le prendre de cours. Il fronce les sourcils. « C’est pas ce que tu veux ? » Par moment, Mark m’exaspère, mais il reste l’un de mes meilleurs amis, malgré tout. « Tu sais, mes envies ne suffisent pas. » Il soupire à nouveau et se met face à moi en posant ses mains sur mes épaules, comme dans une envie soudaine de me secouer pour que je me réveille. « Je sais tout ça mais… tu ne va quand même pas laisser un avocat te la piquer ? Ils sont si… énervants ! » Je lève de nouveau les yeux au ciel. « Ta compagne est avocate, je te rappelle. » Mark regarde autour de lui pour s’assurer qu’Alice n’est pas dans le coin, puis se penche vers moi. « Et bien justement, je parle en connaissance de cause. » Puis il arbore un sourire fier. Oui, comme beaucoup d’hommes, Mark joue les gros bras, pour ne pas avouer qu’il est fou de sa femme, et pour ne pas assumer qu’il arrive en courant quand elle claque des doigts. « Alors ils iront très bien ensemble. » , répondis-je en haussant les épaules, plutôt résigné. « Pfff, je le connais pas, mais je le déteste déjà... » Je finis par me tourner vers Mark en soutenant son regard. « Ecoute Mark, il ne s’agit pas de lui. Pas seulement en tout cas. Nous ne sommes pas faits pour être ensemble. C’est aussi simple que ça. » A ce moment-là, Mark comprend qu’il est inutile d’insister davantage. Il s’accorde cependant un dernier : « C’est la plus grosse connerie que j’ai entendu. Vous êtes fous amoureux l’un de l’autre. C’est bien suffisant. » Parole à laquelle je réponds sur un ton maussade. « Je le croyais aussi. »

Mark décida de ne plus rien dire, conscient que le sujet restait difficile à aborder pour moi. Alors je reprends une autre bière et la lève. « Aller on s’en fou. Ce soir, j’ai envie de m’amuser ! » J’adresse un sourire à mon ami quand Solveig et Alice ressortent dans le jardin. Mark me rend mon sourire, comme pour dire “Compte sur moi”. Je tends une assiette à Solveig. « Voilà pour toi. » Et je m’abaisse à la hauteur de Saeed, en lui donnant une assiette avec des bouts de poulets qui viennent d’une brochette. « Et voilà pour toi mon ange. »


Fiche codée par < NyxBanana >

Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1492 messages et j'ai : 848 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Lun 27 Avr - 19:31


Barbecue ou guerre mondiale ?
ft. Solveig & William


Quand nous retrouvons tout le monde, je remercie William pour l’assiette qu’il vient de me préparer et vais prendre place à côté d’Alice. Même si je sais que j’aurai où aller m’asseoir à côté de l’Irlandais, je préfère ne pas tenter le diable non plus. Cela peut paraître idiot à dire mais je ne sais pas encore ce que j’ai le droit ou non de dire et de faire avec William. J’imagine que seul le temps me le dira.

- Alors comme ça, on change de bord ? me demande Lucy, une amie d’Alice que j’apprécie.
- Comment ça ?
- Paraît-il que t’as quitté les flics pour les avocats ?

Je fais claquer ma langue contre mes dents et me tourne vers Alice qui baisse les yeux en moins de temps qu’il faut pour le dire. Je n’ose imaginer la teneur des conversations qui ont lieu depuis le début du confinement que nous avons vécu. Je déteste qu’on parle dans mon dos mais je sais que, dans la vie, c’est impossible. On parle tous sur les autres. Ce n’est d’ailleurs pas forcément méchant. Mais on le fait tous.

- On peut parler d’autres choses que de ma vie privée, s’il vous plait les filles ?
- Pardon, lâche Lucy, mal à l’aise.
- Ne t’inquiète pas.

Je lui fais un clin d’œil pour lui prouver que ce n’est pas la fin du monde et que je suis déjà passée à autre chose. Je n’ai pas envie de mettre une mauvaise ambiance. On est là pour passer un bon moment et c’est exactement ce que nous allons faire. J’attaque les saucisses que William m’a servi et c’est sans surprise que je me régale. Mark sait gérer un barbecue, c’est le moins qu’on puisse dire.

Autour de nous, les enfants s’amusent entre deux crocs lâchés dans leurs sandwiches de fortune. Je les regarde et souris, attendrie. Même si je n’en veux pas, cela ne veut pas pour autant dire que je ne sais pas apprécier la joie de vivre d’enfants qui jouent ensemble.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


dysfunctional
Every person has an intrinsic responsibility for their own life.-byendlesslove
En ligne
William O'Connor
Times
J'ai posté : 630 messages et j'ai : 197 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bradley Cooper et pour finir je crédite : Junkiee

William O'Connor
Lun 27 Avr - 21:57


Barbecue ou guerre mondiale

Solveig & William


Solveig décide d'aller manger avec la gent féminine. Dans ce genre de soirée, les hommes passent toujours un moment entre eux à faire les idiots. Les femmes, elles, profitent de ce temps pour discuter entre elles d'histoires qui, souvent, nous dépasse. Je finis une énième bière en compagnie de Mark, quand Hayden, un autre très bon ami arrive à la soirée. Hayden, c'est mon ancien colocataire, celui avec qui je partageais mon appartement, qui étudiait en faculté de droit et qui a fait malgré moi de nombreuses soirées étudiantes chez nous. C'est durant l'une de ses soirées que j'ai rencontré pour la première fois Solveig. Ce mec est comme un frère pour moi, même s'il m'a souvent exaspéré, en véritable fêtard qu'il est. Pourtant, je n'ai jamais été le dernier dans ce domaine. Autant vous dire que ces études, il les a complètement loupé puisque son but premier était d'avoir de multiples conquêtes féminines. Aujourd'hui, il travaille dans la restauration, un métier qu'il aime énormément et il vient seulement de finir sa journée.

- Ah Will, ça fait longtemps mon pote ! , dit-il en venant me saluer d'une chaleureuse accolade. Il se tourne aussitôt vers Saeed et le prend dans ses bras. "Ca va beau gosse ?" Le petit garçon lui rend son immense sourire. Hayden se tourne vers moi avec un sourire malicieux. "J'ai hâte qu'il soit assez grand pour draguer. Je lui donnerais des cours. Il fera fureur." Je lève les yeux au ciel. En attendant, Saeed est dans une phase où la simple idée d'embrasser une fille sur la joue l'écœure. Alors je pense qu'Hayden a le temps.

L'homme se dirige vers les autres invités pour les saluer. Il semble heureux de tous les revoir. Comme à son habitude, il en profite pour draguer gentiment Solveig. Elle lui a toujours plu, et il ne s'est jamais caché qu'il aurait aimé passer ne serait-ce qu'une nuit à ses côtés. La soirée, elle, continue dans une très bonne ambiance. Alice a mis de la musique en fond et chacun profite de l'instant comme il le souhaite. Pour ma part, avec Mark et Hayden, l'alcool commence sérieusement à nous rendre plus euphoriques. Bien sûr, je ne compte pas me mettre dans un état abominable car je compte bien continuer de m'occuper de mon fils. Mais les conneries commencent. Allez savoir pourquoi on en est venu à tenter de se faire des plaquages comme au rugby. Hayden fanfaronnait en me disant qu'il me mettrait à terre avec une grande facilité. Ne jamais me lancer de défi. Hayden ne le sait que trop bien. Alors je me mets en position.

- Vas y, montre moi.

Il n'en faut pas plus pour qu'Hayden prenne de l'élan en se dirigeant vers moi. Et quand il me charge, nous faisons tous les deux un vol plané jusque dans la piscine. Alors quand nous remontons à la surface, c'est dans un fou rire. De véritables gosses. Mark, lui, se moque de nous. Un regard échangé avec Hayden, et nous sortons de la piscine, avant de pousser notre hôte à l'eau. Bon ça, c'était à prévoir. Maintenant, nous sommes trempés. Saeed, lui, est près de Solveig et rit à gorge déployée en voyant son père dans cet état. Je retire la chemise pour attraper une serviette et m'essuyer avec. Hayden, lui, s'amuse à se retirer son t-shirt de façon sensuelle devant Alice, Lucy et Solveig.

- OK, Will est un tout petit peu plus musclé. Mais je suis sûr que tu préfères les gringalets.

Je ne peux retenir un sourire amusé face à la tentative de séduction très "rentre dedans" de Hayden. Oui, il sait que Sol et moi ne sommes plus ensemble, donc il compte bien la draguer ouvertement. En fait il l'a toujours fait, même quand nous étions sur le point de nous marier. Je n'ai jamais été jaloux. Je sais que Sol ne risque pas de tomber sous son charme. Non pas qu'il est laid, bien au contraire, mais l'italienne préfère les hommes plus… implicites. Et puis, Hayden en fait un jeu. Je doute très sérieusement qu'il puisse être capable de me faire un coup bas de ce genre.

Je me suis approché d'eux, et pique une saucisse dans l'assiette de Solveig, avant de m'asseoir à côté d'elle. Sur un ton on ne peut plus taquin, je lui lance : "L'eau est très bonne tu sais ?"




Fiche codée par < NyxBanana >

Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1492 messages et j'ai : 848 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Mer 29 Avr - 8:03


Barbecue ou guerre mondiale ?
ft. Solveig & William



Je connais très bien Hayden et je sais qu’il veut jouer son rôle de charmeur. Il sait pourtant que cela ne marche jamais avec moi et ce n’est pas parce que William et moi ne sommes plus ensemble qu’il peut croire qu’il a ses chances. Il n’en a pas. J’apprécie grandement Hayden (et ce, même s’il est généralement à l’origine des conneries dans lesquelles se mettent Mark et Will) mais jamais, ô grand jamais, je n’envisagerai quoique ce soit avec lui. Ce n’est pas contre lui. En soi, c’est un très bel homme et sous ses airs d’idiot fini, il cache un véritable intellect dont je connais la nature. Mais je ne suis et ne serai jamais intéressée. Sans oublier le fait qu’à l’heure actuelle, il y a quelqu’un d’autre.

Je croise les bras contre ma poitrine en l’écoutant me faire la cour et lève les yeux au ciel.

- Laisse tomber, Dom Juan. Ça ne prend pas avec moi, lui dis-je en riant de bon cœur.

Alice a proposé qu’on aille derrière la maison, là où un petit chemin mène jusqu’à la plage. Mark et elle ont la chance d’avoir une maison en bord de mer et pour cela, je les déteste un peu. Ce sont mes amis mais une pointe de jalousie n’a jamais fait de mal à personne tant qu’elle reste contrôlée.
Je réalise qu’en prenant de l’âge, le brouhaha parfois incessant de New York me casse les oreilles et qu’un petit coin comme celui de mes amis ne serait pas désagréable. Et puis, après, je me rends finalement compte que je ne serai jamais capable de me passer de la ville en elle-même. Elle vrille, elle rayonne… Je ne connais qu’elle.

- Qui veut aller piquer une tête ? On a sorti le bateau et-
- Et rien du tout. Vous avez picolé. On va sur la plage mais c’est tout, répond Alice à Mark d’un air sévère.

Ouais, on se souvient tous de ce qu’il s’est passé il y a quelques années quand, en plein après-midi, Mark a eu la même idée et qu’on a failli se crasher avec Le Cobia qu’il avait décidé d’acheter trois semaines plus tôt parce que « on a le droit d’avoir un petit yacht qu’on vit là où je vis ». Nul besoin de préciser que je cite Mark avec deux grammes dans le sang.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


dysfunctional
Every person has an intrinsic responsibility for their own life.-byendlesslove
En ligne
William O'Connor
Times
J'ai posté : 630 messages et j'ai : 197 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Bradley Cooper et pour finir je crédite : Junkiee

William O'Connor
Mer 29 Avr - 9:54



Barbecue ou guerre mondiale

Solveig & William


En temps normal, j'aurais insisté pour faire un tour de bateau. Mais ce soir, je ne serais pas de la partie. Comme Alice le précise, nous avons picolé et nous avons déjà pu voir ce que cela a donné. Par le passé, mon côté tête brûlée m'empêchait d'imaginer qu'on pouvait se tuer bêtement de telle ou telle manière. Mais aujourd'hui, ça a changé. Je suis venu avec mon fils, et je ne compte pas l'abandonner pour aller faire le con sur un bateau, au risque d'avoir un accident dont il pourrait, en plus, être spectateur.

Nous nous dirigeons tous jusqu'à la plage. Toujours torse nu et le jeans trempé suite à notre saut dans la piscine, je porte Saeed sur mes épaules alors que nous empruntons un petit chemin pour nous rendre jusqu'à la plage. De ma maison également, je peux m'y rendre à pied. Le chemin est néanmoins un peu plus long.

Une fois sur place, je dépose Saeed sur le sable qui me tire la main pour aller se tremper les pieds. N'ayant d'autre choix, je lui retire ce qu'il a au pied et, tous les deux pieds nus, nous marchons jusqu'à l'endroit où les minuscules vagues s'écrasent sur le sable. Saeed se met à rire en sautant, surpris par la fraîcheur de l'eau. Mais très vite, ses pieds s'y habitue et il regarde la mer avec émerveillement. Il a toujours adoré ce genre d'endroit.

Entendant du bruit, je me retourne, sans lâcher la main de Saeed. Mark et Hayden courent après Alice pour la jeter à l'eau. Je reviens jusqu'à eux et fais signe à la jeune femme de venir vers moi, faisant semblant que je la protégerai. Elle tombe dans le panneau sans trop de difficultés et je l'intercepte sans aucune difficulté.

- C'est bon, je la tiens !

Alice se débat en riant malgré elle. Pourtant, une pointe de sérieux se trouve dans sa voix.

- N'y pensez même pas ! Je vous jure que vous allez le regretter !

Mais trop tard, je la tiens par les bras et Mark par les pieds alors que nous nous dirigeons vers la mer. On connaît tous les menaces d'Alice, et elles sont aussi dangereuses que celles d'un enfant. Avec Mark, nous comptons jusqu'à trois, avant de balancer Alice dans la mer, sous le rire des autres invités. "Oui, riez tous, ça sera bientôt votre tour", pensais-je avec une pointe de sadisme. Hayden et moi tournons aussitôt la tête vers Sol et nous faisons quelques pas vers elle. Oh oui, elle doit comprendre très vite qu'elle va connaître le même sort qu'Alice.

Fiche codée par < NyxBanana >

Contenu sponsorisé
[FF] Barbecue ou guerre mondiale ft. William
Page 2 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: Flashback & Flashforward
 :: Flashback & Flashforward
-
Sauter vers: