Fermeture du forum
Merci pour cette belle aventure ! Toutes les informations se trouvent Ici love2 du love sur vous Comfort came against my will ft. Aleksej - Page 2 4035343658

Partagez

Comfort came against my will ft. Aleksej

GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Lun 11 Mai - 19:34


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


Je laisse Brayon jouer avec Aleksej, pour mon plus grand plaisir. Je sais que ça fait du bien à mon fils de pouvoir jouer avec quelqu'un d'autre que moi. Non pas que je ne sois pas amusante mais j'ai conscience que je ne peux pas être le seul centre d'amusement de mon fils H24. De mon côté, ça me fait du bien aussi de pouvoir passer le relais à quelqu'un d'autre. Nul besoin de dire que j'ai besoin d'un temps mort mais qu'avec un enfant de huit ans et un nouveau-né, ce n'est pas demain la veille que j'aurai ce précieux temps pour moi.

Sauf si je finis par accepter ce qu'Aleksej m'a prononcé à peine avait-il passé le pas de ma porte. Je devrais y réfléchir, ne serait-ce que pour me poser deux heures et décider de ce que je vais faire avec le Callie's bien que j'ai déjà plus ou moins ma petite idée sur le sujet. Cela va être très difficile pour moi mais je sais que certains choix s'imposent, que je n'ai plus vraiment le choix, justement.

La voiture électrique commence à rouler un peu partout dans le salon. J'entends les éclats de rire de Brayon et à cet instant précis, c'est tout ce qui compte pour moi. Rien n'est plus précieux que les rires d'un enfant. Encore plus lorsqu'il s'agit du mien.

Appuyée contre le plan de travail dans la cuisine, je les observe et finis par capter le regard du danois qui me rejoint quelques instants plus tard.

- Il t'adore, dis-je simplement sans relever ses dires. Je ne suis personne pour le sujet et s'il prend du bon temps, c'est tout ce qui compte. « Merci encore pour tout ça, tu n'y étais pas obligé mais je sais que ça te fait plaisir de nous faire plaisir. »

Nul besoin de jouer les fausses modestes. Aleksej ne se serait pas pris la peine de faire ses achats si le cœur n'y était pas au moment de sortir sa carte bancaire du portefeuilles.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Lun 11 Mai - 21:32


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


Alors qu’il revenait près du plan de travail où se trouvait Callie, il se retourna vers Bryaon pour le regarder quelques instants. C’est vrai qu’il avait développer une certaine complicité avec le petit garçon. Si Rebecka avait fait de lui le plus heureux des pères, il s’était souvent demandé à l’époque ce que ce serait d’avoir un fils. Il avait toujours voulu avoir un deuxième enfant mais leur agenda en avait décidé autrement. Et puis il y avait eu l’accident.

« C’est un enfant facile… c’est un bonheur de passer du temps avec lui… »

Il se tourna et sourit à Callie. Elle faisait un sacré job avec ses enfants. Il acquiesça à sa remarque. Il s’était vraiment réjoui de les gâter. D’ailleurs avant même de penser aux enfants, c’était à elle qu’il avait pensé. Il restait un paquet au fond du sac. Il s’agissait d’un coffret corps et bain. La promesse d’un petit moment de détente. Aleksej adorait les coffrets. Il lui tendit également un petit calepin, homemade celui-ci. Il contenait des bons personnalisés. Il savait qu’elle n’était pas du genre à demander de l’aide. C’était l’excuse parfaite.

« Pour la plus belle des mamans… »

Cette fois encore, il ne pouvait retenir un sourire benêt. Il avait confectionné le « carnet à chèques » lui même. Solveig l’avait aidé à lui donner une petite touche féminine et glissé quelques idées au passage. Il n’était pas peu fier.

« Tu sais… Parfois je culpabilise parce que je t’étale ma vie et tu m’écoutes toujours patiemment. Je veux juste être sûr que tu sais que cette amitié n’est pas une route à sens unique… »


Ça faisait longtemps qu’il voulait le lui dire. Mais il semblait qu’elle en avait plus besoin à présent. Elle ne montrait jamais de signe de faiblesse mais elle n’était pas un sur homme. Il ne voulait pas qu’elle en arrive au surmenage. Il ne doutait pas qu’elle était capable de tout gérer mais elle n’était pas obligée de le faire. Pas plus que de tout garder pour elle.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Mar 12 Mai - 8:17


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


Brayon est un enfant facile, je dois l'admettre. Aussi fou que cela puisse paraître quand on pense  à tout ce que ce petit bout de vie a pu endurer au cours de ses maigres années de vie sur Terre, je suis encore surprise quand je le vois doux et tendre à l'égard des autres. Je ne suis pas certaine que quiconque mérité un petit bout de bonheur comme lui.

Je m'apprête à répondre quelque chose quand Aleksej me sort encore quelque chose de son chapeau magique.
Décidément, soit il cherche à me conquérir, soit à se faire pardonner quelque chose.
Je ris à cette seule pensée. Je sais qu'il n'est question ni de l'un, ni l'autre bien qu'à l'écouter, je commence tout de même à me demander s'il ne fait pas un petit complexe dans notre relation.
Tout est en observant le carnet qu'il m'a fait de manière personnalisée, je me mords la lèvre en écoutant les paroles du danois. J'ai conscience que notre relation d'amitié ne doit pas aller que dans un sens mais il y a encore bien des choses que j'ai du mal à faire, que ce soit avec Aleksej ou avec Cameron quand je l'ai au téléphone, soit dit en passant. Me confier vis-à-vis de la situation actuelle semblerait facile à n'importe qui mais pour moi, c'est un véritable calvaire. Si je ne parle pas de Thomas, rien de toute cette terrible situation ne semble réelle. Cependant, si je commence à poser des mots sur son absence, je ne suis pas certaine que le résultat soit celui escompté. Hors de question pour moi de m'effondrer alors que j'ai deux enfants à gérer. Brayon et Jaime comptent sur moi, je ne veux pas leur faire défaut.

- Je le sais, Aleksej. Et je peux t'assurer que cette amitié va dans les deux sens, cependant je ne me sens pas encore prête à en parler. Je m’accommode plus ou moins de la situation comme elle est en ce moment mais je sais que si je commence à en parler, je risque de tomber de haut. Je ne peux pas prendre ce risque pour le moment, c'est trop tôt. Tu comprends ?


Loin de moi l'envie de vouloir faire du mal au danois qui se montre très présent pour moi.

- En tous les cas, sois certain que ce coffret de soin sera grandement utilisé, dis-je avec un petit sourire amusé pour lui prouver que je vais bien même si ce n'est pas vraiment le cas.  

made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Mar 12 Mai - 22:10


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


Il n’avait pas besoin qu’elle lui en parle, simplement qu’elle sache que c’était une possibilité. Il y a des choses qu’il n’avait jamais pu partager avec elle. Pas parce qu’il n’en avait pas envie, il en était juste incapable. Pourtant il savait qu’elle était là pour lui et que s’il lui venait un jour le courage, il pourrait lui dire toute la vérité. Avoir son point de vue de femme était déjà d’une grande aide. Il tentait de lui renvoyer l’ascenseur du mieux qu’il pouvait.

Il comprenait tout à fait qu’elle préfère se concentrer sur les enfants. Ça ne l’empêcherait pas de garder un oeil sur elle. Il acquiesça en lui souriant avant de passer sa main dans ses cheveux pour les remettre en arrière. Un geste qui avait été une manie il y avait des années. À l’époque, il travaillait comme assistant au bureau du procureur et arborait cette coupe. À son retour chez Svenssen & Associate, il avait eu envie de changement, de marquer une nouvelle étape de sa vie et la coupe courte avait été son standard depuis.

Il n’était pas complètement dupe. Callie pouvait bien essayer de cacher son trouble, il commençait à la connaître. Oh, elle était doué pour cacher ses sentiments mais parfois il pouvait voir une ombre se glisser sur son visage, l’espace de quelques secondes, le passage d’une pensée contrariante. Il ne le relevait jamais. Peut-être que la meilleure chose à faire pour son ami était de lui changer les idées avec autre chose. Et il savait qu’elle appréciait particulièrement qu’il partage avec elle ses histoires de coeur. Son histoire de coeur. Il était prêt à lancer cette perche là…

« J’aimerais pouvoir m’accorder tout le mérite mais c’est Solveig qui m’a conseillé pour le coffret… elle a bien meilleur goût, je dois bien l’avouer… »

Il observa Callie, les lèvres pincées, un sourire en coin. Il n’en avait pas reparlé depuis qu’il lui avait dit par message qu’elle était chez lui. Rien n’était simple dans leur histoire mais même s’il doutait toujours beaucoup de lui, il y avait quelque chose de grisant à en parler avec Callie. Cela rendait cette relation plus concrète, plus réelle. La jeune femme était la seule avec laquelle il avait même jamais évoqué Solveig.

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Mar 12 Mai - 22:41


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


- Solveig, hm ? dis-je, incapable de me retenir plus longtemps.

Il est temps que nous en parlions, non ? Je ne veux pas obliger Aleksej à se confier sur le sujet mais je sens que ces quelques évocations de la femme qu'il fréquente maintenant ne sont pas sans raison. Je me trompe peut-être, bien-sûr, mais je ne le crois pas.

- Tu as envie de m'en dire un peu plus ?

Voilà maintenant quelques semaines donc qu'il fréquente de manière sérieuse cette Solveig. Et je pense que c'est suffisamment sérieux parce que sans ça, il ne viendrait pas m'en parler comme il le fait, notamment aujourd'hui alors qu'il vient de faire la rencontre de mon fils tout juste né.

- Tu me connais, je ne te force à rien mais il est évident que tu as besoin de te livrer ne serait-ce qu'un petit peu. Il se trouve que je suis une excellente oreille attentive et que je me trouve être ton amie. Tu savais que ces deux éléments pouvaient être très efficaces lorsqu'ils sont associés ?


Le sourire qui couvre mes lèvres prouve mes dires. Cela me fait du bien de penser à autre chose qu'à la situation délicate dans laquelle je me trouve actuellement. J'ai conscience que ça fait un peu « petite curieuse » mais j'ai très envie de savoir comment se passent les choses entre le danois et la femme qui l'a empoisonné il y a dix ans de cela. On peut dire que dans le genre improbable, ce coupe-là remporte la médaille d'or sans contexte.

Ça ferait un bon livre à écrire quand j'y réfléchis.
Depuis combien de temps n'ai-je pas pris le temps de me poser pour écrire ? Pour mettre mes pensées sur le papier ? Cela fait si longtemps... Peut-être devrai-je commencer à repenser mes priorités (hormis mes enfants, évidemment). Peut-être est-il temps d'admettre que je ne suis plus maître de toutes les situations que j'aimerai pouvoir encore contrôler.

made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Jeu 14 Mai - 17:20


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


Aleksej ne pu s’empêcher de sourire timidement en voyant la petite étincelle qui venait de s’allumer dans les yeux de Callie. Elle restait pourtant sur une certaine réserve, elle ne lui tirait jamais les vers du nez de manière excessive. En général, elle le poussait juste un petit peu dans la bonne direction, lui donnait l’élan nécessaire pour arriver à se confier. Pour une fois, c’était lui qui avait tendu la perche. Qu’elle avait saisit d’emblée.

« Il se trouve que je suis également un bon ami, et en attendant que ton petit finisse par se réveiller et que tu m’en fasse une présentation appropriée, je vais me dévouer pour occuper notre temps et libérer un peu ton esprit des couches, tétées et autres joies de la maternité… »

Il lui adressa un petit clin d’oeil en se mordant la lèvre. Il comprenait qu’elle n’ait pas envie de parler de sa situation au risque de craquer. Et ce n’était effectivement pas le moment. Alors autant lui changer les idées avec ses intrigues personnelles. Et même si s’était compliqué, au bout de toute ces semaines, il commençait à ressentir le besoin d’en parler. Il se connaissait trop bien, s’il continuait à cogiter dans son coin, il ne serait jamais capable de prendre de recul sur tout ça.

« À vrai dire je ne saurais même pas par où commencer… disons que… je crois qu’on peut dire que nous sommes ensemble… »


Ses joues rosirent instantanément. Sa pudeur le rattraperait toujours. Même s’il se sentait en confiance avec Calliopée. Il se frotta la barbe au niveau du menton avant de passer sa main dans ses cheveux pour les remettre en arrière.

« J’ai l’impression d’avoir 15 ans de retard… je n’ai aucune idée des standards d’une relation en 2020… quelles sont les étapes à suivre, les attentes… ce qu’elle pourrait attendre de moi ou ce que je ne dois pas faire… j’ai l’impression de marcher sur des oeufs en permanence… »


Il était perplexe. C’est vrai que parfois il avait l’impression de mal faire. De mettre les pieds dans le plat. Il avait l’impression de ne plus comprendre grand chose aux femmes. Et pourtant, il cherchait vraiment à comprendre celle-là. Alors il rassemblait les morceaux du puzzle, jour après jour, une pièce après l’autre. Il fronça les sourcils avant de soupirer. Puis il sourit à nouveau.

« Enfin pas en permanence… j’exagère un peu. J’aime qu’elle fasse partie de mon quotidien. Tous ces petits moments de tendresse, de complicité. J’avais oublié ce que c’était… »

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Jeu 14 Mai - 21:50


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


Ce n'est pas une surprise pour moi que d'entendre mon ami me dire que lui et Solveig sont ensemble. Évidemment qu'ils le sont s'ils se fréquentent de manière suffisamment régulière. J'adore Aleksej mais parfois, sa naïveté me rend presque chèvre. L'homme m'a fait part à de multiples reprises de ses craintes (parfois fondées, parfois imaginées) vis-à-vis d'une potentielle relation avec Solveig. Je l'ai toujours écouté avec attention et sérieux mais je crois qu'il est aujourd'hui temps que je lui fasse ouvrir les yeux sur une ou deux petites choses.

Je le laisse continuer, préparant progressivement mon discours dans ma tête. Bien que je puisse comprendre certaines de ses peurs et de ses réticences, je refuse de voir Aleksej se ronger les sangs pour une histoire qui semble bien se profiler sur le long terme. Je ne connais toujours pas cette femme qu'il fréquente mais ce n'est pas grave, je n'ai pas à connaître tous les aspects de la vie de mon ami. Je lui fais confiance sur son choix de femme. Et puis, je l'ai vu une fois, ce fameux dimanche. Elle a l'air d'être quelqu'un de bien. Du moins, c'est l'image qu'elle laisse paraître. Un peu hautaine, cependant.

Quand je l'entends dire qu'il marche souvent sur des œufs avec elle, je fronce les sourcils. Ce n'est pas très rassurant d'entendre une telle chose. Il ne faut pas avoir peur de mettre les deux pieds dans le plat avec la personne dont on partage les draps. Si cette personne n'est pas capable d'entendre ce que vous avez à dire, alors partez car cette personne n'en vaut pas la peine. Si la communication n'est pas un axe majeure de la relation, alors cette relation n'est qu'un écran de fumée.

Je souris finalement lorsqu'il évoque le bonheur des moments de tendresse. Mon esprit ose repenser à Thomas le temps d'un instant mais je me reprends vite, ce n'est clairement pas le moment pour ce genre de choses.

- Tu sais, je pense qu'il est temps que tu te laisses vivre un petit peu. Tu ne peux pas contrôler cette relation, Aleks. Le control freak en toi va devoir apprendre à se tempérer de ce côté-là et accepter le fait que la vie est toujours pleine d'imprévus et d'aléas aussi. Si tu me dis que tu te sens bien en sa compagnie alors contente toi d'en profiter, tu veux ?


made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Ven 15 Mai - 7:37


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


Aleksej poussa un long soupir. Il savait bien qu’elle avait raison mais ce n’était pas dans sa nature de lâcher prise. Il tentait de se remémorer les moments qui avaient été compliqués, pour voir si c’était son obsession de tout contrôler qui en était à l’origine. Mais c’était quand il perdait le contrôle que les choses devenaient plus complexes. Quand il n’arrivait plus à canaliser ses émotions. C’était dans ces moments-là que la situation dérapait parfois. Que le doute l’assaillait.

« J’imagine que ce sera nettement moins compliqué une fois qu’elle sera rentré chez elle… »

Il ne disait pas cela sur un ton enjoué, ni comme étant une bonne chose. C’était juste un constat. Ils se verraient moins, ils reprendraient leur travail, forcément le ratio de complication diminuerait avec. Une moue dépité apparue sur son visage. Ils en avaient parlé avec Solveig, son retour chez elle ne voulait pas dire la fin de quoi que ce soit, il avait bien compris. Mais il n’avait aucune envie de retourner à sa vie d’avant.

« Je me suis habitué à ce qu’elle soit là. Je sais bien le confinement est un contexte particulier et je savais que ça ne durerait pas éternellement… ça ne me donne pas moins l’impression d’avoir fait les choses à l’envers… de faire un pas en arrière. »

Non seulement l’idée de se réveiller seul le matin l’ennuyait, mais la perspective d’aller travailler ensuite et de rentrer le soir dans un appartement vide lui donnait le bourdon. Il s’était habitué aux bruits, aux petits indices qui montraient qu’il ne vivait plus seul. Il avait de nouveaux rituels. Maroon qui venait lui faire la fête à peine passé la porte de l’entrée. Préparer un repas pour deux. Sentir ses pieds venir se coller contre ses jambes quand ils se couchaient. L’odeur de son shampoing dans la salle de bain.

« Mais peut-être qu’on a besoin de ça… de se manquer… »

Ils avaient passé deux mois ensemble, 24h sur 24h ou presque. Le retour à la normale allait lui faire bizarre. Il n’avait aucune idée de la suite des évènements. Si devrait l’appeler quotidiennement ou au contraire la laisser prendre cette initiative. Il ne voulait pas la harceler mais il ne voulait pas non plus passer sa journée à zieuter son téléphone dans l’espoir de voir son nom s’y afficher. Quand se verraient-ils ? Uniquement les week-end ? Il réalisait que le naturel revenait au galop et qu’il était à nouveau en train d’essayer de tout prévoir.


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Calliopé Winshop
Cent
J'ai posté : 2195 messages et j'ai : 547 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Julie Gonzalo et pour finir je crédite : S (ava) | may0osh (gif) | macherierps (gif)

Calliopé Winshop
Ven 15 Mai - 21:18


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


vJe ne m’attendais pas à ce qu’Aleksej redoute tant la séparation avec celle qui peut maintenant être considérée comme sa compagne. Bien que consciente que les deux vivent sous le même toit depuis quelques semaines maintenant, je pensais sincèrement que le danois serait heureux de pouvoir retrouver le calme de sa solitude. Habitué à vivre seul, je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’Aleksej vive mal de retrouver son appartement pour lui et lui seul.

Polie, je laisse l’homme finir de parler, bien décidée à essayer de lui faire entendre raison. Cependant, je crois qu’il le fait de lui-même et qu’il n’aura pas tellement besoin de moi pour l’aider à se remettre les idées en place.

- Vous en aurez besoin, oui.

Si les circonstances avaient été différentes, je n’aurais pas répondu ça. Au contraire, j’aurai même poussé Aleksej à aller proposer à Solveig de tenter de vivre ensemble mais tout a été très vite entre eux. Trop vite ? je ne veux pas voir mon ami se brûler les ailes et je dois admettre me sentir un brin responsable de l’état dans lequel il se trouve maintenant. Après tout, n’étais-je pas la première à le pousser à faire un pas vers cette femme ?

- Même si je comprends que tu aies apprécié le fait de partager ton quotidien avec elle, n’oublie pas que la situation n’avait rien de normale, d’accord ? Elle est venue chercher du réconfort et tout a vite évolué entre vous. C’est là où je veux que tu fasses attention. Je sais que je suis toujours en train de t’encourager à aller plus loin mais je veux également que tu fasses attention à toi.

Hors de question de le voir sombrer dans une relation dont il ne parviendra à se dépêtrer qu’en finissant à terre. Je dois m’assurer qu’Aleksej reste sur ses gardes malgré la beauté des dernières semaines vécues.


made by lizzou – icons & gif by tumblr


« I'm surviving »
And it's so gut-wrenching...falling in the wrong direction. How did you sweep me right off my feet? Baby, I can't keep falling in the wrong direction. Couldn't even see you through the smoke. Looking back, I probably should have known...
©️crackintime
Aleksej Jaime Svendsen
Wall
J'ai posté : 673 messages et j'ai : 1862 dollars d'activité. Sinon, il paraît que : Nikolaj Coster-Waldau et pour finir je crédite : -

Aleksej Jaime Svendsen
Sam 16 Mai - 13:21


comfort came against my will
ft. Calliopé & Aleksej.


Aleksej l’entendait. Il entendait tout ce qu’elle lui disait. Combien de temps lui faudrait-il pour arriver à l’intégrer, c’était une autre question. Il avait déjà mis du temps à accepter le fait que Solveig lui plaisait alors que son amie avait déjà mis le doigt dessus le jour où elle les avait vu ensemble. Il réalisait effectivement que tout était allé très vite. Le séjour à la montagne, ce rendez-vous au Callie’s où elle l’avait mis en garde contre William, son acte manqué pour la revoir au tribunal où il avait appris qu’elle était désormais célibataire. Et puis les messages… la rencontre au parc… leur premier baiser.

À présent, elle vivait chez lui, ils partageaient les mêmes draps. Jusqu’à la fin de la semaine en tout cas. Jusqu’au retour à la normale. Mais est-ce qu’il avait réellement envie de retrouver ce normal là ? Retourner au bureau, reprendre ses dossiers, défendre des entreprises qui même si dans leur droit encourageait toujours les plus riches à gagner toujours plus. Bien sûr il avait toujours choisi ses dossiers avec soin. Il travaillait principalement pour l’intérêt général d’une compagnie, ses salariés, son intégrité. Mais est-ce que c’était encore suffisant ?

« Ce n’est pas seulement Solveig… enfin évidemment c’est lié mais… quand je planchais sur ton dossier, j’avais l’impression que mon travail avait du sens. Elle m’a donné de nouvelles perspectives… et vivre avec elle c’est aussi me remettre en question quotidiennement. Ce qui est une très bonne chose. J’ai juste peur de retomber dans la même routine… »

Cette routine où son esprit se mettait en pilote automatique, où les sentiments étaient rapidement chassés par une rationalité à l’épreuve de tout et de tous. Solveig le faisait avancer, c’était indéniable. Pas seulement sur le plan émotionnel. Professionnellement parlant, il s’était posé tout un tas de question concernant l’avenir de sa carrière, sur le genre d’avocat qu’il voulait être. Retrouver l’enthousiasme de ses débuts. Quand il était encore relativement naïf. Cette hargne aussi. L’envie de se battre pour quelque chose qui compterait vraiment.

« Elle me pousse en dehors de ma zone de confort et c’est probablement la meilleure chose qui me soit arrivé depuis très longtemps… à part toi évidemment… »

Il lui adressa un clin d’oeil accompagné de son plus beau sourire.

« J’ai déjà perdu 15 ans de ma vie… ce qui prouve bien que je ne sais pas faire dans la demi-mesure… Et s'il y a bien une chose dont je n'ai pas peur c'est d'être blessé... Je pense que le pire est malheuresement déjà derrière mois... »


made by lizzou – icons & gif by tumblr
Contenu sponsorisé
Comfort came against my will ft. Aleksej
Page 2 sur 4
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOOD MORNING AMERICA :: New York City
 :: Manhattan :: Midtown Manhattan
-
Sauter vers: