Scent of Scandals a besoin de vous !
Votre avis compte plus que tout afin de nous aider à nous améliorer. Ici vous en saurez plus !
Newsletter numéro 50
De nouvelles choses à découvrir dans ce sujet ! Laissez un petit commentaire et surtout, restez chez vous ! love2
Nouvelle Intrigue
A côté de l'intrigue confinement, venez découvrir intrigue le pays des songes !
Un vote toutes les deux heures, ICI & ICI & ICI & ICI !
Une fois que c'est fait, venez poster dans ce sujet pour gagner 12$ Good old sundays ft. Aleksej - Page 2 1529876038
Le Deal du moment :
Vacances Camping : code promo 30€ + annulation ...
Voir le deal

Partagez

Good old sundays ft. Aleksej

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper West Side
Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1476 messages et j'ai : 645 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Lun 4 Mai - 19:43


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


Loin de moi l'idée de commencer à prendre l'homme en pitié. Ce n'est pas mon genre non plus. Mais cela ne m'empêche pas de ressentir de la peine pour lui. Personne ne mérite de perdre un enfant, comme je le disais précédemment. Mais j'imagine que je n'ai pas mon mot à dire à ce sujet puisque personne ne peut revenir sur les faits du passé.
Il cherche à me faire savoir dans quoi je m'engage en le fréquentant. Le pauvre homme ne réalise toujours pas que le problème entre nous ne sera pas lui et son passé tourmenté mais bel et bien moi et mon esprit perturbé. La vérité est que j'ai peur de lui faire du mal comme je l'ai fait avec William. J'en suis sincèrement arrivée à me demander si je serai un jour capable de faire passer quelqu'un d'autre avant ma propre personne. La seule chose qui me soulage, c'est de savoir qu'Aleksej semble vouloir que je m'occupe de moi avant quiconque.

Nous verrons combien de temps il tiendra avec cette volonté qui est la sienne.


Je l'embrasse quand l'homme me déclare que je représente son avenir. Je ne m'attendais pas à entendre des mots si doux mais je les accueille avec plaisir. Là encore, nul ne peut dire si ces mots seront la représentation des mois à venir mais je décide de prendre ce que le danois me donne actuellement. Personne – même pas moi – ne peut dire si Aleksej et moi somme faits pour durer. Peut-être le somme-nous, peut-être ne le somme-nous pas. Le temps fera son œuvre à ce sujet. Au fond de moi né l'espoir que je puisse accepter une relation sans chercher à la détruire de l'intérieur.

Mais une autre question s'imprime dans mon esprit. Et si Aleksej voulait plus sur le long terme ? N'est-ce pas ce qui a détruit mon histoire avec l'Irlandais, après tout ?

- Est-ce que je peux te poser une question un peu brute de décoffrage mais qui est importante pour moi ?

J'imagine que quitte à être dans le cœur des sujets délicats, certains aspects de ma vie peuvent être mises à plat dès à présent. Ne gardons pas les mauvaises surprises trop longtemps sans quoi le danois risquerait de déchanter.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


breathe again
I have to learn how to live and breathe again. And I know you will be here when I do.-byendlesslove
En ligne
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 597 messages et j'ai : 834 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Lun 4 Mai - 20:45


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


C’était important pour lui qu’ils soient sur la même longueur d’ondes. Il avait besoin de s’en assurer avant que la décision de quitter son appartement ne soit prise. Lui aussi avait besoin de savoir où il allait. Il fallait qu’il se fasse à l’idée qu’elle ne ferait plus partie de son quotidien, pas de la même manière en tout cas. Et par le même temps qu’il faudrait qu’il reprenne le court de sa vie. Il avait des décisions à prendre. Avant ça, il savait qu’il aurait des conclusions à apporter à certains aspects de son passé.

Il fallait qu’il ouvre toutes les petites boîtes qu’il avait remisé et qu’il règle chaque problème qu’elle pourrait soulever. À commencer par reprendre rendez-vous avec sa psychologue. S’il se pensait relativement à l’abri, l’épisode qui venait de le prendre quelques minutes auparavant lui prouvait qu’il avait encore du chemin à faire. Il n’était plus question de fuir ou d’essayer de se soustraire à la réalité. Il avait perdu trop de temps. Il s’était voilé la face pendant trop d’années.

Après tout ce qu’il venait de lui révéler, il s’attendait à ce qu’elle veuille en savoir un peu plus. À ce qu’il éclaircisse quelques zones d’ombres. Il essaierait de répondre le plus honnêtement à ses questions, tant qu’elles resteraient dans le cadre qu’il s’était fixé. Car s’il avait consenti à la laisser entrevoir l’homme derrière le masque, à ouvrir certaines de ses barrières, il savait qu’il y avait certaines choses de son passé qu’il garderait à jamais pour lui. Son fardeau, sa pénitence.

« Je crois qu’aujourd’hui, nous avons dépassé le seuil limite des questions sensibles… on ne doit plus être à ça près… »

Malgré tout, malgré cette espèce de nonchalance qu’il essayait de simuler, ses sourcils s’étaient froncés. Avec elle, il ne savait jamais. C’était excitant parfois, mais aussi relativement angoissant. Elle était imprévisible et chaque jour passé avec elle était un pas de plus vers l’inconnu.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1476 messages et j'ai : 645 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Lun 4 Mai - 21:13


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


J'ai conscience qu'il est trop tôt pour parler de ces choses-là mais au vu de ce qui m'a été avoué aujourd'hui, je ne peux pas garder le silence plus longtemps. Cela serait honteux et je crois qu'Aleksej a le droit de savoir. Bien qu'il s'agisse d'un détail qui me définisse en tant que personne sans que cela se voit pour autant, je préfère que l'homme soit au courant maintenant plutôt que dans six mois. En admettant que nous soyons encore ensemble dans six mois, bien entendu.

Je soupire et décide de me lancer car, au fond, rien ne m'empêche de parler librement. Si Aleksej n'aime pas ce qu'il entend de moi, je ne peux rien y faire et en aucun cas n'aurai-je le droit de me blâmer pour ma franchise. Au mieux, il comprend et nous avancerons ensemble, au pire c'est tout l'inverse qui se produira et je rentrerai chez moi en adressant ces dernières semaines comme un doux souvenir.

- Est-ce que tu as déjà songé à avoir d'autres enfants ?

Parce que ma question est difficile à prononcer comme elle doit être difficile à entendre, je tiens à m'expliquer.

- Je sais que, jusqu'à aujourd'hui, tu ne pensais pas refaire ta vie et je ne t'en blâme pas. Mais tu as peut-être déjà songé à tout cela et au fait d'avoir un autre enfant.

J'ai la triste sensation de m'enfoncer au fil de mes paroles et je ne sais pas comment me dépêtrer de cette nouvelle situation dans laquelle je me suis moi-même mise.

- Désolée, ce n'est pas comme ça que je veux amener la chose c'est juste- Je prends une profonde inspiration et me lance, une bonne fois pour toute. « Je suis stérile, Aleksej. Et je ne voudrais pas que cette information, cet état de fait t'empêche de vivre la vie que tu désires. »

C'est de peu que je me retiens de lui avouer que c'est en partie ce qui a détruit ma relation avec William. Oh, bien-sûr, l'Irlandais disait que ce n'était pas grave, qu'on pouvait faire sans enfant mais je sais à quel point il veut une grande famille. J'en voulais une aussi à une époque. Du moins, c'est ce que je pensais. Et puis les choses ont changé, passant du meilleur au pire et j'ai moi-même changé, évolué. Pour le pire, peut-être aussi

made by lizzou – icons & gif by tumblr


breathe again
I have to learn how to live and breathe again. And I know you will be here when I do.-byendlesslove
En ligne
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 597 messages et j'ai : 834 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Lun 4 Mai - 22:40


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


Sa question lui fait l’effet d’une claque en pleine figure. Non, il ne s’attendait pas à ça. Son regard s’agite. Il lui faut se répéter cette question dans sa tête pour s’assurer que c’est bien ce qu’à demandé la jeune femme. Il l’avait bien entendu mais il lui était difficile de l’intégrer. Il la laissa continuer en fronçant les sourcils. Aleksej n’était même pas capable de penser à ce qu’il ferait à la fin de la semaine, alors ce genre de concept n’était absolument pas à sa portée. Non, il n’y avait jamais pensé. Parce qu’à part travailler il n’avait plus jamais pensé à rien d’autre. Jusqu’à ce qu’elle entre dans sa vie. Il se gratta la tête, l’air circonspect. Il n’était pas sûr de savoir qu’elle était sa question exactement.

Et ses explications ne rendaient pas les choses plus claires. Jusqu’à ce qu’elle finisse finalement par lâcher ce qu’elle avait sur le coeur. Il ne pouvait s’empêcher de ressentir une peine profonde pour elle. S’il n’avait pas réenvisager refaire sa vie, fonder une nouvelle famille, ça restait son choix. Il prit la main de la jeune femme dans la sienne et le regarda un moment avant de relever son regard vers elle.

« Je suis désolé, Solveig… »

Il n’y pouvait rien mais il trouvait ça triste. Et comme elle avait éprouvé de la compassion pour lui, il en éprouvait pour elle. Il ne pouvait pas imaginer ce qu’elle pouvait éprouver, ce qui pouvait se passer dans sa tête. Les sept années qu’il avait eu avec Rebecka étaient les plus belle de son existence. Et si la peine était parfois insoutenable, il n’aurait voulu revenir en arrière pour rien au monde. Sa question précédente revenait dans sa tête comme un écho et il n’était toujours pas certain de savoir où elle voulait en venir.

« Je… pour être tout à fait honnête, non… Lena et moi en avons parlé, ce n’était pas le bon moment, et le temps a passé… et après la disparition de Rebecka… je n’ai jamais envisagé aucun futur… »


C’était dur comme réponse, mais c’était la réalité. Aleksej avait suivi le fil de ses ambitions car elles le gardaient occupé. Mais il n’avait plus jamais été capable d’envisager le moindre rapprochement, avec personne. Pas ou peu de nouveaux amis. Il s’était peu à peu éloigné de ses racines. Refaire sa vie n’avait jamais fait partie du domaine des possibles. Mais il se rendait compte maintenant de l’ambiguïté de cette question, de sa dualité. Solveig était bien plus jeune que lui. À trente-cinq ans, elle avait peut-être des aspirations différentes. C’était évident en réalité. Il avait dix ans de plus, il n’en était pas au même stade de leur vie respective.

« Je… tu… »

Il se frotta la nuque un peu gêné parce que quel que soit la réponse à sa question, il ne saurait pas quoi en faire. Il ne savait pas s’il était capable de réfléchir à ça. Il était bien conscient de ses sentiments pour elle. Il aimait leur relation dans sa forme actuelle. Il s’y sentait plus ou moins en sécurité. Dans une zone de confort en tout cas. Déjà l’idée qu’elle reparte avait du mal à rentrer dans sa tête alors se projeter plus en avant était difficile.

« Tu veux avoir des enfants ? »

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1476 messages et j'ai : 645 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Mar 5 Mai - 8:10


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


C'est drôle. À chaque fois que quelqu'un apprend que je suis dans l'incapacité d'avoir des enfants, les gens me disent qu'ils sont désolés pour moi. N'y a-t-il que moi qui ne le sois plus ? Ce que je veux dire c'est que je me suis plus ou moins toujours doutée qu'avoir des enfants ne ferait pas partie de l'équation de ma vie. Je suis incapable de dire pourquoi j'avais ce sentiment mais il était là, logé près de mon cœur, comme un secret enfoui.

Je tapote gentiment la main d'Aleksej, comme pour le rassurer alors que l'autre est déjà prise entre ses doigts. Rien ne sert de répondre à ses excuses, je sais qu'elles sont là par politesse plus qu'autre chose.

Quand le danois me répond que la question ne s'est jamais posée pour lui, j'en suis presque surprise bien que sa réponse ait du sens. Au final, quand on perd un enfant, a-t-on réellement la force et l'envie d'en avoir un autre ? De prendre le risque de souffrir à nouveau ? Je ne sais pas et je ne le saurai jamais.

En vérité, même si je joue l'insensible sur cette question, je dois admettre que le fait de ne pas être en mesure d'enfanter n'est pas forcément quelque chose de facile tous les jours. Ce que je veux dire par là c'est que même si j'aime ma vie comme elle est, que mon instinct maternel semble quasi inexistant, je sais que quelque chose cloche chez moi. Bien-sûr, les gens polis diront que non, que ce n'est rien. Que ma stérilité ne fait pas de moi quelqu'un de différent alors que nous savons tous que c'est faux. Ne pas être en mesure d'apporter la vie sur Terre pour une femme, c'est prouver au monde qu'on ne sert finalement à rien. C'est peut-être pour cela que j'ai toujours voulu défendre la veuve et l'orphelin. Pour servir à quelque chose, à quelqu'un parce que je sais que la race humaine ne prospérera pas grâce à moi. Non pas qu'elle ait fondamentalement besoin de moi, d'ailleurs.

Vient finalement le retour du boomerang. Je lui ai posé la question, j'imagine qu'il est normal qu'Aleksej me la pose en retour. J'entends sa gêne, je la vois aussi.

- Non, dis-je simplement. « Je sais que cela peut paraître étrange mais je n'en veux pas. Il y a une dizaine d'années, je n'avais pas le même avis sur le sujet. Je voulais construire une famille avec William. Mais beaucoup de choses ont changé en plus de dix ans. »

J'espère qu'évoquer William ne le gênera pas. Il a évoqué Lena alors, j'ose à mon tour évoquer un homme tout aussi important pour moi.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


breathe again
I have to learn how to live and breathe again. And I know you will be here when I do.-byendlesslove
En ligne
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 597 messages et j'ai : 834 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Mar 5 Mai - 21:26


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


Aleksej ne voyait rien d’étrange à son point de vue, à ces aspirations, il n’émettait aucun jugement. En toute franchise, fonder une famille, à l’époque, faisait plus parti d’une case à cocher sur un agenda qu’un réel besoin. Ils étaient jeunes, ils étaient tout juste débarqués dans un nouveau pays, une nouvelle culture. Tous les deux avaient des ambitions. Avoir des enfants faisaient partie d’une espèce de norme qu’il avait simplement accepté. Rien de fondamental en soi. D’ailleurs il avait toujours abordé la question d’un point de vue très rationnel. Ce n’était qu’en tenant Rebecka dans ses bras pour la première fois qu’il avait compris la nature incommensurable de son amour pour elle, le lien inébranlable qui les lieraient toujours.

Solveig parlait rarement de sa relation avec William O’Connor. Pas plus que le danois n’évoquait la sienne avec Lena. Il y avait entre eux comme un accord tacite. Ils ne se posaient pas de questions et acceptaient leur évocation sans gène. Leur passé faisait aussi partie de leur histoire, des personnes qu’ils étaient à présent. Les nier aurait été une perte de temps et un effort inutile. Elle avait une vie avant lui et c’était aussi son cas. Et s’il était tombé sous son charme, c’était aussi pour son histoire et le chemin qu’elle avait parcouru pour en arriver là. Il ne pouvait pas compartimenter la vie de la jeune femme et choisir seulement ce qui l’intéressait. Et ça n’avait jamais été son objectif. Il l’aimait pour ce qu’elle était, toute entière.

« La vie ne se passe pas toujours comme on l’avait prévu… »

Aleksej soupira, fourbu. Il prit les deux mains de la jeune femme dans les siennes, caressant ses paumes des deux pouces. Il inspira profondément. Aux vues de toutes les chose qu’ils venaient de se dire, ils pouvaient bien pousser un peu plus loin.

« Maintenant que la fin du confinement à été annoncé… je crois qu’on devrait discuter de ce qu’il va se passer après… »

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1476 messages et j'ai : 645 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Mar 5 Mai - 21:58


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


Je ne suis pas surprise qu'il ne me relance pas sur le sujet « William O'Connor », après tout, ce n'est pas comme si j'avais moi-même appuyé le sujet « Lena ». J'imagine que nous ne le ferons probablement jamais dans le sens où se serait obliger l'autre à évoquer une partie d'un passé qui pourrait être douloureux. Attention, je ne dis pas que toute mon histoire avec William est compliquée car c'est faux, lui et moi avons vécu de magnifiques moments et je les oublierai jamais. Il y a eu de gros problèmes qui, malheureusement, sur le long terme ont eu raison de nous mais tout n'était pas mauvais et je ne dirai jamais le contraire.

- Non, en effet, réponds-je simplement.

Ses mains prennent les miennes. Mon regard sur pose sur elles tandis que l'homme reprend la parole. J'aurai dû me douter que la question finirait par tomber. Il y pense depuis un moment, nous avions déjà évoqué le sujet de mon futur départ. Parce qu'il ne faut pas se voiler la face : la fin du confinement signera la fin de mon séjour chez Aleksej. De base, je suis venue ici parce que j'avais besoin de quelqu'un. Et puis, parce que nous étions en confinement, je suis restée. Évidemment, le confinement n'est pas la seule raison pour laquelle je suis restée chez le danois mais la force des choses a fait que. Cependant, d'ici quelques jours, les choses vont devoir changer, évoluer.

- Eh bien, tu sais que je vais devoir rentrer chez moi...
dis-je dans un premier temps pour établir les faits. « Mais je ne veux pas que ce que nous avons vécu ici soit une parenthèse. »

J'ai conscience que tout ce qu'il s'est passé entre nous a été plus ou moins très rapide mais, bien que je ne sois pas en mesure de l'expliquer, je ne souhaite pas pour autant que les choses s'arrêtent. Là encore, je sais que le court laps de temps entre la fin de mon histoire avec William et le début de celle avec Aleksej en choquerait plus d'un. Je crois que si c'était quelqu'un d'autre, ça me choquerait aussi. Mais aujourd'hui, les choses sont telles que je ne compte pas mettre un terme à ce qui est en train de se passer entre le danois et moi. Et ce, même si je rentre dans l'Upper East Side.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


breathe again
I have to learn how to live and breathe again. And I know you will be here when I do.-byendlesslove
En ligne
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 597 messages et j'ai : 834 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Mar 5 Mai - 22:31


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


Aleksej observait la jeune femme. D’une certaine manière, ses propos le rassurait. Mais il ne voulait pas qu’elle se méprenne, parce qu’elle l’avait déjà répété à plusieurs reprises. Il ne s’agissait pas d’une parenthèse pour lui et il aurait aimé qu’elle en soit convaincu. Mais s’il fallait qu’il le lui répète, il le ferait. Jusqu’à ce que le doute soit complètement dissipé. Il embrassa ses doigts doucement.

« Ce n’en est pas une… »

Mais bien qu’elle avait réussi à boulversé un certain nombre des aspects de sa vie, il ne pouvait pas arrêter de fonctionner de la manière dont il l’avait toujours fait. Il avait besoin d’un cadre. Il avait besoin que les choses soient définies. Cela ne signifiait pas forcément un engagement. Il ne voulait pas lui mettre la moindre pression. Mais il avait besoin de mettre des mots sur cette relation. Il le lui avait déjà mais leur histoire avait évolué bien plus rapidement qu’il ne l’aurait cru. Comme s’il fallait se redéfinir jour après jour.

« J’ai besoin de savoir où nous en sommes… enfin… j’ai une assez bonne idée d’où on en est… mais j’ai besoin de savoir où on va… ce qu’on va devenir… »

Il y avait pas de bonne ou de mauvaise réponse à sa demande. Il avait seulement besoin d’être fixé. Parce qu’il avait besoin de contrôle. Il aurait aimé pouvoir vivre plus dans l’instant, avec plus d’impulsivité, mais ce n’était pas dans sa nature. Peut-être que vivre dans deux appartements séparés leur permettrait de ralentir un peu le pas, de profiter des instants qu’ils partageaient sans passer leur temps à faire les montagnes russes. Il avait peut-être besoin de souffler. De se poser dans quelque chose et de se laisser le temps d’avancer avec elle. C’était au moins une idée qui avait l’avantage de rendre le départ de Solveig plus supportable.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Solveig T. Lazzari
Cent
J'ai posté : 1476 messages et j'ai : 645 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Meghan Markle et pour finir je crédite : meteors (ava) / emotionless (gifs)

Solveig T. Lazzari
Mar 5 Mai - 22:53


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


Je comprends les questions que peut se poser Aleksej en ce moment, malheureusement, je crains ne pas avoir de réponses concrètes à lui apporter car je ne prédis pas encore le futur. J'aimerai bien, cependant. Il y a toutes ces personnes qui disent qu'elles ne souhaiteraient pas savoir de quoi sera fait leur avenir. Je suis tout le contraire. J'aimerai savoir pour essayer de changer ce que je peux changer. Juste pour corriger ce que j'aurai potentiellement merdé.

J'adresse un sourire timide à l'homme à côté de moi. Je vois bien qu'il attend des réponses concrètes comme un peuple pourrait en attendre de ses dirigeants pendant une crise de pandémie mondiale, par exemple. Sauf que je n'ai pas ce pouvoir. J'ai déjà du mal à savoir ce que je vais faire dans deux semaines alors...

Oui, je sais que cela ne me ressemble pas car j'ai toujours besoin de tout savoir et de tout contrôler mais je sais battre en retraite là où je n'ai aucune chance de gagner. On ne part pas à la guerre avec une épée en bois. Peut-être que c'est ce que nous sommes en train de faire avec Aleksej. Je ne sais pas. Seul le temps nous le dira, j'imagine.

- J'adorerai te donner une réponse concrète mais je n'en ai pas, Aleksej. Je ne sais pas ce qu'il va se passer entre nous mais j'espère que cela sera positif. Pour moi, il faut qu'on profite de ce qu'on a, tu ne penses pas ?


Evidemment, l'homme préférerait probablement une réponse plus concrète, plus rassurante mais je ne vais pas faire semblant. Je refuse de lui faire miroiter un avenir que nous n'aurons peut-être pas. J'en ai eu pour mon compte de tirer des plans sur la comète. Regardez où cela m'a mené ? Je préfère maintenant vivre au jour le jour et voir de quoi demain sera fait.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


breathe again
I have to learn how to live and breathe again. And I know you will be here when I do.-byendlesslove
En ligne
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 597 messages et j'ai : 834 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Mar 5 Mai - 23:29


good old sundays
ft. Solveig & Aleksej


Aleksej reprit une inspiration et expira lentement. Il savait que c’était beaucoup en demander et il appréciait son honnêteté. Il était d’accord avec ce qu’elle disait mais ça n’allégeait pas poids qu’il avait sur la poitrine. Il relâcha les mains de la jeune femme pour tenter de s’étirer, ôter cette tension qui n’avait pas quitté ces muscles depuis le début de la matinée. Sans succès. Il ne savait pas vraiment quoi lui répondre. Oui. Probablement. Il ne voulait pas risquer de faire virer la situation pour quelque chose qu’il pourrait lui dire, une parole mal interprétée, un mot de travers.

La vérité c’est qu’il avait du mal à imaginer son quotidien une fois qu’elle ne serait plus là, dans son appartement. Tout ce qu’il avait appris à faire à deux ces dernières semaines, il devrait se réhabituer à le faire seul. Se réhabituer aussi au silence. Il fallait qu’il se ressaisisse. Il ne pouvait pas mettre ça sur ses épaules en plus de tout le reste. Il la regarda à nouveau et acquiesça, tentant d’esquisser un sourire. Il ne savait plus où il en était. Pas juste vis à vis d’elle, mais aussi de tout le reste. Son avenir professionnel, la manière dont il s’était habitué à vivre toutes ces années. Il ne se reconnaissait plus.

Il n’était pas l’homme qu’il avait toujours rêvé d’être. La vie en avait choisit autrement mais il avait également sa part de responsabilité. Il avait fallut que cette femme entre dans sa vie pour qu’il réalise finalement qu’il s’était perdu en route. Cette pensée le terrifiait. Solveig était sa seule certitude et d’ici une semaine, elle serait partie. Il commença à gratter fébrilement sa barbe, le regard perdu dans le vide. Il ne pouvait rien ressentir d’autre que le poids de sa propre respiration. Lourde. Pesante. Il ne pouvait pas s’en empêcher, ni contrôler cette sensation.

Il repensait aux paroles de sa mère. Ne jamais s’arrêter sur un conflit. Seulement il ne s’agissait pas d’un conflit. Ils n’étaient pas en train de se disputer. Ils avançaient dans l’inconnu et les incertitudes, et pour lui c’était encore bien pire que la colère ou le ressentiment. Il tentait de se résonner en pensant aux moments qu’ils avaient passés ensemble, doux, agréables, complices, passionnés. Et ceux qu’ils auraient probablement encore. Elle avait beau lui dire que ce n’était pas la fin, il n’arrivait pas à envisager ses journées. Rester suspendu à son téléphone jusqu’à ce qu’elle finisse pas l’appeler ?

Il réalisa le silence dans lequel ils étaient tombés, lui emporté par ses introspections. Il cligna plusieurs fois des yeux jusqu’à être capable de se rappeler à la réalité. Profiter du moment présent. Il n’avait pas d’autres alternative de toute façon.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Contenu sponsorisé
Good old sundays ft. Aleksej
Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan :: Upper West Side
-
Sauter vers: